Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Dim 4 Oct - 11:26

[ J + 3 / Aux abords du LD ]

Le convoi suivait son court et tout le monde avait suivit. Valdemare ne rencontrait personne et seul la voix stridente de Barbapounette dite "La Pie" se faisant entendre. Les deux autres devaient parfois avoir les mêmes envies que Valdemare ... La faire taire au plus vite.

Il hésitait encore un peu sur le chemin à suivre mais se contentait, pour l'heure, de suivre les traces de la Compagnie précédente.


Citation :
Mémoire et vision
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Ericx.
Hier, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de HobbdeMagenoirdeRamon et de Tully et Kamazonia.
Hier, en chemin, vous avez croisé Dufric.
Avant-hier, en chemin, vous avez croisé Kartouche et Brendann_.
Il y a quelque temps, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Patrickovix et de Asaliah, Pierre12_2007, Thrud, Isuky26, et Geoffroy_de_villers.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Dim 4 Oct - 18:03

[Sous le soleil nîmois]

Mélian, les doigts de pieds en éventail sur les cotes Languedociennes, profitait des derniers jours de temps clément en attendant le départ prochain. Il recevait régulièrement des rapports de ces compagnons qui étaient, eux, déjà en route depuis quelques jours afin de le rejoindre sous le soleil exactement.

Valdemare a écrit:
Hier, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Hobb de Magenoir de Ramon et de Tully

Hum... Tiens, la Noblesse Noire est de sortie apparemment...
Revenir en haut Aller en bas
Barbapounette

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Dim 4 Oct - 21:51

[Barba ou l art de se faire des amis.....]

Troisième jour de marche,le voyage se déroulait bien.Un autre compagnon de route c était joint au petit groupe et c est dans la joie et la bonne humeur que ce petit monde cheminait.

Elle aimait ces longues marches durant lesquelles des liens se créent,et encor plus lorsqu elle poussait la chansonnette.Les poumons gonflés d air, elle entama le tour de chant.

-Un kilomètre à pied ,ça use,ça use,un kilomètre à pied........

Décidément une bien belle journée,si ce ne fut les visages déconfits de ses camarades et le regard noir de Valdemare.Sur le coup elle ne comprit pas...

Un doute s installa en elle.Et s il avait voulut chanter en premier?Ou alors avait il une migraine?Faut toujours se méfier de ces maux là.Ca s insinue,puis pouf,ça s installe et pour s en débarrasser....mais les deux autres alors?Il est vrai que le soleil brillait haut dans le ciel,mais de là à déclencher une migraine collective.........


Dernière édition par Barbapounette le Lun 5 Oct - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Lun 5 Oct - 18:49

[ J + 4 / En plein milieu du (Gratin) Dauphinois ]

La petite troupe poursuivait sa route calmement sans rencontrer aucun voyageur, ni même le moindre petit brigand afin de s'entrainer. Qu'à cela ne tienne, la route n'en serait que plus rapide. Valdemare, devenait plus souriant à l'égard de Barbapounette, sa voix devait être influencer par Déos lui même vu le peu de passants...


Citation :
Mémoire et vision
Aujourd'hui, en chemin, vous n'avez croisé personne de chez personne.
Hier, en chemin, vous avez croisé Ericx.
Avant-hier, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de HobbdeMagenoirdeRamon et de Tully et Kamazonia.
Avant-hier, en chemin, vous avez croisé Dufric.
Il y a trois jours, en chemin, vous avez croisé Kartouche et Brendann_.
Il y a quelque temps, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Patrickovix et de Asaliah, Pierre12_2007, Thrud, Isuky26, et Geoffroy_de_villers.

Le chef de troupe savait les territoires sensible juridiquement parlant et nombre de douaniers était sans aucun doute adepte du Sans nom pour avoir le don de clairvoyance. Il n'était cependant pas né du dernier orage et il avait pris la décision de ne s'arrêter qu'en dehors des cités, passant le plus loin possible des murailles.

Il savait que cela allait quelque peu le retarder mais c'était un moyen d'assurer la confidentialité du convoi.

Il se tourna vers Barbapounette et ses amis de voyage :


Déos doit nous avoir à la bonne pour nous éviter les embuches ! Louons l'Unique pour le remercier !
Revenir en haut Aller en bas
Barbapounette

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Lun 5 Oct - 21:37

[Au milieu de nulle part......la vache...et le lapin...]

Au quatrième jour,l annonce fut faite.Nous continuerons notre route éloignés des villes et des remparts.Ni vus ni connus,ben....ni vus ni connus.Bref sage décision.Sa voix de crécelle aidant,personne ne s aventurerai à vouloir rester prés d eux...

Elle adressa un sourire à Valdemarre et à ses compagnons.
A part les arbres,et les buissons rien ,sauf cette vache qui nous avait suivis des yeux tout en machouillant de l herbe pas trop verte d ailleurs.Et un lapinou sortit d un fourré qui se campa devant la Barba .Nan mais il va pas me narguer lui avec sa queue en pompon.Une brève pensée lui traversa l esprit...

-Mmmmm,.....du lapin,.....voila qu elle s imaginait mordant à pleine dents dans une cuisse...Puis regardat ,résignée la miche de pain qu elle tenait à la main.Certes du bon pain...qui datait de trois jours....mais ca valait pas du pinpin.

Ecoutant Valdemarre,elle le regardat.


Citation :
Déos doit nous avoir à la bonne pour nous éviter les embuches ! Louons l'Unique pour le remercier !

-Oui le calme avant la tempète.....mais il nous reste encor du chemin.


Demain on croisera p'têtre des ânes....même si on a pas besoin d aller si loin pour en voir......
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Mer 7 Oct - 9:25

[ J + 5 / Entre deux eaux ]

Le convoi poursuivait son bonnhome de chemin bien à l'abris des regards. Seul une troupe lourdement armée avait été aperçu. Les vives réactions du petit groupe leur avait permis de s'engager dans la forêt afin de ne pas tomber nez à nez avec les soldats.


Citation :
Mémoire et vision
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé l'armée "Caterva" dirigée par Feanaro56.

Le reste du chemin se fit sans encombre en direction d'Uzès.


[ J + 6 / Arrivée en Languedoc ]

Le convoi avait prit soin de rester en retrait de la cité pour ne pas attirer les regards. Pénetrer dans la cité aurait obliger les membres à devoir s'identifier, perte de temps inutile en parlotte...

Une missive tomba :


Citation :
Expéditeur : Cerise375
Date d'envoi : 2009-10-07 07:44:17
bonjour, je suis douanier à uzes.la loi martiale est décrétée et les frontières du languedoc fermées(conflit contre le Rouergue).tout groupe armé est interdit sans autorisation du haut commandement militaire(chateau de montpellier).votre lance est illégale! merci de la détruire et remplacer par un groupe simple non armé.sinon, mise en proçès pour haute trahison.escorte gratuite de l'ost avec le lieutenant Clamenc.signalez-vous au connétable Correba pour circuler légalement dans le comté.si marchand ambulant, voyez avec le maire malkav avant de mettre vos biens en vente.décrets municipaux et grille des salaires en mairie.bonne journée.cordialement.Cerise375.

Qu'ils aillent prier le Sans nom ces maudits sorciers...
Revenir en haut Aller en bas
Barbapounette

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Mer 7 Oct - 15:08

[Un et un deux,Deux et deux quatre,........quatre?]


Barba sifflotait.La nuit avait été courte,grelotant pendant un moment elle avait donnée un concert de claquage de dents,qui lui avait value bon nombre de noms d oiseaux.Mais z avez pas froid eux.....Y a pas idée de dormir dans de fourrés tout humides.Une grange abandonnée ,genre vieille ruine,avec un peu de paille ca ,ca aurait été le luxe.

Au petit matin,ses compagnons et elle même reunirent leurs affaires et reprirent la route.Quelque chose la turlupinait.Où était le quatrième comparse?.....pouf évanouie....?!Regard à droite,regard à gauche,ba toujours rien...Barba avait pas la berlue.....elle recompta .....un ,deux ,trois .....bah non le compte est pas bon.


-Euh...y nous manquerai pas quelqu un là? scratch ....


Elle s approcha de Valdemare en pleine lecture ,et lui dit.......euh...ba quoi qu on fait?
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Mer 7 Oct - 15:43

Bah on dirait en effet qu'on à perdu une personne...

Un pigeon arriva. Une rapide lecture pour clarifier la chose :

Hum ! Elle s'est perdue vers Montélimar. Je vais lui dire de nous rejoindre ...

Un parchemin, une plume, un peu d'encre et une réponse expresse.
Revenir en haut Aller en bas
Barbapounette

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Jeu 8 Oct - 22:33

[Fouler le raisin c est bien..........mais fouler les tête c est mieux!]



Toujours aussi beau dans le coin,le cui cui des oiseaux,et cette légère brise.....
Passant devant ces rangs de vignes qui s étendaient à perte de vue,elle ne put s empécher de chiper quelques grappes bien fournies.Curieuse de gouter à ses grains noirs,elle en engoufra trois ou quatre d un coup dans sa bouche.....

-Mmmmm....fé bon,fé vuteux et fout fucré......v en voulez....?

Elle c était laissée dire,que suivant la tradition,c était les femmes qui foulaient le raisin pour en extraire le jus.On fera pareil avec les vilains pas beau.....

La journée avait passée,il s agissait déormais de trouver un endroit discret où se poser pour y passer la nuit.


Elle regarda Valdemare.J'sais que chui une enquiquineuse,mais histoire de l être complètement,jme dis qu il serait bien venu de passer la nuit sous un abris.Les étoiles c est sympa.Mais ça réchauffe pô.J dis ca ,mais j dis rien,....enfin presque........Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Ven 9 Oct - 19:03

[ J+8 / Au milieu des vignes .. de nul part .. ]

Rien ne troublait la poursuite du voyage. Un désert pour ainsi dire. Seul Barbapounette semblait ne plus apprécier les nuits à la belle étoile.


Citation :
Mémoire et vision
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Galopin.
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Mojette et l'armée "La capoladoira langadociana" dirigée par Debba_1er.
Revenir en haut Aller en bas
Barbapounette

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Sam 10 Oct - 22:40

[L eau ça mouille......bah oui....]


"Schploufff,schplouff,schploufffff".....

Barba marchait dans l eau un peu fraîche certes,mais fort agréable.Ces affaires posées en vrac sur le sable,elle s octroyait quelques minutes d insouciance...De petites vaguelettes venaient troubler la surface lisse de l eau.Une éclaboussure....sacrément salée quand même.Au loin quelques mouettes,surement la recherche de quelques nourritures à engloutir.Ce matin là ,elle en avait vue tournoyer puis descendre en pic et plonger le bec pour saisir un poisson,puis remonter aussi vite....

....tien une friture ce soir....pourquoi pas?.....mais qui sera de corvée de pêche?.....

Au passage elle aspergea Valdemare ,......non elle trempa Valdemare.Elle rit aux éclats losrqu'elle le vit la regarder en faisant les gros yeux
.Euh...oui?T en veux encor? et schpoulfffffff....

Au sol ,une nuée de coquillages,de toutes formes et de toutes les couleurs.Elle en prit quelques uns,elle gardera un souvenir de l océan.Une bricole de plus dans le baluchon,chui plus à ça prés....
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Mer 14 Oct - 10:54

[ Arrivée en la cité de Saint Bertrand de Comminges ]

Après avoir fouiller un peu les choses, j'étais tombé sur une chose intéressante.

Citation :
Traité de coopération judiciaire multilatéral de l'Entente Pyréenne



Fortes de leur volonté de s'unir dans une coopération sans cesse plus approfondie entre leurs peuples, composant L'Entente Pyrénéenne
Conscientes que l’impossibilité de prononcer des jugements par contumace tend à laisser impunis des criminels supposés qui auraient trouvé refuge dans l’une de leurs provinces et seraient susceptibles de perturber la bonne entente entre leurs peuples,

Les Hautes Parties contractantes de l'Entente Pyrénéenne ont décidé et ratifié le traité suivant:

Article I - Des dispositions préalables

1. Les Hautes Parties Contractantes de l'Entente Pyrénéenne reconnaissent le principe qu'une personne ne peut fuir la loi qu'elle enfreint et échapper à l'autorité de son Comte sur ses terres.

2. Si un citoyen est mis en accusation dans l'une des provinces de l'Entente Pyrénéenne, il sera jugé en fonction des lois et des coutumes du lieu de son crime ou délit.
Le verdict devra être conforme aux lois constitutionnelles du lieu du délit.

3. Toute infraction commise dans une des provinces signataires de l'Entente Pyrénéenne, déjà commise auparavant dans une des autres pourra être suivi comme récidive.

4. Eu égard à la reconnaissance de la jurisprudence du Royaume de France et à la règle bis in idem, un individu condamné par l’une des Cours de Justice de l'Entente Pyrénéenne ne peut pas être condamné pour les mêmes faits par une autre Cour de cette alliance.

Article II - De la procédure judiciaire à adopter

1.a. Les Conseils Comtaux/Ducaux de l'Entente Pyrénéenne sont habilités à lancer des poursuites à l'encontre d'une personne suspectée d'avoir enfreint la Loi et qui se réfugie sur le territoire des provinces signataires de l'Entente Pyrénéenne liées par ce traité. Ils doivent pour cela adresser une demande de suites.

1. b. Cette demande prend la forme d’un acte motivé du Conseil Comtal requérant ou de son émissaire, exposant l’identité, les faits reprochés et les éléments de preuve appuyant la plainte, adressée au Conseil Comtal requis.

2. La mise en accusation effectuée, le Procureur de la Justice requérante fournira au procureur du Comté requis l'Acte d'Accusation.

3. Le procès sera mené par la Justice requérante, en étroite collaboration avec la Justice requise.

4. Au terme des délibérations, les deux Juges des provinces signataires de l'Entente Pyrénéenne par ce traité se concerteront pour donner la sentence.
Le Juge requérant proposera une peine, le Juge requis devant la valider, cela dans le but de veiller au respect des lois et coutumes de la province requérante.

4. a Le Conseil Juridique de l'Entente Pyrénéenne assurera le suivi des procédures et se fera le lien entre les procureurs et les juges des provinces signataires pour la transmission des actes demandés.

Article III- Des Dispositions finales

1. Le présent Traité entrera en vigueur au lendemain de l’échange des consentements, exprimés au terme d’un débat et d’un vote des provinces signataires de l'Entente Pyrénéenne.

2. Les membres de chacun des conseils des Hautes Parties contractantes de l'Entente Pyrénéenne ainsi que leurs successeurs sont contractuellement tenus de respecter ce traité.

3. Le présent Traité est multilatéral et est ouvert à l'adhésion d'une tierce partie selon les modalités d'admission de l'Article XVIII de L'Entente Pyrénéenne.

4. Des modifications totales ou partielles de ce présent traité peuvent être décidées par consentement de chacune des parties signataires selon l'article XXIII de l'Entente Pyrénéenne.



Ratifié en la Castel de Pau, le onzième jour du mois de mai de l’An mille quatre cent cinquante sept, après validation par les hautes autorités des provinces concernées.


Pour le Comté de Béarn :
Sa Grandeur Valère d'Arezac, dict Varden, Comte du Béarn, Vicomte de la Ferté sur Aube
Eugénie de Varenne, dicte Ingénue, Chancelière de Béarn




Pour le Comté d’Armagnac et de Comminges :
Sa Grandeur Antoine Leroy d’Arbalture, dict Antoineleroy, Comte d’Armagnac et de Comminges, Seigneur de Bonas.




Pour le Comté de Toulouse :
Sa Grandeur Natale Adriano Dario d’Ibelin, dict Natale, Comte de Toulouse, Seigneur de Sainte-Maxime


Alzarus Hauteclair, dict Alzarus, Seigneur d'Aussillon et de Revèl, Chancelier de Toulouse.
Citation :
TRAITE DE COOPERATION JUDICIAIRE ENTRE LES COMTÉS DU BÉARN ET D'ARMAGNAC-COMMINGES



Nous, les hautes Autorités Comtales du Béarn,
Nous, les hautes Autorités Comtales d'Armagnac et de Comminges


Forts de notre volonté de nous unir dans une coopération sans cesse plus approfondie entre nos divers peuples, composant les comtés du Béarn et d'Argmagnac-Comminges

Conscients que l’impossibilité de prononcer des jugements par contumace tend à laisser impunis des criminels supposés qui auraient trouvé refuge dans l’une de nos provinces et seraient susceptibles de perturber la bonne entente entre nos peuples,

Avons décidé le traité suivant :

Article I: Dispositions préalables:

1. Les Hautes Parties Contractantes reconnaissent le principe qu'une personne ne peut fuir la loi qu'elle enfreint et échapper à l'autorité de son Comte sur ses terres.

2. Si un citoyen est mis en accusation dans l'une de nos provinces, il sera jugé en fonction des lois et des coutumes du lieu de son crime ou délit.
Le verdict devra cependant être conforme aux lois constitutionnelles du lieu du jugement.

3. Toute infraction commise dans une de nos terres, déjà commis auparavant dans une des autres pourra être suivi comme récidive.

4. Eu égard à la reconnaissance de la jurisprudence du Royaume de France et à la règle bis in idem, un individu condamné par l’une des Cours de Justice des Comtés de Béarn et d'Armagnac-Comminges ne peut pas être condamné pour les mêmes faits par l’autre Cour de ces mêmes provinces.

Article II: Procédure judiciaire à adopter:

1.a. Les Conseils Comtaux sont habilités à lancer des poursuites à l'encontre d'une personne suspectée d'avoir enfreint la Loi et qui se réfugie sur le territoire des Comtés liés par ce traité. Ils doivent pour cela adresser une demande de suites.

1. b. Cette demande prend la forme d’un acte motivé du Conseil Comtal requérant ou de son émissaire, exposant l’identité, les faits reprochés et les éléments de preuve appuyant la plainte, adressée au Conseil Comtal requis.

2. La mise en accusation effectuée, le Procureur de la Justice requérante fournira au procureur du Comté requis l'Acte d'Accusation.

3. Le procès sera mené par la Justice requérante, en étroite collaboration avec la Justice requise.

4. Au terme des délibérations, les deux Juges des Comtés liés par ce traité se concerteront pour donner la sentence.
Le Juge requérant proposera une peine, le Juge requis devant la valider, cela dans le but de veiller au respect des lois et coutumes des Parties liées par ce traité.

4. a Lorsqu'il existe, l'ambassadeur judiciaire assurera le suivi des procédures et fera le lien entre les procureurs des Comtés pour la transmission des actes demandés.

Article III: Dispositions finales

1. Le présent Traité entrera en vigueur au lendemain de l’échange des consentements, exprimés au terme d’un débat et d’un vote des deux Conseils comtaux.

2. Les membres de chacun des conseils ainsi que leurs successeurs sont contractuellement tenus de respecter ce traité.

3. Le présent Traité est bilatéral et n'est point ouvert à l'adhésion d'une tierce partie.

4. Des modifications totales ou partielles de ce présent traité peuvent être décidées par consentement mutuel.

5. Le non respect d'une clause de ce traité par un l'un des Comtés signataires de ce traité, libèrent l'autre signataire de toute obligation vis à vis de ce Comté jusqu'à ce qu'une compensation ou un accord puisse être trouvée.


Article IV: De l'annulation du traité

1. Une annulation unilatérale de ce présent traité en temps de paix doit respecter la procédure suivante :
1.a. 1.a. Une missive du Comte ou de son représentant voulant se retirer de l'application de ce traité sera adressée au Comte de l'autre comté signataire.
1.b. Une déclaration officielle et formelle sera alors publiée dans les gargotes respectives et les ambassades.
2. Toute annulation unilatérale en temps de guerre sera considérée comme Trahison et pourra aboutir à des représailles.
3. Cet accord ne prend pas acte en cas de guerre entre les Comtés liés par ce traité.

Ce traité prend effet dès sa signature et jusqu'à résiliation partielle ou totale par l'une ou l'autre des parties.
Les autorités de chaque partie s'engagent à ce que leur peuple prenne rapidement connaissance de ces faits.

Signé au château de Pau,
Le quatorzième jour du mois de juillet de l'An de Grasce 1456

Pour le Béarn :

Sa Grandeur Arielle de Gilraen de Dénéré, Chancelière et Chambellan du Béarn



Pour l'Armagnac et Comminges:
Sa Seigneurie Fauville de Chéroy, Comte d'Armagnac et de Comminges
Messire Guilloux Lavergne, Chambellan.
Revenir en haut Aller en bas
Valdemare
Camelot
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Jeu 15 Oct - 14:14

Après avoir honteusement menti fièrement caché la vérité :

Citation :


Pòble de Armanhac e de Comenge, qu'il soit porté à votre connaissance que :


Nous, Antoineleroy, en notre qualité de Prévôt des Maréchaux, accordons sauf-conduit aux sujets Valdemare, Barbapounette et Nimgly à compter de ce jour, leur autorisant le passage en lance sur le Territoire d'Armagnac et de Comminges.
Durant leur séjour sur les terres armagnaco-commingeoises, ils devront respecter les usages, coutumes et lois en vigueur sur le Territoire, sous peine d'annulation pure et simple du présent Sauf-Conduit.


Fait au Castel d'Auch
Antoineleroy, Vicomte de Fontrailles, Seigneur de Bonas
Prévôt des Maréchaux d'Armagnac et de Comminges
Le XV du Mois d'Octobre de l'An de Grâce MCDLVII
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   Jeu 15 Oct - 15:17

Massy regarda le document consciencieusement..

Citation :
Humm Joli ça.. Très joli... Je fais copie.. Pis si vous voulez des faux.. Jm'y colle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
[archives béarnaises] Seconde Compagnie dite "Les volatiles" - Lance de Valdemare - automne 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inventé par le L-Colonel DURONSOY,pour "piéger" ses officiers,qui.......
» Les compagnies aériennes "low-cost"
» "Pris du capiau" par la compagnie "La Colombine"
» TREMBLEMENT DE TERRE | "Il suffit d'une seconde pour que la vie change." MATT&ALESSIA
» Grippe porcine dite "grippe A"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: [archives] Les belles histoires de la compagnie-
Sauter vers: