Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2957
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Mar 6 Oct - 0:56

[Au départ de Nîmes]


Le camelot aimait bien quand les plans se déroulaient sans accroc. Deux jours qu'il avait encore à attendre la lance d'Océ, profitant tranquillement de l'arrière pays nimois. Et voilà qu'un péteux arriviste à qui l'on avait donné le loisir de faire mumuse avec entre les mains des responsabilités qui le dépassé, en avait décidé autrement. Nan mais sans blague, on confiait pas une arquebuse à un minot sans attendre en retour quelques conséquence fâcheuses...

Il l'avait bien vite compris, fallait quitter le coin au plus vite pour éviter quelques dérapages. Mélian aimait pourtant bien ce genre de dérapage, mais l'heure n'était pas à prendre du bon temps. Il n'aurait pas craché sur un petite joute verbale avec son nouvel ami, mais l'opération passait en priorité. Le bougre ne perdait rien pour attendre, la rancune était tenace chez le camelot, au moins autant qu'un vieux reste de fondu cramée dans l'fond d'une marmite .

Il avait pris soin de coucher sur son carnet, le nom du trouble fête languedocien... Correba. Nom qui occupait maintenant une place de choix sur sa liste... juste en dessous d'un autre connétable, celui de Champagne. Il poussa un profond soupir en y repensant... c'était quand même d'un manque d'imagination criant, une sorte de comique de répétition désagréable et sans surprise que l'histoire de Mélian avec les connétables bourrus.


Mélian avait rassemblé ses compagnons d'infortune, un départ plus tôt que prévu s'imposait.

Sont vraiment tous branques dans ce pays... on ramasse ses p'tites affaires et on taille la route au plus vite... j'fais des dizaine de lieux pour chercher un climat plus clément, et v'là que je tombe vraisemblablement sur un champenois égaré dans l'coin. Foutu destin... 'fin j'me comprends.

Le premier jour de marche aux cotés de Massy et de cet étrange personnage muet, ce Letaranis, s'était déroulé sans encombre. C'était bon signe d'avoir des chemins ainsi dégagés. C'était surtout rassurant pour ceux qui suivaient. Après tout, c'était bien à lui d'ouvrir la marche dans cette opération vers le Béarn...

Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Mylamber et Attala.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2957
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Mar 6 Oct - 22:39

Leur second jour de marche n'avait pas été plus généreux en rencontre, et c'était aussi bien ainsi. La traversée de Bezier ne les avaient pas distrait, pas même ralenti, emportés par leur empressement à quitter les terres languedociennes.

Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Kataban, Galopin, les défenseurs de Narbonne, et Patpoker.
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Langededouceur et les défenseurs de Béziers.
Encore une bonne journée de marche à rythme soutenu et ils fouleraient enfin les chemins de Catalogne.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2957
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Mer 7 Oct - 23:24

[Premiers instants en Catalogne]

Ah l'Espagne... un voyage qui s'annonçait des plus agréables. Temps clair, pas un nuage à l'horizon, grand soleil presque à son zénith pour accompagner les premiers pas de la petite troupe improvisée.



[Quelques heures de marche plus tard]

P'tain de soleil de m... les réserves de flottes s'amenuisaient et pas le moindre de signe de civilisation dans les parages. Quelque soit l'endroit ou se portait le regard, y'avait rien. Fallait être fada pour avoir entamé une marche forcée à cette heure ci. C'était sans doute pour cela que la dégoulinante septième compagnie bis n'avait pas croisé âme qui vive durant des heures. Les autochtones devaient tous être à la sieste.

Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous n'avez croisé personne. Faut pas être bien malin pour voyager à l'heure de la sièste
Et dire qu'à cette époque de l'année, à Genève, on coupait déjà le bois en prévision de l'hiver qui lentement mais surement allait bien vite leur tomber sur le coin de la face...
Revenir en haut Aller en bas
Oce6
Camelot
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Jeu 8 Oct - 16:53

Un pigeon desséché par la soif alla se poser haletant sur l'épaule de Melian.

Citation :
Melian, nous avons franchi sans encombre la frontière. Nous sommes à un endroit bien agréable entre étang et mer. Il y a des moustiques, mais avec qq feux de bois vert, nous arrivons à être plus ou moins épargné. Et avec Alye, je compte bien aller me baigner !

Vous nous attendez ? ou bien on se rejoint comme prévu à Barcelone ? ou avant à Girona ?

Prends soin de mon pigeon, je n'en n'ai pas beaucoup et Izaac veut toujours me les "emprunter" pour ses missives ! Il faut que je me défende aprement.

Océ
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Jeu 8 Oct - 23:43

Dans la nuit du 8 au 9 octobre..

Nous quittons Gerona aux premières heures de la nuit..
Laissant sous un arbre l'homme qui nous accompagnait encore endormi..
Le ciel avec la lueur de la lune est clair.
Le griffon fait sa ronde comme à son habitude..

ben le griffon c'est moi la grosse bête là tout là haut.. Je veille... Je scrute ...
Attends Attends je sais tourner regardes.. Je touuuuuuurne


Après avoir franchi un pont de bois branlant, on se dirige vers la rive gauche direction Barcelona,
Un sentier étroit accroché à une pente raide serpentant à travers un desert de rocailles..
A en juger par le comportement du griffon, il doit nous considérer comme des moutons récalcitrants, car
il ne cesse de voltiger en tête, revenir vers nous.. Tournoyer comme pour nous pousser en avant..

mouai hey... z'allez bouger vot ' fion ouep pfff va faire une cagne et prennent leur temps.. Tssss
Vont compter fleurette ta l'heure aussi .. allllez plus vite... plus vite...


Je laisse le Grand Geo trotter devant.
Nous n'avons pas échangé un mot depuis la veille , mais ...
Ai tout le loisir d'aprécier le galbe de son dos..
Ainsi que le croupion de son cheval..
Bha de temps en temps se retourne histoire de voire si je suis bien derrière..
Faut dire que je trimbale la bouffe...
Sa serait dommage de la perdre..geek
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Arrivée à Barcelona   Ven 9 Oct - 12:55



Citation :

On a galopé toute la nuit.. Et à l'aube BARCELONA...
Ben c'est biooo...
Mais heu.. M'inquiète le Maistre ..



Citation :
Lé resté là comme ça jusqu'à ce que le soleil il se lève..
Dois être romantique... HA HA HA

Heu ben moi j'vais aller faire boire les ch'vaux hein.. ??

Pas de réponse..

Citation :
Bon ben j'y vais...

Quand j'vous l'dis qu'il est bizard... lé bizard..

Nido (c'est le griffon mouais il parle.. Et...?? ça dérange..?) s'approcha de massy qui après avoir attelés les chevaux , donnés à boire, les frictionner avec de l'herbe (mouais enfin dla paille d'herbe.. c'est que c'est sec par ici..) S'était assise la gueuse, avait sortie du sauciflard, du goulayant, avait gueulée ..

ON BOUFFFFFFE au grand là bas qui bougeait toujours pas..

La voyant tristounette se dit qu'une tite chansonnette lui remettrait le ton dans la tête...
Citation :

pssst psssst la massy... et si on chantait..? Notre chti air là.. pour que t'oublies pas les règles des nains.. hein la naine.. hihi

Massy toute heureuse posa donc son frichti sur une couverture mise pour cet effet à terre et avec Nido sortit sa lyre et pinçant les cordes écouta gentillement son griffon qui se mit à chanter..

http://www.youtube.com/watch?v=S3k1qX7raTk&feature=related

Citation :

Mémoire et vision
Hier, en chemin, vous avez croisé les défenseurs de Gerona.
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Ven 9 Oct - 21:34

Nido arriva avec le poiscaille qu'il lâcha près des chevaux..



Au moins là... le vérons po la chose..

Il jetta un oeil..

"Ben mazette l'avait fait fort la gueuse.. Avait fait une cahute .. enfin un truc qui devait pas trop tenir face au vent .. mais au moins seraient au chaud.. ohhh une souplettte... pis ohhhh du pain..."

Se dit que finalement devait pas avoir eue grand chose à foutre que faire tout ça.. Bon quand les autres arriveraient au moins y aurait de quoi faire.. C'est qu'ils avaient l'air affamé à la 7ème.. Vu la bouftifaille aussi ... Vont être malade.. Sur qu'ils vont être malade .. Y a qu'à voir le poiscaille que la Océ lui avait donné...



Comme y avait l'air de manquer à boire Nido reparti chipper une cruche a la 7eme ... Z'en avait bien assez...

Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Sam 10 Oct - 14:50

WOUIN K'HAND..

Massy avait chercher en vain du monde dans les tavernes toute la nuit.. A croire que Barcelona était déserte..
Elle etait passée le matin au marché et avait ramené de quoi faire la mangeaille.. Espérant que cela rendrait plus causant le Maîstre..
Décidément elle avait hâte que les autres arrivent .. Au moins y aurait un peu d'animation..

Elle se mit donc au fourneau.. Et prépara quelques pitances pour son "Maîstre reys du silence" au regard terne..



Ayant envie de douceur.. Elle se dit qu'une bonne tarte aux poires et aux amandes seraient la bienvenue..

Confectionna un four avec des pierres qu'elle trouva ici et là.. Alla chipper dans une ferme oeuf , farine et sucre et TA DAM...

MIAM MIAM.. On en mangerait.. (c'est que la gueuse avait un défaut gravissime.. Elle etait GOURMANDE..)

Toute heureuse se dit qu'il etait temps de préparer le cochon de lait qu'elle avait trouvé errant près du campement.. Après avoir mis une heure de course poursuite après ce porc qui lui avait donné du fil a retordre.. Elle lui trancha la gorge, le vida de son sang.. Lui découpa les entrailles donc Nido se régalla.. Et l'embrochant.. Le posa délicatement sur une broche trouvée dans une ferme..



Et elle toute contente d'elle voyant melian arrivé .. Elle pris position et regard d'ange pour l'attendre..

Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   Dim 11 Oct - 3:02

Bon lé sssef l'était content , l'avait bien bouffé.. Pis avait Ronf... Dormi sous un arbre..

La massi l'était allée se pinter la goule en taverne.. Vu que y avait pu qu'ça à faire en attendant lé zot..

Pis l'était revenue.. Dans un état.. Pis l'avait vu le SSEF.. Ben dis donc... S'était frotti frotta les ti n'oeil ..

L'était a poils le SSEF..!!!! Nageait dans lioooo.. Planquée derrière la cabane la massy l'en perdait pas une miette...

http://www.youtube.com/watch?v=XRVXn7ERjf0&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
[archives béarnaises] La septième bis, dicte l'Imprévue - Lance de raccroc - octobre 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010
» Archives catholiques d'Algérie en métropole, La localisation
» Orne 61 Archives en ligne
» Département Archives et Médiathèque de Montauban
» Archives de GENEVE en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: [archives] Les belles histoires de la compagnie-
Sauter vers: