Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] les carnets d'Andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:25

Andrew_largs a écrit:


[hrp][Quelques part entre Lausanne et genève...][/hrp]

La roulotte d'Ichtus, conduite par Andrew et tiré par Tchantches, son âne, avait quitté avec regret Grandson. Les spectacles y avait bien marché et les gens y étaient forts agréable à côtoyer. Pourtant tout avait une fin et Andrew se devait de rentrer un peu à Genève. Il avait le sentiment que ce ne serait peut être pas pour longtemps mais quand même.

Il savait la route assez fréquentée et décida donc de poser en des points clairement visibles quelques unes de ses affiches. Arrivant en haut d'une côte, il vit un emplacement qui serait parfait. Il arrêta donc la roulotte, pris une affiche ainsi qu'un petit clou et descendit. Après être resté quelques heures assis, se dégourdir les jambes lui faisait réellement du bien.

Après avoir quelque peu caressé le pauvre Tchantches , Andrew se dirigea vers l'arbre qu'il avait repéré. Il plaça correctement l'affiche puis planta le clou.



http://ordreduchardon.xooit.com/

De petits buissons au pied risquaient de cacher sous peu voir d'abimer l'affiche. Andrew entrepris donc d'éclaircir un peu le coin.

Si au départ, il pensait s'aider d'un petit couteau, il se ravisa très vite et sorti son épée. Cela faisait un bout qu'il bouillait intérieurement et cette possibilité de défoulement, il ne devait pas la laisser passer. Il commença donc à manier avec d'amples mouvements circulaires. Les petites branches sautèrent rapidement et l'objectif premier fut atteint en quelques instants. Pourtant Andrew était lancé et cela lui faisait du bien. Toute la tension qu'il avait accumulé chez les Faux-cultois pouvait enfin sortir. Sa rage qui sortait désormais commençait à diminuer à mesure que la végétation s'éclaircissait.

Au bout d'une grosse dizaine de minutes, Andrew était passablement transpirant et pas mal recouvert de bout de branches et de feuilles. Si il pouvait encore voir sa roulotte du coin de l'œil, il c'était tout de même enfoncé de plusieurs mètres dans le petit bois qui bordait la route. Il planta son épée et se laissa tomber sur le sol. Autour de lui tout était calme. Hormis le chant de quelques oiseaux qui recommençaient à chanter, rien ne troublait la quiétude des lieux. Pourtant l'attention d'Andrew venait d'être attirée : une chausse trainait par terre, à quelques mètres de lui.

Ramassant son épée, Andrew se dirigea vers cette trouvaille inattendue. La chausse, une chausse qu'un homme avait porté au pied droit, était tachée de sang. Plus encore sur ses gardes qu'il ne l'avait été jusqu'à présent, Andrew examina avec précaution et minutie les alentours. Il ne mit que quelques instants pour retrouver le propriétaire de la chausse. Celui-ci gisait mort au pied d'un grand chêne. Le corps avait été hâtivement recouvert de quelques branches pour le dissimuler. En enlevant les branches, Andrew s'aperçut que le pauvre homme avait été poignardé... Une bourse vide se trouvait à ses côtés et il ne lui restait que quelques lambeaux de vêtements. Des brigands avaient encore frappé.

S'étant assuré une fois de plus que plus personne n'était dans les environs, Andrew remis son épée au fourreau et entrepris de porter le cadavre de l'homme jusqu'à sa roulotte. À peine avait il commencé à placer sa main gauche sous les épaules de l'homme qu'un petit grognement se fit entendre. Andrew stoppa immédiatement son action pour ressortir son épée. Il fit quelques pas en direction des grognements et trouva très rapidement leurs origines : un petit ours, muselé et dont la chaîne qui l'attachait c'était enroulée à un tronc mort couché à terre, dormait à quelques pas de lui, grognant sans son rêve. Voyant que la chaine ne pouvait se détacher seule, Andrew repartit vers le cadavre et le porta jusqu'à l'arrière de sa roulotte. Une fois installé, il recouvrit le corps de la tenture rouge qu'il utilisait habituellement comme rideaux au début et à la fin de ses spectacles.

Si il c'était occupé de l'homme, il restait tout de même le problème de l'ourson. Si il le laissait ici, il mourrait de faim ou causerait probablement du tord si il se détachait. Compte tenu de la muselière et de la chaine qui était accroché à un collier, Andrew estima que l'ourson devait avoir été ou était en train d'être dressé. Étant lui même amuseur, il vit de suite le potentiel...

Andrew retourna donc là où l'ourson dormait. Arrivant sur place, il ressorti son épée et attrapa la chaine qu'il décoinça. En essayant de faire le moins de bruit possible, Andrew passa la chaine autour d'un arbre. Ainsi, si l'ourson en se réveillant était agressif, il pourrait tirer sur la chaine pour l'éloigner de lui.

Il tira gentiment sur la chaine jusqu'à ce que cela tire légèrement sur le collier. Après quelques secousses, l'ourson ouvrit un œil et regarda Andrew. Son premier réflexe fut de se mettre sur ses pattes et de reculer de quelques petits pas. Une fois l'effet de surprise passé, l'ourson se rapprocha un peu. Nulle trace d'animosité ne semblait vouloir apparaitre même après qu'une longue période d'observation se soit écoulée. Andrew, pendant ce temps là réfléchissait rapidement et si sa raison lui disait de laisser partir l'ourson, il ne pouvait s'y résoudre et c'est presque sans en être vraiment conscient que Andrew se retrouva vers sa roulotte, tirant petit à petit l'ourson vers lui.

Ce qui lui fit revenir sur terre fût le hennissement terrorisé de Tchantches. Il était qu'un rien lui faisait peur mais là , il était vrai qu'un véritable danger venait tranquillement dans sa direction. Andrwe changea donc un peu de direction et se dirigea vers l'arrière de la roulotte. L'ourson étant toujours très calme, Andrew réduisit la distance qui les séparait et attacha la chaine à la roulotte. Ils restèrent ainsi un bon moment à s'observer mutuellement. Enfin, confiant que tout allait bien se passer, Andrew remonta sur la roulotte et fit avancer Tchantches tout doucement. Il se retourna et vit que l'ourson, maintenu par la chaine, suivait docilement.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:25

Andrew_largs a écrit:
La fin de la journée c'était passée sans le moindre problème. La roulotte avançait tranquillement et l'ourson suivait gentiment.

Andrew trouva en retrait du chemin et s'y installa. D'abord, il détela Tchantchès pour l'installer un peu plus loin. Le pauvre était encore vraiment fébrile dès qu'il sentait que l'ourson se rapprochait. Après l'avoir rassuré, il le laissa paitre tranquillement et retourna vers la roulotte.

Il commençait à avoir faim et l'agitation de l'ourson semblait montrer qu'il n'était pas seul. Pourtant Andrew n'avait pas grand chose à lui donner puisqu'il se contentait en général d'un peu de pain ou de légumes. Il y avait pourtant peut être une solution. Il avait amené avec lui du poisson qu'il avait lui même salé et qu'il conservait pour les coups durs. Ce n'en était pas un à proprement parlé mais il allait bien falloir le faire patienter. Alors pourquoi pas avec du poisson.

Andrew alla chercher le tonnelet dans lequel son poisson était conservé. Il en sortit un gros qu'il se rappelait avoir eut alors qu'il péchait avec le Nicburissime Nicbur sur le lac de Genève, non loin de Lausanne. Il n'avait pas péché ce poisson. En fait il se rappelait même qu'il n'avait strictement rien sorti de l'eau si ce n'était ses hameçons soulagés de tous les appâts qu'il y avait accroché... C'était son compagnon de pêche qui lui en avait fait cadeau de retour sur la berge. Le présent d'un réformé pour un réformé lui avait-il dit...

Andrew s'approcha de l'ourson avec le poisson quand il se rendit compte qu'il devait faire face à un autre problème : la muselière. Il y réfléchi un moment tout en examinant les lanières de cuir qui enserraient la mâchoire de l'ourson. Au bout de quelques minutes, il comprit comment cela marchait : Andrew allait devoir déserrer un peu une de ces lanières. Cela n'enlèverait pas la muselière mais permettrait pourtant à l'ourson de manger. Le problème qui subsistait était tout de même de taille : l'ourson allait il se laisser faire...

Avec une douceur dont il ne se serait jamais cru capable, Andrew s'avança vers l'ourson et tendit sa main vers sa tête. Il y eut un petit mouvement de recul mais l'ourson paraissait être vraiment habitué à ce geste ainsi qu'aux humains. Un petit son métallique indiquant que la lanière était desserrée se fit entendre. Ni la morsure ni le coup de patte qu'Andrew craignait n'arrivèrent. Il se recula, pris le poisson qu'il avait posé à terre sur une pierre puis le lança à l'ourson. Celui-ci lança vivement la patte pour l'intercepter et le coinça à terre sous sous son autre patte avant de commencer à le dévorer.

Andrew pensa enfin à lui et sorti une de ses miches de pain qu'il mangea tout en regardant l'ourson. Leur repas avait très vite terminé et il ne restait plus que quelques arrêtes soigneusement séparées de la chair, qui l'entourait encore quelques minutes auparavant. Andrew se remis debout avant d'aller farfouiller quelques instants dans la roulotte. Il en sorti quelques mètres de petite corde qu'il commença à nouer afin de fabriquer des collets. Le poisson c'était bien mais il allait falloir bien plus sous peu. Une fois prêt, Andrew quitta la roulotte et s'enfonça dans le bois.

Il en revint une petite demi heure après. Le soleil se couchait et il allait faire de même après avoir vérifié que l'ourson était bien attaché et que son âne avait la possibilité de manger suffisamment. Tout était calme. Andrew s'installa dans sa roulotte et rabattit sa couverture sur lui. Le cadavre entreposé juste à coté n'était pas vraiment pas la meilleure des compagnies mais pour sur, mais elle n'était pas dérangeante. Demain il donnerait ce "cadeau" aux maréchaux de Genève qui sauraient certainement quoi en faire.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:26

Andrew_largs a écrit:
La nuit c'était passé sans le moindre problème et au petit matin c'est le soleil qui avait fait bouger tout le monde. Après un déjeuner rapide, Andrew partit relever ses collets.

Il fallait croire que la Boulasse était avec lui : sur cinq collets posés, quatre avaient été utilisé même si pour l'un d'entre eux, l'animal avait réussi à s'échapper. Pour les trois autres, les prises étaient de deux lapins et d'un renard.

Andrew, plus que satisfait revint vers la roulotte et donna un des lapins à l'ourson qui s'y attaqua aussitôt. Bien que le repas ne durerait probablement pas longtemps, cela laissait un peu de temps à Andrew d'atteler son âne à la roulotte et de se préparer au départ.

Étant donné que la roulotte allait passer en ville, Andrew devait remettre la muselière à l'ourson. Il serait en effet dommage que quelqu'un se fasse mordre... La nouvelle ne serait pas terrible pour la suite de ses spectacles. Andrew s'avança donc de nouveau très calmement de l'ourson et tira délicatement su la lanière. Une fois de plus, mise à part un petit mouvement de la tête qui donna une belle sueur froide à Andrew rien ne se passa et la muselière était en place.

L'étrange équipage composé d'un écossais sur une roulotte tirée par un petit âne et suivi par un ourson se remit en branle. Genève n'était plus très loin et ils l'attendraient dans la matinée.



[hrp]À Genève...[/hrp]

L'arrivée et l'entrée dans Genève se firent sans problème. Les personnes qui croisaient la roulotte regardait d'un air un peu étonné l'ourson attaché à l'arrière. Andrew se dirigea directement vers la maréchaussée devant laquelle il arrêta la roulotte. Il descendit et alla frapper à la porte qui était close. Il fallait qu'il les informe pour ce qu'il avait vu et surtout pour qu'il le débarrasse du cadavre.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:26

Andrew_largs a écrit:
Cela faisait maintenant un bon bout de temps que Andrew attendait devant le bâtiment de la maréchaussée. Bien qu'il ait cogné plusieurs fois à la porte, rien n'avait bougé. Si en Franche Comté, les hommes à la solde du franc comte usaient avec zèle de techniques tellement en avance sur leur temps que l'on pourrait croire à de la sorcellerie, à Genève, le mot d'ordre semblait plus de se laisser vivre...

Bien que contrarié par cette perte de temps, Andrew avait pourtant muri une idée pendant cette attente. Lorsqu'il étudiait à l'université, c'était généralement seul car il avait beaucoup de mal à trouver une place dans un cours qu'il souhaitait suivre. D'autres parts, cela revenait très cher d'étudier avec un professeur. Se plonger dans les livres était donc la solution qu'Andrew privilégiait pour le moment même si elle était bien plus lente et un peu fastidieuse parfois. Pourtant, il avait sous la main un moyen qui lui permettrait de se pratiquer sans risque aucun.

La lenteur de la maréchaussée avait définitivement du bon parfois. Sans plus attendre, Andrew remonta dans sa roulotte et pris la direction de chez lui, au lieu dit du Vieux Chêne Rouge (http://ordreduchardon.xooit.com/). Là bas, à l'exception des visiteurs qui viendraient le voir, il ne serait pas dérangé. Il aurait donc toute la latitude nécessaire pour d'une part bien apprivoiser l'ourson et d'autre part faire les expériences de dissection anatomique sur feu son infortuné maître.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:27

Andrew_largs a écrit:
Le petit bout de chemin jusqu'au Vieux Chêne Rouge se fit tranquillement et sans le moindre problème.

Arrivé à destination, Andrew s'occupa d'abord de Tchantches. C'était le plus facile et après il aurait les mains plus libres pour s'occuper de l'ourson. En quelques minutes, le petit âne était installé avec de l'eau et de la paille toute fraîche.

Andrew se rapprocha de l'arrière de la roulotte où l'ourson était accroché après avoir pris les quelques longues cordes qu'il avait. Pour sur, il n'aurait jamais pensé qu'elle servirait un jour à tenir un ourson ! Il les rabouta ensemble afin d'en faire une seule d'une dimension très respectable. Il attacha une extrémité à l'anneau se trouvant sur le collier et s'en alla, tirant l'ourson à sa suite, un peu à l'écart de l'habitation jusqu'à un arbre assez isolé mais qui serait suffisamment robuste pour ne pas casser si il advenait que l'ourson se mette à tirer fort...

Il rentra de nouveau vers la maison et récupéra quelques poissons salés qu'il avait encore pour faire manger l'ourson. Andrew, après avoir déposé la nourriture se mis un peu à l'écart pour l'observer. Il était vraiment étonné du calme dont l'ourson faisait preuve face à lui. Pour sur, il avait été élevé en compagnie d'humain et si son ancien maître lui manquait, rien ne paraissait. Cela était étrange mais Andrew avait bien d'autres choses à penser pour le moment.

Le corps dans la roulotte pouvait attendre. Andrew allait d'abord manger et se reposer un peu. En fait il se reposa si bien que le soleil avait bien progressé dans le ciel quand Andrew émergea de sa sieste involontaire. Il s'occupa une fois de plus des animaux puis s'assit pour penser correctement à comment il allait devoir s'y prendre avec l'ourson pour l'installer. À la nuit tombée, Andrew trouva un peu de temps pour décharger le corps et le transporta dans une partie de bâtisse qu'il n'occupait pas. Là au moins, cela ne le gênerait pas et le corps ne s'abimerait pas non plus normalement même si il devait rester quelques petits jours ainsi. Le temps était exceptionnellement sec pour la saison et cela faisait tout à fait son affaire.

Dans les quelques jours qui suivirent, Andrew travailla beaucoup à sa boucherie mais surtout fit une petite installation permettant d'attirer, d'attacher et de détacher son ourson avec un minimum de risque. Cela consistait en une sorte de grande cage à côté de laquelle une toute petite cage était attenante. La petite cage se fermait avec une sorte de porte à chaque extrémité, bloquant quasiment tous les mouvements de l'ourson. L'attirer n'avait pas été facile mais Andrew fini par trouver une technique en disposant du pain sur lequel il mettait un peu de miel dans la petite cage.

Il était plutôt bien installé quand il reçu un pigeon. Il devait de nouveau se remettre en route... Depuis qu'il était revenu, l'ourson avait été une curiosité pour un des garçons de la ferme la plus proche. Il faisait une à deux fois par jour un trajet d'une vingtaine de minutes pour regarder l'ourson et parfois même aider Andrew. Sachant qu'il devait désormais partir, Andrew attendit la visite de cette aide non sollicité mais qui allait être probablement tant appréciée.

Andrew expliqua la situation au jeune garçon et lui demanda si il accepterait de s'occuper de l'ourson pendant son absence, de le nourrir et de rester un peu avec lui. L'annonce d'une rétribution en monnaie sonnante et trébuchante fini de convaincre le jeune garçon qui n'en n'avait guère besoin.

Moins de quelques heures après, Andrew était prêt à nouveau et repartait. Cette fois, Tchanches et la roulotte restait à Genève. Il allait falloir voyager léger. Comme convenu, il rejoignit deux amis pour ne pas faire la route seul et parti sur les routes. Ce n'est qu'après plusieurs heures de marches, que Andrew se rappela un détail : le corps d'un homme mort gisait sur une table chez lui... Il n'y avait plus rien à faire vu la où il était. Il fallait juste espérer que le corps puisse sécher et qu'il ne pourrirait pas...


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:27

Andrew_largs a écrit:
La vie sur les chemins avait beau être des plus palpitantes, Andrew avait toujours le cœur léger lorsqu'il arrivait en vu du lieu-dit du Vieux Chêne Rouge. Cela avait surement un lien avec le fait que son cousin avait habité ici, que lui, avait déjà tant travaillé sur les excellentes bases qui lui avaient été laissé, qu'en ce lieu, il pouvait se sentir chez lui.

Cette fois ci pourtant il lui était venu une inquiétude sur le chemin du retour alors qu'il venait de se réveiller. En fait, il serait presque plus juste de dire "alors qu'il venait de se faire réveiller"... En effet, Andrew était une fois de plus sur la route entre Lausanne et Genève. Le chemin étant long, il avait fait une halte au deux tiers du trajet. La différence pour une fois venait du fait que Andrew fut réveillé par une forte odeur de pourriture.

Il c'était couché en contre bas de la route dans un coin bien abrité et le soir rien de spécial n'avait pu être remarqué. Au matin il n'en était plus rien... La seule chose dont il se rappelait vaguement c'était d'avoir entendu un chariot passer pendant la nuit et le bruit du bois qui se casse. Et là, cette odeur nauséabonde...

Andrew ramassa rapidement ces affaires et remonta sur la route. Ses yeux avaient à peine atteint le niveau de la route qu'il comprit le pourquoi du bruit et de l'odeur : une caisse contenant du poison qui ne devait plus être très frais depuis un certain temps gisait, fracassé sur la chaussée.

En lui même, l'incident n'avait rien d'extraordinaire si ce n'était l'ampleur de l'infection olfactive subit au réveil par Andrew. Par contre il provoqua une sorte d'association d'idée qui le mena un peu trop rapidement au cadavre qu'il avait entreposé non loin de chez lui. L'endroit avait beau être frais, cela n'allait certainement pas suffire. Son absence était survenue au mauvais moment pour la Science mais la Réforme et sa défense ne pouvait attendre. Le cadavre avait du être sacrifié... Andrew sourit un peu à cette idée mais cela n'allait malheureusement pas le rassurer complètement...

La dernière journée de marche avait beau être relativement courte, elle paru infiniment longue pour Andrew qui ressassait sans cesse cette idée. Enfin tant qu'il ne fallait pas mettre le feu à la bâtisse pour assainir l'endroit, ce serait déjà ça de gagné... L'esprit d'Andrew bien que centré sur la pestilence qui pouvait avoir envahit une partie de son habitation, repensa au petit ours qu'il avait trouvé. Il espérait qu'il serait en forme et que le fils du voisin s'en serrait bien occupé. Bientôt il pourrait reprendre ce qu'il avait voulu commencé. Là, il devrait avoir un peu de temps devant lui. Certes, il ne pourrait pas monter de vrais spectacles avec lui trop tôt mais cela viendrait et donnerait un souffle nouveau à ses petits divertissements.

Plus que quelques heures et Andrew retrouverait son chez lui...
Plus que quelques heures et il serait fixé...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5240
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   Sam 25 Avr - 20:27

Andrew_largs a écrit:
Deux bonnes semaines c'étaient déjà écoulées !
Dès son retour au Vieux Chêne Rouge, Andrew c'était informé de son petit ourson qui s'avérait finalement être une oursonne, s'occupa un peu d'elle puis alla là où était entreposé le corps de son défunt premier maître. L'odeur y était insupportable... La température était finalement assez élevée dans la pièce, et l'humidité aidant, le corps avait commencé à se décomposer...

Andrew sembla même voir un certain nombre de petit points sombres bouger au niveau des yeux et des lèvres. Ne pouvant vraiment rien faire comme étude sur un corps dans cet état là, il a allait falloir s'en débarrasser. Andrew installa donc une couverture sur le sol et y fit glisser le corps en inclinant la table. Naturellement, le but recherché ne fut pas atteint complètement et Andrew dû bouger un peu le corps en l'attrapant par une épaule. La chair sous le vêtement de l'homme semblait visqueuse et excessivement molle...

Après être sorti quelques fois pour prendre un peu d'air frais, Andrew pu enfin tirer le corps, en utilisant les coins de la couverture, dehors. Il l'amena en direction de ce que Andrew appelait le sanctuaire. Il s'agissait d'une large anfractuosité dans la roche qui menait à une sorte de salle souterraine dont il se servait souvent pour aller prier. Il laissa le corps à une centaine de pieds de l'entrée et grimpa sur les rochers surplombant l'entrée de la grotte naturelle. Il chercha un peu puis trouva un endroit qui serait parfait. La vue y était belle et le sol n'était pas du roc mais une belle terre bien meuble.

Andrew s'activa alors à creuser un trou suffisamment large et profond pour y enterrer l'odorant cadavre. Il dû creuser pendant une bonne heure avant d'obtenir un trou de la dimension nécessaire. Andrew fit une courte pause, puis descendit chercher le corps. Le traîner jusque là haut, ne fut pas des plus faciles mais Andrew y arriva tout de même. Il entreposa dans le trou le corps de la manière la plus délicate qu'il pu, puis le recouvrit de terre.

Andrew repartit vers sa maison et alla vers ce qui lui servait d'atelier lorsqu'il devait faire ses marionnettes ou confectionner des décors. Il y trouva un bout de bois assez droit de deux ou trois pieds et un petit bout de planche. Sortant sa Sica, il grava quelque chose sur la planche. Une fois son inscription terminée, Andrew pris le bout de bois et y fixa la planche gravée puis sorti en prenant une petite masse.

Il se dirigea vers la tombe et y planta le bout de bois sur lequel il posa le chapeau de l'infortuné premier maître de l'oursonne. Sur la planche on pouvait lire :


Citation :
Here lies Fortune's father

Cette tâche finie, Andrew partie s'occuper de Fortune. Il avait plusieurs idées en tête pour le dressage et il fallait les mettre en pratique. Cela demanderait du temps mais il savait que Fortune ne le décevrait pas. Les spectacles avec elle allait être époustouflants.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] les carnets d'Andrew   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] les carnets d'Andrew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) ANDREW GARFIELD ? together or not at all.
» Les carnets de Rubens
» Doiron Andrew Joseph Sergent tué en Irak
» "Le NP mal aimé"
» Le festival Passeurs de mots. 13 ème édition.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: