Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] De la liberté de culte en Franche Comté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:29

Le débat est lancé au château de Dôle.

C'est par là.

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:33

A part un cul de belette, il n'y a rien par là.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:38

retourne sur ta caraque, vieux Sénile. Tu as perdu le sens de l'orientation.

(fofo2)

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:38

- Bonjour, ma colère ! Salut, ma hargne ! Et mon courroux, coucou ! D'os et de chairs meurtris et traînés dans la fange comté qui va payer au centuple le souci qu'elle me cause à devoir me lever tôt pour accéder à mon bureau de chancelier.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:49

Cul de belette je te dis ! (oui fofo2, rien au bout. File le chemin complet plutôt que l'adresse)

Détends toi Izaac, veux tu que Madeline t'apporte une pâquerette décorée de tisane ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mar 4 Mar - 14:57

Hi han ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Maryah

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 14:04

Arrive lentement mais sûrement, reconnait de suite celui que Léa lui a présenté comme le vieux ... avec une soupière sur la tête ; c'est donc Cendres. Petit mouvement de tête et surtout, elle ne doit pas écouter c'qu'il dit ! Ensuite, ha l'Izaac, celui de la taverne qui a fini par la convertir en la saoulant de mots. P'tit sourire parc'que hein faut respecter les anciens. Et enfin une certaine Madeline, la préposée aux pâquerettes. Bah un peu d'douceur dans un royaume de brutes, c'est pas plus mal. Et un sourire aussi ...

S'cusez moi ... en fait, les salles d'audience du parlement sont ouverts qu'aux gens en Franche Comté. Du coup, Léa, faut s'fendre d'un résumé.
Nos lois disent :


Citation :
Article 4 de la constitution FC :
Nul ne peut-être jugé pour ce qu'il est, ce qu'il pense, ou ce qu'il croit, à condition de ne pas enfreindre les textes juridiques réunis dans la législation de Franche-Comté.
La Franche comté est terre Aristotélicienne mais elle tolère néanmoins la liberté de culte de ses habitants.

Y a une certaine Lothilde de j'sais pas quoi, mais une nobliotte bien hein, qui vous passe le bonjour, et nous soutient. L'ancienne Franc Comtesse et deux conseillers sont passés m'affirmer qu'les réformés en FC étaient intouchables, conformément à la loi de la Comté.
Revenir en haut Aller en bas
Maryah

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 14:05

Ayant oublié le plus important :

Et sinon je cherche Léa ...
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 14:08

Appelle Déos, elle n'est jamais loin de lui.

Démonstration ?

DEOSSSS ?????

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 14:09

Depuis la salle bien cachée au fond

Gloire à Lui !

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2957
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 14:24

Salvé Maryah et bienvenue ici. Ça faisait un bail.

Tu salueras Lothilde de ma part lorsque tu la recroiseras.
Revenir en haut Aller en bas
Maryah

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 15:15

Merci Melian, et j'y manquerai pas pour Lothilde

Remarque que la Noble est connue de partout, et se demande ce qu'elle a pu faire dans les parages. Va falloir l'inviter ....
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Mer 5 Mar - 18:13

Ben voilà ! J'avais dit ! Cul de belette !
De Gibraltar, on n'a pas accès.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Maryah

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Jeu 6 Mar - 9:37

Arrive le sourire aux lèvres, presque plus peur aujourd'hui !

Salvé la Compagnie ! Bon le débat est toujours en cours au parlement, mais aujourd'hui y a du lourd. Après l'intervention de Lothilde, voici un autre réformé Comtois qui s'y met, Dolgar. Faut pas que vous ratiez ça alors j'ai fait transcrire par des scribes et tadam !!!

Citation :
Lothilde
Elle s'envoya une petite lampée de prune et ouvrit des yeux de grenouilles tant c'était fort. Tudieu !!!...Redonnant la flasque à sa propriétaire en essayant de faire bonne figure, elle lui sourit. C'était provisoirement tout ce qu'elle était capable de faire pour la remercier tant elle avait le gosier en feu. Vieille connaissance, déjà...Dommage qu'elle se soit fait sans doute aussi manipuler par la bande d'impérialistes qui avaient fait main basse sur la région...Bah après tout...Les temps changent, pas étonnant que la poudre aux yeux lancée par quelques blaireaux de l'empereur, en veine de reconnaissance publique, fasse pâmer d'émerveillement ceux qui n'avaient pas connu la liberté...
Elle écoutait distraitement le conseiller qui s'était aventuré dans la salle et souleva une paupière à ses explications, risquant une petite question


Je croyais que l'Empire se considérait comme propriétaire des terres helvètes...du moins ses prédécesseurs s'en sont-ils vantés avec forces tentatives pour convaincre...L'église aristotélicienne n'a t-elle pas sévi de nombreuses fois à Genève ? Histoire de la ramener à la fois dans le giron de l'empire et donc, évidemment, dans le giron de l'église...La bonne église, évidemment...celle décidée par l'empereur !...

Avançant les lèvres en une moue circonspecte

de ce fait...et si on joue sur les mots...de quel droit une armée impériale peut-elle assaillir une région impériale elle-aussi, ou du moins, considérée comme telle ?...C'est tout à fait surprenant...Quand j'ai aidé Genève, province impériale donc selon les textes, à se défendre contre la Savoie qui assassinait les genevois, à faire justice, il s'est trouvé quelques grincheux pour m'accuser avec violence...

Souriant, cette fois, sarcastique

donc si je comprends bien...Genève appartient à l'empire quand ça l'arrange, et n'importe quelle armée peut au nom de l'empereur aller s'y installer avec ses armes et bagages...Mais qu'on aille faire de même en Savoie ou en Lorraine, alors là...pas de blague !...C'est quoi, cette discrimination ?...Quand au reste...effectivement, il ne se passera rien si la dame réformée s'affiche comme telle en Franche-Comté...mais dites-lui au moins que jamais elle n'aura de reconnaissance pour ce qu'elle fait, uniquement parce qu'elle n'est pas aristotélicienne !...Un peu d'honnêteté ne nuit pas ! On autorise mais en fait, non, on n'autorise pas. Pas vraiment, juste un peu...On trait les vaches en cas de besoin, quoi !...

Elle sentait le rose de l'agacement lui monter aux joues. Rien à faire, ces paltoquets savaient retourner leurs vestes à jabots au moindre frétillement...

Messire le conseiller....si l'empereur se considère comme le maître de l'Helvétie, de quel droit fait-il attaquer son peuple par une province voisine ?...C'est d'une amoralité à vous faire pousser des cornes de diablotins sur le chef !... Quant à se retrancher derrière les bonnes moeurs et vouloir séparer le bon grain de l'ivraie à Genève, c'est d'un orgueil démesuré...

Posément, elle regarda le conseiller, fouillant dans sa mémoire parce qu'elle était presque convaincue de l'avoir déjà vu quelque part mais elle ne savait plus où...Peut-être à l'armée quand elle y était aussi ?...

En tous cas, la Franche-Comté n'a jamais compris ce que Genève a immédiatement compris, elle...Toutes les hordes de bandits ont besoin d'un havre où se reposer. En échange de l'hospitalité offerte, ils s'engagent à ne pas nuire..C'est si compliqué à comprendre ?... Sans doute, à voir avec quelle continuité affligeante les comtois geignent comme des femelles dès qu'un genevois pointe le bout de son nez chez eux !...

Cette fois carrément moqueuse

Et donc...parce que c'est fatigant de réfléchir, il suffit d'être genevois pour être un brigand. Et par un singulier raccourci, beaucoup de genevois étant de religion réformée, tous les réformés sont des brigands...

Elle se tut...Rien n'avait changé, et rien ne changerait jamais...Et puis se ravisa pour jeter un dernier mot

Embrassez pour moi les pieds de l'empereur lorsque vous le verrez...et mordez lui les orteils, avant de vous relever. Fort ! Peut-être qu'il comprendra que c'est exactement ce qu'il fait, lui....On ne s'empare pas d'un peuple contre sa volonté....


Citation :
Dolgar

Bon là il était en pétard. Mais face au Parlement comtois, il se devait de parler calmement. D'ordinaire il réglait un souci par un massacre en règle. Mais là, c'était pas la bonne approche. Donc il s'était habillé de noir comme à son habitude. Il s'était même lavé c'est pour dire ! Lorsqu'il arriva, la discussion avait bien été entamée. Il n'avait saisi que des bribes de conversation, et ça parlait de Genève. Comme sa doléance avait rapport avec ces faits, il se permit d'en ajouter une couche.

Mes dames et messires, pour celles et ceux qui ne me connaitraient pas, permettez moi de me présenter. Je me nomme Dolgar Romanov de Neuchâtel, ambassadeur de Franche-Comté pour la Confédération Helvétique.

Je constate que la Franche-Comté compte bien respecter ses lois, c'est une bonne chose. Ce n'est pas le simple éleveur qui vient présenter une doléance, mais l'ambassadeur.

Vos soudards vous auront sans doute rapporté que j'étais à Genève récemment. A cela je réponds oui tout à fait. Pour un Réformé, il est normal de voir la ville qui a vu naître la Réforme.

Mais là n'est pas le souci. Mon souci principal est que mon propre supérieur, Son Excellence Iroutche a pris part à cette invasion d'un canton souverain. J'affirme qu'il y a pris part, car je lui ai envoyé une missive lui demandant s'il y avait pris part, et je n'ai pas eu de réponse. Comme le dicton le dit, "qui ne dit mot consent".

Or, la charte du chancelier dit que le chancelier a une mission de représentation et de négociation. Et notre chancelier n'a donc pas respecté cette mission, car l'on m'a bien précisé que je ne représenterais pas la Franche-Comté auprès de Genève qui était un canton attribué au chancelier en exercice.

Aussi ai-je une question : depuis quand nos diplomates ont-ils pour mission d'envahir un canton souverain sans sommation ?
L'oriflamme comtois flotte sur Genève, croyez le ou non mais je doute que ma mission d'ambassadeur suite à cette invasion soit encore utile, vu que pour le peuple helvète, les comtois passent pour n'être que peu fidèles à leur parole à présent.

Je demande donc au Parlement, que faire attendu que mon supérieur a trahi sa mission en participant à l'invasion du canton dont il avait la charge.

Il fit une petite pause quand même, histoire de reprendre son souffle et reprit son discours.


Quant à cette affaire genévoise, la position du régent ne m'étonne pas. Lui comme votre cardinal fanatique, font des amalgames malsains. Je suis Réformé. Ai-je une seule fois nui à la Franche-Comté ? Je mets quiconque au défi de me prouver le contraire. Vos curés prêchent l'amitié, le pardon et la tolérance et font l'inverse. Oui il y a des Réformés qui brigandent. Mais il y a aussi des aristotéliciens qui brigandent. Et on n'envahit pourtant pas les villes pour autant.

J'avoue ne pas comprendre la position de mon comté qui cautionne l'invasion en laissant flotter l'oriflamme comtois sur une ville voisine tout en prêchant la liberté religieuse.

J'avoue ne pas comprendre la position du Royaume non plus. Dans une annonce datée du vingt-quatre janvier de cette année, notre Régent affirmait ceci :

Citation:
Les fidèles sujets du Royaume de Lotharingie ne doivent pas avoir peur, car l'Empire est une terre de diversité, c'est dans l'Empire que chacun de nous trouvera la force nécessaire pour bâtir un futur plus sûr et plus prospère pour nos enfants.



L'Empire est une terre de diversité d'un côté et de l'autre les Réformés peuvent aller au fond des latrines ? Si notre Régent est la voix de Sa Majesté Impériale, cela veut-il aussi dire que notre Empereur est tout aussi incohérent que ses vassaux ?

Je ne comprends clairement pas ces positions contradictoires. Donc, si quelqu'un pouvait m'aider à comprendre, ce serait fort agréable. Parce que depuis cette affaire, je doute vouloir encore représenter un comté qui n'a pas de position claire, nette et tranchée.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Sam 22 Mar - 12:06

Il faut absolument que vous lisiez le parchemin de Frère Dolgar.

Citation :
A toutes celles et ceux qui liront ou entendront ces mots, salutations.

Je vous écris de chez moi. Car j'ai d'une part un porc malade que je vais devoir achever pour éviter qu'il contamine le reste de mon cheptel, et d'autre part, il y a chez moi un enfant curieux de connaitre ma recette de boudin aux pommes.

Tout d'abord, je vais m'adresser au peuple comtois qui, en ce moment risque bien de se faire botter le fessard par les armées censées les protéger.

Je vous remercie énormément. Ca me touche sincérement. Vous venez tous d'horizons divers d'après les commères comtoises. Je ne vous demanderai qu'une chose : restez avant tout fidèles à vos convictions. C'est important.

Ce que vous allez entendre, va peut-être vous choquer, car je vais vous surprendre. Mais si d'aventure, quelqu'un insinuerait que l'Eglise Romaine a fait pression sur moi, eh bien non. Je ne parle qu'en mon nom propre évidemment. Mais aucun curé, cardinal ou prélat n'est venu me casser les pieds.

Oui il est aisé de dire "le cas de ces deux-là c'est forcément la religion derrière comme à Genève". Je ne cache pas qu'il y ait sans doute une dimension opposant la foi romaine à la Réforme dans le cas de la prise de Genève. Mais dans le cas qui nous occupe, le notre, point de menaces de l'Eglise.

Puisque nous parlons maintenant lois, menaces et autres trucs du style, je vais à présent m'adresser aux partisans, et aux représentants de l'Empire qui seraient éventuellement présents.

Pour ma part (et je ne parle que pour moi uniquement là), j'admets que je me suis opposé physiquement à l'invasion gratuite d'un canton. Du moins de mon point de vue ce fut une invasion gratuite. Mais passons.

Je suis quasiment certain que si débats publics il y a, ça va partir dans tous les sens, alors je voudrais être pragmatique.

Concrètement, quelles sont les exigences de l'Empire ?

Un bannissement ? Si Sa Majesté veut nous bannir, je rappelle fort à propos, que c'est trois mois maximum. Et j'annonce d'ores et déjà que je refuserai de payer le moindre sou pour un champ non exploité si l'on va dans le sens du bannissement. Oh et j'ajoute que je suis l'instigateur de ce plan. J'en suis la tête pensante, mes camarades n'ont eu que le tort de m'écouter. Je demande donc que la peine en soit allégée pour eux.

Ensuite pour la vente d'informations à Genève. Je me gausse. Vraiment je ris. Des preuves ? Non. Aucune. Juste des "on l'a vu avec Léamance". Eh bien oui on m'a vu avec Léa. Et alors ? C'est une femme tout à fait charmante, très drôle, et d'une rare spiritualité quand on arrive à en parler entre deux "Hérétiques ! Au bûcher !" gueulés par un taré local quelconque. Si ça c'est une preuve... en ce cas voir le roi de Lotharingie dans une taverne tenue par des "méchants affameurs de population", suffirait à lui coller une bonne peine de mort.

D'ailleurs Sa Majesté Leif nous doit une trentaine d'écus pour la table qu'il a dégradée avec ses soudards. Je ne vais pas casser les affaires des autres, je ne vois pas pourquoi on viendrait péter les miennes gratuitement.

Bien. Revenons en à nos moutons. Peuple comtois. Oui je sais, mouton et comtois côte à côte ça fait péjoratif. Désolé vraiment, c'était pas fait exprès.

Peuple comtois, plutôt que de cramer des belles bâtisses, pose toi juste une question simple. Grâce à qui un roi peut être roi ? Ou un empereur être empereur ? Et sans mettre Déos là dedans. Il y est forcément un peu vu qu'Il nous a faits.

La réponse c'est tout bête. Grâce à vous. Oui à vous. Vous les brigands, vous les paysans, vous les artisans, les nobles pas contents, les catins, les gamins, les gentils, les méchants, les râleurs ou les médisants.

Vous voulez vraiment faire...

Bon j'allais écrire un truc pas poli comme chier. Mais je vais plutôt écrire :

Vous voulez vraiment casser les pieds sans vous tacher les mains ? Je vous propose un exode massif vers la France. On déménage tous. Là ben ils se retrouveront comme des glands tout seuls. Et quand ils seront tout seuls et morts de faim, suffira de revenir cramer leurs cadavres.

J'apprécie votre soutien certes, ça me touche et j'oublie pas, mais avouez que ça aurait une sacrée gueule. Mais bon, je sais que vous ne le ferez pas. Dommage c'eut été drôle.

Alors on résume pour les nouilles qui ont pas pigé.

1) Dolgar plus méchant que les autres, il a monté un plan foireux pour dire à l'Empire d'aller se faire voir avec ses invasions ridicules. Genève comme cible c'est éculé depuis la croisade de 1456.

2) L'Empire veut quoi au final ? Qu'on se casse ? Si oui c'est trois mois maximum sinon les foudres divines les frapperont de mort imminente et douloureuse. Mais si le peuple comtois veut suivre il est le bienvenu.
Ah et le service paiement d'impôts ne serait pas assuré. La publicité pro-impériale serait assurée par nos soins à l'étranger cela va sans dire.

3) Quelque part, j'ai trop écrit, parce que je suis crevé de devoir entendre des âneries sur moi à longueur de temps alors je vais finir par ceci histoire de clouer le bec aux commères.


A des mécréants venus le contredire, Christos répondit : "Croyez en Dieu, car hors de Dieu et de la religion, point de vérité n’existe, il n’est point de valeurs, il n’est point de sens ; rien n’existe hors de Dieu. En revanche, son existence est gratuite, donc, croyez en lui et arrêtez de me les casser menu."


Voilà. Cessez de croire des inepties à tout va, par contre croyez en Déos, c'est gratis et ça fait du bien. Et arrêtez de me les casser menu, parce que le jour où je vais décider de vous les briser aussi, ça va faire tout drôle à certains.

Sur ce je vous salue. J'espère filer des ulcères d'estomac à certains, des nuits blanches aux mêmes, et aux comtois par contre, je leur souhaite tout le bonheur du monde. Je retrouve bien l'esprit contestataire typique de cette contrée qu'on m'a tant vanté.

Pensez au plan ultime : Laissons les entre Eux et allons Voir Ailleurs (ça fait LEVA en abrégé pensez aux élections dans deux mois ça ferait un nom marrant de parti).

Sur ce salut ! Et à la prochaine. Sur un gibet ou quelque part sur notre terre.

Dolgar Romanov de Neuchâtel, Réformé et fier de l'être, Grand maître de l'élevage de porcs qui ont des noms marrants, Empereur du brisage de testicules à mains nues, et Duc de la chausse qui pue.

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   Sam 22 Mar - 12:15

Ce doit être chiant de signer un nom si long.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] De la liberté de culte en Franche Comté   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] De la liberté de culte en Franche Comté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» Le blason du Comté de Bigorre.
» Bouchées au comté, basilic et tomates séchées.
» Tunisie et liberté d'expression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Les bureaux de la compagnie-
Sauter vers: