Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP]La fin du monde est proche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: [RP]La fin du monde est proche   Dim 9 Fév - 13:05

[Différents postes dans différents lieux, une histoire reconstituée]

Leamance a écrit:
[Sénéchaussée, Salle du Tribunal. Entre la Salle du conseil, et l'Université.]

Citation :
1/02/1462 - procès opposant Leamance au Schweizerische Eidgenossenschaft

Leamance est accusé de trouble à l'ordre public.

Acte d'accusation

Genève contre Leamance

Esclandres et Leamance se sont rendus coupables du détroussage d'Eléonore à Rolle, deux noeuds au nord est de Genève, dans la nuit du 31 au 1 février. Pour la bonne tenue du tournoi, l'avoyerie de Genève autorise les organisateurs du tournoi à prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon déroulement du dit tournoi et mettre hors d'état de nuire les deux malfaiteurs.

L'avoyerie de Genève, ce premier février 1462.


Citation :
Première plaidoirie de la défense

*rentre dans le tribunal vide*

Ouhhh ouhhhh, y'a quelqu'un ?

Monsieur ou Madame le Juge? Madame le Procureur?

youuuuu ouuuuuuuuuu??

*fait le tour des bâtiments administratifs, à la recherche d'une compagnie, et caution morale, face aux mensongères accusations dont elle est victime*

Aurea? t'es là?


Citation :
La défense a appelé Aurea à la barre

Aurea a écrit:
[Sion, canton-cimetière]

Citation :
       Expéditeur : Le tribunal du Comté

Les bras se lève, et la Sédunoise prend son air d'innocente. 'Ttention, Sainte Aurea va causer !

Haannnnn ! C'est-pas-moi-chuis-innocente-c'est-les-autres-qui-m'ont-obligé ! Qui c'est qui m'a balancé ?!

Citation :

   Titre : Avis d\'appel à témoignage dans le p

   Par la présente, le tribunal du Comté vous informe que vous avez été appelé à témoigner dans le cadre du proces pour trouble à l'ordre public de Leamance .

   Vous pouvez témoigner dès aujourd'hui, en vous rendant au Palais de Justice.
Hein ?! Léa qui trouble l'ordre public ?! Ah bah ça ! Même le désordre public elle le trouble !
D'puis le temps, sérieux ! Il était temps que ça réagisse ! Peuh ! J'savais que c'était pas pour moi t'te façon, j'suis innocente comme l'agneau qui vient de naitre.
 


Gninhinhin ! C'est le moment de sortir les dossiers, les cadavres des placards, toussa, demain on fait tomber la tête à Léa !
Sur le chemin elle réfléchit à tout ce qu'elle va pouvoir balancer. Et pas besoin de chercher de quoi on l'accuse, y en a tellement à dire qu'on tombera bien à un moment sur le bon truc. Tout le reste, ce sera bonus. Pour le spectacle.

Elle arrive, salle vide. Logique. Normal. Elle avise un garde qui traine ses bottes par là.


Maitre ! Euh greffier ! M'sieur-dame ! Notez mon témoignage !

Le garde suisse la regarde, complètement ahuri. Celle là, il est plus habitué à la voir tranquillement dans un bureau à compter des pièces en or massif 24 carats.

Je jure de dire ma vérité, toute ma vérité et rien que ma vérité ! Voila, tout ça !

Moi, Aurea, pot de fleur au conseil helvète, j'accuse Léa... euh -mance hein, Léamance. Bref, je l'accuse de tout ce dont elle est accusée ! Oui, elle est coupable, j'ai tout vu. De loin, j'y étais pas, évidemment. Mais même de loin, j'ai tout bien vu. Et pour tout ça, je dis qu'il faut au moins lui couper la tête !

J'ai bien vu tout ce qu'elle a fait dernièrement, et même avant.
J'ai vu ce qu'elle a fait l'année dernière, pensez, j'étais bien placée. Mais de loin bien sur, j'y étais pas.
J'ai vu le carnage qu'elle a fait. Une horreur. Une abomination. J'en dors plus la nuit. A Lausanne, c'était d'un moche, mais d'un moche, je vous raconte même pas. Avec ses complices... Moche moche... Pas les complices hein !
Avec Tofy, là, toutes les deux, de mèche, mais pas de cheveux !, qu'elles étaient ! Et ça en a balancé des cadavre dans le lac ! Faut voir ce qu'on pêche maintenant ! Tout pollué là bas ! C'est une chance qu'il n'y ai plus de vie à Lausanne, sinon les Lausannois finissaient tous au cimetières à cause de tout ça ! Heureusement qu'ils y sont déjà. Alors oui bon, ça n'a fait de mal à personne de balancer tant de cochonneries à l'eau, enfin presque presque personne, juste un rital et un caskapointe...  M'enfin on a pas fait exprès. Enfin je veux dire qu'elles n'ont pas fait exprès ! Remettons nous dans le contexte quand même, c'était la guerre ! On peut pas se permettre de faire de sentiments dans ces moments là. Sinon c'est nous qui serions dans le lac, enfin je veux dire elles. Pas nous. 'Fin pas moi. Hein... comprenons nous bien. J'y étais pas mais j'ai tout vu de loin.

Bon bref ! C'est quoi le sujet ?


Coup d’œil aux papiers, l'acte d'accusation, sa convocation... Oh, boulette.

Hein mais moi je suis de la défense ?!
C'est une honte ! Un scandale ! Léamance, cette brave bourgeoise Genevoise d'habitation, Soleuroise de cœur, traitée de la sorte ! Après tout ce qu'elle a fait pour nous tous ! Vous devriez avoir honte ! Maudits ! Vous serez tous maudits... euh hum ! Pardon...


Recoup d’œil à l'acte d'accusation.

Esclandres et Leamance blablabla détroussage... ah ben nooonn, c'est pas leur genre quand même. Franchement !
A Rolle blablabla, ah oui, je vois ! Je vois tout à fait de quoi il s'agit. Et c'est une terrible méprise. J'y étais pas, évidemment, mais j'ai tout bien vu de loin.
Ce soir là, le ciel était bien dégagé, et j'avais une vue directe depuis euh... Fribourg. Si si, vue directe. Par temps clair je vois même Cromwell à Genève. Ah, il n'y est plus ? Ben c'est euh... Izaac. Voui, c'est Izaac. On voit très clairement les moustaches. On se fait même des coucous des fois. Le matin quand il va acheter son pain. Quoi il achète pas de pain ? Qu'est ce que vous en savez, vous vivez pas avec lui quand même ?! Enfin moi non plus hein, n'allez pas vous méprendre non plus. Mais tout ça pour vous dire que de Fribourg, on voit très clairement ce qu'il se passe à Genève. A Sion, par contre, c'est autre chose. Y a un arbre en plein milieu du chemin qui cache la vue.

Bref ! Tout ça pour dire que de Fribourg j'ai très bien vu ce qu'il se passait à Rolle ce soir là. La nuit était très claire et le ciel bien dégagé.
Et donc j'ai vu Léa, et elle m'a vu aussi, j'en suis sure aussi parce qu'elle m'a fait des grands coucous.


Coup d’œil rapide à l'acte d'accusation, et elle reprend.

Oui, voila. La nuit du 31 au 1er février. C'est tout à fait ça. Je l'ai vu, elle m'a vu, je lui ai fait signe, elle m'a répondu elle aussi d'un signe de la main. Ca a duré au moins la moitié de la nuit. Après, un bonhomme est arrivé, avec un gros nez. Ca c'est son 'Pou, c'est sur. Y en a pas quarante des comme ça. De nez je veux dire. Il m'a pas fait signe. Ou alors j'ai pas vu parce qu'il a des petits bras. Et puis ensuite le jour est venu, et je suis partie me coucher euh travailler j'veux dire ! Au conseil, tout ça, attention, on est sérieux.
Voila voila. Moi je témoigne que Léa est innocente de tout ce dont on l'accuse.
C'est ma vérité.


Grand sourire au garde improvisé greffier pour l'occasion avant de se tordre le cou pour vérifier ce qu'il a écrit. Quelques gribouillis, trois mots lisibles.

Bon bah... y a qu'à noter qu'elle faisait des galipettes avec son mari. Ca passera . Franchement, leur histoire de chasteté après le mariage, on n'a jamais vu ça... Personne n'y croit.

Leamance a écrit:
Bah voilà ...appelez une copine pour qu'elle vous donne un coup de main, et dans sa lancée, celle ci balance tous vos petits secrets intimes à la cantonnade.

Léa prend cependant son air le plus angélique, devant le greffier. Ebahie par le toupet de la fonctionnaire Commissaire au Commerce de Fribernbourg.


Ah vous voyez, quelqu'un d'aussi respectable qu'Aurea vous le dit: je suis innocente, elle a tout vu.

Mais pour bien enfoncer le clou, la Genevoise interpelle Tofy, le Bailli, qui passe dans le couloir.

[hrp]La défense a appelé .tofy à la barre[/hrp]

Esclandres a écrit:
Citation :
1/02/1462 - procès opposant Esclandres au Schweizerische Eidgenossenschaft

Esclandres est accusé de trouble à l'ordre public.
Acte d'accusation
Genève contre Esclandres,

Esclandres et Leamance se sont rendus coupables du détroussage d'Eléonore à Rolle, deux noeuds au nord est de Genève, dans la nuit du 31 au 1 février. Pour la bonne tenue du tournoi, l'avoyerie de Genève autorise les organisateurs du tournoi à prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon déroulement du dit tournoi et mettre hors d'état de nuire les deux malfaiteurs.

L'avoyerie de Genève, ce premier février 1462

Citation :
Première plaidoirie de la défense
Vot'honneur Monsieur l'bourreau confédéral, avoyer d'Genève, Teckel à poil ras d'même coin, accusateur et binôme d'la dite Eleonore, j'vous salue bien bas. Avec autant d'titres honorifiques, c'est l'moins qu'j'puisse faire.

L'plus ce s'rait juste d'dire qu'j'suis innocent. Je chassais l'ragondin. En c'te saison sont moins vif, c'facile d'en choper un gros. j'en ai vu un. L'a continué à courir vers la mine.
L'mine s't'effondrée. Ma tendre 'pouse qu'j'aime a essayé d'le sauver, pauv'bestiaux l'allait tomber dans l'trou. J'ai pas trop vu c'qu'il s'passait, 'vec la poussière.

J'suis inocent, pis j'demande la r'laxe. parce que c'est vot' parole cont" la mienne.
Vous etiez pô là. La Dame dit et moi j'dis pas.

Un moins un ça fait l'tête à toto. Pis j'crois qu'la parole d'un g'nevois vaut mieux qu'la parole d'un Bouguignone qu'est pas bien fréquentable... J'vous rappelle qu'j'suis un'sommité d'ce monde... Avoyer d'Genève et Ambuleur. c'pèse plus qu'la Bourgogne... Lors du coup on pourrait et à -1 +2 ça f'rait plus d'un pour moi ou moins un pour l'diffamatoir, suivant l'sens dans l'quel on l'prend.

Pas d'témoin de c'qui s'est pas passé.
Un juge qu'est parti pisqu'allié à la donzelle qu'dit femme.

Moi j'dis, c'est l'volonté d'Deos, on peut pas aller cont'... C'est la r'laxe ou l'appel sans tour ni des tours de château. Pis y'a des vices dans l'forme. J'reçois un courrier du Duché. D'un côté on dit qu'c'est l'duché qui accuse, pis d'l'autre c'est G'nève... C'est tout flou... Faudrait qu'j'trouve un avocat d'Solothurn ou d'Schwyz pour r'mettre d'l'ordre dans vos pap'lards...

Deos l'a dit qu'c'est la r'laxe... L'a dit "Mon p'tit Esclandres... C'est l'panier d'ecrevisses... Entre l'Zara qu'est pas clair-clair dans c't'histoire cause qu'il est direct'ment concerné pis ta tendre et douce d'amour Léamance qu'est juge d'Genève... C'est panier d'ecrevisses mon p'tit... Et pour l'ecrevisse, c'est la r'laxe..."

C'est pas moi qu'a dit... C'Deos... Ce s'rait d'mage d'aller cont' lui alors qu'on vient d'liberer l'Pierrot...

Esclandres a écrit:
Sur les routes, Esclandres marche de feu de camp en feu de camp...Rien à manger dans le garde manger de sa femme. Il regarde le ciel étoilé

Si j'meurs d'faim qu'j'te dis qu'c'est à caus'd'ma femme ... Hein ? Mon Deos, tu m'croiras ? On a du t'la faire d'jà... Mais moi c'est vrai !

Il continue et trouve des braises et un pain rassit sous la toile de tente d'Antoine. Résigné il mange en regardant l'ciel.

C'est Antoine qu'a fait c'truc... Sur qu'j'vais crever si j'le bouffe, dès qu'fait un truc c'est un'boulette... Si j'meurs d'la bouffe d'Antoine, dis... Tu m'prends quand même au Jardin des Délices ?...

[...]

Vas y ! Fais pas ton Mainois !

[...]

Ben j'crév'rai pas... Na ! T'iras recruter ailleurs...

pigeon du matin a écrit:

Expéditeur : Madame 'Pouse
Date d'envoi : 09/02/1462 - Tôt le matin
Mon 'Poupinou,

je suis partie dans la nuit, rejoindre un homme, sous une pulsion charnelle. Je sais que tu me comprendras, tu subis également les effets de nos voeux de mariage.

Je reviendrai 'Pou, c'est toi que j'aime plus que tout.

Ta Léa, pour toujours.

PS: penses à mettre un cache nez si tu vas à la messe, le temps est humide aujourd'hui.

Esclandres a écrit:
Au loin... Dans une cabane, un peu en amont de Genève? Esclandres était assis sur son canapé rustique, courrier à la main[/i]


Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   Dim 9 Fév - 13:30

Esclandres a écrit:
Sa mère le lieu avait dit...
Mon chériiie, écoute ta mèèère, les femmes d'aujourd'hui, c'est le mal incarné. Reste avec ta mèèèère, c'est la seule qui t'aimera vraiment.

Sa pauvre maman n'était plus de ce monde, il était resté avec elle 5 jours après son décès, ça commençait à fouetter. Et puis il s'emmerdait sévère... Il avait alors suivit son cousin, qui n'était pas une femme et qui avait promis

Pas de soucis ma tante aimé, ton chiard, je le prends sous le bras et je lui apprendrai la vie. [...] Non ne t'en fais pas, il n'aura pas de femme, avec la gueule qu'il a et con comme il est, ce ne serait pas de bol...

Son père l'avait averti
Fils... Les femmes ce sont des emmerdes emaquetés dans du brise burnes... Crois moi ! Si t'en vois une tu te barres fissa.
Tu les écoutes, elle te fond faire des conneries ! Pour preuve, un soir que j'étais jeune et que je devais aller boire une chopine avec les copains de la mine. Ta chierie de mère qui n'était à l'époque que ma femme m'a tenu la jambe pour batiffloler... C'était un laidron, mais une sacrée chaudasse. Tu me connais, j'ai essayé d'esquiver, elle m'a promis que c'était la dernière fois, j'ai cédé et PAF ! Neuf mois après t'es né... Les femmes, jamais tu les écoutes ! Elles te font faire les pires conneries !


Son cousin l'avait prévenu
P'tit con, j'ai promis à ma tante, alors ne fais pas le mariole, tu me suis, tu m'obéïs et tout se passera bien.
A la première connerie, je fous ton calamard en peluche dans le tilleul.


Poupinou le calamard en peluche avait fini dans un arbre, son cousin était parti en Catalogne et Esclandres avait été marié.

Sa 'pouse d'amour qu'il aimait tant venait d'empecher un Lorrain d'aller boire une chopine avec ses copains.
Il ne lui restait que deux solutions... Se taper Marieke sur la place de Genève ou disparaître.

La seconde solution était évidemment la seule retenue, Esclandres était con, mais pas suicidaire.

6 directions possibles. Esclandres pris le dé que sa tendre lui avait offert et le lança


Citation :
09/02/1462 13:24 : Vous avez joué aux dés tout seul et vous avez obtenu le résultat suivant : 1.
Du coup, ça n'impressionne que vous...

Merde... J'aurai préféré l'trois...

Quelque achats sur le marché, bâton en main. Il partit.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   Ven 14 Fév - 0:36

Citation :
Expéditeur : Esclandres
Date d'envoi : 13/02/1462 - 22:28:55
Titre : Re: Pigeon radar
Ma Léa.

J'ai bien r'çu ton bouquet, je l'ai mis avec le brin de lavande.
J'ai aussi reçu ton courrier accroché à un p'geon. Desolé, l'p'geon, j'l'ai becté.

J'avais les crocs.

J'suis parti. Loin, très loin. J'vais à Warszawa, j'prendrai un bateau pour aller dans une ville qu'je peux pas prononcer l'nom.

Pis là, j'trouv'rai un'falaise.
Pis j'me jet'rai, avec ton bouquet. Si j'l'ai pas becté d'ici là parc'qu'la route est longue est qu'j'risque d'avoir la dalle.

Ton pou qui t'aime

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   Sam 15 Fév - 11:54

Alors qu'Esclandres avait promis à Léamance de se jeter d'une falaise nordique après deux cent soixante quinze virgule six jours de marche en terre barbare, il s'était arrêté à trois. Son chiffre préféré. Ailleurs le procès suivait son petit bonhomme de chemin, style "eau de boudin".


Citation :
Réquisitoire de l'accusation
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
M'ssieur l'Juge omniplotantiaire,
J'ai app'lé deux personnes à v'nir témoigner sur l'bon vouloir du Très haut.
Des connaisseurs en plus. Deos l'est mon témoin et ils s'ront sa voix.

Oui Deos l'a plusieurs voix. L'a plusieurs pieds et des yeux partout.

Et j'suis sûr qu'ils diront pareil qu'moi... " C'est la r'laxe ! "

Bon faudrait qu'ils viennent... Mais sont très occupés ces gens là...

*Esclandres se rassoie en tapotant du pied*

Quéquifoutent..
.

Citation :
La défense a appelé Izaac à la barre

Citation :
La défense a appelé Hobb à la barre

En se baladant dans une ville bourbine, Esclandres chantait

Le boudin c'est bien, le boudin blanc ça colle aux dents.
Tililouuuu lilouuu lilouuu
Le boudin ça fait du bien, le boudin blanc c'est hanhanhaaann !
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   Sam 22 Fév - 13:30

[Genève, le 22 Février 1462]

Y'a des jours comme ça, où tout se goupille bien aussitôt le peton posé au sol.


Citation :
22/02/1462 04:18 : Vous vous êtes levé du bon pied ! Vous êtes en forme et prêt à surmonter les épreuves de la journée !
22/02/1462 04:14 : Vous maintenez la foi de vos moutons, euh, des fidèles de votre diocèse. Grâce vous en soit rendue (+1080 PVD).
22/02/1462 04:05 : Vous avez récolté 20 sacs de maïs.

Seule l'absence d'Esclandres assombrit le quotidien de Léa. Il faut que cela cesse ! La Réformée envoie une missive, en le glissant dans le trou de balle du premier pigeon qui passe, à l'attention de son 'poupinou.



Citation :
Vous avez défié Esclandres aux dés et vous avez obtenu le résultat suivant : 1.
esclandres vous a défié aux dés et a obtenu le résultat suivant : 4
.



Citation :
Expéditeur : Esclandres
Date d'envoi : 21/02/1462 - 19:05:21
Titre : Re: Reviens !
T'as perdu... C'est toi qui fera la vaisselle...

Eh ben voilà ! La vie conjugale va reprendre sagement ses droits.  
C'est beau l'Amour, quand même.

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   Mer 26 Fév - 15:20

[Tribunal de Genève, 26 Février 1462]

Léa revient du Tribunal de Fribernbourg, où elle a retrouvé les mains courantes contre son 'Poupinou et elle-même.

Citation :
Genève contre Esclandres et Leamance

Esclandres et Leamance se sont rendus coupables du détroussage d'Eléonore à Rolle, deux noeuds au nord est de Genève, dans la nuit du 31 au 1 février. Pour la bonne tenue du tournoi, l'avoyerie de Genève autorise les organisateurs du tournoi à prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon déroulement du dit tournoi et mettre hors d'état de nuire les deux malfaiteurs.

L'avoyerie de Genève, ce premier février 1462.

Suite à la main courante, aucune plainte n'a été déposée.

Les deux dossiers sont classés, afin de ne faire place nette avant l'arrivée des nouveaux fonctionnaires, dans quatre jours.

*Ploc*, fait le marteau de la Juge Cantonale.

On n'est jamais aussi bien jugé que par soi-même.

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]La fin du monde est proche   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]La fin du monde est proche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Institut du Monde Arabe
» Bébé face au monde
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: