Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [JdR] Le carnet d'Izaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 9:18

[ Jaca, esto siente las grandes vacaciones]

El viejo canciller se estira. La sábana desliza bajo el sol delicioso...

Si usted la encuentra, de forma extraña engalanada, arrastrando en el arroyo un talón descalzo, y la cabeza y el ojo bajo, como un palomo herido, no escupa ni juramento ni basura, en la cara maquillada de este pobre impuro, si diosa hambre tiene una tarde de invierno limitación que levanta sus enaguas al aire libre. Esta Bohemia Aragonesa allí es mi bien, mi riqueza, mi perla, mi joya, mi reina, mi duquesa...

La mujer que está en mi cama hace mucho que no tiene veinte años. Los ojos ojerosos por los años, por los amores, del día a día, la boca gastada, por los besos demasiado frecuentes pero demasiado mal dados, la tez apagada a pesar del maquillaje más pálida que una mancha de luna.
La mujer que está en mi cama hace mucho que no tiene veinte años. Los senos muy caídos por demasiados amores no tienen el nombre de seductores, el cuerpo agotado demasiado acariciado demasiado a menudo pero muy mal amado, la espalda encorvada parece cargar con los recuerdos de los que tenido que huir.
La mujer que está en mi cama hace mucho que no tiene veinte años no os riáis ! No la toquéis ! Guardad vuestras lágrimas y vuestros sarcasmos, cuando la noche nos une su cuerpo, sus manos se ofrecen a las mías y es su corazón cubierto de lágrimas y de heridas el que me serena.

Une palombe se pose et roucoule, c'est cool.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 11:02

heu... c'est très ... poétique Izaac... lol! (hrp morte de rire..!!)
Revenir en haut Aller en bas
Oce6
Camelot
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 12:10

Moi rien comprendre à la dernière partie et ça vaut mieux si je m'en réfère au fou rire de Massy !!!

Bon c'est pas tout ça, faut que j'aille faire la gentille sur la place publique ! Ca va pas être encore gagné ce truc là !
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 14:57

Bon ben pendant que tout le monde roupille moi je cause en tav de notre post..
une Gabrielak et un Arque m'ont dit que c'etait très bien et qu'ils comprenaient tous donc pas la peine de taper sur le traducteur apparement même bourré il s'en sort bien.. Pis comme ça pourront aller raconter aux autres.. C'est qu'ils se demandent quand on part les gens.. z'ont peur..
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2946
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 21:08

Traduction pour les mous du traducteur :

"Le vieux chancelier s'étire. Les diapositives feuille sous le beau soleil ...

Si vous le trouvez, bizarrement vêtu, traînant dans le ruisseau pieds nus au talon, la tête et sous les yeux, comme une colombe blessée pas jurer ou de cracher ou de litière dans le visage peint de cette pauvre impure, si déesse faim a une limitation après-midi d'hiver, qui lève ses jupes en plein air. Cette bohème Aragonesa là est ma richesse, ma richesse, ma perle, mon bijou, ma reine, ma duchesse ...

La femme dans mon lit, il n'ya pas longtemps que vingt ans. Les yeux hagards des années, pour l'amour, jour après jour, la bouche usée par les baisers trop fréquents mais tant pis dés, malgré le maquillage teint terne coloration plus pâle que la lune.
La femme dans mon lit, il n'ya pas longtemps que vingt ans. Très seins tombants par un trop grand nombre aime n'ont pas le nom de caresse séduisante du corps trop épuisé, mais trop souvent mal-aimé, le dos courbé semble porter la mémoire de ceux qui ont dû fuir.
La femme dans mon lit, il n'ya pas longtemps a vingt ans ne riez pas! Ne touchez pas! Gardez vos larmes et vos sarcasmes, quand la nuit unit votre corps, vos mains sont disponibles pour le mien et ton coeur est couvert de larmes et de blessures que je compose."

ouais, poétique...
l'âge, on se refait pas... :pale:

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 21:15

Massy en a la larme à l'oeil.. Sad

Commmment c'est troooooop biiiiiiio ... comment qui cause bien hein..? (hrp toujours pété de rire lol! )


Dernière édition par Massy le Ven 23 Oct - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 21:16

pffff ...

Spoiler:
 

______________________________


Dernière édition par izaac le Jeu 5 Nov - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 23 Oct - 21:17

ben voilà... On complimente et y boude.. tssss

(oui la traduction française à chi... mais promis les espagnols m'ont dit qu'ils comprenaient donc... FRAPPER LE TRADUC l'aime pas la france lui..)
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Sam 24 Oct - 14:40

Izaac a écrit:
scoop : le vieux, il nique encore
Nous y voilà. C'était donc ça ce stock impressionnant d'onguent au bleuté marqué que tu t'étais fait livrer et qui encombre encore un bonne partie de notre entrepôt arrière. C'est donc ça, le secret de la rigidité de l'ancien.

Izaac dict la Poutre de Bamako, dict El Toro Ibero, dicte le Don Juan des alpages ou le tombeur à l'edelweiss... le vieux, t'es définitivement l'idole des jeunes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Dim 25 Oct - 18:34

Ben moi ja rajouterai qu'une chose que ma mémé disait : y a que dans les vieux pots qu'on fait la bonne souplette..

Pis si lé actif ben faudrait qu'y en a qui en prenne dla graine hein Izaac.. Tsss sont mous jte l'dis moi .. sont mous..
Revenir en haut Aller en bas
Oce6
Camelot
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Lun 26 Oct - 13:45

Ben moi, je me rappelle avoir entendu dire :

"c'est dans les vieux pots avec de jeunes carottes qu'on fait les meilleures soupes "

(dixit feu papa du LJD Océ)

Mais moi vais vous le dire avec des jeunes pots et des jeunes carottes ! waouhhh !

oups mais non z'ont pas entendu !
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Lun 26 Oct - 14:24

heu dit Océ.. Ben si ta de bonnes adresses.. Soit po égoîste hein.. Refile aux coupines.. Me sent seule moi d'un coup..
Revenir en haut Aller en bas
Oce6
Camelot
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Lun 26 Oct - 23:25

Ben heu t'as pas vu que mon mari est avec moi toutes les nuits ??? Je sais, il est discret mais bon !
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Lun 26 Oct - 23:29

Namého jsuis discrète moi, ja regarde po ce qui se traficote sous les couvertures namého...

Heu.. si tu peux lui dire qu'il te fasse moins crier hein.. parceque hier moi ja fesions un bio rêve.. pis là ben..
pfff ma réveillé avec vot ' tintamarre..
Revenir en haut Aller en bas
Oce6
Camelot
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Mar 27 Oct - 16:38

Ben tant que je crie comme ça, c'est qu'on est en pleine forme lui et moi ! C'est donc bon signe.

- on va peut-être finir par le faire le petit frère d'Alye, depuis le temps
.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Jeu 12 Nov - 20:23

[Où l’on traite de la qualité et des occupations du fameux, illustrissime et méconnu, Don Izaac de Ginebra, curiste à ses heures perdues]

Dans une bourgade de l’Aragon, dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n’y a pas longtemps, un hidalgo, de ceux qui ont lance au râtelier, rondache antique, mulet maigre et lévrier de chasse. Un pot-au-feu, plus souvent de mouton que de bœuf, une vinaigrette presque tous les soirs, des abatis de bétail le samedi, le vendredi des lentilles, et le dimanche quelque pigeonneau outre l’ordinaire, consumaient les trois quarts de son revenu. C’est qu’il avait médicastre fort sévère, et la cure imposée dans les Pyrénées lui avait bien déboussolé la boussole qu’il avait gouteuse.
Lui qui, d’usage, savourait davantage la robe du moinillon, avait pris chez lui une princesse aragonaise qui passait les quarante ans. Or, il faut savoir que cet hidalgo suisse, dans les moments où il était resté oisif, c’est-à-dire à peu près toutes ces dernières semaines, s’était adonné à lire des livres de chevalerie et chevaucher la fière ibère, avec tant de goût et de plaisir, qu’il en oublia presque entièrement l’exercice de la chasse au curé et même l’administration de son bien.


La raison de la déraison qu’à ma raison vous faites, affaiblit tellement ma raison, qu’avec raison je me plains de votre beauté. Les hauts cieux qui de votre divinité divinement par le secours des étoiles vous fortifient, et vous font méritante des mérites que mérite votre grandeur. Et le vieux, avec l’œil de la carpe du lac, bénissait la murène faite femme sous le soleil de Jaca.

L’est devenu loco le vieux, soupirait le fidèle Préboist.

Le pauvre gentilhomme helvète perdait le jugement. Avec ces propos, d’autres semblables et le fessier moultement navré en pensée par son valet, il se décida enfin à laisser Dulcinée lassée.


Ô princesse Dulcinée, dame de ce cœur captif ! Une grande injure vous m’avez faite en me donnant congé, en m’imposant, par votre ordre, la rigoureuse contrainte de ne plus paraître en présence de votre beauté. Daignez, ô ma dame, avoir souvenance de ce cœur, votre sujet, qui souffre tant d’angoisses pour l’amour de vous…

Va a ver en otro lugar si estoy allí
, qu’elle avait répondu amoureusement. Enfin je crois.

C’est dans la gorge de Roncevaux qu’il mit à mort le paladin benêt qu’il était devenu. Là, il lui parut convenable et nécessaire, aussi bien pour l’éclat de sa gloire que pour le service de sa cité, de se refaire reître errant, de s’en aller par le monde et surtout le Béarn, avec son cheval et ses armes, chercher les bougres et redressant toutes sortes de torts. Izaac coiffa donc son demi-salade rongé de rouille et s’avança sur sa rosse dans la plaine de Lourdes.

Tagadamos Inge !

Inge, c’est le doux et fameux nom de la mule du vieux, car il n’est pas juste que monture d’aussi fameux sire reste sans nom connu. Tagadamos, c’est du patois de Jaca. Enfin très probablement.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Jeu 12 Nov - 20:24

Citation :
rencontre avec des troubadours qui font Tsing...Tsaing...Tsoiinng !!!!

[À peine le blond Phébus avait-il étendu sur la spacieuse face de la terre immense les tresses dorées de sa belle chevelure ; à peine les petits oiseaux nuancés de mille couleurs avaient-ils salué des harpes de leurs langues, dans une douce et mielleuse harmonie, la venue de l’aurore au teint de rose, qui, laissant la molle couche de son jaloux mari, se montre aux mortels du haut des balcons de l’horizon du levant, que le fameux reître genevois, abandonnant le duvet oisif, monta sur sa fameuse mule Ingeburge, et prit sa route vers l’antique et célèbre cité de…]

Comment donc que ça s’appelle ici ?


Izaac scrute. Grognements. Dans une ruelle, un fort sanglier ou autre gorêt domestique franchement du matin, saillit sa laie, franchement du soir... Respectant scrupuleusement le troisième commandement du manuel du compagnon reitre suisse, le cavalier écarte prudemment sa monture. Laissez les animaux en paix, est-il écrit. Ils vivent dans la nature et s'y reproduisent. Laissez-les tranquilles. Respectez leurs abreuvoirs, leurs lieux de ponte, leurs dortoirs, leurs nids. Ne touchez pas leurs petits, vous les effrayez. Ils courent le risque de s'enfuir et d'être abandonnés par leurs parents. Contentez-vous du plaisir de les observer !

Tsing..Tsaing...Tsoiinng!!!!

Gruïïk ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Jeu 12 Nov - 20:25

Tyecelin a écrit:

Oui, oui, amis (es) lecteurs (trices), c'est important. Mais pourquoi me direz vous. Et bien tout simplement pour ce "Gruuik" voyons!
Oui, il faut que l'on vous explique avant que vous ne soyez tout perdu. Lancez un brin de paille en l'air et vous connaitrez le sens du vent. Nous éviterons de lancer une jeune femme blonde très belle. Pourtant notre troubadour trouvait l'inspiration à toute heure du jour et de la nuit. Enfin bon, la nuit, il dort tout de même un peu n'est ce pas.
il chantait en jouant de sa citole. Rien de plus banal n'est il point. Et pourtant. Et pourtant. Il attire les foules notre apprenti. Sans parler des sangliers et autres bestioles des forêts des bois sortant des bosquets. Hors donc là en l'occurrence ce fut un cavalier solitaire surgissant dans la nuit au galop!!! Mais je m'égare.
Alors que félicité comme il se dit par sa muse retentit un...

Gruikkk!!!

Et la porte de la taverne s'ouvre sur un homme. Tous les visages se tournent vers lui. Plus un bruit. Plus un mot. Juste un baiser en train de s'échanger entre deux tourtereaux.

Smack....

Ho!! Bonjourn messer!! Vous apprécièg la bonne musique!! Venèg entrèg donc!!! Tavernièg à boire pour tout le monde!!!

Et voilà comment messire Izaac fit son entrée dans la danse. En parlant de danse, je vais vous faire une confidence, mais chutt... ne lui répétez point surtout. Notre troubadour à l'intention d'initier sa belle. Avouez qu'il n'a point peur pour ses pieds!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Jeu 12 Nov - 20:25

[Dans la taverne, alors qu'un coup de pied bien placé a écarté la rute du cochon de la ruelle et que le trouvère troubadourise gaiement au beau milieu de l'office]

Fond de bourse devant le maitre des lieux qui sert la soupe... Des escudos aragonais, et quelques thalers de Genève.


Qu'Aristote te garde, bon homme ! Me ferais-tu l'aumône d'un quignon de ton vieux pain ?

Messer, si vous voulez manger, faut payer en bon écu !

Oui, mais comment faire ? Prenez-vous mes thalers helvétique ? Avez-vous un compte chez nous ? C'est anonyme et fort judicieux en ces temps troublés, savez-vous ?


L'œil globuleux et avide sur la belle pièce d'or. Sûr qu'il sait ce que ça vaut... Sonnant et trébuchant, au moins deux écus béarnais.


Et ça c'est quoi ? qu'il dit en indiquant la monnaie du vieux d'un index cupide.

Ah bon ? on peut donc payer avec les sous de chez moi ?

Ben oui !

Bon alors donne moi autant de ta souplette qu'il est possible pour ma pièce, j'ai grand faim !

Sur place ou à emporter ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 12:09

Lecteur inoccupé, tu me croiras bien, sans exiger de serment, si je te dis que je voudrais que ces lignes, comme enfants de mon intelligence, fussent les plus belles, les plus élégantes et le plus spirituelles qui se pût imaginer ; mais, hélas ! je n’ai pu contrevenir aux lois de la nature, qui veut que chaque être engendre son semblable. Ainsi, que pouvait engendrer un esprit stérile et mal cultivé comme le mien, sinon l’histoire d’un fils des alpages sec, maigre, fantasque, plein de pensées étranges et que nul autre n’avait conçues ?

Car Izaac est mal aimé. Et c'est bien là, la misère.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 12:10

J'ai besoin qu'on m'aime
Mais personne ne comprend
Ce que j'espère et que j'attends
Qui pourrait me dire qui je suis ?
Et j'ai bien peur
Toute ma vie d'être incompris
Car aujourd'hui : je me sens...


Mal aimé
Je suis le mal aimé
Les gens me connaissent
Tel que je veux me montrer

Mais ont-ils cherché à savoir
D'où me viennent mes joies ?
Et pourquoi ce désespoir
Caché au fond de moi ?

Si les apparences
Sont quelquefois contre moi
Je ne suis pas ce que l'on croit
Contre l'aventure de chaque jour
J'échangerais demain la joie d'un seul amour
Mais je suis là comme avant


Car je suis...


Cataclop Cataclop...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Massy
Camelot
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 01/09/2009
Localisation : En route vers le phare

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 12:41

Ode pour une âme sans pareils, Dont on ne voit les merveilles..

De mes nuits noyées d'ombres et de chagrins,
Epiant l'étoile à la lueur radieuse,
Qui poserait son éclat cristallin,
Sur mon ennuie et mon âme rêveuse,
Sur vos mots vibrants d'ondes harmonieuses,
Au souffle de votre voix cajoleuse,
Et vos mots si bleus qui me laisseront heureuse,
Me porteront aux nues de vos sourires,
Effleureront la rose doucereuse,
En me dévoilant les secrets du plaisir..

D'aucun diront, aimer un vieux est malsain,
Un fou rêveur, n'est pas idée sérieuse,
Que le bonheur n'ira jusqu'à demain,
Que tel amour me rendra malheureuse,
A ces pensants à l'âme ricaneuse,
J'offre dédain, près de vous j'en serai heureuse,
A vos côtés, vous murmurer heureuse,
Combien l'amour est suave à mourir,
Fredonnez moi la chanson merveilleuse,
En me dévoilant les secrets de vos désirs,

Caresse d'aile sur ma peau de satin,
Baiser soyeux sur ma bouche amoureuse,
Et dans vos yeux l'aveu, et dans vos mains..
Une promesse douce et ensorceleuse,
De goûter à l'ivresse doucereuse,
A la tendresse languide et vaporeuse,
D'une liqueur d'un vieil alpage, où s'étend délicieuse,
Une vie emplie de soupirs, la paresseuse,
Je vous consolerai d'une voix enjôleuse,
De vous à moi et quoi qu'on en dise...

Composez moi dans de fabuleux souvenirs
Chant éternel au mille et un soupirs..
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 22:32

soupir... :heart:

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 22:33

Oli13 a écrit:
oli par hasard venait , à attendre plaintes et gémissements, d'un homme point dénué... du sens de la dérision....

par inadvertence ou simple vagabondage de l'ame, oli ne pu s'empecher de lacher quelques mots au gres de son imagination...

ou plutot, de ses idées du moment.... en regardant le lion mourrir ce soir


complainte de l'inactif
sous couvert d'un ton plaintif
se voit la cour faire
à tout les bearnais primaires

pourtant bien plus évolué
que genevois déplumés
se verra nez à terre
quand onc ferons guerre

grand feux de joie sera monté
alors qu'à la lune nouvelle
diamant noire sera tombé
et qu'advenir du sud se fera bel

grandissant, flamboyant, dans une ère nouvelle
traitres de toutes sortes n'aurons point la vie belle
quand alliance, des petits, poindra dans le ciel
grandissant du levé au couché du soleil

les lions venus de terres incultes
seront enfants devant le culte
et par allegeance prouvées
deviendront simples roturiers

aux nobles béarnais,
qui par manque de sang
avez votre patrie donnée
aux affres du léman

aux prédicateurs apostoliques
qui par concordat comme volonté unique
estiez présent, et meniez force volonté
maintenant qu'il se peut... reculiez

à tout les biens pensants, écrivains de l'histoire
qui aiment à reigner sans danger et sans gloire
je vous dédit en vers ces quelques mots
pour souligner ,de votre reigne tout les maux

aristote n'est pas leurre
ni des lions, ni des pleutres
et par volonté absolue
fera le sort des parvenus

bearnais, bearnaises à vous seul je m'adresse
ni noble ni paria je suis mon seul maistre
pour ainsi que mon sort n'en devienne funeste
je vous sais courageux... droit.... et honneste

exigez, de vos reignants, qu ils vous donnent mesure
de tous les choix qu ils font pour vous et le futur
ne laissez plus les mots diriger votre esprit
mais regardez les maux et bientot le mépris

je pars ce soir, et quand bien meme
serais resté pour qu'il advienne
ce que predit un fou comme moi
l'amour et la mort à la fois

Per lo bearn!!!!!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   Ven 20 Nov - 22:34

Izaac se sustentait de bon matin. Le soleil venait de se lever. Encore une belle journée. Entre la feuille de chou locale, quelques ramiers personnels et les pages de l'AAP, il mit la main sur la lettre de la délicieuse mairesse de Tarbes.

Citation :
Expéditeur : Monsieur le Maire
Tarbaises, Tarbais, Adishatz !

Le maire vous envoie une petite bafouille pour vous communiquer les actions de la mairie en cette fin de mandat qui approche.
J'ai bien conscience que la Communication fut le petit point noir de ce mandat mais moultes mesures salutaires ont été prises pour l'économie du village et donc pour vous pendant celui-ci.
Les mesures suscitées:
-Baisse des impots (l'impot sur les champs est passé de 6 à 5 écus), et prise en charge totale de la tave taverne qui est de 20 écus par semaine par la Mairie.
-Assainissement du marché, export en masse et continu des surplus (pain, blé, maïs..). Ainsi le prix du blé est passé de 11.50 à 12 écus par exemple.
-Le poisson qui stagnait sur le marché lors du mandat de mon predecesseur a trouvé preneur. Il n'en fallait pas plus pour relancer la pêche et l'export de celui-ci dans toutes les villes du Béarn. Le poisson est acheté tous les jours jusqu'à 18 écus !
-Le prix du bois est passé de 4.56 écus à 4.36 écus et on en trouve tous les jours sur le marché. Idem pour le fer.

Les comptes de la Mairie restent stables malgré les pertes sous les mandats précédents, la revente "à perte" des denrées achetées sur le marché pour absolument écouler les suprlus (et donc vous permettre de vendre votre production) et la baisse des impôts.
La Mairie est un service aux villageois, pas une banque ! Qu'on se le dise ! Wink

Tarbes et le Béarn font toujours face à la menace brigande et ont besoin de vous ! Si vous souhaitez défendre notre ville et notre comté, contactez Lonia pour la défense armée, pour la défense civile contactez Kirika.
Pour les plus volontaires, engagez vous dans l'Ost ou les Compagnons !

Merci de m'avoir lue,

Eugénie dicte Ingénue, Maire de Tarbes.
Des brigands ? Ici ? Mais je m'en vais mettre mon épée au service de mes hôtes, moi.

Dites voir Tavernier ! Où donc se trouve le bureau de Dame Kirika ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet d'Izaac   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JdR] Le carnet d'Izaac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Protège carnet de santé
» Carnet de caporal
» Comment trouver le carnet d'un membre
» Répertoire - carnet d'adresses
» carnet de liaison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: