Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 17 Avr - 9:00

Citation :
15/04/1463 Frictions printanières


Paris (AAP) - Avec les beaux jours, reviennent les envies de balade et, pour certains, le désir incontrôlable de porter l'armure après un hiver frustrant où il a fallu la ranger par peur de la rouille.

Tout a commencé le 3 avril 1463 par l'annonce de la reyne Angelyque dénonçant des « tentatives de spoliation de terres sous souveraineté française par le biais de l’impératrice décédée Jade de Sparte et de son Roi d’armes » et justifiant par-là même l'envoie de troupes françaises en Franche-Comté. Dôle se voit ainsi assiégée par l'armée française venue se dégourdir les guibolles, dirigée par le général Namaycush Salmo Salar. Mais les Dôlois ne se laissent pas compter fredaines et se battent pour résister, chaque soir, aux assauts français, malgré la défaite de l'armée franc-comtoise commandée par Oane de Sparte.

Sans doute les armées impériales ne devraient pas tarder à venir donner main forte aux Francs-Comtois, mais pour l'heure, aucun mouvement n'a été détecté, ni aucune annonce déclarant un quelconque soutien à ses voisins de la part des autres comtés impériaux. Seule la levée de ban et la fermeture des frontières ont été annoncées en Savoie par le duc en place, Raphaël von Wittelsbach. D'ailleurs, des alliances impromptues se noueraient au cœur de ce conflit, puisque notre confrère de l'AAP agence Meuse Saône Rhône soupçonne le général Namay Salmo de Salar d'avoir passé des accords avec les deux armées des Renards commandées par Bobdole de Forteprune et Sambre d'Hellequin pour qu'ils tiennent à l'écart l'armée savoyarde des Sept du général White en menaçant ses terres.

Ces derniers jours, le général White de Tiallaz nous informait qu'il a, le 7 avril, anéanti les deux armées des Renards, avec l'aide d'une armée italienne et d'une autre envoyée par le Lyonnais-Dauphiné, à la frontière italienne et savoyarde, après plusieurs jours de batailles et de course-poursuite. Pas moins de « 19 [Renards] ont été tués sur le coup et les 7 autres ont été blessés gravement [ce dernier soir,] sur les 39 combattants » qui avaient pris part aux combats depuis le début. Le Duc savoyard tient d'ailleurs à noter la « collaboration » franco-impériale dans cette affaire, garantissant au Lyonnais-Dauphiné son amitié indéfectible malgré la situation complexe. Si l'entente entre le général Namay Salmo Salar et les Renards se révèle véridique, la venue de White et son armée à Dôle n'aurait alors plus d'empêchement sur le sol franc-comtois.

De son côté, le Grand Maître de France, Zelha d'Aunou, a lancé le 12 avril un grand appel aux Français sollicitant les volontaires à aller grossir les rangs des troupes françaises au combat afin d'éviter que « l'Empire des tyrans ne vienne marcher sur les Français ».

Le printemps risque d'être sanglant.

Eliance, pour l'AAP

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 22 Avr - 13:33

Citation :


21/04/1463 - A Dole, reculer pour mieux sauter ?

Saint-Claude (AAP) - Ce 20 avril, les français ont levé le siège. La capitale de la Franche Comté était assiégée depuis le 3 avril. L'armée du prince Namaycush de Salmo Salar avait attaqué l'armée "Air Force Oane" du gouverneur général comtois, Oane de Sparte.

Au premier choc, la chevalerie française avait décimé les défenseurs. Les pertes franc comtoises ont été nombreuses. On décompte une dizaine de victimes. L'ancienne reine de Lotharingie, Sarah-Elisabeth de Monmouth s'est effondrée, mortellement blessée, elle a pu être ramenée à l'intérieur des remparts. Tandis que le Roi des Romains et candidat au trône impérial, Hadrien-Marcus de Sparte, fut également blessé lors de l’assaut de l’armée française contre les remparts. Son Altesse Sérénissime Ducale Oane de Sparte a été contrainte à se replier avec le reste de ses compagnies, en terre de Bourgogne. Blessée, elle a laissé son commandement au Franc Comte en personne, le Comte de Voiteur, Imladris van Ansel qui obtint des autorités ducales bourguignonnes, les sauf-conduits nécessaires au retour sains et saufs de ses soldats en Franche-Comté, contre la démobilisation de l’armée comtoise. Depuis, près de soixante soldats français assiégeaient Dole. La ville a subi quatre violents assauts alors que les autorités comtoises dont le maire de Dole, Badak de Isthar, tentaient d'organiser au mieux la défense de leur capitale. Les escarmouches étaient quotidiennes dans les faubourgs de la ville, les dolois n'auront eu que trois jours de répit très aristotélicien, pour la trêve pascale avant que les français ne tentent de prendre la cité, cette fois par révolte. Vainement.

Pendant ce temps, le Régent Impérial, Findecano de Brancion, a appelé à la mobilisation générale dans une annonce officielle du 6 avril suite à un vote unanime de la Diète Impériale. Les généraux impériaux, White pour la Savoie, et Markart et Wajakla pour le Royaume de Germanie, sont annoncés avec leurs armées. L'ancien duc lorrain et prétendant également à la couronne impériale, Ardarin von Habsbourg et quelques uns de ses bannerets sont entrés dans Luxeuil. De son côté, le Royaume de France mobilise les soldats du Domaine Royal dont des armées ont été aperçues en Champagne, commandées par les généraux Actarius, Azhar et Jglth, et en Bourgogne, par Lenada.

Tous semblent attendre dans l'expectative l'issue de l'élection impériale jeudi.

Imladris, pour l'AAP agence Meuse Sâone Rhône


[RP] Joyeuses funérailles pascales… http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2243114&start=0
[RP] Un pour tous, tous pour un. http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2243143

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 24 Avr - 22:08

Citation :
24/04/1463 Hadrien Marcus de Sparte Imperator

Genève (AAP) - « Et le jour viendra où […] ma maison deviendra la capitale d’un monde. […] Pour l’avènement de ce jour, je me battrai avec mes enfants et les amis que j’aurai choisis. » La citation pourrait parfaitement résumer l'ambition de ce grand prince d'Empire.

Ce matin 23 avril 1463, Son Altesse Hadrien Marcus 1er de Sparte, Duc immédiat de Breslau, Prince de Liège, Comte de Saintonges, Comte d'Oléron, Vicomte de Frontenay, Baron de Luçon, Baron de Menezalban et Seigneur de Chevigny, ancien Roi de Lotharingie et fils du premier et dernier Roi des Romains, a été élu Empereur. L'homme a la chevelure de jais, le teint mat et le sourire parfaitement taillé.

Marié à Son Altesse Sérénissime Oane de Surgères, fervent Aristotélicien Romain, on lui compte trois enfants légitimes, Alexis Lothaire Montfort-Laval de Sparte, Lyanna Montfort-Laval de Sparte, Alexandrine de Sparte et une armée de bâtards. Hadrien Marcus est le fils de Feue Sa Majesté Royale, Victor Hadrien de Sparte, Roi des Romains et roi fondateur de Lotharingie et d'Azalée de Cernex, Marquise Palsgravin de Séléstat, Duchesse de Tarentaise et Vicomtesse de Cernex. Il est cousin de Jade, précédente impératrice. Nous ne saurions recenser tous les membres éminents de sa puissante maisnie.

Le prince s'est imposé avec un peu plus de 50 % des votes et le soutien appuyé de l’Église Aristotélicienne Romaine. Il aura désormais la charge délicate de relever le gant des français, venus souffleter sur ses propres terres, une famille accusée de tous les vices ou presque.

Coucou Desbois pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1335
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 29 Avr - 7:33

Citation :


25/04/1463 Dole-la-bataille

Genève (AAP) - Dole. 25 avril de l'An de Grâce 1463 de petit Christos-en-pagne. Le ciel flamboie, les chevaux agonisent, les maisons brûlent et la mort est partout ce matin dans les faubourgs de la capitale franc-comtoise. A la surprise générale, le Prince Royal de France, Azharr de Montestier, fils de Sa Majesté Angelyque Reine de France, a mené, de concert avec quatre armées impériales, ses soldats, ahuris pour certains, contre l'armée du Prince Namaycush de Salmo Salar. Sous la robe austère de la Justice se cache la plus grosse et la plus rouge des confusions : au nom de la Paix et de l'Audace, il signe ce jour avec le Général d'Empire White de Talliaz et l'ex-Grand Connétable de France , Alix du Vivier, un appel à "l'attaque des forces belliqueuses mandatées par la Reine", sa mère.

A laudes, la "Memento Mori" commandée par le capitaine Gwenhwyvar, revenue le lys au vent, sous les murs de la cité l'avant veille, a subi sans ciller l'assaut vigoureux des lansquenets allemands, des routiers de "l'armée des septs" et de l'armée "The SC Wolf among us" du Vicomte comtois Krän d'Ormerach, pendant que l'armée "l'Azharréenne" commandée par Azharr lui-même, que l'on pensait venue grossir les troupes du Prince Namaycush, tournait les rangs d'infanterie française. Au prix de pertes semble-t-il importantes, les vétérans du Carmin ont fini par sortir le chef haut de ce grand embarrassement : à sexte, le vieux prince dansait toujours avec la Loue aux portes de la ville.

Coucou Desbois pour l'AAP, agence Meuse, Saône et Rhône

[RP] Rien de bon émerge de la violence... ou presque ! http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2246056
[RP] Au Camp de L'Azharréenne , l’après Mémento http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2246103

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1335
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 1 Mai - 11:00

Citation :


01/05/1463 Mon curé sur les remparts?

Dole (AAP) - Le conflit Franco-Impérial : l’événement mondain à ne pas louper en ce moment ! Après les attaques menées par les armées depuis le début du mois d'avril, les trahisons au sein du camp français, c'est l'Eglise qui fait parler d'elle. Celle-ci avait déjà publié une annonce le 5 avril 1463 signée de la main de Son Éminence Fenice Maria Helena Deversi Aslann Borgia, Archidiacre de Rome, dans laquelle il est fait mention de «l’incompréhension et l’inquiétude [de l’Église] face aux (…) attaques contre le peuple de Dole et de la Franche-Comté», affirmant par la même occasion que l’Église n’arrivait pas à saisir «les motifs invoqués pour briser d’une façon si brutale une paix et une stabilité installées entre ces deux grands Etats depuis des années». Elle en appela au bon sens de chacun et proposa les bons offices de la Sainte Église Aristotélicienne Romaine.

Côté français, le Général Namaycush a répondu par l’affirmative, se disant prêt à se rendre à Rome ; même réponse du côté de l’Empire qui demandait telle médiation depuis le début du conflit. Or, aucune discussion n'a vu le jour, la Memento Mori, malgré les propos de son Général, continuant d’attaquer la capitale Comtoise, qui résistait avec l'aide, notamment, de Chevreux d’Entrelacs, Grand Maître de l’Ordre Teutonique.

C'est là que le bas blesse et que des questions se posent : le Chevalier Chevreux, noble Franc-Comtois, pouvait il combattre au côté des siens pour défendre sa ville malgré son statut de milite de l’Église (membre d'un ordre militaire religieux sous serment) lui interdisant d'intégrer une armée temporelle ? Cette participation est-elle en adéquation avec ce serment qu’il a prêté aux Saintes Armées ? On soulève qui plus est la présence de Monseigneur Alexandre Farnese, Archevêque de Besançon et également noble franc-comtois. Le Franc-Comte Imladris van Ansel a soutenu la position de ses deux vassaux, spécifiant aussi que Monseigneur Farnese n'agissait qu'à titre d'aumônier pour prodiguer assistance spirituelle aux soldats et pour guider les mourants dans leurs derniers moments. Pourtant, il aurait été grièvement blessé le 5 avril sur les remparts de la ville.

L'enquête qui sera menée par l'Inquisition après qu'une plainte ait été déposée par un soldat de la Memento Mori permettra d'éclaircir ces zones d'ombre. L'Eglise semble rester silencieuse sur cette affaire pour ne pas interférer avec la procédure inquisitoriale en cours, préférant se concentrer sur la médiation qu'elle essaye en vain de mettre en place et dont elle a relancé la demande le 26 avril dernier.

Le Merveilleux pour l'AAP agence Meuse, Saône & Rhône.

[RP] Guerre France-Empire http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=45193
[Annonces]Eglise Aristotelicienne/Aristotelian Church http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=653001#653001

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 29 Mai - 14:21

Citation :
28/05/1463 C'est tendu en Savoie !

Chambéry (AAP) - Il semblerait que la volonté d'hommage-lige émise par le duché de Lorraine il y a peu ait fait germer des idées chez son voisin savoyard.

Le 23 mai dernier, le duc savoyard Ryoka Lavorel annonçait sa volonté de prêter allégeance uniquement à la Reyne de France et ainsi de se séparer de l'Empire. Dans une annonce d'une longueur telle que le parchemin se déroule sans aucun doute de Chambéry jusqu'au Louvre, il explique son choix, ainsi que celui des conseillers ducaux qui ont voté cette difficile décision.

La nouvelle a du mal à passer, chez le bas peuple. En effet, si en Lorraine, le duc a demandé l'avis de la populace avant de prendre une quelconque décision, il n'en est pas de même en Savoie où les habitants ont appris la chose sans autre forme de concertation. Des voix outrées se sont aussitôt levées pour faire part de leur mécontentement. Un vote a même été mis en place après coup par le peuple lui-même pour prouver au duc l'étrangeté de sa décision au vu de l'avis majoritaire des Savoyards qui semblent impériaux de corps et d'âme.

Le commandant de l'armée des Sept, White de Tiallaz, s'est empressé de faire savoir au duc sa « grande consternation » et son incompréhension dans une lettre ouverte, alors que le fils royalement renié, Azahrr de Montestier, avouait en place publique les magouilles et la vieille volonté de la Reyne d'amener la Savoie et la Lorraine dans son giron depuis le début de son accession au trône. Ces propos ont été aussitôt niés par la Reyne elle-même. Où se trouve la vérité ? Mystère...

Alors que le peuple rouspète, il se tient tout de même prêt à se défendre, contre un ennemi encore non identifié. En effet, des armées savoyardes se sont postées aux portes de la capitale et l'armée française du général Namaycush Salmo Salar avance en terres savoyardes. Le duc savoyard déclare d'ailleurs avoir demandé à la Couronne de France d'assurer la protection de son duché. La position des armées locales reste encore floue, quant à qui sera leur adversaire. L'Empire ? La France ? Si elles doivent obéissance à leur dirigeant ducal, elles pourraient aussi estimer devoir respecter les terres impériales et lutter contre la nouvelle décision de faire du peuple savoyard un peuple français.

La Reyne Angelyque a déclaré le 25 mai dans une annonce « répondre positivement et de bonne grâce à la demande du duché de Savoie quant à son accueil en notre vaste Royaume de France ». La situation paraît tout de même tendue. Si un compromis en Lorraine pouvait être trouvé entre les deux souverains, il semble peu probable qu'une telle finalité soit envisageable en Savoie, au vu du peu de diplomatie dont a fait preuve Royka de Lavorel envers l'Empereur Hadrien Marcus.

Eliance, pour l'AAP

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 30 Mai - 8:56

Citation :
29/05/1463 Chambéry assiégée !

Genève (AAP) - On n'arrête plus le Prince Namaycush Salmo Salar. Après avoir traversé la Savoie sur son fidèle destrier, l'ambitieux et nébuleux Général de France s'est installé devant les remparts de la Capitale Savoyarde avec son armée, "Memento Mori", et l'armée "Vivat Iby Mystax" commandée par Pertacus.

Le couvre feu a été instauré, les habitants sont priés de rester chez eux, les voyageurs, de quitter les routes savoyardes et le maire de Chambery, Victoria d'Alaya von Wittelsbach, est sommée d'ouvrir ses portes pour laisser les armées françaises entrer dans une ville désormais possession du trône de France depuis que Ruyka, jeune émule de Cesar ambitieux, a décidé de renier son serment envers l'Empire pour le donner à la France.

Bien sur, des voix s'élèvent pour crier au scandale et à la trahison. Ayelle de Chenot, Duchesse de Luserne et de Coni, placarde aux yeux de tous son indignation et sa colère, confortée par l'intervention de Michalak de Valdesti, Seigneur de Cazalis et de Anhaux, aristocrate d'Empire, qui tente de démonter point par point les arguments du Duc. La résistance se forme, avec l'appui de l'armée "E Capoë", commandée par la Vicomtesse Maïa Lascarina d'Alaya qui ne semble pas avoir appliqué le décret ducal émis par son suzerain ordonnant la destruction immédiate de son armée.

Dans la nuit du 28 au 29 mai, Namaycush a tenu ses promesses. Face à des portes restées fermées, il a lancé l'assaut. Les deux armées françaises, secondées par l'armée "Sabaudia Invicta" dirigée par la capitaine de Savoie, Lavande Lavorel, ont tenté de prendre la ville mais se sont heurtées à une solide défense, devant aussi essuyer une tentative de prise de mairie de l’intérieur, elle aussi échouée. Le Prince et le maire de Chambéry ont tout deux été grièvement blessés mais de manière générale, peu de pertes sont à dénombrer. Victoria d'Alaya von Wittelsbach nous affirmait ce jour que la ville se tenait prête à recevoir de nouvelles attaques cette nuit, mais qu’une forte mobilisation des chambériens, ainsi que de leurs voisins savoyards, serait là pour recevoir l’ennemi et empêcher son intrusion.

A noter que dans l'après midi, le Duc en place a été destitué par l'armée "E Capoë", détenant le statu quo. Un nouveau Conseil, composé d'impérialistes mais aussi de quelques indépendantistes, a été constitué, et Annick est devenue nouvelle Duchesse de Savoie.

Charlotine, pour l'AAP, agence Meuse, Saône, Rhône

[RP] La Guerre des Généraux... http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2250700
[RP]Enorme surprise http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2250218


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 3 Juin - 11:57

Citation :
03/06/1463 Des badois sauce bourguignonne.

Chalon (AAP) - Durant la Nuit du 1er au 2 Juin, L'armée impériale "1. badisches Banner", dirigée par le général Markart, a franchi la Saône et est passée en Bourgogne, à Chalon. Elle a toutefois été repoussée par l'armée française, « La Maudificator », dirigée par la générale Maud, Vicomtesse de Sennecey et Grand Maitre de l'Ordre de la Toison d'Or. Les combats ont été meurtriers occasionnant des victimes de chaque côté, huit blessés, dont trois mortellement, coté Français et six côté Empire, dont un mortellement. Les impériaux se sont retirés en ordre, sur la Saône, à un nœud de la ville.

L'armée badoise, en Franche Comté depuis la bataille de Dole, tentait vraisemblablement de rejoindre la Savoie en coupant au plus court sans passer par Genève. La République a en effet mobilisé ses lances et interdit le passage sur son territoire au général franc comtois Krän d'Ormerach qui le lui en avait fait la demande le 27 mai dernier.

Dans les tavernes bourguignonnes, on proclame que l'Empire aurait rompu la trêve, quand ce dernier considère qu'elle le fut dès l'entrée du général Namaycush en Savoie. Depuis quelques jours, en effet, Chambéry est assiégée, le Duc élu de Savoie, Ryoka Lavorel, ayant décidé de prêter allégeance à la Reyne de France, le 25 Mai 1463. L'armée "Memento Mori" est toujours aux portes de la ville, même si elle n'a plus lancé d'assaut depuis le 30 mai. Elle vient d'être rejointe par l'armée "Vivat iby Mystax" du général français Pertacus de Montbazan Navailles, annonçant probablement de nouveaux assauts visant à reprendre le Château saisi par un parti fidèle à l'allégeance impériale. La régente Annick, Belleysienne, est un ancien soldat de l'armée des 7 du général White de Tiallaz.

L'ancien gouvernement s'est réfugié dans le château du Mollard à côté de Chambéry, pendant que l'évêque d'Halicarnasse, Monseigneur Aymé von Frayner-Embussy dit Uterpendragon, appelait à la trêve dominicale dans une invitation publique à une grand messe.

Pertacus pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône

[RP] La Maudificator peut faire du tort.... http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2248696
[RP] Sur les remparts...chaque nuit... http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2251127


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 7 Juin - 21:44

Citation :


07/06/1463 Des châtaignes à Chalon !

Genève (AAP) - Les Lansquenets allemands sont passés. Après de violents combats les 3 et 4 juin, trois armées impériales qui comptent plus d'une centaines de soldats, ont pris pied à Chalon sur la Saône. Les Ordres Royaux ont été repoussés et les forces bourguignonnes mises en déroute. L'armée "badisches Banner", dirigée par le général Markart, renforcée par les armées "viribus unitis" dirigée par Advokat et "Knochenjäger" commandée par Rilana, ont taillé en pièces la "Maudificator". Les pertes semblent conséquentes et la vicomtesse de Sennecey en serait. Les allemands défilaient à Mâcon ce 7 juin.

Les rescapés commandés par le Maréchal de France, Didier de Naphield dit Dnapo et le Baron de Cudot, Roland Wallère dit Wolfar, auraient rejoint Dijon et les armées françaises qui s'y trouvent, abandonnant les tavernes de Chalon aux impériaux parmi lesquels les vétérans de l'Ordre des Lames et leur capitaine Elektra. Dans la capitale Bourguignonne qui est à une journée de marche de Dole, la capitale Franc Comtoise, c'est le défilé des compagnies françaises. L'armée "The A-TEAM" commandée par la Dauphin de France Deedlitt est arrivée de Langres en Champagne. Une seconde armée royale, "OR Vincit Omnia II" commandée par le Grand Ecuyer de France et Baron de Rosny, Julien Giffard dit Jglth, campe dans les faubourgs. Si l'on ajoute"L'Élégance du Bourguignon" commandée par Cardinal postée derrière les remparts et l'armée "Legio Burgundiae" commandée par Lenada devant les portes de la ville, c'est une foule d'une centaine de soldats qui déambulent en ville.

Pendant ce temps là, à Chambéry, l'armée française "Vivat Iby Mystax" désormais commandée par Phyladephia campe toujours devant les remparts. L'armée impériale "E Capöe" commandée par Cedrik1er garde toujours le château ducal. On aurait perdu la Memento Mori Compagnie, depuis quelques jours en rase campagne.

Jadis, dans un temps pas encore reculé, le général en chef était celui qui avait le plus gros zizi ou la plus belle particule et le routier de seconde classe se fichaient des châtaignes et administraient quelques pains avant de pavoiser fièrement, couturé et bosselé, dans une troisième mi-temps en taverne. La bataille de Chalon ouvre-t-elle un nouveau chapitre martial dans l'Histoire des Arts Belliqueux. L'utilisation d'une sorte de potion magique bouleverse assurément les plans des généraux : la purée de châtaignes permet de retirer quinze jours d'indisponibilité et couplée au pack soldat, grosso modo les pertes ne compteraient plus comme à l'accoutumée. Cette sauce venue du jeu Bambara offre un nouvel ingrédient dans cette drôle de guerre qui jusqu'ici ne divisait guère que dans les gargotes frontalières et ne faisait s'affronter que quelques fier-à-bras sur le chemin de la gloire et honorables seigneurs.

Izaac pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône.

[RP] La Maudificator peut faire du tort.... http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2248696
[RP ouvert] L'infirme...rie de Guerre http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2251570


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 8 Juin - 18:38

Purée !

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10032
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 9 Juin - 10:43

Jolie le dernier paragraphe.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Maryah

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 9 Juin - 19:37

Very Happy Quelle jolie plume !
Euh question ... compte tenu du fait que je fais partie des français "défoncés" par les Impériaux, et que je compte bien avoir recours à la purée de châtaigne, quelqu'un sait si on peut en avaler plusieurs ? Genre 2 purées, -30 jours d'indispo ? Merkiiii
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 9 Juin - 21:27

Citation :
09/06/1463 Le vendredi de Chalon

Genève (AAP) - L'année 1463, le 5 juin tombait un vendredi. Ce vendredi est le jour du poisson. J'ai connu des pêcheurs qui tremblaient encore un peu lorsque le mauvais temps les forçait à rentrer bredouille du Lac un vendredi : ils sentaient sur eux la colère de bobonne. Ce vendredi là fut aussi un jour de fracas bourguignon. La scène est à Chalon, près d'un pont. Ce pont est de capitale importance. Lui seul et la chaussée qui le prolonge vers Mâcon et la Savoie au sud, permettaient de franchir la Saône en venant de l'Empire. Tous les acteurs, grands et petits, fameux ou anonymes, sont pris dans un entrelacement de solidarité, enchevêtrés, qui tissent entre eux les mailles d'une très étroite cohérence. De toute la chevalerie, groupée derrière chaque bannière dans le camp français comme de l'autre bord, c'est celle des Ordres Royaux que l'on voit le mieux : elle fournit la plus grande part des étoffes miroitantes et précieuses très à la mode de Paris. Quelques figures émergent, le Grand Ecuyer de France, Prince et Pair du Royaume, Julien Giffard dit Jglth, la Grand Maître de France et rousse Marquise de Maurepas, Zelha d'Aunou.

A l'aube du lundi 2 juin, devant les murs de Chalon, on s'est déjà asticoté. L'armée "Maudificator" commandée par Maud Saint Anthelme, vicomtesse de Sennecey et ses quarante six volontaires nobles et roturiers bourguignons ont subi l'assaut de l'armée impériale "1. badisches Banner" dirigée par Markart, Edler von Thalheim. Quarante-quatre badois de Bade, venus de Poligny. Ses lansquenets ont une réputation remarquable pour leur efficacité et leur brutalité. Ils combattent à pied, en bande compacte, en épaisse phalange comme savent en former ces professionnels de la guerre où l'on tue. L'affrontement est bref. Côté bourguignon: huit blessés dont trois mortellement, côté impérial: huit blessés dont un mortellement. Les hommes de l'Empereur refluent vers Poligny.

A l'aube du jeudi 4 juin, ils sont de retour, ils ne sont pas seuls et ils ne sont pas contents. Au total, cent dix hommes sont répartis en trois batailles. L'armée "Knochenjäger" dirigée par Rilana, Edle von Connacht, Imp.Gräfin von Hanau-Münzenberg. elle est jeune, elle est brune, elle aime les oies et les petits lapins, elle vient de Konstanz et il ne faut pas l'emmerder ; L'armée "viribus unitis" dirigée par Advokat, Heer van Steengracht, Landgraf vom Oberelsass, il est une sorte de faux régional de l'étape : il porte les couleurs de la Franche Comté mais définitivement, il est de Ravensburg et parle Hochdeutsch couramment ; l'armée "1. badisches Banner" dirigée par Markart enfin, toujours le même. Côté français, en première ligne, l'armée "Maudificator" commandée par Maud Saint Anthelme, vicomtesse de Sennecey aligne ses quarante-neuf hommes dont la Grand Maitre de France qui porte la cotte de mailles avec l'élégance d'un maillot de corps humide. En seconde ligne et venant de Dijon, [OR Vincit Omnia II] Armée des Ordres Royaux dirigée par Jglth, la crème de la chevalerie française, trente sept cataphractaires, véritables centaures caparaçonnés de la tête aux pieds. Il n'y a pas un bout qui dépasse. L'assaut des premières lignes est viril : côté bourguignon, neuf blessés dont trois mortellement, côté impérial, occis et navrés par la Maudificator, douze blessés dont trois mortellement. La poussière soulevée par la violence du choc voile d'une brume pudique le bilan du heurt des secondes lignes. On ignore les chiffres des blessés et tués dans l'armée des OR ni celui des blessés et tués qu'ils ont fait parmi les reitres et lansquenets impériaux. Les assaillants sont repoussées d'un noeud vers Poligny tout comme l'armée royale qui se retrouve à un noeud entre Dijon et Chalon, c'est dire la violence de l'ébranlement suscité. Le commandement de la Mauditicator passe entre les mains de Didier de Naphield, dict Dnapo. en sa qualité de baron bourguignon, survivant et accessoirement Maréchal de France.

Le vendredi 5 juin, à l'aube, la foule casquée et cabossée de presque cent impériaux se pointe à nouveau devant le pont de Chalon. Mêmes soldats, mêmes officiers. Côté français, en première ligne, le baron Didier de Naphield dispose ses trente-sept bourguignons. En seconde ligne et revenant du noeud entre Dijon et Chalon, vingt-sept chevaliers suivent le Grand Ecuyer de France. Cette fois, Saint Bynarr laisse passer les allemands. Côté bourguignon, neuf blessés dont trois mortellement. Le commandement de la Maudificator passe entre les mains de Roland Wallere dict Wolfar, seigneur de Tillenay. Le baron Dnapo est salement touché et c'est par petits bouts qu'il est ramené à l'hospice voisin de Beaune. On ignore si c'était en compagnie de la Grand Maître de France réputée tant pour sa chute de rein que pour sa belle descente. Côté royal, les OR dénombrent cinq blessés parmi les leurs. Les impériaux ont perdu treize blessés dont trois mortellement, repoussé bourguignons et français entre Chalon et Dijon, défilé aux portes de Chalon et repris la route de Bourg en Savoie où ils bivouaquaient le 8. Les prudhommes qui furent là témoignèrent qu'ils n'avaient jamais vu si belle bataille.

Izaac pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône


______________________________


Dernière édition par iZaac le Sam 3 Déc - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 9 Juin - 23:16

Joli.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 10 Juin - 10:12

Maryah a écrit:
Very Happy Quelle jolie plume !
Euh question ... compte tenu du fait que je fais partie des français "défoncés" par les Impériaux, et que je compte bien avoir recours à la purée de châtaigne, quelqu'un sait si on peut en avaler plusieurs ? Genre 2 purées, -30 jours d'indispo ? Merkiiii

Oui, ça se cumule, mais je ne sais pas si il faut attendre entre les soins.
Pis ça se mange pas hein, ça se badigeonne. Gourmande va! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1335
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 10 Juin - 11:22

Citation :


10/06/1463 - Les français friands du jambon de Luxeuil

Luxeuil (AAP) - Au matin du 9 juin 1463, à huit heures pétantes, les bannières françaises défilaient, triomphantes, dans les rues de Luxeuil, ville où l'Empereur Hadrien Marcus de Sparte réside régulièrement.

En effet, voilà deux jours que campaient devant les remparts l'armée des « Bandes Noires » du Marquis d'Arlon et l'armée des « Lames d'Amahir », dirigée par le Prince Lexhor d'Amahir, accompagné de ses fidèles hommes d'armes, ainsi que de volontaires français et des membres de l'Ordre du Corbeau de Bouillon, chevaliers issus du duché souverain de Bouillon et répondant aux appels de la Princesse Agnès de Saint Just. Le lendemain de leur arrivée, le maire de la ville de Luxeuil, Alexander Silinie, se félicitait de voir que les envahisseurs n'avaient pas tenté d'entrer. Malgré les propos tenus par l'Empereur qui annonçait il y a peu cesser « de reconnaître l'État de France, la noblesse de France et la légitimité de sa dirigeante non reconnue par la Sainte Église Aristotélicienne Romaine [...] tant que le dirigeant de cet État ne sera pas à nouveau légitimement consacré dans la foi aristotélicienne », nombre de Français restés fidèles à l’Église Romaine ont respecté la trêve dominicale, tandis que les Huguenots auraient, selon nos sources, passé leur dimanche à la pêche.

Mais si cette première journée fut calme, celle du 8 tourna à l'orage et ce fut une tempête de ferrailles et de cuir qui s'amassa devant la ville. Pendant que le maire de Luxeuil et le prévôt franc-comtois Badak de Isthar van Mesmerenberg organisaient les défenses en appelant à la mobilisation générale, les chefs ennemis ordonnaient aux assiégeants de forcer les portes. Le bélier cogna dur alors que les flèches sifflaient de toutes parts. Lorsque bois et grille furent enfoncés, ce fut une furie française qui déferla dans les rues, massacrants les défenses. Même si nous n'avons pas encore d'informations précises à cette heure, nous savons qu'un quart des habitants, soit une dizaine de défenseurs, furent meurtris alors que les blessés assaillants se comptaient sur les doigts d'une main à laquelle il manquerait trois doigts.

Déjà, les paysans des villages alentours sous le joug des nobles français enterraient pèle-mêle les cadavres. Nulle annonce officielle ne fut faite par les vainqueurs quant au devenir de la ville, mais le maire vaincu, se sentant trahi par le conseil comtal, parlerait de faire de Luxeuil une ville franche.

Eustache, pour l'AAP, agence Meuse Saône Rhône

[RP] Entre l'Aigle et le Lys : La chevauchée fantastique
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2252101

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 16 Juin - 19:47

Citation :
16/06/1463 La Haute Saône entre l'Aigle et le Lys

Vesoul (AAP) – Ce 14 juin, les bannières françaises flottent fièrement au-dessus de Vesoul. Déjà, le 9 Juin, Luxeuil est devenue ville franche et bien que certains appelaient en gargote à la révolte, nulle émeute n’a eu lieu dans ce petit village de 66 habitants. Le maire Alexander Silinie appelle depuis à la sédition et invite le duc de Lorraine, Zezinho, à rattacher Luxeuil à son Duché. Avec Vesoul, les comtois ont perdu le contrôle de leur unique carrière de pierres, passée sous contrôle français, et gérée maintenant par le Duché de Champagne. Elle reste cependant ouverte et entretenue, et la Couronne de France assure, par la voix des soldats sur place, que les vésuliens et les luxoviens y trouveront du travail.

A Vesoul, les troupes françaises, menées par le prince Lexhor, et les troupes sous agrément français du Marquis d'Arlon, Amédée le Lion, ont lancé un premier assaut, soldé par une victoire à la Pyrrhus des courageux miliciens vésuliens qui ont réussi à garder intacts les portes de la ville, malgré la perte de plus d'une quinzaine de leurs défenseurs, contre deux pertes côté français. Le lendemain, l’artillerie Franco-Arlonaise faisait une brèche suffisante dans les défenses et laissait passer les envahisseurs, une soixantaine, soit à peu près trois fois supérieurs en nombre, donnant lieu à de violents combats rappelant pourquoi l'armée française est surnommée « La Furie Française ». Findecano, Maréchal d'Arme Impérial, compte parmi la dizaine de défenseurs tombés au combat cette seconde journée. Toutefois, comme pour Luxeuil, la mairie n'a pas été attaquée et l'élue locale, Emmelyne de Pommard, est toujours en poste bien que la ville ait été rendue franche.

Les yeux sont désormais tournés vers Dole où l'Empereur a pris ses quartiers entouré de deux armées franc-comtoises "The Sc Wolf Among Us" dirigée par le Comte de Dampierre, Kran d'Ormerach et "Cor Unum et Anima Una" dirigée par la Comtesse de Clerval, Mousseline de Reaumont-Kado'ch. Sa Majesté Impériale semble attendre le retour de ses troupes allemandes, parties à la chasse de la "Mémento Mori" en Savoie.

Eustache, pour l'AAP, agence Meuse Saône Rhône

[RP] Entre l'Aigle et le Lys : La chevauchée fantastique http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2252101


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 26 Juin - 8:56

Citation :
25/06/1463 Memento Morituri te salutant !

Genève (AAP) - Dans la nuit du 11 au 12 juin, l'armée "Memento Mori" a été défaite au col de l'Ecluse. Menacées par trois armées impériales allemandes, la"Badisches Banner", la "Knochenjäger" et la "Viribus Unitis", les armées françaises "Vivat Iby Mystax" et "*Memento Mori*" lèvent le siège de Chambéry, la première baissant son oriflamme volontairement et la seconde se dirigeant vers la Franche Comté de nœud en nœud sur la route de Genève.

Le 11 dans la nuit, le Prince Namaycush annonce le passage de ses soldats et la cité genevoise mise devant le fait accompli, se préparent rapidement. Des lances rejoignent "L'Amante Religieuse" du capitaine Sanctus. La *Memento Mori*, composée d'une cinquantaine de soldats poursuit néanmoins sa route et se heurte à l’étendard genevois.

A l'issue d'un combat équilibré, l'armée française perd une dizaine de soldats et est repoussée au col de l’Écluse. Rattrapée par les armées impériales, elle est encore repoussée jusqu'à Annecy et perd une trentaine d'hommes, se retrouvant alors avec un maigre effectif d'une dizaine de soldats seulement.

Dix jours plus tard, les français se sont repliés dans Chalon et des lansquenets allemands campent en Savoie.

Izaac pour l'AAP agence Meuse, Saône et Rhône.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10032
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 26 Juin - 13:57

La confédération ne lui porte pas chance.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 26 Juin - 19:06

Mon pauvre Izaac, t'as dû t'amuser à écrire les noms de ces armées... Peuvent pas faire simple au lieu de choisir des noms à coucher dehors ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 26 Juin - 23:15

C'est bien beau tout ça, mais quand est-ce qu'on fait une virée en Savoie ? que je le note sur mon agenda.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1335
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 2 Juil - 19:09

Citation :


Ad Victoriam.

Moi, Hadrien 1er, par la grâce de Dieu et des Urnes, Empereur,

À Deedlitt de Cassel, Régente de France,
À Zezinho, chef du gouvernement de la province impériale de Lorraine,
Au petit général Amédée de Montjoie,
Aux réformés de Lorraine,
Aux braves et bons citoyens de Lorraine,
Aux fidèles vassaux et bien-aimés citoyens du Saint Empire Romain,
A tous ceux qui liront et entendront.


Salutations,

Considérant l'infinie obligation que nous avons envers Notre Créateur et Notre Peuple, qui nous ont confié la lourde tâche de diriger le Saint Empire et après consultation avec les membres du Conseil impérial, Nous rappelons que la Lorraine est et restera une province du Saint Empire Romain. Le référendum qui avait sujet de l'autodétermination du peuple de Lorrain n'était pas valide ni par le fond ni la forme.

Les raisons de cette invalidité sont multiples et déjà explicitées par le passé : délai pour le référendum insuffisant pour laisser une réelle liberté d'expression, absence d'un quorum qui respecte les vertus démocratiques et d'une autorisation nécessaire de l'Empereur. Afin qu'une province devienne indépendante, l'autorisation et l'accord de l'Empereur par un traité bilatéral sont primordiales comme ce fût le cas avec le Marquisat de Provence ou par une modification constitutionnelle comme dans le cas de la Confédération Helvétique.

Au-delà de la légitimité de ce dernier, le référendum ne portait pas sur une appartenance au Royaume de France, mais sur la souveraineté de la Lorraine. Les malheureux lorrains ont donc été viciés et trahis par un gouvernement qui a détourné leur voix avec comme seul but la destruction de la Lorraine Impériale. La Lorraine n'est nullement protégée par l'armée hérétique, les Bandes noires et son petit général qu'est l'usurpateur d'une principauté, puis d'un marquisat, tellement celui-ci ne sait pas lui-même ce qu'il veut. En effet, pendant qu'il prenait deux villes en Franche-Comté, sans force militaire de défense, il se prenait pour Alexandre le Grand ou Gengis Khan. Mais lorsque les armées impériales sont arrivées, il a fui lâchement en prétendant protéger la Lorraine pendant que ses alliés, l'armée des Renards se faisait détruire et ses soldats passés par le fil de l'épée. Le petit général aimait bien clamer pourtant que son armée me déposséderait comme le fit Odoacre avec le petit Empereur Romulus Augustules.

Nous rappelons à la Lorraine que l'Empire avec le soutien de ses provinces loyales est une machine de guerre très efficace qui n'a perdu aucune des nombreuses batailles de cette guerre :

- le siège de Dole, où les Comtois ont donné une leçon d’abnégation et de courage aux forces Françaises avant de les botter en dehors de la province avec l’aide des armées Impériales. La première défaite d’une longue série de défaites françaises.
- l'invasion en Savoie, qui fut déclarée Française avant que les Savoyards loyaux déposent le Duc illégitime et chassent la « glorieuse armée expéditionnaire » en dehors de Chambéry. Une nouvelle défaite militaire pour la France qui se solde cette fois-ci par un carnage, quand la majorité des soldats de la Memento passent sous les lames des armées Impériales.
- le passage impérial par la Bourgogne où deux armées Françaises ont essayé d’arrêter nos armées mais ont rapidement abdiqué après une vraie démonstration de force.
- les Renards, longtemps ignorés de l’Empire, voulant garder malgré tout une relation amicale avec nos voisins helvétiques ont, eux aussi, senti la puissance des armées Impériales.

Dès le début de cette guerre, la majorité des mouvements des armées belliqueuses consistent à fuire nos armées et s'attaquer à des villes dont la garnison est vide. La fuite de Lexhor de Vesoul et l'arrivée de Namay à Poligny ce matin sont le parfait exemple de la stratégie couarde ennemie. Ni Amédée ni le gouvernement traitre en Lorraine ne défendent la Lorraine ou le peuple Lorrain. Ils ne défendent que leurs propres intérêts, liés à la reconnaissance du Marquisat d’Arlon et autres promesses de terres et de fiefs. Celui qui se dit un grand général, est parti se cacher en Lorraine dès qu’il a vu les oriflammes impériales s’approcher de ses positions. Tellement tiraillé par la peur, qu’il a oublié ses alliés derrière lui à Poligny. Tellement tiraillé par la peur, qu’il essaie d’utiliser les Lorrains comme boucliers humains pour fuir ses responsabilités les exhortant à combattre et aller se faire tuer pour protéger sa propre fuite.

La Lorraine n'est nullement protégée par les brigands amenés par Amédée de Montjoie de son exil hors de l'Empire.
La Lorraine est belle.
Les Lorrains sont grands et courageux.
Les Lorrains ont été d'excellents impériaux.
Tout l'Empire aime la Mirabelle.
Nous encourageons les Lorrains à se révolter contre le gouvernement qui manipule le peuple, par les armes et par les élections.
Continuez de nous envoyer des missives pour venir vous aider, ça nous réchauffe le cœur !
Ne cédez pas à la panique.
Ne cédez pas au chantage de Zezhino.
Continuez d'exprimer votre courage !
Ne lâchez pas mes frères, nous venons délivrer la Lorraine du Sans Nom.
Nous ne venons nullement vous envahir.
Nous venons car il est de notre devoir d'être humain, selon les règles divines, selon le droit et selon notre devoir de suzerain de vous délivrer du Serpent tapi en Lorraine.
Encore une fois, soyez courageux !


Imprimé, signé et scellé au Palais Impérial de Strasbourg le 1er juillet MCDLXIII.




Hadrien 1er
par la grâce de Dieu et des Urnes, Empereur,




______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 2 Juil - 20:00

Quid d'aller soutenir nos frérots de Lorraine ? Et sauver le soldat Raoul ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10032
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 2 Juil - 23:09

Je vois surtout qu'il ne nomme pas Geneve et les bottages de culs reçus...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 3 Juil - 12:21

Normal, il ne parle que de cette guerre-ci...

Oui, l'honneur d'une mirabelle peut valoir quelques sacrifices Smile

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Mont-Saint-Michel , merveille ou pas???
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Institut du Monde Arabe
» Haute Fidélité et Home cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Les bureaux de la compagnie :: L'aristotélité, ce vaste monde [...]-
Sauter vers: