Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7127
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 21 Déc - 21:01

Je pense qu'on a tous envie de lire la même quand ça nous arrivera hein ?
Hum ? Quoi ? J'ai dit une connerie ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 22 Déc - 14:06

Suffit de l'écrire avant What a Face

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Ryôga Hibiki
avatar

Messages : 3965
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 22 Déc - 18:18

Moi, ça va tenir sur 2 lignes Smile
Sympa l'opération chez les teutons. C'est d'ailleurs toujours quand on y est pas que c'est sympa..

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 22 Déc - 18:43

Alors, ce seront des lignes grands format Smile

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 8 Mar - 20:15

Hé oui, ça ronfle un peu, mais y'en a qui bossent, voyez plutôt : un bel article de l'Agnce Acilion Presse (sorry, j'arrive pas à copier-coller le titre) et un titre, je vous dit que ça...

Citation :
06/03/1464 L'état d'urgence de trêve prolongé indéfiniment ?

17 octobre 1463, la France et l’Empire signaient un accord de trêve après plusieurs mois de conflits. Coïncidait l’élection de deux nouveaux souverains, Lanfeust de Troy, Roi de France, Alberto Decimo Bentivoglio, Empereur du Saint Empire Romain Germanique. Aix et le Louvre annonçait rapidement leur volonté de clore en bonne intelligence le conflit né des querelles d'allégeance en Lorraine et en Hainaut et des humeurs ombrageuses des Princes.

Dans les couloirs verrouillés des chancelleries, on entreprit rapidement des discussions visant à « établir une paix durable entre les deux états », succession logique aux engagements déjà pris par les deux régnants précédents, Deedlit de Cassel d’Ailhaud et Leda, Régents du Royaume de France, et Hadrien Marcus, Empereur du Saint Empire Romain Germanique. Les peuples et la presse furent laissés à l'écart pendant presque cinq mois sans autre forme de procès jusqu'à ce 15 janvier. Une annonce conjointe du Roy et de l’Empereur précisait la mise en place prochaine d’un bulletin d’information. Le même jour, le 1er bulletin était publié, suivi d’un second, le 29 février. En gargote de France, il est facilement visible dans les institutions françaises, les résidents francophones de l’Empire doivent eux se satisfaire d’une version anglophone perdue dans le palais de Strasbourg.

Le contenu de ces bulletins est nébuleux, ne précisant que quelques grandes lignes de discussions sans que l’on en sache davantage. Aussi, nous apprenons :
- que la trêve est prolongée pour encore trois mois,
- que les deux états ont refusé toute optique de versement de réparations qui auraient pu être réclamées par l’un ou l’autre à l’issue des conflits,
- qu’il se discute de la Lorraine, des provinces françaises opposées à la Couronne de France, d’héraldisme, du renforcement des liens entre France et Empire, notamment au niveau culturel, de la noblesse, du commerce de luxe, de la lutte contre le brigandage ou encore des actes de piraterie.
- qu’une « cérémonie de reconduction de la paix » est envisagée.

Tout semble concorder à enfouir les sujets qui fâchèrent sous une somme de politesses et noyer les précédents protagonistes et leurs griefs dans le silence et l'oubli. Après presque six mois de règne, on aurait pu imaginer autre chose qu'un état de trêve reconduite éternellement avec une certaine légèreté. Braises encore tièdes qui ne manqueront pas de se rallumer si les acteurs des règnes à venir s'en emparent pour se chercher des poux ou bien rognons nécrosés dans la cendre froide abandonnés à l'oubli ? Quid est Veritas ?

Pimprenelle & Ricola pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône


[Annonce] Négociations de paix - Bulletin n°1 http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2286097
[Annonce] Prolongation de la trêve avec l'Empire
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2286939
[Annonce] Négociations de paix - Bulletin n°2
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2292258

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 10 Mar - 22:55

Bien sur que certains bossent !!! non mais tu crois quoi !!!!

se demande si elle va pas demander un stage intensif de création de titre d'article à l'académie Izaaquienne.

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 11 Mar - 20:06

Je suis tellement à l'Est que j'ai bientôt fait le tour du globe, alors, je suis prêt à croire n'importe quoi What a Face

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 12 Mar - 14:08

affraid

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 19 Mar - 15:27

Citation :


19/03/1464 Serrage de fesses en Saint Empire et Royaume de France

Fribourg (AAP) - Une quatre-vingtaine de routiers, membres ou affiliés, de l'Alliance Fatum ont quitté l'Helvétie depuis le 9 Mars et, le 15 de ce même mois, un peu partout entre l'ouest de l'Empire et le centre du Royaume de France, inquiets de cette foule bientôt réunie en trois solides armées les grands noircissent des parchemins et embauchent des crieurs publics pour annoncer la présence des brigands et de leurs armées sur leur territoire. Dans le même temps, une armée venue de Sion dans le Valais, communément appelée Renards, traverse la Franche-Comté après avoir pillé 7000 écus de marchandises et de ferraille sonnante et trébuchante dans les coffres de Joinville le 28 février. Sur la route du retour en Suisse, elle rejoint alors les routiers entre Langres et Vesoul. Pour le moment, à part de vaines suppositions, personne ne sait ni où ni quand tous ces compagnons et soldats frapperont, mais il est sûr, toutefois, que les provinces impériales et françaises se préparent au pire.

Sa Majesté Impériale Alberto Decimo Bentivoglio annonce que "De nouveau, des brigands venant de la Confédération Helvétique menacent la Franche-Comté et ont envahi l'Empire." Pusu92 de son petit nom préconise une levée de ban générale en s'adressant à tous les régnants du Saint Empire. L'Empereur anticipe déjà le pire, certains diront dans un catastrophisme bien légitime, en écrivant : "Nous ne tolérerons pas ceci, l'Empire a assez de ces invasions insensées." Le Franc-Comte Confucius n'y va pas par quatre chemins lui non plus, appliquant immédiatement et à la lettre les demandes de l'Empereur et lève ban et arrière ban pour parer à toute intention belliqueuse de l'Alliance brigande. Sa Grâce Constance, Duchesse de Lorraine y va aussi de son communiqué, certes moins commun que ceux de l'Empereur et du Franc-Comte, en arguant cette fois ci que l'Alliance brigande serait en recherche de publicité : "Une nouvelle jacquerie gronde à nos frontières avec la Franche Comté. Une bande sans foi ni loi, tristement connue sous le sobriquet de « Fatum » entend faire parler d’elle." Puis la suite de son discours est plus attendu : "Ces hors la loi menacent de nous piller, harasser nos terres et nos villageois", et enfin : "Tenant compte des menaces pensant à nos frontières nous avons décidé de lever immédiatement le ban de Lorraine et demandons la mobilisation générale des villageois."

En France enfin, dans l'Est du Royaume, on s'active, on affiche, on crie en gargote à qui veut l'entendre que la Bourgogne est menacée. En effet, Son Altesse Royale Poucelyna de la Mirandole Montestier, par la bouche et la main de sa porte parole, annonce que : "l'engeance Fatum rôde bien trop près de la Bourgogne. La horde guidée par le Sans Nom ne peut pas et ne doit pas fouler notre si beau sol." Pas de levée de ban ici, mais une mobilisation générale encouragée pour ne pas dire exigée de la part de la régnante : "Lâchez études , champs et échoppes, embrassez votre famille et marchez vite vers Dijon la capitale. Notre nombre, nos armes et notre fierté auront raison de ces créatures." Et finalement, par ricochet, à Orléans, on s'inquiète aussi. S'y mettant à plusieurs en une belle cohésion gouvernementale, cette fois ci pour nous annoncer de manière plus poétique que "Des nuages noirs couvrent le ciel de nostre royaume et la tempête ne tardera point à se déchaîner sur nos provinces qui ont déjà tant souffert. Le ramassis de fosses, tristement célèbre sous le nom de Fatum, menace nos terres royales. La résistance s’organise chez nos voisins et nous ne resterons point sans opposer une lutte acharnée à ces écorcheurs.", Duchesse, Prévôt, Gouverneur et Maréchal demandent au peuple orléanais de " prendre (ses) provisions, de sortir le fer, et de (se) regrouper sur la capitale de (leur) beau duché, afin de (se) préparer. Car, si dans le pire scénario, la Champagne ne venait qu’à tomber dans les mains impies des brigands, nous aurions une place de choix dans la suite de leurs projets de rapine." Les scenarii sont évoqués, les dirigeants de toutes ses provinces, prévoyants et forts des expériences passées lors des déplacements de cette engeance de brigands sont avisés de prendre la menace au sérieux.

L’Église Aristotélicienne Romaine dénote dans ce chœur d'appel aux armes pour contrer les soudards par la mesure de ses exhortations. En effet Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque Métropolitain de Besançon et Vice-Primat en charge de la zone francophone d'Empire propose lui aux brigands, tires-laines et assassins de l'Alliance de renoncer aux vices et de rentrer dans le chemin de la Foy Véritable : "A toi, membre du Fatum, vers qui je me tournes, humblement je m'adresse à toi. Sache, enfant de Dieu que ceux qui brandissent le fer, prônent la violence et portent atteinte à la Paix aristotélicienne, ne font que suivre les commandements du Sans-Nom lorsqu'il prône le règne de la violence et la soumission du plus faible par le plus fort." Ce sermon sera t'il entendu par les durs-à-cuir de l'Alliance? Rien n'est moins sur. Certainement échaudée par la prise de cathédrale lors de la campagne normande, l'Eglise Aristotélicienne tente de modérer l'envie de pillage et de destruction des routiers.

En conclusion, le calme régnant jusqu'à ces derniers jours semble doucement se déliter. Rares sont ceux qui savent où et quand l’Alliance brigande et la Mesnie d'Hellequin frapperont. La présence impromptue de Sa Majesté Impériale à Dole donne à l’événement une résonance martiale qu'ils n'avaient certainement pas mesurée : l'appel impérial sera-t-il entendu jusque dans les casernes des terribles et fameux Lansquenets allemands, jamais défaits ?

Le Petit Pédestre pour l'AAP, agence Meuse, Saône, Rhône

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 20 Mar - 19:33

J'aime beaucoup le titre. Par contre, quelqu'un sait-il pourquoi ils se sont amusés à prendre une cathédrale ? La Mesnie, virage réformé, OK, le Fatum, je suis dubitatif...

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 20 Mar - 20:59

c'est vieux cette histoire de prise de cathédrale apparemment

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 21 Mar - 9:48

- Leur expédition normande, c'était il y a deux trois ans. A l'époque, ils avaient fait un joli ramdam en déboulonnant une huile du Vatican. Je voulais laisser ce passage un peu daté de côté mais j'ai oublié d'en proposer l'édition...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 26 Mar - 15:11

Citation :


26/03/1464 Images d’Épinal, pèlerinage et autres joyeusetés

Fribourg (AAP) - Les cryptes sont des sortes d'églises souterraines où l'on enterre quelquefois les morts. Elles supportent l'église apparente et le passage, pour y parvenir est parfois pavé de curieux prodiges. Depuis l'abdication du dernier Empereur fainéant Long John Silver, il y a quatre ans, la terre du Saint Empire Romain Germanique s'est creusée de sept d'entre-elles. Si le plus grand nombre ignore où fut inhumé Alvéran, Leurs Majestés Raboude, Adala Borgia et Comyr reposent respectivement à Rotterdam, Constance et Graz. Mais c'est en terre de langue française que l'on en trouve les plus nombreuses. Épinal, Belley et Saint Claude abritent les dépouilles mortelles de Ludwig de Frayner, Fenthick et enfin Hadrien Marcus de Sparte. Jade de Sparte quant à elle, choisit pour lieu de son dernier repos l'autre bout du monde, Pavie, en Italie. Si certaines mauvaises langues prétendent que c'est pour éviter qu'on y aille trop aisément pisser sur sa tombe, il semble plus raisonnable de songer qu'éternel estivant, passer sa mort en vacances est plutôt bienvenu. En effet, lorsqu'un roi ou un empereur meurt, son corps peut être enterré dans une crypte du village qu'il aura choisit dans son testament.

Ce 1er mars 1464, une petite troupe de coquillards déterminés a quitté Fribourg en Suisse, dans le diocèse de Lausanne. Menée par Monseigneur Tibère de Montefeltro, Prince de l'Eglise Universelle et évêque romain, elle a cheminé droitement à travers le Jura jusqu'aux Vosges. Fribourg - Épinal : pour sa seconde édition, le pèlerinage aventicien a rassemblé cette fois cinq humbles enfants du Seigneur. Monseigneur, Ellisal, fille de Fribourg et son ancienne avoyère, Orée, diaconesse de cette même cité, Runya et Elliot, lui-même catéchumène en partant et sur le chemin du baptistère en revenant. Il est possible de se recueillir dans une crypte lorsque l'on est paysan. L'on y est littéralement illuminé par la Lumière du Seigneur et le charisme naturel du coquillard s'en ressent. Les artisans et les érudits, eux, sont carrément baignés de vérité divine. Prodigieux n'est-ce pas ?

Cette année, le pacifique pèlerinage fut ponctué par les terribles événements qui troublent actuellement les frontières entre l'Empire et le Royaume de France. Et ce n'est pas cinq coquillards ordinaires que l'on dénombra sur les chemins comtois mais presque cent ! Médiocres soudards et assassins ordinaires, va-nu-pieds formidables et autres fiers bottés, soldatesque suisse pour certains paroissiens, derrières leurs bannières. Devant le Col des Croix avant la vallée de la Moselle, on se dispersa chacun vers sa fortune. Épinal pour les uns, Dijon pour les autres, les voies du Seigneur sont impénétrables. La boucle pèlerine passant encore par Saint Claude, la troupe acheva sagement son chemin de croix en repassant par Genève et Fribourg enfin. Partenaire indispensable de votre événementiel, Tibère de Montefeltro organise vos baptêmes, mariages, funérailles et pèlerinages. Contact : paroisse de Grandson ou de Fribourg, c'est selon. joignable aux horaires du bureau épiscopal.

.:T:. pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône

[RP] Images d’Épinal, pèlerinage et autres joyeusetés http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2249153

______________________________


Dernière édition par iZaac le Mar 29 Mar - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 26 Mar - 19:59

Ben, il a un style pince-sans rire que j’aime bien, le Romain...

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 8 Mai - 21:14

Citation :


08/05/1464 Deux ministres impériaux à la découpe en Savoie

Chambéry (AAP) - En décembre 1462, le Duc César-Amédée Philippe Auguste di Leostilla déclarait l’indépendance de la Savoie, avant que celle-ci ne réintègre le giron impérial deux mois plus tard. Et bis repetita, six mois plus tard, le Duc Ryoka se proposait cette fois, de rattacher le Duché à la France au moment de la guerre Angélyque. Après ces péripéties, le Duché prêtait à nouveau allégeance au Saint-Empire, et voilà maintenant un an qu’il semblait n’y avoir plus aucun remous à Chambéry.

Pourtant, ce 6 mai, Sa Grâce Elias Juliani Fauville de Talleyrand Cheroy à la tête de la Savoie pour un troisième mandat de Duc, dénonçait deux Conseillers Impériaux, Badak de Ishtar et Adalric de Réaumont Kado’ch, respectivement Roi d’Armes Impérial et Conseiller Impérial représentant les provinces Francophones à la Cour de Sa Majesté Impériale Pusu92. Tous deux auraient intrigué et tenté de faire pression sur un Conseiller Ducal savoyard pour obtenir des informations confidentielles et aller contre le Duc de Savoie. On fit proclamer par ici que les deux Conseillers Impériaux, actuellement en Franche-Comté et en Lorraine, étaient « personæ non gratæ du Duché de Savoie ». Il était ordonné à « toute armée battant pavillon Savoyard de mettre ces deux hommes en ennemis » et de leur couper la tête s'ils passaient par là.

Le lendemain, le Franc-Comte Thomas de Sparte, fils de feu Sa Majesté Impériale Hadrien, publiait une annonce dans laquelle il annonçait que ce même Roi d’Armes Impérial serait inquiété pour Trahison envers la Franche-Comté pour de supposés complots contre son Régnant. De telles mesures contre deux hauts officiers impériaux sont sans précédent, et nul doute qu’elles auront des répercussions, au moment où le Conseil Ducal de Savoie s’apprête à se réunir pour élire son nouveau Duc. Sachant que l’actuel Duc de Savoie n’est pas connu pour être un indépendantiste et est, au contraire, un éminent dignitaire d'Empire, ancien Chancelier Impérial, l'affaire n’est pas sans questionner le sujet de la communication de la Cour de Strasbourg.


Yut pour l'AAP, agence Meuse, Saône & Rhône.

Annonce du Duc de Savoie : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=89800935#89800935

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 9 Mai - 19:10

Ça pourrait être drôle ?

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 25 Juil - 12:12

Citation :


25/07/1464 Savoie, lendemains de putsch inquiétants, la purge s'étend.

Chambéry (AAP) – Ce 22 juillet, le château des ducs de Savoie, à Chambéry, a été pris par un groupe de nobles autochtones pour la plupart Réformés, sous l’égide de Raoul Adhémar de Thoirey, commandant de l’armée en charge de la défense de la capitale. Son armée avait été agrémentée deux semaines plus tôt et le conseil lui avait demandé de défendre Annecy puis Chambéry. Le mandat du Duc déchu Michalak, surnommé « le Bref » par les nouveaux conseillers, aura duré quatorze jours. En ce vendredi, jour des Humbles pour les Réformés, le gros des troupes savoyardes était massé à Annecy en prévision d’un assaut contre Genève, suite au passage à tabac de l’Évêque de Tarentaise par les sicaires du Lion de Juda et de la nomination d’un curé réformé à Annecy par le détenteur de la cathèdre de Genève. La levée du ban savoyard et le passage puis le retrait de l’armée genevoise de Caméliane sous les remparts d’Annecy le mercredi précédent n’a fait que renforcer les tensions avec la cité confédérée.

Alors que tous les regards se portaient vers le Nord, c’est à l’Ouest qu’il y a eu du nouveau. Il n’a fallu que six personnes pour s’emparer du château savoyard : César-Amédée de Montjoie, Marquis d’Arlon et Réformé notoire ainsi son écuyer Icare d’Ysengrin, Simon de Saint Alban, un proche de l’instigateur du coup d’Etat, Irulan de Sparte, fille d’Azalée de Cernex et de Victor de Sparte, fraîchement convertie à la Réforme, et Octave Di Leostilla, compagnon d’armes des Montjoie. Le but de l’opération était avant tout religieux.

Il s’agissait d’assurer la liberté et la sécurité pour la communauté réformée, et de mettre fin à l’emprise de Rome sur le destin de la Savoie. Le précédent duc était en effet un dignitaire ecclésiastique et il pouvait sembler exister une certaine collusion entre la communication de l’Eglise et celle du duché. Après les événements d’Annecy et les menaces proférées par l’inquisiteur et Duc Michalak, les Huguenots craignaient pour leur sécurité. Le nouveau « Dux Sabaudiae » Raoul Adhémar a cassé les mesures prises par son prédécesseur, notamment la fermeture des frontières, dénoncé les mesures prises à l’encontre des Réformés et a institué un Comité du Salut Public pour remplacer l’ancien conseil et engager une « purge » au sein du Duché. La promulgation de la Pragmatique Sanction de Ripaille vise essentiellement à assurer la liberté de conscience, la paix religieuse et l’indépendance spirituelle du Duché.

Une série de procès a été lancée contre des dignitaires de Savoie : la maire de Chambéry, la Duchesse de Tarentaise, la Sénéchale et un ancien Duc. Le nouveau conseil n’a pu mettre la main sur Michalak, réfugié au sein des armées croisées malgré l’interdiction de port d’armes aux dignitaires de l’Eglise, ni sur son prédécesseur, le Duc du Piémont, dit Yut, qui serait retiré en Bourgogne. Les réactions n’ont pas été nombreuses. Dans une brève dénonciation du coup d’Etat, Michalak tente de rassurer : "Nous n'avons plus de château? Nous avons nos maisons". Par le biais d'une déclaration publique, Sigebert de Beyrac, ex-Chancelier de Savoie, s’interroge sur les raisons pour lesquelles la défense de la capitale avait été confiée à un quasi-inconnu.


Zarathoustra, pour l’AAP agence Meuse, Saône et Rhône

[RP] Le Palais des Ducs de Savoie aux mains des huguenots http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2308753
[RP] Chassons ce pseudo Duc félon ! http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2308902

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 12 Aoû - 19:36

Le nouveau calembours en titre est arrivé...  Razz

Citation :


11/08/1464 La Savoie se tape les Suisses

Genève (AAP) – Ce vendredi 29 juillet, l’armée portant bannière confédérale dirigée par Caméliane de Furia en provenance de Genève arrivait devant les remparts d’Annecy. Un premier assaut a donné d’emblée une idée de l’équilibre des rapports de force : une trentaine d’assaillants contre une quinzaine de défenseurs. Le lendemain, une déclaration émanant des assaillants annonçait au nom du « peuple réformé » les raisons de cette incursion : il s’agissait d’assurer la sécurité des Réformés d’Annecy, suite aux échauffourées de juin, au cours desquelles le Père Stanislas, détenteur de la cure, avait été malmené.

Dans le même temps, les assaillants déclaraient vouloir prendre contact avec le conseil de Savoie afin de trouver une solution avant de s’enfoncer plus avant dans le conflit. A cette fin, les assaillants annoncent une suspension des assauts jusqu’à la fin de la trêve dominicale, à laquelle les Réformés ne sont pourtant pas astreints. Sans réponse de la part du conseil régent de Savoie, le conflit a repris dès le lundi 1er août. Les assauts contre Annecy se sont succédés, et le rapport de force est resté équilibré : d’une part, l’armée réformée a reçu des renforts, dont les anciens putschistes de Chambéry, et d’autres parts, les rangs des défenseurs ont été grossis pendant la trêve. L’armée savoyarde fidèle au conseil régent, affaiblie par le récent coup d’Etat et ne bénéficiant d’un agrément bien plus faible que l’agrément confédéré, est restée à Chambéry.

La régente a toutefois missionné le prévôt pour se rendre auprès des Réformés et enquêter sur les événements de l’église d’Annecy. Le 2 août, des brèves discussions se sont engagées, mais pour les assaillants, les faits étaient avérés et il était trop tard pour investiguer. Faute d’accord entre des points de vue par trop divergents, ces débuts de pourparlers se sont rapidement trouvés dans l’impasse. Les assauts ont donc continué sur les murs d’Annecy sans qu’une bataille décisive donne l’avantage à l’un ou l’autre camp.

Ce fut le cas le samedi 6 août, date à laquelle une armée venue de Milan et celle stationnant à Chambéry ont attaquée conjointement l’armée des Réformés. Celle-ci a subi des pertes conséquentes, dont Caméliane de Furia, le chef d’armée, Thomas Cromwell, le fameux sicaire, et l’aventurière Hildegarde Deuzi. Sous la direction du Genevois Philippe Pygmalion, l’armée réformée est rentrée en ordre à Genève où elle s’est retranchée dans l’enceinte. Simple provocation en réponse à l’excursion de Caméliane du 20 juillet, ou manœuvre militaire dans la perspective de la suite des événements, l’armée comtoise de Kran, venue de Saint-Claude, est venue stationner sous les murs de Genève le 9 août, avant de repartir le 10.


Zarathoustra, pour l’AAP agence Meuse, Saône et Rhône

[RP] Coucou! http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2309389
[RP] La main tendue avant le poing fermé http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2309527

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 28 Aoû - 21:26

Citation :


28/08/64 Le Nec Plus Ultra du gotha d'Empire !

Genève (AAP) - Il reste sept jours avant la fin du second tour des élections impériales !

village>sénéchaussée>L'élection du souverain>Voter pour un candidat>afficher>voter

Elias Juliani Fauville de Talleyrand Cheroy a vingt-cinq ans, est fils d'un seigneur orléanais. Il bataille en bleu contre la Ligue du Ponant en 59 et s'en sort égrotant. Il resurgit deux ans plus tard à Besançon, baptisé et marié à Héloise du Val d'Haine Pendragon. L'union arrangée est dissoute sans postérité. Le désormais Marquis de Hildesheim consacre alors son temps à la chancellerie impériale. Ambassadeur de Franche-Comté pour les provinces italiennes, Ambassadeur Impérial pour la France, Chancelier de Franche-Comté, Conseiller impérial pour les Provinces Francophones, puis Chancelier Impérial en 62, il est de toutes les affaires du temps. Connétable et Capitaine de Franche-Comté, il ferraille en Allemagne et en Italie et s'emmêle avec les suisses. Entre Angelyque et Hadrien, opposé à l'invasion de la France, il préfère la défense du sol impérial. Il quitte le Conseil Impérial à la fin de son deuxième mandat en 1463 après avoir été maire de Chambéry en août. Il est élu Duc de Savoie de Septembre 1463 à Janvier 1464, puis de nouveau de Mars 1464 à Mai 1464. Il trouve encore le temps d'être Ambassadeur Apostolique et Archidiacre de Tarentaise. Bref, la boulasse de la mort qui tue pour ce grand type malingre, gaucher et presque roux.

Contre lui, du lourd. Barbu et de noir hirsute, le gars est Autrichien avec un nom qui ferait pâlir la Glairette du Maine et le Nagazudi de Brest réunis. Du haut de ses quarante-six ans, Kyrostasis, Edler von Wanyan und König in Ruhestand en est à sa seconde impériale, battu de justesse par feu Sa Majesté Pusu92, qui, avec un nom pareil ne pouvait que l'emporter dans notre monde laxiste et indulgent où l'on ne punit jamais assez sévèrement certains parents. La famille est d'origine obscure voire orientale, rejeton royal de Chine septentrionale, dit-on. Et chez cet individu là, la famille et l'Empire, c'est sacré : marié deux fois, il est ce jour le digne époux de Yannah von Wanyan. On lui dénombre quatre filles, trois fils et un appart dans presque chaque capitale ducale impériale. Même à Dole, c'est dire. Il est élu roi du Royaume Allemand une première fois en 1460. Un temps Chancelier impérial et toujours fidèle serviteur du Saint Empire, il proclame hautement sa devise : Gutes Tun muss man büßen, den keine Tat bleibt ungestraft ! Pour le lecteur peu résolu en langue tudesque, on retiendra grosso merdo qu'un Kyrostasis paye toujours ses dettes et qu'il suit la voie de l'armée.

iZaac pour l'AAP agence Meuse, Saône et Rhône

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 31 Aoû - 21:45

série Empire, suite.

Citation :


31/08/1464 L'Ordre des Lames, appellation d'origine protégée depuis 1455

Basel (AAP) - La création de l'Ordre des Lames remonte à 1455. L'Empereur Long John Silver à peine élu, une faction d'hommes et de femmes inspirés par l'idée impériale, décide de former ce qui sera la première Garde de l'Empire. Au début de son histoire, l'Ordre des Lames, alors nommé Garde Impériale, était la force armée du Haut Commandement Impérial (HCI), formation politique qui prit en main la gestion de la partie francophone de l'Empire suite à l'absence prolongée de l'Empereur LongJohn. C'est sous la direction de son premier Grand Maître, Rethun von Valendras, que l'emblème de l'aigle de sable sur fond d'or fut adopté, que les bases des premiers traités furent posées et que la première charte fut rédigée.

Les premiers concordats signés avec les trois provinces francophones (La Franche-Comté, la Lorraine et la Savoie) ouvrirent les portes à un recrutement important. Vinrent alors les premières mobilisations. Les conflits avec Genève devenant de plus en plus virulents, les Lames furent envoyées au front. Succès mitigé devant les murs de la cité Réformée, mais toutefois en Franche-Comté voisine, une importante victoire fut remportée sur une armée de brigands. C'est dans ces périodes troublées que la Provence, territoire impérial, fit sécession. Plusieurs Lames s'y rendirent pour tenter en vain de rétablir l'ordre Impérial.

De 1457 à 1459 l'Ordre, conduit par les différents Grand Maîtres qui se succédèrent à sa tête, participa à tous les conflits, notamment en Savoie et en Lorraine aux prises avec d'importants groupes brigands se réclamant du Lion de Juda. Après quelques victoires, l'Ordre des Lames connut un revers en Savoie et une perte de vitesse suite à des conflits internes. Sous l'égide de Leonoria d'Arcy, l'Ordre connait un nouvel élan à la création de la Lotharingie. Elle négociera notamment les premières terres officielles appartenant à l'Ordre. Le premier Empereur élu offrira d'intégrer l'Ordre dans l'Aquilae Imperatoris, mais la perte d'indépendance faisant perdre son identité à un Ordre de Chevalerie qui, pour être d'une fidélité sans faille à l'Empire, tenait à ses particularités, l'Ordre refusa une première fois et resta isolé du monde des armées impériales. Le défilé des Grands Maîtres suivants n'arrangea pas sa situation, et c'est après le court règne d'un homme, qui pris de folie, incendia le castel de l'ODL, que l'avant-dernier Grand Maître prit le commandement et redressa l'Ordre.

Le Castel fut reconstruit avec une poignée de Lames grâce à la volonté d'une femme : Coquine du Clos d’Épinal. Une nouvelle Charte, de nouvelles terres, une reconnaissance impériale et c'est toute la machine de guerre qui se remet en branle grâce à un recrutement massif. L'Ordre dût cependant faire une immense concession auprès de l'Empire. Le souverain ayant la volonté de n'avoir qu'une seule armée impériale n'eut de cesse de faire de l'Ordre des Lames la branche francophone de l'Aquilae Imperatoris. L'ultimatum posé par l'Empereur ne laissa que peu de choix à Coquine. L'Ordre ne cessa pourtant jamais de se battre pour garder son indépendance d'action auprès des provinces francophones. De nombreuses batailles aux noms glorieux virent triompher les Lames et permirent à l'Ordre de revenir sur le devant de la scène. Malheureusement début 1461, après un an de règne, le Grand Maître meurt tragiquement au combat et disparaît, laissant un grand vide parmi les membres de l'Ordre des Lames. Elektra d'Acoma de Chenot lui succède.

Aujourd'hui, l'Ordre continue de se battre pour garder son indépendance et donc, son identité. Florissant comme il ne le fut jamais, l'ordre rassemble aujourd'hui une vingtaine de militaires déterminés. Le castel "général" et la chapelle Saint Martin des Lames sont à Basel, mais on trouve une commanderie dans chaque province francophone, dans les gargotes de Franche Comté, Savoie et Lorraine. Chacun peut continuer de résider dans sa province. Dans les faits, beaucoup se sont rassemblés en Lorraine. L'Ordre assure à ses membres une solide formation dans plusieurs domaines, que ce soit le maniement des armes, la stratégie militaire, l'histoire ou la navigation.

Elektra pour l'AAP agence Meuse, Saône et Rhône

Ordre des Lames - Garde Impériale http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=5773

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 4 Sep - 8:27

Citation :


04/09/1464 Le concordat savoyard sur la sellette

Genève (AAP) – Ce 1er septembre, la régente de Savoie Haeven Von Valendras faisait savoir aux Réformés de Genève que le concordat qui liait le duché de Savoie à l’Eglise aristotélicienne romaine avait été déclaré caduc par le conseil de régence. Des vices étaient en effet apparus pendant les négociations entre le duché de Savoie et la communauté réformée qui ont eu lieu entre le 18 et le 24 août au sein de l’église d’Annecy. Cependant, cette caducité n'est pas reconnue par l’Eglise qui s’est toujours opposée à tout aménagement ou dénonciation unilatéraux d’un concordat selon l’argument bien connu qu’il ne s’agit pas d’un contrat entre deux parties, mais un aménagement local du droit canon, et donc immuable sans la volonté de l’Eglise.

Après la retraite de l’armée réformée vers Genève et alors que des manœuvres étaient en cours au sein des deux camps, la régente a proposé le 15 août aux Réformés l’organisation de discussions dans le lieu de leur choix, dans la perspective de trouver une issue au conflit qui les oppose. Ceux-ci ont répondu favorablement et le 17, une délégation arrivait sans heurts à Annecy, composée de Kirkwood, lecteur historique de Genève et ancien épousseteur de la cathèdre, de son épouse Madeline Wood, et de Zarathoustra, successeur du premier. Le duché de Savoie était représenté par la régente, et par Pierre Von Kolspinne Rosenberg Von Valendras, Annécien connaissant bien le sujet pour avoir signé un concordat en tant que Duc. La régente avait souhaité la présence d’un représentant de l’Eglise de Rome en la personne de Rodrigue, nommé évêque de Genève par Rome, mais sans cathèdre. La réunion s’est tenue sous la greffe d’Hildegarde Deuzii qui veillait à l’équilibre des temps de parole, et sous la bienveillante mais musclée surveillance de Sauron, garde du corps de la régente, qui s’est assuré que les pourparlers ne soient pas troublés.

Les présentations faites, les Réformés ont exposé leurs doléances : « Nous voulons la reconnaissance dans le marbre du droit pour les croyants aristotéliciens réformés de prier en paix et en sécurité et de procéder publiquement à leurs cultes ». La question annexe de la cure de Sion étant rapidement écartée, les échanges ont achoppé sur la question du concordat, principal obstacle aux demandes des Huguenots, qui stipule que « seul le culte aristotélicien romain peut être exercé en public ». Un débat s’est engagé entre la représentation de Rome et celle de la Savoie sur les possibilités d’aménagement du concordat, et la question attenante et délicate du statut juridique de celui-ci. Ces échanges ont été l’occasion d’un coup de théâtre : Pierre Von Kolspinne a fait savoir que le concordat dit « Tully-Farense » signé en janvier 1464 est entaché d’un vice majeur : le duc de Savoie, Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d’Embussy-Taschereau, dit Yut, y est à la fois signataire du côté du duché et du côté de l’Eglise, en tant que Cardinal-Archevêque de Lyon.

A la suite de ces révélations, la régente a demandé un délai d’une semaine à la délégation réformée afin de consulter le conseil de régence et le ban savoyard sur la validité du concordat et la possibilité d’envisager un aménagement du droit savoyard en faveur de la liberté de culte pour les Réformés. A l’issue de ce délai, la proposition de la régente (un droit de culte restreint à la sphère privée et sous surveillance pour les réformés à Annecy et pour les Romains à Genève) a été considérée par les Réformés comme ne correspondant par à leur demande et incompatible avec le droit genevois. Si la réponse de la Régence était prévisible, l’annonce de l’invalidation du concordat par le conseil impose une nouvelle définition des statuts des religions aristotéliciennes sur le territoire de Savoie. L’Eglise ayant dénié à la Régence sa compétence pour renégocier un concordat, la signature d’un nouvel accord est remise à l’élection imminente d’un prochain conseil.

Zarathoustra, pour l’agence Meuse, Saône et Rhône

[RP]L’église d’Annecy http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2050986&postdays=0&postorder=asc&start=162

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3245
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 4 Sep - 20:48

Hé ben, y'a tout Smile !

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7127
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 4 Sep - 23:10

Je suis aveugle ou bien tu n'as pas parlé du Borgia ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 887
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 5 Sep - 8:57

Il avait qu'à bouger son cul et venir IG!

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 15 Sep - 22:04

Citation :


15/09/1464 Elias Imperator !

Genève (AAP) - Elias Juliani Fauville de Talleyrand Cheroy a été élu Empereur du Saint Empire Romain des Nations Germaniques. Il succède à Sa Majesté impériale Kyrostasis Ier, brusquement disparu.

Elias Juliani Fauville di Talleyrand Cheroy è stato eletto Imperatore del Santo Peggioro Romano delle Nazioni Germaniche. Succede alla Sua Maestà imperiale Kyrostasis Ier, sparito bruscamente.

Elias Juliani Fauville de Talleyrand Cheroy ist ein Kaiser des Heiligen Reiches Römer der Germanischen Nationen gewählt gewesen. Er folgt Seiner kaiserlichen Majestät Kyrostasis Ier, wer plötzlich verschwunden ist.

Elias Juliani Fauville de Talleyrand Chéroy verkozen werd Keizer van saint Empire romain van de Germaanse volkeren. Hij(zij) opvolger zijn keizerlijke Majesteit 1st, abrupt verdwenen Kyros tasis.

Amen, pour l'AAP agence Meuse, Saône et Rhône.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Mont-Saint-Michel , merveille ou pas???
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Institut du Monde Arabe
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Les bureaux de la compagnie :: L'aristotélité, ce vaste monde [...]-
Sauter vers: