Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Le_Reporter

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: [RP] l'Aristotélité, ce vaste monde [...] la Lorraine   Mer 17 Juin - 15:29

Le programme du parti LOL aux dernières ducales de juin 1457: ils ont finalement fait 22,7%

Guise a écrit:
Citation :
Programme LOL





Lorrains, l’heure est grave ! Les gens ne rigolent plus ! Tout est mortellement ennuyeux. Aujourd’hui on vous propose des programmes tous plus soporifiques les uns que les autres. Alors si vous voulez qu’enfin la politique vous fasse rire, si ça ne vous fait pas trop peur de voter pour nous (on mord peut être, ou alors on est vraiment trop moche), n’hésitez pas à mettre un bulletin LOL dans l’urne !

Et n’oubliez pas ! Prenez un chiantos ! Parce qu’un chiantos c’est rigolos !




Socio-culturel


Tout d’abord les mesures phares de notre programme. Faisons la fête !

- Le dimanche doit être le jour de la sainte boulasse ! Alors il sera décrété que ce jour là, après la messe, la bière sera à 1 centime ! Les pertes financières des taverniers seront remboursées par la Lorraine. Pour être tous ronds comme des ronds à pas cher !


- En l’honneur de l’ancien régent de Savoie, surnommé P’tit Lu, sera créé un biscuit sur lequel sera gravé son portrait. C’est un biscuit tellement petit qu’il faut en manger plusieurs pour être rassasié. Ce biscuit sera distribué aux mineurs.

- Les fabriques de chiantos de Bolchen recevront des subventions pour s’accroître car le niveau de calembour de la Lorraine est vraiment trop bas. Fabriqué sur les terres de Guise, ce bonbon confère à quiconque en mange une répartie hors du commun qui égaye profondément vos soirées à thème.

- Le jour anniversaire de la mort de Bigmétal sera créé la fête ducale de la Lorraine. La duchesse ou la femme du duc devra faire un défilé en petite tenue, accompagnée par toutes les femmes du conseil. Pendant ce temps sera aussi organisé un tournois de ramponneau au cours duquel on mettra en jeu les fiefs libres de Lorraine. Le gagnant remportera ce qu’il aura gagné et les remettra en jeu l’année d’après !



Économie



Les finances vont mal, enfin sûrement, en fait on s’en fiche. Mais comme proposer un truc économique est très important (et supra classe qui plus est, surtout quand y a plein de mots compliqués), voici devant vous le plan de relance qui va sauver la Lorraine !

- Recompter toutes les pièces une par une pour être sur qu’on en a pas oublié (en plus ça fera du travail pour les conseillers)

- Faire un élevage de poule aux œufs d’or (Grâce cette méthode, nous aurons des sous régulièrement, comme quoi, les autres sont bêtes de pas y avoir pensé)

- Durant son mandat de duchesse, Joséphine avait demandé où étaient les lingots d’or ! Moi je vous propose d’enfin chercher à les trouver parce que mine de rien, depuis le temps qu’on les cherche ça doit représenter une sacré paquet d’argent !

- Récupérer l’or de Picsous ! Car non ce n’est pas une légende, Guise a une baignoire remplie d’or (Picsous c’est son surnom, mais juste pour les intimes) et il a décidé de vous payer à tous plein de fêtes avec ! Parce que les fêtes c’est rigolos ! Pour de grandes beuveries avec des femmes (et des hommes hein, on est très ouverts) qui dansent nus avec des chaises, votez LOL ! Tous à poil dans les tavernes !

- Les morues ont envahi Nancy qui se retrouve ainsi en pleine surproduction. Interdisons leur importation pour qu’enfin notre capitale puisse respirer !


Religion

C’est une partie qui peut vous paraître barbante. Faut dire aussi que l’évêque de Toul est tout sauf drôle. Aussi nous vous proposons de rendre enfin la religion marrante ! Pour qu’on rigole enfin dans les églises ! Votez LOL !

- Faire une pétition pour que Force Jaune, notre ex-recteur, que dis je, notre martyr adoré soit nommé évêque de Toul ! Pour un évêque fun en Lorraine. N’est il pas vrai qu’un homme en robe est bien plus sexy ? FJ évêque ? Vous l’avez rêvé, LOL le fera !

- Il est injuste qu’une cardinale comme la sublimissime Ingeburge soit à jamais condamnée au célibat ! Il est injuste qu’une pareille beauté resté à jamais hors de portée des mortels ! Aussi la LOL sera-t-il fier d’organiser pour elle un grand défilé en petite tenue où tous les hommes qui le voudront pourront participer afin qu’elle puisse se choisir un mari ! Pour clôturer le défilé, elle nous fera une danse du ventre ! Pour qu’Ingeburge danse sur les tables ! Votez LOL !

- En hommage à CHABAL, nous nous engageons à demander à notre tour la canonisation de BIGMETAL ! Parce que lui au moins c’était un duc rigolos !

- Création d’un sanctuaire où seront exposés les divins mocassins d’Ingeburge, qui auront contenu les divins petons de son altesse ! Pour la soumission à coups de mocassins ! Votez LOL !



Diplomatie


Tout le monde vous dira, la diplomatie c’est important, il faut signer plein de traités, ça donne l’impression qu’on est super productif. Nous, nous vous proposons de voir la diplomatie autrement, une diplomatie vraiment utile !

- Supprimer tous les traités de coopération judiciaire parce qu’ils ne servent à rien et prennent la poussière. Pour qu’on puisse enfin allumer la cheminée avec des traités barbants et pas drôles votez LOL !

- Balancer tous les savoyards par-dessus les remparts du château de Chambéry à coup de catapultes, parce que le lancé de nains c’est rigolos !

- Acheter Luxeuil à la Franche Comté avec l’or de Picsous et la rebaptiser la Franche Vicomté pour qu’elle ai enfin un nom à sa taille ! Parce que c’est rigolos comme nom !

- Faire un traité avec Genève pour qu’on puisse envoyer les Lorrains aux sports d’hiver ! Votez LOL ! Parce que les batailles de boule de neige c’est rigolos !

- Faire un traité avec les Provençaux pour que le conseil puisse aller en vacances au Cap d’Agde deux mois en été ! Le conseil à poil à la plage ? Votez LOL !


Mines

Les autres listes vous diront que les mines c’est important, que c’est une force du duché, et blablabla… Et bien nous, nous vous disons que les mines… ça peut aussi être rigolos !

- Nos mineurs ont faim ! LOL s’engage à créer une pause à 17h dans les mines où seront servis des P’tit Lu ! Parce que l’heure du goûter c’est sacré !

- Nos pousseurs de chariots sont exploités par les Commissaires aux Mines ! Laissons leur le droit de s’organiser pour lutter pour leurs droits ! Créons la Corporation des Pousseurs de chariot ! Pousseurs de chariots de tous les duchés, unissez vous !


Noblesse

La noblesse c’est une couronne et des p’tits dessins qu’on appelle blason (pas souvent beaux en plus). Mais il est où le fun là dedans ? A part tirer des têtes d’enterrement (comme Guise au baptême de Chlo) et se la jouer un peu trop, ils ne font pas grand-chose. Nous, on vous propose une VRAIE noblesse !

- On a un duc de Boulay, un seigneur de Sorbet, ou encore un duc du Slam ! Ça c’est des noms marrants ! Tous les noms pas rigolos seront supprimés et remplacés par des fiefs bien plus rigolos comme : Puttelange, Jouy aux Arches, Epiez sur Chiers, Bezange, Bibiche, Bitche ou Boucheporn. Pour une noblesse qui fait rire quand elle s’annonce ! Votez LOL !

- Pour Guise sera décrété le droit de cuissage sur toute la Lorraine
afin qu’il puisse enfin se retirer de la politique et profiter de la vie ! Chaque jeune fille, avant de se marier devra d’abord passer par lui ! Mais n’ayez crainte, si il se fatigue, Chlodwig son cousin sera là pour le remplacer.

- A chaque allégeance, les noble de sexe féminin devront faire un défilé dans la salle du trône en petite tenue ! ROCHELLE A POIL ! ROCHELLE ON T’AIME !

- Création du harem ducal, renouvelé à chaque changement de duc. Pour que le duc arrête d’être trop stressé et paranoïaque et qu’il puisse enfin vraiment s’éclater avec ce poste !

- En l’honneur du Grand Gourou de la Portière Gauche, obligation sera instauré de s’incliner devant la portière gauche du carrosse du duc de Lorraine ! Parce que se retrouver bourré à adorer cette portière qu’est ce que c’est rigolo !

- Deux nobles qui se crêpent le chignon c’est affreusement ennuyeux (et bruyant). Aussi, quand deux nobles voudront régler leurs querelles, ils seront mis dans une arène, vêtus de peau de bête et de gourdins. Le dernier qui restera debout aura gagné ! (et ça en fera toujours un qu’on entendra plus le temps qu’il se remette)


Justice

La justice c’est tout un tas de textes barbants que personne ne lit jamais, déjà parce que c’est incompréhensible et ensuite parce que personne ne les applique. En plus les peines c’est toujours les mêmes ! Alors nous, nous vous proposons quelques petites choses un peu plus rigolotes !

- Guise renoncera à se venger
des boulettes (sauce aigre doux) de l’ancien conseil parce que se venger c’est pas rigolos et que Guise c’est le passé !

- Instauration de nouvelles peines beaucoup plus drôles que la prison où il fait froid. Tout d’abord la flagellation à coup de petits suisses, un terrible supplice qui condamnera les criminels les plus endurcis. Pour faire parler les criminels nous mettront du sel sous leur pied et une chèvre viendra lécher ! Pour ceux qui auront été responsable de Trahison, on les forcera à courir pied nu dans les orties.





Vous voulez rigoler ?
Vous voulez du fun ?
Vous voulez des fêtes ?
Vous voulez un conseil avec autre chose que des tronches d’enterrement ?
Vous voulez de la bière pas cher le dimanche ?
Vous voulez Force Jaune comme évêque ?
Vous voulez voir Rochelle à poil ? (ROCHELLE ON T’AIME ! ROCHELLE REVIENT !)
Vous voulez du lancé de nain savoyard ou des batailles de boule de neige ?

Votez LOL !

Et avant tout ! Prenez un chiantos ! Vous verrez la vie du bon côté !
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 27 Aoû - 20:00

Citation :
27-08-2009 : La Lorraine entre révolte et contre révolte : Bras de fer entre Selee & Chlodwig Von Frayner
[+]

Nancy (AAP) - Les dernières élections ont vu messire Sébastien Louis Etienne de Dhoyes, dict Selee, devenir duc de Lorraine. Une dizaine de jour après son couronnement, dans la nuit du 23 au 24 août de l’an de grasce 1457, un groupe armé a pris le château de Nancy d’assaut, qui n'était semblerait-il pas du tout défendu. A la tête de ce groupe, messire Chlodwig Von Frayner d'Azayes, baron de Château Rouge et seigneur Belzaize, le capitaine et d’autres membres importants de l’armée lorraine, entre autre. Le nouveau régent, Chlodwig Von Frayner avait alors annoncé que cette prise de pouvoir était légitime car approuvée comme le veut la loi lorraine par la HAL et l'armée. Des doutes pesant sur le duc Selee auraient justifier en effet sa destitution. La première action du régent avait d’ailleurs été de nommer une commission d’enquête.

« Nous éprouvons notamment de graves inquiétudes quand à l’état et à la gestion des mines et des finances, les conseillers à ces postes s’évertuant depuis plusieurs mois à donner des chiffres illogiques voir faux. Magouille, détournement ou mauvaise gestion, la question est ouverte, mais nos meilleurs spécialistes, qui ont su en leur temps faire rouler la lorraine sur l’or travaillent en ce moment même à éplucher les comptes et les transactions.

Nous voulons aussi à cet effet montrer du doigt les conseillers qui, pour assurer leurs magouilles politiques n’ont pas hésité à faire élire duc un homme viré deux fois du conseil d’Artois pour incompétence et qui a fait perdre des milliers d’écus au Béarn pour sa mauvaise gestion. Comme par hasard, certains sont ceux que nous soupçonnons de malversations financières. De là à y voir un lien, il n’y a qu’un pas, mais les évènements nous invitent à la plus grande prudence. »


Quant au duc Selee, il avait aussitôt dénoncé cette prise de pouvoir et annoncé la reprise du château et le jugement pour haute trahison de ceux qu'il considère comme des "traîtres". La parti CAL, parti qui avait obtenu le plus de voix aux élections ducales, mené par son président, Sébastien Pirlet avait aussi appelé à la révolte et Floche, conseillère élue et membre du CAL, a dénoncé la HAL comme étant dans l’illégalité dans une lettre titrée « j’accuse » (http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=829765&sid=vBQUQRLA35pAm0VpHPew7uJt2

Ont été déclarés traîtres à la Lorraine :
Chlodwig Von Frayner d'Azayes, baron de Château Rouge
Sthoreal de Rubempré, baron de Commercy & Capitaine de l’ost lorrain,
Promether, Colonel de l’ost lorrain,
Shendus, Caporal de l’ost lorrain
Munin, ancien maire de Verdun
Seigneur_lutin, Seigneur d'Avocourt, fut conseiller ducal à plusieurs reprises
Forcejaune, célébrité de Lorraine
Tophe69, Sab8999, Firedeath, Garnerhin

La liste des révoltés nous indique un élément important. Ce n’est pas un simple coup d’état par un groupe de brigands ou des inconnus. Il s’agit de personnalités importantes de la Lorraine qui bénéficient de soutiens tout aussi réputés. Il s‘agit de militaires médaillés pour leur mérite et/ou de hauts gradés, d’anciens conseillers, de nobles et aussi de simples lorrains connus ou inconnus.

En ce mercredi 26 août, le duc Selee a repris en main le siège du pouvoir lorrain avec une équipe composée de diverses personnes où figurent quelques uns des conseillers élus à ces ducales.

Une partie de l'opinion lorraine s'était exprimée ouvertement contre cette prise de pouvoir et avait appelé le peuple lorrain à la contre révolte. C'est chose faite.

Une question reste cependant en suspend : la prise de pouvoir avait été justifiée par des soupçons fort quant à la gestion compétente et honnête du duc Selee (voir notre autre article "création d'une commission d'enquête sur la gestion Selee" . Il est à nouveau au pouvoir et qui plus est, entourée par un conseil qui n'a pas été élu par le peuple pour ses compétences ou ses idées.
La lorraine est-elle entre de bonnes mains aujourd'hui ? Que feront ceux qui ont craint suffisamment pour leur patrie à l'idée que Selee gouverne, pour renverser le conseil ? N'oublions pas que la HAL et l'état major de l'armée lorraine avait soutenu ce coup d'état. le duc Selee, tout juste arrivée sur son trône est déjà accusé, trahi et en même temps soutenu : comment réagira t-il face à ces évènements ? Deux camps s'affrontent : La lorraine ne va t-elle pas se déchirer et sombrer dans la guerre civile ?

Gageons que les lorrains de tous bords, plutôt que de penser à asseoir leur pouvoir personnel sauront trouver enfin une solution pour que la Lorraine puisse redevenir florissante pour le bien de tous.

Cyann, pour l'AAP


Sources : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=13323&start=465&sid=JUyCGREvT6QOl1Ol8R4zz5cro

* Déclaration du régent Chlodwig Von Frayner *

"Lorraines, Lorrains,

Comme vous vous en êtes peut être rendu compte, vu que quelques personnes seront surement venues crier au scandale en gargote, le château a changé de propriétaire cette nuit. En effet, inquiets, voir insultés par de nombreux actes de l’ex duc Selee et de son conseil, partie de l’armée, dirigée par le capitaine Sthoreal, baron de Commercy et Seigneur de Filstroff, s’est mis en devoir de reprendre les choses en main. En accord avec la HAL, il a été décidé de me mettre au poste de régent, le temps qu’une enquête ne soit lancée pour faire toute la lumière sur les actions de ce conseil ainsi que des précédents.

Nous éprouvons notamment de graves inquiétudes quand à l’état et à la gestion des mines et des finances, les conseillers à ces postes s’évertuant depuis plusieurs mois à donner des chiffres illogiques voir faux. Magouille, détournement ou mauvaise gestion, la question est ouverte, mais nos meilleurs spécialistes, qui ont su en leur temps faire rouler la lorraine sur l’or travaillent en ce moment même à éplucher les comptes et les transactions.

Nous voulons aussi à cet effet montrer du doigt les conseillers qui, pour assurer leurs magouilles politiques n’ont pas hésité à faire élire duc un homme viré deux fois du conseil d’Artois pour incompétence et qui a fait perdre des milliers d’écus au Béarn pour sa mauvaise gestion. Comme par hasard, certains sont ceux que nous soupçonnons de malversations financières… De là à y voir un lien, il n’y a qu’un pas, mais les évènements nous invitent à la plus grande prudence.

En concertation avec le sénéchal Theudric, l’armée et la chambre des nobles, un nouveau conseil, constitué de personnes compétentes, un rassemblement des forces vives de la Lorraine, sera mis en place dans les jours qui suivront afin que notre duché puisse repartir d’un bon pied, comme cela aurait du être le cas après le travail d’apaisement opéré par le duc Circa.
Mais non, il en faut toujours pour empêcher les gens de travailler efficacement, et pour faire chier les honnêtes gens.

Bien sur, il va de soit que cette prise de château est un scandale, que je suis un méchant, un tyran, un dictateur, ou je ne sais encore quel mot gentil. Si cela vous fait plaisir insultez moi, menacez moi… que sais je encore. Je m’en branle. Car rien ne saurait me détourner de ma Mission. Je serais inflexible. Il y a eu trop de laissez aller, finit de glander. Je ne répondrais pas à ceux qui parleront de ma prise de pouvoir, je n’ai pas à m’expliquer. Moi j’ai des choses utiles à faire… bien autre chose que de la masturbation intellectuelle et de l’auto congratulation, certes qui fait plaisir sur l’instant mais qui n’apporte rien de concret.

Je voudrais passer un message auprès des forces vives de la Lorraine, ceux qui travaillent tous les jours sans un remerciement et qui sont toujours les oubliés. Merci… c’est en grande partie grâce à vous que la situation n’est pas totalement catastrophique aujourd’hui.

Voilà, je vous laisse à vos pensées, vos insultes et autres. Mais un lourd travail m’attend. Et il ne souffre d’aucun retard."


* Déclaration du duc Selee le 24 aout en gargote *

"Nous, Sébastien Louis Etienne de Dhoye, Seul Duc légitime de Lorraine, élu par le peuple et Loyal à son Duché et à L’empire,

Déclarons la régence noire, de Chlodwig_von_frayner, est illégitime et bafoue le peuple Lorrain, ainsi que la volonté de notre Empereur de la pleine possession de ces pouvoirs du duc élu,

Déclarons, en ce sens, les personnes suivantes comme Traitres à la Lorraine :
Promether, Tophe69, Sthoreal, Sab8999, Firedeath, Garnerhin, Chlodwig_von_frayner, Forcejaune, Munin, Shendus, Seigneur_lutin,
Ainsi que tous ceux les ayant aidés à participer à la prise illégitime du château de Nancy.

Nous appelons donc en ce jour, le conseil félon à déposer les armes et à se rendre sans agitation, sans quoi, Nous Selee de Dhoye véritable Duc de Lorraine devrions prendre les mesures adéquates.


Désormais afin de correctement informer le peuple lorrain, nous répondrons quelque peu aux accusations des rebelles menés par chlodwig le fourbe.

Ce conseil de ripoux, composé saoulard non-anonymes, vexés par leur défaite aux dernières élections ont décidé de se venger.
En effet, vous le peuple lorrain avez élu un nouveau conseil et un nouveau duc en est ressorti.
Ses rebelles, ont donc renversés le duché par orgueil mal placé et donc ne se soucis guère de la volonté de la majorité du peuple lorrain.

Enfin, peuple lorrain, faites entendre votre colère, montrer à ses félons que l’on ne bafoue pas impunément la voix du peuple du Duché de Lorraine !
Soyons unis en ces temps troublés, fort face à l’adversaire irrespectueux envers la population du duché, et déterminé à faire revenir l’ordre en Lorraine !


Lorraines, Lorraines, n'ayez donc crainte, ses individus sont des cas isolés que nous châtierons bientôt de notre beau château.


Fait à Nancy,
Le 24ème jour du mois d’août de l’an de Grasce de Pacques 1457,
De la main du seul et légitime Duc de Lorraine,



A Nancy le 24 août 1457. "

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] l'Aristotalité ce vaste monde [...] le duché très romain de Savoie   Jeu 10 Juin - 13:47

Messieurs dames, fourbissez vos armes. On bat le rappel général. Genève a besoin de vous.

Citation :
De Genève,

Autorités de Savoie,

Nous avons eu la tristesse ce matin d'apprendre que deux honorables genevois, en mission pacifique de vente de poissons, ont été molestés par l'armée savoyarde du capitaine Azalée de Sparte. Le gouvernement de ma république souhaite savoir si le duché de Savoie souhaite apaiser nos différents. Les petites intrigues qui minent nos relations depuis trop longtemps doivent cesser. Genève n'a jamais commis le moindre forfait dans le duché de Savoie. Genève est en paix avec tous ses voisins impériaux. Mais Genève est outragée. La Savoie a installé depuis trop longtemps des listes de têtes à abattre. Ces listes ne peuvent se perpétuer sans que le gouvernement de Genève prenne des mesures radicales. Si la Savoie souhaite la guerre, qu'elle poursuive ainsi.

A Chambéry,

Izaac, avoyer de la république de Genève.


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 10 Juin - 21:15

réponse de Messire Ambroise, juge de Savoie, à la chancellerie de Savoie.

Ambroise a écrit:
Une plainte a été déposée contre vos soit disant honorables vendeurs de poissons : de nombreux témoins les ont vus s'attaquer à l'armée des bauges. Alors il s'agit bel et bien d'un forfait de la part de Genesve ; alors maintenant la question se retourne à vous : cherchez-vous la guerre? La Savoie est outragée, non seulement que des personnes viennent commettre leurs méfaits en ses terres mais en sus qu'ils soient vus comme victimes dans l'histoire et que la ville où ils résident se mette en position de victime !


Je me suis fendu d'une réponse très convenable.

Citation :
De Genève,

Monsieur,

Dame Ninouche26, mairesse de Chambéry, vous confirmera la nature tout à fait pacifique du voyage de nos marchands. Votre attitude est profondément outrageuse pour ma cité.

A Chambéry

Izaac, avoyer de la république de Genève.


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
nicbur l'Issime
Camelot
avatar

Messages : 466
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 10 Juin - 22:17

Citation :
Citation:

Ville de Chambéry
Prévôté Savoyarde

DEPOT DE PLAINTE

Date : 10 juin de l'année 1458

Plainte de : Sa Grâce Azalée de Sparte, Duchesse des Bauges, Comtesse douairière de Therouanne sur lys, Vicomtesse douairière de Gex, Vicomtesse de Cernex et Dame de Mandeure

Contre : Sieurs Nicbur et Ange_dechu

Pour : Corpus législatif Savoyard, 3.4 Des troubles à l'ordre public, alinéa 3 Des violences physiques.

Preuves (données par ) :
Eloedyn, Seigneur de Zubiena :
Citation:
10-06-2010 04:11 : Vous avez été attaqué par un groupe composé de Nicburet deAnge_dechu.


Pather, Baron de Bellecombe, Seigneur de Saint Ours :
Citation:
10-06-2010 04:11 : Vous avez été attaqué par un groupe composé de Nicbur et de Ange_dechu.


Muyreen :
Citation:

10-06-2010 04:11 : Votre arme a été détruite.
10-06-2010 04:11 : Vous avez frappé Nicbur. Vous l'avez légèrement blessé.
10-06-2010 04:11 : Vous avez frappé Ange_dechu. Vous l'avez sérieusement blessé.
10-06-2010 04:11 : Vous avez été attaqué par un groupe composé de Nicbur et de Ange_dechu.


Sa Grâce Azalée de Sparte :
Citation:
10-06-2010 04:11 : Vous avez frappé Ange_dechu. Ce coup l'a probablement tué.
10-06-2010 04:11 : Vous avez été attaqué par un groupe composé de Nicburet de Ange_dechu.

Citation:

Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de ZuccherocanditodeJuzadndeJax.ironside et de Korea, Mariemagdala, les défenseurs de Chambéry, Leberre.joel, et un groupe composé de Nicbur et de Ange_dechu.
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé les défenseurs de Chambéry.


Témoins pouvant se rendre au tribunal :

Sa Grâce Azalée de Sparte
Le Seigneur Eloedyn
Muyreen

______________________________
C'est moi l'plus balèze... tremblez comtois!!!
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Ven 11 Juin - 7:04

Citation :
Messire,

De nombreuses personnes pourront tesmoygner d'avoir vu vos vendeurs de poissons brigander : ils se sont mesme attaqués à une femme enceinte ! Par ailleurs au vu de son comportement actuel, dame Ninouche est la derniesre personne en quy nous pourrions avoir confiance. Alors je vous en prie, dans un esprit pacifique, de bien vouloir cesser de vous mentir à vous-mesme et de vous mestre en position de victime. L'armée des Bauges rentrait à Chambesry lorsqu'elle se fit attaquer par vos deux citoyens. Alors la Savoy est d'autant plus outragée lorsque, non seulement des etsrangers viennent comestre leurs mesfaicts en ses terres, mays surtout lorsque ses derniers et leur gouvernement se place en victime alors qu'ils n'ont rien d'innocents.

Il est tout à faict, certes, honorable de vostre part de vouloir protesger les habitants de vostre cité, mays lorsqu'ils comestent des fautes vous devez aussy l'accepter. Je vous propose de venir expressesment en vostre ambassade afin que nous discutions de ceste affaire de vive-voix et qu'il n'y ait plus aucun malentendu.

Respectueusement,

Ambroise C.G. de Perrigny,
Vice-Chancelier Savoyard,
Ambassadeur Impesrial

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Lun 4 Fév - 16:35

Citation :
02/02/1461 Conflit armé au cœur de la Lorraine

Lorraine [KAP] – Conflit armé au cœur de la Lorraine

Le nouveau conseil ducal lorrain était à peine élu depuis quelques jours que différents événements de grande ampleur ont eu lieu en Lorraine, menaçant la stabilité du duché.

Le 25 janvier, le conseil ducal appelait à la mobilisation et promulguait la loi martiale en lorraine en réponse à la menace de l'armée Fatum, repérée à Luxeuil en Franche-Comté. La troupe Fatum avait traversé cette dernière sans encombre et sans rencontrer de résistance. Le 26 Janvier ,Fatum, sous étendard helvète, franchit la frontière sud de la Lorraine et se dirigea droit vers Vaudemont, au cœur de la Lorraine, massacrant sur son passage défenseurs et voyageurs sans distinction ni sommation. Après une journée aux portes de la ville, l'armée investit celle-ci et en prit le contrôle, avant de la déclarer ville franche. Face à l'avancée de l'armée, une partie des troupes lorraines se replia à Nancy.

Les choses auraient pu être moins compliquées pour les Lorrains, mais une troupe de brigands, répondant au nom de Corleone, attaqua Toul et pilla la ville ce 28 janvier. Les Corleone, dans un communiqué publique, annonçaient clairement leur volonté de conserver la ville et appelaient à renverser le castel de Nancy. Dans ce même communiqué, ils se défendent de toute entente avec Fatum, les décrivant comme une bande de piètre importance.

Deux jours après la chute de Toul, une troupe dirigée par la Vicomtesse Constance de Clèves reprit la ville au nom de la Lorraine. A Vaudemont la situation est triste, le marché a été vidé de presque toute nourriture, les mines ont été fermées ou étaient inaccessibles et de lourds impôts ont été levés par l'armée Fatum.

Dans ces temps troublés pour le peuple lorrain, tous les grands projets commencés lors du précédent mandat ducal sont à l'arrêt. Toutes les ressources sont employées à l'effort de guerre. Tandis que les dernières déclarations du Roy de France laissaient à présager d'un nouveau conflit proche, les Lorrains attendaient la moindre réaction officielle de la part de l'Empire avec impatience. C'est le 2 Février qu'une annonce de la Régente du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicae, Jade de Sparte, vint donner un peu d'espoir au peuple lorrain. Cependant, les heures sombres de la Lorraine ne semblent pas prêtes de s'arrêter, l'armée Fatum n'ayant toujours pas quitté le sol lorrain malgré les injonctions du conseil ducal.

L’Héritier , pour l'AAP



[/quote]

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Ryôga Hibiki
avatar

Messages : 3965
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 6 Fév - 20:03

Citation :
03/02/1461 Terres brigandes en Lorraine ?


Paris (AAP) - L'arrivée de l'armée brigande Fatum en duché de Lorraine, jusqu'à la prise et l'appropriation de territoires centraux par celle-ci, provoque de nombreux remous au nord de l'Empire.

23 Décembre 1460, à Genève apparait l’étendard de l'Alliance Fatum, suscitant aux frontières impériales les inquiétudes et les interrogations des autorités avoisinantes quant à la possibilité de volontés bellicistes de cette nouvelle armée. Celle-ci disparait quelques jours plus tard, apaisant par la même les volontés militaires préventives de l'Empire, pour resurgir, complète, le 21 Janvier à Grandson, en direction de la frontière franc-comtoise. Arrivée sans encombre jusqu'à Luxeuil suite à un accord de non-agression avec le Franc-Comte Kalvin, la troupe d'un peu plus d'une soixantaine de brigands, battant pavillon noir sous agrément genevois, provoque aussitôt en Lorraine une levée de Ban et une mobilisation générale, le duché instaurant la loi martiale sur l'ensemble de tout son territoire pour prévenir toute agression.

Le lendemain, 26 Janvier, tandis que les nobles et soldats lorrains font route vers la capitale Nancy pour défendre le château, la ville spinalienne accueille l'armée par une mobilisation de plusieurs dizaines de défenseurs. L’étendard Fatum, à la surprise générale, stoppe alors sa route en milieu du territoire lorrain pour s'emparer aussitôt, sans aucune résistance, de Vaudemont en affranchissant la ville et les territoires qui lui sont rattachés de tout contrôle ducal avant d'afficher aux yeux de la Lorraine ces terres comme "libres et propriétés de l'Alliance", et d'annoncer par là même sa volonté de poursuivre la campagne lorraine jusqu'à "reddition complète" de son ennemi, fustigeant publiquement tout désir impérial de s'ingérer dans ce conflit.

Aucun réel combat ni aucunes pertes humaines, à l’exception de rares voyageurs passés par le fil des épées de l'armée Fatum, ne sont encore à déplorer, la situation lorraine qui jusqu'alors laissait présager d'un déchirement sanglant semble laisser place à un statu quo stratégique entre chaque belligérants aux forces équivalentes, dans lequel plus d'une centaine de combattants attendent de s'engager sur le champ de bataille. La Lorraine, pourtant forte de sa nouvelle armée nancéienne "Garde Piémontaire" connait ainsi certaines difficultés à s'organiser militairement, avec d'une part la césure brigande entre ses deux pôles militaires les plus importants : Nancy et Épinal, et d'autre part le pillage récent subi à Toul par plus d'une dizaine de brigands Corleone.

Si la Lotharingie, et plus largement l'Empire, peuvent être inquiétés par la possibilité de voir une plus grande partie de son territoire ponctionnée par les prémices d'un règne brigand et le risque de la chute du château nancéien, le Roy de France, dans le courant de la guerre qui l'oppose à la croisade impériale, pourrait voir d'un très bon œil ce conflit qui concentre l'attention de son ennemi sur son propre territoire mais qui semble cependant être dans l'incapacité de déboucher sur une victoire rapide de l'un des camps dans l'état actuel des choses.

L'As, pour l'AAP

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 21 Mai - 11:57

Je ne sais plus où le Vieux demandait des nouvelles de Roi-Lezard et sa descendance. C'est par là.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 22 Mai - 8:29

Citation :


20/05/1461 La duchesse a du mal à écarter les suisses

Genève (AAP) : Ce 20 mai, la nouvelle Duchesse de Savoie, Nashia de Pettinengo, a constitué son gouvernement.

Ces élections ont eu lieu dans un contexte particulier : suite à sa défaite face à l’Empire, la République de Genève et la mine d’or de Nyon ont été annexées à la Savoie. Genève devient la cinquième ville de Savoie, mais la première en population : désormais, plus d’un savoyard sur trois est genevois. Par ailleurs, la Savoie abrite désormais la plus grande communauté réformée des Royaumes. Beaucoup de savoyards, qui semblent ne pas avoir été mis au courant de cette annexion, ont été surpris par cette annexion et se sont rendus compte à cette occasion que la population genevoise était particulièrement active sur le plan politique.

Ayant eu lieu quelques jours après la récente annexion de Genève à la Savoie, ces élections ont été mouvementées. Les Genevois ont trouvé le temps, malgré le délai très ténu séparant l’annexion des élections, de monter une liste pour se présenter devant les électeurs de Savoie. Leur programme était concis mais clair, établi sur le modèle en vigueur dans la République de Genève : suppression des taxes et des impôts, liberté de circulation pour les hommes et les marchandises, absence de grille des salaires.

Dirigée par Amédée de Montjoie, fils de Raoul de Montjoie, savoyard de naissance ayant émigré à Genève, la liste a bousculé le calme plat qui caractérisait jusque là les élections. Elle a été en effet la seule à présenter son programme aux électeurs, face à deux autres listes restées muettes. Les résultats ne se sont pas fait attendre : le 16 mai, la liste genevoise arrive en tête des scrutins avec 39,4% des voix. Mais la mécanique électorale est implacable, et les deux autres listes ont fait obstruction et ont placé Nashia de Pettinengo, dont la liste était pourtant arrivée dernière, sur le trône ducal.

Faisant fi du choix des électeurs de Savoie, la nouvelle duchesse a écarté les Suisses et constitué un gouvernement essentiellement constitué par des membres des listes des autres villes de Savoie. Sur les cinq membres de la liste genevoise, aucun n’a de poste qui comporte une dimension politique : Luc la Misère et Philippe Pygmalion n’ont pas de poste, Amédée de Montjoie est porte-parole. Germaine Landru et Musartine ont reçu respectivement les postes purement techniques de Commissaire au Commerce et de Commissaire aux Mines sans avoir été consultées : ce sont pourtant des postes pour lesquels elles déclarent ne posséder aucune compétence particulière.

Par ailleurs, le gouvernorat militaire de la mairie de Genève continue : ce 20 juin, c’est Valzan qui a été mis en place par les armées occupant la ville. La volonté semble confirmée de court-circuiter le processus électoral. Malgré tout, le Consistoire de la République réuni a élu comme nouvelle avoyère Germaine Landru, et ne reconnaît pas le pouvoir mis en place par les forces occupantes. Celles-ci n’ont pas non plus tendu la main à la population genevoise.

Écartée des moyens classiques d’expression politique tant aux niveaux ducal que municipal, il est peu probable qu’un tiers de la population de Savoie reste silencieuse et non informée de son sort sans réagir.

Zarathoustra, pour l’AAP
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Sam 25 Mai - 18:05


Citation :
Nous Guilhem Capeblanche, actuel Maire d’Annecy, fils de la liberté et de la Savoie,
A ceux qui se feront lire ou liront,
A la Duchesse de Savoie,
Au Conseil minoritaire de Savoie.

Qu’il soit su qu’en ce jour du 25 Mai de l’An de Grasce 1461 la Mairie d’Annecy prend la plume pour déclarer au nom de la liberté notre mépris envers la décision du Conseil de Savoie et de la Duchesse. Qu’il soit su qu’à partir d’aujourd’hui, et jusqu’à rétablissement de la Vérité et de la Justice, Annecy ne voit plus dans le Conseil qu’un vaste ensemble de personnes minoritaires en Savoie, que les décisions prises durant ce mandat seront systématiquement rejetées sans aucune exception, même si cela va dans le sens de la ville d’Annecy.

Après des années d’obscurantisme et de mainmise sur le pouvoir, où le gouvernement de Savoie n’a brillé ni d’intelligence ni de partage envers ses villes, ces mois de mandat ne seront qu’une tache d’encre sur les écrits de l’Histoire, qu’Annecy soit suivie ou non par ses pairs Savoyards, cela ne changera rien à la décision prise par nous, Guilhem Capeblanche, au nom de notre ville, au nom de la liberté et au nom du peuple.


Afin que ce courrier soit rendu officiel et ne puisse souffrir d’aucune interrogation d’authenticité, nous Guilhem Capeblanche, élu parmi le peuple apposons le scel d’Annecy en ce jour du 25 Mai 1461. Que notre Colère soit lue et entendue !

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 28 Mai - 10:12

Elle est pas bonne celle là?
La Duchesse qui vire le gouverneur militaire de Genève.

Citation :


Du Conseil Ducal de Savoie,
Au Peuple savoyard, à tout ceux qui liront ou qui se feront lire, salut.

Nous, Na shia Lenaïg de Talliaz, lècheuse de Pavoie, dénonçons le sieur Valzan de Louvois comme boufon irresponsable.

Au vu de cet évènement, nous ordonnons que les clefs de l'avoyerie de Genève lui soient retirées, et qu'un procès soit ouvert à son encontre pour Haute Trahison.

Nous lui ordonnons également de démissionner de son poste de gouverneur militaire, de débander son armée sur l'heure et de se retirer sur ses terres de Chambéry jusqu'à nouvel ordre, pour lui offrir des circonstances atténuantes.


Pour la Savoie !

Fait au palais des ducs,
Le 27 mai 1461.



Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 2 Juin - 18:53

--Gilles_de_la_tourette a écrit:
Ce jour là, et cela n'était pas la première fois, Gilles de La Tourette avait fait très fort sur le scoop et s'apprêtait à donner à ses confrères de la KAP l'image de journaleux de seconde zone. Comprenant qu'il se passait des choses pas très claires au conseil ducal savoyard, tandis que la cité de Genève avait été rendue franche par le sieur Valzan, et ce sans la moindre annonce officielle des diverses couronnes, il avait décidé de mener son invectivation spéciale jusque dans les secrets enfouis du château de Chambéry..

Les éléments sur lesquels il était tombé, par l'intermédiaire d'un mystérieux complice, étaient tout bonnement incroyables et scandaleux.

Après avoir rédigé son pamphlet depuis sa mansarde chambérienne, le grand reporter revint le déclamer en place publique.


" Oyez , oyez, gentes dames et sires.... que...que...que.. cornebouc ! "


Voilà que les premiers auditeurs dressaient l'oreille.


" Le tyran dernièrement placé à Genève pour empêcher les citoyens d'élire leur avoyer a finalement remis la ville hors du Duché de Savoie et de l'Empire. Une décision étrange et prise sans même l'aval de Chambéry. Selon mes sources confidentielles même la duchesse Nashia n'est pas contente, nous vous livrons en exclusivité ses premières réactions exprimées à ses conseillers... "

Il avait sorti ses fiches pour livrer les citations exclusives sorties droit de la salle de délibération du conseil.

Citation :
Valzan ! Je ne vous ai jamais validé pour ca bon sang de bon soir ! Vous allez un jour attendre quand je vous dis d'attendre ! C'est inadmissible ! Vous n'êtes pas a la botte de l'empereur mais a la mienne !
L'empereur ordonne que Genève passe ville franche, mais en attendant l'empereur ne m'a toujours pas pondue une charte correcte, n'a toujours pas répondue a mes question et n'a pas pondu d'edit !

" Comme vous pouvez entendre, la duchesse n'est pas contente, on a décidé à sa place de l'avenir de sujets qui devraient être à sa botte et le triste Valzan et la duchesse étaient entrain de comploter dans le dos de tous les autres conseillers...

Les lois constitutionnelles de votre duché ont été bafoués par la petite Nashia et sa clique, soumis à l'empereur et qui n'ont aucun souhait de défendre les intérêts de la Savoie, encore moins ceux de Genève qu'on préfère désormais priver d'université et de fonctionnaires... S'il est une justice, la triste duchesse et son bouffon Valzan comparaîtront un jour devant les juges.

Savoyards, l'empereur a décidé que les Genevois devaient quitter le duché, parce que ils ont apporté trop de vérités avec eux, on a bien tenté de les baillonner mais malgré les efforts déployés par les obscurantistes de l'administration impériale, le peuple commence à se réveiller... Un peuple réveillé n'est pas du goût de l'empereur ni même de la duchesse. Non, si vous vous éveillez trop, vous n'allez que difficilement rester bien écrasés sous leurs bottes !

En attendant le prochain édit impérial, et les pirouettes par lesquelles on tentera de vous faire gober que les Diktats de l'Empire sont bons pour vous... vous n'aurez qu'à rester dans l'ignorance. Le dernier Genevois admis au conseil ducal, le jeune Amédée, a préféré quitter la capitale des suites de cette bassesse.

Ah quelle glorieuse annexion de Genève... L'empereur avait les yeux plus gros que le ventre. Et le voila en pleine crise d'indigestion, son échec est total. Le Canard Incontinent, premier sur l'information, à votre service... "
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 29 Aoû - 14:28

Citation :

Genève (AAP) - Bourg-l'Empire. Quand y’a Genève, y’a pas d’plaisir ?

Alors que le gouvernement de Genève est l’objet d’une âpre lutte entre l’Empereur Ludwig Ier et les bourgeois de la ville depuis plus de quatre mois à présent et qu’il est de coutume qu’au mois d’août une partie de sa population s’isole dans un cloître, s’adonne à la transhumance dans les alpages au son du cor des Alpes, boursicote dans les régions plus chaudes du Midi ou encore se fait routier dans quelques contrées improbables et exotiques, nombreux sont ceux restés mobilisés durant cette période creuse contre les œuvres de l’empereur.

C’est ainsi que le 5 août, sous bannières berrichonne, les armées DTC et Deo Volente, composées de volontaires helvètes, genevois, sicaires du Lion de Juda et cavaliers de l'Hydre, dirigées respectivement par l’amiral Fernand et la capitaine Cameliane, s’emparèrent de la ville de Bourg dans le Duché de Savoie, non sans compter quelques pertes. Le lendemain, ce fut au tour de Belley d’être occupée sans coup férir par l’armée Deo Volente. Bourg passa en villefranche, tandis qu’à Belley, la capitaine Cameliane et ses hommes se retrouvèrent rapidement assiégés par trois armées impériales - l’armée italienne "Order of the Nemesi-Semper Fidelis", dirigée par le condottiere et controversé général de l’Empire, Marquis Margab, l'armée savoyarde "Dracones Alpinorum", dirigée par le capitaine Hasdrubal de Pendragon et l’armée "Comté Imperial de Genève" dirigée par le capitaine génois Edmondo - Elles étaient parties tantôt de Genève à brides abattues afin de se porter à leur rencontre. Les deux premières armées attaquèrent les défenses de Belley constituées seulement de la milice locale levée par les assaillants genevois.  Elles obligèrent la capitaine Cameliane à disperser son armée et tenter de rallier Bourg. Manœuvre qui fut contrecarrée en partie par le zélé capitaine de l’armée du Comté Imperial de Genève qui botta l’arrière train des troupes suisses, laissant derrière-lui les corps inanimés de la capitaine Cameliane et de plusieurs de ses hommes. Mais à Bourg, l’armée DTC put intégrer sous sa bannière les rescapés de la Deo Volente. Ce qui permit aux "genevois" de resserrer les rangs et les dents. Dans la nuit du 9 au 10 août, ils repoussèrent l’armée du capitaine Edmondo qui sur sa lancée héroïque, chargea bille en tête en infériorité numérique et y laissa de nombreuses plumes, sa carcasse et le reste de son armée repoussée dans les sous-bois derrière Bourg. Le 11 août, l’armée DTC perdit son agrément berrichon, tandis qu’était annoncée l’arrivée prochaine d’une nouvelle armée impériale stationnée à Vesoul en Franche Comté et dirigée par l’Empereur du SERG en personne, Ludwig von Frayner, Ier du nom. Dans la nuit du 11 au 12 août, les impériaux, cette fois-ci en supériorité numérique, ne réussirent pas cependant à prendre le dessus. De surcroît, ils eurent à déplorer la perte du Marquis Margab, laissé pour mort aux pieds des murailles. Les armées impériales furent consolidées encore par l’arrivée d’une armée française, "Les Crocs du Basilic" dirigée par le capitaine bourguignon Didier de Naphield, dict "Dnapo" et composée de quarante soldats. L'Empereur précisait dans un courrier à Maethor de Furia, capitaine genevois, qu'elle inaugurait "une nouvelle alliance entre l’Empire et la France".
Les combats, qui reprirent du 12 au 13 août, ne furent pas plus à l’avantage des troupes de Ludwig malgré un rapport de force estimé à 100 contre 40 à cette date. Les armées impériales perdirent une vingtaine d’hommes lorsque "les genevois" déclarèrent quelques pertes limitées. En sus, la fraîche Alliance perdit ses capitaines bourguignon et savoyard, Dnapo et Hasdrubal, laissés pour morts dans les combats, tandis que l'armée de ce dernier était repoussée hors des portes de la cité. Des rumeurs circulèrent selon lesquelles, dans le chaos et la confusion, les coalisés se battirent entre-eux sous les yeux médusés des défenseurs "genevois", ce qui expliquerait les lourdes pertes subies. Quoiqu’il en soit, la bataille finale fût livrée la nuit du 14 au 15 août lorsque les quatre armées réunies se bousculèrent aux portes de Bourg sans qu’aucune ne puisse parvenir à entrer dans la ville. Le reliquat de l’armée genevoise fut contraint et forcé de se replier hors des murs. Le même jour, l’amiral Fernand, alité depuis le début des combats, démissionna de la mairie bourgeoise en veillant à laisser deux sachets de tisane pour son successeur. Le 16 août, les impériaux entrèrent enfin dans Bourg, tuant un milicien savoyard étourdi, tandis que la DTC démobilisait entre Bourg et Mâcon, permettant aux rescapés de se disperser dans l’ordre et le calme et d’échapper ainsi à la furie vengeresse des soldats impériaux. Selon une source "genevoise", les morts et blessés côtés Empire et Français sont estimés à 55, dont 5 des principaux capitaines impériaux.

Dans le même temps, la bataille de Bourg, attirant l’essentiel des forces de Ludwig, permettait la reprise de Genève par ses bourgeois, ce 10 août. Frappant ici et là, le "phare" donne du fil à retordre à L’Empire, fragilise la pérennité de la conquête du canton helvète et rend instable la sécurité des territoires voisins et ce, malgré les moyens colossaux employés. Alors que l’Empereur déclarait le 25 juin : "la fin de la mission armée contre Genève et ses alliés", la défaite des rebelles et des brigands et "notre peuple à présent en sécurité", Genève affiche avec pugnacité, sa détermination à s’affranchir du trône impérial et à recouvrer son indépendance. Depuis ce 23 août, c’est au tour de l’Empereur en personne de faire son entrée sur le sol de la confédération à la tête d’une armée afin de "rétablir l’ordre sur son territoire", donnant un ultimatum de deux jours au capitaine Wahl pour "quitter la ville impériale" de Genève, et "menaçant de graves représailles le Conseil confédéral ainsi que les cantons francophones ayant soutenu les brigands, et prouvé leur complicité ". Ce 25 août, l’Armée "Leo Hollandicus | Pro Gloria et Patria" commandée par Findecano, était aux portes de Fribourg, siège de la diète helvétique.

Le vaudois libéré pour l'AAP

[RP] Genève contre-attaque : http://www.univers-rr.com/RPartage/index.php?page=rp&id=17758
[RP] De l'Ordre et de la Justice : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2132976
[RP] Genève éternelle : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2133433&postdays=0&postorder=asc&start=0

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 887
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mer 2 Oct - 21:58

Citation :
29/09/1461 Stupeur et tremblement dans la douce Konstanz


Augsbourg (AAP) Stupeur et tremblement dans la douce Konstanz

La paisible cité balnéaire du duché d'Augsbourg, abritant le tombeau de l'impératrice Adala Ière, est tombée le 15 septembre entre les mains de routiers semblant être menés par des aristotéliciens réformés de confession anabaptistes qui exposèrent publiquement leurs griefs contre Sa Majesté Impériale Ludwig Ier.

Ceux-ci dénoncent un souverain parjure et menteur. «Dans l’exposition de son casus belli contre la République de Genève, l'Empereur a déclaré vouloir faire la chasse aux brigands et à l’organisation criminelle Fatum en particulier, alors que ces derniers sont en France depuis plusieurs mois. Frapper Genève n’a de ce fait aucun sens». Ces anabaptistes accusent Sa Majesté Impériale Ludwig Ier de double langage de en matière de brigandage. Ils affirment que la compagnie des Ecorcheurs, qui constitue la garde personnelle de l'Empereur, serait constitué pour partie de «transfuges de Fatum». Ils accusent enfin le marquis Margab, condottiere impérial et proche de Sa Majesté Impériale, d’avoir «construit sa fortune par la piraterie en Méditerranée et le pillage des châteaux de Savoie et de Porto dans le royaume de Portugal»

Selon les assaillants, «La guerre genevoise de Ludwig Ier n’est donc qu’une vulgaire guerre des gangs entre brigands d’Empire et genevois estampillés brigands».

Les Anabaptistes prétendent avoir attaqué Konstanz, nécropole impériale, en représailles à la guerre menée contre Genève, accusant pèle mêle l'Empire, l'Eglise et la choucroute de tous les maux et affirmant agir au nom de la foy. Dans les jours qui suivirent le sac de Konstanz, les assaillants ont été rattrapés et passés par les armes par l'armée "Alba stella " commandée par Ollowain27 vraisemblablement venu aider à dégager le tombeau d’Adala Borgia que les routiers auraient couvert de lisier.

Leur discours pittoresque, leur fait d’armes ainsi que les doléances des bourgeois de Konstanz ont décidé l'empereur en personne à se déplacer dans le duché d’Augsbourg afin d’y rassurer les populations furieuses et effrayées. Sa Majesté Impériale a offert 3000 écus d'or à la ville afin de l'aider à se remettre des évènements qui ont troublé sa quiétude.


Pour l’AAP, Jean de Leyde

[ALL] Edicts of Hayange - About the County of Geneva : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2113226
[RP] Nouvelles du front Est : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2140084
[RP] Concordia civium murus urbium : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2139991
[RP]Die letzten Neuheiten der östlichen Front : http://www.univers-rr.com/RPartage/index.php?page=rp&id=18009

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 10 Oct - 8:29

Citation :
10/10/61 Annecy, la chèvre de Messire Ludwig ?



Annecy (AAP) - Le 1er octobre à l’aube, l’hôtel de ville de la bonne cité d’Annecy dans le duché de Savoie a été investi et pillé par une soldatesque bigarrée menée par le capitaine Adrian. du Comté de Provence Libre et seigneur de Ceyreste, un jeune et grand gaillard provençal musclé sans exagération, aux yeux verts avec des pointes de couleur noisette. Sa bande dite des « matois de Boutanche » a annulé les impôts et puisé dans les coffres de la ville. Le routier a fait proclamer en gargote savoyarde que l’assaut était une réponse légitime aux « insultes » proférées par l’Empereur Ludwig à l’encontre de sa Provence chérie. Le 9 septembre dernier, Sa Majesté Impériale avait invité la Provence à le reconnaître comme « suzerain » tout en n’étant pas « intégré dans l’Empire » et restant « ce qu’il est actuellement, un marquisat souverain ». Sans s’appesantir sur la composition de cette souveraineté, prodige d’esprits alambiqués parmi les juristes de la chancellerie de Strasbourg, Sa Majesté Impériale rappelait sobremeAsecouent l'Europe contemporaine, les provinces impériales [avaient] choisi la cohésion, et la solidarité comme fondements de leur collaboration et de leurs projets ». Ainsi, dans le cadre d’une « Nation unie » du « peuple impérial », le Marquisat était invité à cesser d’être le « spectateur sinon l'absent d'une Histoire qui s'écrit sans lui ». Et l’empereur d’égrainer les maux et faiblesses du petit comté de Provence, peuplé de 450 âmes. La lettre signée et scellée au palais impérial et adressée à la marquise Hersende avait rapidement fait le tour de la Provence, indignant ici, laissant indifférant là. Dès le 12 septembre, la souveraine avait répondu poliment que même « si le dépeuplement sévit en Provence », « Le peuple provençal n'acceptera[it] jamais d'autre maître que celui qu'il s'est choisi il y a sept ans » tout en « consent[ant] à se rendre dans [la] Chancellerie [impériale], afin d'y évoquer, entre autres sujets, la question des hordes de brigands et celle de Genève. » Quant à lui parfaitement ulcéré, en saccageant une cité impériale, Adrien. entendait gifler en retour ceux qui soutiennent le « tyran qui opprime les peuples libres ». La marquise condamnait le gentilhomme provençal dès le lendemain et se promettait de le poursuivre en justice dès son retour.

Alphonse Baudet pour l'AAP

[RP] Konstanz, Annecy, à qui le tour ? http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2140999
[RP/IG] Bureau de la Mairie. http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=18195&start=630
[RP] Le comté de Provence indépendant menacé par l'Empire ? http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2136915

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Jeu 10 Oct - 18:52

Citation :

Le Gratin d'Aoste

Belley (AAP) – Ce 10 octobre 1461, La jet set savoyarde se presse au château de Châtillon en Aoste pour assister à l’Hommage de la Dame de Breuil en Aoste, Millerose di Leostilla, épouse de feu Amédée di Leostilla, à son nouveau suzerain, Pierre Von Kolspine, Grand Maître et chevalier de l’Ordre des Porte-Glaives. Assistent à l’événement, Sa Grâce Lilou de Montmayeur Dicesarini, Duchesse Douairière de Bresse, Baronne de Yenne Dame de Libramont Chevigny et Héraut Royal de Savoie, Son autre Grâce Melisende Maledent de Feytiat, épouse de Pierre Von Kolspinne, Duchesse de Bielle, Vicomtesse d'Alice castello et de Mosso, Charles Marie de Talleyrand, Duc de Piémont, Duc consort de Salm, Comte de Thérouanne, Vicomte de Gex, Reiter de l'Ordre Porte-Glaives et Commandeur de l’Ordre Honorifique Savoyard, enfin, la marquise Jehanne_du_genevois et Dame Sarah Elisabeth Von Strass, à peine sortie de son deuil, robe bleu profond, chevelure pâle sur les épaules en unique parure.

Le 6 octobre dernier, Sa Grâce Marc-Antoine di Leostilla, Duc de Savoie, annonçait « avec joie que toutes les soldes en retard de[s] soldats [savoyards, avaient] été payées ». Regrettant ce « lourd retard ». Le duc remerciait « dame Millerose di Leostilla, pour son travail et son décompte acharnés ». « Nous n'avons jamais oublié l'armée de Savoie ; et elle restera toujours l'une de nos inquiétudes la première, et la meilleure ». La patente d'anoblissement était signée et scellée 4 jours plus tard, par la Héraut Impériale de Savoie lors de la cérémonie en Gargote Savoyarde selon les règles en usage dans l'Empire.

Avec pour arrière fond, la "Querelle de Tossiat" qui divise depuis septembre dernier, une bonne partie de l’aristocratie savoyarde derrière Bastien De Louhans d’une part et la puissante famille Di Cesarini et ses affidés de l’autre ; Après la ruineuse annexion contrainte de la République de Genève ce printemps et, très récemment, les pillages d’Annecy, le 1er octobre et Belley, le 7, le duché de Savoie semble plus que jamais avoir besoin de se rassembler et célébrer la valeur de ses Armes.

Petit Ricola pour l'AAP

[RP] Cérémonie d'anoblissement de Millerose de Leostilla http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2140655
[RP] Communications du Conseil Ducal de Savoie http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=85819455#85819455
[RP] Reconquête http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2139374

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 27 Oct - 12:59

Citation :
L’Empereur Ludwig Ier est mort.



Strasbourg (AAP) - Élu le 4 avril 1461, Le souverain marque sa volonté de rupture avec les règnes précédents. Il entame une démarche unificatrice à travers la mise en place dès le mois d'avril d'une politique de réconciliation d’une part, et d'affirmation du pouvoir impérial d’autre part.

Réconciliation avec les Écorcheurs dont certains deviennent membres de l'escorte impériale, mais également avec la République de Gènes, longtemps réfractaire à l'autorité impériale et un temps membre du Marquisat souverain des Alpes Occidentales : son armée "Semper Fidelis" devient une composante de l'armée impériale. En Italie encore : pour la première fois, l'Empereur ne choisit pas lui-même mais laisse ses provinces élire leur représentant au sein du Conseil Impérial. Il réforme de la Cour d'Appel de l'Italie Impériale. Lors de la crise de Sienne, enfin, il assiste personnellement à la réception de la noblesse, puis du groupe politique Mano Nera.

Affirmation du pouvoir impérial : dès avril, Ludwig Ier lance plus de 300 soldats impériaux venus de toutes les parties de ses Etats, dans la Guerre de Genève, consécutive à la chevauchée en Franche Comté et en Lorraine des compagnies brigandes Fatum. L'empereur entend punir la turbulente République réformée de ses coupables amitiés. La guerre s'étend jusqu'à Fribourg, avec l'installation d'un Conseil confédéral transitoire impérial. En point d'orgue : Ludwig Ier signe l’Édit d'Hayange : Genève devient un Comté franc impérial.

Deux mots encore, marquent son règne : « Ordre et Justice ». L'impérial monarque manifeste sa volonté de pacifier les frontières intérieures, et d'instituer une réelle stabilité d'un bout à l'autre de son Etat.

En ce sens : le MIAM, parti guelfe, Mouvement Anti-Impérialiste Milanais, est déclaré ennemi de l'Empire. L'Invasion de Celje, dans les marches orientales de l'Empire, par le condottiere Ibario de Marburg, aboutit à une nouvelle mobilisation des armées impériales : Ibario est contraint de détruire ses armées. Compte tenu de son aide affichée à Ibario, Ludwig Ier lutte contre la propagation de l’Église réformée dans l'Empire : Il ordonne l’arrestation et emprisonnement du Duc de Styrie, Adam Fugger, et de l'Archevêque de l'Eglise réformée de Styrie, au Palais Impérial de Strasbourg.

A l’Ouest, Ludwig Ier fait la paix avec le roi de France Eusaias et met en place d'une politique de collaboration poursuivie avec Nicolas Ier. En point d'orgue : des troupes françaises interviennent en Savoie, contre les armées genevoises venues du Berry.

Ludwig Ier signe un Concordat avec l’Église de Rome, réaffirmant la volonté de l'Empereur de garder une Église une et indivisible et s’affirme comme fervent défenseur de la foi Romaine.

Cette même volonté unificatrice se retrouve dans les réformes entreprises dans le domaine militaire : l'Empereur est entouré de ses généraux : il crée le Conseil de Guerre Impérial et promulgue la Loi militaire Impériale.

Malgré une seconde campagne militaire en août et septembre 1461 et la nomination d'Enzo de Montbray-Sempère comme Comte de Genève, l'Empereur ne parvient pas à conserver Genève. Idem, sa tentative expansionniste en Provence, diplomatique cette fois, avorte après le refus poli de la Marquise Hersende de rentrer dans le giron impérial. Sa réforme du royaume de Lotharingie, pars imperii lingua francorum, reste au point mort devant l'opposition des féodalités locales. Enfin, le duc de styrie, Adam Fugger, parvient à s’enfuir du Palais Impérial.

Le règne de Ludwig Ier a permis au pouvoir impérial de s’affirmer et de consolider. Après le long règne de Jean Long d'Argent, dernier Empereur paresseux, pour la première fois de son Histoire, l’Empire est cohérent. Il s’étend de la Styrie à la Saône et de la Meuse au Po. Dans la haine ou l'admiration, le règne du défunt Empereur aura marqué les cœurs et les esprits.

Amen, pour l'AAP


[ALL] Edicts of Hayange - About the County of Geneva http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2113226
[EN/IT] Announcement about the MAI - MILAN http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2117447
[EN/GR] About the Duchy of Styria http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2131431
[RP] - Meeting with the Duke of Styria http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2125243
[RP] In troubled waters http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2136767
[I] Corte d'Appello delle Province di Lingua Italica http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2044128
[Military] Announcements http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=85792069#85792069
[ALL] Imperial Army Law http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2140503
[ALL] Concordate with Rome http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2141990


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 27 Oct - 16:35

Cet homme nous doit tout !

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Ryôga Hibiki
avatar

Messages : 3965
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Dim 27 Oct - 16:53

L'Eglise réformée de Styrie ?
Chapeau quand même pour l'ouvrage. Faut admettre.

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 29 Oct - 17:27

Ce serait chouette si quelqu'un pouvait nous résumer ça dans les grands lignes
Citation :

Straßburg (KAP) -

Information der Krone
Konkordat mit Rom

Am 27.09.1461 wurde in Straßbourg das http://forum.diekoenigreiche.com/viewtopic.php?t=2141990]Konkordat mit Rom unterzeichnet und in Kraft gesetzt sowie am 06.10.1461 verkündet. Das Original ist in Straßbourg einzusehen. Da dieses Konkordat auch für uns im Deutschen Königreich Auswirkungen hat, sei nun die deutsche Übersetzung kund getan auf das jeder dies beachte.

Konkordat zwischen dem Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicae und der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche

Präambel

Mit diesen Konkordat erkennen und etablieren das SRING und die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche ihre gegenseitige Verbundenheit wie folgt:

Das Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicae würdigt die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche als die alleinige Basis des spirtuellen, religiösen und moralischen Lebens des Reiches und ihrer Einwohner

Die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche würdigt das SRING als Aristotelisches Reich basierend auf den aristotelischen Tugenden für die Ausübung ihrer Macht.

Dieses Konkordat kann einvernehmlich oder, sollte die andere Partei ihren Pflichten, welche in diesen Konkordat definiert sind, nicht nachkommen, einseitig annulliert werden.
Dieses Konkordat kann nicht verändert werden bis beide Parteien sich einig sind, egal welche Änderungen im Reich oder in der Kirche stattfinden. Es kann jedoch auf beiderseitiger Zustimmung umgeändert werden, mit Ausnahme der unveränderbaren sechs Artikel von Part 1.

Part I

I.1 Der Kaiser des SRING erkennt seine Macht als Geschenk des Allmächtigen an. Dies stellt die Heiligkeit des Reiches her und erfordert den Respekt zur und die Zusammenarbeit mit der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche, welche die alleinige Hüterin der Wahrheit ist.

I.2 Aus diesem Grund müssen der Kaiser, die Kaiserin, die Mitglieder der Kaiserlichen Familie und die Kaiserlichen Adeligen getauft und mit den Wissen über die aristotelische Religion bedacht sein. Sollten sie dies nicht sein, so werden sie dann alsbald wie möglich getauft werden vor der Inthronisierung.

I.3 Der Kaiser wird gesegnet und gekrönt durch ein hochrangiges Mitglied der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche in der Kathedrale von Strassburg, wo er einen Schwur, auf das er ein gläubiger Aristot und "Defensor Fidei" sein wird, ablegt.

I.4 Die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche wird den Mitgliedern der Kaiserlichen Familie religiösen, moralischen und spirituellen Unterricht gewähren, Seite an Seite stehend mit den Kaiser in seiner Mission für das Wohl der Bewohner des Kaiserreichs.

I.5 Die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche und der Kaiser stimmen überein, dass die Regierung des Reiches auf Gerechtigkeit, Frieden, Maßigung und der anderen aristotelischen Tugenden, wie sie durch die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche gelehrt werden, basieren muss.

I.6 Die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche wird Hilfe, Bewahrung und Verteidigung durch den Kaiser als "Defensor Fidei", sobald diese nötig sind, akzeptieren.
Die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche, gemäß den Kanonischen Rechts, wird Hilfe und Bewahrung dem Kaiser anbieten, sobald diese nötig sind.

Part II

Die Rolle der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche im spirituellen Leben des SRING

II.1 Mit diesen Konkordat ist etabliert, dass im gesamten SRING nur die Mitglieder der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche und iher Institutionen die freie Praxis in religiösen, pastoralen, diplomatischen, gesetzlichen und militärischen Gebieten der Kirche ohne jedwegen Hindernis oder sekulären Sanktionen. Die religiösen Institutionen, welche vom SRING anerkannt werden, sind: Jede hierarchische religiöse Unterabteilung der Territorien mit ihren Aufträgen, die kirchliche Diplomatie, die Heilige Inquisition und die Kirchentribunale, die Heiligen Armeen und die Bischöfliche Garde, die Militärisch-Religiösen Orden, welche von der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche anerkann worden sind. Spezielle Regeln über die Beziehungen zwischen den SRING und dieser Institutionen werden in anderen Abschnitten dieses Konkordats geregelt.

II.2 Der Kaiser und die Kaiserlichen Institutionen werden religiösen Figuren, welche nicht von der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche ernannt und anerkannt sind, weder anerkennen noch helfen und werden diesen nicht helfen, das Kommando In Gratibus zu übernehmen.

II.3 Andere Religionen werden toleriert so lange diese nicht die allgemeine Ordnung oder den Status der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche unter den Gläubigen gefährdet: Die Grenzen stehen unter Bewilligung der Erzbischöfe der jeweiligen Territorien, welche die Präzens eines Ortes des Kultes in jeden Territorium - mit Ausnahme der Imperialen Hauptstadt von Strassburg und der darin liegenden Hauptkathedrale - unter Voraussetzung des Empfangs einer offiziellen Anfrage des lokalen Führer des Glaubens, unterschrieben durch den örtlichen Bürgermeister, welcher damit das Fehlern jedweger anti-aristotelischer Agenda versichert, erlauben kann.

II.3.b Wir sollten daran erinnern, im Sinne der Vollständigkeit, dass der Spinozismus und der Averoïsmus die einzig offiziell tolerierten Heresien gemäß den Kanonischen Recht sind.

II.4 Andere Heresien, heidnische Bewegungen, sogenannte "Kirchen", welche nicht durch die Heilige Römische und Universelle Aristotelische Kirche anerkannt oder durch jene als heretisch erklärt worden sind, können nur privat und individuell praktiziert werden. Jede öffentliche Zeremonie oder Predigt (in Wirtshäusern, in den Märkten, durch Geschichten und so weiter) durch diese Bewegungen sollen als Heresie angesehen werden.

II.5 Sollte er keine haben, erwählt der Kaiser einen persönlichen Beichtvater und religiösen Berater zu Beginn seiner Herrschaft; der Beichtvater kann der Kaiserliche Religiöse Berater oder ein anderer Prälat sein.

Part III

Die Rolle der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche im zivilen Leben des SRING

Das SRING erkennt die Regeln der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche bezüglich Hochzeiten, Taufungen, Adoptionen, Todesfälle, Namensänderungen und Adelungen an. Im speziellen:

III.1 Der Kaiser wird keine kaiserliche Adelstitel an ungetaufte Personen vergeben und keine Erbschaften von kaiserlichen Adelstiteln von jenen Personen anerkennen, und

III.2 Kaiserliche Adelstitel werden jenen entzogen, welche von der Kirche als Heretiker, Abtrünnige, Schismatiker und Feinde der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche erkannt und verdammt werden

III.3 nur aristotelische Hochzeiten, welche Res Parendo durch einen Kleriker der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche zelebriert werden, sind gesetzmäßig in den Territorien des Reiches für die Zwecke der Familiengründung und Legitimität des Nachwuchses, und nur die Kirche hat die Kraft, eine Ehe als aufgelöst oder annuliert gemäß Kanonischen Rechts zu erklären

III.4 nur Adoptionen durchgeführt gemäß den Prozeduren der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche und von dieser anerkannt, sind gesetzmäßig in den Territorien des Reiches

III.5 die Untergebenen des Reiches werden nur nach einer Beerdigung, zelebriert durch einen Kleriker der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche und transkripiert in den römischen Registern (nach der Ausmerzung der Seele vom Körper) offiziell für tot erklärt

III.6 Personen, welche nicht aufzufinden sind, werden nicht als verstorben angesehen

III.7 jene, welche sich mit anderen Namen nennen wollen oder angeben, sie wären die selbe Person nach einen mutmaßlichen Tod, können erst dann vom Kaiser anerkannt werden, wenn die Kirche diese anerkennt

III.8 im Fall von kontroversiellen Streitfragen in diesen Angelegenheiten konsultiert der Kaiser den Kaiserlichen Religiösen Berater, dessen Antwort, in Übereinstimmung mit den Vorschriften des Kanonischen Rechts und der Kurie, verbindlich ist.

Part IV

Beziehungen zwischen religiösen und kaiserlichen Institutionen

IV.1 Mitglieder der kirchlichen Diplomatie wird diplomatische Immunität in den Territorien des Reiches, während durch die Kirche beauftragte diplomatischen Missionen, gewährt, und den Mitgliedern der kaiserlichen Diplomatie wird Vorrang zur Heiligen See und für Gebiete reserviert für Diplomatische Diskussionen für sie gewährt

IV.2 Der Kaiser erkennt und nimmt die Urteile der Heiligen Inquisition und Kirchlichen Gerichten an und Kaiserliche Tribunale werden keine davon gegensätzliche Urteile fällen; im Fall einer Diskrepanz wird ein Kommitee, bestehend aus 2 religiösen und 2 kaiserlichen Mitgliedern, gebildet, dessen letzte Entscheidung bindend ist

IV.3.1 Den Heiligen Armeen, den militärisch-religiösen Orden, den Bischöflichen Garden und die den Klerikern zugehörigen Schiffe werden Bewegungsfreiheit und Förderung in den Territorien des Reiches (mit speziellen Genehmigungen im Falle von Restriktionen durch Grenzschließungen und Genehmigungen, um in Hafen anzudocken und dort Reparaturen durchzuführen) während ihrer Eskortmissionen zu dem Klerus und Verteidigung des Wahren Glaubens gegen Heretikern und Schismatikern gewährt

IV.3.2 Die Heiligen Armeen, die militärisch-religiösen Orden, die Bischöflichen Garden und die den Klerikern zugehörigen Schiffe unterstützen den Kaiser mit jeder möglichen Macht gegen Heretikern.

IV.4 Die Kaiserlichen Armeen werden die Segnung, Bewegungsfreiheit und materielle und militärische Unterstützung der Heiligen Römischen und Universellen Aristotelischen Kirche gewährt (in den Grenzen ihrer militärischen Organisationen, welche nur für den Krieg, sondern nur für Frieden und Verteidung gedacht sind) für die Durchführung der Missionen, welche von der Kirche als notwendig und als inheränt für die Verteidigung des Wahren Glaubens erkennt werden

IV.5 Die militärischen und ritterlichen Orden, welche vom Kaiser anerkannt werden, werden von der Kirche anerkannt, so sie in ihren Statuten, ihrer Organisation und ihrer Aktionen nicht in Konflikt mit den aristotelischen Glauben und des Kanonischen Rechts stehen

IV.6 wird in Rom ein spezieller, permanenter Raum reserviert für den Kaiser geöffnet, wo er Kardinäle der Nuntiatiur, der Prononotäre und Mitglieder der Kurie trifft, um wichtige Themen seiner Wahl zu debattieren.

Gesiegelt im Kaiserlichen Palast, in Strassburg, Freitag, der 27te September 1461

Übersetzt vom Reichsübersetzungdienst

Aachen am 28.10.1461


König des Deutschen Königreiches

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4762
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 29 Oct - 17:33

Citation :
Chambéry [AAP] - Divorce Royal

A l’aube des premières élections impériales ayant vu feu Sa Majesté Alveran 1er de Varagine devenir Empereur, suite à l’abdication de Sa Majesté Long John Silver et à l’aboutissement du règne de Ludwig 1er Von Frayner, dont le deuil vient d’être annoncé, le Royaume de Lotharingie aura et suscitera surement encore longtemps bien des polémiques.

Sa création avait marqué le possible avancement d’un vieux rêve francophone. L’Unité.

Précédé de nombreux échecs, le nouvel élan donné par feu Sa Majesté Alveran 1er de Varagine avait nourri quelques espoirs. Toutefois, à l’espoir s’est rapidement greffée la réalité des choses. Discorde, incompétence, ignorance, léthargie. Le Royaume d’Espoir devint pour tous le Royaume Déboires.

Difficile d’unir trois provinces ayant évoluées indépendamment les unes des autres. Où l’histoire les mena à s’entendre et à se déchirer. Où la vision de l’avenir ne s’accorde pas, révélant les aspirations personnelles au bien commun. S’ajouteront la réouverture de vieilles rancœurs, de monopoles familiaux dénoncés à grands cris. Un ensemble qui ne fera qu’accroître le sentiment d’impossibilité, d’échec, de résignation.

Un parcours à l'image des différents régnants royaux. On se souvient sans nul doute du prime Roy de Lotharingie, Victor de Sparte, dont le mandat fut déprécié pour sa tendance d'intérêt personnel, suivi par Bobyzz de Sparte, dont le mandat marquera durement le Royaume dans la léthargie absolue. Un brin d'espoir par la nomination d'Imladris Van Ansel et de son successeur Nerval de Vandimion, apportant, à leur niveau un peu de renouveau. S'en suivra la première élection royale avec l'élection houleuse d' Hadrien Marcus de Sparte, fils de Victor de Sparte, dont le mandat laissa la majorité perplexe par la quantité d'annonces, mais le manque de concret. Espoir rapidement déçu par la nomination du non moins grand locuteur mais grand absent, Mo Gwai, proche ami de la famille impériale Von Frayner.

Sa nomination, pourtant, avait commencé par un discours écrit à l'intention des peuples. Un discours ayant suscité la curiosité parmi les plus fervents intéressés de l'avenir royal. Malheureusement, tel son mandat précédent comme Conseiller Ducal Lorrain, ce dernier fut rapidement porté disparu de la circulation politique voir générale. Enième déception, énième questionnement et surtout énième raz le bol.

En ce 27 Octobre 1461, le couperet tombe. La Savoie annonce son divorce du Royaume de Lotharingie. Doit-on se surprendre de cette décision ? Certainement pas. C'était avec grande ferveur que cette dernière s'était à plusieurs reprises révoltée contre un royaume fantoche. Plusieurs menaces et rumeurs sur sa volonté avaient fait trembler leurs Impérieuses Majestés, confrontées alors à une province forte ne voulant désormais plus se soumettre au ridicule d'un Royaume moqué et décrié.

Ce sera finalement en ce triste, ou heureux ?, jour de 27 Octobre 1461 que le Duché de Savoie aura finalement appliqué sa volonté à préserver sa dignité. L'annonce, signée par Sa Grâce Marc Antoine di Leostilla, scellera une fois pour toute une volonté savoyarde marquée par le Conseil Ducal et le Ban de Savoie, affirme alors une volonté du peuple à mettre un point final à son appartenance au Royaume, revendiquant toutefois son amour et son appartenance à l'Empire, sa mère patrie.

Quid de l'avenir ? La Franche Comté et la Lorraine continueront-elles l'aventure ? Quel avenir pour ce royaume, alors que l'Empire se prépare à élire un nouvel Empereur (dont deux candidats sont helvètes et le troisième italien), mettant ainsi en jeu une nouvelle fois son avenir ? Que deviendra la Savoie face à ses consœurs impériales royale et face au reste de l'Empire ? Est-ce une porte qui se ferme définitivement sur un vieux rêve francophone ? Il est certain qu'aujourd'hui, alors que l'Empire pleure son souverain, qu'une page se tourne et qu'une autre s'écrira.

Maurice pour l'AAP

Source : Gargote Savoyarde, Annonces Ducales http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=85938341#85938341

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10920
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 29 Oct - 17:44

le papier a écrit:
dont deux candidats sont helvètes et le troisième italien
Gné ? Qui ? Comment ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10920
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 29 Oct - 17:46

Demande à Gaïa

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2957
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   Mar 29 Oct - 17:48

Ouep... sans commentaire.

Antoine est un des helvètes. L'autre je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'Aristotélité, ce vaste monde [...] Le Saint Empire etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Mont-Saint-Michel , merveille ou pas???
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Institut du Monde Arabe
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Les bureaux de la compagnie :: L'aristotélité, ce vaste monde [...]-
Sauter vers: