Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Vacances Comtoises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: [RP] Vacances Comtoises   Ven 2 Aoû - 16:01

Citation :
Introduction : Il faut savoir que la Franche Comté en été... C'est un peu comme... Le cul d'une pucelle... Il ne s'y passe rien, sauf de la m... en tout cas à Poligny. Entre le 24 juillet et le 2 Août, seule 1 personne a posté 1 fois dans "[FLOOD] Jeu de mots 8"... A ce jour, les vacances Comtoises comptes 198 lectures pour 20 posts.

Leamence a écrit:
Nom d'une burne de Pape calcinée ! Quelques jours auparavant, Léa avait reçu un beau parchemin, accompagné d'un petit mot: "les fiancés sont heureux de vous inviter"



C'est l'Empereur qui risquait de faire la gueule quand il apprendrait que le couple de  Genevois était invité officiellement au mariage du Franc Comte.

Ni une ni deux, départ de Genève , pour venir assister à la cérémonie. 'Pou avait suivi, sans même raler. Les voilà donc tout deux à Poligny, citée à priori déserte, avec un marché de pauvres...comme tous les marchés autres que celui du Phare de l'Aristotélité, hormis Montpellier et Gênes, peut être.

Déambulant dans les allées, la Réformée se tourne vers Esclandres


- 'Poupinou, on leur amène quoi aux Mariés comme cadeau?  Juste un pendentif Ichtus à chacun, ça fait Savoyard.

Esclandres a écrit:
Léa avançait dans le rue du marché en regardant une invitation, sans se rendre compte que son "poupinou d'amour qu'elle aimait tant" trainait la savate plus loin derrière.

Quoi ? L'est trop cher mon bois ?! Tu t'fous d'moi ! J'l'ai coupé avec les pognes d'un autre à Saint Claude. Bon j'te l'fais à 5. J'descends d'un. C'pas rien. T'sais à combien qu'elle est la stère à G'nève ? Hein t'sais ?

Regarde au loin et voit sa femme s'éloigner.

Poupinette !!! Attaaaa !! J'pas fini d'vendre mes salop'ries à c'te bouseux !

Regarde le dit bouseu, en fait un honorable boulanger Franc Comtois

Bouge pas j'reviens c'soir... R'garde la bûche pendant c'temps, c'est du vrai bois d'arbre...
Ma 'pouse en sucre d'orge. Attaaaa !!!


Rejoint Léa qui regarde la belle invitation

'Poupinou, on leur amène quoi aux Mariés comme cadeau? Juste un pendentif Ichtus à chacun, ça fait Savoyard.

Hein ? C'quoi c'torche fion ? fallait qu'on en fasse un aussi quand qu'on s'est marié d'vant l'usurpateur ?
Un cadal ? A l'autre langue de vipère qu'est v'nu nous mett' sur l'tronche sans bouger son fessier d'sa chaise percée ?... L'Ichtus ça s'merite. Moi j'y aurai filé un coup d'tatane au cul. ça s'mérite aussi, mais ça fait toujours plaisir...


Réfléchi

Et s'y on lui offrait l'cadavre de Cendres ? Hein ? C'bien ça... L'est en train d'se décomposer à Saint Claude... On y refile avec un noeud autour du crane pour pas qu'ça coule d'trop, ça fait paquet cadal. Pis y met ça au d'ssus d'la ch'minée en disant "C'est môa qui l'ai tué !" Avec un p'tit ait pincé d'noblial...

Regarde sa tendre et douce

Bon... Va pour l'ichtus... Mais y saura pas l'apprécier...

Oooohh R'garde un papillon !!!


Part en courant vers le papillon

Childerik a écrit:
Depuis la mairie, Childerik observe la soudaine agitation sur la place du marché.

Une donzelle réputée pour être une très vilaine, d'après les rumeurs du Château de Dole, accompagnée d'un gars au très vilain nez qui court après des papillons.

C'est pas clair tout ça, pense Childerik. Pas clair du tout.

Esclandres a écrit:
Chantonne en courant après un papillon dans le marché

J'ai voulu quitter Tours
Et j'ai quitté Tours
J'ai voulu voir Loches
Et j'ai vu Loches
J'ai voulu voir Limoges
Et j'ai vu Chateauroux
Parc'qu'y avait un' donzelle
Qui me cherchait des poux
Elle m'a balancé des gnons
Et m'a dit "Mon doux
J'prends juste ton pognon
Et j'te file un coup d'pellllle"
Sacré jouuur...

J'ai plus aimé le Maine
J'ai quitté le Maiiiine
J'ai plus aimé l'Anjou
J'ai quitté l'Anjouuu
J'ai plus aimé l'Tourraine
J'ai quitté la Tourraine
Et J'suis v'nu à Genève
Des gens m'cherchaient des poux
Ils m'ont balancé des gnons
Ils ont pris mon pognon
J'ai r'croisé la donzelle
J'suis resté à Genève,
Pour toujouuurs

Mais je me le dis
Je n'irai pas plus loiiiiin
Mais je me préviens
C'est ici qu'j'fais ma viiiie
Mais j'me le redis
Les voyages c'est finiiiii
Et pis j't'ai croisé
Pis on s'est marié
On a tout cassé
Pis on s'est barréééé

T´as voulu voir Saint Claude
Et on a vu Saint Claude
T´as voulu voir Poligny
Et on a vu Poligny
J´ai voulu voir ta sœur
Et j'ai croisé mon cousin
On a vu un bourgeois
Il s'en est mordu les doigts
On s'est frotté les mains
Il a vidé les siennes
On a rempli nos poches
ça nous à rapp'lé Loches
Quel hasaaaaard

Ti ti li lilouuuuu
Li lili liii liiliouuuuu
Ti ti li lilouuuuu
Li lili liii liiliouuuuu...

Leamence a écrit:
Le voilà parti derrière un papillon, son petit nez à l'air. Léa l'admire, les yeux pétillants d'amour absolu. Son 'Pou-d'-Amour-qu-elle-aime-plus-que-tout-à-en-avoir-rendu-sa-Sica a cette capacité de passer des idées les plus violentes, comme celle d'offrir un cadavre, au fait de s'attendrir devant un papillon.

Quelques bulles de bonheur éclatent dans ses souvenirs...quand il lui a promis la Savoie sur un plateau, quand il l'a rejoint dans la fôret du Lion de Juda, le cul dans les épines. Puis quand il lui a offert une alliance tressée par ses soins aussi...à St Claude. Il est comme ça son Esclandres rien qu'à elle, il ne réfléchit pas, il agit à l'instinct, défiant d'un côté l'Empire, et rougissant pour un 'j't'aime itou 'Pou'. Son cousin Cendres le qualifie de "con"...Léa sait qu'il est juste bon, par la volonté du Très Haut.

Le voilà qui chantonne, son épouse ne peut résister et court à sa rencontre, l'attrapant par la taille alors qu'il fredonne
"Ti ti li lilouuuuu
Li lili liii liiliouuuuu
Ti ti li lilouuuuu
Li lili liii liiliouuuuu..."

220 sacs de blé sont déposés peu loin, elle l'attire contre elle en s'y laissant tomber.

Oups, elle se relève d'un bond ! l'allergie ! elle avait oubliée! Pourtant cette engeance d'allergie les avait déjà plusieurs fois empêché de s'envoyer en l'air, dans sa boulangerie...

Dans la chaste culbute, l'Ichtus d'Esclandres est tombé.


- on t'a volé ton p'ti poisson !

Léa fronce les sourcils. L'extrémiste religieuses a ses vieux reflexes de Sicaire ultra violente qui refont surface.

Apercevant un homme avec un chapeau plat devant la mairie, elle le montre d'un signe de tête à son 'Poussinou tout doux. Il la connait sur le bout des doigts (uniquement) et devrait la comprendre, là, tout de suite.

Esclandres a écrit:
Regarde Léa tout confus

Un Germain envoyé par Lulu me l'a volé sur les remparts.

Si ! J'te jure sur la tête d'un d'Sparte !
Il m'a tapé la guibole, saigné la couenne pour ensuit' m'filer des bourres pifs. Et ensuite m'a volé tout s'que j'avais sur moi. Un gredin d'la pire espèce...

Dans les brumes j'me rappelle l'a dit "Ja ! Ja ! Péti poizon ! Jôli ! Um die Gertrude zu bieten... Ja ! Sie werde très conetent' sein !" Pis l'a m'a refilé un coup d'tatane. "Tiens ! Prends za vilain Genfoi ! Das Kreuz und péti poizon sind nicht für toi ! Aber für Gertrude, ma douce et tendre que j'aime tant und que j'adorre ! Jaaa ... Ja..."

Enfin... J'me rappelle qu'à moitié... J'étais dans les brumes.

Ou alors c'est Haynard... L'brigand savoyard qui pille les gentils pour donner aux méchants. Il m'aurait volé l'Ichtus, moi qu'suis un gentil, pis l'aurait donné à Lulu qu'est un méchant... Ou à Ilmadatruc, qu'j'ai jamais r'tenu son nom. C'lui qui pense qu' " c'est l'coeur et non le coprs qui rend l'union inaltérable" alors qu' "c'est l'corps et non l'coeur qui rend l'union inaliénable"


Regarde le gars planqué à sa fenêtre

Hey toi l'bourgeois ! A la fenêtre... Toi avec le gros pif au d'ssus des poils... Viens y voir qu'j'ai un truc à t'chanter.


Childerik a écrit:
Gloups et regloups.

Le Childerik il se sent pas bien là d'un coup. La Dame qui le regarde de mauvais biais, et le gars, visiblement à moitié cinglé, qui l'appelle.

Qu'est ce qu'il fout là...il se le demande bien. Il était pas peinard avant dans son échoppe, ou à étudier? Quelle idée à la con de se retrouver à la mairie.

D'abord, faut tous les jours aller au château de dôle pour faire des trucs chiants. Si en plus faut se faire agresser par les voyageurs, ça va pas le faire longtemps.


- Venez donc Messire, lui indiquant d'un  geste de se rapprocher de la mairie. Poligny vous souhaite la bienvenue.

Sourire crispé. Childerik se dit qu'en étant cordial, peut être ça passerait mieux. Il est tout seul comme un con en la Halle, faut pas trop la ramener. Sont pas réputés pour leur gentillesse les genevois


Esclandres a écrit:
Esclandres regarde Léa interrogatif

Poligny... C'est un gars ? C'est pas un village ?

Puis regarde la personne parlant d'elle même à la troisième personne et semblant s'appeler Poligny

Preum's ! J'ai dit "viens" avant... On peut pas dire "venez" à un gars qu'a dit "Viens" en preum's. Sinon c'est pas du jeu. Pis moi j'ai un truc à t'chanter alors qu'toi pas.

Réfléchi

Ou alors fallait l'dire et t'l'as pas dit.

Il était fier l'Esclandres. Super fier même.

Leamence a écrit:
Germain, Lulu, Gertrude...inconnus au bataillon. Haynard par contre, celui- là, elle le connait. Sans doute pas lui qui a pique l'Ichtus, rien que l'idée d'en toucher  un devait lui refiler des boutons tout purulent. M'enfin lui mettre sur le dos, c'est quand même une excellente idée, inspirée par le Très Haut himself, c'est sûr.

'Poupinou interpelle celui qui semble être le maire, puisqu'il leur souhaite la bienvenue au nom de Poligny.

Et c'est là où tout s'emballe, Esclandres, le plus bel Homme des Royaumes, décide visiblement de faire suer l'homme au gros nez.

Regard attendri vers sa moitié
:

- 'Pou d'Amour, viens on le rejoint plutôt. On va le forcer à porter plainte pour vol contre Haynard, puis si il veut pas....euh...on lui pique son bureau

C'est quand sa dernière fois sur des remparts à Léa? En défense c'était Genève, mais en attaque...? Clermont peut être.  

Prenant la main d'Esclandres,

- tu m'as jamais dit, t'as déjà pris une mairie d'assaut? hormis quand tu as sequestré l'Izaac, j'veux dire.


Dernière édition par esclandres le Ven 2 Aoû - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Ven 2 Aoû - 16:04

Esclandres a écrit:
Nan... Jamais... J'fais pas ça moi... J'fais dans l'subtile... L'réfléchi. j'suis pas un'brute.

AAH si une fois ! Dijon... Ou Orléans... J'sais plus. Orléans était tenue par les Bretons, fallait les virer. C'quand j'étais français. Pis Dijon, ben j'crois qu'c'est 19 qui l'avait... Ou... Enfin un pote à Fernand en tout cas.

T'es sûr qu'tu veux aller l'voir ? C'est signe d'faiblesse... C'la dit si on veut y piquer son falzar, va bien falloir aller le chercher.


Bombe le torse et suit Léa.

T'y parle en premier où j'y fou une calbotte direct ?

Childerik a écrit:
Preum's ! J'ai dit "viens" avant... On peut pas dire "venez" à un gars qu'a dit "Viens" en preum's. Sinon c'est pas du jeu. Pis moi j'ai un truc à t'chanter alors qu'toi pas.


Des alliénés...c'est des alliénés...

J'arrive !

Il ne va pas les contrarier, surtout pas. Y'a bien des maréchaux et des miliciens qui pourraient le défendre, mais uniquement la nuit. Le jour, c'est mort.

Il s'approche des Genevois, l'air sûr de lui, autant que possible. Autant dire pas beaucoup. Une fois à quelques pas d'eux


- Je suis Childerik, nouveau maire de Poligny. Vous êtes de passage je suppose. si je peux vous aider...on a de la très bonne farine ici vous savez. Et des échelles aussi.


Si ces deux là pouvaient se barrer avec la farine, ce serait le bonheur.

Esclandres a écrit:
Regarde le maire de travers puis Léa avec tendresse

L'a dit Poligny tout à l'heure, l'a pas dit Childerik...

Regarde le maire

T'as pas dit Poligny tout à l'heure ?

Le coupe avant qu'il ne puisse répondre

Nan, répond pas, t'm'as pas l'air futé... T'sais qu'on dit pas "mère" quand on est un homme ? Hein ? T'es un homme dis voir... J'vois d'poil sous l'pif... La Comtoise porte pas l'poil sous l'nez par chez vous... Si ?
Quand on cause normal l'françois, on dit "père". On dit "j'suis l'père de Poligny".

Ouaip... ça t'en bouche un coin ! Hein ? Dis le qu't'as l'coin bouché ! Et t'sais pourquoi j'parle ben l'françois ? Parce qu'j'en suis d'là bas ! J'suis Mainois. Serviteur d'notre bon Roi Levan ! Ouep ! Pas n'importe qui Levan... Indétronable ! C'pas comme ton Lulu qu'va sauter un jour ou l'aut'... Bon ça fait un'solde qu'j'y suis pas allé. Pis on m'aime plus trop làbas parce qu'j'ai trop ben servi et j'faisais d'l'ombre aux mauvais. Mais l'resultat, c'est qu'j'cause ben la France pis toi pas. Voilà.


Avance d'un pas

Bon... Ton fils on s'en cogne. J'le connais pas. Pis un chiard qu'porte l'nom d'un ville, l'doit pas êt' ben beau. Surtout si l'a du poil sous l'nez comme les Comtoises. Alors t'veux parler affaires ? Faut êt' futé pour parler affaires. C'pas un gars qu'appelle son fils Poligny qu'va pouvoir faire l'négoce. T'sais qu'tu pars perdant là. T'peux r'monter mais ça va êt' tendu des braies.

Avance encore d'un pas

T'es sûr qu'tu vas pouvoir ? parce qu't'as en face d'toi la fine fleur d'commerce ! On est la c'rise sur le clafouti d'l'achat revente ! T'es en face des Ambuleurs... C'pas rien les Ambuleurs. C'pas ton voisin d'Strukel... Stroubel... Enfin l'autre patis'rie alsacienne d'Franche Comté...

Avance à nouveau et l'air de rien fait en sorte que Childerik recule petit à petit. Jusqu'au lieu où il se trouvait au paravent. De là où il les avait interpelé.

D'abord... D'l'échelle... Qu'est qu'tu veux qu'on foute d'une échelle ? A part pour rentrer dans ta batisse par la f'nêtre... J'vois pas.
Pis... D'la farine... J'aurions ben voulu, mais j'peux point. J'suis allergique. ça m'fait couler du blair. C'est pas jouasse quand j'veux faire un poutou à ma douce et tendre.


Regarde Léamance

Ma 'pouse d'amour ! L'gars y veut qu'on entre dans sa baraque par l'fenêtre pis qu'je coule du nez quand j'te fais des bisouilles... J'le calbote ou t'y parle affaires à ton tour ?

Lève les yeux vers le bâtiment

Dis y voir... C's'rait pas l'avoyerie ton bousin derrière toi ? J'vais p'être prendre tes échelles. Deux. Parce qu'ma fleur d'printemps et moi, on est deux. Mais pas la farine. Sinon j'ai l'tarin comme le Rhône.
T'veux mon bois ? J'te l'fais à 5 écus la bûchette. Y'en a à 4.50 sur le marché. S'tu l'vends l'mien à 7, tu fais une affaire !

R'garde pas ma tendre, l'est pas à vendre. Moi j'vends d'bois. T'en veux ou t'en veux pas ?

C'tu dis oui,
c'est bon...
C'tu dis non,
tu crèv'ras pas d'une maladie...

Maryah a écrit:
[rp]Quelques jours plus tard ...[/rp]

La Maryah arriva d'vant la Mairie et pestait. Pas de réponse de Childerik ! Les seules nouvelles, c'est qu'il n'avait rien payé au Comté, et qu'apparemment il avait refilé la caisse à des voyageurs.

En v'nant sur les lieux, la Maryah cherchait un indice, un truc ... Les paroles de Hay de la veille l'avait mise dans une rogne pas possible ! Car elle avait bien compris qu'il insinuait que Childerik avait donné la caisse à Léa ... Pfff ... fichue vie, j'vous jure !
Un mari qui vous r'garde pas la tronche,
Mais qui vous en fout plein la tronche,
Une amie qui vous présente son mari,
Et en profite pour dévaliser une mairie,
Un maire qui convoite une aut'amie,
Mais qui vide les caisses d'la Mairie ...

Pis au milieu la Maryah,
Qui n'sait vraiment plus quoi faire de tout ça ...
Ni d'savoir c'qu'elle doit faire, ou où elle ira !

Bah voilà, elle s'pose l'derrière sur une pierre, à l'abri d'un arbre ... Pis elle écoute l'bruit du vent. C'est d'jà ça !

Esclandres a écrit:
Esclandres remarqua une demoiselle s'assoir à l'ombre. Il ne la regarda pas trop, à peine, juste un regard, le genre qu'on lance pour regarder un décolleté discrètement, en se frottant l'oeil ou en faisant semblant d'avoir envie d'éternuer. Si sa 'pouse d'amour éternel le remarquait reluquer une mijtone de passage, sûr qu'elle lui rappellerait Châteauroux...

Puis se retourna vers Childerik qui avait fait un signe de tête en guise acquiescement.

Enfin... Pas sûr... Mais Esclandres le pris comme tel et lui déposa 10 stères devant le maire.


T'oublie pas mes échelles hein... 2 qu'il m'en faut, j'en refile pour 21 écus chacune, hors les taxes de c'fouttu pays d'tire au flan... T'as qu'à m'les livrer.
A la seconde bicoque qui s'trouve Route de genève


Se retourne vers Léa

T'as vu ma tendresse tant aimée ? Les Comtois aiment G'nève plus qu'Saint Claude.

Puis retourne à son étale pour voir si des ventes ont été faites.

Alors les 10 stères du bourgeois, celles vendues à l'aut' boulang'truc, pis l'poiscail qui s'est envolé... Moins l'échelle fois deux... Pis... Ben ça fait d'jà quelques 600 caillasses pour l'moment.

Montre le paquet à Léamence.

T'as vu Chérieloupinette en sucre d'orge ? L'marché Comtois, l'est mieux qu'le Genevois !
Moi j'dis faut vivre ici. Pis si on casse la gueule à Lulu... Ben ce s'ra pas une attaque externe mais d'l'insurection interne. L'est pas belle c'te vie ? Vive l'Emp'reur... Ah oui ! Vive l'Emp'reur...

Childerik a écrit:
[Après les échanges commerciaux]

La presque totalité de la caisse de la Mairie remise à Esclandres, comment ce brave Childerik, d’habitude si discret, avait-il pu en arriver là ?
Le surmenage causé par sa nouvelle situation de notable. Maire de Poligny, c’est pas rien.
L’excitation d’être sur une liste comtale.
La rencontre avec sa promise, Mimicherie, la plus belle paire de loches de la capitale de la pipe….c’est pas rien ça non plus.
Tant de pression…l’avait pas supporté mon p’ti gars. Son truc a lui, c’est de se faire suer dans ses champs, découper quelques bouts de barbaques à l’occasion et surtout étudier.

Puis la donzelle du cinglé au gros tarin, qui supporte pas la farine, en taverne. Elle lui a bien vendu le truc en taverne : ‘Mon « pou » et moi on s’installe ici si tu veux, et on t’anime la ville. C’est mort chez toi. A pas cher en plus : 2000 écus.’

Une prime à l’installation qu’elle disait. Pas con finalement dans le fond, pour attirer du monde.
Le Childerik était bourré…il l’a fait.

Assis sur les marches de la mairie, il attend qu'on lui demande de démissioner, ou qu'une armée le mette dehors à coups de pieds au cul.

Esclandres a écrit:
Esclandres rentrait chez lui, avec l'amour de sa vie, de celle d'avant et surement de plusieurs après, toujours à compter ses sous

T'vois ma Léa, j'pense que j'vais dev'nir primeur... Y'a d'l'av'nir dans c'metier... Moi j'dis, la pomme et la poire, y'a qu'ça d'vrai. R'garde ! Tout l'kilo qu'j'ai vendu... A pas cher en plus. 10 écus l'fruit pas mûr et ils se les arrachent... Suffit de lever le bras et hop ! Et si tu r'garde ces bouseux, y'en a pas un qui lève le bras...

Ils croisent une vieille grand mère essouflée assise sur un banc avec un panier plus gros qu'elle

FEIGNASSSE !!! T'as pas honte d'user ce banc ? Alors qu'il t'suffit d'lever l'bras ?

Arrivé à la seconde maison de La Route de Genève qui aurait dû s'appeler La Route de Saint Claude si les Franc-Comtois avaient, ne serait ce qu'un poil, non dans la main, mais de fierté de cloché, arrivé donc chez eux, Esclandres découvre un paquet.

Mes échelles !! Il a t'nu parole !

Ferme la porte derrière sa 'pouse, déballe le paquet bien ficelé, un coffre en fait, pas gros... De quoi y mettre une échelle en kit, et encore... pas bien grande...

Oooooh... C'est pas mes échelles... C'est nul... Je suis déçu...
J'ai pas b'soin d'ça... Moi j'voulais des échelles... J'les ais payées mes échelles ! J'me suis fait voler... Léa... Les Franc-Comtois sont pas si franc qu'ça...

Faut qu'on s'méfie...

Leamence a écrit:
Étonnamment et rondement menée cette histoire.
Hop la caisse de Poligny posée aux pieds d'Esclandres.
Et lui...il râle...elle l'aime son 'Poupinou, à n'en point douter. Parce que son éphèbe rale, pour une histoire d'échelle.

Amoureuse transie, inconditionnelle, Léa lui prend le visage entre les mains, puis le caresse des tempes aux paupières, des paupières au cou, lui souriant :


- pas besoin d'échelles là où je t'emmène mon Amour. Ces quelques écus sont pour notre croisière. Le Vieux est mort, on a enfin la paix.

Elle n'a pas croisé Maryah, à son grand regret. Elle aurait aimé lui présenter l'Homme de sa vie.

--Alliciante a écrit:
La petite marchait le nez vers le pavé, une capuche sur la tête, entre le pavé et le nez, une carte que ses yeux regardaient.

"Tu verras, c'est pas compliqué, à gauche, à droite, deux fois tout droit, pis à gauche et encore à gauche deux fois"

Soupir

Vous parlez d'une embrouille... J'ai l'impression de tourner en rond. Où qu'il est le frangin ? Pis la frangine ? Rue de Genève... Rue de Genève... Toutes les rues mènent à Genève...

Si j'avais su...


La petite continue son chemin dans les rues de Poligny alors que la nuit est tombée depuis un bon moment.

Esclandres a écrit:
Un' croisière ? Avec ça ? On va pas aller loin... Limite Belley et encore... C'est qu'la vie est chère aujourd'hui !

Nan là y'a maldonne... Faut qu'j'aille porter plainte cont' Poligny... L'village m'doit 2 échelles... Pis j'avais promis à la merdeuse que j'y montrerai comment qu'on coupe la poire en deux. M'faut un' échelle...


Fait la mou et réfléchi

Et si j'me présentai à l'avoyerie d'Poligny ? Hein ? C'pas un' bonne idée ça ?
L'a l'air toute mortifère c'te hameau... Y'a dégain... G'nève on a reussi à r'mettre l'ambiance !


Dehors la foule gronde, les hommes, surtout les femmes crient

Qu'est ce merdier à l'avoyerie ?

Regarde par la fenêtre

Oulah ! Mais y'a d'mouv'ment corporel ! C'est l'pugila ! On va p't'êtrepas s'presenter... Z'ont l'air hostile avec l'gars qui m'doit des échelles... R'gardes y voir ma choupinette... Y'a un' foule en colère qu'a par r'çu sa livraison non plus !

RENDEZ NOUS NOS ÉCHELLES !! RENDEZ NOUS NOS ÉCHELLES !!

Oooh ! Allie ! Hey merdeuse ! ç'par là la maison !

Esclandres fait des grands gestes à Alliciante qui se trouvait dans la rue

Leamence a écrit:
Ca pour passer des vacances reposantes, Poligny c'est le Jardin des Délices. On peut même y piquer la caisse de la mairie sans se promener sur les remparts. En même temps, quelle idée de garder des écus sous scellé. Faut tout laisser à la population, et ça économise des frais de défense. Simple pourtant comme concept.

'Pou s'agite encore, amusant sa 'Pouse, qui se dit que ce pauvre Childerik va en baver les prochaines semaines. Mais c'est la volonté du Très Haut.


- Oui on se présente à l'Avoyerie ! C'est ça ou on part retrouver Fernand pour aller tataner de l'Impérial.


Moue dubitative

- l'est chiant Fernand en ce moment, il est grognon. dit elle en haussant les épaules. Puis on récupérera les échelles.

regarde les 3 pelés qui virent le Maire


- y'a de la graine de Réformé là...ils se révoltent.


Puis écarquille les yeux

- Alliciante !

souffle à l'oreille de 'Pou

- elle me saoule...en plus elle va nous causer de Cendres, à tous les coups.


Léa se dirige donc vers Childerik, visiblement en mauvaise posture.

Childerik a écrit:
Voilà qui est fait.

[hrp]01/08/1461 04:10 : La mairie a été saccagée. Vous avez été destitué.[/hrp]

Regardant la foule s'agiter, puis s'adressant à Leamence qui s'approche


M'enfin? pas besoin de s'agiter autant, j'ai même pas embauché de milicien. J'ai même proposé au Franc Comte de démissioner.
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Ven 2 Aoû - 16:06

[Intermède, "Le bureau des annonces en tout genre" ou un truc dans le style...]


Gwenael a écrit:
Citation :

Bonjour  Very Happy

Poligny est à la recherche d'un nouveau TRIBUN. Toute candidature sera étudiée avec soin par le Conseil Municipal.

Le Tribun est chargé :

- d'accueillir les personnages qui "naissent" dans le village en rédigeant une lettre d'information qui leur sera envoyée automatiquement (à l'inscription)
- répondre aux questions de ceux qui lui en posent

Vous serez aidé dans votre travail au niveau du Comté par le Grand Tribun et l'ensemble des Tribuns des autres villages, vous pourrez participer à l'élaboration des animations et tous plein d'autres choses tout aussi passionnantes !

Je compte sur vous !

esclandres a écrit:
Esclandres entendit l'annonce. Accueillir les jeunes et leur apprendre que la vie est une tartine de merde qu'on croque chaque jour, mais qu'avec un peu de confiture, ça passe très bien, c'était son truc. Alors du coup, il nota sur l'affiche, parce que les courrier ce n'était pas son truc...

[rp]Moi j'suis d'acc ! J'serai meilleur que Cesar le fût avant d'être empereur de Rome. Apprendre aux jeunes que la vie est une tartine de merde qu'on croque chaque jour, mais qu'avec un peu de confiote, ça passe très bien. c'est mon truc !
ESC.[/rp]

Childerik a écrit:
Childerik lit les annotations du Genevois.

Vous ferez un parfait Tribun Sire Esclandres ! Puis comme ça tout le monde comprendra pourquoi j'ai suventionné votre installation ici, dit il en lui mettant une tape dans le dos.

Dites moi, Il paraît quevous vous êtes installés route de Genève. N'hésitez pas si vous avez besoin de bons gros jambons ou de légumes pour que votre charmante Dame cuisine.

Esclandres a écrit:
MoÔossieur Poligny !
Comment allez vous bien ?

Ca ' fait plaisir d'vous reluquer, j'me disais dans ma tête qu'la foule vous avait tailladé en petits grattons, tout comm' on fait dans l'sud ouest.

Tribun. Je veux mon n'veu, c'est toute ma vie, aidé l'jeune dans l'desarroi et l'vieux dans la détresse. Saviez qu'j'ai t'nu à bras l'corps un vieux presqu'toute ma vie ? enfin toute la sienne... L'est canné raclure... Enfin l'est pas vraiment crevé encore, mais ça va pas tarder... L'a déjà les hanches dans la tombe, c'est dire... Mais si l'en est arrivé là c'est grâce à moi !

Dites y voir à moi même... N'auriez pas oublié un truc ?
J'avais dit qu'vot' farine j'men caguait, mais les échelles... Les échelles j'étais preneur !
Bon maint'nant moins... Avec les malheurs qu'vous avez eut, j'comprends, pis j'suis pas du genre à remuer la cuillère dans l'oeil... Mais si j'suis tribun, j'suis pas r'gardant sur l'sous qu'j'ai donné à vot' avoyerie pour les échelles qu'j'ai pas eut...

Enfin v'là, j'me presente pour l'posterité... J'veux et' tribun.
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Sam 3 Aoû - 18:23

Childerik a écrit:
jette un oeil en biais de gauche
jette un oeil en biais de droite
Vérifie qu'il y'a personne autour


Dites...votre Vieux là...vous voudriez pas venir l'enterrer ici. Ca nous ferait une animation. hein?

Après tout, à mourrir, autant que ce soit utile à quelqu'un.

L'était riche votre vieux au fait?

Se retourne vers la Mairie, puis à nouveau vers le futur Tribun.

- En parlant de mort, c'est pareil pour les échelles. Va falloir aller au marché en chercher...mais vous branlez quoi avec les échelles exactement?

Esclandres a écrit:
Ben.... J'gravi les ech'lons !

L'vieux Cendres, l'était pas pauvre... Mais l'était pas comme Strüdel ou Sturkel... Enfin l'autre joueur d'l'oie au nom alsacien. Mais on va pas l'enterrer... On va l'jeter dans un trou pis mettre d'la terre d'ssus pour pas qu'ça sente de trop...

Gwenael a écrit:
Gwenaël avait trouvé son nouveau Tribun en la personne d'Aziliz, l'ancien Maire. Il vint donc sur la place retirer son annonce.

Il vit sur l'affiche qu'il y avait une annotation d'un certain Esc qui postulait également... Esc ? Il avait beau chercher ce nom ne lui disait rien... Jetant un œil sur le recensement de la population qu'il avait faite le matin pour la Prévôté, il chercha... Esc... Esclandres ? C'était apparemment le seul nom qui commençait ainsi... En voilà un qui ne manquait pas de culot...

Il arracha l'annonce qu'il remplaça aussitôt


Citation :
La Mairie a la plaisir de vous annoncer que vous avez un nouveau Tribun : AZILIZ

Esclandres a écrit:
Esclandres passa, plus d'annonce et appris que la personne au poste de tribun n'était autre qu'un joueur de mots sans verbe ni ponctuation, à priori contre le progrès puisque capable de transformer une belle esquif en simple barque. Quoique surement parfait pour envoyer des courrier sordides et pré-mâchés.

Pas d'quoi fouetter un chat impérial, encore moins Platon.

Puis continua dans les rues pour voir ce qu'il pouvait faire pour cette ville à l'agonie. Plus loin il rencontra un boucher qui avait besoin d'un coup de mains. 2 écus et quelques deniers en poche le malheureux, si ce n'était pas une chose malheureuse... Une région qui laissait les gens dans une telle situation. Jamais Genève n'avait connu de pauvre, il faut dire que les impôts y contribuaient... L'impôt... L'engeance du peuple et le bienfait des incapables à la gestion d'un patrimoine. Égarement, revenons à notre boucher. Une toge orange offerte et ses bons vœux accompagnés d'une lettre de recommandation et le boucher était heureux.

Citation :
Interlude
Matko a écrit:
Expéditeur : Matko18
Date d'envoi : 03/08/1461 - 00:52:00
Titre : Remerciement
Je vous remercie d avoir répondu si rapidement à mon annonce,car j en avais bien besoin.Sincère salutation.......Matko

Esclandres a écrit:
Salut boucher !
Aider les gens dans l'besoin, c'est tout moi !
J'taille la vache aussi bien qu'j’abats le blé.

Le orange vous va mieux que le jaune
A la revoyure
Esc.
(1 pt de confiance et passage à la ceinture orange)

Citation :
En parallèle le seul topic vivant à Poligny, là où même le censeur se perd...
Flood - Jeux de mots 8
{Censeur_Penseur} a écrit:
Nef :arrow: Esquif
Aziliz a écrit:
Esquif :arrow: Barque
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Sam 3 Aoû - 18:35

A pas pu résister...
Citation :

La prochaine élection municipale
aura lieu dans 13 jours.
Vous êtes candidat
Modifier votre annonce de campagne

Les candidats : Esclandres

L'annonce de Esclandres
Parce qu'il n'y a pas de vie sans plaisir et vice de Versailles.

Pour le droit au bonheur et au sourire. Pour une cité de 82 personnes, ayez confiance en ceux qui savent soulever 600 personnes pour redonner vie à l\'Empire.

Votez Esclandres.
Mise à jour de l'annonce pour l'election en mairie

Parce qu'il n'y a pas de vie sans plaisir et vice de Versailles.

Pour le droit au bonheur et au sourire. Pour une cité de 82 personnes, ayez confiance en ceux qui savent soulever 600 personnes pour redonner vie à l'Empire.

Votez Esclandres et v'nez cueillir des fruits avec moi, j'suis tout seul dans l'verger, c'est triste.

Joli texte qui parle de moi pour vous convaincre de voter pour moi.
Merci Maryah

"ALERTE Grand Méchant Loup !

Attention Comtois !
Ne te retourne pas !

L'Esclandres (ça c'est moi) est là,
Le tortionnaire, le dictateur, l'ancien Genevois (euh... Là j'sais pas qui c'est),

Il brigue la Mairie de Poligny,
Ne vote pas pour lui !

Il arrive et déjà enfreint nos lois,
Même pas un mois qu'il est là !
Il se dit désormais Comtois,
Mais de la Peste (ça c'est ma sœurette), méfie toi !
C'est un rat !

Si tu veux une ville prospère et belle,
Assomme l'Esclandres (ça c'est encore moi) à grand coup de pelle,
Enterre-le sous ses échelles,
Et fonce aux Urnes voter Gwenael (ça c'est le gentil révolté)!

Comtois, lève toi !
Ne te laisse pas berner par le Genevois (ça c'est peut être Izaac...), le faux polinois (ça je sais pas...),
Et Agit au mieux pour tes intérêts, ta famille et toi ! (ça c'est un peu pompeux, mais c'est vrai... Reveille toi !)
"


Dernière édition par esclandres le Ven 9 Aoû - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Sam 3 Aoû - 20:28

Je suis fan

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Lun 5 Aoû - 10:16

C'est équipée d'un seau rempli de colle de poisson, et d'un pinceau en poil  de lapin, que Léa colle partout des petites affichettes dans la cité Comtoise.

Citation :
Parce qu'il n'y a pas de vie sans plaisir et vice de Versailles.

Pour le droit au bonheur et au sourire. Pour une cité de 82 personnes, ayez confiance en ceux qui savent soulever 600 personnes pour redonner vie à l'Empire.

Votez Esclandres.

La colle a été obtenue en faisant fondre dans de l'eau de la peau, des têtes et des arêtes de poisson.

Pour la gouverne du lecteur,  la meilleure des colles de poisson  est celle obtenue à partir vessies natatoires d'esturgeon (très riche en collagène, 86 à 93 %) qui fut longtemps importée de Russie grâce aux esturgeons communs dans la Volga et remontant le Danube.

La colle de poisson obtenue des vessies natatoires d'esturgeon est aujourd'hui difficilement trouvable - tout comme en 1461.
Revenir en haut Aller en bas
Jehane
Ambuleur
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Lun 5 Aoû - 16:58

(Je me régale, merci)

______________________________
Voglio un uomoooooooo!
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Lun 5 Aoû - 20:28

Poussez pas 'Poupinou à faire des conneries...il est réactif en ce moment What a Face  il va se retrouver en geôle, tout seul, avec les rats.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mer 7 Aoû - 17:16

Je plains déjà les rats.Smile

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mer 7 Aoû - 17:33

Il a peur des chats..alors les rats...gloups

Esclandres a écrit:
Esclandres était pris.
Esclandres était prisonnier.
Esclandres ne pouvait plus bouger.

Platon était sur les genoux d'Esclandres...


Pousinette ! Y va m'bouffer... R'garde ses yeux ! Si j'bouge y va m'becter l'blaire !

Platon ronronnait

Ecoute ! L'est déjà content de s'qu'il va m'faire... Mais qu'est c'qu'il fou là ce bestiaux... J'veux pas crever... Pas comme ça... J'veux encore et'avoyer une ou deux fois... J'veux encore sauver l'monde des gens qui n'savent pas vivre. Sauver l'monde des dormeurs invétérés qui s'croient poètes.

Regarde Léa

J'veux encore pouvoir r"cevoir des torgnolles de toi...

Esclandres ne bouge plus et attend qu'on le libère, il espère avant les 10 ou 12 jours qui viennent, le moment où il sera élu pour redresser la barre du bonheur à Poligny.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 17:04

Citation :
ALERTE Grand Méchant Loup !

Attention Comtois !
Ne te retourne pas !

L'Esclandres est là,
Le tortionnaire, le dictateur, l'ancien Genevois,

Il brigue la Mairie de Poligny,
Ne vote pas pour lui !

Il arrive et déjà enfreint nos lois,
Même pas un mois qu'il est là !
Il se dit désormais Comtois,
Mais de la Peste, méfie toi !
C'est un rat !

Si tu veux une ville prospère et belle,
Assomme l'Esclandres à grand coup de pelle,
Enterre-le  sous ses échelles,
Et fonce aux Urnes voter Gwenael !

Comtois, lève toi !
Ne te laisse pas berner par le Genevois, le faux polinois,
Et Agit au mieux pour tes intérêts, ta famille et toi !


La.peste a écrit:
La petite Alliciante regardait l'affiche

Mais quelle propagande... Affiché par le maire sortant qui plus est. Affligeant ces impériaux.

Esclandres ! Et tu veux les sauver de l'ennui ?!
Ils sont pire que les Français, ce qui n'est pas peu dire.


En plus ils parlent de moi sans me connaître.
Esclandres a écrit:
Meuuuuuh non ! C'est bien ! ça prouve qu'j'fais d'bien à la ville ! ça montre qu'y'a des gens qui vivent ici. Au début j'en doutais, mais là, ben là... Y'a au moins 4 ou 5 personnes dans les rues. C'pas rien sur 89. C'est par les p'tites graines qu'on fait les grands fleuves.

Bon la Dame elle m'connait pas non plus vu c'qu'elle écrit, mais l'écrit bien.
Et ça ma p'tite, c'est l'plus important. l'criture, c'est l'savoir.
L'savoir et la connaissance, c'est qu'y fait qu'on crache pas sur l'étranger parce qu'il est pas comme nous.

C'est comme ça qu'un jour la réforme fleurira.


Esclandres pris la merdeuse par la main et l'emmena dans les vergers pour lui montrer comment on coupe la poire en deux

Viens on va voir Tata Léa. Pis quand on parle de la peste, c'est pas forcément d'toi... T'es pas la seule chieuse...
La.peste a écrit:
Grogne en jetant un regard noir à Esclandres

Leamance ne m'aime pas.

Prend la main d'Esclandres et tire la langue à l'affiche.


Dernière édition par Leamance le Ven 9 Aoû - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dolcino

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 19:53

ça donne envie de s'installer à poligny tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 20:08

Oui, c'est une charmante bourgade à reformer.
Dis oi Dolcino, t'as pas un aieul qui s'appelait Francesco-sforza par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
dolcino

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 20:51

Non je n'ai pas d’aïeul nommé francesco Sforza (tu parles d'un joueur IG ou c'est une référence au personnage historique?).

Pourquoi il y a une ressemblance?
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 21:33

(je parlais d'un perso IG Wink )
Revenir en haut Aller en bas
dolcino

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Jeu 8 Aoû - 23:34

et pourquoi cette question il y a une ressemblance dans le phrasé?

Sinon vous aller essayer de vous installer sur Poligny pour un moment? Vous voulez essayer de créer un noyau de réformé en franche comté?
Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Ven 9 Aoû - 11:12

Nan... On attend juste que le vieux con renaisse dans une peau plus jeune pour aller à Barcelone. Mais il se fait decapiter chaque fois qu'il rentre à Genève...



Revenir en haut Aller en bas
esclandres
Ambuleur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Ven 9 Aoû - 11:19

[Parce qu'en vacances, on fait plus de chose que tout le long de l'année, on y reste encore un peu et on profite des activités impériales]

[RP] Cour de justice : Trahison de Childerik
(Ce procès fait suite au procès de Haynard vs Leamance qui a été écourté par une fan du "clic clic procès" qui l'a relaxé sans même prendre du plaisir à la lecture ou l'ecriture...)

Heloise_marie a écrit:
Wouuuh, c'était partiiiiii, la fête allait commenceeeer... Fête? Han.. nan, boulot en fait.. Donc ni mirabelles ni boissons... Ou aloooors... discrètos, sans que personne ne le voie !
Quelle était sa charge encore? Ah ouais, procureur. Mince, tous les regards sont braqués sur la procure, puisque c'est elle qui est la méchante ! Enfin, la défenseuse... la défensatrice... la déf... merde quoi celle qui accuse les vilains pas beaux ! Et de vilains pas beaux, il y en aura des taaas, mouhahahaha !

Soit, petit affichage de la loi pour annoncer au peuple fromage de la discrétion du mois... et ça manquait pas mal ces derniers jours. Quand elle fut sur place, et que les gens de la gendarmerie ou du truc qui arrête les brigands et les fou en prison furent arrivés avec le suspect, Héloise s'assit, ses parchemins en main, prête à émettre l'acte d'accusation, une bouteille de mirabelle sous le pupitre !

Viendez, gens, viendez ! Dehors, un gamin criait d'une voix super méga énervante :


    OYEZ OYEZ, VENEZ ENTENDRE LE PROCES DU VOLEUR, OUTRAGEANT, SALE, BOUTONNEUX SUREMENT, FRELUQUET DE MAIRE DE POLIGNY QUI A VOLE SES HABITANTS DE TOUS LEURS BIEEEEEEEEEEEEEENS VENEEEEEEEEEEEEZ VENEEEEEEEEEEZ... AMUSEZ VOUUUUUUUUUUUUUS, ASSIETTE DE COMTE POUR 4 ECUUUUUUUUUUS, ASSIETTE DE COMTEEEEE, IL EST BON MON COMTEEEEEEE !!


Citation :
Chapitre 4 : Procédure judiciaire

Chapitre 5 : Des Procès Publics

Préambule
Un procès, dit public, est un procès qui se déroule sur la place du village, et non à la Cour de Justice de Dole.
Le procès public sera conduit devant le Juge de la Cour de justice qui aura en charge de condamner ou non l'accusé présenté devant lui.
Un jury pourra être nommé pour les procès publics de Trahison et Haute Trahison et le procès sera repris par la Cour de Justice à son dénouement : le Juge devra respecter scrupuleusement le verdict sous peine de voir annulé ce dernier.
Un procès public a donc la même validité qu'un procès classique rendu par la Cour de Justice Franc-Comtoise. Il a le même statut de non-remise en question de son jugement, sauf devant une cour d'appel habilitée telle la Cour d'Appel Impériale (CAI).

Article 1 : De l'ouverture du procès public
Afin qu'un procès puisse voir le jour sur la place publique, il doit réunir toutes les conditions suivantes :
- Accord des parties (plaignant et accusé)
- Constitution du Jury effective en cas d'infraction pour Trahison ou Haute Trahison et disponibilité totale du Jury
- Disponibilité totale de la Cour de Justice
- Caractère non préventif du procès
Le Greffier en poste devra annoncer publiquement le lancement du procès et en indiquer le lieu de déroulement.

Amendé par vote du parlement le 21 Février 1461 et promulgué par le Franc-Comte Confucius le 28 Février 1461.

Article 2 : De la désignation du Jury

Alinéa 1 : De sa composition
Un appel à devenir juré suivant une liste remise par chaque maire des six villes Franc Comtoises. Les jurés seront choisis sur les listes mises régulièrement à jour au moment du procès.
Le jury sera composé de six jurés issus du peuple Franc-Comtois, choisis aléatoirement par la prévôt, le procureur et le juge, 1 par village de Franche-Comté.
Le Juge constitue le 7ème membre de ce jury et sera le juré rapporteur.
Le juré rapporteur se voit confier la surveillance du bon déroulement des débats.
Alinéa 2 : Du serment à prêter
Chacun des jurés ainsi nommé devra prêter le serment suivant :
"Je, soussigné(e) ___, habitant(e) de ___ en Franche-Comté, jure et promets :
- d'examiner avec attention les charges qui seront portées contre le ou les accusés dans cette affaire, de ne trahir ni les intérêts de ce dernier, ni ceux du ou des plaignants, ni ceux de la ou des victimes,
- de ne communiquer avec personne de cette affaire, directement ou indirectement, jusqu'après ma déclaration,
- d'écouter ni la haine ni la méchanceté, ni la crainte ni l'affection,
- de me rappeler que l'accusé est présumé innocent et que le doute doit lui profiter,
- de me décider d'après les charges et les moyens de la défense, suivant ma conscience et mon intime conviction avec l'impartialité et la fermeté qui conviennent à une personne probe et libre, et de conserver le secret des délibérations, même après cessation de mes fonctions."

Article 3 : Des droits de la défense et de l’accusation
L'accusé aura le droit de recourir à un avocat. Les deux parties en présence (accusé et parti civil) aurant le droit d'appeler des témoins pour plaider leur cause devant le Juge ou le jury populaire.
Les preuves amenées doivent répondre aux exigences de validité posées par la CAI et des lois de Franche-Comté.

Article 4 : Du déroulement de l’instance
Bien que le procès soit dit public, seuls le Juge ou les jurés, le procureur, le plaignant, l'accusé, les avocats et les témoins auront droit à la parole. Toute personne extérieure au procès et qui viendrait troubler ce dernier, se verra mettre en procès pour trouble a l'ordre public.
Une fois le procès lancé, il sera mené par le Procureur qui officie à la Cour de Justice de Dole.
La durée maximale du procès est portée à un mois et se déroule de manière identique à un procès classique :
- le procureur produit son acte d'accusation sous deux jours, il peut à cette occasion faire appel au témoignage du nombre de témoins nécessaires dans un délai de 5 jours maximum
- le ou les accusés produisent leur première plaidoirie sous deux jours, ils peuvent à cette occasion faire appel au témoignage du nombre de témoins nécessaires dans un délai de 5 jours maximum
- une fois les éventuels témoins entendus, le procureur produit son réquisitoire sous deux jours,
- le ou les accusés produisent leur dernière plaidoirie sous deux jours,
- le Juge ou le jury délibère à huit clos. En ce qui concerne le jury, chaque verdict de condamnation devra faire l'objet d'un vote à majorité absolue du jury, et le juré rapporteur rend le verdict sous sept jours.
Si l'une des personnes concernée - accusé ou plaignant ou témoin - est en retraite spirituelle, le délai est allongé d'autant de jours qu'il faut jusqu'à ce quelle revienne.
Le Greffier sera chargé d'appeler les différents intervenants du procès.

Voté par le parlement le 04 septembre 1456 et promulgué par la Franc-Comtesse Lysiane d'Ormerach
Amendé par le parlement le 12 avril 1458, promulgué par le Franc Comte Artifice d'Ollivaud le 14 avril 1458
Childerik a écrit:
    OYEZ OYEZ, VENEZ ENTENDRE LE PROCES DU VOLEUR, OUTRAGEANT, SALE, BOUTONNEUX SUREMENT, FRELUQUET DE MAIRE DE POLIGNY QUI A VOLE SES HABITANTS DE TOUS LEURS BIEEEEEEEEEEEEEENS VENEEEEEEEEEEEEZ VENEEEEEEEEEEZ... AMUSEZ VOUUUUUUUUUUUUUS, ASSIETTE DE COMTE POUR 4 ECUUUUUUUUUUS, ASSIETTE DE COMTEEEEE, IL EST BON MON COMTEEEEEEE !!


Hein?

Childerik était au procès de Haynard, quand les cris lui vinrent aux esgourdes.

- J'ai pas reçu de convocation, se dit il à lui-même.

Du coup, il reste dans la salle du tribunal. Ils viendront le chercher , si besoin.
Esclandres a écrit:
Esclandres vint s'assoir à côté de l'ancien maire de Poligny. Il y avait un nouveau procès style Comtois. En France, on appelait ça "Procès éclair", en Helvetie... Ben on appelait pas, parce que ça n'existait pas... Ou alors juste "clic clic C'est moi qu'a gagné ! Si tu me rends pas mes billes, je le dis à papa qu'est gendarme", seulement lorsqu'on parle de la justice externe.

Alors mon gars ! Z'êtes prêt à vous faire lyncher pour des choses qu'vous n'avez pas commises ?

J'dis ça parce qu'sans preuve... La parole d'l'un cont' celle d'un autre, c'est peau d'fion. Mais ici, ça pas l'air d'et' le cas. On en fait des poèmes d'reste. A Poligny on l'chante, ça parl'd'moi... Mais pas vraiment en fait... Celle qu'l'a ecrit est très loin d'la verité et m'connait aussi bien qu'elle connait la maîtresse d'son homme...

Permettez qu'j'm'installe à côté d'vous ? A part l'procès y' a pas grand chose d'intéressant dans l'coin. C'pas comme en Savoie...
Alors ? dites ? Vous permettez ? J'apprends l'politique étrangère.
Kran a écrit:
Le Franc Comte (en personne!) Vint se présenter au procès, la lettre du sieur Childerick en main afin de pouvoir faire foi du bienfondé de l'accusation... Et parce-qu'il n'avait rien d'autre à faire de la journée. S'installant derrière le juge, sur un fauteuil confortable, il se sert un verre de vin, en attendant que la procédure appelle aux témoignages de preuves et autres. De sa position, il fixe un instant Chiledrick, le traître maire, et son acolyte, qui semble lui dire quelque chose, mais sans pouvoir remettre un nom dessus... Ou peut-être était-ce parce-que pour lui, un brigand se reconnaissait tout de suite à sa trogne de ... De brigand tiens!

L'accusé semblait prendre plaisir à participer à son propre procès. Il faillit soupirer, lorsque finalement, il sourit. Après tout, vaut mieux un accusé content de s'en prendre pour son grade qu'un accusé qui tire la tronche. C'était un vilain, un félon, un gredin, mais au moins, il était sympathique!
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Ven 9 Aoû - 14:16

dolcino a écrit:
et pourquoi cette question il y a une ressemblance dans le phrasé?

Sinon vous aller essayer de vous installer sur Poligny pour un moment? Vous voulez essayer de créer un noyau de réformé en franche comté?
murmure à l'oreille de Dolcino

Esclandres c'est pas trop son truc la propagation de la Vraie Foy...

La Réforme fait déjà son apparation en place publique, sans que cela n'émeuve personne. Il ne faudra pas longtemps pour voir plein d'Ichtus en pendentif. Les graines sont semées. là on jardine
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Suite procès Childerik   Mar 20 Aoû - 11:51



Childerik a écrit:
- ah ben asseyez vous, répondit Childerik, tout en tapotant de la main sur le banc à sa gauche. A ma droite, c'est pour ma Mimicherie.


L'accusé devient alors tout blanc

- ah...pas sûr qu'elle vienne ma Donzelle...elle est en pétard. vous savez.. Comme quand elles ont leurs menstruations, mais en pire. Elle gueule pour cette histoire de caisse de Poligny.

Intense soupire, puis il se ressaisit

- c'est comment les procès de là où vous venez. Genève si je me souviens bien.

Il voit bien le Franc Comte au loin, mais vu qu'il ne l'a auparavant jamais croisé, il le reconnait pas. Sinon il lui aurait sans doute fait un geste poli, un truc pour montrer qu'il était pas un vilain viking voleur
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mar 20 Aoû - 11:52

Esclandres a écrit:
[Banc de gauche, discussion N°1 Childerik et Esclandres]

c'est comment les procès de là où vous venez. Genève si je me souviens bien.

Eslcandres resta bouché bai un instant, qui pour certain aurait pu paraître long. Il réfléchissait...

Ben... Y'a pas d'procès chez nous... Y'a qu'des gentils... L'méchants sont au pouvoir. Alors on s'fout des procès entre nous pour passer l'temps...

C'que j'sais c'est qu' normal'ment, tout est public et qu'on a des procureurs (RP), des juges (RP) qui font c'qu'ils ont à faire en laissant l'accusé pis la défense parler. Des fois ça prend du temps, faut laisser l'gens s'exprimer.
Pis on a l'bourreau (juge IG), c'lui qu'est au château. Chez nous il attend le jugement du juge (RP) du canton avant d'relaxer ou d'couper un' tête. Pis l'est impartiale, si l'juge dit "couic !", même si c'est l'copain, ben... COUIC ! Il fait pas sa tambouille parc'qu'il a décidé d'aller faire son ménage plus tôt qu'la veille...

Mais chez nous y'a pas d'procès... Y'a qu'des gentils... M'a femme m'a fouttu en procès un'fois quand elle était avoyère, elle v'nait d'me piquer l'fauteuil... Elle voulait qu'on s'séparre... J'y ai dit qu'j"allais marier un'savoyarde si on coupait l'mariage en deux, alors m'a fait déclaré coupable... Elle était juge aussi... Y'a des moments, faut pas moufter avec l'pouvoir en place... surtout quand c'est vot'femme qu'accuse qui juge, pis qu'c'est l'vieux l'bourreau... L'vieux t'a beau y filer des tartines au miel, s'en fout... Le juge y dt coupable, l'boureau y coupe. L'juge y dit pas coupable, l'boureau y coupe pas. Impartiale quoi... Même les copains... c'est un peu un crevard en fait...

Connaissez ma femme ? C'est celle qui chauffe l'assistant d'juge au fond.


Montre Léa et le Franc Comte du doigt
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mar 20 Aoû - 11:53

Heloise_marie a écrit:
    Citation :
    Messire Childerick,

    Vous êtes attendu au Tribunal où vous allez être entendu pour votre trahison envers la mairie, le parlement et la FC entière !

    Ce 12 aout au matin vous êtes convié à venir vous expliquer !

    Héloise Marie de Sparte,
    Procureure de Franche Comté.





Le 12 aout au matin, après quelques installations rapides et brèves, Héloise Marie avait réuni le juge, le suspect ainsi que les gens qui voulaient voir. Les gens… Le peuple, les nobles, les nuls, les moches et quelques beaux. Bref. Du gratin mais du gratin comtois, la crème de la crème, pas d’ail dans la fondue.
Lorsque toute la salle fut silencieuse, la jeune fille se lève pour émettre l’acte d’accusation.

Votre Honneur,
En ce sept aout mil quatre cent soixante et un, dans cette après-midi lumineuse, je vous soumets la triste affaire de Childerik, ancien maire de Poligny.

Nous sommes ici ce jour car il y a eu plainte de la part de Sa Grande Grandeur Kran d’Ormerach, Franc-Comte, pour abus de la confiance que lui ont octroyé les habitants de Poligny en l'élisant Maire de la ville et de la confiance des autorités Franc-Comtoises, qui lui ont fait confiance dans la gestion de la Mairie de Poligny.

J’en appelle ici au Codex, livre III, l’Article 5 : Loi particulière sur la sécurité des mandats municipaux.
L’alinéa 3 stipule ici clairement que tout maire agissant contrairement, de façon évidente, aux intérêts des habitants de sa ville et de la Franche Comté, dans le non-respect de la charte du maire, pourra être poursuivi en justice.

Monsieur l’ancien maire le voleur, pour se remémorer les faits, a commencé son mandat, jusqu’au jour où il a décidé, d’un joyeux courrier, d’annoncer au parlement qu’il avait remis la totalité des caisses à un voyageur.

Je rappelle, Votre Honneur, une notion importante qu’aucun maire n’est censé ignorer, issue du livre VI : le pouvoir municipal.
Il s’agit de l’Article 5 : Responsabilité.

Le maire est responsable de ses actes et de la gestion de la cité.
RESPONSABLE, votre honneur ! Oui, c’est un grand mot, un mot qu’apparemment certain ne comprennent ni me maîtrisent… Loi, est aussi un mot qui semble loin dans l’esprit de nos pourtant condisciples comtois.

J’en appelle également, toujours dans le Codex Livre III, à l’Article 3 : Ingérence dans les institutions publiques :

Tout Franc-Comtois ou Franc-Comtoise qui obtient un siège dans une quelconque institution publique de Franche-Comté, ne doit permettre aucune ingérence dans celle-ci de la part d'une quelconque autre institution, ou d'une personne extérieure a cette institution publique.
De même, toute personne ou institution qui s'ingère dans les institutions comtoises en usant de ses droits, de ses prérogatives ou de ses amitiés pour causer un tort à la gestion de la Franche-Comté tombe également sous le champ d'application de cette loi.

Une autorisation exceptionnelle peut être attribuée après débat et vote au Parlement de Franche-Comté.

La liste des institutions publiques de Franche-Comté concernées est : le Parlement, l'Armée, la Prévôté, les Mairies et les Conseils Municipaux.
Tout contrevenant se risque à une accusation pour Trahison ou Haute-Trahison.

J’accuse Childrick, votre Honneur, De Trahison envers sa patrie et ses amis, ses habitants et son Parlement ! Honte sur lui ! Honte à sa famille, sa descendance et tout le tralalala !



Petite pause pour reprendre son souffle, c’est qu’elle n’a pas toutes ses idées claires pour le moment, ses pensées sont ailleurs, loin, trop loin dans Saint Claude/couvent/Domaines/tavernes/çacraint ! Enfin, quand toutes les frites furent dans le même paquet, elle poursuivit, plus soft.


J’appelle maintenant à la barreMonsieur le Prévot, Thomas du Val d’Allon, pour qu’il apporte son témoignage et qu’il lise ainsi la preuve et le courrier de Childerick.
Ainsi que sa Grandeur Kran D'Ormerach à venir témoigner.

J’appelle également Childerick pour qu’il nous fasse part de sa défense.
Vous pouvez faire appel à un avocat pour vous représenter !


[hrp]HRP : Héloise sera en retraite jusqu'au 24 plus ou moins donc le réquisitoire sera posté après ça.. Navrée ^^Vacances ! Mais profitez pour faire du RP entre temps, juste pas trop d'interactions avec moooi.. [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mar 20 Aoû - 11:54



Mimicherie a écrit:
Mimi avait assisté jusqu'à la fin au procès d'Haynard, qui s'était terminé par une relaxe de l'accusé. Elle vint jusqu'ici, en espérant que le procès serait un peu sérieux. Après celui demandé par Filsix puis celui de Hay, elle allait finir par croire qu'aucun procès n'arrivait jamais à sa fin...

En entrant dans la tente, elle vit que Childerik était déjà assit devant et qu'il lui avait réservé une place à côté de lui.


Ah non ! se dit-elle, les places réservées c'est pour les mariés ! Et tant que cette affaire ne serait pas résolue, elle ne voulait plus vraiment avoir affaire à cet indigne personnage qui trahissait son village et ses concitoyens.

Elle s'assit donc derrière assez loin de lui, pour toujours l'avoir à l’œil. Et attendit que le procès commence.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4670
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   Mar 20 Aoû - 11:55



Childerik a écrit:
Esclandres, puis le Procureur.
Childerik ne comprend rien à leurs discours...c'est pas un érudit. Enfin si..en navigation, mais pas en truc chiant sur les lois.
Lui il voit les choses simplement, ce qui est bien, et ce qui ne l'est pas.

Pfiouuuuuu...

Puis sa Mimi qui s'approche tout pas loin, mais qui fait encore la gueule.

Pfiouuuuuuuuuuu encore....

Par contre, y'a un truc qui le titille. Depuis le début, la proc prononce son nom d'une façon étrange: Childerick.

Lui c'est Childerik.

Et quand il dit à son avocat qu'il n'a reçu aucun courrier, celui ci ne le croit pas.

Mal barrée cette histoire. Très mal barrée..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Vacances Comtoises   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Vacances Comtoises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: