Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Lun 8 Avr - 13:54

Citation :

Phare de l’Aristotélité, le 18°jour après l’équinoxe du Printemps 1461

Salvé Sa Majesté Eusaias de Blanc Combaz,

Tout d’abord, je me présente, Leamance, Sicaire du Lion de Juda et actuellement Avoyère de Genève.

J’ai lu ce jour le parchemin AAP, qui nous parvient par corbeau jusqu’en Helvétie. Pauvres volatiles, obligés de regarder la misère, en survolant la Franche Comté.
Mais là n’est point le sujet, je m’égare.

Depuis le Lac, des rumeurs nous étaient déjà parvenues sur la fermeté du Royaume de France, face aux empourprés Romains, lors du retour de Fatum dans leur pénates. Les Réformés luttent sans cesse contre les Romains, qui viennent régulièrement en villégiature sur notre beau Lac Leman, pour des Croisades. Ceux qui au passage, enrichit nos Combourgeois, qui pratiquent des prix outranciers sur le marché.

Le Lion de Juda vient leur couler un navire Aristotélicien Romain, dans le port de Belley. Ainsi qu’un navire Impérial, qui soutient cette engeance de curie.

Si nous n’avions pas une guerre sous le feu, je vous aurais volontiers proposé notre aide. En effet, Si j’en crois vos dires, nos aspirations sont identiques, sur le fond. Vos mots sont à quelques nuances près, les notre, Aristotélicien Réformés.

Je sollicite une entrevue auprès de vous même, en lieu et place qui vous conviendra le plus. Si vous pouviez m’éviter les tentures et les ambiances poudrées, ce serait le jardin des Délices. L’Helvète est rustre, mais de bonne compagnie.

Que le Très Haut vous Garde la cuisse ferme,

Léa
Sicaire du Lion de Juda

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Inscription au XI grand tournoi de Genève   Jeu 11 Avr - 20:58

La Cantonnière de Genève manque de tomber sur Zarathoustra. Dans sa nouvelle armure, elle est encore un peu gauche.

Et quelle armure.
Du sur mesure.

Au début, hors de question de lui donner un modèle Confédéral, dit Fribernbourg. Léa se la fabrique donc seule, certes en bénéficiant des prix de gros en tant que Capitaine de la Confédération Hélvétique. C'est pas faux. Dernières finitions, l'étiquette: "Lion de Juda". Les poils, c'est tendance.

Un dernier coup de tampon 5 étoiles, et en charette Henriette.

Rebond, rebondissement, retour, retournage, retournement. Les mêmes qui ont dit NEIN pour le modèle "Confédéral", disent NEIN pour le modèle 'Lion de Juda', car il est confédéral.

Surprise, stupeur, stupéfaction. C'est l'étincelle qui va faire déborder le lac. Ou la goutte qui va embraser le Léman.

Cela n'empêche pas La Sicaire, de s'occuper des priorités. Oui...elle a d'autres priorités aussi que les Quotas. Et vient donc inscrire quelques valeureux combattants.


Groumpf...y'a du Curé qui rapplique... et taquin en plus.


Un pigeon venu de Bourgogne avait fait son chemin jusqu'à l'endroit approprié, c'est-à-dire vers la plante verte située non loin de l'hôtesse Helvète à forte poitrine, le piaf ayant besoin de se soulager dans l'urgence.

Citation :

Nous Nous Nous on s'inscrit !

Seront présents au Grand Tournois de Genève :

- Frère et Duc Kronembourg : Grand, beau et fort
- Duchesse Cyrinea : Cruelle et Sublime, on la nomme aussi " La Fourbe "
- Donà Xanthi : Pour son premier brigandage ( il faudra y aller doucement )
- Messer Aristode : Pour consoler Xanthi après le tournois.


Cherchons également à l'occasion des festivités :

- Un pasteur
- Une garderie
- Des mercenaires pour une promenade bucolique en Guyenne ( Montauban ) avant une séance de remise en forme en Armagnac ( Armagnac ) .
- Une église Romaine - S'il en existe encore - Déserte.
- Un manchot illettré. Juste pour en avoir un.





Post-Scriptum : Si une certaine Lea compte parmi vos connaissances, essayez de déformer nos noms en les consignant au moment des inscriptions. Nous souhaitons arriver entiers.

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Lun 15 Avr - 9:05


[Portes de Genève, au petit matin]



Depuis le col de la Faucille, la déjà très célèbre Armée du Lion de Juda, arrive sur aux abords du Phare. La levée d'oriflamme quatre ou cinq jours auparavant avait déjà donné des vapeurs à plusieurs conseils, à commencer par celui des fonctionnaires de la Confédération Helvétique. Sans doute hier également celui de la Franche Comté, dérangé en pleine séance de prestation de serments, par l'arrivée de l'armée léonine commandée par Léa. Le courrier Impérial ne devrait pas tarder à suivre en théorie, en tir groupé avec la déclaration de guerre qui se fait désirer.

L'Armée du Lion de Juda revient donc, contre toutes attentes, chargée de bois, et delestée du poisson du Leman. La Compagnie des Réïtres Suisses, dont la Sicaire est camelote, utilise des technologies de pointe pour sécuriser les échanges. L'Armée Impériale aux portes de Saint Claude, pourtant si belliqueuse sur le papier, n'a pas moufté. Une armada de cinq Genevois, dont l'Issime Nicbur lui même, et le Chapeauté Lastreaumont, ça impressionne, visiblement.

Encore quelques enjambées...hop Léa bouscule le Chancelier


- Cromwell, décale toi à ma droite. Mon armée est plus grosse que la tienne.

La Sicaire n'a pas fini de la ramener, avec sa virée au pays de la pipe.


- Puis on peut dire à Tonic que le passage est libre, comme d'habitude.


Léa installe son campement de défense de Genève. C'est alors qu'elle aperçoit une roulotte. Il en passe régulièrement à Genève, mais celle ci a une aspect bien particulier, un aura particulière.


- Nom d'une spécialité de Saint Claude ! Andrew est revenu!


Emotion matinale, la Sicaire ose à peine approcher son Frère d'arme.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Mer 17 Avr - 20:55



Citation :
Salvé Franc Comte Imaldris Van Hansel,

c'est avec stupeur et indignation que j'ai pris connaissance de vos déclarations d'hier. Je suis blessée, bafouée.

Je suis venue en paix à Saint Claude, pour échanger bois contre poisson, ayant pris le soin d'arranger la transaction à l'avance avec Sire Starkel, et la Bourgmestre Sarani. Il est vrai, beaucoup me l'ont fait remarquer, Haynard le tribun de Saint Claude, et mon 'Pou, Esclandres aussi, que j'aurais pu utiliser des charettes, comme tout le monde, et non pas une petite poignée de militaires. Et ils avaient sacrement raison figurez vous..l'armée, ce n'est pas pratique pour les transports commerciaux. Avant de partir, j'ai chargé 22 poissons frais dans les caisses de guerre. Erreur ! il fallait que je les garde sur moi. Et au retour, savez vous que nous avons bien failli rester quelques jours de plus sur place? 100 stères dans mon baluchon...surchargée...armée bloquée. Soldat logisticien impossible à réveiller. Je vous laisse imaginer la scène.

Alors quand j'entends maintenant dire que je suis une brigande à la solde de Genève...brrr...j'en ai froid dans le dos. Vous n'allez pas me faire le même coup que nos pleureuses fonctionnaires de Berne, à mégoter surle nom de mon armée personnelle? En tant que Capitaine de la Confédération Helvétique, j'ai eu droit à des prix de gros sur les armures, je me suis laissée tenter. On m'a dit "Léa, ton armée ne sera pas confédérale, on ne veut pas te voir à Fribourg devant le chateau". Donc entendu, cette armée sera la mienne. Et là diantre, au nom "Lion de Juda", les plumes volent en tout sens, comme si un fauve était entré dans une cage à pintade.

Bref, mes intentions étaient purement commerciales, et amicales. Et porter des bûches, c'est bon pour la musculature des soldats. Je les aime bien les Saint Claudiens, Genève aussi. Ce doit être le seul voisin avec qui nous n'ayons jamais eu la moindre anicroche. L'Al Saif Al Assad, caraque du Lion est faite en bois de Saint Claude. J'en ai passé des jours là bas, à y couper du bois.On s'y sent bien.

Par contre, j'avoue que j'ai été agréablement surprise de lire que vous alliez taper du point sur la table, et enfin appliquer des méthodes courageuses pour faire respecter votre territoire. Si Izaac était encore là, il s'en ferait frétiller la moustache. Il m'a souvent parlé de vous dans la Forêt du Lion. Notre brave Chancelier est atteint d'une maladie nouvelle, pour laquelle les médeçins des royaumes n'ont trouvé à ce jour aucun remède. La Désynchronisation. Nom barbare, je vous l'accorde. Il ne sort plus.

Avec ces nouvelles connivences politiques, nous pourrons faire perdurer les liens diplomatiques, culturels et commerciaux entre la France Comté et Genève. C'est Lothilde qui doit être contente de voir un Franc Comte avec les braies pleines. Faites lui donc passer mon Salvé.

Que le Très haut vous les garde jouflues,

Leamance
Sicaire du Lion de Juda
Sur les chemins, le 16 Avril 1461

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Dim 21 Avr - 12:40

[Ruines de Lausanne - Depuis l'Armée du Lion de Juda, en mission pour la CRS]

Citation :
Salvé Maryah !

Bien sûr que les Réformés se marient!mais nul besoin de passer pour cela par des sacrements prodigués par un curé. Les époux prononcent leurs voeux face au Très Haut directement, en leur Amour et Conscience. Ensuite chacun fait à son goût...ripaille ou intimité, froufrou ou recueillement. Mais faut bien faire gaffe lorsqu'on prononce les voeux, faut pas se louper. "Pou et moi on a dit qu'on ne voulait pas se tripoter, et ne pas avoir d'enfant. Depuis, le Très Haut nous a à l'oeil..pas moyen de le filouter. Il est omniscient, et omnipotent.

Je comprends en partie ta peur de voir Haynard au combat. Si Esclandres venait à mourir, je le suivrai dans la minute. Et nous nous retrouverions tous deux au Jardin des Délices, pour l'éternité. Cette pensée m'est plutôt agréable, finalement.

Je ne te croiserai sans doute plus d'un moment dans la forêt, je viens de déposer ma Sica et mon médaillon.J'ai le temps ce jour, je vais donc t'en exposer les raisons.

Je suis devenue Sicaire alors que Le Lion de Juda n'était qu'une petite secte, avec des moyens de lutte très limités. Nous agissions par Guerilla nocturne, sur les chemins, aussi appelée Guerre asymétrique ou Prélevement de l'Impôt Léonin. Nous étions des parias. La Réforme naissait, balbutiante, à Genève.

Au fil des ans, les Sicaires ont pris le contrôle du Phare, créant ainsi un territoire protégé pour les Réformés. Cela nous a permis de monter des Armées, et de partir frapper contre l'eglise Romaine, quand nous le souhaitions. Genève est l'infrastucture, le bijou, le Phare que le Lion de Juda doit protéger, pour sa propre survie.

Genève a aussi une autre force, celle de la structure confédérale. A savoir que nous partageons avec les autres Cantons Helvètes des institutions de base, chacun étant indépendant dans ses lois. Préserver cette structure est vital. La dernière déclaration de l'Impératrice Régente, ainsi que les mots doux échangés avec le Franc Comte, montrent que l'Empire, à la botte de Rome, a bien compris où était la brèche.

Hors, en cette forêt, notre Primus Inter Pares déclare que nos ennemis sont nos frères Hélvètes, et que pour garantir la souveraineté de Genève, il suffit de prendre d'assaut les Avoyeries la veille du vote du Conseil Confédéral (seuls les 6 Avoyers votent en CH, c'est une particularité IG). Tout ça pour des querelles d'égo contre un âne notoire.

Ceci n'est pas le Lion. Le Lion de Juda a ses ennemis à Rome, uniquement.

A cela tu rajoutes un Sicaire qui s'offusque que je puisse vouloir nommer Tonic, le chef de Fatum, diplomate de Genève. Ce même Sicaire n'ayant jamais mis un pied en la Cantonerie. C'est le Pompom Hélvète.

Voilà...tu sais tout. C'est un peu brouillon, mais ça m'a fait du bien de l'écrire.

Sans être Sicaire, je reste une fervent Réformée, toujours prête à aider mes Frères et Soeurs de Foy. N'hésite pas si tu as besoin.

Puisse le Très Haut vous protéger, ton insupportable Haynard et toi.

Léa
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Sam 4 Mai - 23:18

Aurea a écrit:
    La cambrousse helvète, c'est chouette !
    La montagne, ça vous gagne !



Quand un Sédunois carapaçonné rencontre un paysans sédunois qui travaille dans son champs, ça donne à peu près ça.


- Alors comme ça, vous vous battez dans la forêt de Sion...
- On se bat, on se bat, c'est plutôt qu'on est comme une espèce de poste avancé, quoi. Dans le cas que... comprenez, une supposition, que les impériaux reculent, crac, on est là!
- Pour les empêcher de reculer...
- Non, pour euh..., la t'naille quoi.
- La t'naille, oui... Je vous demande ça parce que, aux dernières nouvelles, les Impériaux sont déjà 30 noeuds à l'ouest de Lausanne.
- Tiens, oh dites-donc, ils foncent, hein.
- Ils foncent, oui. Alors si je comprends bien, vous êtes 30 noeuds derrière les Impériaux, à attendre qu'ils reviennent, en somme.
- Voilà! Enfin, voilà... pour l'instant. On va pas attendre des années, évidemment.
- Je m'en doute. Surtout qu'ils peuvent reculer par un autre chemin...
- Eh oui!
- Déjà qu'ils sont pas passés par là pour descendre, on voit pas pourquoi ils passeraient par là pour remonter...
- Oh ça, vous savez, quand on recule... Moi je suis redescendu du front par le centre et à pied. Et j'y étais monté par l'est et à cheval. Et en chantant.
- Bien sur. Et vous êtes combien à faire euh... la t'naille ?
- Trois ! Enfin trois euh plus euh... Léa, Maethor... neuf. Mais dites donc, vous êtes bien curieux on dirait.
*






Pendant ce temps là, en tête de la troupe, on se prépare mentalement, on se soutient moralement...

♪♫♪ Un jour en coloniiiiiie ♪♪♫ la siiiiii la sooool ♫♫♪ un jour en colonie la si la soool fa mi !
♫♪♫ On sautait sur les liiiiiits ♫♫ la siiiiii la sooool ♫♪♪ on sautait sur les lits la si la soool fa mi ! ♫
♪♪♫ Le vieil empereur arriiiiive ♫♫♪ la siiiiii la sooool Le vieil empereur arrive la si la soool fa mi ! ♫♪
♫♪ Qu'est-ce que vous faites iciiiiii ♪♫ la siiiiii la sooool ♫♪♪ qu'est-ce que vous faites ici la si la soool fa mi ! ♪
♫♫♪ On fait tout ce qu'on veeeuuut ♪♪ la siiiiii la sooool ♫♫♪ On fait tout ce qu'on veut la si la soool fa mi ! ♪♫
♪♫♪ Ici c'est nous les roooiiiis ♪♫ la siiiiii la sooool ♫♪ ici c'est nous les roooiiiis la si la soool fa mi ! ♪♫

Arrête net de l'une des deux chanteuse du dimanche.

Aaahh Léa ! Léa ! Celle là, tu la connais ?

♪♫ Yéyé les copains c'est demain qu'on fait la maaaalleuh♫♫♪
♫ Yéyé les copains c'est demain qu'on fait la guerre ! ♫
♪ A bas le vieil empereur ♪♪
♫♪ Espece de sale menteur ♪♫♪
♪ Qui dit a nos voisins qu'on est des emmerdeurs ! ♫♪






* Honteusement pompé (même pas honte d'abord !) d'un chef d’œuvre du cinéma de guerre : la Septième Compagnie.


Dernière édition par Leamance le Dim 5 Mai - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Sam 4 Mai - 23:20

[Sur les Chemins]

Léa chantonne en coeur avec Aurea. En fait, c'est la première fois qu'elle chante. Dans la Forêt du Lion de Juda, ça ne rigolait pas. C'était austère, dépouillé, pieux. La nouvelle expérience gutturale est grisante.

Puis les heures passent, et tout ceux qui ont eu à diriger de troupes, savent que parfois...c'est dur. Très dur. Et que l'envie de mettre ses propres soldats en liste des persona non grata, et de le virer de l'armée pour les occire les uns après les autres..c'est bien naturel.

Aurea est dans un de ses moments là, court, mais intense. Pour la réconforter, Léa lui montre la copie d'un parchemin, envoyé à l'équipage de l'Al Saif Al Assad, il y'a une lune environ

Citation :
A Germaine, Zarathoustra, Gillan, Lastreaumont, équipage
A Vignolles et Kirkwood, trouffions.

Cher Equipage,

J’espère que tout se passe bien, et que vous avez trouvé un hamac confortable sur le Pont de la Caraque. Avez-vous enfin de la bière et pitance au Mess ? Je vous le souhaite, car sinon vous risquer de vous dessécher et crever sur place, comme des vers de terre au soleil.

La faute à qui ? je vais vous le dire moi. D’habitude je balance pas, mais là c’est un tel florilèges de boulets que j’ai besoin d’extérioriser.

Le boulet de bronze est attribué à Philodendron. Il est tombé du Pont hier, et tente de remonter par la coque. Soyez charitable, envoyez lui une corde. (clic intempestif sur débarquer)

Le boulet d’argent est attribué à Roi-Lezard, Capitaine de l’Armée des Bandes Noires, qui est encore dans le patio intérieur de la Cantonerie. L’iguane n’avait pas assez mangé d’insectes, et il s’en rend compte à 1 jour du départ. Les insectes sont tous partis se planquer on ne sait où, surement dans la barbe de Gutemberg. (pas assez de PEA en stock et personne n’a postulé à l’annonce).

Le boulet d’or. Je vous le mets dans le mille ! Cendres. Celui qui devrait prendre la barre de la caraque ! Donc Cendres s’est auto-enfermé dans son champ ce matin. (clic sur travailler plutôt qu’embaucher). Oui bel équipage, il a fait ça…

Sans Capitaine d’Armée, ni Capitaine de Navire, il ne vous reste plus qu’à faire une crapette, tout en pêchant par-dessus bord. Pour ceux qui sont troufions dans l’Armée, il suffit de continuer à me suivre à tourner en rond dans la cour de l’Avoyerie. A la queue leuuuuu leuuuuuuu.

D’autres passagers vous rejoindrons ce jour, merci de leur faire visiter les locaux, et de les informer sur les consignes de sécurité, et de leur indiquer les points de rassemblement.

Que le Très Haut me fasse garder patience,

Léa
Remontée comme un Coucou Suisse

- Tu vois Aurea, c'est toujours comme ça.


Dernière édition par Leamance le Dim 5 Mai - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Dim 5 Mai - 10:44

Aurea a écrit:

Lundi morose, c'est pas le lundi au soleil. Gros coup de blues, pas la grande forme, tout ça tout ça. Et c'est sans grande conviction que plus tard Aurea se faufile à travers les arbres, sans bruit. Ou du moins sans trop de bruit. Elle ne pense même pas à vérifier que les autres la suivent. Ses pensées sont ailleurs, au fond d'un trou qu'elle s'amuse elle même à bien reboucher. Et quand elle se retrouve à bonne distance du gars repéré plus tôt dans la journée et qui parle l'accent genevois comme une vache teutonne, elle pose son épée contre un arbre -un jour elle lui trouvera bien une utilité- et, bouclier bien agrippé par les deux mains sur le rebords, la voila qui sort à toute allure du couvert de la forêt.
Le gugus n'a pas le temps de réagir que le bouclier vient s'écraser une première fois sur son crane.

SCHBONG !

Dans l'euphorie de l'action, elle enchaine rapidement d'un second coup tout aussi fort que le premier.

RESCHBONG !

L'homme s'écroule au sol. Elle le regarde de haut, et lui trouvant une tête qui lui revient pas, elle le termine d'un dernier coup de bouclier. Hop, emballé c'est pesé. Retour à l'envoyeur.
Pas même une pensée pour son sort à elle, qu'elle vient surement de sceller par trois coups bien donnés sur une tête impériale.



Gninhinhin...


Après le coup de mou donc, le coup dans sa gueule.

Citation :
Citation:
30/04/1461 04:12 : Vous avez frappé Rainald_von_geldern. Ce coup l'a probablement tué.
30/04/1461 04:12 : Vous avez frappé Rainald_von_geldern. Ce coup l'a probablement tué.
30/04/1461 04:12 : Vous avez frappé Rainald_von_geldern. Ce coup l'a probablement tué.
30/04/1461 04:12 : Vous avez engagé le combat contre Rainald_von_geldern.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Dim 5 Mai - 11:33


la Vache Mauve ! Aurea, faut pas la faire suer elle non plus. La tempétueuse Léa en reste bouche bée. Déjà, la veille, c'est la Sedunoise qui a insisté pour occire la taupe, et en plus, elle se paye le luxe de le faire toute seule. Ca c'est fait.

Une autre journée se passe, avec un rebondissement à chaque heure. Genève Franche, demain Genève Impériale. Le ver est dans le fruit..c'était le souhait d'Izaac, le voilà exaucé. Paix à sa désynchronisation.

A la Cantonnerie de Genève, puis aussi dans la Taupinière où la Lie des Royaumes partage régulièrement Tisane et petits fours, ça hurle, ça crie, ça s'insulte, ça s'offusque, et se promet mutuellement un combat éternel et sans fin. Comme toutes les deux lunes, en somme.

Epatant. Cette fois, le seul lieu serein est le château de Berne, où tout le monde s'affaire à terminer le Grand Ménage de printemps. Plus une miette de poussière, nulle part. Le sol en est même glissant, d'avoir été trop astiqué.

Depuis le fond des Vallées Helvètes, jusqu'au Confins du Royaume de France, et de l'Empire, des Voix s'élèvent. Certains parlent même de prêcher la bonne parole, pour bouleverser les idées. La riposte s'organise déjà, avant même la défaite finale. Des feux follets, des myriades de feu follets, éclairent les Ténèbres.

La 'Pouse de 'Pou se sent comme un poisson dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: la 7° Compagnie - Mai 1461   Dim 5 Mai - 22:09

Aurea a écrit:
Cambrousse helvète, la Septième Compagnie, plus connue sous le nom d'armée Le Lion de Judas pour ceux qu'ont pas compris, au clair de lune. Mais on l'a toujours pas retrouvé.


Petit matin, il pleut.
Aurea sort de l'abri ou elles passent les nuits et s'étire. Sourire niais, tête levée vers le ciel, ne remarquant même pas qu'il pleut, elle se retourne vers Léa.


Je sens que la journée va être belle !

Le soleil brille presque entre les gouttes, les oiseaux chantent, c'est la guerre, elles se planquent, elles s'emmerdent, elle est amoureuse, la vie est belle !


Plus tard dans la journée, c'est Léa qui flanche. Chacune son tour.
C'est vrai que tout va pour le plus mal aujourd'hui, entre les trahisons diverses et variées, la capitale en passe de tomber, les parties de cache-cache entre armées et entre bateaux, c'est pas la grande joie.
Mais voila, c'est quand l'une va mal que l'autre doit être forte pour les deux. Et heureusement aujourd'hui Aurea a de l'énergie a revendre, de la motivation pour dix, la vie est belle qu'on a dit.
Donc elle tente d'y aller de son petit discours. C'est pas ce qu'elle fait de mieux, les discours. On retiendra juste les quelques derniers mots qui trouveront peut être un jour leur place dans son recueil de bonnes paroles :


On va montrer qu'on en a. On est pas des savoyardes quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Mar 7 Mai - 11:27

[Armée du Lion de Juda, dicte la 7° Compagnie, entre deux végétaux]

Clip Clap Ploc, Clip Clap Ploc..le bruit de la pluie.


Habituellement, loin des cités, Léa sait toujours quoi faire de ses journées. Mais là..avec l'oriflamme, impossible de se jeter sur les passants. Il faut se contenter d'attendre..attendre...et attendre encore. De quoi déprimer l'ancienne Sicaire.
Aurea est guillerette comme un tétârd à la queue naissante, et transmet son enthousiasme, par quelques mots cinglants.

Exactement ce qu'il faut à l'Avoyère de Genève en exil.

Fribourg va tomber, l'As Saif Al Assad va ramasser...enfin pour l'Al Saif, Déos le protège encore. Les marins le savent, et prient ardemment.


Quitte ta culotte Aurea, on va faire comme Maria à Fribourg. Nous ne sommes pas des Savoyardes, en effet


Les deux emmerdeuses ont été mises en présence par le Très Haut, ce ne peut être un hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Mar 7 Mai - 11:28

Aurea a écrit:
[Armée Le Lion de Judas, on l'a retrouvé !]

La veille au soir :

- Quitte ta culotte Aurea, on va faire comme Maria à Fribourg. Nous ne sommes pas des Savoyardes, en effet
- Euh... j't'aime bien Léa, et p'is c'est vrai qu'on traine nos bottes ensemble, et la cantine, et notre drapeau, et qu'on partage nos repas, et la galère dans laquelle on s'est fourré depuis un petit moment maintenant, mais euh bon... on s'connait pas assez pour ça hein...

Mais qu'est ce qu'il lui passe par la tête à Léa ? On va quand même pas avancer les fesses à l'air ?! Hum... elle a quand même pas l'intention de l'utiliser pour attirer les impériaux et les empêcher d'aller à Fribourg ?! Nan nan nan je ne ferais pas l’appât ! Je veux bien sacrifier ma vie pour la cause helvète, mais pas mon corps ! Naméo !



Samedi.
Les nouvelles sont mauvaises. Et bonnes à la fois.
Fribourg a été investie par les armées qui l'assiégeait. On s'y attendait, depuis un moment. Tout avait été préparé. On avait vidé les greniers de toutes les vieilleries pleines de poussières et de toiles d'araignées, on avait emmené les chaises et fauteuils de tous les bureaux pour que les vilains soient obligés de rester debout. On avait vidé la cave de toutes ses bouteilles. On avait même vidé les placards de tous les cadavres. On avait remonté les coucous, balayé partout, ciré les planchers et disposé des paires de patins à l'entrée avant de quitter le conseil. Tout était prêt. Mais comme on est tout de même des farceurs, on a caché les clés ! Déjà qu'on leur laisse le conseil tout propre, on va pas non plus leur tenir la porte ouverte.
Et l'autre bonne nouvelle, c'était qu'il y avait peu de victimes, Michel avait agi avec sagesse.

Et pendant que des gens se parlaient en criant par dessus les montagnes, les deux emmerdeuses de services préparaient leur prochain bon coup. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Aurea en était fière à l'avance.


Gnéhéhéhéhéhé...
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Jeu 9 Mai - 20:22

[Armée du Lion de Juda, à découvert, parmi les passants]

Ambiance

Ah ces italiens..Déjà Léa avait Margab à la bonne, un mercenaire, ça se respecte.
Bien plus qu'un Capitaine Impérial.

Et là, sur le chemin, un espion de belle prestance. Au charme si particulier.


- Aurea...je me le fais, et après on le tue. D'accord? c'est pas être infidèle ça, charmer l'ennemi pour l'occire?

L'avoyère de Genève est frustrée, Esclandres et elle ont fait voeu de chasteté. Leur amour est pur, inaltérable. Mais frustrant. Très frustrant.

Du coup, elle ôte sa culotte, et en fait un oriflamme pour l'Armée du Lion de Juda. Il faut bien prévoir le remplacement imminent de l'oriflamme Genevois.



[Esercito del Leone di Giuda, scoperto, tra i passanti]

Atmosfera

Ah, questi italiani .. Già Leamance aveva Margab al bene, un mercenario, viene rispettata
Molto più che il capitano imperiale.

E lì, sulla strada, una spia di bell'aspetto. Il fascino particolare.


- Aurea ... che faccio, e dopo si uccide. D'accordo? non è infedele che, affascinato il nemico da uccidere?

La avoyère Ginevra è frustrato, Esclandres e fece voto di castità. Il loro amore è puro e inalterabile. Ma frustrante. Molto frustrante.

Quindi, si toglie le mutandine e ha fatto una bandiera per l'Esercito del Leone di Giuda. Dobbiamo anticipare la sostituzione imminente di bandiera Genevois.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Jeu 9 Mai - 20:24

Aurea a écrit:
[Même endroit.]


Étonnée Aurea ? Ça c'est le moins qu'on puisse dire. L'autre soir Léa lui raconte brièvement le concept de chasteté après le mariage -qui est d'ailleurs toujours flou dans l'esprit de la Sédunoise- et là elle veut se faire un rital ?! Chasteté avec son mari, mais pas avec les autres ? Faudra quand même éclaircir le truc à un moment.
C'est quand même bizarre un Réformé. Faut le pratiquer longtemps avant de le comprendre.


Ben euh...

Bon alors si les Réformés, en se mariant, ne se touchent plus, qu'est ce qu'ils ont bien pu inventer pour la fidélité ? Surement un truc tout bizarre, parce que comment on peut ne plus se toucher mariés, et rester fidèle ? En n'allant pas voir ailleurs ?! Ben merde, c'est comme les curés en fait, sauf que le réformé ne joue pas avec les enfants de chœur...?!
Note pour elle même : ne pas se marier avec John, parce que la chasteté entre époux, ça n'a pas l'air terrible comme truc quand même, et que la fidélité, ça a l'air tout autant tordu.


Ben euh... alors toi tu fais l’appât, et moi je l'assomme...

Et oui, on assomme. Parce qu'on est pas des sauvages quand même. On ne tue pas les gens. Sauf le dernier, mais c'est pas notre faute, on a pas fait exprès. Pardon aux familles, tout ça tout ça. On recommencera pas...
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Jeu 9 Mai - 20:25

Margab a écrit:
Marquis....nos éclaireurs ont repéré Leamance à Lausanne dit l'attendent..

Eh bien....! Pourquoi vos yeux sont si étranges..? je reponde au soldats...

Marquis....l'armée a des culottes comme drapeau...comme oriflamme... il me dit..en regardant le sol...Je crains pour nos soldats..ils sont loin de leurs tentes pendant des jours....et les coulottes.....

La culotte est blanc...?
Peut-être que Lea a renoncé à fair du combat..?
je dit en regardant dans le sense de Lousanne
Si ils élèvent leurs culottes... nous élevons notres blanchets..!!! je dis fermement...
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Ven 10 Mai - 18:05

Aurea a écrit:
Dimanche 5 mai.
L'armée du Lion du Judas, c'est pire qu'une anguille. Quand on la voit à Lausanne, elles est déjà à Nyon.
Et pendant qu'à Fribourg on cherche les clés du conseil, les deux emmerdeuses, portées par leur courage et leur fierté, et un brin d'inconscience surement aussi, arrachent les drapeaux savoyards devant la mine de Nyon pour y planter le drapeau helvète à la place. On avait passé un peu de temps aussi à nettoyer le coin. Ces sagouins de savoyards avaient tout dégueulassé en laissant trainer plein de saloperies par terre. Et puis ne sachant qu'en faire, on avait tout jeté dans le lac. Le courant y entrainerait bien jusqu'à la mer. Nyon, terre savoyarde ? Même pas en rêve !

La nuit tombant encore tôt, on finit par s'installer à l'entrée de la mine redevenue helvète pour manger et ensuite dormir. Le lendemain on irait installer nos affaires sur l'Ambuleuse et on y attendrait, bien cachées, de voir comment la situation évolue.




Lundi, c'est le coup de massue quand Léa vient la prévenir que l'Ambuleuse a été coulée.

Merde ! Ils ont coulé notre planque. C'est mesquin ça.

Au nord des armées, au sud des armées, et au milieu, elles deux, sans plus aucunes possibilités d'aller se cacher. Non mais c'est sur que c'est mesquin de les mettre dans cette situation là.

Devant la baie ou mouillait encore la veille le bateau de Cendres ne restaient plus maintenant que quelques bouts de planches abimés et un morceau de tissu des voiles.
Aurea délasse ses bottes et les jette plus loin avant de s'avancer dans l'eau pour récupérer ce qu'elle peut. Elle vient d'avoir l'idée bête de ramener ce qu'il reste de l'Ambuleuse à son propriétaire. Ça lui fera un souvenir.
Une fois tout nettoyé, et les restes du bateau cachés sous le ponton de la baie, elle retourne à leur campement de fortune à l'entrée de la mine.


Dis Léa, tu te rends compte qu'à un jour près on coulait avec le bateau. Si c'est pas un signe ça...



__________


Domenica 5 maggio.
L'esercito del leone del spioncino, sono peggiore di un'anguilla. Quando la vede a Lausanne, sono già a Nyon. E mentre a Friburgo si cercano le chiavi del consiglio, le due rompiscatole, portate dal loro coraggio ed il loro orgoglio, ed un pizzico d'incoscienza certamente anche, strappano le bandiere savoiarde dinanzi alla miniera di Nyon per piantare la bandiera elvetica al posto. Si erano passati un po'di tempi anche da pulire l'angolo. Questi sozzoni di savoiardi avevano ogni schifoso lasciando trascinare pieno di porcherie per terra. E quindi tenuto conto che non farne, si aveva ogni striscia di stoffa nel lago. La corrente vi trascinerebbe bene fino al mare. Nyon terra savoiarda? Neppure non in sognato!

La notte cadendo ancora presto, si finisce per installarsi all'entrata della miniera ridiventata elvetica per mangiare ed in seguito dormire. Il giorno dopo andrebbe installarsi i nostri affari sulla Ambuleuse e ci si aspetterebbe, ben nascoste, di vedere come la situazione evolve.


Lunedì, sono il colpo di mazza quando Léa viene a prevenirla che Ambuleuse è stata colata.


Merda! Hanno colato il nostro nascondiglio. È piccolo quello.

Al nord degli eserciti, al sud degli eserciti, ed al mezzo, esse due, senza più alcune possibilità di andare nascondersi. Non ma è su che è piccolo metterli in quella situazione.

Dinanzi alla baia o bagnava ancora la vigilia la barca di ceneri non restavano più ora che alcuna fine di tavole abissi ed un pezzo di tessuto delle vele.
Aurea riposa i suoi mazzi e li getta più lontano prima di avanzarsi nell'acqua per recuperare ciò che può. Viene ad avere l'idea stupida di riportare ciò che resta della Ambuleuse al suo proprietario. Quello gli farà una memoria.
Una volta tutto pulito, ed i resti della barca nascosti sotto il pontone della baia, torna al loro accampamento di fortuna all'entrata della miniera.


Dite Léa, ti rendi conto che ad un giorno vicino si colava con la barca. Se non è un segno quello…
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: La 7° Compagnie - Mai 1461   Dim 12 Mai - 10:43

[Voie Express Nyon - Sion]

Plouf ! l’Ambuleuse.
Plouf ! le Kraken, aussi.
Le Léman commence à contenir un bon nombre d'épaves...Que ce soit du côté Helvète, ou du côté Imperialiste.

La seule bonne nouvelle du jour, c’est la reprise de la mine de Nyon.


- Un signe Aurea ? Oui regarde en face, au loin, là bas. Les Italiens agitent des blanchets.

Léa grimpe sur un arbre, pour mieux distinguer au loin, les armées ennemis.

- Je crois qu’ils sont blanc…mais sans certitude.

Sautant de la branche, avec l’énergie d’une guerrière qui sait que la fin est proche. Néanmoins fière de la mission accomplie, une petite victoire, pour de grands effets fédérateurs en Helvétie.

-On s’approche, nous devrions les croiser à Lausanne, souffle t’elle à sa compagne de combat.

En effet, dans la nuit, c’est une armée de casques à pointes, « Caeruleus Stella » qui détruit l’armée du Lion de Juda, pas la "Nemesis-Semper Fidelis."

Citation :
07/05/1461 04:16 : Votre bouclier a été détruit.
07/05/1461 04:16 : Votre arme a été détruite.
07/05/1461 04:16 : Luthiandis vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Kaori vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Luise vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Schlauron vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Waldschrat vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Andy1018 vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Waldschrat vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Gudinna vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Luthiandis vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Rosella_v._wanyan vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Costja vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Vous avez été attaqué par l'armée "Caeruleus Stella" dirigée par Lestad.

Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé l'armée "Order of the Nemesi-Semper Fidelis" dirigée par Margab et l'armée "Caeruleus Stella" dirigée par Lestad.
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Sarah_elisabeth de Juliette.. et de Vikentios.

Le drapeau était il blanc ? Léa n’a pas eu le temps de le voir.
Le Très Haut, quand à lui, lorsqu’il voit débarquer, au Jardin des Délices*,l’ancienne Prima Inter Pares du Lion de Juda, la renvoie immédiatement dans les Royaumes, afin de préserver la tranquillité des lieux.
Il ne connait que trop bien le pouvoir de ce diable à quatre !**


* Jardin des Délices = Paradis des Reformés RR
**Le diable à quatre est une expression française qui désigne un personnage très turbulent, qui fait beaucoup de bruit et cause beaucoup de désordre – dixit JD Aelig
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Dim 12 Mai - 10:44

Margab a écrit:
Il avait fait le diable à quatre pour chercher de mettre sa blanchett au dessou de l'oriflamme... Acth..!! Maledition..!! exclame-t-il sans exitation...

Soldats... Prendez-vous une échelle..Il faut absolument préparer l'oriflamme....!!

De haut en bas ....de haut et en bas...de haut et en bas de l'échelle...presque tout la nuit...!!!

Et.........pouffff...!!
L'armèe de la culotte a disparu..!!!

Comment...?? Disparu...??
Ce n'est pas possible..!!
Ce n'est pas encore le moment de "Le fantôme du Louvre"
Rechercher cela..!!Trouvez-la!!...Elle ou sa culotte...!!


Son grand-père avait coutume de dire...Toujour des dégâts avec une culotte..!!



[hrp]Je m'excuse pour mon mauvais français et pour mon petit et mauvais jeu de rôle..
Je remercie ceux qui m'ont invité à jouer...

En Italie..faire le diable à quatre signifie faire quelque chose énergiquement...Le diction vient du théâtre du Moyen Age, où en général il y avait la présence du personnage du diable tentateur.Ceux-ci devaient prendre un aspect différent de la scène dans un temps très court et il était donc nécessaire d'interpréter à quatre joueurs simultanément.Il est donc généré, sur scène et dans les coulisses, une telle confusion que de devenir proverbial
[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Lun 13 Mai - 14:45

Amistad a écrit:
En haute
En bas

En haute
En bas

En haute
En bas

1-2
1-2

Un-deux
Un-deux

Et.....pouffff!!
L'armèe de la culotte a disparu!!!

Cùcù!!
Leamance il n'y a plus!!

La culotte nous a distrait et la dame sans-culotte a disparu!!
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Lun 13 Mai - 14:46

Aurea a écrit:
Après Nyon, on avait décidé de retourner vers Lausanne. Quel autre choix restait-il de toute façon ? Attendre la mort à Nyon ou tenter d'aller tourner devant Genève ?
Le petit tour devant Genève était tentant. On serait allées narguer les envahisseurs, on aurait pu jeter quelques caillasses contre les remparts en espérant assommer l'un des envahisseurs, on aurait pu faire plein de choses avec toute la fierté et l'arrogance qu'on peut avoir quand on se sent intouchables. Et intouchable, c'est exactement comme elle se sentait après la reprise de Nyon. Et puis le lendemain on leur aurait surement rapidement ramené les pieds sur terre.
Ou démonter l'armée... Céder aux menaces ? Jamais !

Sur la route de Lausanne, on a rapidement aperçu les casques à pointe qui rappliquaient dans leur direction.


Ça craint quand même...

La Suite ? Tout arrive très vite. Trop. Et c'est rapidement le trou noir.

Citation :
07/05/1461 04:16 : Gudinna vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Andy1018 vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Mondlicht vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Gudinna vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Luise vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Hanniballl vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Mondlicht vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Gypsiclare vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Orot vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Rosella_v._wanyan vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Mondlicht vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Costja vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Waldschrat vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
07/05/1461 04:16 : Hardiknut vous a porté un coup d'épée. Vous avez été légèrement blessé.
07/05/1461 04:16 : Vous avez été attaqué par l'armée "Caeruleus Stella" dirigée par Lestad.

Un moment plus tard, les ténèbres font place à une douce lumière. Nous y voila...

C'est ça hein ? Je suis morte, et là je dois choisir de quel côté je vais ?
...
Avant de choisir, je peux visiter ?
...
Juste vite fait. Un petit tour rapide.
...
Juste pour voir qui il y a...
...
Je regarderais même pas à quoi ça ressemble.
...
Je veux juste voir s'ils sont là !
...
Et John, il est là ?
...
Parce que s'il est là je veux pas repartir là bas hein.
...
C'est important. S'il est là, y a rien qui me retient là bas... Les autres, tout ça, c'est pas important...
...
Non mais sérieux, tu me dois bien ça quand même !
...
Je veux juste savoir s'il est là...
...
Je veux pas repartir s'il est là... Je veux juste savoir ou il est...
...
Non mais sérieux ! Tu m'as pas rendu assez malheureuse comme ça ? Je t'ai fait quoi que tu me détestes autant ?!
...
Vraiment hein ! Me convoquer ici pour même pas me parler hein ! Moi ça m'amuse pas !
...
JE VEUX JUSTE LE RETROOOOUUUUUVEEEERRRRRR....




Retour sur terre.
Il fait chaud, il fait beau. Les pieds dans l'eau tiède, le bas de la jupe retenue par une main, elle contemple la mer.
Elle se souvient. Barcelone, l'été dernier.
Elle sent la présence derrière elle avant d'entendre le clapotis de ses pieds dans l'eau se rapprocher et qu'une main vienne délicatement se glisser dans la sienne.


Chéri de mon cœur, on est mort ?
"Le temps passe si vite entre deux battements du cœur, Mais quand ça bats, ça bats pour vous..."
On n'est pas mort ?
"Quand y'a un souffle de vie, c'est pour vous..."
John... je sais tout ça, vous me l'avez écrit la semaine dernière.
"Je ne sais où aller si je ne suis pas accompagné de vous."
Je sais John, je sais... Mais je... On doit se retrouver ? C'est ça hein ? C'est quoi le message ? C'est ça ?


C'est quoi le message ?! JOOOHNEEEUUUHHHHHH !

Le décor idyllique disparait déjà et l'obscurité s'installe tout autour. Et à mesure que l'obscurité s'installe, elle reprend la conscience de son corps et de la douleur.

Retour sur terre. La vraie cette fois.
Il fait froid, il fait nuit. Et ça fait mal, partout. On entend vaguement du bruit tout autour. Le bruit des armées qui s'en vont plus loin.
Le bruit de la vie qui revient.


Johneeuuhh...
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: la 7° compagnie - Mai 1461   Dim 19 Mai - 9:40

[Réveil, après rencontre avec le Très Haut]

Léa git, au sol, les cheveux tout emmêlé, derrière un bosquet où l'ont laissé les soldats de « Caeruleus Stella ».

La culotte oriflamme dissimule son visage, mais on peut apercevoir la trace du marquage au fer rouge sur son poignet. Le signe indélébile de l'appartenance au Lion de Juda.

Sa poitrine se soulève régulièrement, laissant entrer le souffle de vie.


Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Dim 19 Mai - 9:41

Amistad a écrit:
Mon General!!Mon General!!
Nous l'avons retrouvè!


Le Marquis est absorbée
Il regarda vers l'horizon


Elle semblait sans vie
Puis elle se leva comme s'elle s'était réveillé
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Mariage de reformés Guyenois, sur les bords du Léman   Dim 19 Mai - 20:50

Elle va tous se les faire. Tous. Sauf son 'Pou d'Amour.
Son idée du moment, c'est de mettre le feu à la fôret du Lion de Juda et à l'Avoyerie de Genève.
Des mois qu'elle travaille à provoquer la guerre, en envoyant des armées agrémentées, en coulant des bâteaux, en titilant là où ça fait le plus mal.
Et là, aujourd'hui, les pleureuses couinent. C'est pas bien, c'est trop politique, c'est pas assez anti-Rome, Fatum ils sont pas gentils, le conseil de Savoie, il est méchant.
Le burn out approche...ça tombe bien, son projet est de partir en amoureux, avec son Esclandres, tous les deux, sur les chemins. Demmerdez vous tous, bande de boulets.

Ah, le pompom ! Izaac l'Imam du Lion, et Fernand, meneur de l'Hydre, qui se foutent ouvertement de sa poire. "Viens avec nous au Salève en retraite ! mais juste avec une peau d'âne, histoire qu'on puisse te mater les cuisses", disent ils en sirotant une chopine emplie de glaçons.

Si elle avait un conseil à donner à cette heure, ce serait de rester gentiment dans son champ, à cultiver des légumes, et à abattre des moutons et des cochons. En respectant gentiment les lois les plus crétines qui soient.

Mais pour le moment, elle est convalescente, sans pouvoir se déplacer.

C'est donc remontée comme un coucou Helvète, qu'elle se rend sur sur les bords du Léman, ramasser les planches flottantes, cadavres de la flotte Genevoise, pour réparer la chambre de son 'Pou, qu'elle a carbonisée par colère, quelques jours auparavant.

Elle assiste à la fuite du radeau à pédale de Germaine, entrainé par le courant Sovoyard. Merdum.


Une troupe étrange se trouve là...miraculée des évènements. Léa s'approche.


Salvé ! je suis Léa, Sicaire du Lion de Juda, à votre service. Puis je vous aider?


Faut qu'elle se détende, fasse un truc nouveau. Sa Sica étincelle sous les rayons du soleil. Le ton de sa voix n'appelle guère à la contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Mariage Réformé, en bord du Léman   Lun 20 Mai - 21:49

Xanthi a écrit:
Elle l'avait vue revenir du coin de l'oeil, la mère au chat tout pourri pô beau, alors que dans le même temps elle voyait le radeau de Germaine s'éloigner .... Elle avait eu envie de grogner, se demandant si les saints en voulaient de ce mariage.

Citation :
Salvé ! je suis Léa, Sicaire du Lion de Juda, à votre service. Puis je vous aider?

Groaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!
fait le lion quand il se fâche !

Elle s'approche de l'arrivante, petite mais en mode colère qui couve, les yeux couleur tempête, elle précise :
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! je veux dire ouiiiiiiiiiiiiiiiii en public,

Elle se tourne vers son AdN, qu'elle a touché de partout partout, et ... bref, lui fait un clin d'oeil et lui murmure :
je t'ai déjà dit oui mon Démon ....
Revient vers la sicaire, demande :

Et pis sicaire ou pô sicaire .... Pouvez-vous nous unir, et fissa, parce que le jour s'avance et que l'eau va pas chauffer plus .....

Oui dans le lac, elle le veut nu dans le lac de Genève, son n'amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4718
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   Lun 20 Mai - 21:50

Cyrinea a écrit:
Elle pas douée avec les bêtes ? Elle faillit s’étrangler.

Trèèèèèèès discrètement, elle coula une main sur son intimité, profitant qu’il la tenait encore enlacée.


Vous êtes certain de ce que vous avancez ?

Provocante elle ajouta, avisant son sourire lorsqu’il évoqua sa robe :

Je peux aussi l’ôter pour ne pas gâcher la fête…

Elle se reconcentra alors sur le groupe. C’était sa spécialité ça. Instiller, se dérober, instiller encore jusqu’à ce que n’en pouvant plus, il la cloue et ne lui laisse aucun échappatoire.

Elle rit en entendant Xanthi et en voyant la tête d’Aris. Pour sûr que pour un mariage…m’enfin, on était chez les Helvètes aussi, rien ne pouvait donc être normal.

Elle salua la Sicaire, se souvenant du temps où elle avait failli le devenir. Sa rencontre avec Cromwell n’avait pas été un franc succès et elle était partie comme elle était venue en claquant les talons après un combat dans la boue avec une femme qui s’était jetée sur elle sans qu’elle ne comprenne bien pour quelle raison. Sans compter tout le cirque avant qu’on la mène enfin au campement : « Une friandise pour Pépé ? ». Elle une friandise ?


Cyrinea Rondot, Duchesse de Bénauges, Dame de Castelmoront-sur-Lot, enchantée.

Même au milieu du bordel, fallait savoir être courtois et puis, bon, elle ne se lassait pas de décliner en entier sa nouvelle identité. Elle avait tiré trop de jouissance à infiltrer la noblesse Guyennaise qui ne rêvait que de la voir sur le bûcher, même si elle savait qu’ici, les titres, tout le monde s’en foutait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Léa, sa Sica, ses tribulations.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ceux qui se marient auront des tribulations dans leur chair
» portraits de nos dirigeants( force-Hyères)
» Les tribulations des treize parlementaires et fondateurs de l'udps au Zaire de Mobutu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: