Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [JdR] Le carnet de Kartouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kartouche le magnifique
Camelot
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Kartouche   Mer 17 Aoû - 19:07

Je me dégourdis les phalanges. Ça fait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
kartouche le magnifique
Camelot
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Kartouche   Dim 6 Nov - 17:06

Hard-discounter en Poitou : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1824137

Kartouche a écrit:
En d'autres temps, en d'autres lieux, on aurait trouvé l'endroit par un poisson apposé d'un trait de charbon sur la porte. Aujourd'hui, le bon sens aurait voulu qu'on y apposât un lys ou une couronne. Mais rien de tout cela. L'adresse s'échangeait entre gens de confiance uniquement. Il n'y avait pas, cette fois-ci, de signe distinctif.

Une petite porte, dans un cul-de-sac qui donne sur la rue des remparts. Une seule petite pancarte, sur laquelle on peut lire :

    On y mange à sa faim. Vilains s'abstenir.

Lorsqu'on entre, un large vestibule, sur la gauche un espèce de salon auquel on accède par une embrasure sans porte, et au fond une trappe qui descend sur un grand cellier.

La salle à gauche est dépouillée. Un maigre jour lui vient d'une fenêtre étroite. Pour tout ameublement, il n'y a que quelques caisses renversées, de taille différentes, qui font office de sièges ou de tables au besoin. Sur l'une d'entre elles, la plus haut, reposent quelques livres et une douzaines de rouleaux de parchemins. Une autre sert de piédestal à un cruchon de vin et un morceau de fromage. Un des coins est occupé par un âtre encrassé. Des bûches à moitié calcinées témoignent de la tentative infructueuse de Kartouche de réchauffer l'atmosphère du logis, et de l'enfumage subséquent de ce dernier.

Le sous-sol était déjà plus intéressant. Celui qui y descendait voyait ce qui tenait d'un miracle dans cette situation : des dizaines de sacs de maïs empilés les uns sur les autres, et recouverts de miches de pain. Un chat enfermé sous la trappe assurait la sécurité de ces précieuses denrées face aux rongeurs. Le stratagème avait été mis en place par Kartouche après qu'il avait découvert, le premier jour, deux sacs éventrés et des grains de maïs jonchant le sol ; il avait attrapé un chat du voisinage en l'appâtant avec un bol de lait coupé à l'Armagnac, pour l'endormir.

Quant à l'antichambre, vide jusqu'alors, elle venait d'accueillir deux caisses remplies de viande fraîche, qu'on ne pouvait décemment mettre à la cave avec le chat.

--Le_Corbeau a écrit:
On lui avait parlé d'un sieur , tout de blanc vêtu qui s'occupait de fournir de la pitance aux Royalistes , faut dire que lui n'était pas concerné par cette guerre , n'étant d'ailleurs pas né en Royaume de France , cette guerre..C'était pas ses affaires.
A peu de chose prés , puis-ce que sa femme fut blessée par ceux qu'il considérait maintenant comme des sauvages sans pitiés. On avait littéralement poutré sa femme , qui était enceinte a l'époque sans aucun motif valable si ce n'est celui de l'amour du Sang.

Aussi , quand on avait remis une cargaison de nourriture en plus d'un coffre pour voyager au nom d'une ville , et même si il ne tenait a prendre partis , mettre des bâtons dans les roues de ses chers "ami(e)s" du Ponant lui parût être une bonne idée.
Il avait donc pris contact au détour d'une ruelle alors qu'une miche de pain lui avait été vendue de la main à la main : Kartouche murmurait-on en ses ruelles , et après avoir affronté un dédale de ruelles paumées , un véritable Labyrinthe ; l'homme était arrivé aux portes de la "Réserve".
L'échange avait été bref et les négociations assez rapides , l'atout commun de la haine contre le Ponant avait décidé ces hommes et ses caisses de viandes furent cédés a prix amical au tenancier de cette charmante boutique..Comparés a l'entretien de certains bordels , on aurait presque pu dire que cela avait du charme.

N'ayant point le temps de bavarder et devant reprendre la route , Le Corbeau avait laissé un mot :


"L'ami , je repars sur les routes en ce jour , j'essayerai de revenir au plus vite avec des rations de pains pour tes soldats.
Je ne te promets rien , et la ville d'ou j'arrive est en état d'alerte..Je repars donc en quête dans une autre cité , si la Mairesse me l'accorde.
Prends bien soin de toi , et essayes donc de préparer d'la mousse pour mon retour , on trinquera pour la Reyne."

Le blond.

Et il se dirigea vers les portes de la ville , portes du destin ou portes de la mort..Il le saurait très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
kartouche le magnifique
Camelot
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Kartouche   Jeu 5 Déc - 22:42

Citation :
Bonjour Messire,

Je viens de recevoir un message de Mme la Chancelière Megumi me demandant d'être CaC et de prendre contact avec vous, ce que je fais par le présent volatile que je vous prie de bien vouloir soigner, nourrir, abreuver et me le retourner beaucoup plus beau qu'actuellement.

Je ne connais pas du tout le poste de CaC, par contre - oui je suis une femme, un esprit qui tourne continuellement et apte à faire plusieurs choses à la fois - j'ai pensé à un de nos habitants à Sion, très doué pour ce poste, malheureusement pas conseiller de la CH - qui pourrait faire ce travail par derrière moi d'une part et se déplacer facilement à Fribourg. D'autre part, je suis actuellement en campagne avec l'armée. A ce sujet, il serait peut être utile que nous en parlions.... rapidement, c'est à dire dorénavant, maintenant tout de suite.

A vous lire avec plaisir

Cassis, rousse chieuse et chiante qui tape du pied quand ça ne va pas comme elle veut
Citation :
Dame Myrtille,

J'espère que vous m'excuserez, mais je n'ai guère l'opportunité de vous introduire à vos responsabilités de commissaire au commerce ces jours. Demandez à Megumi si elle ne peut pas trouver dans sa liste quelqu'un qui sait en quoi consiste le poste qu'on lui confie, une fois... Diverses affaires me tiennent autrement occupé pour ne pouvoir, en plus de mettre mon nez dans les affaires de la chancelière et de la commissaire aux mines, de m'occuper de commerce.

C'est aussi une bonne excuse pour m'éviter de parler de quelque chose que je ne connais pas. Ce poste ne m'est pas familier, et je ne pourrais sans doute pas plus vous aider que vous ne pourriez le faire par vous-même. Je crois qu'il est dans vos attributions de discuter avec le bailli des quotas hebdomadaires, de prendre contact à l'étranger pour d'éventuelles affaires commerciales et de pourvoir aux besoins en produits miniers des cantons de la Confédération. Il y a sans doute d'autres choses, comme s'assurer du bon approvisionnement en marchandises de valeur pour les fêtes liées au prestige.

Excusez ma raideur, il m'arrive d'être autrement plus charmant.

Fraternellement,

K.
><((('>
Citation :
Sieur Full Metal Jacket,
Je pense avoir été le lapin tiré par les oreilles et sorti du chapeau. Il a fallu que ça tombe sur moi... tout moi ça, pourtant j'ai fait preuve d'une discrétion absolue, je regardais par terre quand Megumi a lancé sa plume sur la liste, pas moi pas moi.... hé ben voui. I'm the Queen of the Malchance.

Bah de toute façon je vais décliner, je me ballade sur les noeuds.... pensez pas à mal s'il vous plaît - et vais continuer de faire quelques galops à travers les montagnes avec mon cheval Dahut.

Votre raideur .... je vous la pardonne on ne peut parfois pas se contrôler

Bien à vous

Mûre des Bois
Si quelqu'un arrive à m'expliquer le "Sieur Full Metal Jacket"... study 
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10104
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Kartouche   Ven 6 Déc - 11:00

Je pense qu'elle fume juste l'herbe de Platon

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Kartouche   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JdR] Le carnet de Kartouche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Protège carnet de santé
» Carnet de caporal
» Comment trouver le carnet d'un membre
» Répertoire - carnet d'adresses
» carnet de liaison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: