Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 15:17

Elenna a écrit:
Elenna, le brigadier volant de la maréchaussée, faisait sa ronde dans la ville. Depuis peu, de nombreux brigands avaient passés au travers de ces murs et même si les assauts semblaient se calmer, il fallait rester vigilant. Du bruit se faisait entendre non loin de l'église. Quelques personnes s'étaient regroupées et discutaient sur un nouveau venu qui avait ouvert les portes de l'église pour y prêcher.
La jeune fille s'approcha dans sa légère armure de garde, mais sans arme, puisqu'il s'agissait d'une simple ronde. C'est alors qu'on cria :


- Aidez les hommes de Sa Grandeur, vous trois venez avec le Duc de Lorraine.

Elle vit que l'homme s'adressait à elle en plus de deux autres personnes. Elle s'avança alors, avec les deux autres gardes, se disant qu'elle donnerait volontiers un coup de main au Duc. Elle et les autres gardes entrèrent à la suite du Duc dans le bâtiment et attendirent les ordres.
La blonde eut l'occasion de voir l'homme qui était au cœur de tout ce remue-ménage. Oui, elle le reconnaissait. Elle avait déjà eu l'occasion de voir son visage lorsqu'il était arrivé en ville avec d'autres personnes. Que faisait-il ici ? Pourquoi s'était-il déplacé jusqu'à Vaudémont ? Ne pouvait-il pas prêcher sa foi dans sa ville ? Autant de questions qui venaient à la tête de la jeune fille. Mais ce n'était pas le moment de parler, écoutant alors les paroles du Duc.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 15:17

Zarathoustra a écrit:
Zarathoustra observait avec plaisir l'affluence croître sur la petite colline de Sion.

Bigre! Aura-t-on vu plus grande fréquentation à Notre Dame de Sion!

Il leva les yeux au ciel.

Seigneur, je ne crains que ce ne soit pour prier et méditer sur les paroles de tes prophètes, mais pour ma petite personne. Mais voici que votre maison était désertée, et la voilà bellement fréquentée. C'est déjà la moitié du chemin, ne perdons pas espoir.

Il se tourna vers les derniers arrivés.

Monsieur, je crains que vous n'arriviez trop tard. J'ai déjà décliné l'invitation que vous me faites, nos amis vous ont précédé, et j'ai déjà tout expliqué: non, je ne suis pas envoyé par Rome (qui se fout bien de Vaudemont, si vous voulez mon avis), et non je ne sortirai pas d'ici. Pour de plus amples détails, adressez-vous à nos amis avec qui j'ai eu le plaisir de m'entretenir. Pour la messe aussi, vous arrivez un tantinet trop tard. Mais ce n'est que partie remise, je vous attends dimanche prochain pour une autre lecture.

Je vous remercie cependant de vos précisions géographiques, mais ne voyageant pas trop ces jours-ci, je ne risque guère de m'égarer. Je m'acclimate fort bien de la Lorraine, vous remarquerez, avec qui je n'ai pas de problème, ne vous en déplaise. Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous, à part quitter cette église, bien entendu? Dans le cas contraire, je vais retourner à mes occupations.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3867
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 18:03

J'aime beaucoup l'intervention de Louise.
Alexandre étoilé, ça me dit quelque chose, mais je sais plus d'où. Il doit venir d'Armagnac où de pas loin.
Continue à répandre la bonne parole Zarathoustra, elle ne fera qu'illuminer l'aridité de ce désert. Smile


Edit : je viens de voir que même le duc en personne s'est déplacé, trop fort ce Zarathoustra. ^^
Ca me rappelle le désert qu'était Lausanne juste avant que je me présente aux élections. Après c'est devenu très vivant, on a même vu des émigrés revenir, si si ^^

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 20:20

Raoulleglabre a écrit:
Amen ! Un miracle ! C'était un miracle ! Alléluia ! L'église Bonne Dame de Sion de Vaudémont comptait presque 10 visiteurs ! La Cène était presque complète. Et quels visiteurs ! Le Duc de Lorraine Himself ! Sa Grâce Thomas Sauveur Von Frayner zu Talleyrand ! L'Apôtre Zarathoustra tenait, lui, le haut du pavé et presque toute la cour lorraine l'entourait. Leurs pas traçaient de profondes empreintes dans la poussière grise qui datait de juillet. Mon lecteur se dispensera, je le prie, comme il convient dans une église, de contester la précision de la datation : qui mieux qu'un suisse sait la date de la dernière poussière, c'est inné chez lui. Et de la poussière, Dieu sait qu'il y en avait, là. Un jour, si Dieu le veut, des gratouilleurs du futur découvriront dessous, fresques, graffitis et corps enlacés en une dernière agonie. En effet, les apostrophes volcaniques obscurcissaient le Ciel et surtout sa maison. L'éruption restait jusque là phréato-magmatique, il faut dire. Quelques postillons et beaucoup de politesse. C'était vraiment curieux la Lorraine. Tout était à l'envers en fait. La poussière avant l'incendie, le duc avant le curé, le procès avant l'infraction, le pépin avant la prune. Quant à mon spadassin, me demanderez-vous ? Et bien, il restait sagement en arrière. De l'encens, la myrrhe et l'or, Raoul le glabre, camelot ambuleur, préférait le troisième.

Murmurant doucement à l'oreille du dernier badaud entré là,


Vous savez, ce qu'il y a de bien à Genève, dans l'église saint pierrot, c'est qu'on y met des tapis pour prier le Seigneur. C'est confortable et propre. Vous ne voudriez pas me prendre deux trois tapis, vous ? C'est de la qualité vous savez. C'est suisse allemand de Soleure. Vous pouvez même choisir le motif. Une scène de chasse pour [...]

Un p'tit canevas des sœurs de charité ? une sainte vierge qui clignote pour la vieille tante bigote ? un calice baveur pour le tonton farceur ? [...]

Non ? Vraiment ? [...]

Je vous l'amène.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 20:21

Alexandre* a écrit:
Alexandre devant le refus de l'individu de quitter les lieux le vit se réfugier à l'intérieur de l'église. Les armes furent laissées à l'extérieur à un homme de garde car nul besoin contre un seul homme de céder à la tentation de le pourfendre.

Vu le nombre qu'ils étaient, on ne voyait pas très bien comment il pourrait ne pas être jeté dehors manu militari.

Celui ci continuait à nous raconter la même chanson depuis le début dont tout le monde se moquait éperduement puisque le problème n'était pas de savoir ce que faisait Rome ou ne faisait pas, mais seulement qu'il n'avait rien a faire dans un lieu de cultes lorsque l'on était brigand.

Il ne s'agissait pas de l’empêcher de prier dans une église qu'il ne reconnaissait pas , ce qui d'ailleurs était tout a fait contradictoire avec sa position, mais il s'agissait qu'il n'avait pas le droit d'en faire un lieu ou il prêcherait une religion non reconnue.

Le Duc de Lorraine arriva et Alexandre le salua et donna l'ordre à ses hommes de le faire sortir.

Mes frères puisque notre ami ne veut pas sortir de lui même, vous le prenez et le jeter dehors puisqu'il n'a rien à faire dans cette église Aristotélicienne Romaine.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 20:22

Zarathoustra a écrit:
Zarathoustra constata le peu d'issue dont il disposait, et le mit en regard avec la persévérance dont ses hôtes faisaient preuve. Il secoua tout cela dans le dedans de sa tête, et bon, se résigna.

Attention, je suis blessé.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4715
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 14 Oct - 20:23

beau jeu déployé là.Izaac aime 

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Mar 15 Oct - 8:51

Jonhatan27 a écrit:
Jonhatan suivit son grand maitre.
Citation :
Attention, je suis blessé.
Il prit l'homme par le bras.
Senher puisque vous êtes blessé, je pense que le medecin disponible de ce village se fera un plaisir de vous soigner.

Suivez nous sans faire de grabuge s'il vous plait.


Il tira sur le bras pour l'entrainer vers la porte. Mais son regard se porta sur un autre homme venu devant l'église.
D'un signe de la tête il le montra au reste de la troupe.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Mar 15 Oct - 8:53

Zarathoustra a écrit:
Tout en se laissant embarquer, Zarathoustra aperçut un panonceau probablement apposé là par un officier municipal:

Citation :
Vaudemont: Population : 91
Un rai de soleil aussi matinal qu'automnal nimbait le toit fatigué de l'église.

Mes frères, mes sœurs! 91 vaudemontois! Louons le Seigneur! Quand je suis arrivé, il y en avait 83. Soit huit de plus, c'est-à-dire un dixième! Quand je suis arrivé, l'église était déserte, et chacun s'en désintéressait, et aujourd'hui, nous voilà ici assemblés devant la maison de Dieu. La vérité est qu'il faut y voir un signe, une grâce divine pour avoir rendu son âme à notre église.

Mais cette dîme, ce cadeau du Ciel, ce serait pécher devant la face de l'Eternel que de la garder par devers soi dans notre cassette, il la faut faire fructifier! Laissez l'église Notre Dame de Sion retourner à sa déshérence, et je prédis pour ces terres les pires fléaux que le Très Haut réserve aux mauvais croyants. Vaudemont est à l'image de la terre du jardin du presbytère, en friche mais riche de récoltes à venir. Laissez-là en jachère, et il en sortira la Malepeste. Rappelez-vous ces villes et villages ayant disparu, fautes d'habitants, et qui, hameaux déserts, effraient aujourd'hui le voyageur esseulé. Est-ce là l'avenir que nous voulons pour Vaudemont?

Aujourd'hui vous vous félicitez de capturer un pauvre hère qui a trouvé refuge dans la maison du Seigneur, mais vous allez retourner sous votre chaume, et qu'en sera-t-il demain de Vaudemont et de son église? Je pose la question.

Aïeuu... attention, je vous dis... je suis protégé par les conventions de Genève...

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:39

Raoulleglabre a écrit:
C'est pas faux.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:39

Jonhatan27 a écrit:
Jonhatan écouta celui qu'il accompagnait vers la sortie et vit le panneau mais se demanda si le pauvre n'était point aussi en perte de vue.

Lui selon la source la monnaie de paris (dufric) eu échos ce jour d'une autre population.


Messire que dites vous plus huit habitant depuis votre venue en ce lieux, moi selon une affiche vue il y a peu on a écrit
Citation :
Vaudemont Verger 73
donc dix habitants selon vos dires semble avoir fuit.

Mais bon continuons notre chemin.


Ils descendirent les premières marches, mais vu le trouble visuel que semblait avoir l'homme il préféra que ses compagnons l'assistent, que notre homme tombe et qu'on l'accuse de l'avoir martyrisé.

Messire faites attention nous allons descendre les escaliers.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:40

Zarathoustra a écrit:
Les affiches, ça va ça vient, mais celle-ci semble bien porter l'estampille municipale:

[hrp]Interface principale => Hors de la ville => Informations sur les villes => Informations sur le village:
Informations sur le Royaume

Informations sur le Comté/Duché

Informations sur le village
Population : 11840 Population : 400 Population : 90
Prestige : * * ½

Langue : Français
Maire : siri
[/hrp]

Zarathoustra regardait avec méfiance son escorte, n'allait-il pas l'envoyer dans un fossé?

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:40

Alexandre* a écrit:
L'homme n'offrit pas de résistance, ce qui en soit valait mieux car si Alexandre n'approuvait pas la violence il n'hésitait pas y recourir si il le fallait. Pour l'heure tout se passait bien.

Les frères de l'Ordre du Sainct Esprit, Chancelier en premier, le firent sortir de l'église.

Passant devant, Alexandre l'entendit parler de son extraordinaire pouvoir de faire naître la population rien qu'en priant. Alexandre sourit et leva les épaules.


Frère Jonhatan, remettez Messire Zarathoustra aux mains des autorités de Lorraine


Alexandre se tourne vers le Duc de Lorraine


Votre Grâce, nous vous conseillons de faire garder nuit et jour cette église afin que notre ami n'y revienne pas

Voilà donc notre mission accomplie et l'homme à votre disposition

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:40

Thomas_sauveur a écrit:
Thomas était là, il suivait la scène en compagnie de Elenna et quand l'homme fut remit aux autorités de Lorraine sans résistance aucune celle-ci l'envoie une énième fois en procès. Thomas lui regarde Alexandre et ses hommes s'inclinant très respectueusement devant eux. Ils avaient aider son Duché et pour cela le Duc pouvait bien s'incliner. Se redressant il dit:

Merci de vos aide précieuse, vraiment ! La Lorraine doit à votre ordre un grand et profond service. Nous souhaitons que vous puisez aider encore beaucoup de provinces dans le péril et le besoin. Vraiment, merci.

Il ce tourna vers Elenna et les gardes ducaux présent.

Remettez cet homme au tribunal de Lorraine et surveiller cette église, jour et nuit, sans cesse. Nous vous aiderons, que cet homme ne remette plus jamais un pied ici, quitte à employer la force.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:41

Elenna a écrit:
Elenna regarda la scène sans broncher, observant les manœuvres des gardes pour attraper l'homme et le sortir du bâtiment, bien que celui-ci soit tout à fait disposé à les laisser faire. Elle les suivit alors dans les escaliers. Une fois les pieds mis au sol, elle s'avança à leur hauteur. Le Duc semblait les avoir suivit également. Ca y est, c'était à son tour d'agir.
L'homme était sorti de l'église, mettant fin à la mission des autres personnes. La jeune femme regarda le prêcheur. Il n'avait pas l'air méchant, mais ce n'était peut-être qu'une apparence. C'est alors que la voix du Duc attira son attention :


- Remettez cet homme au tribunal de Lorraine et surveiller cette église, jour et nuit, sans cesse. Nous vous aiderons, que cet homme ne remette plus jamais un pied ici, quitte à employer la force.

- Entendu Vostre Grâce, dit-elle avec un acquiescement de la tête.

Elle se dirigea vers l'homme, en sortant une corde de sa ceinture de brigadier. Bien qu'elle ait pris quelques muscles ces derniers temps avec l'entrainement de la maréchaussée, elle restait une femme. Elle préféra miser sur la sécurité.
La jeune fille attacha les deux mains de l'homme l'une à l'autre, en veillant toutefois à ne pas lui faire de mal pour qu'il ne se plaigne pas d'une quelconque douleur. Elle lui attrapa le bras
.

- Nous y allons Messire.

Elle lui tira le bras légèrement pour lui faire comprendre qu'ils partaient en direction du Tribunal.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Ven 18 Oct - 15:42

Zarathoustra a écrit:
Zarathoustra se laissa attacher les mains de bonne grâce.

N'ayez crainte, mon intention n'est pas de détaler comme un lièvre. Mon état ne me le permettrait pas, et de toute façon, je n'ai rien à me reprocher. Deos est mon seul juge.

Il regardait les personnes qui l'entouraient.

"Votre grâce". Vous êtes donc duc de Lorraine. Pas un seul d'entre vous n'a nommé les institutions que vous représentez. je me suis demandé un instant si je n'avais pas affaire à une bande de malfrats.

Puis il s'adressa à la femme qui l'encordait avec tant de soin.

Allons, madame, allons. Je connais bien le chemin du Tribunal.

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 24 Nov - 17:17

24/11/1461 15:10 : Vous avez vendu à Charles_de_raveline 1 miche de pain pour 9,50 écus.
24/11/1461 15:00 : Vous avez vendu à Elenna 1 miche de pain pour 9,50 écus.
24/11/1461 00:10 : Vous avez vendu à Duncan_mac_guire 2 miches de pain pour 9,50 écus.
23/11/1461 17:30 : Vous avez vendu à Scapin 1 miche de pain pour 10,80 écus.

Zarathoustra n'était pas maquereau, et pourtant il avait mis des miches sur le marché, à des prix il est vrai relativement dissuasifs. Il n'avait donc pas trouvé d'acheteurs, ainsi en va-t-il de la loi du marché en économie libre. Sauf quelques curieux qui lui avaient acheté au compte-goutte. Et ces curieux lui avaient adressé des courriers, pas toujours discourtois:


Citation :
Sieur Bonjour

Et bien à ce prix là votre pain doit être on ne peut plus agréable.

A moins que vous souhaitiez gagner quelques écus sur le compte des Vaudémontois alors que vous voyez notre marché si pauvre et nos citoyens si triste à tel prix

je ne peux penser que vous spéculiez alors que vous n'êtes même pas boulanger et que vous allez quitter d'ici quelques jours nostre Duché.

Bien à vous
Scapin
Gouverneur des FDL du bastion des Sangliers de Vaudémont
Citation :
Cher gouverneur,

Je vous laisse juge de la qualité de mon pain. Sachez que les boulangers ne sont pas les seuls pourvoyeurs de pain, les voyageurs marchands le sont également. J'ai constaté la pauvreté du marché de Vaudemont, et la tristesse de ses habitants, dont la responsabilité serait plutôt à imputer aux gestionnaires, dont je ne sais si vous faites partie, étant ignorant de ce que sont les FDL du bastion des Sangliers de Vaudemont. Il s'agit apparemment d'une association de chasse au gros gibier. Si c'est le cas vous me permettrez peut-être de souligner votre piètre performance, le marché de Vaudemont étant, en dépit de la saison fort propice, dépourvu de venaison comme de presque tout.    

Cordialement,

Z.


Il en reçut une autre, plus cordiale. Mettre quelques miches sur le marché était apparemment un moyen très efficace de nouer des contacts.


Citation :
Bonjour Messire Zarathoustra,

Je me nomme Elenna von Strass, Lieutenant des Forces Ducales de Lorraine.

Je suis passée tout à l'heure sur le marché quand j'ai aperçu votre étalage de pain à 9,50 écus. J'ai trouvé ce prix bien cher pour ces denrées, d'autant plus que les vendriez bien plus rapidement en baissant celui-ci.

Comprenez bien Messire, que je ne suis pas là pour vous faire la leçon et que vous faites ce que vous voulez de vos denrées puisque le marché est libéralisé. Ce ne sont que des conseils mais je pense que cela serait plus bénéfique pour vous, ainsi que pour nos habitants si les prix seraient plus attractifs.

Bien à vous,

Elenna von Strass.
Lieutenant des Forces Ducales de Lorraine.
Procureur de Lorraine.
Citation :
Bonjour Lieutenant,

Je vous remercie de votre sollicitude, mais je ne suis pas spécialement pressé de vendre mes denrées. D'autre part, j'ai besoin d'argent pour remettre sur pied mon charisme et ma force mises à mal par les procès successifs et autres aventures lorraines.

Puisqu'on en est aux conseils, je vais me permettre de vous en adresser un, en toute simplicité et sans ironie aucune. Ayant eu l'occasion de visiter plusieurs villes lorraines, j'ai pu remarquer que leurs économies étaient souvent fragiles et instables. Ceci n'est que mon point de vue, et le voici: toutes lois de régulation, appel à la bonne conduite, interdiction de spéculation n'y peuvent rien faire. Le vrai moteur d'une économie stable, c'est la démographie. Beaucoup de producteurs, beaucoup de consommateurs sont la seule solution pour avoir un marché solide et fourni.

En ce sens, toutes mesures visant à empêcher la venue et l'installation d''étrangers en terre lorraine est à bannir, c'est le contraire qu'il faut faire. En plus d'attenter à la justice, les législations d'exception de type loi martiale mettent à mal l'économie locale, en décourageant la venue et/ou l'installation d'étrangers, d'autant que chez vous, chose étrange, ce type de loi entraîne la fermeture d'université, or la vie intellectuelle fait partie des des choses qui font qu'un pays est attractif ou ne l'est pas. Ce type de loi doit être réservé à des cas de crises extrême. Bref: faire venir des gens, être accueillant est la meilleure manière de bénéficier d'un marché dynamique. Sans parler de l'ennui et de la monotonie qu'entraînent le repli et la solitude, et qui font couler en abondance la bile noire, qui est humeur fort mauvaise.

De même, la spéculation ne doit pas être interdite mais encouragée: elle fait venir des marchands, qui apportent de l'animation, et des denrées exotiques dont ont besoin les plus nantis. Les marchands et la spéculation contribuent à maintenir, dans une mesure raisonnable, des prix hauts, ce qui est bon pour les producteurs, c'est à dire la plupart des habitants d'une ville. Dans une mesure raisonnable bien sûr: il est évident que les affameurs doivent être pendus haut et court sur la place publique par une population légitimement courroucée.

Ces affameurs, ce sont dans le cas qui nous occupe la noblesse repliée sur elle même dont la Lorraine semble être exceptionnellement bien pourvue, qui met en place des mesures centrifuges, et les sbires de l'Eglise de Rome qui préfèrent voire les églises vides plutôt qu'occupées par quelque anabaptiste en recueillement.  

Aussi, bien que je comprenne votre désarroi, je crains de ne rien pouvoir faire, à mon échelle, pour l'économie lorraine, si ce n'est d'encourager les bonnes volontés dont vous semblez faire partie à faire respirer votre pays et à l'ouvrir vers l'extérieur.

Cordialement,

Zarathoustra

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 16 Mar - 19:06

Quelque part sur le sol confédéral, des Huguenots s'affairaient. Certains allaient aux putes, d'autres amenaient des petits pots de beurre à quelque parent, d'autres encore lisaient un livre des vertus d'un air pénétré, d'autres enfin fourbissaient leur rapière. Là, un garçon vacher menait ses bêtes indolentes.

Parmi eux, Zarathoustra devisait avec un talib. Et la question à lui adressée par ce dernier le fit se lever, lever les bras au ciel, et parler ainsi.


Huguenots, mes frères et sœurs dans la foi! Profitons du calme que nous offre cet hiver finissant pour méditer sur notre sort, avant que ne se fasse assourdissant le fracas des armes mêlé à la clameur des justes et aux supplications des damnés.

Voilà que les envoyés de Rome ont repris possession de la cathédrale de Genève, comme ils répandent leur fange sur nos pavés, qui retrouveront bientôt leur lustre. Grand bien leur fasse, en vérité, car la cathédrale n'est qu'un tas de pierre! Qu'ils prient en forêt, avec pour autel une vieille souche et pour nef les frondaisons, sur la place publique avec la voûte céleste pour beffroi, ou sur les austères bancs d'un lieu de culte construit pour garder les fesses réformées de la cruelle morsure du froid, les vrais croyants sont partout sur la terre, chez eux, dans la maison de Dieu.

Telle est la leçon que le Très Haut nous adresse! Quant aux mécréants, ils ne perdent rien pour attendre, laissons les aux accès de stupre et de débauche auxquels ils se livrent probablement en ce moment même au sein de l'église Saint Pierrot. De même que les usurpateurs disent "Les membres du clergé sont bons et beaux, et sont seuls à pouvoir lire les écritures et prodiguer les sacrements", de même ils disent "L'église est le seul lieu du culte, où la parole sainte peut être exclusivement entendue. Le reste n'est que paganisme". Leur erreur est grande, et grand leur péché. Prions pour eux, afin d'attirer sur leurs âmes noires la miséricorde de l'Unique. Après quoi nous irons leur casser la gueule pour récupérer notre bien.

"Considère, Seigneur, les outrages qui sont faits à ta propre gloire. On a démoli tes sanctuaires, on a aboli ton saint service... Agis pour l'amour de ton Saint Nom, afin qu'il ne soit pas toujours profané et méprise par tes ennemis... Ceux qui nous affligent se confient en leur puissance charnelle, mais, 0 notre bon Dieu, nous nous confions en toi. Nous sommes faibles et petits, mais tu es notre force...

Cependant, Seigneur, nous te prions pour tous ceux qui ont besoin de ta grâce et de ton secours. Donne-leur à tous toutes les choses qui leur sont nécessaires pour leur salut et pour leur consolation. Bénis aussi toutes les Puissances de la terre. Remplis-les des lumières de ton Saint-Esprit, et d'un saint zèle pour ta gloire... Nous te prions même pour ceux qui nous persécutent. Humilie-les, Seigneur, mais n'achève pas de les détruire. Aie pitié de leur ignorance, et convertis-les par ta grâce. Pousse des ouvriers dans ta moisson; donne efficace a ta Parole; répands ton Esprit sur toute chair; éclaire tous les peuples de la terre; afin, Seigneur, qu'ayant tous ta connaissance, ta crainte et ton amour, nous vivions tous comme tes enfants, et que nous te servions tous d'un même cœur.... jusques à ce que tu nous élèves tous dans le palais de ta Gloire, ou nous célébrerons éternellement ton Saint Nom. Exauce-nous, 0 notre bon Dieu!"*



*Les deux derniers paragraphes sont inspirés d'un prêche de Claude Brousson, champion du monde des prédicants au [url=fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sert_(protestantisme)]Désert[/url]

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3867
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 16 Mar - 22:22

Izaac aime 

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5287
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Lun 17 Mar - 7:36

Izaac aime 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Sam 11 Juin - 11:03

Zarathoustra ouvrit la porte de la cathédrale de Genève. La porte grinçait et ça sentait le renfermé. Il tartina les gonds de saindoux et laissa la porte grande ouverte.

C'était le vendredi, jour des humbles, et temps de recueillement et de communion pour les Réformés. Il balaya le bâtiment du regard, et devant ses yeux enfiévrés apparut la grande peuplade des vrais croyants, bruyante et hagarde.

Il décida de s'adonner à une prédication, comme au bon vieux temps. Il s'éclaircit la voix.


Mes frères, mes sœurs, je vais, je viens dans le ville et partout je vois l'indolence. C'est le poison dont la paix est le dard! La paix dans les chaumières qui endort nos esprits et nos âmes, parce que nous sommes à l'abri de nos remparts -et jusqu'à quand?- lovés dans un écrin de tolérance.

Ici, je vois que le Jour des Humbles est remisé aux oubliettes. Là je vois, que la République a renoncé à protéger la vraie foi, rejetant dos à dos les croyants et les impies, les fidèles et les envoyés de Rome. En vérité, je vous le dis, la réformation de la foi aristotélicienne est aux fondements de la République.


Il leva un index inquisiteur qu'il brandit, cette fois, verticalement.

Avons-nous oublié nos martyrs, avons-nous oublié la persécution sont hier encore, nous faisions l'objet? Ayons une pensée pour nos frères et sœurs qui dans toute l'Aristotélité sont contraints au Désert, à vivre dans la clandestinité ou dans les geôles de pays où Rome dicte ses lois. Quel est leur crime? Vivre leur foi, en toute simplicité, sans intercesseur, tel est le forfait qui leur vaut opprobre et l’infamie.

Ayons une pensée donc, pour les vrais croyants qui en dehors de notre petite vallée, souffrent pour la gloire du Trés-Haut.


Il leva les bras.

Pour vous, pauvres fidèles, qui êtes persécutés pour la justice, réjouissez-vous au Très Haut, car le Jardin des Délices est à vous. Ah ! que vous êtes heureux vous qui pleurez maintenant ! Car un jour vous serez consolés. Que vous êtes heureux, vous qui maintenant êtes chassés de vos maisons pour la cause de l'Unique. Car un jour vous serez reçus dans ses bras bienveillants. Que vous êtes heureux, vous qui maintenant faites votre séjour dans les bois et dans les cavernes ! Car un jour vous habiterez dans le palais de Deos, et vous serez éternellement abreuvés au fleuve de lait et de miel.

Loués soient les prophètes!

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3162
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Sam 11 Juin - 19:42

Remettons un peu d'ambiance Very Happy

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 12 Juin - 10:54

C'est pas gagné...

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3162
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 12 Juin - 19:03

C'est plus facile avec un projet Smile

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Ambuleur
avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   Dim 12 Juin - 20:04

Tu as quelque chose en tête? Sinon les projets ça se trouve, c'est plutôt les gens à mettre dedans... A part le Vieux qui fait des ronds dans le ciel, Camy et Marieke qui s'écharpent, entre les retraités et les vadrouilleurs y'a pas grand monde dans le coinceteau.

Si on a un petit frère de Petitfrère, c'est le nouveau proc de Genf!

______________________________
Eins thut Noth.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'éternelle parousie de Zarathoustra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'éternelle chanson
» La quête de la beauté éternelle
» L'eau seule est éternelle ? Liliya
» La vie éternelle
» Lune Éternelle [Finiiish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: