Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:30

Note : Possible qu'il y ait quelques incohérences qui se soient glissées dans le récit.
Ljd Coco ayant visiblement eu un coup de sang, elle a supprimé l'ensemble de ses interventions.




Luc_la_misere a écrit:
C'est avec tristesse qu'il voyait les mendois se renfermer sur leur peine

Juste une folle obnubilée par le caca de temps en en temps se défaicant dessus en mimant le port d'une charrette sortait de sa fosse a purin

les gens d'ici étaient il a ce point emplis de certitude sur le petit buissenesse du marché aristotélique qu'ils s'en tapait de leur porc de pape et que la peur de perdre quelques deniers leur faisait seul l'effet d'un coup de canon dans le fondement d'un oliphant?


sourd aux dialogues ,ne sachant pas que la vérité née de la discution telle une moulle filtrant les égouts ils se refermaient faisaient les fier a bras a la langue coupée
la chance du simple d'esprit de pas etre tombé sur des brigands !
les voies de Déos sont impénétrables contrairement a celle de l'enfant de coeur...


entrant en prière

Mon petit Déos oublie mon petit soulier il y as tant de nécéciteux !
que le phare est loin!
Empallons ce pape et rentront chez nous a part de donner de la confiture a des cochons nous nous perdons dans ce bidonville ou trois creuvards le dispute a deux mort de faim!

Que ton nom soit sanctifié et que tu viennes nous parler vite!
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:30

Roy a écrit:
Dans le genre inutile...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:31

Meliandulys a écrit:
Un claquement de main sonore se fit alors entendre derrière le bougre qui venait de parler.
Le Primus s'approchait, tout sourire, en applaudissant de bon cœur.


Quelle verve, quelle aisance, quelle qualité du verbe au service de la représentation. Tout dans l'économie de mots... dans l’économie d'idée aussi.
Mon brave, tu donnerais ses lettres de noblesse à un nouveau genre théâtrale si jamais le cœur te dictait d'emprunter un jour cette voie... le minimalisme.
A moins que ça n'existe déjà... enfin bref.


Le regard rieur quelques instants auparavant, redevint alors sérieux. Aucune animosité, ni violence, ni colère dans celui ci. Simplement une certaine insistance, une volonté de chercher l'échange, de créer l'échange autrement que dans le vomissement de remarques haineuses dénué de réflexion.

Pourquoi n'essayerais-tu pas autre chose ? Pourquoi n'oserais-tu pas quelque chose de plus courageux et de plus intelligent.
Le dialogue et la réflexion à la place du déni de compréhension et du beuglement par exemple...


C'est ce qui différencie l'homme de la bête, le dialogue et la réflexion... Essayes donc, tu verras, on en ressort généralement grandi Essayer, c'est l'adopter.

Le regard du Primus couvait celui de l'homme à qui il s'adressait. Presque doux, comme pour l'inviter à passer outre sa colère et sa haine pour dialoguer et comprendre.

Si jamais tu es tenté par cette nouvelle experience enrichissante, je suis là, à ton service, sans haine ni violence, ouvert au dialogue, prêt à répondre à toute question que tu jugerais bon de me poser. Nous ne venons pas ici vous combattre, ni vous piller. Nous venons simplement honorer une mission divine, en aucun cas nos actes sont dirigés contre vous.

Attendant une réponse, il sorti de sa besace une miche de pain entamé.

Du pain de Genève, il a été bon, mais il est surtout rassi à présent.
As-tu faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:31

Arthurus009 a écrit:
Et comme un claquement de mains avait introduit l'homme, c'est avec un claquement de mains qu'il choisi de faire, à son tour, son entrée. Arthurus, comme à son habitude encapuchonnait, laissa entrevoir un sourire narquois se dessiner au travers de sa barbe et regarda luc du chaton de la litière...

Mon seigneur... Mais quelles vertus dans vos paroles... Quelles grandeurs dans l'éloquence de votre discours... Je reconnais dans ces phrases la grandeur de votre Déos annoncé comme le plus grand cuisinier de lapins et cannibale de part ce fait...

A la fin de cette phrase, Il fit une révérence dont seul les acteurs de théâtre ont le secret...

Écoutez donc, très chère, les conseillers de votre ami... Il me semble que vous en ayez aussi besoin... Le jeune chaton ne devrait pas faire ses griffes de la sorte.

Arthurus se retourna vers le Primus. Son attitude avait changé, il venait de troqué son déguisement burlesque pour emprunter une attitude emprunt de noblesse et de grandeur.

Puisque vous proposez le dialogue dans le calme, sans haine ni violence... je suis prêt à partager votre pain rassi et en échange partagerez-vous peut-être cette pomme avec moi?

Il plongea ensuite son regard perdu dans l'obscurité de son capuchon, dans celui du Primus. Comme pour mieux sonder son âme. Après une courte réflexion, il leva la tête vers le ciel et entama sur un ton empli de sagesse le dialogue...

L'oppression d'un peuple dans sa liberté d'expression peut-elle justifier les actes commis par un groupe religieux?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:31

Luc_la_misere a écrit:
Apres avoir vu un Mendois tout juste capable d'aligner 5 mots et grâce au Primus d'avoir comprit qu'il s'agissait d'une nouvelle forme de théâtre tout comme sa Poésie hurlée était une avant garde de la chanson de geste il applaudit donc aussi

Mais pas super convaincu leurs démarche artistique semblaient comme qui dirait a l'opposée

Se retournant vers la dame de l'artiste


Madame vous parlez de méchanceté pour parler?
Je ne suis pas convaincu qu'elle soit un prés requis si j'était un si méchant homme je ne tenterais pas d'essayer d'établir un minimum de dialogue

Se faire traiter de brigand quand on ne cherche pas a piller
Le dire le redire et que sa ne rentre pas sa as de quoi agacer

Tout comme je peu comprendre que vous soyez agacés de notre présence

Puis écoutant le nouvel arrivant qui semblait plus s'adresser au Primus qu'a lui même il se permit de lui dire un mot

C'est justement pour qu'il n'y ait pas d'oppréssion de liberté d'expression que j'essaye soit en taverne soit en place publique de parler avec les rares gens de ce pays

peine perdue me diriez vous ? vous avez surement raison ....

mais vous devez convenir que si on avait demandé au maire de faire empaler le pape qui se trouvait a ce moment dans sa ville en fournissant le pal bien sur pour qu'il n'y ait pas de perte de bois de la mairie on aurait surement eu une réponse positive?

Sourit

nous n'avions pas d'autre alternative et avons fait ce que la foi et les crimes commis contre nos frères et d'autres nous commandais au risque de déranger Mende dans ses habitudes

Tous ces faux prophètes qui disent au peuple : « Paix, paix ! » Malheureusement, il n'y a pas de paix ! ceux qui prétendent l'inverse sont soit des aveugles ,des sots, des profiteurs ou de fiéfés menteur
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:32

Roy a écrit:
Roy posa doucement la main sur l'épaule de sa belle et la pressa doucement.


Si j'aligne cinq mots...ce n'est pas pour faire de la poésie...ce n'est pas non plus du théâtre, ni de la haine ni rien.

Si j'aligne cinq mot, c'es que je deviens las de vcs paroles incensées. Vous parlez de dialogue mais vous ne pensez qu'à nous mettre vos idées réformées dans la tête alors qu'on en a rien à carrer.

Votre façon de faire en prenant la mairie, vous laisse plutôt passer pour des extrêmistes fanatiques...


Alors je suis las de vos ânneries.

Point.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:32

Luc_la_misere a écrit:
extrémiste fanatiques .........j'aurais pas dit mieux..........

par contre on ne cherche pas a vous convertir juste a ce que vous arriviez a comprendre dans le manichéisme ambiant que nous ne sommes pas des brigands ce que vous aviez l'air d'avoir du mal a comprendre

Pour que la réforme fasse son chemin dans les coeurs il faut qu'elle soit librement consentie c'est un chemin de liberté pas d’aliénation contrairement a la catin romaine

Il n'y as pas d'usurpateurs de la parole de Déos chez nous qui disent faites comme je vous le dit parceque je vous le dit

donc mon but et de savoir exactement ce que vous nous reprochez pas de vous faire voir la lumière
mis as part l'occupation provisoire de vos bâtiments municipaux le temps de ce procès?

Nous traiter de brigand est aussi incongru pour ne pas dire autre chose que si nous mettions en proces tous les gens qui se révolte et que nous reconnaissons

Et cela a l'air d'etre votre principal argumentaire

Me comprenez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:32

Meliandulys a écrit:
Luc aux prises avec une donzelle pour un échange qui semblait animé, le Primus attendait la réaction de l'avare en mot. Mais à sa grande surprise, ce fut un autre intervenant qui apparut. Il ne se souvenait pas l'avoir déjà croisé, mais le bougre semblait être la pour répondre à son invitation au dialogue plus que pour en découdre. Après tout, lui ou un autre, Mélian avait ce qu'il voulait. Quelqu'un qui semblait avoir l'intelligence necessaire pour croire que la parole apportait souvent bien plus lorsqu'elle n'était pas au service de la haine seule.

Une pomme fut proposée. Le Primus l’accueillit d'un sourire.
Alors il prit le pain et le rompit avant d'en tendre un bout à son interlocuteur.


Alors mangeons et discutons mon brave.

Et pas forcement dans cet ordre. Il n'avait pas encore offert à son estomac une première bouchée, qu'il avait déjà entrepris de répondre à la question fort légitime que son compagnons de fringale venait de lui poser.

A ta dernière question, je pourrais répondre avec économie de mot. Non aucune oppression n'est justifiable. Quel qu'en soit le motif. Et pourtant, l’Église et le Pape que beaucoup semblent défendre ici, se plaisent à le faire. Marchez dans notre giron ou souffrez. Vivez la foi selon nos préceptes, nos règles soyez pestiférés. Faites comme bon nous semble ou brulez. Écoutez notre seul parole ou le Très Haut se détournera de vous. De quel droit se placent-ils au dessus des autres mortels ?

Il s’arrêta un instant. L'autre bougre semblant être disposé à aligner quelques mots supplémentaire. Mais à leur écoute, le Primus jugea fort logiquement, qu'ils ne valaient decidement pas la peine qu'on s'y intéresse plus amplement. Au bougre autant qu'aux mots. Le grand philosophe italien Michele Colucci disait d'ailleurs en son temps "quand un mec, sur une information, il en connait pas plus que ça, il a qu'a fermer sa g..... !"

D'accord mon brave. Comme on dit, l'important, c'est de participer...

Il jugea preferable de continuer avec celui qui partageait son casse croute et qui lui semblait avoir plus de jugeote.
Au moins celle de croire à l'enrichissement et la compréhension qui peut naitre du dialogue.


Mais peut être n'est-ce pas de religion dont tu veux parler finallement...

Je comprends aisément que notre présence et le fait que nous devions temporairement occuper certains édifices de votre cité puisse vous paraitre obscure et désagréable. Mais l’Église et notre juste cause face à cette engeance qui se propage partout, nous contraignent à user de moyen de proscrit.

Et au delà de cette occupation partielle qui peut vous paraitre encombrante. De quoi avez vous donc à souffrir ? Vous êtes toujours libre de faire ce que bon vous semble, de dire ce que bon vous semble. Nous ne versons et ne verserons pas votre sang. Nous ne pillons pas. Nous ne lançons pas d’impôt qui pourrait nous permettre de nous enrichir aisément si tel était notre but comme le clame certain d'entre vous. Nous ne prenons aucune mesure, n'intentons aucun procès à l'encontre de ceux qui chaque nuit ralentissent notre œuvre en menant assaut sur assaut.


Il repris son souffle et une bouchée.

Nous aspirons juste à terminer ce qui nous a mené chez vous, le procès du pape, usurpateur de la parole divine...
Et nous repartirons comme nous sommes arrivés, sans qu'aucun de nous ou de vous, n'ait à déplorer d’événements fâcheux.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:48

Meliandulys a écrit:
Et alors qu'il était en train de partager son point de vu avec cet illustre inconnu à la pomme, la donzelle, celle là même qu'il croyait être en pleine discussion avec Luc, l'invectiva tout à coup.

Vous ne l'avez en effet pas dit...
Tout comme je n'ai pas dit que vous l'aviez dit.


Il lui offrit alors un sourire franc.

Votre maire légitime par contre, ne semble pas s'être gêné pour le clamer.
Il est clair qu'il est toujours plus simple de fédérer face à des malandrins qui commettent des exactions gratuites, pillant et violant.

Et vous vous en rendez compte, j’espère, que ce n'est pas ce que nous sommes.
Même si c'est l'image qu'il est trop simple de nous coller et que Rome se plait à nourrir.


Il laissa un silence s'installer durant une poignée de secondes avant de reprendre.

Pourquoi donc un sentiment de supériorité ? Parce que nous défendons nos idées ? Peut être. Parce que nous vous les imposons ? Non, je ne le crois pas.
Qu'avez vous à déplorer, si ce n'est un emprunt momentané de votre mairie ?


Ce que j'attends comme dialogue ? le genre d’échange que nous sommes en train d'avoir.
C'est la meilleur façon d'enfanter la compréhension et de supporter une situation qui est inconfortable pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:49

Arthurus009 a écrit:
Arthurus écouta chacun des mots du Primus avec attention. Ensuite, il prit délicatement le pain tendu de la main gauche. Son regard se perdait maintenant dans le lointain; Comme s'il attendait un signe du destin. Et celui-ci ne tarda pas à se manifester lorsqu'il posa son regard sur dame Coco...

Si je résume la situation, vous arrivez vous et vos congénères dans la petite bourgade de Mende. Pour satisfaire votre soif de vengeance à l'encontre du pape, vous y prenez la mairie. Vous expulsez le maire sans même prendre attache avec lui auparavant. Un maire élu par une population libre, sans haine et paisible. Comme si cela ne suffisait pas à humilier les villageois, vous changez le nom de la taverne municipale. Et l'une des vôtres, mairesse illégitime de Mende et idolâtrice de Déos , vole un malheureux pain. Ne vous satisfaisant point de cela vous manquez de respect envers les habitants dans les tavernes. Et comme simple argument de défense vous nous expliquez venir suite à un manque de liberté de la part d'une religion vous oppressant ?Ne seriez vous pas en ce moment, mon chère Primus, dans un excès de fureur en train de reproduire l'acte subi par les vôtres ?

Arthurus en ce discours s'était adressé d'un ton calme au deux protagonistes. Hommes qui avaient eu le courage de venir pour discuter des différents entre les deux partis. Il se tourna, lentement, vers le Primus. On ne pouvait déceler le regard d'Arthurus mais on pouvait y deviner de la pitié envers ces deux hommes.

Veuillez excuser la rudesse de certaines de mes paroles. Dans mes veines coule un sang emplit de liberté. Un sang refusant l'oppression. Un sang s'indignant devant l'injustice.

L'homme de théâtre reprit le pas. Dans une révérence d'une grande noblesse, il présenta telle une offrande la pomme de la main droite au Primus.

Donnez donc cette pomme à la mairesse, et dîtes lui que je ne saurais dérober le pain de plus pauvre que moi.

Arthurus regardait avec insistance le Primus mais aurait tant voulu avoir affaire à l'usurpatrice de siège municipal. Se tournant vers dame Coco et entamant une dernière révérence, il prononça ces mots.

Peut-être comprendra-t-elle que dans une pomme on trouve des pépins?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:49

Meliandulys a écrit:
Le Primus l’écouta sans ciller. Sans doute était-il malgré tout, déçu par la faible intervention de celui qu'il croyait plus ouvert à l'échange et à la compréhension.
Ça n'avait en fin de compte été que subterfuge, que comédie, que poudre aux yeux.


Je vois. En guise de dialogue, tu n'attendais qu'une occasion pour déverser une rancœur plate sans chercher à aller ni au delà des apparences, ni en profondeur dans l'échange. A la plus grande partie de ce que j'ai pu dire, tu as préféré ne pas y répondre, voir même l'ignorer simplement.

Si de ce simulacre, tu peux te contenter en guise de dialogue, alors grand bien t'en fasse. Je me méprenais sur ton compte.


Alors que l'autre semblait vouloir en rester sur ce fait d'arme de façade, Mélian l'interpela.

Je t'entends user avec tant de facilité de mots tel que Liberté et oppression... si je puis me permettre un conseil tout de même...

Il hésita puis se ravisa.

Non, ne me dis rien. Je sais... tu n'as que faire de mes conseils.
Alors va en paix. Puisse le Très Haut veiller sur tes pas égarés.


Le Primus, qui venait d’hériter de la pomme, s'approcha alors de la garce et la lui tendit.

Il y a des pépins, il est vrai. On y trouve aussi des vers parfois, se débâtant dans un monde étriqué sans forcement savoir ou comprendre qu'il y a autre chose de plus grand autour et que la présence de pépins, n'est pas anodine, mais necessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:49

Coco... a écrit:
Coco s'en retourna chez elle sans plus répondre.
Elle regrettait amèrement d'avoir essayé de participer à ce dialogue de sourd.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:49

Arthurus009 a écrit:
Arthurus était amusé de la réaction du Primus. Celui-ci n'avait uniquement retenu de l'histoire... la pomme; Comme pour mieux se dérober aux questions plus pertinentes de leurs méfaits en ce village de Mende. Voyant Dame coco partir, il la salua comme il se dû; avec grandeur.
D'un pas assuré, il se dirigea ensuite vers le Primus. Son visage toujours assombri par sa capuche et laissant apparaître une barbe soignée lui donnait une allure inquiétante et majestueuse à la fois.


Mon seigneur, votre mémoire est en effet bien limité ou sélective... comme il vous siéra de l'apprécier. Le résumé était-il trop long? Peut-être avais-je posé trop de questions à la fois? Dieu me pardonne, je viens de vous poser deux questions. Cela fait-il trop?... Mon Seigneur.

Son élocution était maintenant plus âpre, l'introduction venait de prendre fin avec l'histoire de la pomme. L'homme se refusant de répondre au question se cachait derrière une pomme destinée à une femme refusant elle-même de répondre devant la justice. Pour des gens venant prôner une discussion, leurs comportements étaient pour le dire franchement étrange. Il fallait les faire réagir.
Acte premier...
Le même lieu, les mêmes personnages à l'exception de la gente Dame et peut-être de son noble compagnon...


Vous venez pour discuter dites vous. Mais pourquoi alors ne pas répondre? Chaque fois que l'un d'entre nous vous pose une question, vous vous retranchez derrière votre Dieu où pire vous les insultez. Avez-vous si peur de vos actes pour vous cacher derrière lui? L'usurpatrice est-elle au dessus des lois de ce village pour ne répondre de ses actes? Le Saint homme retenu prisonnier a tord, une fois jugé non coupable, sera-t-il relâché par votre meute de chatons assoiffés de sang?

Arthurus se dirigea maintenant en direction du sir Luc de la misère... Il s'immobilisa à environ deux mètres. Il le regarda expressément. Scrutant son visage avec une grande attention... Poésie disait-il?

Primus... Tu me sembles, des deux, être le plus ouvert à un échange courtois... Peux-tu répondre au moins à une question... Simplement une...

Un léger silence prit place en cet instant...

Pourquoi, en preuve de bonne foi et sans te détourner pour une fois, ne commencerais-tu pas en ce tournoi à répondre à nos questions d'un ton courtois?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:50

Meliandulys a écrit:
S'étant rendu compte qu'il n'avait rien à faire ici, si ce n'est gaspiller du temps et de la salive pour rien, notre brave Capitaine s'était décidé à s'en retourner auprès de ses frères.
Mais l'autre fut plus rapide et de nouveau les mots s’écoulèrent.


En effet, je n'ai pas répondu aux questions que tu as soulevé, tout comme tu n'as pas pris la peine de réagir aux miennes avant.
Ce n'est pas d'une discussion que tu cherche en ce moment, mais un règlement de compte ou un duel.


Je ne ressens, à l'inverse de toi, aucune colère, aucune haine, aucune volonté d'en découdre, que ce soit par le verbe ou par l'acier.
La courtoisie est au dialogue une une nécessité. Mais une nécessité qui se doit d'être partagée.
Ne t'attends pas à cette offrande de ma part alors même que tu ne saurais être en mesure de me l'offrir en retour.


Il allait en rester là, mais dans un dernier effort, quelques mots sans animosité aucune.

Nous sommes là, dans votre cité, vous encombrant sans doute. C'est un fait auquel tu n'y peux pas grand chose jusqu'à présent.
Mais c'est à toi que revient ensuite le choix de supporter notre présence tant bien que mal ou de t'en énerver et de la laisser entraver ton quotidien. Tu semble avoir opté pour la seconde. Ce n'est pas moi qui aurais à en souffrir.


Le capitaine commença à s’éloigner. Il ne chercherait plus à dialoguer et se contenterait d'honorer la mission qui était la sienne et qui les avait tous mené par ici.
Et c'est avec lassitude qu'il lança quelques mots pour clôturer cet échange décevant.


Considères donc que je m'incline devant toi et que de ce duel que tu étais venu cherché, tu es ressorti grand vainqueur. Gloire à toi...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:50

Kirkwood a écrit:
Kirkwood qui avait écouté l'étrange dialogue à plusieurs voix s'était retenu.

Mais le dépit, la désillusion qui émanait du Primus l'atteignit également.

Bref, il craque...


Ô Primus, quelle folie t'amenions encore à tenter de convaincre de boire âne qui ne veut boire malgré qu'il le prétendions ??
Et qui oublie, encore et encore, que celui que nous nommons "Deos", n'estions autre que le Dieu créateur qu'il adore lui-même ?
Car si Rome estions hérétique, elle estions de même religion que nous.
Ou le sens du mot "hérésie" qu'on prêchions lors des préparations romaines au baptême n'avions plus de sens...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Jeu 29 Déc - 18:50

Arthurus009 a écrit:
Acte second
Le départ du capitaine, le muet et le nouvel arrivant...
Arthurus était déçu du comportement du Primus... Il aurait espéré tellement mieux de cet homme. Un être, empli d'amour et de compassion comme il le prétendait, ne pouvait quitter les lieux de la sorte. Devant lui s'étalait toute la grandeur de sa Religion ... Un triste ramassis d'enfants prônant un Dieu miséricordieux et ne pouvant répondre de leurs actes... Ils étaient les attaquants et nous demandaient de répondre à leurs questions... Voilà donc les préceptes enseignés de leur Culte? Drôle de manière d'agir.


Ne partez point de la sorte Primus, un nouvel ami... plus bavard... vient vous soutenir dans notre commun palabre. Je ne cherchais point à vous blesser... ni même à gagner un duel. Si tel est le cas, veuillez me pardonner. Tendre enfant... revenez donc.

Il conclu ainsi, sur un ton mélodramatique, le dialogue avec le triste capitaine. La révérence fut cérémonieuse. Et s'ils étaient sur scène nul doute à une ovation.
Puisqu'ils refusaient de faire le premier pas, l'homme de théâtre allait donc répondre... Il fallait leurs montrer la bonne éducation d'un pauvre paysan Mendois... la fuite d'un chaton gradé de Capitaine et le mutisme de son compagnon ne devait en rien effrayer le nouvel arrivant. Et comme sa première interrogation, malicieusement détournée, s'adressait en fait à lui...


Mon seigneur, je me présente... Arthurus, âne de profession et près à boire plus d'eau que vous ne pourriez en déverser. Ma vessie est bien large, je vous en prie.

Il se tenait maintenant face à cet homme. Le regardant avec questionnement... Allait-il se présenter? Aurait-il le courage de répondre à sa première question?
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 19:54

Autre sujet, même thème...


Delatourelle a écrit:
Bonjour,

Je suis toujours étonné de la façon dont Dame Amsterdam parle, en ne repectant rien de nos valeurs de notre bonne ville, même pas mon nom. Je suis aussi étonné, chaque jour, que personne ne relève le gant après le duel avec Dame Phonya. Est ce que vos hommes dorment tous?

Je ne vais tout de même pas défier Dame Amsterdam...
... selon les rites de la chevalerie, je dois vous laisser le choix de mon adversaire.

Sur ces paroles, delatourelle fit claquer ses talons, se retourna et quitta la salle.


Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 19:54

Tharsillana a écrit:
Tharsillana arriva toute étonnée de ce que Coco lui avait dit.

Et bien, mesdames alors comment s’adresse-t-on à Dame Coco...?
Vous qui clamez haut et fort être les plus civilisés des usurpateurs de Mairie que Mende n'est jamais connue, votre attitude n’étonnerais, si bien sûr j'avais succombé aux chant des sirènes. Mais comme il n'en ai rien, je ne puis que constater que vous révélez votre vrai visage.
Pour ce qui est du bureau, nous allons bien évidement vous laisser les restes, et puis de toute façon vous n'êtes que de passage, ici. Mende était là bien avant vous et survivra bien après votre triste passage.

Puis elle se tourna vers son héros Delatourelle.

Je crois, messire, que pas un seul homme de cet bande n'est de braies suffisamment remplies pour relever votre gant.
Cachés derrière leurs femmes ils ont beaucoup moins peur dirait-on.


Le sourire aux lèvres, elle se demandait si quelqu'un osera relever le défit du terrible héros Mendois, il est quasiment certain que non.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 19:54

Meliandulys a écrit:
Ou alors que nous ne sommes tout simplement pas là pour nous amuser et flatter l'ego d'un hurluberlu qui ne trouve d'honneur et de fierté que dans la réalisation du petit jeu pervers de la fessée, sans que cela ne change rien à rien au final. Ni pour vous, ni pour nous. Tout au plus ce genre de provocation, si nous nous décidions à nous abaisser à y répondre, pourrait se parer des atours d'un plaisir masturbatoire individualiste et futile pour celui qui gesticule. Phonya aura été trop bonne de lui répondre la première fois.

Et dame dont j'ignore le nom. Entre nous, si provoque il doit y avoir, sachez au moins frapper là où ça pourrait nous fragiliser, au moins nous faire frétiller. Parce qu'à ce rythme, votre bouche se dessèchera, votre gorge se parcheminera, votre langue se flétrira et de la bile vous sortira par les narines, avant que nous en soyons émoustillés le moins du monde par vos quelques bravades flemmardes.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 19:54

Vignolles a écrit:
Vignolles s'approche et chuchotte au primus :

Mélian donne lui une invitation au prochain tournoi s'il veut en découdre, au moins il verra ce que c'est que de donner des Gnons a gnon...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 19:54

Tharsillana a écrit:
Tharsillana se tourna vers la personne qui l'interpella.

La dame dont vous ne connaissez le nom se nome Tharsillana de Mende, messire brigand.

Peut-être était-il un homme assez courageux pour se battre en combat singulier ?

Et non... encore un flot d'insulte.


Il est vrai que cela ne changera rien à la destiné du Pape ou à la situation de Mende. Mais ce dont nous pouvons être surs c'est que nous avons été attaqué par des pleutres qui, hormis prendre par surprise la mairie en se cachant derrière une femme, Sourire prononcé et narquois, sans femmes c'est hommes brigands ou pas sont bien tous les mêmes. ne savent que prononcer des paroles insultantes.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 21:02

Meliandulys a écrit:
Enchanté, Tharsillana. Le vilain pas beau brigand qui ose faire l'affront de vous adresser la parole se nomme Mélian. DuLys.
Même si abreuvé de vos paroles, je ne vous cache pas que le Lys est en train de se flétrir.

Je ne vais donc pas vous importuner plus longuement. Et malgré cette animosité que vous arrivez à m'offrir avec tant de générosité...


Les mots s’arrêtèrent quelques instants pour se parer d'un silence et laissait la place à une profonde respiration.
Quelques jours encore et ça en serait terminé. Il prierait beaucoup ce soir notre brave homme. Ça aide. Et il boirait beaucoup. Ça aide aussi.


Malgré cela, je vous souhaite de trouver les braies bien remplies qui semblent vous faire tellement envie...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Ven 30 Déc - 21:33

Tharsillana a écrit:
Tharsillana sourit aux propos de "vilain pas beau" Mélian, mais cette fois son sourire fut bien plus doux.

-Et bien voilà, vos propos sont bien plus courtois et cela me fait plaisir. Je ne voudrai pas que Mende garde de vous une image plus noire qu'elle n'ai déjà.

Citation :

Je ne vais donc pas vous importuner plus longuement.

Et bien si vous voulez je me propose, bien que je ne travaille que très peu, de vous aider à faire vos bagages. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Lun 2 Jan - 0:24

On retourne à l'ancien sujet. Suite au message d'Arthurus009 en haut de cette passage.
Faut suivre un peu nanméhos.



Kirkwood a écrit:
Mestre Kirkwood, Lecteur et sicaire, pour vous desservir. Je n'avions point l'insigne politesse du Primus.

Quel drôle d'âne qui portions le nom d'un ours ?! Ça me rappelions une histoire païenne d'une grenouille qui se prétendions bœuf ou mieux...
Et avant que tu m'assènes quelque lionceau ou chaton, apprend que nous sommes sicaires et taliban DU Lion de Juda, et que si nous nous revendiquons d'un tel animal, c'estions pour la force de son message lié à Deos, que tu appelions Dieu, non pour un symbole de force physique.
Mais je vois bien que tu allions tout de même t'en gausser, car il estions vain de vouloir prêcher raison à qui se délecte d'être supérieur en toutes ses manières...

Et confondre le Primus avec un enfant ?
Il devions être enfant lui-même, je supposions, celui qui l'affirme, pour croire gagner, d'une passe, un duel.

Car pour son coup d'essai veut un coup de maître ?

Mais mon lapin, point trop n'en faut... Si tu avions contentement de constater que Melian avions belle patience et qu'elle avions ses limites, peu me chaud mais gargarise t'en tant que tu veux le gargamel
L'avenir, que Deos décide et voit, te l'apprendra mieux sûrement que je ne puis.

Adonc, mestre, au plaisir de ne plus vous revoir, vous et votre ménagerie de foire...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   Lun 2 Jan - 0:24

Arthurus009 a écrit:
Acte dernier
Pourquoi se fatiguer
L'homme de théâtre s'installa bien confortablement. Son regard, maintenant perdu dans ses pensées, s'évadait dans les coulisses de son esprit amusé. Devant si peu de réparti, il rêvassait:
La petite ménagerie était pleine d'animaux en tous genres. On pouvait y voir des canards côtoyaient des poules dans une basse cour surveillée par un coq au plumage radieux. Non loin du puits quelques oies regardaient d'un mauvais œil les invitants invités agitaient par ce coquin de lapin. Tous ces animaux vivaient dans une bonne entente avant l'arrivée perturbatrice de quelques chatons pleurnichant. Ces petits miauleurs apeurés allaient commettre l'acte le plus odieux.
A l'horizon, le soleil allait jeter ses premiers rayons quand au loin se fit entendre, le son d'une voix bien connu... Celui attendu de tous.
Les ténèbres allaient s'estomper pour laisser place à la lumière. Il était maintenant temps pour le berger de faire le ménage dans la basse cour.


Monsieur...

Arthurus se ravisa, ils n'allaient surement pas comprendre. Inutile de continuer ainsi, il conclu ainsi sur un ton révérencieux en guise de réponse au Mestre Kirkwood.

… quant à moi, cela sera un plaisir de vous revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[archives] Tribulations léonines - Rencontre avec les autochtones de Mende - Acte 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Formalites pour mariage en Irlande.
» Archives en ligne avec Généawiki
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010
» Que faire avec des coings ?
» Archives catholiques d'Algérie en métropole, La localisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: [archives] Les belles histoires de la compagnie-
Sauter vers: