Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:47

Meliandulys a écrit:
[A Mende, peu de temps après l'assaut couronné de succès]



Le Primus était encore à jouer de la sica sur les restes d'une défense dépassée par le nombre, que certains frangins étaient déjà en train de gouter la douce saveur d'une opération qui les voyait sortir victorieux. La seconde étapes des réjouissance aurait bientôt lieu. Et avec un hôte de marque pour égayer leur sauterie. Pelage du jonc papale et justice divine enfin rendue seraient bientôt au programme.

Et le pape on aime ou on aime pas, mais il ne laisse jamais indifférent.


Bon alors, vous l'avez trouvé le monstre, l'immondice, la terreur des peuples libres, le berger pervers de ces moutons infirmes, la brebis galeuse du troupeau, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf réformé, le brasero humide voulant éclairer un troupeau d'aveugle, la figure de proue d'un navire romain en perdition, la....

Oui oui j'ai compris. Par là bas, le truc qui grelote en proférant des insanités.

Alors c'est ça !

Bah oui, c'est ça.

Mais ça ressemble à rien.

Oui je sais.

Et c'est tout chétif !

Oui ! Je sais !

Tout fripé, tout rabougri. On le bouscule un peu et j'suis sûr que ça s'effondre.

Ouiiiii !! Je t'ai dit que je savais !!

Mais ne te fies pas à l'aspect. Plus c'est petit, plus ça sait être fourbe et vicieux.
Tiens, regarde Léa par exem...


La taloche s’écrasant avec vigueur et vélocité sur son crane, lui fit ravaler ses mots sans même lui laisser le temps de terminer sa phrase.

Oui mais quand même, comment un truc pareil peu faire autant de dégât ?

Et bin écoute, prenons un exemple. Une taupe. C'est pas bien gros une taupe. Ça voit pas plus loin que le bout de son nez et tu lui donnerais même le bon Déos sans confession... et pourtant, ça te fait des dégâts monstres une taupe. La terreur des potagers, l'Attila des jardins... Et bin un pape, c'est un peu comme une taupe, mais en plus gros. T'as pas envie que quelqu'un d'autres bouffes la carotte ou le navet que tu as fait pousser, alors faut éradiquer la vermine avant qu'il ne soit trop tard.

En fin de compte, si on y réfléchit bien, ce n'est rien de moins qu'une mission de salubrité publique que d’éradiquer la bestiole.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:48

Meliandulys a écrit:
Et alors que la discussion battait son plein, des badauds étaient déjà en train de s'arracher la déclaration en bonne et due forme signée du Lion de Juda.


Citation :


    Au nom de Deos le Miséricordieux, le Tout-Puissant, Celui-Qui-Protège, Celui-Qui-Pourfend, Celui-Qui-Châtie, Celui-Qui-Cuisine-le-Lapin-à-la-Perfection-Qu'il-est-Lui-Même-Car-tout-Lui-revient-Puisqu'Il-est-le-Créateur ;
    Car Il est l'Omniscient, l'Omnipotent, Il sait Tout, voit Tout, entend Tout, sent Tout.
    A Lui reviennent les mystères du visible et de l'invisible, du caché et de l'évident, du présent et du passé, du connu et de l'inconnu, du noir et du blanc, du monsieur et de la dame, du oui et du non...

    Qu'éclate la joie des Croyants, que se réjouissent les dévots, car la volonté de Deos est sans appel et Il le fait savoir quand Il le veut.
    Qu'éclatent les sanglots longs, hypocrites et monotones des disciples du Sans-Nom qui sont à l'automne de leur règne.

    En cette veille de la célébration de la naissance du petit Christos, tout ce que l'Aristotélicité compte de dévots sincères peut se réjouir.
    Le Lion de Juda, bras armé de la Colère de Deos, a frappé l'Église prétendument aristotélicienne au chef. La prise de la ville de Mende a permis de mettre en procès le pape, vil caïphe de cette secte immonde, celle-là même qui a perverti depuis trop longtemps le Verbe divin qu’avaient commenté Ses trois prophètes, bénis soient-ils : Aristote, Christos, Averoes.

    Innocentius le Mal-Nommé verra ainsi étalés au grand jour les trop nombreux mensonges, délits et crimes de l'Église qu'il a couvert et encouragé par son adhésion sans réserve. Seront mis à nu toutes les superstitions que cette entité inique du Sans-Nom invoque pour couvrir ses ignominies indicibles et horribles : stupre, fornication, gourmandise, orgueil du pouvoir, envie de lucre, massacre des fraises et avant tout oubli de Deos !
    Il devra répondre de ses crimes et de ceux de son Église devant les hommes avant d'en répondre devant l'Unique!

    Que soient rejetés les faux signes, que soient renvoyés les actes de baptême qui ne servent qu'à contrôler les corps, que soient abattues les statues érigées pour porter l'ignoble message du Sans-Nom, que nous rejoignent les vrais croyants qui se désolent par milliers de l'incurie et la malhonnêteté de cette fausse Église.


    Que se gonflent les cœurs des vrais Croyants, car le glaive de Sa justice est sans appel !
    Que se rassurent les honnêtes habitants de Mende, car le Lion vient pour rendre la Justice de Deos, non pour piller une ville déjà mise à mal en ses finances laborieusement gagnées. Heureusement s’arrête aujourd'hui ces dépenses effrénées et impies pour protéger le chef de cette superstition dégénérée qu'est hélas devenue l'Église, à force de trahir la parole du Très-Haut.

    Que tombe donc Sa colère sur ce lamentable représentant du Sans-Nom, en un procès qui restera dans les mémoires. Car si Sa justice est impitoyable, Il est le Très-Magnanime et on laissera au coupable l'occasion de se repentir. Peut-être, s'il est sincère, ne sera-t-il condamné qu'à un demi-pal ?


    Le Consistoire du Lion de Juda




Le Lion, on aime ou on aime pas, mais il ne laisse jamais indifférent.

Y'a pas à dire, il y a quand même un certain panache.

Oui oui, comme que tu dis. C'est comme qui dirais panaché quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:48

Leamance.. a écrit:
[Dans l'église, où le Lion de Juda se rend après avoir pris le contrôle de la mairie, après avoir tapoté la tête de Melian]


Un rêve qui se matérialise,

le sens d'une vie qui se concrétise,

Sans l'ombre, même furtive, d'une méprise,

Là, sous mes yeux " oh la belle prise"




Ces vers à deux écus en tête - vous ne lui en voudrez pas, la Sicaire n'a rien d'une poétesse - elle entre dans l'église. Elle ne s'attarde pas sur les immondes détails décoratifs de la curetaille locale, non. Ce qu'elle veut, c'est de l'efficace.



L'Autel servira de lieu de plaidoirie pour l'accusation, puis pour la défense. Même si sincèrement, Léa ne voit pas l'intêret d'une défense. Ce serait comme s'échiner à expliquer à un Hélvète que l'horlogerie Comtoise est de meilleure qualité. Ou à un Poitevin que le climat est plus clément en Anjou. Mais ses Soeurs et Frères y tiennent, alors allons y pour la Défense du coupable, pourvu que ce soit bref.



Pour l'occasion, elle a vêtu sa toge bien blanche, celle frottée avec de la suie Bourguignonne, prise dans les coffres d'Armoria au titre de la part du Lion, une lune en arrière. Léa et Kiki avaient profité de leur retraite à Mende, pour faire des noeuds à toutes les toges Sicairiales, les frotter, puis défaire les noeuds, puis constater qu'effectivement c'était très blanc. Ils fallaient bien qu'ils s'occupent, car le temps était long...très long. Bref, tenue blanche, sourire aux dents blanches, peau d'Helvète blanche, dehors c'est tout blanc, ça en jette quand elle monte sur la chaire, afin de prendre la place de Juge. Elle s'est elle même auto proclamé Juge, ne tolérant point de contradiction. Quel charmant personnage que Léa...




Braouuuuuuum



Ca c'est le bruit que fait sa Sica lorsqu'elle la pose violemment sur le rebord de la Chaire, scintillante sous le rayon de soleil caressant.





- Qu'on fasse entrer l'Infâme, et qu'on l'assoie en braies et chemise dans le bénitier.
hurle t'elle - parce qu'evidemment, c'est le bordelum dans l'église...



En attendant que tout le procès se passe, Léa sort un de ses livre de chevet favori, et débute sa méditation.



Citation :
LIVRE PREMIER: L'UNIQUE



Verset 1 : Nous devons croire que l'Unique existe mais sa vie n'est pas comme la nôtre, car la nôtre commence sur cette terre par la naissance, finit par la mort et reprend après. L'existence de l'Unique, elle, n'entre pas dans les concepts du temps et de l'espace. Toute l'existence découle de Lui.



Verset 2 : L'Unique n'a pas de semblable, car il n'y a pas d'autre créateur à part Lui.



Verset 3 : Il faut croire que l'Unique n'a pas de commencement. Cet attribut est à l'Unique seulement, et tout autre que Lui a un début.



Verset 4 : Nous devons croire que l'existence de l'Unique ne connaîtra jamais de fin, et seul Lui est l'Eternel.



Verset 5 : Nous devons croire que l'Unique est celui qui n'a besoin de personne ni de rien, mais tout le monde a besoin de Lui. Sa Perfection ne souffre ni besoin ni lacune.



Verset 6 : L'Unique sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible, les destinées de chacun. Il connaît absolument tout, rien n'échappe à Sa connaissance. En vérité Il est l'Omniscient.



Verset 7 : Nous devons croire que l'Unique entend tout, ce qui est proche et ce qui est loin de nous : l'Unique entend tout dans l'absolu. L'Unique entend sans organe, sans oreille et sans instrument : Son Ouïe n'est pas comme la nôtre. Elle ne faiblit pas, ni ne change à jamais.



Verset 8 : Nous devons croire que l'Unique voit sans yeux, sans organe et sans instrument. Il voit les choses éloignées ou proches de nous. Sa Vue ne change pas et ne se modifie pas. Il n'y a pas un moment où quelque chose échappe à la Vue de l'Unique. En vérité ton Seigneur est Omniprésent et Tout-Puissant.



Verset 9 : II faut croire que l'Unique a la Parole qui est ni un son, ni une voix, ni des lettres, ni un langage. Il faut croire que c'est par le Lion qu'il apparaît aux Hommes et que c'est par le Lion qu'il s'est révélé aux Elus.

Les révélations qu'a reçu le Prophète Véridique sont l'expression de la Parole de l'Unique. Et c'est par elles que le Seigneur fait connaître Sa volonté à ses créatures. Le Kitab contient le licite et l'illicite, les promesses et les menaces pour ceux qui peuvent comprendre.



Verset 10 : Nous devons croire que l'Unique a l'attribut de la vie qui n'est point comme la nôtre qui a besoin de l'esprit et du corps pour se manifester. L'Unique est le Vivant, et c'est Lui qui donne la vie.



Verset 11 : L'Unique est le Seigneur de l'univers. Il n'a pas engendré et n'a pas été engendré. Il est le Créateur de toutes choses. Il nous donne un esprit et un cœur afin d'évaluer combien nous Lui en sommes reconnaissants en L'adorant et en Lui obéissant. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et, Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:48

Dioscoride. a écrit:
S'étaient laissés distraire le manchot et sa moitié à se bâfrer, la veille au soir dans les buissons. Pour peu ils faillirent manquer l’attaque tant celle-ci fut rapide et les défenseurs débordés plièrent sans tarder.

L'avait bien était gérée cette affaire là, hum…comme elle disait aussi Phonya, Deos les avait guidés, les sachant œuvrer pour rétablir sa grandeur et la vérité.

Dioscoride, il ne l'avait jamais vu le pape, d'ailleurs, il n'aimait pas l'appeler pape, à ses yeux cette fonction n'était que mensonge et invention et lui ne se mettait pas à genoux devant quelque fausse autorité. Parti avec quelques uns à sa recherche, il ne s’attentait pas pour autant à le découvrir ainsi.

Pâlot, tremblant, Innocentius s'était réfugié sous sa paillasse en petite tenue (j'ose pas donner le détail,...) quand la porte de ses quartiers vola en éclat. Tiré de dessous avec la délicatesse induite par sa fonction...par les cheveux donc, ils découvrirent que ce n'était pas de l'eau bénite qui ruisselait le long de ses jambes et que ses genoux faisaient un de ces boucan...
C'est vrai, le Primus ne s'était pas trompé, ça ressemble à rien un pape, pas croyable que ça fasse autant de dégâts...

Le chemin jusqu'à l'Eglise se fit au milieu d'une populace curieuse, ébahie, se frottant les yeux sans doute éclairée par une nouvelle lumière, la Vraie et en découvrant, certains pour la première fois l'usurpateur.

Tremblant, le Rat Bougri, Taupe, Fouine…peu importe la comparaison se tourna vers le borgne "Deos vous ….." la fin de la menace, il la fit la boue entre les dents et le pied du borgne entre les omoplates. Dioscoride en avait déjà assez entendu pour lui répondre "1. Il n’est de Dieu que Dieu."souviens-t'en...mais à mon avis, ce soir tu en seras convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:48

Cromwell a écrit:
Les habitants de Mende doivent avoir le réveil douloureux ce matin. Les sicaires du Lion de Juda viennent de s'inviter chez eux. Mais... les caisses de la ville ne sont pas la préoccupation des assaillants. Mende a été choisie pour une seule et unique raison : c'est là que se trouve le pape Innocentius.
Cet homme concentre en lui-même tout ce pourquoi le Lion se bat depuis des années. Cromwell rêve depuis longtemps de capturer ce vieillard impotent qui chapeaute l'institution du mensonge qui s'auto-proclame "Eglise aristotélicienne" alors qu'elle n'a d'aristotélicien que le nom. Le premier des évêques va devoir rendre des comptes dans un procès qui se veut juste et qui se conclura par l'exécution du pape, comme il se doit.

Cromwell marche d'un pas vif, l'épée à la main dans les rues de Mende. La cité est en état de siège. Autour de lui, les sicaires s'affairent, accompagnés des taliban du Lion, ceux qui sont les étudiants de la foi et qui n'ont pas encore leur place définitive au sein de la secte.
Il repère au loin le clocher de l'église de la ville. C'est là que justice doit être rendue. Un petit sourire aux lèvres, il presse encore le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:49

Vignolles a écrit:
[Mende, dans l'ombre d'une ruelle au petit matin]


Vignolles était dans une ruelle en retrait avec ses camarades taliban devant la porte du papé, grelottant au sol.
Le primus s'avançait avec des sicaires, ils avaient l'air en pleine discusion.


Ils arrivent !

Oui les voilà, ils parlent de quoi a votre avis ?

Surement de l'attaque de cette nuit.

Oui ou alors de la façon dont on va lui trancher la tête.

Arrivant a proximité du groupe, le Talib regarda ses camarades et sourit en entendant le discourt du primus.

...Une taupe. C'est pas bien gros une taupe. Ça voit pas plus loin que le bout de son nez et tu lui donnerais même le bon Déos sans confession... et pourtant, ça te fait des dégâts monstres une taupe. La terreur des potagers, l'Attila des jardins... Et bin un pape, c'est un peu comme une taupe, mais en plus gros...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:49

Kirkwood a écrit:
Kirkwood quitte les murailles de Mende, gardes postés, ordres donnés, efficacité, qu'il est beau le laid Lecteur le jour de la victoire.

Il médite un peu, pourrait-on croire. Ainsi a-t-il récité aux sentinelles :


Dans le Kitab al-Kutub, le fidèle trouvions le Kitab al-Noor. Au chapitre XIe, "La guerre", il estions dit, verset 9 :
Citation :
Ceux qui combattront auront la victoire et un butin abondant qu'ils ramasseront.

Et que périssions dans le bûcher de la Géhenne celui parmi nous qui se croit autorisationné à piller les habitants ! Et croyez bien que ce bûcher ne serions ni conditionnel, ni au futur ni métaphoriquien ! Je l'allumerions moi-même !

Notre butin estions le papifié, et c'est le plus abondant que nous ayons jamais eu !
Un pape, si ridicule estions-il à regarder, estions un trésor pour ses séides, les chiens OMR qui traquent, jugent faussement et font périr les nôtres par le feu !
Ce qui estions un trésor pour ton ennemi, estions d'un usage précieux pour toi !!!!

Puis il s'éloigne.
Les commentaires ne tardent pas.


- Dis-donc, Uewen, il est en forme, le Lecteur ?

- Tu parles ! J'ai remarqué un petit geste nerveux qu'il a souvent quand il espère un truc. Comme la prise de la ville est faite, c'est qu'il souhaite soit être celui qui allume le bûcher du pape, soit faire partie du tribunal.

- Ah, le connaissant, il n'a pas encore trouvé le costume de l'emploi, c'est ça ?

- Un grand spirituel, notre Lecteur...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:50

Sembreendevant... a écrit:
Sembre aimait sortir de ses grimoires pour s'éprouver dans l'action. Celle là était exaltante et de longue date préparée.

L'assaut fut vite mené. Les gardes braquaient leurs yeux et leurs armes en direction de brigands et négligèrent les pérégrins de Deos, dont plusieurs s'étaient fondu dans le paysage languedocien, restant prudemment silencieux tant l'accent genevois et ses inflexions trainantes aurait détonné d'avec la parladure qu'ici on nommait lengua d'Oc.


Phonya à la mairie, par effet de charisme ou de l'âge inventoriait les registres et denrées pour ne point nuire aux Mendois ordinaires.

La chambre pontificale forcée. Son hôte plein de morgue à l'entrée des troupes léonine, qui en rabattit vite lorsqu'il vit briller les lames des redoutables Sica et fut entraîné vers l'Eglise, installé de force.


Rabougri ! Sénile !


Les cris de victoire et les bousculades et les rires victorieux des Lions résonnaient dans le grand bâtiment.


Sembre prit le temps d'observer le Pape, essayant de le cerner mieux, pensant à l'accusation publique. Il était malingre mais le regard n'était plus effrayé. Il brillait comme retrouvant de la force de celui habitué à commander et espérant dans la réaction de ses complices mitrés. La partie n'allait pas être si facile à conduire. Ce n'était pas une exécution mais un procès, aussi étincelant que leur prise qu'il fallait.


- Innocentius, n'est-ce pas ? Le prénom parfait pour cacher tant de crimes commis.

Sans attendre de réponse, le grands genevois blond, tourna le dos au chef captif de l'Eglise impie. Son oreille avertie entendant des notes stridentes de flute semblant venir de la mairie. Il ne pouvait attendre davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:50

Leo... a écrit:
C'était un grand jour pour les serviteurs de l'unique. La garde avait été rapidement maitrisée et le charlatan en chef était en leur pouvoir.
Il manquait juste une petite touche finale, pendant que ses compagnons trainaient le pape à l'intérieur de l'église (et après avoir poussé quelques cris avec eux) Leo... prit un marteau et cloua les 52 à la porte de l'église.


Citation :
Au nom du Très Haut, Amen.

1. Il n’est de Dieu que Dieu.
2. En disant : « croyez en moi », le Très Haut a voulu que la vie entière des fidèles fût l’antichambre du Ciel.
3. Cette parole ne peut pas souffrir des prescriptions d’une Autorité, telles qu'elles sont exigées par le prêtre et le seigneur. Aucune prescription d’Homme n’est légitime.
4. Le Très haut transmet ses commandements par les rêves et par le verbe.
5. C’est pourquoi le vrai croyant doit se défier de ceux qui usurpent la parole divine, et ce jusqu’à l’entrée dans le royaume des cieux.

6. Le pape ne peut remettre le salut de sa propre autorité ou par l'autorité des canons.
7. Le pape ne peut se placer comme intermédiaire entre les hommes et Dieu. S’il le fait, il méprise le pouvoir du Très Haut et entraîne les hommes qui le suivent dans son péché.
8. Dieu interdit à l’Homme de s'humilier et s'abaisser devant un prêtre.
9. Les prêtres agissent mal et d'une façon inintelligente.
10. Les dîmes et autres privilèges du clergé sont illégitimes.

11. La mort délie de tout.
12. Une piété incomplète, un amour imparfait donnent nécessairement une grande crainte au mourant. Plus l'amour est petit, plus grande est la terreur.
13. Cette crainte, cette épouvante suffit déjà, sans parler des autres peines, à constituer la peine dans l’Au-delà, car elle approche le plus de l'horreur du désespoir.
14. Il semble qu'entre l'Enfer et le Ciel il y ait la même différence qu'entre le désespoir et la sécurité.
15. Il semble que chez les âmes fidèles, l'Amour doive grandir à mesure que l'horreur diminue.

16. Il ne paraît pas qu'on puisse prouver par la raison et par Aristote que les âmes soient parfaitement assurées de leur béatitude.
17. C'est pourquoi les prédicateurs se trompent quand ils disent que les messages du Pape délivrent l'Homme de toutes les peines et le sauvent.
18. Ainsi ces magnifiques et universelles promesses accordées à tous sans distinction, trompent nécessairement la majeure partie du peuple.
19. Le même pouvoir que le Pape peut avoir, chaque évêque le possède en particulier dans son diocèse, chaque pasteur dans sa paroisse. En le suivant, l’âme se perd.

20. Le Pape ferait bien de ne pas donner aux âmes le pardon en vertu du pouvoir de clefs qu'il n'a pas.
21. Ils prêchent des inventions humaines, ceux qui prétendent qu'aussitôt que l'argent résonne dans leur caisse, l'âme s'envole vers le Ciel. Les dîmes sont donc hautement illégitimes.
22. Ce qui est certain, c'est qu'aussitôt que l'argent résonne, l'avarice et la rapacité grandissent. Quant au suffrage du Ciel, il dépend uniquement de la bonne volonté du Très Haut.

23. Nul n'est certain de la vérité de sa contrition ; encore moins peut-on l'être de l'entière rémission.
24. Il est rare de trouver en ce monde, aujourd’hui, un homme vraiment pénitent.
25. Ils seront éternellement damnés avec ceux qui les enseignent, ceux qui pensent que les raisons d’Aristote seules, leur assurent le salut.

26. On ne saurait trop se garder de ces hommes qui disent Aristote comme le don unique et inestimable de Dieu par lequel l'homme est réconcilié avec lui.
27. Car les Grâces ne s'appliquent par aucune lois établies par les Hommes.
28. Ils prêchent une doctrine périlleuse, ceux qui enseignent que pour le rachat des âmes, la contrition n'est pas nécessaire.
29. Tout fidèle vraiment contrit a droit à la rémission entière de la peine et du péché, même sans le mot du Pape ou de ses serviteurs.

30. Tout vrai fidèle, se doit de se détourner de participer à l’enrichissement de l'Église d’Aristote, par quelques moyens que ce soit.
31. Néanmoins il ne faut pas mépriser celui qui se tourne vers le Très Haut, même tardivement ; car il est une déclaration du pardon de Dieu.
32. C'est une chose extraordinairement difficile, même pour les plus habiles théologiens, d'exalter en même temps devant le peuple la puissance de l’Eglise et la nécessité de la contrition.

33. Il faut enseigner que l'intention du Pape ne saurait être comparée en aucune manière aux Oeuvres de miséricorde.
34. Il faut enseigner que celui qui donne aux pauvres ou prête aux nécessiteux voit s’entrouvrir les portes du Ciel.
35. Car par l'exercice même de la charité, la charité grandit et l'homme devient meilleur.

36. Il faut enseigner que celui qui voyant son prochain dans l'indigence, le délaisse, ne s'achète que l'indignation de Dieu.
37. Il faut enseigner que le devoir est d'appliquer ce qu’il a aux besoins de sa maison plutôt que de le prodiguer à enrichir les clercs et les seigneurs.
38. Il faut enseigner que le croyant ayant plus besoin de prières que d'argent demande, plutôt de ferventes prières que de l'argent.

39. Ce sont des ennemis du Très Haut, ceux qui interdisent la prédication de la parole de Dieu.

40. Les trésors de l'Église ne sont ni suffisamment définis, ni assez connus du peuple.
41. Ces trésors ne sont que des biens temporels ; et loin de distribuer ces biens temporels, les prédicateurs en amassent plutôt.
42. Averroes a dit que le trésor du Très Haut est le très saint Livre de la gloire et de la grâce de Dieu. En cela il a parlé le langage de son époque.
43. Ce trésor est avec raison un objet de haine car par lui les premiers deviennent les derniers.
44. Nous disons sans témérité que les trésors de l’Eglise d’Aristote et de ses serviteurs zélés, doivent avec raison être recherché par le croyant ; car par lui les derniers deviennent les premiers.

45. Maudit soit celui qui parle contre la Vérité Du Très Haut.
46. Mais béni soit celui qui s'inquiète de la licence et des paroles impudentes des prédicateurs de Rome.

47. Dire que la croix ornée des armes d’Aristote est icône du Très Haut, c'est un blasphème. Le Très Haut n’a pas d’image. Il est le Verbe de toute chose.
48. Les croyants qui laissent prononcer de telles paroles devant le peuple en rendront compte.

49. Quelle est cette nouvelle sainteté qui, pour de l'argent, délivre une âme, tandis qu'on refuse de délivrer une autre, par compassion pour ses souffrances, par amour et gratuitement ?
50. Et encore : pourquoi le Pape n'édifie-t-il pas ses basiliques de ses propres deniers, plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles, puisque ses richesses sont aujourd'hui plus grandes que celles de l'homme le plus opulent ?
51. Encore : ne serait-il pas d'un plus grand avantage, si le Pape les distribuait cent fois par jour et à tout fidèle ?

52. Qu'ils disparaissent donc tous, ces faux prophètes qui disent au peuple : « Paix, paix ! » Malheureusement, il n'y a pas de paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:50

Amsterdam a écrit:
"Essuyez-vous les pieds avant d'entrer!!!!
Mélian tu laisses de la boue au sol...C'est pas vous qui faite le ménage!
Léa, ta sica est tâchée de sang...Bon sang, faite gaffe, tous!
Et le pape, c'est lui?...Mais..qu'est-ce qu'il traîne là, c'est quoi ce truc..mais......c'est de l'urine!! Mais vous êtes un gros dégoûtant vous!"


La maniaque de service, un balai dans la main, un chiffon sous le bras, le fichu sur la tête et l'épée dans l'autre main, courait un peu partout dans l'église. La nuit avait été fantastique et la victoire était totale, pour la gloire de l'Unique...n'empêche que là c'était le bordel. Le procès aurait lieu dans l'église, là où elle avait élu domicile depuis quelques semaines. Le confessionnal était son endroit: elle y attendait Zara. Elle l'avait décoré de milliers de bougies piquées aux statues des saints. Un coeur ornait sa porte. Dans le coeur : A+Z.
L'alpha et l'Oméga..."Ego sum Alpha et Omega, principium et finis, dicit Dominus Deus, qui est et qui erat et qui venturus est Omnipotens".Le commencement et la fin, dans un cercle sans fin.
Ou tout simplement: Amsterdam+Zara. Une grande gamine je vous dis.

Bref... c'était un grand jour, une victoire sans appel...Déos les avait guidés et ils avaient triomphé: le pape se tenait là maintenant devant eux et ça allait être sa fête.
Amsterdam avait son carnet: en bonne étudiante, elle prendrait des notes.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:50

Ophy_lyam a écrit:
S'essuyer les pieds sur quoi?

Hésitation...
Le grand paillasson blanc à l'entrée de l'église ou celui plus poreux la taverne munici...pâle.

Les pauvres comment leur expliquer.....

Salvé habitants!

Bien venu chez nous!
Entrez! régalez-vous!
Rejoignez-nous!

Vous êtes aux premières loges, mais nous ne vous délogerons pas!

D'une lame intacte, offrir fièrement le message du Bourguemestre aux regards.


Citation :
A tous les Mendois et les Mendoises, ne craignez pas pour votre ville, nous la laisserons comme nous l'avons trouvée.
Nous n'irons pas chercher l'argent durement gagné où il est caché.

Le Lion de Juda, bras armé de la Colère de Deos, a frappé l'Église prétendument aristotélicienne au chef. La prise de la ville de Mende va permettre la mise en procès le pape, Innocentius.

Retournez dans vos champs, dans vos échoppes, ou rejoignez nous pour nous aider dans cette mission sacrée qu'est la lutte contre les crimes et les délits d'une Eglise pervertie.

Gloire à Déos le Tout Puissant !

Et de chanter tout bas ...

On lui pèlera le jonc...de ses vierges n'aura plus de verge, nous le pendouillerons par ses coilles en pendouille!
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:51

Tino_risto a écrit:
[Dans la mairie, à la recherche de fortune.]

L'assaut c'était déroulé comme prévu. Bien que la préparation ainsi que l'attente furent longue et laborieuse, ils y étaient finalement arrivés. Les membres du Lion de Juda étaient enfin dans la mairie. Les quelques gardes qui furent surpassés par les événements se trouvaient soit bâillonnés et enfermés dans une pièce de la bâtisse soit baignant dans leur propre sang.

A présent c'était une nouvelle organisation qu'il fallait préparer, le procès du pape, la défense de la ville et la gestion de la mairie. Chacun se désignait à une tâche, certains partirent fouiller les plus somptueuses auberges du bourg pour y trouver le chef de l'église aristotélicienne , d'autres élaboraient verbalement les plans de défense de la mairie ainsi que de la ville et puis restaient ceux qui allèrent installer un tribunal dans l'église du village.

Manque de réaction Tino n'eut aucune charge assignée et c'était pas plus mal car aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres et non pas seulement parce que le Lion de Juda allait enfin concrétisé plusieurs années de travail en annonçant la mort du pontife, mais aussi parce que le sicaire fêtait son anniversaire, son trente cinquième anniversaire ! La simple victoire et l'assurance de réussite du projet aurait pu lui suffire comme cadeau d'anniversaire, mais non, l'Hispanique en voulait plus et ne se contenterait d'un simple cadeau spirituelle, il voulait du matériel, tâter un truc quoi...

Mais voilà, le vieux Cromwell a dit :
"Pas de pillage, nos intention ne sont pas viles mais répondent à un besoin fort de justice terrestre en attendant la divine." C'est quoi ces conneries ? On prélève l'impôt léonin sur route et n'avons pas hésiter à piller des châteaux et mairies par le passé, et voilà qu'on refuse la pierre deux coups en mettant le pape en procès ainsi que le pillage de la mairie ? Il avait surement raison, mais rien à foutre le Castillan aurait sa part du butin !

Alors que tout le monde s'était dispersé vacant à moult occupation, Tino s'approcha des quelques cadavres qui jonchaient le sol rassembler avec soin pour ne pas encombrer le passage, bordel qu'ils schlinguaient les bougres, non pas la mort, du moins pas encore, mais plutôt la crasse et la pisse.

Il s'agenouilla et entreprit les fouilles, il commença bien évidement par les bourses -celles avec les écus hein- peu pleine, puis vint les poches de ces messieurs les macchabées, pas plus satisfaisant : un bouton de manchette, un bon de réduction sur du boudin de "Chez Hervé le bouché", un bout de parchemin imbibé de sang, un autre ticket de "Chez Hervé le bouché" et finalement des graines de courgette... A croire que la milice ne payait pas des milles.

Heureusement qu'il y avait les bijoux de famille -Non, toujours pas ceux là- pour faire monter la valeur du butin, il fit la bonne acquisition d'un anneau, d'une chevalière et d'un collier espérant que ces petits trésors valaient bien deux, trois thunes. Plus ou moins satisfait le Castillan se releva avant de ramasser les lames des morts.


Merci bien messieurs et surtout ne le dites pas aux autres. Se sera notre petit secret héhé... Sur ce, bonne continuation.

Tino se mit à sourire en coin et plaça son grand baluchon sur le dos avant d'aller explorer plus en détail chaque recoin de cette mairie. Mais non, mais non, pas les caisses je sais...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:51

Bigmamma_de_c. a écrit:
Bm se tenait en retrait, avec ses frères et soeurs, elle avait participé à l'assaut avec eux et maintenant, elle regardait le Pape, cet espèce de vieillard sénile, qui tremblait de tous ses membres mais conservait dans le regard la morgue des "empourprés" envers les petits !

Il les observait par en dessous, ses vainqueurs, usant comme à l'habitude de regards voilés, hypocrite jusque dans la défaite, voulant se faire passer pour une victime alors qu'il en avait tant sur la conscience. Bm ne pouvait s'empêcher de penser à cette sentence des 52 : "

Le pape ne peut se placer comme intermédiaire entre les hommes et Dieu. S’il le fait, il méprise le pouvoir du Très Haut et entraîne les hommes qui le suivent dans son péché. " .

Combien d'hommes et de femmes avaient-ils entraîner dans leurs péchés ce pape et ces prédécesseurs ? Et combien de morts d'innocents avaient-ils sur la conscience ?

Priant pour son tendre époux qui, par la faute de ces mécréant gisait sur son lit de douleurs si loin d'elle, Bm se détourna de la loque papale et entreprit d'aider à la préparation du procès.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:51

Gillan a écrit:
La mairie prise, les combattants du Trés haut devaient converger vers l'Eglise. Convergeons donc.

Faisant tinter son épée sur le pavé et claquer ses bottes, le sicaire avance en pays conquis. Le regard dur qui balaie la ruelle ne laisse pas de place au doute : au moindre soupçon il tuera.

La main est posée sur la garde de sa lame sanglante. Le merveilleux cadeau que Shirine lui a fait. Shirine...

Il contourne plusieurs cadavres sur lesquels est penché un homme qui les dépouille...


Pffff... Les biens matériels...

Enfin la place de l'Eglise, ce lieu souillé par un culte impie qu'il faudra purifier. L'attroupement ne laisse pas de place au doute, c'est là! Et au milieu de la foule un homme.

Avec une grimace de dégout, Gillan crache puis tend un poing rageur


Le voilà le cochon à l'engrais! Celui qui usurpe la parole divine. Le singe du Trés Haut! Egorgeons le tout de suite comme il sied au plus impur des êtres!
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:51

Phonya a écrit:
Alors qu'elle gagnait l'église, Phonya se demandait bien pourquoi ses acolytes lui avait tenu les portes pour qu'elle entre dans le bureau du maire.
Certes elle avait mâchonné quelques feuilles de menthe, ses tresses avaient été resserrées, et un sourire léger ornait ses lèvres, comme à l'habitude, mais elle avait surpris quelques regards moqueurs.
Peut-être parce qu'elle avait raté le fauteuil comtal en Béarn et qu'ils voulaient lui faire plaisir?
Mais alors pourquoi ces allusions sur son âge ? Il y en avait tellement de plus vieux ...
Un bref haussement d'épaule, la clé de la mairie de Mende suspendue à un ruban rouge noué autour de son cou, bien au chaud sous son corsage, la Genevoise rejoignit ses compagnons.
Son regard effleura à peine l'homme qu'ils étaient venus débusquer. Il ne le méritait pas pour le moment.
Elle ne le regarderait que quand sa figure changerait face aux accusations, face au jugement.
Quand le moment qu'ils attendaient tous, arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:52

Coco... a écrit:
Coco regarda la femme qui avait pris possession de la mairie Mende,

Mais c'était juste une voleuse !

Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:52

Leo... a écrit:
D'un air songeur, leo... agaçait le pape avec un bâton. Il se disait en fait la réforme c'est ça, c'est comme un bâton, ça agace les puissants et ça trouble leur digestion.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:52

Coco... a écrit:
Coco regarda la femme qui avait pris possession de la mairie Mende, elle se disait honnête et défendant la foi.

Mais c'était juste une voleuse !

Une voleuse de pain à deux écus destiné à un Mendois.
Et ses compagnons qui passaient leur temps en taverne à insulter et menacer les habitants.
Leur réforme n'agaçait pas les puissants, le puissants s'en moquaient éperdument ! Elle brimait juste tout un village !

Les Mendois qui s'épuisaient à défendre leur ville depuis des semaines, des Mendois fatigués et affamés.
Personne en Languedoc ne venait leur prêter main forte, PERSONNE !!!

Le commandement de l'Ost se contentait de suivre les choses de loin osait même se moquer de leurs efforts de révolte !!!

Non vraiment ! il y avait de quoi être dégouté de tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:53

Kirkwood a écrit:
Kirkwood quitte la cérémonie débutante des talibans devenant sicaires et gagne avec Uewen et quelques autres les murailles pour patrouiller. Ce faisant, il passe non loin de la mairie. Quelques Mendois apeurés, d'autres curieux.

Et une garce qui regarde les fenêtres de la mairie avec une haine farouche, déterminée. Fenêtre où l'on devine, entre les ombres mouvantes, celles de Phonya et de l'équipe qui gère mieux que mal la ville de Mende.

Kirkwood s'énerve et l'apostrophe brutalement :


Ohlà, la garce ! Que bailles-tu aux corneilles ? Arrête donc de prendre racine ! Retournions travailler en ta ferme, va produire nourriture pour les tiens, ou travailles pour les mines de ta province, ou défendions ta ville contre ceux qui la veulent attaquer !
Bref, comme le dit le "Livre des vertus" tout comme le "Kitab", rends-toi utile à toi, aux tiens, aux autres, à la cité !! L'ancien conseil municipal a racheté toute nourriture sur le marché, pour nous affamer prétend-il, mais crois-t-il qu'on soyons venus les mains vides de toute l'Aristotélicité ?!?! Toujours est-il qu'il affame les Mendois avant tout !

Sicaires et talibans du Lion de Juda n'estions-là que pour mettre ce maudit pape en jugement, pour tous les aristotéliciens réformés que son nom avions permis de tuer, par le glaive ou par le bûcher !

A moins bien sûr que tu ne suivions les maudits de l'ancien conseil municipal qui refusent de rendre les haches ?! Qui préfèrent tout conserver plutôt que risquer les haches ! Ah ! Ça ! Bien sûr, on estions venus chercher des haches jusqu'à Mende, c'estions évident...
Tête de linotte ! Ah, il n'y a guère que le vent qui fasse écho entre tes deux oreilles, il y a bien tant trop de place, tu ne sais qu'en faire !!
Qu'on se méfie de nous, je le pouvions comprendre, mais refuser les haches aux autres Mendois, c'estions bien preuve que pour vous, c'estons "mon bénéfice et mes certitudes ou le chaos".
Ah, pauvre garce sans cervelle, ne savions-tu point que les indispensables occupent place de choix en tous les cimetières du monde, avant Oane comme après ?!?!

Il suffit, pars vite, folieuse folette fofolle qui se croyons féroce à menacer du regard un bâtiment, avant que je ne te batte le creux des reins de mes semelles !

Les yeux énervés de Kirkwood lancent feu et flammes. Il est encore plus laid qu'à l'ordinaire. Si elle n'a pas peur, c'est qu'elle n'a peur de rien, ou qu'elle est simplement inconsciente.
Cela étant, Kirkwood se demande s'il n'a pas gaffé. Et si elle pensait à autre chose et qu'il avait mal interprété son regard ?


Uewen et les siens suivent, sourire narquois aux lèvres, l'apostrophe de Kiki envers la damoiselle.
Mais qu'est-ce qu'il a le Lecteur ? Depuis le temps qu'il est en opérations, il devrait le savoir, on ne convainc pas un âne qui refuse de manger, même s'il se laisse mourir de faim. Des andouilles gratinées qui ne voudront rien croire, même si on leur apporte les preuves, il y en aura toujours, inutile de se fatiguer pour crâne vide...

Si elle n'est point romaine fervente, elle l'est habitude, par incapacité à ce servir de son cerveau...
Tant pis pour elle, le jour du Jugement, elle finira dans la Montagne de la Désolation où Deos laisse ceux qui se sont détournés de Lui...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:53

Luc_la_misere a écrit:
Ne voulant pas trop accabler la pauvre dame qui hurle au loup pour deux pains mais trouvant la réaction incongrue malgres qu'il comprenne tres bien qu'il n'est pas agréable que des gens qu'on ne connait vous prennent la mairie

Ma pauvre dame comme vous le dit Kiki faut produire si vous voulez nourrir les Mendois approvisionner vos tavernes

Nous sommes venu chargé de nourriture j'ai vendu tous les poissons que j'avais péché durant plus de 2O longs jours au prix de 18,50 écus alors qu'il se vendaient a plus de 20 écus avant jusqu'a 23 si je me rappelle bien

apres pour dialoguer il faut etre un minimum ouvert sa n'as pas du faire partie de votre éducation si vous avez grandie sous le gouvernement du goupillon je m’efforcerai de trouver la fêlure par ou passera la lumière

allez rendez vous utile aux votres travaillez!

je vous répéterez encore et encore jusqu’à ce que sa rentre le seul objectif de notre mission je me découvre une saine patience surement inspirée du très haut


lui sourit se disant qu'il est si simple d'hurler au loup quand on as été dressé comme sa

se retournant vers le sicaire au langage fleuri

pardonne leur frère ils sont pas habitué a la lumière sa doit les aveugler.........

par contre pour parler de quelque chose de plus intéressant j'ai préparé un beau pal plein d'échardes pour le pape on pourrait s'en servir ?
j'ai même de l'huile d'olive pour que sa glisse mieux on est humain apres tout!
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:54

Kirkwood a écrit:
Ah ? Pas mal, brotha Luc, comme j'estions normalement Défenseur de Culpabilius, je ferions prière pour toi, car c'estions belle et sainte pensée que la tienne...

Bon, à ce propos, il estions temps de passer aux choses sérieuses, on allions point passer tout not'temps à saisir les trois qui manifestions noctalement. A moins, jeune Luc, que tu ne pensions qu'un p'tit procès leur rappelions qui gouverne ici, le temps qu'on en finissions avec le papifié de service ?
Après, ils pourront récupérer leurs masures, chaumières et autres rues boueuses. Mes alpages me manquent...
Hein ?
Ouais, bon, c'estions vrai, tout lieu peut porter Sa parole, aucun n'estions à dédaigner, d'accord, d'accord, t'avions raison...

Allez, ramenions ce chien galeux issu d'une chèvre et d'un bouc en l'église, avant que Lea s'énerve. Pas envie de sentir ses semelles en mon fondement...
C'est que c'estions une vicieuse, je te prévenions, ô Luc : si certains d'entre nous entre membres du Lion de Juda visions les parties charnues z'et molles du fondement, elle visions plutôt l'os.
La dernière fois, j'avions plus pu m'assoir pendant 3 jours...


Prend son souffle, puis :

Gaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaardes !

On comprend maintenant mieux pourquoi les auditeurs du Lecteur font grande profusion de persil en les oreilles lorsqu'il prêche...
Sourire plein de suffisance : toutes les fenêtres des maisons bourgeoises autour de la mairie ont tremblé...


Allons chercher Culpabilius d'un pas tout sicariote....
Ah, pis faut pas que j'oublions mon costume et mon navet, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:55

Leamance.. a écrit:
Ca fait des heures et des heures qu'elle lit les parchemins du Savoir, la Sicaire. Très pieuse, très concentrée, très réformée.

- Gluuuuuuuurbbb, fait son estomac.

Sourcil qui se lève, mine renfrognée.

A elle même:

- ils font quoi ces feignasses avec le Pape? Va falloir que j'aille le chercher moi même?

3 Grands coups de Sica sur la Chaire, pour signifier le début du Procés. Coupable présent ou non, défense présente ou non, Déos est là, c'est le principal.

La Sicaire se lève:

- Le Procès est fini. Je déclare Innocentius le Romain Coupable.

*léger silence*

- Où sont les bourreaux?

Et voilà, Léa a faim...et de fait,n'a pas pensé à annoncer les châtiments et supplices qui mèneront à la mort de l'engeance.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:55

Kirkwood a écrit:
Opposition votre honneur !!!!!

Les vitraux de l'église tremblent...
Non mais ho ! Déjà pour la forme, mais en plus, que Lea tente de lui piquer son rôle en lui enlevant la parole avant même qu'il l'ouvre* !

Kirk devance un groupe de gardes qui encadrent le pape, un énormissime navet sous le bras, modèle concours du mérite agricole, avec un prétentieuse cape d'hermine miteuse autour du cou.
Sicaires et taliban rigolent sous cape, le pape, lui, a l'air passablement à l'ouest.
On peut le comprendre, aussi.
Kirk fait se diriger l'accusé vers son banc, y pose son magnifique navet puis reprend la parole



Enfin, Judge Lea, vous délirions ! La garde se mettions en place, on tenions parfaitement la ville et encore plus la place et l'église où, plein d'un esprit sicariote, les nôtres veillent.
Vot' Honneurcitude, j'attirions vot' attention sur le fait qu'le prév'nu arrivions à peine, qu'on attendions encore la péroraison de la procure et que ni pal ni bûcher n'estions encore prêt. Ah ah, j'sentions qu'on voulions oublier ici toutes les bonnes mesures prévues par la Charte du Juge, qu'on savions tous inspirée par Deos, voilà qui augurions mal de la suite, j'vous l'disions, moi !

Content qu'il est, de lui-même, le Kirk.

C'est l'herbe-à-chat, ça lui fait toujours cet effet...



* D'un autre côté, on peut la comprendre. Le Kirk, elle l'a déjà entendu, elle sait que c'est redoutable à supporter et qu'il serait fichu d'obtenir des avantages rien qu'en lassant la procure à force de causer, causer, causer... Pour ça, il est bon. Certes, ça n'a jamais empêché le juge Garwin de refuser les raisonnements de Kirk avocat, mais quand même. Et puis bon, Garwin, c'est..., c'est..., c'est...
Ce sont les hommes qui en parlent le mieux ? Heu...
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:55

Luc_la_misere a écrit:
- Le Procès est fini. Je déclare Innocentius le Romain Coupable.

enfin se dit il!

s'avance avec son pal de 10 pieds de haut tout neuf en if vachement toxique et rempli d'écharde dans une main une bouteille d'huile d'olive de Montpellier dans l'autre parcequ'on est pas des brutes!



et que ni pal ni bûcher n'estions encore prêt.

regarde kirkwood dépité puis lui montre son pal


hé c'est quoi ça? un cure dent!
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   Jeu 29 Déc - 17:55

Meliandulys a écrit:
Le Primus sur le parvis de l’église, s’apprêtait à vivre un moment solennelle. Le marquage de trois nouveaux sicaires. Ça le rendait serein notre brave homme, comme dans une bulle que l’effervescence régnant parfois autour, ne semblait pas pouvoir percer. Jusqu'à ce que...

- Le Procès est fini. Je déclare Innocentius le Romain Coupable.


Un sursaut ponctua le réveil brutal et fut suivi par un frisson désagréable lui remontant tout le dos.
Sans quitter son poste, il lança alors d'une voix forte à l'intention de ceux qui étaient dans l'église.


Faut la nourrir ! Vous avez oublié de la nourrir !
Vous le savez pourtant qu'elle est d'une humeur de chien lorsqu'elle à l'estomac dans les talons !



Puis, il ajouta un peu plus bas de peur qu'elle l'entende.
C'est que la frangine affamée, se prenant au jeu, aurait bien était capable de le déclarer coupable lui aussi.


Déjà que rassasiée, elle a ses humeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
[archives] Tribulations léonines - Attrapez la queue du pape pour un tour gratuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pendant la visite du Pape, la queue s'allonge...
» (85) Archives et Relevés en ligne, un exemple pour les autres AD!!!!
» Entraide pour mariage ROUEN
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010
» Archives catholiques d'Algérie en métropole, La localisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: [archives] Les belles histoires de la compagnie-
Sauter vers: