Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Mon frère, ouvre les yeux !! par Kirkwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10209
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: [RP] Mon frère, ouvre les yeux !! par Kirkwood   Jeu 29 Déc - 17:33

Kirkwood a écrit:
Des bruits se font entendre.

Un brouhaha qui ferait « haha ».
Voire un brouhihi qui ferait « hihi ».
Voire un… Bon, d’accord, j’arrête…

Les
renforts arrivent pour que force reste à la loi, à Genève.

On ne fait pas les choses à moitié, à Genève, pour que la ville reste propre et sous les lois aristotéliciennes.

Les deux membres de la brigade helvétique anti-incendie, délégation genevoise, connue pour son cri d’eau qui rend hommage à Myrdhynn :
Painpont, Painpont !

Un détachement civil volontaire venu des Flandres, avec un joli costume folklorique :
Gilles, Gilles ! suivi de près par des copains venus de Jaca en Aragon qui crient : Picaros, Picaros !

Certains disent même que des volontaires des Indes doivent arriver, sur de gros animaux bizarres et gris qui font des cris abominables (ils seraient partis il y a trois ans lors de la première croisade papiste contre la tolérance genevoise).
Ça laisse perplexe mais ça fait toujours plaisir…

La chorale villageoise des Pommes-Pommes-Filles* envoie ses tambours rythmer l’assaut.

La cavalerie frisonne a envoyé trois détachements de deux cavaliers en harnois complet (histoire de cousinage, faut pas chercher…).

Il y a un à deux représentants par membre des corporations genevoises. En général, l’un tient le pavois, l’autre la hallebarde.

Le bailli de St Brieuc, qui connaît un cousin qui est ami avec un cousin genevois, vient s’informer, mais, par solidarité familiale, se range spontanément du côté genevois et applaudit la Garde qui arrive, vouges en tête.

On entend au loin la marine de guerre genevoise qui braille les obscénités typiques de sa corporation. La baliste et la catapulte sont prêtes à tirer (on cherche encore les munitions, mais bon…).

Les volontaires de la Garde genevoise sont en train de monter l’artillerie à poudre et à trébuchets.
Oui, c’est un truc chez les Helvètes, ils sont tous militaires, même à domicile. Et donc ils gardent leurs armes chez eux.

Accessoirement, ceux qui sont membres de l’artillerie n’apprécient que modérément cette coutume qui les oblige en général à louer ou acheter une deuxième maison, mitoyenne de la leur, pour entreposer les armes dont ils sont les dépositaires…

Des négociations sont en cours depuis trois ou quatre générations, pour rassembler tout ça à la caserne, mais l’individualisme genevois n’est pas une légende pour rien…


* Référence particulièrement bizarre à un Livre des vertus apocryphe et pas piqué des vers qui fait marrer dans les villages de fond de vallée, parce que la pomme, seule culture possible, y est vue comme instrument de damnation. ‘Sont compliqués en Helvétie.


Kirkwood a écrit:


État-major de l’Armée du Bonheur et siège social itinérant des Ambuleurs

- Aelig : Qu’est-ce qu’on fait avec Blue et consorts ? Les sicaires trouvent qu’on en fait trop ?

- Groumf, garde du corps de Cendres , menaçant : Tu oses transmettre un reproche à Cendres, Génie universel et "Ruine du Monde des abrutis patentés" ?

- Cendres : Ferme-là, Groumf, ou je t’en mets une. Qu’est-ce qu’il est gonflant, cet esclave volontaire ! D’abord, ils me les gonflent menu, les sicaires avec leur légalisme dès que ça concerne l’Helvétie. Déjà que le conseil de l’avoyerie met trois jours minimum à faire leur fichue « votation » pour afficher mes propositions…

- Aelig : Tu le savais avant de venir t’installer, non ?

- Cendres : ‘Pas une raison… Bon, refais-moi un point de situation ?

- Aelig : Côté ennemis, 3 à 5 survivants des OMR et des traitres helvètes de la prétendue ACL qui mènent le tout, avec quelques blessés. Nombre d’yeux, d’oreilles, de bras et de jambes indéterminés, après la pilée mémorable qu’on leur a mis

- Cendres : Et de notre côté ?

- Aelig : Heu… La Cardabelle, bien sûr. Outre les Agents du Feu, les Gilles, les Picaros, le bailli de St Brieuc, les volontaires frisons, les volontaires des corporations, les tambours des Pommes-Pommes-Filles, heu… Alors, deux otaries semblent volontaires, mais on n’est pas vraiment sûr…

- Cendres : Très bien, ça manquait un peu d’originalité, jusque-là… J’aime bien les otaries…

- Groumpf : Moi aussi, cru c’est très bon…

Baf !

- Groumpf : Ailleuh…

- Aelig : Une Jeanne d’Arc…

- Cendres : Ah ? J’aime pas trop les pucelles, ça m’emmer…

- Aelig : En l’occurrence, elle est au moins quinquagénaire, en tout cas en chaise à roulettes, poussée par un type du même âge qui l’appelle « Claude » régulièrement. Par contre, elle n’arrête pas de gueuler et d’en appeler à Dieu…

- Cendres : Très bien, elle encouragera l’arrestation des pommes à l’eau d’en face, et après, on la refourguera aux sicaires, ‘feront bien quelque chose d’une sainte ? Sinon, ça se revend toujours….

- Aelig : Un paquet de bren aussi, non ?

- Cendres : ‘Ouais, tu as parfaitement raison, ô inventeur vénéré de la « désescalade ». Mais c’est quoi derrière-toi ?

- Aelig : Ah, des propositions de costume par l’atelier « Textile, diamants et verroterie variée ». Le premier :

- Cendres : Nul. Abject. Immonde. Débile. Se vendra jamais…

- Aelig : Autre proposition :

- Cendres : Superbe. Magnifique. Bon goût. Se vendra à coup sûr.

- Aelig : Je note. Pour en revenir à notre affaire, on a aussi des Polonais partis au départ de l’affaire de Savoie, qui ont amené des Lituaniens païens. C’est pas trop gênant, des païens ?

- Cendres : Rienafoot.

- Aelig : Pas de nouvelles des éléphants indiens de la rumeur.

- Cendres : Dommage, là y’avait un max de blé à se faire. Des nouvelles de mes tapis ottomans ?

- Aelig : Z’ont franchis les douanes de Venise.

- Cendres : Parfait, à échanger avec le vin bordelais avec lequel on noiera les Brittons. Et l’ambre baltique ?

- Aelig : On l’attend à Vienne. Ah, j’oubliais. On a aussi des volontaires genevois qui sont venus avec les épis de maïs que l’occupation les a obliger à bâfrer tous les jours, ‘sont tous prêts à lapider les « traitres » et occupants avec…

- Cendres : Voilà comme j’aime les Genevois…

- Aelig : Comment tu disais, déjà, la différence entre Namay et les autres, Blue et consorts ?

- Cendres :Y’en a qu’ont de la gueule, y’en a qu’ont que de la gueule…

- Aelig : Belle formule, quand même. Je peux réutiliser ?

- Cendres : Droits déposés, tu me devras de l’argent…

- Aelig : Ouais, mais tu m’avais dit que c’était une formule de l’autre, là…

- Cendres :Le grand ?

- Aelig : Nan, l’autre cron, là ?

- Cendres : L’idiot ?

- Aelig : Ouais.

- Cendres :Et alors ?

- Aelig : Ben, si tu me fais payer des droits, je lui explique combien il peut te réclamer…

- Cendres : Topez-là, gratis pro deo…

- Aelig : J’adore les plans qui se déroulent sans accroc…

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Mon frère, ouvre les yeux !! par Kirkwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» Bébé grandit, maman régresse EDIT ouvre les yeux ?
» Maquillage yeux et lentilles ?
» quelles couleurs de fards à paupières pour les yeux bleus
» pour s'en mettre plein les yeux sans bouger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: