Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RP] Mane nobiscum Domine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Mane nobiscum Domine   Lun 23 Mai - 21:29

Citation :
Mane nobiscum Domine ! Reste avec nous, Seigneur !

En cette Année Douloureuse, puissent les aristotéliciens s'engager avec plus de force pour témoigner de la présence de Dieu dans le monde ! N'ayons pas peur de parler de Dieu et de porter la tête haute les signes de la foi. Les Trois Prophètes lus et entendus, on ne peut que promouvoir une culture du dialogue et donner à cette dernière force et nourriture. On se trompe lorsqu'on pense que la référence publique à la foi peut porter atteinte à la juste autonomie de l'État et des Institutions civiles, ou bien que cela peut même encourager des attitudes d'intolérance. Celui qui apprend à dire "merci" pourra être un martyr, mais il ne sera jamais un bourreau.

Il nous est possible de reconnaître l'importance de préserver le droit fondamental à la liberté de religion et à la liberté de conscience, colonnes essentielles sur lesquelles repose la structure des droits humains et fondement de notre confédération, seule société réellement libre de l'Aristotélité. Il n'est permis à personne d'annihiler ces droits en faisant usage de coercition pour imposer une réponse au mystère de l'homme.

N'ayons pas peur de parler de Dieu et de porter la tête haute les signes de la foi.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Jeu 2 Fév - 23:16

Citation :
Nous ne sommes pas seuls.

Les institutions sont au service des Hommes et non l'inverse. Isolée, l'Âme qui s'ignore croule sous le poids d'Etat dont les dirigeants ont oublié la raison d'Être : protéger et assurer à chaque individu la prospérité et les petits bonheurs. L'Etat est comme un père ? Invisible il se doit d'accompagner et non guider ses enfants vers l'âge de Raison. Trop l'oublient et présupposent que les enfants ne sont là que pour participer sans la boulasse à la constitution du Capital. Le Veau d'Or des inventaires a pris trop longtemps la place du Coeur. Nous croyons, simplement. Plus que le clocher, la Foi ! Si je devais argumenter pour l'Eglise, je dirais, "l'Institution survivra. L'Eglise est Eternelle. Les réformés périrons et disparaîtrons dans les Limbes, parce qu'ils ne sont, eux, que des Hommes qui seront eux aussi lassés de langueurs". Vois comme nous leur sommes éloignés. Genève n'est rien. Elle pourra être détruite mille et une fois que cela ne changerait rien. Nous portons fièrement la croix huguenote, symbole de cette défiance de l'Eglise directrice de fausse conscience qui n'a pour but que de se perpétuer Elle-même, même vide d'hommes et de femmes. Tant qu'il y a des sceaux et des sots... Et chaque âme endormie que nous croisons par la plume ou l'épée - et c'est pour cela que notre véritable diplomatie n'a que faire des sceaux et traite avec les Hommes avant les Empires et Royaume - nous la convertissons à cet humanisme, cette idée qui fait de l'Homme le centre de la Création et son dépositaire et non point le contributeur d'un vain héritage comptable en écus. Alors, jours après jour, on nous rejoint.

Nous ne sommes pas seuls. Mais chaque homme, chaque femme qui disparaît, pris par la langueur de cette grande Peste qui nous vide les royaumes est un compagnon que nous n'avons pas su trouver. Et notre plus grand Echec devant notre Créateur.

______________________________


Dernière édition par izaac le Jeu 8 Nov - 13:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Ven 20 Avr - 11:27

Citation :
Il me semble que si la "Tolérance" signifie "cesser de combattre ce qu'on ne peut changer", alors la tolérance est un blasphème. Si cette "tolérance" conduit à une abstention volontaire dans un combat dont la portée nous est mal identifiée, absention motivée par une sorte de relativisation de ce qu'est le Bien et le Mal, alors, encore, la tolérance est un outrage à notre Créateur.

Prenons garde que le tolerare de Genève, cette supportation de l'Autre, ne se substitue à la seule raison qui vaille de justifier "la tolérance" : un coin aiguë enfoncé dans la cuirasse de l'Eglise. A Genève, nul besoin d'imposer l'ostracisme les clercs, leurs messes sont vides. Le simultaneum fut un instrument et non un but. Le simultaneum aura suffit dans les terres des Hommes de peu de Foi. Nous ne sommes point dans un océan aristotélicien romain, nous sommes en terre de mission, mécréante. Ne l'oublions point. Et il me semble, quand je flane dans les paperasses de l'avoierie, que notre première terre de mission est... Genève même. Gagnée par ce tolerare insupportable à ceux qui voient chaque jour le Verbe de Dieu usurpé. Ce concordat sedunois est une bonne chose. Pour nous éveiller nous qui dormons du sommeil du juste.

A chacun d'entre nous, je demande de chercher une âme et de l'éveiller à la réformation de l'Aristotélité. Par quelques moyens que ce soient, La part du Lion ou le verbe, une âme à éveiller ! On en recause à la prochaine Lune... Va falloir bosser un peu, bande de Xenarthras des savanes ! par les saints p'tits couillons d'Eugène !

______________________________


Dernière édition par Izaac le Dim 7 Juin - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Edification et structuration d’une Eglise Réformée. forum2   Lun 28 Juil - 12:08

Citation :
Il serait bon de s'interroger sur les mots, en tout premier lieu. "Eglise" ? D'Ecclesia, l'assemblée des croyants ? L'Umma en arabe d'Averroès. Ou bien l'institution.

Ensuite ? "Eriger" Je veux bien participer à la Grande érection de l'assemblée des croyants, moi. Même en été.  Enfin ? "Structurer" ? Avec des échafaudages, des clochers et des poutres ? L'Umma est universelle, la coller à des clochers, ça me chiffonne. La poutre, ok. Les sicaires mieux que tous les autres savent que la poutre est le ciment de notre foi. Le martyr flamboyant autant que le sépulcre patiemment brodé sont deux vêtements aussi légitimes l'un que l'autre, pour passer devant Titus et se présenter devant son Créateur. Prenons soin de ne pas confisquer l'érection : le jour du Jugement, la question sera la même pour tous : qu'as-tu fait de la Vie que je t'avais confiée ? Laissons l'Unique seul peser notre réponse.

J'ajouterais bien une interrogation sur le terme de croyants. Il est au cœur de notre œuvre de Réformation de l'Aristotélité. Le synode a proposé de définir le socle commun de notre foi. Il s'est perdu un peu en pointillant nos différences byzantines pour l'essentiel. Reprendre ici le socle commun de notre foi, semble essentiel. Et je ne parle pas de textes, mais bien plus simplement de principes de vie et de Justice qui gouvernent la Cité de Dieu, parfaitement lisibles par le commun, dans le but de grossir l'Umma d'une âme supplémentaire - l'Eglise si vous préférez, en langue romaine. Puis, une autre. Etc. Il y a mille et un chemins pour trouver cette âme.

Selon moi, ces principes de Réformation de l'Aristotélité, se fondent sur notre combat contre les intercesseurs qui usurpent le Verbe de Dieu et confisquent sa Création.

- Lutter contre toutes les autorités non élues par l'Umma, qui se posent en intermédiaire entre le Croyant et son Créateur. En cela, je pense que l'on peut être Roi et Réformé, même si la République semble être le gouvernement le plus naturel de la Cité de Dieu. L’Eglise de Rome et sa race de suzerains universels, en revanche, doit être combattue inlassablement avec vigueur, sans complaisance.

- Combattre les formes de ce collectivisme paternaliste qui président aux affaires en ce bas monde en faisant inlassablement la promotion du négoce libre. On n’a pas besoin de Papa à la mairie et de grille de prix ou de salaire.

- Ne rien concéder aux censures de tout ordre : nous ne proclamons, écrivons et lisons que dans des lieux ouverts aux quatre vents, annexes ou officiel, peut importe si les récits n’y sont pas verrouillés.


Libre arbitre, libre négoce et libre parole. Trois poutres pour l’échafaudage de l’Eglise. Ensuite ? Remplissons la nef avant d’être orgueilleux ; et prenons garde de ne point jeter la pierre à celui ou celle d’entre-nous qui ne prendrait pas le « bon » escalier pour y grimper. Omar a écrit jadis Les corps qui peuplent cette voûte du Ciel Déconcertent ceux qui pensent. Prends garde de perdre le bout du fil de la sagesse, Car les guides eux-mêmes ont le vertige.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Edification et structuration d’une Eglise Réformée. forum2   Lun 4 Aoû - 8:53

Citation :
- J'aime bien quand c'est explicite. Je n'écris pas une Constitution, je tente de gagner une âme après l'autre. C'est mon côté besogneux. Eglise c'est du romain, j'ai du mal depuis un certain temps avec le romain. En plus, il y a confusion entre Eglise, église et cathédrale - Libre arbitre, le commun entend anarchie. Le meilleur des gouvernements chez les Hommes vertueux certes, le bordel en réalité. J'entendais Libre Arbitre ici au sens du match de soule. Pas d'autres arbitres que ceux élus par les équipes. Ne nous dispensons pas des choses simples. Un bout de fromage de gruyère, une miche, une sica, et quelques poutres à notre Assemblée des croyants, libre arbitre, libre négoce, libre parole. Refus des autorités non élues par l'Umma, liberté de commerce sur le marché, boycotte des halles et gargotes et forums verrouillés comme des lieux d'aisances pour Marquises et Princes consorts. Quand l'Umma comptera plus de 200 babouches dans le vestiaires, on pourra voir le reste, la manière de se laver les pieds, la forme de la chaire, la couleur du burnou et l'accent du muezzin.


______________________________


Dernière édition par izaac le Lun 4 Aoû - 9:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Edification et structuration d’une Eglise Réformée. forum2   Lun 4 Aoû - 8:54

Citation :
- Pardonnez-moi, j'insiste, mais la question du sens de la chose reste obscur. Pourquoi ? Edification et structuration d’une Eglise Réformée ? Pour quoi faire ?

Loin de moi l'idée de balayer la chose, mais avant de se constituer ce machin, il faut en définir le sens. L'œuvre de Réformation de l'Aristotélité est avant tout une transformation. Que devons-nous re- former ? Donner une nouvelle forme à l'Aristotélité, avec une Eglise, des trucs et des bidules, des pasteurs et des congrégations, certes, certes... Le Messager divin a bien élu une société secrète de frères et sœurs portant le couteau suisse en bannière pour découper le calotin en rondelles en apéritif, alors ok, la boite à outil du Seigneur peut être pleine d'outils bien différents. N'empêche, avant de choisir les outils, le bon artisan doit savoir le boulot qu'il entend faire : re former les royaumes, ça veut dire quoi ?

Nous devons répondre à cette question en relevant nos œuvres communes, avant tout. Du concret. Pas du verbiage de calotins qui se tripotent la nouille en matant les bagouzes de son évêque. Du concret simple. Compréhensible du commun des vivants.

L'Aristotélité de nos rêves, la Cité de Dieu sur Terre, celle que nous sommes en train d'édifier en réformant, révolutionnant, cassant et construisant l'ancienne que l'on ne peut détruire d'un coup parce que nous ne sommes pas Dieu, elle ressemble à quoi ?

Concrètement, pour moi, elle ressemble à un espace où seule l'autorité élue est légitime ; un espace où aucun maire ou comte ou aucune autre de ces autorités élues se substitue à vous, vous dit où faire pipi et vous explique que pour votre bien et celui de la communauté, le collectivisme impose que le pain coûte 6 écus ; un espace enfin où les histoires qui nous animent, qui nous donnent de l'âme, au sens étymologique, soient partagés par tous, sans aucune forme de censure, dans les halles, les couloirs de château, les basiliques, les gargotes, les tavernes, nul verrou bien pensant emprunt de cette conscience ensorcelée par les bondieuseries des calotins qui vous explique que le chemin du Ciel et d'un monde meilleur est pavé de bonnes intentions et de 6 miracles qu'on appelle sacrements, et qu'il est bon que tu te soumettes à cet enseignement et que tu obéisses sagement.

Poser ici les pierres d'une manufacture à transformer le Monde, sans peindre ce monde avant tout, est vain me semble-t-il.

______________________________


Dernière édition par izaac le Dim 21 Sep - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Edification et structuration d’une Eglise Réformée. forum2   Lun 4 Aoû - 8:55

Citation :
- L'intérêt de ne pas le faire, ce machin ? Qu'est-il arrivé aux bâtisseurs de la Tour de Babel ? Edifier ici et maintenant une Eglise, c'est comme construire la tour avant ses fondations, en se congratulant grassement du lustre des encensoirs, de la finesse des broderies et de la beauté des rangs de nos petits pasteurs à la parade : Privilégier la forme sur le fond, c'est exactement ce que font les romains. La forme, c'est cette Eglise. Le fond, c'est cette Cité Idéale, cette cité de Dieu, que nous voulons construire ici-bas. A quoi ressemble cette Cité ?

Je comprends et j’entends, néanmoins. Je suis fournisseur de Réforme depuis 1455, j'ai eu le temps de me perdre, de retrouver le chemin, de me perdre à nouveau et de rêver l'Evangile. Je comprends le besoin des rites qui rassemblent, amers dans un monde changeant, incertain, trop souvent privé de sens. Je sais le bonheur de la chaleur de l'Umma unie, nue, dans la clairière de la foi, comme une famille, des chansons au son du cornyx des alpes, des hécatombes au fromage de gruyère, de la marque au fer rouge, des serments échangés entre frères au sang des pouces fendus au couteau suisse, de tout ce qui lie les hommes et les femmes de bonne volonté, depuis le fond des âges et des cavernes.

Une religion est une histoire de sens et aussi d'audience, je le concède. On peut avoir raison contre tous, on n'en mourra pas moins con et seul et notre djihad, effort sur nous même à nous réformer, n'aura pas fait plus de vague qu'une reinette qui saute dans la mare. N’oublions pas néanmoins de proposer du sens aux Hommes, nous devons leur annoncer une Bonne Nouvelle, une Evangile : Nous édifions ensemble la Cité de Dieu sur la terre.

Outrepasser l'Evangile en allant directement présenter aux gentils le visage aimable des cures, des congrégations et des missi dominici, je maintiendrai, c'est mettre la charrue avant les bœuf. Edifier une religion comme cela, c'est se fourvoyer.  Religio vient de relier. Relier l'ici-bas au Ciel et relier les Hommes entre-eux. Si relier les Hommes ici c'est leur proposer des compagnies de petit Christos, des médailles poissonnées, des basiliques, des livres et des baptêmes, où croyez-vous qu'ils iront ? La copie est toujours plus fade que l'original.

L'Œuvre de Réformation tient en une trinité de questions.

Entre croyants, nous devons avant toute autre chose présenter la Cité de Dieu que nous voulons bâtir. A quoi ressemble-t-elle ?
Aux gentils, nous devons présenter cette Cité simplement et expliquer pourquoi nous devons la bâtir.
A notre Créateur, nous devons être capable de répondre à l'Unique question. Qu'as-tu fait de la Vie que je t'avais confiée ?

L'institution reste la boite à outils..

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Lun 4 Aoû - 9:10

Citation :
Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, Le sanctuaire des demeures du Très-Haut. Dieu est au milieu d’elle : elle n’est point ébranlée ; Dieu la secourt dès l’aube du matin. C'est la cité que déjà Aristote et les croyants de l'Ancienne Alliance attendaient, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur : C’est dans la foi qu’ils sont tous morts mille et unes fois, sans avoir obtenu les choses promises ; mais le Jour du Jugement, ils l'ont vue et saluée de loin, en se penchant un peu pour voir par dessus l'épaule de Titus devant sa porte. J'peux rester Titus ? Dis ! Allez ! Tu m'laisses rentrer ? Hop, tu te faufiles, tu bouscules le gars, pour te retrouver devant le patron.

Dis-moi, qu'as-tu fait de la Vie que je t'avais confiée ? C'est sûr d'un coup, ça intimide.

Et là, si tu réponds "ch'ais pas trop. J'me suis emmerdé un peu, poutré trois quatre fois et j'ai fait pousser des légumes et j'ai ouvert une taverne", ben... Et là, Titus, déjà qu'il est vexé parce que tu lui es passé entre les jambes, bombe le torse. Ca va pas être possible mon coco ! Du coup, c'est direct retour en bas, un coup de pied au cul. Fais mieux !

Et ils redescendent. 45 jours pour réfléchir. Il est essentiel de comprendre l'importance du dessein divin en faveur de ceux qui sont appelés au salut. Réciter des bondieuseries ? Que l’Unique, le Père de gloire, nous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de notre cœur, pour que nous sachions quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints.

Ceux qui parlent ainsi montrent qu’ils cherchent une patrie. En bas ? Bof... Et maintenant ils en désirent une meilleure, céleste. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité, quand même. On n’est pas peuple élu pour des nèfles. Mais Dieu n'aime pas qu'on lui laisse sa Création ici-bas en jachère, genre rien à fouetter, après moi l'Déluge. Il y a quand même bossé une petite semaine, c'est l'antichambre du Ciel, Il nous l’a laissée en dépôt, histoire qu’on fasse nos preuves.

Notre foi doit se projeter bien au delà des promesses de Dieu concernant une descendance physique à qui l'Eternel donnerait le pays sur terre qu'il parcourt. Notre vision doit être plus élevée. Dieu annonce l'existence et l'héritage d'un pays plus glorieux et éternel. Car nous n’avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir, histoire d’en finir avec le cycle des allers et retours tous les 45 jours. Sauf que… Dieu n'a certainement pas envie de se faire chier l'Eternité suivante avec un gars ou une garce qui n'a rien fait d'autre de son séjour en bas à faire pousser du maïs.

Du coup : faisons nos preuves : édifions la cité de Dieu ici-bas. Montrons lui qu’il ne regrettera pas de nous faire une place à sa droite. Ou à sa gauche, peu importe surtout si Dieu est une mule.

Le souci, c’est qu’en bas, on a une tripotée de gars qui ont assez usurpé son Verbe pour faire de la Création un truc emmerdant à mourir, où une coterie de bons hommes et bonnes femmes en chasuble vous apprend les bonnes manières en vous expliquant qu’ils ont des pouvoirs magiques qui vous assurent que Titus vous laissera passer la porte lunique. On a aussi d'innombrables gentils mécréants qui ont décidé que le sort du Monde était dans la miche à 6.20 maximum. Enfin, il y a les XII qui vous expliquent qu’ils bossent pour vous et vous claquent un gros verrou au pif quand vous essayez de jeter un œil dans le trou de la serrure.

A la fin, ça vous donne quoi quand vous regardez l’Aristotélité ? Ben un monde morbide, pestiféré, qui perd des âmes chaque jour parce qu’on s’y emmerde, gouverné par une clique consanguine qui truande les élections sans les truander parce qu’on nous a appris à l’église à ne marcher que sur les pavés de bonnes intentions et qu’on préfère voter par conservation pour les sortants plutôt que par hasard vers l’inconnu ? Tu m'étonnes que l'Unique préfère rester entre lui, là-haut.

L’œuvre de Réformation de l’Aristotélité n’est pas un folklore d’église. C’est un effort sur soi, le grand djihad, et un autre sur les autres, à coup de torgnoles s’il le faut, le petit djihad, par les petits couillons du pape Eugène !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Edification et structuration d’une Eglise Réformée. forum2   Mar 5 Aoû - 8:16

Suivent deux interventions qui soulignent le besoin d'Eglise et la naïveté d'Izaac. Ou au contraire son trop grand pragmatisme ?

- Monsieur Waldemar, il me semble que vous jetez le bébé avec l'eau du bain. Si je ne vous avais pas connu dans votre Valais sombrement aristocratique alors que je djihadais joyeusement dans les vaux et vallons, la sica et les bourses en paluches, je dirais peut-être comme vous que le Monde n'a pas changé, ni dans la confédération, ni ailleurs, depuis que j'ai participé au pillage de Soleure où tout à commencé.

La politique, monsieur Lourdou, est l'affaire de la cité, comme son nom grec l'indique. Edifier la Cité de Dieu sur la terre, De Civitate Dei contra paganos, est donc une affaire de politique. Néanmoins, je l'ai dit, je comprends. Faites comme vous voudrez, comme vous pourrez avec qui vous trouverez, oserais-je dire. Je ne suis qu'un pécheur et je bosse, âme après âme, histoire de faire bonne figure devant mon Créateur, le Jour du Jugement.

Vous me brandissez la sourate de Christos en argument ? Ce qui est écrit pose des questions, cela ne donne pas de réponse. Personnellement, vous le savez, je n'ai jamais pris les messies pour des lumières.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5046
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Dim 28 Sep - 11:47

- Certaines passions me laissent perplexe. Guerre et Paix s'opposeraient ? Il faudrait rechercher la Paix parce qu'elle serait un état plus bénéfique ?

J'opposerais davantage un état de mortel silence à un autre de brouhaha. Dans le premier, tout conduit à la peste de la lassitude et le retranchement. Les bons comptes y font les bons amis, on y parcourt couloirs et salles de palais avec des patins feutrés et d'énormes trousseaux. Les gargotes et les halles s'éteignent et les pigeons volent à discrétion. De mille et une histoires, on n'en recense bientôt plus que deux ou trois et XII guignols pas très drôles, soucieux qu'aucun loup ne vienne troubler l'onde clair. Cet état où l'on vit discrètement pour vivre heureux conduit immanquablement à la mort. Tous les moyens doivent être recherché pour combattre cet état obscur où l'on enseigne la morale et l'obéissance à l'Institution. Morbide Rome... Jadis, les nefs des églises bruissaient de bouts de vies murmurées, criées, chantées, embrassées, payées.

Dans les brouhahas, l'Homme est au centre de la Création : l'Humanisme y est la règle imposée par l'Unique. Le Jour du Jugement, le Seigneur se fiche de savoir combien d'écus l'on laisse dans l'inventaire : ils disparaissent dans les Limbes. Que reste-t-il d'une Vie d'Homme dans le monde du Silence ? Moi, ça me fait flipper.

Même la poule noire pond des œufs blancs.

______________________________


Dernière édition par izaac le Dim 28 Sep - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 2963
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Dim 28 Sep - 13:32

Izaac aime







Mais
Citation :
cet état obscur où l'on enseigne la moral et l'obéissance à l'Institution
lA moralEuh, siouplaît...

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3797
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   Lun 29 Sep - 8:42

J'aime beaucoup. Izaac aime Izaac aime

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Mane nobiscum Domine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Mane nobiscum Domine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les produits Mane N Tail (pour tous les types de cheveux)
» [ Divers avisos ] AVISO COMMANDANT DOMINE
» se faire mal avec le tire lait
» Anniversaire du 4°RE
» Daira BOOM à Casa

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Le séminaire-
Répondre au sujetSauter vers: