Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 8:01

Misterbop a écrit:
Misterbop était paisible tout à l'observation des différents groupes disséminés sous l'estrade ! La cohue règnait mais il arrivait à discerner la Capitaine près de la buvette qui braillait un mouchoir fortement agité au vent .... Le Sieur El Barto et deux sauvageonnes qui devisaient, le Vieux et le bourreau qui gesticulaient, Dame Gaïa qui avait l'air de chercher quelqu'un .... bref la foule ...le bruit de la foule ... les pas...les bruits d'une course....
...une course ??? Hé..mais..ho...et le coup d'envoi...les faire-parts pour assigner qui contre qui ...
Misterbop n'eut même pas le temps de réaliser une parade qu'une tempête de coups s'abattit sur son partenaire....
Voulant donner de la tournoyante, de pic et d'estoc...rien n'y faisait !!

Au loin, Izaac et de Nicbur procédaient d'une drôle de manière contre Kirkwood. Desz liasses de parchemins volaient, Le Juge en position allongée semblait... regarder.....???
Puis deux nouveaux opposants entrèrent dans la danse : le Connetable d'Helvétie et un larron s'en prirent au malheureux et esseulé et Kirkwood.

La sauvageonne Labaronne qui était caché derrière El Barto s'en prit à Maldrigar, le mettant sur les genoux. Misterbop chercha à s'interposer, mais visiblement elle évitait soigneusement les attaques.

Puis se fut au tour de Kirkwood ... Par on ne sait quel miracle, il s'était tiré d'affaire et voulait en découdre !
Lui aussi se rua..mais évita le meneur pour s'attaquer à son fidèle ami Maldrigar..... Ce dernier mit un, puis deux genoux à terre ...et s'effondra.... Et rien à faire...
D'évidence, les duellistes évitaient Misterbop.......

Maldrigar à terre, sa mise arraché par la Donzelle, Misterbop rua ..........par on ne sait quelle diablerie, la coquine lui fit un tour de bretteur.........Misterbop n'avait que le choix de la déconfiture...... il reculait !!

La cohue s'interrompit...on ne sait par quel signe... tout aussi subitement qu'elle avait débuté !
Maldrigar à terre, il se retira aidé par des brancardiers !

Seul dans un coin de la lice, Misterbop s'interrogeait sur les suites à donner ! Voyant une Dame qui portait les mêmes couleurs que Kirkwood.
Ce dernier prenant la direction de la sortie, Misterbop s'enquit d'une possible alliance ! Affaiblit mais déterminé à poursuivre, Misterbop se souvint des parole de son aïeul : L'indécis laisse geler sa soupe de l'assiette à la bouche.

Suivant sa nouvelle partenaire Misterbop se remit en lice !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5028
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 8:01

Manonlapetite a écrit:
Bon alors comment c'est y qu'on fait? On se jette dans la mêlée et on tape le premier qu'on rencontre? Comme à l'armée? Ou alors faut il y mettre les formes? On se présente et on se raconte son pédigrée avant de passer aux choses sérieuses? Parce que si c'est ça elle sait faire aussi la Manon.

Se remémorant vite fait le tiercé qu'elle aurait aimé gagnant, elle avait délaissé son vicomte de compagnon pour s'éloigner au pas de course, l'épée au clair, l'œil vif et l'esprit concentré.
Elle passait entre les couples de combattants qui pour certains étaient vraiment originaux aussi bien dans le style que la manière.
La bordelaise était en mode "Cherche et trouve le n°1" et trottinait sur le champ de bataille, évitant, louvoyant, esquivant ceux qui se mettaient en travers de son chemin et qui auraient pu par une malheureuse initiative la détourner de ses objectifs.


"NAN... Pas toi..."

Sourcils mécontents qui se rapprochent donnant un air préoccupé à la jolie brune.

" Pas toi non plus, t'es pas beau. T'as des bras on dirait des flans. Pis je suis occupée là, tu vois pas?!..."

Coup d'œil circulaire tandis qu'elle attrape le gars au collet et le secoue tant qu'elle peut

"Mais où qu'il se planque????!!! Mais siiiiiiii, un type, grand comme ça... Avec une tête un peu comme ça... Pis il a un accent aussi... Genevois!"

Devant le mutisme du benêt, elle ne retient ni son soupir excédé, ni la gifle magistrale qui le laisse tout étourdi, le fondement dans un ruisseau.

"T'es vraiment pas coopératif toi! Tu m'énerves! "

Du regard elle parcourt la clairière à la recherche de son combattant perdu et finit par s'attarder là où elle a laissé son compagnon, qu'elle aperçoit allongé à terre.

MAIS QUI A OSEEEEEEEEE????!!!

Cri de colère qui emplit l'espace. Manon se précipite, se jette auprès du corps inanimé de son aimé, le secoue doucement.

"Je peux pas te laisser sans surveillance hein..."

Pas le temps de terminer la réanimation de son vicomte qu'un.. FILET? s'abat sur elle.

"Mais c'est quoi ces méthodes de barbares??? Qui a oséééééééé???" (décidément récurrent chez Manon)

La surprise passée, Manon aperçoit Kirkwood et s'indigne. A défaut de l'avoir à son tableau de chasse, elle fera en sorte que les tympans genevois gardent tout de même un souvenir de sa voix si mélodieuse dans les aigus.

" NUMERO 2! ESPEEEEEEEECE de PECHEUR D'EAU DOUCE! EST CE AINSI QU'ON VOUS A APPRIIIIIIIIS A VOUS BATTRE? HIIIIIIIII!!! RELACHEZ MOI QUE JE VOUS ETRIIIIIIIPE!!!! AVEZ VOUS PEUR AU POINT DE NE POUVOIR M'APPROCHER? "

Ah ben non, il a pas peur puisqu'il s'approche et la bâillonne, malgré les coups de dents qu'elle essaie vainement de distribuer.

"Grmbl mblmgr!!!! Mhhmmaargh... GRMLMBL!!!"

Et forcément soudain la clairière parait plus calme.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 16:32

Bigmamma avait perdu Kirkwood, Misterbop avait perdu madrigar. Autour du feu de camp, ils décidèrent s'associer pour la journée suivante !
Avant de quitter le bivouac, Bigmamma expliquait à Misterbop le fonctionnement du landau récupérateur :
1°/ tu passes au milieu des fous, tu ramasses tout ce qui traine, on pourra le rendre contre rançon une fois de retour à Genève.
2°/ tu tapes sur la tête du premier volontaire venu, tu lui piques tout et c'est moins lourd à transporter.
3°/ Si on croise Nic et Izaac, on se planque derrière, parce qu'on est pas suicidaires et que le casques de Nic fait mal aux yeux !


Misterbop/Bigmamma Vs Gaia/Argantino
Devisant tranquillement, les deux acolytes se choisissaient une proie quand ... CRAAAC .... Chacaaaa ! Chacccaaa ! .... Gaia attaqua sauvagement Big qui, d'un splendide coup de bide, l'envoya bouler dans Misterbop, mais se reçu Argantino sur le dos ! Habile flexion des Genoux, et le Messire lui passe par dessus la tête, atterissant dans les buissons épineux ! Alors, là, prise spéciale Bigmamma, assise sur le ventre du Sieur vociférant, et relookage de nez exprès ! Si, si, ça marche, ,vous pouvez essayer, suffit juste d'être un peu ... pas léger !
Laissant Gaia réconforter son compagnon, Misterbop et Big repartirent plutôt contents de ce début de journée.


Nous 1, les autres 0 : Qualifiés en 8ème !!!

Misterbop/Bigmamma Vs Kirkwood
Il fallait quand même élaborer une tactique. Au beau milieu de la discussion arrive ...
KIKI ... ENFIN .... KIKI .... M'ENFIN !!! T'ES FOU ??? Mais Kirkwood ne pardonne pas le faux départ, il ne se laisse pas attendrir par les yeux implorants de Big et s'élance, le visage écrevisse, le filet pendouillant et, pour tout dire, la mine aussi fraiche que les poissons destinés aux Savoyards !
Il se rue en avant et .... se retrouve les quatres fers en l'air dans le landau qui lui a malencontreusement coupé la route !

Oh le spectacle !!! des jambes de hannetons hystériques qui gigotent en l'air, des bras tentaculaires qui essayent de saisir on ne sait quoi ... et surtout ... une plume à géométrie variable qui surmonte une espèce de galette informe avachie au fond du baquet et qui tressaute en rythme ...
(Par décence et amour des enfants, nous remplaçons la bande son par le gazouillis des zozios et le souffle du vent ! censure, friture, brouillage ....)
Misterbop est écroulé de rire, Big, affaissée le long du landau, en profite, entre deux chataouillis à Kiki, pour lui piquer sa bourse ! A rendre en taverne à Genève pour pas qu'il puisse nier l'épisode !


Nous 2, les autres 0 : qualifiés en 1/4 !!!

Misterbop/Bigmamma Vs Captain.Blair/Christophège
Rigolant encore du spectacle kirkwoodien, Misterbop et Bigmamma ne faisaient pas vraiment attention à l'environnement quand soudain ...

... soudain RIEN ! Nada ! que d'chi ! Wallou ! ... Un bon coup entre les oreilles et dodo ! goutage d'herbe verte, sentage de paquerettes ...
Et juste le temps, dans un flou artistique, de voir Captain.Blair et Christophège s'en aller en comptant la monnaie !


Y M'ONT PIQUE MA BOURSE !!! et la bourse à Kiki aussi ! J'aurais mieux fait de les mettre dans la charette !
ça va Messire Chancellier ?!

Mais Misterbop, assis sur le talus avait la tête entre les mains et réclamait l'extrême onction !

Nous 2, les autres 1 : Eliminés ! A l'année prochaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:13

Raoulleglabre a écrit :
Citation :
[seconde journée, Raoul & Philodendron vs Manon & El Barto, épisode 1]

Préviousli in [hauts et épouvantables faits et prouesses de Raoul le glabre etc.] : Raoul a taquiné Maldrigar le fribourgeois mais n'a pas trouvé le chancelier helvétique. Une victoire, certes, mais à peine de quoi manger ce matin.

Mon Raoul observait son sou. Pile, face. Face... Un oeil sur le caparaçonné et sa compagnone. Un oeil sur l'écu. Ce qui fait beaucoup pour un borgne, j'en conviens. Enfin, Raoul est un vrai faux borgne, mais c'est une longue histoire. Bandeau relevé, donc, le capitaine Raoul le glabre, barbu d'un jour, on n'en est plus à un paradoxe près, scrute. La veille, il avait manqué le chancelier helvétique, cette fois, ce duc français de langue d'oc et tudesque, d'origine fribourgeoise en plus, lui promettait la fortune.

Sieur Philodendron, vous êtes d'accord ? C'est l'même, hein ?
Qu'il lui demande à son acolyte muet, en lui tendant la pièce.

[...]

Retournez l'écu, vous verrez mieux... Coté face. C't'un écu de Guyenne. Même profil aquilin, hein, même petits yeux perçants, même menton [...] Mais qu'est-ce que vous faites avec votre bouclier ?
_________________
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:14

Jehane a écrit :
Citation :
Bon aller les femmes, au boulot maintenant. J'ai la dale alors au turbin et pas de mais, nomeho.

Rhooo la la, tout ça pasque Môsieur a porté plus que nous... tite nature va! C'est bon, on va t'nourir! Tiens, ouvre donc tes deux petites menotes et la bouche aussi, tant qu't' y es!

Et hop, à droite le gobelet de Vully, à gauche, le gros morceau de viande séchée et dans la bouche, le quignon de pain.

Hihi tu parleras moins comme ça!
Te f'rais r'marquer que la viande, normalement, c'est pour refiler à ceux qui s'battent hein! Mais bon t'es autorisé, t'as quand même beaucoup porté!

C'est en avouant ça qu'elle prit la peine de s'éloigner...on n'sait jamais qui s'rait pas content... pis d'toute façon elle râlait oui, z'avaient qu'à pas la laisser seule. Et si on l'avait attaquée? Quoi, ça peut arriver non, elle le savait elle qu'en bas c'était rempli d' zozos assoiffés d' sang.
Ruminant contre son chéri et contre son avoyère, elle entendit des cris, des hurlements même!
Elle approcha, pas trop près quand même, resta muette derrière un arbre, la bouche ouverte devant la scène puis rebroussa chemin en courant à perdre haleine.

Hèèèè savez quoi? En bas, y a un homme, tu sais Raya, le Genevois avec un nom anglois... oh mais si euuuu, celui qui porte un chapeau comique, rhoooo machin wood là, tu sais? Bref, et bein lui, l'a une drôle de façon s'approcher des femmes qui lui résistent!
V'savez c'qui fait?Il l'enferme dans un filet!! C'est p'tête pour pas lui faire mal! N'empêche que la ptite dame, elle a pas la légèreté d'un papillon, hein, elle aime pas ça! J'crois même qu'elle l'a mordu!!

Elle attrapa le gobelet de son homme et s'envoya une bonne rasade qu'elle sentit descendre en jubilant.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:15

Kirkwood a écrit :
Citation :
Toujours samedi 26 juin, versus Capt.blair & Christophege :

Ça va beaucoup mieux, et Kirkwood commence à se dire que bon, finalement, ça peut encore bien se passer.

Une branche craque derrière lui, Kirkwood se retourne, vif comme un éclair helvétique atteint de rhumatismes… Deux types, pas tubulaires mais presque, juste « trop » : grands, baraqués, solides, armés, pas engageants dans l’instant, « trop tout ça », quoi…

Bref, pas le temps de sortir son épée, ça va être l’horreur.
Les voies de Deos sont parfois confuses pour les simples mortels que nous sommes, et ainsi, curieusement, la vivacité de l’esprit de Kirk peut parfois être étonnante. En l'occurrence, il se rend compte dans le même temps qu’il lui suffit par contre de tirer son filet de pêche, toujours dissimulé derrière son bouclier.

Il dégaine donc, à la grande surprise de ses adversaires, le filet.
Lequel s’ouvre, comme la corolle de la fleur quand vient le printemps et que bourdonne le bourdon et butine l’abeille, célébrant dans la danse mutine du miel et des nectars floraux la joie divine de l’éveil des sens et l'appétit dévorant des désirs exacerbés qui…

Heu, j’m’égare un peu, là, non ?

Surtout que le résultat de la douce corolle et de la soyeuse chenille devenant voltigeant papillon, c’est une carpe d’une demie-livre, resté coincée dans le filet jusque-là, et qui s’échappe en tournoyant dans l’air en faisant un bruit, un bruit, heu... Un bruit, quoi...

Vouf, vouf, vouf, vouf...

Passe au-dessus de la tête de Christophège et atterrit avec une force certaine dans le pif du capitaine Blair, un peu surpris de se retrouver nez-à-nez avec un tel adversaire : paf !

Pendant ce temps, le filet continue de s’ouvrir comme la corolle de tout-à-l’heure et couvre entièrement le pauvre Christophège qui s’y empêtre et appelle au secours son compagnon : Tony, à la rescousse !
Pour des raisons qui échappent à notre sens commun, Christophège appelle parfois le capitaine Blair ainsi…

En tout cas, ça n’a pas l’air de réjouir Blair, dont le visage exprime un je-ne-sais-quoi de furieux, format catapulte sur le point de tirer quand vous êtes en face. Sauf que vous, c’est Kirk…
Un brin paralysé quelques secondes supplémentaires, il n’en profite pas pour sortir sa lame.

Alors, ben, perdu pour perdu, une p’tite prière à Aristote, après un coup de bouclier sur la tête de Christophège, il tente de récupérer son filet, sa main s’égare, une autre poignée de poisson, mais format friture ce coup-là, tant pis, un « Tiens » vaut mieux que deux « Tu mourras des mains de Moratois »…

Et v’lan, une poignée de friture mouillée et plus très fraiche à la face du capitaine Blair.
Tiens, il n’a pas l’air davantage content ?
Curieux.
Vite, avec un peu de chance…
Oui, une autre carpe oubliée dans le filet, le combat peut continuer !
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:17

Miette a écrit :
Citation :
Sur la pointe des pieds hurlant à plein poumon..

Vas y Crèèèèèève lui l'oeil... YEEEEPAAAAA

Moko sur ses petites pattes regarde sa maitresse , un petit air malsain sur les lêvres..

ça y est la voilà qui dijoncte..

Miette faisant des moulinets avec son bras..

Ouai...!! Ouai..!!!! Mord le MOOOOOOORRRRRRD leeeeeee....!!!

Moko soupire..

Je confirme.. Elle est dingue..

Miette saute et se retrouve les quatres fers en l'air attérissant sur les genoux d'un vieillard qui s'endormait et qui se met à hurler..

Humph..!! Ahhhhh ... On m'assassine.. On me pille... Rendez moi ma bourse....

Miette le regarde ahurie

Je vous ai rien volé moi non mais ça ne va pas non..?

Le vieillard l'attrappe par les cheveux et lui fourre sa langue dans sa bouche..

HUMPH GRCOHMB..!!!

Retournement de miette sur la droite , crocs planté sur la langue du vieux qui hurle.. Main droite qui s'applatit sur la figure du vieux.. Suivis de coups de pieds.. ça hurle ça geint...

Un homme attrappe miette par les bras et la souleve pour finir par la mettre sur son épaule , et la jetter plus loin sur un tas de foin..

AHHHHHH MAIS VOUS ETES DINGUE.... J AI RIIIIIEN FAIIIIIS MOIIIIIIIII
Se relève furieuse cherchant son panier.. Vois Moko arrivé courant vers sa maitresse se réfugiant dans ses bras tremblant...

Pov' Bête .. Ta fait peur hein le vilain mOnsieur hein.. Viens on va se mettre plus loin..

Prenant l'animal monte dans un arbre et assise sur une branche admire le spectacle..

Là personne ne nous embêtera.. Sont fous ces Helvetes...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:18

Capt.Blair a écrit :
Citation :
Après tant de jours à vous chercher Messire..je vous trouve ici

Quelle coincidence!

Le combat commença avec Christophege qui se lança le premier contre Kirkwood où il fut surpris par un filet de pêcheur.

Michel perplexe de voir son compagnon d'arme de faire enrouler dans un filet et maintenant que le combat fut entamé, place aux choses sérieuses, Kirk avait semblé être une proie facile pour se réchauffer au tournoi.

Il fut distrait par un autre bruit, voulant s'assurer qu'il n'y est pas un autre dans les parages, il regarda autour pour recevoir un poisson et ses odeurs en pleine figure.

Mais il est pas frais ton poisson!

Cela attaqua le pêcheur: Mais si il est frais

Michel prit la carpe qu'il venait de recevoir

Tu vas voir......je te le fais manger cru

Les voilà à se tapocher dessus à coups de poisson avant que Christo puisse se défaire du filet et en faire autant sur le pêcheur.

Trop tard pour penser que le tounoi débutait avec une bataille de poisson
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:19

Demerzel a écrit :
Citation :
[ben... euh... fin de Dem/Mahaud VS Servane/Serra du samedi vu... bref]

Dem fonçait donc en fendant l'air à grands coups de lame et en hurlant TAAAAAYYOOOOOOO...
Arrêtons-nous un instant sur l'avis de notre consultant en Art du Combat : une technique à la subtilité certes insolente mais qui pouvait au moins avoir pour effet de paralyser l'adversaire... de peur ou de consternation. Une chose est sûre, ce dernier ne peut plus prétendre avoir été pris par surprise...
Une technique somme toute assez primaire donc mais qui nécessite pourtant un minimum de coordination qui sembla faire défaut à notre fin stratège, comme le montre la suite de la séquence :
Au deuxième cercle décrit par sa lame, la garde vint heurter son heaume, faisant tomber la visière... une fraction de seconde d'inattention à comprendre ce qu'il s'était passé et hop, la course folle se transforme en enchainement au sol à l'esthétique douteuse... Une répétition abusive de roulades, des à coups à chaque rotation, des bras qui sortent du corps, sans oublier cet accompagnement musical au raffinement résolument absent...
...OOOooOOoOOOoOOooOoOOOOOOOoOOOOOOOOOOOODONGoOOOoooOOOOoo

Il lui semblait bien avoir heurté quelque chose en route... pas le temps de sortir la tête pour voir de quoi il s'agissait ni de laisser un mot pour s'excuser... il roulait toujours.

[enchainement sur Dem/Mahaud VS Fernand du dimanche ]
Enfin, jusqu'à ce qu'un POC le stoppe pour de bon.

Ah ben finalement je m'en sors pas trop mal... le temps d'ôter son heaume, de recouvrer ses esprits et de constater qu'il avait perdu son épée en route, il reconnut Fernand, étalé par terre.
Hey Fernand! wouha, ça fait une paye qu'on ne s'était plus croisés, vieille canaille! y a pas à dire, tu tombes à pique, j'te dois une fière chandelle... sans toi je roulerais encore...
Il se retourna pour mesurer la distance qu'il avait parcouru et reconnu Mahaud qui se faisait les dents sur un pauvre malheureux...
Erf, elle va encore croire que je me suis défilé, c'est sûr!

Un peu plus en retrait encore, il remarqua que Lab avait commencé son jardinage... il ne savait pas ce qu'elle plantait mais elle mettait du cœur à l'ouvrage.
Ah tiens au fait Fernand... Lab te cherchait toute à l'heure... se rappela-t-il en se retournant vers son stoppeur providentiel.
Fichtre, il a l'air bien amoché... c'est quand même pas moi qui lui ai fait ça tout seul? y en a un autre qui est passé avant, c'est pô potib...
Soudain une pulsion le prit.
Et si j'osais...
Regardant rapidement à droite à gauche, il fit quelques étirements de doigts, serra le poing et vint l'écraser sur le corps déjà inerte.

Puis il se releva, s'épousseta un peu, regarda le tableau en respirant un bon coup.
Y a pas à dire, ça m'a fait plaisir de te revoir! faudra qu'on remette ça!
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:20

Sieurfernand a écrit :
Citation :
[Fernand Vs Gaia et le reste du monde..]

Des barreaux invisibles avaient surgi de nulle part. Labaronne marchait devant à quelque pas lorsque cela c'était produit. Fernand s'était soudain figé sur place, incapable de faire un pas de plus. Pendant un instant, il s'était échiné à décoller les pieds du sol avec rage, puis soudain, il avait compris.
Il porta sa main à la bourse... vide... Pire que vide. D'un geste instinctif, il se tâta les autres du même nom et soupira de soulagement.
Comme pour confirmer ses soupçons, un pigeon vint se poser à ses pieds et roucoula en agitant stupidement le cou.
Il saisit le volatile, lui dégoupilla la tête d'un coup de dents puis le dé-bagua tout en crachant quelques plumes d'un air pensif et contrarié.

Citation:
Expéditeur : Le tribunal du Comté
Le tribunal a rendu son verdict, dans le cadre d'un procès vous mettant en cause... gnagnagna......3 jours .... blablabla.... 80 écus.....

- Juste maintenant!
- Bon sang de crevard de magistrat..... il m'a gâché le Tournoi!
Il repensa aux semaines passées et pesta à voix haute:
- Ces rouergats..... quelle bande de couards!!!! Sorciers!!!!!!
Ils chiaient bien dans leur froc, il y a vingt jours à peine ! Les fourbes!!!!
Pas foutus d'assumer leurs vilénie et leur traitrise jusqu'au bout!

Il cracha par terre pris de dépit. Voilà bien là ce qu'il détestait chez les gens.... Le Rouergue corrompu avait essayé de tirer parti de la présence de l'armée de l'Hydre sur ses terres. Ils protestaient officiellement de leur bonne foi et en faisant mine de collaborer avec leurs voisins qui eux-même n'étant pas dupes, s'apprêtaient à les envahir dans un simulacre de coopération militaire entrecoupée de sourires diplomatiques assassins et de toasts au génépi.... Jusque là rien de neuf en ce bas monde.... Mais l'Hydre n'étant pas du genre à faire preuve de bon sens dans l'acception diplomatique du terme, ne tarda pas à mettre le Rouergue dans une situation gênante. Tout au plus avait-elle fait preuve d'une retenue peu commune... Ils n'avaient même pas brûlé une ville!!!
Et maintenant, ça! le remerciement de rigueur... ce qui était logique venant de la part de ces foutus pleutres. En d'autre circonstances, il aurait trouvé ça cocasse, cela montrait que le Rouergue venait de baisser son froc pour échapper à des représailles. Mais là, il y avait le Tournoi!

Fernand tourna son regard vers le sud. Levant le poing, il hurla dans le vent :

- On peut me tuer, me voler, me trahir! mais s'il y a une chose à ne pas faire, mais vraiment pas... c'est me gâcher le tournoi annuel!!!!!

Sentant une présence dans son dos, il se retourna comme il put. Le vieil aveugle se tenait là comme perdu dans ses pensées. Puis il ricana et levant son bâton d'un geste vif, lui assena un rude coup sur le crâne.
-Poc!
- Heyyy!!!!
- Est-ce que ça fait mal petit bélier?
- Evidemment que ça fait mal , vous êtes dingue ou qu..
- Poc!
- Mauvaise réponse, fiston!
- Bon, disons que ça chatouille un peu, mais vous pourriez....
- Poc!
- gnnn....
La bastonnade prit de l'ampleur et Fernand roué de coups songea tout en essayant de se protéger que ce satané vieillard frappait diablement juste pour un aveugle.
à la fin, dans un état second, il se redressa et leva la main pour signifier qu'il avait compris. Un moulinet de bâton lui brisa encore un doigt et lui ouvrit le cuir chevelu avant que la pluie de coups ne cesse enfin.

- D'accord, l'ancêtre.... mettons que ça ne fait pas mal... dit-il vaseux.
L'aveugle sourit, hocha la tête et s'appuya à nouveau sur son bâton en dodelinant la tête d'un air débile.
De fait, la douleur commença effectivement à refluer pour de bon.
La rage de Fernand se mua en une boule de colère et de contrariété qu'il s'évertua à avaler avec difficulté. Il n'aimait pas recevoir de leçon des choses.
- Te voilà prêt pour la suite petit mirage. N'oublie pas tes propres mots afin d'apaiser tes maux.... ça repousse!
Le temps que Fernand se tourne pour formuler une réplique cynique, le vieux fou s'était fait la malle....

Il prit son mal en patience et attendit avec fatalisme la suite inévitable ce qui ne tarda guère....

Une donzelle sortit d'un fourré en braillant l'épée levée. A défaut de pouvoir faire grand chose d'autre, il retint son souffle et ferma les yeux.
Chacaaaa ! Chacccaaa !
En gaaaarde ! Et touchéééééé !
T'es pour moi, toi ! Du bist mein , jawoll !!
Youppiehhh !!et lui planta son épée dans le corps. Il se vouta pour accuser le coup.
- ....ouille....

Puis une branche d'arbre le cueillit derrière la nuque et le projeta face contre terre. Quelque dents sautèrent il sentit des mains le fouiller prestement et entendit son agresseur pester de dépit.

Euh..hâllo ? Cha va ?

Un Fernand fuyant comme une passoire et le crâne à moitié défoncé, la bouche en sang, grogna et écarta la lame de son nez avec humeur.

- ptttuittt!!....... En voilà une drôle de question, comment croyez-vous que peut aller un homme que vous venez de pourfendre....

Fernand se palpa le corps et poursuivi avec étonnement :

- De fait, pour tout dire, ça pourrait aller moins bien...
Il se redressa un peu sur les genoux .
- C'est votre jour de chance, j'ai les fers aux pieds et je ne peux tenir mon arme....
Les étoiles qui dansaient devant ses yeux commencèrent à se dissiper .
- Pour le butin ma belle, un rond de cuir est passé avant vous et m'a fait les poches comme par magie...
Il cracha un peu de sang et se boucha la plaie au ventre en y enfonçant le doigt.
L'était même pas inscrit ce voleur.... adressez au Rouergue pour le remboursement, si tant est que vous estimiez lavoir mérité.

Puis il soupira et se redressa lentement, sachant que cela ne fait que commencer. Il porta la main à la bouche et s'enleva un bout de dent cassée...
Qu'est-ce qu'on va prendre, mon Fernand...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:21

Rayanha a écrit :
Citation :
La troupe était enfin installée,
Asta avait la bouche pleine, Jéjé avait le goulot de gnôle aux lèvre, les tentes se montaient, le feu levait ses flammes, Raya avait enfin enlevé ses satanées bottes qui lui avaient encore offert des ampoules et des cloques grosse comme un grain de Vully,

Hèèèè savez quoi? En bas, y a un homme, tu sais Raya, le Genevois avec un nom anglois... oh mais si euuuu, celui qui porte un chapeau comique, rhoooo machin wood là, tu sais? Bref, et bein lui, l'a une drôle de façon s'approcher des femmes qui lui résistent!
V'savez c'qui fait?Il l'enferme dans un filet!! C'est p'tête pour pas lui faire mal! N'empêche que la ptite dame, elle a pas la légèreté d'un papillon, hein, elle aime pas ça! J'crois même qu'elle l'a mordu!!

Raya se leva tant bien que mal...surtout mal... et se plaça aux côtés de jéjé, la main sur la ligne sourcillière de son visage, elle vit le duel quelque peu innatendu entre le Tribun G'nevois et une autre Dame,

Oui! C'est Kirkwood! Ouarf! ça doit pas faire du bien ça... R'garde! il l'a baillonnée! Le bougre! 'l'est astucieux c'ui là!

Le spectacle était magnifique, ils avaient une vue exeptionnelle et pouvait apercevoir casimlent tous les combattant, du moins ceux qui ne se planquaient pas,

Hey!R'gardez la bas! c'est Gaia!!!!
Bê Kessifé l'gars?Y bouge pas... Rholala c'te paté qu'elle lui a mit!
Notre Agnelle s'est transformée en vrai lionne!!!

Une ligne s'était formé sur la petite butte, les spectateurs Moratois étaient tous debout, les têtes tournaient au fil des bruits et des cris,
De temps en tant des Hooooo et des Haaaa puis aussi des Aaaïe.... se faisaient entendre

R'gaaardeeeez!!! c'est Michel et Christo!!!!
Aouch...Vont s'faire prendre par le filet eux aussi....

Et le Tribun jeta son filet en l'air dans un mouvement incroyablement gracieu au milieu de tous les coups portés à la bourin autour de lui,
Le colonel se retrouva prit tel un gros poiscaille, Son compagnon lui vint à la rescousse et se lance vers le pécheur intempestif quand tout à coup...

Shplop

Michel Blair reçoit un poisson en plein dans la trogne,

Hey c'est nos poissons ça!on voit l'étiquette là!!! Il triche!Les transactions devaient pas s'passer comme ça!Bin y vont arriver propres les poissons s'il le jetent tous comme ça!!

Michel ne perdant pas la face décole la carpe de sa figure et l'envoi droit dans la face de son adversaire en hurlant un truc du genre "l'est pas frais ton poisson que je vais manger cru"... de loin les répliques n'arraivaient pas toujours tel qu'elles sortaient et les spectateurs avaient du mal a les trouver cohérents parfois...
Christo se débattait en asseyant de se libérer du filet,


Les encouragements fusaient sur la butte des Lions couleur sang sur herbe verte et fond pur

"Vas-y Michel!" , "Sors toi d'la Christo!!" , "Fais lui boufer son poisson!"," , "J't'avais dis d'prendre les morues!", "Allez Gaia!te laisse pas faire!!", "passe moi la gnole!" ...

Passe moi la gnole?!?!?!

Ha...s'cuze...m'emballe et j'bois tout...tiens la v'là ta gnole...passe moi l'sauss' du coup vais grailler un 'ti bout

La cohue régnait partout, sur le champ de bataille, sur les gradins, sous les estrades, dans les arbres, dans les tranchées...des tranchées? bin ouais y en a qui avait prévu l'coup...
Une jeune fille accompagnée d'une drôle de bestiole hurlait tout ce qu'elle pouvait non loin des Moratois...bref...c'était la folie! Un tournois qui commençais plutôt bien quoi...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:23

Mahaud a écrit :
Citation :
[Fin du combat Demerzel- Mahaud / Servane-Serralonga ]



Aaaaaah ! Dem te voil....

Mais Demerzel était à peine arrivé qu'il repartait déjà. Dans un rouler/bouler efficace d'une telle célérité qu'on avait du mal à distinguer son cul de sa tête. Mahaud n'eut pas tout le loisir de l' admirer. Une lame entailla le cuir de la broigne au-dessus de l'épaule gauche. Serralonga !
Son veux maître d'armes Hasdrupal lui avait autrefois enseigné une feinte. " Elle n'est pas très noble mais elle te sortira d'un mauvais pas !" lui avait-il affirmé. Elle pivota aussitôt en même temps qu'elle lança sa jambe gauche dans les airs. Une brusque détente envoya le lourd talon de la botte frapper son adversaire en pleine mâchoire. Il s'écroula comme une masse. Les cloches qui bourdonnèrent à ses oreilles furent sûrement celles du Vatican.
Et d'un !

Servane, elle, faisait de la résistance. Mahaud, qui n'a jamais compté la patience au nombre des vertus, trouva que ça commençait à faire long. Surtout sans son acolyte.

HHHAAAAAAAAA YYYYYYAAAAAA!!!!
Et elle chargea comme un bourrin. Tête enfoncée dans les épaules, en petit bélier du Dode ! Servane fut projetée contre un pin qui aimablement l'assomma net.

Pardonne-moi, Mon Vénérable, si le pratique prévaut sur l'esthétique pensa t-elle

En toute chose, jamais ne te disperse ! fit une voix en écho dans un coin de son esprit.



[Dans la foulée, combat Demerzel-Mahaud / Fernand ... enfin si on peut appeler ça "combat" puisque Fernand ne peut se défendre ... ]



- Mon enfant, puisque j'y suis ... Le Vénérable adorait parler par métaphore. Evidemment, qu'il y était. Mon enfant, puisque j'y suis, j'attends que tu me rendes un menu service . Vois Fernand étendu là. Frappe-le. Sans ménager tes coups.

- Mais ... Vénérable ...

POC ! POC ! POC !

- Aïe ! Aïe ! Aïe ! ... Oui, votre Grand Briquet !

Et Mahaud frappa. Elle se disait que Fernand était évanoui et que sûrement il ne sentirait pas les coups.

- Petit bélier, que la Vérité est dure à inculquer ... Après tout, Il savait.]
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:26

Jehane a écrit :
Citation :
Elle gesticule comme un verre de terre la Jeje!
Oui elle a envie de dévaler la butte, de foncer dans l'tas. Elle brandit le poing.

Mange-lui une oreille!!!!
Enfonce-lui les yeux dans les orbiteuuuuuuuuuuu!!!
Pince-lui les roub.........!!

Raya, Raya, j'aurais dû m'inscrire.
J'ai les menottes qui me démangent alors je frappe un p'tit peu, chante-t-elle en faisant mine de tabasser son avoyère.

Ravie qu'elle est Jéjé en voyant Gaia se défendre toutes griffes dehors!!

Wèèèèèèè Gaia vas-y, les doigts dans l'nez! Tes pieds Gaia, sers-toi de tes pieds! Crache aussi!!
Hihihi ça marche parfois pour déconcerter l'adversaire, qu'elle ajoute en aparté à son ami Raya.

Excitées comme des puces, elles hurlent, scandent des slogans du style: Moratois relève-toi!!! Moratois, dignes et droits!!

Pas loin derrière, elle entend une parole qui jamais, jamais n'aurait dû être prononcée!

Raya, t'as entendu comme moi?? Y a là une grosse dinde qui a osé dire...

BOUM: la pancarte s'est abattue sur la tête de l'importune avec un...

Moratois, spèce de morue! Pas mort à toi! Nomeho!! J'te cloue l'bec, hein moi!

Vala, ça c'est fait!
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:28

Gaia15 a écrit :
Citation :
[Gaia vs Sieurfernand, suite]

Penchée sur cet homme dont le visage lui semblait encore si connu
(et oui, surement elle l'avais croisé auparavant dans une des tavernes génévoises sans prêter trop attention),
Gaia aperçut du loin des voix de soutien..

Citation:
Hey!R'gardez la bas! c'est Gaia!!!!
Bê Kessifé l'gars?Y bouge pas... Rholala c'te paté qu'elle lui a mit!
Notre Agnelle s'est transformée en vrai lionne!!!


Ah..les moratois !

Citation:
Wèèèèèèè Gaia vas-y, les doigts dans l'nez! Tes pieds Gaia, sers-toi de tes pieds! Crache aussi!!


L'ex fribourgeoise pût pas s'empêcher de sourire.. noméo.. Lionne, elle ..!? Loin de ça, mais bon, faut se défendre non ?
Et crâcher elle ? Sur quelqu'un ? Nan, pas son style ça.
C'était un tournoi en tout cas et ça rigole po'. Nan, pas trop.

Le gars par terre bougeait enfin écartant son épée de son visage
et s'adressa avec quelques mots un peu incompréhensibles à elle.

Citation:
- ptttuittt!!....... En voilà une drôle de question, comment croyez-vous que peut aller un homme que vous venez de pourfendre....


Pas mort constata-t-elle au moins ça.

Et oui, il avait bien raison de s'étonner de sa question si ça va .
Mais comment s'adresser à quelqu'un, un adversaire en plus,
qui est par terre, blessé et dont on a pitié un peu ?
Elle aurait du partir en mission avant avec les autres
pour avoir plus d'expériences au niveau traitement des adversaires,
question d'être plus dure, question de ne pas avoir pitié et tout ça,
mais il était trop tard.
C'était maintenant et ici où se deroulèrent les choses et il fallait réagir.

Citation:
- C'est votre jour de chance, j'ai les fers aux pieds et je ne peux tenir mon arme....


Hum..oui, excusez moi.

Encore cette idée de pitié et compassion qui commença à la gagner.

J'espère que je ne vous ai pas trop blessé ?

Gaia baissa le regard vers les pieds de cet homme. En effet, des fers. Zut, le pauvre.
Tout de suite, elle sentît son coeur se fondre par pitié et par mauvaise conscience
d'avoir attaqué quelqu'un qui pouvait pas se défendre comme il fallait.

Oh gott, das tut mir sehr leid.. Ich hatte eure Ketten nicht gesehen.

Excusez moi encore.. Je n'avais point vous que vous avez des fers.
C'est pour cela que vous n'avez pas bouger donc ?

Et vrai.., je dois avour que je croyais que vous étiez un lâche
quand je vous ai aperçu là, sans bouger, sans se défendre,
m'enfin bref sans faire grande chose.
Je suis désolée, je n'avait point vu votre situation un peu... gênante.

Se tenant le ventre et crachant du sang de la bouche, l'homme continua

Citation:
- Pour le butin ma belle, un rond de cuir est passé avant vous et m'a fait les poches comme par magie...
L'était même pas inscrit ce voleur.... adressez au Rouergue pour le remboursement, si tant est que vous estimiez lavoir mérité.
Qu'est-ce qu'on va prendre, mon Fernand...


Elle posa son épée ainsi que son bouclier à son côté et examina avec prudence les possibles blessures de ce gars.

Ne vous inquiétez pas. Je ne suis pas brigande de profession,
donc je vis bien d'autre chose et je ne voudrais non plus les biens de quelqu'un qui est enferré.
Ce n'est pas mon habitude.

Mais dites, comment ça se peut que ces brelots là en Rouergue
qu'ils ont pu vous gâcher ainsi le tournoi en vous coinçant comme ça avec des fers, des chaînes ?
C'est une double punition ça ! Impossible !! En Helvétie ça se passe pas comme ça, je vous le dit !!

Mais dites, vous vous nommez Fernand ?
On s'est déjà croisé en taverne il me semble..nan ?

Zut, la mémoire lui jouait encore des tours..
cela doit être l'âge ou le trop de travail ou les fraises du vieux .
Oui ! Surement les fraises du Vieux qui font oublier certaines choses..hum. Fraises traffiquées alors.

Je vois que vous avez une plaie là au ventre. Vous croyez que ça peut aller ?
Puis-je faire quelque chose pour vous ?

La vice chancelière observa ce Fernand et attendît une réaction de sa part.
Ben oui, la moindre chose pour soulager le pauvre, c'était au moins de demander..
Que doit-il penser d'elle sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:29

El_Barto a écrit :
Citation :
[El Barto & Manon VS Kirkwood, fin]


Une belle pêche dans le buffet, donc. Sonné, il secoua la tête, avant de porter à nouveau son regard vers l'homme. "Aaaah ça y est, 'me rappelle, c'est Kirk_ wait for it... _ wood !" Un sourire béat sur le visage, pas le temps de réagir et à pleines dents PAF : coup de bouclier dans le dentier.

De Cessac tomba à terre. Oh que l'herbe lui sembla douce, dans cette ambiance si primaire. Il ferma les yeux une seconde, et trouva cette obscurité confortable. Il sentit bien deux mains le fouiller à la hâte, mais qui s'éloignèrent vite.

Et une présence familière. "Oh Manon, tu es de retour, tu as bien cogné ?"

HIIIIIIIII !!!

"Quoi quoi, c'est déjà l'heure d'égorger le cochon ?! Wow !" Il reouvrit les yeux en un sursaut et se mit assis par réflexe. Il était pris dans un large filet qui sentait mauvais le poisson pané, euh... passé, et Manon qui braillait, braillait, braillait. Kirkwood, oui oui c'était bien ça, la baillonna. Et le noble lui adressa un petit signe de tête en remerciement.

Le Genevois trifouilla la bourse de la jolie brune, avant de s'éloigner. Tant bien que mal, les deux se retirèrent de sous cette toile.

Tous les couples se reformaient doucement, la tension retombait.

Stop, pause, pouce, fin de la manche !

Se tournant vers son acolyte de tripot,

- Manon, faut qu'on revoie c'qui va pas ! J't'ai vu, l'aut' là, fallait le cogner sévère ! T'es trop gentille dans tes baffes...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:30

Rayanha a écrit :
Citation :
[sur la butte des Moratois]

Elle était hystérique la jéjé!
La Raya aussi r'marque....
De vrai folles ces deux là! Il avait fallu une poigne de monstre pour retenir jéjé de descendre de la butte et s'incruster au milieu de sparticipants pour se défouler un p'tit coup!
Les hurlement d'encouragements Moratois continuaient quand une vielle morue énorme hurla une phrase qui agréssa les oreilles des deux furies,

-Raya, t'as entendu comme moi?? Y a là une grosse dinde qui a osé dire...

BOUM: la pancarte s'est abattue sur la tête de l'importune avec un...

-Moratois, spèce de morue! Pas mort à toi! Nomeho!! J'te cloue l'bec, hein moi!
Vala, ça c'est fait!
-Nomého! ça va pas toi?! t'es qui d'abord?t'es pas d'Morat toua? allez zou! file d'ici! c'est réservé à ...à NOUS ici alors tu file nanmé...
Et jéjé et Raya l'ejectèrent de LEURS butte et reprirent leurs rôles d'hystéro-encourageuses

Et v'la la jéjé qui hurle des techniques peu communes mais éfficaces à Gaia,

Gaia avait réussi son duel avec l'homme immobile qu'elle avait laissé à genoux, sans moyen de se défendre, elle partie aussitôt chercher une nouvelle proie à se mettre sous la dent aprés avoir récupéré son cohéquipier.


Chacaaaa ! Chacccaaa !

Gaia ne perdait pas le nord et attaqua un couple de concurrents sans même les prévenir de son arrivée!
Elle fonça sur la Lieutenant de Police genevois qui d'un coup de ventre charnu l'envoya valdinguer direct dans le chancellier qui tomba à son tour sur l'équipier de Gaia!
Un carembolage magnifique pour les spectateurs!
Et là, Bigmamma sauta sur le complice de Gaia et lui fit une prise innatendue et inconnue de toutes les techniques de combats!
Hop! à terre! le duo Mister/Big peut repartir tranquille...ces deux là leurs barreront plus la route!

-Pfouuuaaaaa!!!Z'avez vu c'qu'ellui a fait?!?!?!C'était quoi c'te prise?!?!C'est eprmis ça dans le reglement?

-y a pas de regles Raya...

-Ha bha ui c'est vrai...bin c'tais kekchose en tous cas!rholalala

-Bon...sinon...y sont où nos Moratois?

Une bref recherche globale des yeux et voila!
Ils sont làaaaa!
Houla...y s'prépare a attaquer du gros gibier là....

Shlakpaf!

Sans crier garre, Christo et Michel avaient attaqué le duo Mister/Big et les avaient mit à terre et vidés les bourses...celles qu'on attache à la ceinture...c'tait l'chancellier tout de même...

-Youuuuhouuuuhouuuuu!!!!! Pour nos Moratois: HIP HIP HIP

-HOURRRAAAAAAA!!!!!!

-Ysson tombé partereuu c'est la faut'a Blaireuuuu!! Y sont tombé de Ooooo c'est la faut'a Christooooo!!!!

-Moratouaaa Moratouaaaa lalalalalalèèèèreeeuuuuuu!!!!!

-Yssson vrééééémeeeennnnnn.... heu...l'a pas l'air bien l'chancellier nan?.....
-Mouais...c'étais l'coup de trop j'crois....
-Chiotte!! fallait pas trop l'abimer quand même!c'est l'chancellier koi....

.......
Silence dans les tribunnes Moratoises....
.......

-Bêee...on est pas la pour les autres si?
-Ouais t'as raison! Allez Moooraaaat Allez Moooraaaat!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:31

Jehane a écrit :
Citation :
J’veux descendre, y a trop d’grabuge en bas !

Elle trépigne encore, sautille, prise de fourmillements terribles dans les pieds !
Elle ignore si c’est la peur ou l’envie irrésistible de venir en aide à Christo, à blair, à son amie Gaia et à bien d’autres femmes qu’elle ne connaît pas, solidarité féminine oblige.
Ils ont fait des va et vient, ont crié, encouragé, n’ont pas trop approché… Tu ris ou quoi ? Faudrait pas qu’on les emporte dans la tourmente ! Hèèè l’est pas écrit bécasse sur leur front, hein ! Sont v’nus pour nourrir, désaltérer, soigner à la rigueur mais pas pour se faire massacrer !

Là, lààààààà, Gaia en difficulté !!

Jehane n’hésite plus, elle fonce, sa pancarte dans les mains.

Nomehooooo, qui c’est çui-là qui touche à not Gaia ??? Attends voir… MEME PAS PEUUUUUUR!!!!!

Le temps de réaliser qu’elle n’a pas le droit… trop tard, boum, un coup de pancarte sur le crâne, juste pour faire fuir l’assaillant.

Oups, bonjour Chancelier…heuuu…
Elle jette sa pancarte, loin derrière, lève les mains, fait ses grands yeux ronds innocents !

C’est pas moi, non, c’est, heuu … regard alentours, c’est elle, celle-là, la courte sur pattes, vi vi, celle qui saute au cou de la grand girafe, j’l’ai vue, avec son bâton, boum, sur vot tête !!!!! Rhooo, vilaine celle-là !

Pfiouuu il l’a crue, enfin, p't-être.
L’a d’aut’chats à fouetter l’chancelier ! D'aut gens à détrousser!!

Gaia boitille, zut !

T’as mal ? Tiens bois un coup, c’est d’la gnôle à pépé, ça r’tappe son homme !
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:33

Miette a écrit :
Citation :
Miette les jambes dans le vide bien assise dans le cerisier , les balançants , se tenant à l'écorce de celui çi , ne perdant de vue les combattants faisant commentaire à Moko..

Ahhh Regardes celui là comme il est laid...
Et la fille là qui court .. Hu hu.. Il va la .. Ahhhh il l'a rattrapppéeee ..

Se metant debout sur l'arbre..

Défends toi... FRAPPES LEEEEEE...

Fermant son poing s'imaginant dans l'action donne des coups dans le vent..

Pendant ce temps notre petit Moko avait trouvé jeu bien amusant, il récoltait cerises et les lançait sur les badauds.. Bientôt un brouhaha se fit entendre au pied de l'arbre .. On voulait pendre la fille qui lançait des choses tachantes sur les vêtements, lui écarteler les membres pour la punir de ses vilainies.. Un homme se décida a monter dans l'arbre pour débusquer la fillette qui s'exitait debout sur une branche..
Lui attrappe le pied..

AHHHHHH LACHEZ MOIIIIIIIII

Miette lui balançant coups de pied avec sa jambe libre ne comprenant ce qui lui prenait au rustre. Elle se mit à lui cracher dessus et soudain patatra .. Glissant de l'arbre attérit à terre dans la foule énnervée par tout ce bouquant qu'elle provoquait..
Et voilà notre miette à quatre pattes qui s'activait pour échapper aux écorchés vifs, gromélant se disant qu'ici c'était sûrement plus dangereux que dans l'arêne..
Retrouve son panier par inadvertance et soudain idée lumineuse..
Toujours à quatre patte trainant le panier comme elle pouvait, arrive près d'un brasier presque éteind et se peinrluture la figure à l'aide du charbon de bois.. S'en cole sur ses vêtements, histoire de rentrer dans la peau du personnage et se relève un grand sourire aux lêvres...

QUI VEUT MES POMMES..? QUI VEUT MES POMMES...? DEUX ECUS LA POMME A VOT BON COEUR MSIEUR DAME...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:35

Nicbur a écrit :
Citation :
[Premier jour du tournoi, Nicbur et Izaac, contre Kirkwood]

Mais qu'est qu'il foutait la tout seul le kiki? La folie s'était elle emparée de lui, ou était ce une tactique minutieusement préparée avec Bigmamma pour les endormir, et les avoir par surprise?

Quoi qu'il en était, la meilleure manière de battre des rusés, c'est de ruser. Alors Nic laissa le Vieux s'occupait du Tribun, et lui s'allongea nonchalemment dans l'herbe. Fin, c'est ce que tout le monde croit, ou, tout du moins, c'est le but. Car la nonchalence de Nicbur, c'est en fait une concentration extrême, allongé dans l'herbe, les muscles tendus comme des ficelles anglaises, prêt à jaillir sur Bigmamma lorsque cette dernière sortirait de derrière un arbre.

Allez Izaac!!! Démontes le le Kiki!!! Surtout, laisses lui pas le temps de parler

BANG! Première tagniole sur le Tribun.

Ce dernier voulant la victoire, commence à réciter les 52 articles d'Izaac, sans doute pour que ce dernier s'assoupisse, que ca en l'écoutant, ou en respirant son haleine poissonneuse

Il n'est de Dieu que BINGGGG!!!

Izaac a compris on dirait, et reste concentré.

C'est maintenant le chancelier lui même qui vient, pour lui parler de solde qui est du à Izaac.

La Nicbur bondit:

Nan mais!!! Z'allez le laisser tournoyer tranquille ou bien??? Vous règlerez vos comptes plus tard, on n'est pas aux pièces!!!

Puis si vous voulez donner des sous, commencez par moi, j'ai aussi passer ma semaine à la mine, Môôôôsieur, et j'ai le droit à mon dû.

Entendant une brache craquer derrière lui, il se retourne, l'épée prête à trancher la tête de Bigmamma... Mais ca n'était qu'un mignon petit nécureuil, tout mimi et tout gentil...

Une nouvelle ruse de Bigmamma et Kiki sans doute...

Pendant ce temps, Izaac baffait kiki avec ferveur. A le voir torgnoler de la sorte, on aurait dit qu'il avait, pas dix ans, ni vingt ans, mais au moins 80 ou 90 ans de moins.

Vas y!!! Arraches lui les yeux!!!

Et toujours pas de Big...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Lun 28 Juin - 22:36

Astaroth94 a écrit :
Citation :
Que d'agitation sur la butte au moratois. Pauvre Ilona qui n'arrivait pas a dormir, mais qui ne pleurait pas pour autant. Elle semblait se delecter des cris et de la gestuelle de chacun. Elle riait même à haute voix. De bout sur ses petites cannes, elle observait de ses yeux innocent par pas pour autant remplit de malice mimant ce qu'elle etait capable de mimer se retrouvant les trois quart du temps de derrière dans l'herbe.

Astaroth bien que enjoué par cette bagarre, oui appelons un chat un chat, c'etait plus une bataille mais une baston qui s'offrait à eux, ne mangait pas de garder la tête froide. Des phrases du style -passe moi la gnole!, -y a pas de regles Raya... ou -Bêee...on est pas la pour les autres si? venaient accentuer les youhou et les hourra des groupies moratoises.
Là, lààààààà, Gaia en difficulté !!
C'est alors Astaroth vint interompre l'enthousiasme moratois.

NORF DE NORF JEHANE NOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!
Raya, surveille Ilona!!!!!

Il bondit de la butte tel un lion bondissant sur sa proie, courant rejoindre Jehane qui c'etait foutue dans un sacré petrin. Il arriva derrière l'homme que Jehane avait frappé et PAN, une bonne mandade vint coucher cet homme pour l''empecher de s'en prendre à elle.
Jehane qui s'occupait de Gaïa regarda Asta d'un air ahuri

C'est le chancelier de l'Helvetie...
Et c'est maintenant que tu me le dis?????? Norf de norf vite barrons nous d'ici non de diou.

Il attrapa la main de Jehane et la tira vers lui en glissant au passage.

Ravi de te revoir Gaia, vient faire un tour à Murten au passage, on fiiiiile.
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Mar 29 Juin - 1:18

Labaronne a écrit :
Citation :
Après avoir été agressée, au détour d'un coude. Après avoir ordonné à l'agresseur d'arrêter tout de suite de faire l'andouille de cette manière, Lab poursuivait sa route tranquillement.

Non mais ces gens ne savaient donc pas vivre ? On se jetait sur elle, comme ça, pour lui piquer sa menue monnaie. Jamais un hydre ne se laisserait piquer la moindre piécette. Lab avait joué de la pelle, et réussi à toucher son adversaire qui s'enfuit comme ... elle l'avait fait peu de temps avant. Mais cela l'avait ragaillardie. Elle partie donc à toute vitesse à la recherche d'un nouvel adversaire ; un pas trop fort, car elle ne pourrait lutter longtemps à cause de sa blessure, et pas trop faible parce que c'était pas marrant.

Elle trouva son homme, enfin son homme non, mais son homme ... enfin elle se comprit. En un rien de temps elle jaillie et envoya un grand coup de pelle à sa victime :

Savez vous ... raaaaaah ! .... planter des chouuuuux ! .... raaaaaaaah ! .... à la pelleuh ... raaaaaah ! ...raaaah la pelleuuuuuuh ! ....

Elle chantait pour rythmer ses mouvements. Et oui ! elle avait été enfant d'choeur dans son jeune temps, elle livrait le vin à l'antrapouic à Uzès, c'est là qu'elle avait appris le chant. Elle connaissait tous les saints ! Saint Maclou, Saint Indalmatien, Saint Glinglin ... Mais revenons z'à nos gnons ...

On les .... raaaaaah ! plante.... raaaaaaah .... entre les dents ..... raaaaah !

Bon ! z'avez pas fini de bouger oui ? Comment voulez vous que j'm'en sorte si vous vous agitez ainsi ?

C'est à ce moment que le fourbe, lui envoya un coup de pied dans les tibias.

Raaaaaah manant !!!! gna fait maaaaaaleuh !!!

Le manant en question en avait profité pour dégainer son épée, et menaçait Lab, qui dégaina son pouce.

Stop ! temps mort !!

Elle regarda son peut être assassin. Elle posa alors sa main sur sa bourse, et décida qu'il n'était pas l'heure de mourir. Elle décida alors de sortir le grand jeu. Elle se redressa, toisa l'homme.

Z'êtes un homme mort si jamais vous osez me toucher de votre épée, ou de toute autre partie de je ne sais où.
Vous êtes encerclé.

L'homme se retourna alors. Et Lab, comme elle en avait l'habitude depuis le début du tournoi, pris ses jambes à son cou.

C'est là qu'elle trouva Fernand. Enfin, c'est là qu'elle percuta Demerzel et Mahaud qui tabassaient de bon coeur un Fernand inanimé.

Ah ben ça y est !! vous l'avez trouvé !!!

Elle vit qu'il avait adopté de magnifiques bracelets. Un homme délicat ce Fernand, toujours à la pointe de la mode.

Y s'rait pas un peu boulet sur les bords Fernand ?
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Mar 29 Juin - 1:19

Manonlapetite a écrit :
Citation :
[El & Manon versus Kirkwood - Fin oui. De toutes façons il est parti déjà...]

"Mais tout va bien!"

Le calme avant la tempête. Elle replace une mèche toute ébouriffée -pas étonnant avec leur méthodes de sauvages!- dans sa natte défaite.

"TOUT VA BIEN!"

S'éloigne d'un pas. Puis d'un autre et le hurlement strident retentit de nouveau.

"HIIIIIIIIIIIII!"

Le cuicui des oiseaux, le scrontch scrontch des écureuils, les ronflements de Nicbur, les tchac tchac des épées, se suspendent un instant. Même les mouches arrêtent de voler.
Une grande inspiration d'air helvétique -le meilleur après celui d'Aquitaine - puis elle revient vers son compagnon de filet arborant un sourire tout crispé, et se plante devant lui, mains sur les hanches, le regard furibond.

"Et on peut savoir ce que Môssieur faisait le nez dans la prairie??? Il cherchait des trèfles pitet???? Une soudaine envie de salade? Tssss..."

Haussement d'épaules trahissant sa vexitude extrême

"Trop gentille mes baffes... Tsssssssss tu vas voir trop gentille!!! Attends que les chèvres portent des robes blanches et tu vas comprendre!"

Vu de l'extérieur, ça semblait assez incompréhensible ces histoires d'animaux. Mais clairement ça tournait à la scène de ménage.

Manon remettait de l'ordre dans sa mise observant le champ de bataille d'un œil critique, profitant de l'accalmie pour reprendre son calme et sa douceur légendaires (Si, si!), et commentant toute seule le spectacle à voix haute, en enlevant les brins d'herbe de ses vêtements.

"Waaa il s'est pas loupé luiiiii... Il a même pas besoin qu'on lui tape dessus! Ohhh y'a Gaïa là bas! Mais qu'est ce qu'elle fait? Pourquoi qu'elle cause avec le gars par terre, celui qu'elle vient d'assommer presque? Les autres, je les connais pas mais y'en a de cocasses quand même! Ils se balancent des poissons! Sont pas nets ici! Manquent d'iode!"

Se tournant sans en avoir l'air vers De Cessac, elle lui glisse un regard en coin avant d'ajouter d'une voix toute mielleuse

" Pis d'abord on avait dit que les baffes c'était toi le spécialiste... Alors on fait quoi pour la suite? "
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Mar 29 Juin - 1:21

Misterbop a dit :
Citation :
Misterbop, épée à la main, bouclier en berne, la bourse décousue mais partiellement tintante, l'homme, visiblement désorienté murmurait aux vents des vallées....

Arghhhhhhhhhh mais Où courge ? Qu'asperge je ? Dans quel étagère ?
Non Monsieur l'Huissier, je n'ai rien à déclarer sinon cette abominable atteinte de mes méninges qui fléchissent ma mémoire ! Et puis s'il vous plait, rallumez la lumière........ma chandelle est morte et moi je divague.......

Hier encore mon ami Maldrigar était mourrant, je me suis associé avec cette brave Val qui rit ......... du bruit, de la fureur, des gesticulations, des houras aussi !
Une Dame Germaine m'a sauté dessus avec un barbaresque, je crois avoir fait valoir le respect envers les ainés....

Et puis il y a eu l'excité des bois .... je sais pas pourquoi, il insistait pour me remettre sa bourse ! Par bonté, j'ai accepté ! La Dame à mes côté avait l'air hésitante.... mais elle a tout de même confisqué les sous !!

C'est là qu'un hurluberlu a surgit du fond de la nuit, un cri guttural ancré au fond de la gorges.... il m'a chanté un truc bizarre..... un refrain comme cela :
Moi, si j'étais un homme, je serais capitaine
D'un bateau vert et blanc,
D'une élégance rare et plus fort que l'ébène
Pour les trop mauvais temps.
Je t'emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.

Mais à vrai dire....et en rassemblant mes souvenirs, je crois qu'il ne me voulait pas du bien.... avec l'autre Christophe, ça il m'en a collé des maux bleus !

Réveil inanimé dans un champ, la fête est finie ?? Où sont les convives ??? Me reste 15 écus, un parchemin qui me fait l'heureux possésseur de viandes, pains, bois, maïs..... tant de denrées que je ne pusi goûter....
Je mange mon papier...Et puis je marche..... droit devant !

Un gamin passe, je lui confie un courrier pour les gens du grand château blanc loin là bas ! Bon....allez....avant de crever dans le fossé, une bonne rasade de muscat...
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Mar 29 Juin - 16:46

Capt.Blair a dit :
Citation :
Michel attendit plusieurs cris de voix qu'il finit par reconnaître, un regard au loin pour voir Raya, Jéjé et Asta. Leur présence lui donna la détermination d'aller jusqu'au bout de ce tournoi fort bien commencer.

Pendant la deuxième journée, fut plutôt tranquille jusqu'au moment où il vit le duo d'une dame et son chancelier, ce disant que tant pis pour lui..il ferait pareil à sa place, ce n'est pas son titre de connétable qu'il l'aurait sauvé.

Un regard vers Christophege puis chanta au chancelier un ptit refrain dans une voix sinistre pour les déconcerter tout les deux pendant que Christo fondit sur eux par l'arrière, un coup de bouclier sur leur tête, s'empara de leurs bourses et butin.

Un trop plein d'adrénaline et de satisfaction lui fit crié en anglais:


Wwwhaaat aaa russssshhhhh!!!

Les nombreuses missions militaires ensemble vint leur donner un avantage si précieux pour gagner les 3 combats qu'ils ont effectué.

Couru un peu et se lança sur une bute avec la hache et le bouclier bien haut en guise de victoire.

POUR MORAT!!
Revenir en haut Aller en bas
bigmamma_de_c.

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 62

MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   Mar 29 Juin - 16:48

Sieurfernand a dit :
Citation :
Les pieds dans le ciment avec des vieux amis à la main lourde qui vous servent du bourre-pif façon beignet, autant dire que la tronche de Fernand commençait à ressembler à une citrouille à la sauce tomate.
- Tiens, Demerzel, c'est toi?
- Paf!
- gnnnn... ça faisait longtemps, c'est gentil de venir me voir
- Poc!
- gnn....
- Ah, Mahaud tu es là aussi?
- Paf!
- ouch! Moi aussi chuis content de te voir.... keuf! keuf! rhaaa.... dis je rêve ou tu as pris de la poitrine?
- Clac!
- je me disais aussi... c'est l'air de la campagne...
Bon sang... - et il y en a du sang...- tant d'attention me touche, il ne manquerait plus que...
- Pong!
- ah fiens, f'est toi kirkwoo....
- Poc!
dvifes, vous dsavez vu voutes ves evoiles.....?
Fernand bascula en arrière et s'étala lourdement dans l'herbe. Des petits dragons tournoyaient devant ses yeux gonflés et en sombrant dans l'inconscience comme s'il avait fait une cuite à la tabula rasa, sauf que la migraine arrivait avant de boire, Il entendit les derniers mots de Labaronne et songea qu'il méritait bien un prix spécial de boulet du tournoi... après tout, il en avait surement un au pied, on saurait bien le lui mettre au cou...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458   

Revenir en haut Aller en bas
 
[archives] Le grand tournoi de Genève - 26 et 27 juin 1458
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» Fête médiéval dans le Cotentin
» Archives de GENEVE en ligne
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010
» Quel nom pour le grand stade du HAC?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: [archives] Les belles histoires de la compagnie-
Sauter vers: