Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Dim 12 Avr - 20:15

Le placard, c'est aussi une affiche. Pas seulement un truc ou on range son linge sale.
Le "gentil", c'est celui qu'est dans l'erreur, les yeux barbouillés des mensonges de l'Église, qui peut ouvrir les yeux et se réformer, le convertible, en somme... appelé autrement "clic-clac" en fait. Quelque fois, donc, pour d'obscures raisons, inspirées par Deos, n'en doutons point, on s'aventure, à ses risques et périls, à clouer un placard pour un éclairer un clic-clac. Celui qui n'a point rencontré l'Archange Iquea ne peut point comprendre.


Citation :
Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.

J'invoque le ciel et la terre en témoignage de Vérité, contre cette pompeuse et orgueilleuse Église soi-disant d’Aristote, par laquelle le monde, si bientôt on n'y remédie point, est et sera totalement ruiné, abîmé, perdu et désolé : quand en, elle, nos prophètes sont si outrageusement blasphémés et le peuple séduit et aveuglé, ce qu'on ne doit plus souffrir ni endurer.

A tout fidèle aristotélicien, il est et doit être très certain qu’Aristote, comme prophète éternellement ordonné de Déos, très parfait, entend son verbe usurpé en son nom par l'Église dite d’Aristote. La terre est remplie de misérables benediciteurs, lesquels, comme s'ils étaient nos rédempteurs, se mettent au lieu du prophète ou se font ses compagnons, disant qu'ils offrent bénédictions ici-bas plaisantes et agréables pour le salut tant des vivants que des trépassés : laquelle chose ils font ouvertement contre toute vérité du Ciel.

En cette malheureuse invention de sacrements, on a provoqué quasi l'universel monde à idolâtrie publique, quand faussement on a donné à entendre que sous les espèces de la bénédiction des curés et des évêques est contenu la volonté du Ciel.
Ces benediciteurs aveugles ont en leur frénésie encore dit que seul le goupillon et le sourire mielleux du cureton assure le salut dans le baptême, le mariage, la confession et la mise en boite pour l'Au-delà.

Je fais publiquement protestation de ma foi et j’ai en confiance certaine de salut sans l'Église soi-disant d’Aristote. Nous sommes rachetés de damnation et perdition par nos actions et non le goupillon. Ayons souvenance de la grande charité du Ciel, de quoi qu'il aurait donné privilège exclusif aux prêtres d’accorder le baptême, le mariage, le pardon en confession pour nous est grande fausseté.

Aussi, en prenant tous un pain et un breuvage, ce qui est bien suffisant, sans le prêtre à qui l’on peut accorder un pain quand même s’il le cherche de trop, pour les baptêmes, mariages et mise en bière dans le cimetière et point dans la taverne, nous sommes admonestés de la charité et nous nous gardons en grande union avec le Ciel.

Mais le fruit de l'Église soi-disant d’Aristote est bien autre. Par elle toute connaissance du Ciel est effacée, la prédication des vertus est rejetée et empêchée, le temps est occupé en sonneries, hurlements, chanteries, cérémonies, luminaires, encensements, déguisements et telles manières de singeries, par lesquelles le pauvre monde est comme brebis ou moutons misérablement entretenu et dupé et par ces loups ravissants, mangé, rongé et dévoré.


Ils tuent, ils brûlent, ils détruisent, ils meurtrissent comme brigands tous ceux qui les contredisent. Vérité les menace, Vérité les suit et pourchasse, Vérité les épouvante. Par laquelle bientôt ils seront détruits. Ainsi soit-il ! Amen.

Tamponné à Genève sur papier recyclable.


______________________________


Dernière édition par izaac le Dim 2 Déc - 11:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Dim 12 Avr - 20:50

Ach, schön, ich denke es ist perfekt, mein Herr Martin, heu, entschuldigung, Izaac !

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
kartouche le magnifique
Camelot
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Lun 20 Avr - 20:52

Ich bin mit meinem Bruder Uldrych ganz einverstanden. Lassen wir diese Plakate in jeder Stadt blühen (si quelqu'un möchte bien s'y riskieren).
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Mar 23 Juin - 19:20

Citation :
Artikel zur Wahrheit über die großen, furchtbaren und abscheulichen Missstände und Missbräuche der Konfession und des sogenannten jenseitigen Segens, der eher von diesseitigen Männern und Frauen erteilt und auch gegen Aristoteles erfunden wurde.

Ich flehe den Himmel und die Erde an, für die Wahrheit und gegen diese prachtvolle und ehrgeizige Kirche, die sich anscheinend auf Aristoteles beruft, zu zeugen. Ihretwegen ist die gesamte Welt dem Bankrott und dem Abgrund äußerst nah; Ihretwegen ist sie schon verwüstet und verloren, denn unsere Propheten werden dermaßen blasphemisch geschmäht und das Volk verführt und geblendet, was keiner jetzt noch weiter dulden und annehmen kann.

Für jeden wahren und aufrichtigen Anhänger des Aristoteles soll die Sicherheit, ja die absolute Gewissheit bestehen, dass der ewige, von Deos gewollte Prophet, Aristoteles, es hört, wie sein Wort und seine Worte von der sogenannten aristotelischen Kirche missbraucht werden. Die Erde wimmelt von diesen verächtlichen Priestern, die den Benedicite und weitere Tischgebete herunterleiern. Als wären sie unsere Retter, betrachten sie sich als Apostel des Propheten, sprechen in Seinem Namen und erteilen hier auch im diesseitigen Reich Sein Segen zur Rettung der Seelen der Lebendigen und der Toten � womit sie auch offen gegen jegliche Wahrheit des Himmels verstoßen.

Als fälschlich zu hören gegeben wurde, dass das Segen der Pfaffen und Bischöfe den himmlischen Willen beinhaltet, wegen dieser traurigen Erfindung der Sakramente also wurde beinahe die gesamte Welt dazu getrieben, am öffentlichen Götzendienst teilzunehmen. Gerade diejenigen, die den Benedicite herunterleiern, die blinden Benedicite-sprecher haben zudem aufgrund ihrer Torheit hinzugefügt, einzig der Weihwedel und das schleimerische Lächeln des Pfaffen gäben dem Menschen in der Taufe, in der Ehe, in der Beichte, im Sarg fürs Jenseits die Seligkeit und das Seelenheil.

In aller Öffentlichkeit protestiere ich und bekenne mich zum Neuen Glauben, ich vertraue der Rettung der Seelen ungeachtet der Vermittlung der sogenannten aristotelischen Kirche. Unsere Handlungen � und eben nicht der Weihwedel- gewähren uns das Seelenheil und erlösen uns von unseren Sünden und von der Verdammnis. Gedenken wir der Güte des Himmels: Uns scheint es äußerst falsch und lügenhaft zu behaupten, der Herr hätte einzig den Priestern das Recht gewährt, die Taufe, die Ehe, die Vergebung durch die Beichte zu erteilen.

Indem wir alle Brot und Getränk einnehmen, sind wir alle gesegnet und bleiben eins mit dem Himmel; wofür wir die Vermittlung und die Hilfe des Priesters freilich nicht brauchen, dem wir jedoch eins aufs Maul geben dürfen als Dank für die vorigen, lügnerischen Dienste, was Taufe, Ehe und Beerdigung angeht.

Doch trug die sich lügenhaft auf Aristoteles berufende Kirche weitere vergammelte Früchte. Ihretwegen geriet das wahre Wissen über den Himmel in Vergessenheit. Ihretwegen wurde die Lehre der wahren Tugenden abgelehnt und untersagt, stattdessen wurde die Zeit mit Gebrüll und Gesang, mit Beleuchtungen und zeremoniellen Festlichkeiten, mit Weihrauch und Kostümen vertrieben. Folglich wird die armselige Welt, einem Schaf gleich zunächst kärglich gefüttert und reichlich betrogen, von diesen schönrednerischen Jagdtieren schließlich aufgefressen, verzehrt und verschlungen.

Sie töten und verbrennen, sie verletzen und zerstören all diejenigen, die ihnen widersprechen.

Möge die Wahrheit ihnen drohen und folgen!
Möge die Wahrheit sie entsetzen und verfolgen!
Bald werden sie zunichte gemacht!
So soll geschehen!
Amen!


In Genf auf Recyclingpapier gedruckt.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Dim 13 Juin - 10:35

Le mariage aristotélicien, c'est ça ?


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Dim 13 Juin - 12:35

tout de suite, c'est plus intéressant...

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   Ven 25 Mai - 20:04

Le sacrement aristotélicien, c'est ça ?


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la confession et des soi-disant bénédictions d’En-Haut plutôt venues des hommes et femmes d’En-bas, inventée directement contre Aristote.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour ou contre le vaccin ROR ?
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Articles sur les services en ligne personnalisés
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Le séminaire-
Sauter vers: