Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [JdR] Le carnet de Mélian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 1:19

Meliandulys a écrit:

[Devant la taverne de l'Ichtus Arlésien]


Alors que la nuit avait déjà jeter son voile depuis déjà de nombreuse heure, Mélian, à la lueur d'une torche, en terminer avec l'accrochage du placard bien en évidence à coté de l'entrée. Il se recula d'un pas, pour juger de sa lisibilité et jeta un coup d’œil prudent derrière lui, son regard courant le long de la ruelle dépeuplée.

Un dernier regard vers les mots placardés, un soupir échappé et le capitaine se laissa de nouveau happé par l'Ichtus.  



Citation :
Salvé à toi visiteur,

Face à la morgue et la haine dont est victime notre nouvelle communauté, l'Ichtus se voit contraint de fermer partiellement ses portes. Les stocks ont été remisé en un autre lieu plus sûr, la taverne ne servant dorénavant plus que de siège à la Compagnie de l'Olivier.

La décision est temporaire, mais cette mesure d'urgence perdurera jusqu'à ce qu'on laisse à cette communauté, la possibilité d'embrasser pleinement cette nouvelle vie qu'elle a choisi en Arles. Elle perdurera jusqu'à ce qu'acharnement s'estompe et que situation revienne à plus juste mesure.

Mais parce qu'il n'est pas dit que les nantis et les humbles d'Arles aient à pâtir de la stupidité d'une poignée de supposées élites, aide et marchandises à prix honnêtes seront toujours offerts aux nécessiteux qui en feront simplement la demande. Par pigeon où ici même en vous présentant au comptoir.

J'ai pris soin tout de même de laisser quelques tonneaux de bières librement accessible. Je vous demanderais simplement de laisser en échange quelques piécettes dans le pot prévu à cet effet sur le comptoir. [bière au prix le plus bas possible]

Fraternellement votre,

Mélian.


L’intérieur était à présent orphelin de toute agitation,vide et baignée d'une semi pénombre. Un feu qui avait perdu de sa vigueur était la seule source de lumière cherchant encore à percer les ténèbres de la grande pièce. Il passa derrière le comptoir d'où il revint avec plusieurs peaux de bêtes. Un paquetage qu'il vint déposer au plus prês des flammes mourantes dans l’âtre.

Il avait demandé à Charlie de le retrouver ici même de bonne heure le lendemain matin. Il était curieux de savoir si elle accepterait toujours de participer à la vie de ce lieu, aussi frêle celle ci soit-elle.

Se glissant finalement au milieu des peaux, cherchant chaleur et repos, il finit par se laisser sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Camelotte
avatar

Messages : 3895
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 10:24

Izaac aime 

______________________________
L'hiver approche, Aëlig aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 15:09

La_gazette_Arlesienne a écrit:

Dépêches de dernières minutes

Le languedoc via l'APA (Agence Presse Arlesienne) nous fait savoir qu'il a rejeté Gwenn et sa bande de frifrelins pour incompatibilité d'humeur, largué sur le rhone leur radeau fut portait jusque sur les berges Alesiennes ...
on sait tous combien la Provence est accueillante pour les imbéciles, le Dieu Eole ne doit pas etre bien malin pour faire gonfler les voiles ainsi ...

Attention, plusieurs cas avéré de Dysentérie chez nos villageois, le point commun après enquête serait qu'ils auraient tous mangé au Tonneau de Bacchus, le molosse de Gwenn (on parle bien du chien pas de Phebus) semble avoir dégusté quelques cadavres de rats se trouvant au niveau des campements de soldats posté devant la ville et nous auraient rapporté cela.

Enfin à la demande de réformés quelques brèves:

Meliandulys parfumerait ses braies à la lavande pour faire plus provençale .... affaire à suivre

Shyrine en pincerait pour le dit parfumeur mais on ne sait encore si c'est pour sa prose ou son long .... nez masqué !!

et petit moment de detente:

Hobb est teuton
Il ne sent pas bon
peut etre bien qu'il est breton
il aime l'épee le cureton
surtout quand on lui plante dans le fion
à califourchon !

Mes amis bretons pardonnez moi !!

c'est tout pour le moment ...



Shirine a écrit:
Je suis démasquée... Je ne sais pas ce qu'il a de long à part son nez, je n'ai pas encore été voir.

Adresse sourire et regard mutins à Melian.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 15:09

Meliandulys a écrit:
Pour ce qui est de l'ego caressé avec doigté, notre capitaine venait d'être servi. Au point d'en oublier presque l'agitation qui les entourait... en fait, non, se laissant troubler par quelques regards mutin, il finit bien par en oublier, le temps d'une respiration et d'un battement de cœur, ce qui se trouvait autour.

La légende dirait aussi que, pour peu que que je sois mis dans de bonnes dispositions, j'ai une assez belle ver... il déglutit difficilement... verve disais-je.

Tanguant légèrement vers Shirine et laissant quelques mots faire le grand saut d'une bouche jusqu'au creux d'une oreille, d'une voix fluette et amusée.

Peut être m’ôteras- tu toi même ce fameux masque. Si d'aventure, et quelle aventure, l'intimité venait à cesser de nous glisser entre les doigts...

Encore un peu et notre brave homme s'attendrait presque à la voir lui demander, d'une voix suave, de la mordre. Si l'histoire raconte qu'il avait su y résister une première fois, il était écrit qu'il ne saurait sans doute pas s'y résoudre une seconde fois.
On finit tous un jour par sombrer, faillible pécheur que nous sommes. Naufragés tourmentés en quête d'une rédemption et de notre parcelle de Jardin des Délices. Naufragés se débattant dans une mer déchainée de tentations et de vices cherchant à nous submerger.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 15:11

Shirine a écrit:
Shirine reste immobile tandis que Melian lui souffle à l'oreille. Des frissons courent tout le long de son échine puis se diffusent sur ses bras jusqu'au bout de ses doigts. Depuis que sa douce a disparu, elle le découvre joueur et séducteur. Ce qui est bien loin de lui déplaire. Ce qui a pu se passer entre eux, la rouquine ne le sait, et étouffe ses remords en se disant que s'il l'aimait toujours, il n'aurait pas changé si soudainement de comportement et serait resté fidèle. Comme il l'avait toujours été.

Shirine esquisse un sourire aux paroles du réformé puis se tourne doucement pour le regarder. Sa main glisse avec discrétion dans celle de Melian.


Capitaine... Capitaine... As-tu envie de rester répondre à leurs accusations fallacieuses, ou préférerais-tu me laisser t'emmener ôter ton masque et tout ce que tu me laisseras t'enlever ?

Il n'est plus temps de se dérober.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Jeu 23 Jan - 21:06

Meliandulys a écrit:
[Shirine, Mélian, aparté de tendresse dans un monde de brutes]


Toujours penché vers Shirine, la bouche à un souffle à peine de sa peau, notre capitaine restait immobile comme si, un bref instance, le temps et l'espace venaient de se figer. Profitant de cette intimité nouvelle aussi fragile qu’éphémère, il huma le parfum de sa peau. Son esprit vagabond l’invitant à imaginer qu'il ne saurait résister à l'envie d'y gouter.

C'est à ce moment que Mélian sentit cette chaleur glisser au creux de sa propre main. A ce moment, que de son visage à elle, tourné vers lui, jaillirent ses mots, caresse à la fois douce et vigoureuse, qui vinrent le saisir et le laissèrent interdit un bref instant. Une once de surprise, une pincé de flatterie, un soupçon d'intimidation... un mélange de sensation qui avait la saveur de Jardin des Délices et de Montagne de la Désolation intimement mêlés. Tout ceci avait un petit quelque chose d’inexpiable, mais il n'avait pas envie d'y chercher des réponses.

Le temps d'un battement, une flamme vacilla au fond du regard de notre Capitaine. Regard qui finit par glisser vers leurs mains enlacées avant de revenir chercher le celui de Shirine. Et c'est d'une voix toujours plus fluette, presque évanescente et qui semblait avoir perdu de cette assurance qui quittait rarement notre réformé, qu'il lui répondit.

Ôte-moi mon masque et tout ce qu'il te siéra de découvrir et d'offrir à ton regard et à tes mains. Alors peut être pourrons nous tout deux, tremper nos lèvres dans un divin nectar et allumer de ces feux qui embrasent le corps autant que l'esprit...

Dans un souffle.

Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit...*

Bas les masques.




[*Serge Gainsbourg]
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Ven 7 Mar - 17:16

Les derniers, pour la route.

Shirine. a écrit:
Ou aller droit au but...

Citation :
Capitaine, Mon Capitaine,



    Accepterais-tu de me faire
    Arpenter le bord de mer arlésien pour y
    Soupirer de plaisir et pendant 2 000 ans
    De la beauté et la sérénité des lieux ?
    Je ne veux rien de plus qu’être dans
    L’apaisement le plus total. Je sais que
    Tes bras à la fois tendres et vigoureux
    Sauront me maintenir si je faiblis de la marche.
    Accepte car il me tarde, doux Capitaine, de
    N’entendre plus que le vent salé
    Gémir ton nom jusqu’à chacune
    Des lettres et observer chacune
    Des aubes que tu voudras bien
    A mes côtés. Si tu acceptes de tout ceci
    M’accorder. Je voudrais tellement partager
    Avec toi ces petits moments sans troubler
    Tes nuits. En échange de tout ça, je t’offre
    Tout ce qui pourrait bien te faire plaisir.
    Ce dont je dispose
    Sont des biens de peu de valeur mais
    Mon corps, mon âme,
    T’en remercieront éternellement.
    Prend tout tout de suite
    Si tu souhaites ces compensations avant
    Et qu’on se noie dans les nuits fauves
    Que donnent le soleil lorsqu’il se couche.
    Accorde moi le droit de rêver de tes
    Conversations avec moi, et des
    Caresses au réveil
    Du mistral qui se lève. Nous sourirons de la lune qui se couche
    Ainsi que de nos
    Visages fatigués aux
    Regards qui veulent dire encore, encore…



    Shirine

    PS : 1 sur 2, mais choisi les bonnes...



Shirine

PS : 1 sur 2, mais choisi les bonnes...

[hrp]Inspirations : Georges Sand et Fauve.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Ven 7 Mar - 17:17

Meliandulys a écrit:
Le verbe est riche et peut revêtir bien des formes. Encore faut-il savoir lire le véritable message qu'ils recèlent. De caresses en promesses, ceux de Shirine avait un avant gout de Jardin des Délices et faisait en même temps craindre à notre Capitaine, de marcher seul sur les pentes de la Montagne de la Désolation.

L'Homme n'est qu'étudiant effronté et indiscipliné en quête de réponses, parfois de savoirs. Et de ce torrent enfantée par ses mots, notre humble étudiant réformé découvrit une nouvelle facette de Shirine, de cette "sœur" qu'il croyait pourtant connaitre. Il su alors qu'il avait été bien prétentieux.

Car en cet instant une révélation le dévora à mesure qu'il goutait ces fameux mots de la jolie rousse... il ne connaissait pas Shirine et peut être même ne la connaitrait-il jamais. Il eut alors cette certitude qu'elle avait autant de facettes qu'il y avait d'étoiles parsemant une nuit sans nuage. Et l'on n'aurait jamais assez de toute une vie pour arriver à les dénombrer.

Lui n'avait rien d'un d'un poète qui savait faire danser les mots et chanter les cœurs. Il avait pourtant écrit, en n'ayant non pas la prétention de l'égaler, seulement l'humilité d'offrir ses mots et une part de lui même.

Il ne savait où elle se trouvait en cet instant, mais la personne chargée de livrer son billet et la rose l'accompagnant, elle, saurait surement. Une journée à subir, une journée à résister pour finalement sombrer dans la faiblesse, à l'heure où le linceul de la nuit nous enveloppe... Les mots lui avaient finalement échappé, ne lui appartenaient plus...
.

Citation :

    Un murmure, une pensée, un battement,

    Les mots brûlants qui se meurent entre les lèvres jusqu'à embraser tout un être,
    La plume qui se fige, terrifiée au moment de déposer un baiser sur cette la page qui nous étouffe,

    Mais que les nuits soient de songes ou de cauchemars, la nymphe qui y danse, mutine et à la voix cristalline,
    Arbore toujours ce même visage à la peau de lait, dévoré par cette chevelure de feu,

    Et c'est emporté par un même rythme hypnotique, lancinant,
    Que l’esprit chuchote ce même nom, jusqu'au tournis et à l'ivresse des sens.


    M, le mot dit.
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Ven 7 Mar - 17:17

--Shirine. a écrit:
Shirine est une joueuse. Une amoureuse des hommes en quête éternelle d'affection et d'attention. Un manque subit dans son enfance pourrait-on dire...

Mais en désirer autant à la fois ne signifie pas leur manquer de respect. La rousse est toujours claire dans ses intentions. Elle est une femme libre et se partage, et c'est d'ailleurs ainsi que les hommes l'aiment. Et en retour elle leur offre une profonde affection, ils ont tous quelque chose de particulier pour elle, ils sont tous uniques...


Citation :

    Je ne maudirai jamais les mots dits.Ils valent mieux que les non dits, les secrets, les hypocrisies.J'ai l'obsession des Maux Lys.




Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Camelot
avatar

Messages : 2958
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   Sam 8 Mar - 16:17

[Salut les amis.

Je vous la ferais courte. Et sans me répandre, parce que ça ferait mauvais genre.
Si ça me fend le cœur et que la décision est loin d'être facile à prendre, il est temps pour moi de mettre un terme à mon aventure sur les RRs.

Le temps de débarrasser le Capitaine de sa camelote et je supprimerai tout avant de tirer ma révérence.

M.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JdR] Le carnet de Mélian   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JdR] Le carnet de Mélian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses :: Les petits carnets de la compagnie-
Sauter vers: