Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Mar 6 Oct - 0:22


Leamance a écrit:
9 Jours que la Genevoise était rentrée à la maison, après une année à espionner les moines dans l’Abbaye de Saint Illinda, Sud Ouest de la France.

Seulement 9 jours.

Et pourtant, elle avait déjà dressé ce matin même l’Oriflamme Rose, la couleur de son Canton – du moins ce dont elle souvenait de l’époque où elle était Capitaine de la Confédération, pour remettre au goût du jour ce qui fut une des fiertés du La Compagnie du Léman, la Compagnie des Reitres Suisses.

Fondée en 1456, La Compagnie des Reîtres Suisses offre des solutions de sécurité et de protection aux gouvernements ainsi qu'aux corporations et guildes dans toute l'Aristotélité. La société intègre des solutions de sécurité pour assurer le succès de ses clients. Les services de la CRS comprennent l'évaluation et l'analyse, la gestion de crise, la formation ainsi que des opérations de protection et de sécurité à grande échelle.*

Initialement, le programme était de raccompagner avec panache jusqu’à ses pénates sa compagne de route Aurea, Gourou en chef des Grand Bouliers de la Céhache. Puis dans la foulée, escorter le Capitaine Maethor et ses charettes de poisson jusqu’à Fribourg. Un bien beau voyage bucolique dans nos charmantes et sereines vallées Alpines.

Mais ça c’était avant …

Depuis l’annonce de levée d’oriflamme dans  le jardin de sa chaumière – parce que si cela avait eu lieu sur la voie publique il aurait fallu demander l’autorisation au Consistoire de la République de Genève – les clients affluaient.  Chacun y allant de sa commande spéciale sur mesure.

Léa avait également vu l’affichette d’une certaine Yap, qui s’ennuyait. C’est tout naturellement qu’elle lui avait proposé de l’escorter jusqu’à Lausanne, puisque c’était sur le chemin.

Sans doute les Etats Majors Savoyards et Comtois étaient déjà sur les dents…Pourtant cette fois ci, l’Ex Avoyère du Phare avait pris soin de se montrer rassurante : « L’Armée du Lac Léman » au fanion rose fait de petites culottes cousues versus l’ « Armée du Lion de Juda » à fanion noir et son arrivée en fanfare à Saint Claude, début 1462.

Sérieux, y’a quand même du mieux.


*Izaac


Charlotine a écrit:
la veille au soir, je m'étais fait la réflexion que le panneau d'affichage de la taverne était de mauvais gout. "Voter Charlotine" ..... ça faisait dépareillé au lendemain d'une élection qui, sans grande surprise, avait remis l'avoyère sur son trône. Si au moins, j'avais eu mes repères, j'aurais mis la pancarte à la cave. La jeter? vous n'y pensez pas! Il faudra la garder, pour la prochaine fois, du  moins ... une prochaine fois. Mais non, déjà que j'avais été promue tavernière sans même négociation salariale préalable ... il ne fallait pas en plus me demander de connaitre les lieux sur le bout des doigts. J'avais repéré les verres et les bouteilles, c'était déjà pas mal.

Mais je m'égare. Le panneau donc. Et ben le panneau, il avait changé. Ma première réaction fut un sourire de satisfaction. Ma seconde, une moue d'interrogation. Ma troisième .... heu j'ai du aller boire un verre


Citation :

La Compagnie des Reitres Suisse recrute.

Pour devenir CRS, entrer ici.

Elle était mignonne. Et je faisais quoi MOI si quelqu'un rentrait pour me demander des renseignements sur les CRS? A part leur dire que j'avais mis mes plus belles culottes roses à contribution, prenant le risque qu'ils ne comprennent pas le rapport de cause à effet, je ne savais même pas où elle avait mis les fiches de candidature. Ben oui, je suppose qu'il lui faut des infos à la brune, elle ne va pas recruter le premier pélandron qui passe non plus! D'ailleurs c'était quoi les qualités requises pour devenir CRS? encore de ces gros bras sans cervelles qui vont prendre leur quartier dans cette taverne pour leurs beuveries? ça se voit que c'est pas elle qui fait le ménage derrière!  

Tien, d'ailleurs, qui c'est qui devait le faire? Moi, je sers et je souris, avec un soupçon d'amabilité. Elle, elle remplit la cave. Mais qui fait donc le ménage?!


Yap. a écrit:
Il faisait moche depuis quelques jours, le ciel hésitant, oscillait dans une palette de gris. De son petit coin de paradis au bord du lac, l'échevelée entendait l'orage gronder plus loin dans les montagnes. Rien de mieux pour accompagner ses pensées moroses; elle rêvait d'un putain de coup de tonnerre qui s'abattrait sur la capitale, mettrait le feu aux chaumières et aux jupons des dames, bousculerait les rangs, et rendrait électrique les humeurs. Avec sa coupe en pétard, Yap passerait inaperçue. C'est que là, avec sa gueule de voyageuse et son hygiène douteuse, elle ne collait pas au décor. Quand le bout de son museau se pointait en ville, elle avait comme la désagréable sensation d'être une attraction; alors elle s'abandonnait au coin des comptoirs les plus sombres de la ville, une inséparable chope vissée à la pogne, en espérant se faire emporter au large par un mauvais courant. Rien de mieux qu'une pluie diluvienne de fin d'été pour rincer ces lugubres pensées.

Quel vent à la con l'avait porté jusqu'ici ? Comme un marin à terre, elle avait perdu l'équilibre, déboussolée d'avoir perdu sa galère. Elle, vibrait de partir à la dérive, rêvait de galipettes au bord des abysses et de planer sur des volcans en éruption. Pour l'instant, rien n'était venu, son derrière restait solidement vissé sur lui-même. Et comme l'oiseau fait son nid, petit à petit Yap se laissa porter par les courants de l'ataraxie. Puis, un jour comme un autre, noyée dans les délices de l'alcool, elle sentit que c'était le moment. J'veux d'la sueur, d'la poussière et les pieds cloqués, donnez moi une épée que j'te coupe le bout de gras qui t'sers de bide ! Peu de temps après, pour on ne sait quelle raison, Yap se fit enrôler dans une armée de "pacifistes". Allez zou, chair à canon, à toi les deux jambes de bois !

--.la.mort. a écrit:
Dépose le bardât du vieux et regarde le drapeau rose. Esquisse un rictus. Tout autant que cela puisse se faire.
La Mort a du mal avec le rose.


CA PIQUE LES YEUX CE TRUC LA

Dit il en se grattant le fond du crane.
Oui la mort est "il", révisez vos classiques ou faîtes en sorte que cela le devienne*


MADAME LEAMANCE ?


[...]

MADAME ?...

[...]

Regarde le papier que lui a écrit Cendres

POUPINETTE ... ?

Hausse les épaules

[hrp]* Les Annales du Disque Monde.
R.I.P. Monsieur Pratchett.[/hrp]



Maethor a écrit:
Il avait appris son retour prochain, espérant qu'elle saurait faire éclore cette folie qui dormait au cœur de Genève. Il avait sourit en apprenant qu'elle constituait une armée dans son jardin. Il demanda l'autorisation de participer et se rallier à la bannière. Les explications de la Lionne au Consistoire n'étaient pas mauvaises et puis peu importe à la vérité. Il y eut bien, une tentative de l'avoyère de demander le refus d'agrément avant que l'armée ne dresse l'oriflamme. La peur est souvent mauvaise conseillère.

Une lettre pour un déplacement en Savoie, une demande à Léa et ils partirent au pays du génépi. Manque de chance, il n'eut point d'échanges. Les impondérables où la volonté de Déos, il arrive parfois que l'on marche dans une direction avec un but précis mais l'objectif principal n'est point atteint pour faire naître une autre action imprévue.

Il était l'heure de préparer ses bagages, poissons, quelques objets, un cadeau délicatement enveloppé pour une femme. Celle qui l'avait malmené à chaque rencontre et dont il s'était toujours gardé de laisser répondre sa fureur car il savait au fond de lui que ce bouillonnement qui s'emparerait de lui serait mieux usité à meilleur escient. La Peste s'était montrée d'une tendresse infinie, elle dévoila un tout autre visage alors que l'homme était à terre. Il lui aurait été si aisé de l'achever mais la vie ne cessera jamais d'étonner ceux qui désirent croire en elle.

Près de la bannière qui flottait au vent, il ne chercha pas à savoir ce que serait demain.

______________________________


Dernière édition par cendres le Mar 6 Oct - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Mar 6 Oct - 0:25


Leamance a écrit:
POUPINETTE ... ?

Ca, c'est pas du tout la la voix de mon 'Pou que j'aime.

Léa reste concentrée sur la tâche qui lui est confiée au sein de la CRS, et lit le parchemin de l'Avoyère de Genève, qui répond à sa demande d'Agrément Cantonal


[rp]Bonjour Ma Dame,

Vous entendez une petite broderie avec une croix ?
Une armée servant à faire des missions d'accompagnement me paraît léger, il y a déjà une armée ici. La façon de la constituer a été cavalière. Dès lors j'attends les vraies raisons.

Vous avez demandé le port, vous l'avez eu, ajoutez une armée cela fait beaucoup de contrôle.

Belle journée à vous et mes félicitations pour votre futur nomination.

Eclypsse

PS Ma forme sont comme mes formes, parfaites. Si j'écris désormais c'est pour éviter d'être interrompue.
[/rp]

Bon bon...on repart de loin question partage du Phare entre les grandes compagnies, mais soit. Le temps des menaces envers Fatum viendrait peut être suite à ce fâcheux précédent, mais il n'était pas encore à l'ordre du jour.

La Combourgeoise Léa répond donc tout pragratiquement à son Avoyère élue.


[rp]
Salvé Madame L'avoyère !

Tout d'abord, je suis surprise pas votre notion de 'Cavalière' à propos de la montée de mon armée. Genevoise de naissance, je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque décret relatif aux levées d'oriflammes. Je ne crois pas qu'il existe un formulaire à remplir sur ce point précis. Savez-vous combien d'armées 5 étoiles sont parties du Phare, uniquement montées par des volontés individuelles? Il faudrait pour cela se plonger dans les archives. Mais vous pourrez aisément en avoit un aperçu chez Fatum par exemple.

Mais ceci n'est qu'un détail. On ne va pas parader chez l'ennemi avec un fanion deux étoiles.

Et au risque de vous surprendre, l'Armée du Lac Léman n'a qu'une vocation d'escorte. Nous avons fait un aller retour à Anncecy afin que Charlotine prépare la messe. Ca, c'est fait.

Pour la suite, nous prenons route pour Fribourg, d'une part pour escorter Dame Aurea, Commissaire aux Commerce de la Confédération Helvétique, mais également pour sécuriser le transport d'une grande quantité de poissons, dans les malles Maethor.

De façon plus secrète, et j'en appelle à votre discrétion, des milliers d'écus seront dans nos malles, sous commande des Ambuleurs de la Compagnie du Léman. Peut être avez-vous entendu parler d'une certaine Aubane?

J'avoue également que cette armée a en son sein quelques sulfureuses personnalités qui souhaitent acquérir un appartement à Fribourg, afin de se vautrer dans la luxure. Je préfèrerais tenir leur identité secrète, mais reste à votre disposition pour vous communiquer les détails.

Le Très Haut vous garde,

Léa

PS: pour le port, il va falloir nommer quelqu'un d'autre, et vite fait. Marilou est discrète, mais d'une compétence sans égal. Sauf Schmurtz, mais il dort.[/rp]

--.LA.MORT. a écrit:
Se penche sur l'épaule de Léamance

DITES... C'EST VOUS L'EMMERD...

Regarde le papier écrit par cendres

LA COUSINE ADORÉE ET SURTOUT PRÉFÉRÉE PARMI TOUTES LES COUSINES DE CENDRES ?

Replis le papier

J'AI UNE LIVRAISON.
IL FAUDRAIT SIGNER LA.


Leamance a écrit:
Ta da da di dou, Esclandres est amoureux de sa femme.

Citation :
13/09/1463 12:03 : Vous recevez de Esclandres un Bouquet d'Amour Royal en vertu du contrat de mariage qui vous lie.

La Brune voit des petits oursons de toutes les couleurs courir dans les ruelles de Fribourg. Ils sont choubinous. Ahhh l'effet euphorisant de l'Amour, mieux que le génépi ou la Marie Jeanne.


LA COUSINE ADORÉE ET SURTOUT PRÉFÉRÉE PARMI TOUTES LES COUSINES DE CENDRES ?

J'AI UNE LIVRAISON.
IL FAUDRAIT SIGNER LA.


Mouaiii...Léa a beau être de très très bon poil, elle ne va pas laisser le Vieux tordu de Cendres lui faire un coup en douce. La Capitaine de la Confédération vérifie que la petite croix rouge sur fond blanc est correctement fixée sur son Oriflamme rose, le départ de la CRS étant prévu pour le soir même.

D'un pas décidé, elle se dirige à la rencontre du Vieux Marin, afin de savoir ce qu'il mijote.

Cendres ! C'est l'heure de partir

Et pendant ce temps, Charlotine s'est tapé tout le boulot de rappel des soldats.


Charlotine a écrit:
Et pendant ce temps .... Charlotine en fait, elle est allongée dans les verts pâturages helvètes en compagnie de son blond.

Puisque tout le monde avait déserté ma lance, je profitais d'un petit séjour à deux avant de rejoindre l'armée. Bon, faut pas abuser, j'ai une super conscience professionnelle, et quand j'entends l'ordre de départ, je m'inquiète des membres de la CRS éparpillés dans les auberges plus ou moins bien famées de Fribourg. Une fois, deux fois, un câlin, deux câlins .... "Merde" comme dirait l'autre ... les retardataires rentreront à pied ou à dos de vaches. Moi je rejoins le campement, et je me présente au capitaine pour rejoindre les rangs


Charlotine présente Mon Capitaine

oui, je sais, c'est con. C'est que Léa, pas de quoi en fouetter un fromage, mais un peu d'humour, ça tue pas ... heureusement d'ailleurs, sinon je vivrais dans un cimetière ambulant. Ah tien, ça aussi, c'est marrant.

Bref, j'suis là. Mon blond est là. Nous sommes prêt pour rentrer. Épée dans une main, sica dans l'autre et pâquerette au bout des lèvres.


L'est pas là tonton? ça fait deux jours qu'il brame "Dimanche départ" ET IL EST PAS LA ?????? c'est quoi c'bordel?!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Mar 6 Oct - 0:27

Citation :
Ce lundi 6 octobre, L'Averroes est coulé...

--Aelig. a écrit:
Armée du Léman, quelque part en rase campagne où l'on suivait la meneuse, les courriers arrivaient plus lentement de Genève, que les naufragés de la Méditerranée dans la même ville.

X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : touché !
X=159 Y=207 : coulé !


Code:
Ben voilà, on est tous morts

- T'as lu ça ! Sept caraques contre une ! Des corsaires.
- Et tu crois qu'le vieux, c'coup ci c'est bon ?
- Coulé aussi.
- Non parceque c'est pas la première fois qu'il nous fait le coup.
- A sept contre un ?! Dis plutôt que le vieux est maintenant une légende !
- Au milieu des calamars, ça va lui faire une belle jambe, tiens.
- A nous son pognon !
- Parceque tu sais nager, toi ?
- Purée ! Il nous fera chier jusqu'au bout !

--.LA.MORT. a écrit:
CENDRES... CENDRES... OUVRE LES YEUX TU ES A MOI !

CENDRES NE FAIT PAS LE MALIN. CA Y EST JE T'AI EUT. IL M'A FALLU MOBILISER 63 PERSONNES ET 7 CARAQUES POUR T'AVOIR. MAIS MAINTENANT JE T'AI.

CENDRES ?

NE FAIS PAS L'ENFANT. J'AI GAGNE.

T'as tué 9 innocents avec moi...

DÉGÂTS COLLATÉRAUX.

Le bateau qui a coulé ce n'était pas le miens.

ON FAIT CE QU'ON PEUT...

Je n'étais même pas à la barre.

SI TU L'AVAIS ÉTÉ JE T'AURAI EUT PLUS VITE.

On m'a tué par accident !


LE RÉSULTAT EST LE MÊME !
SI TU VIENS AVEC MOI, TU AURAS LE DROIT AUX 70 VIERGES DU JARDIN DES DÉLICES.

M'en fous... Déjà une greluche c'est chiant alors 70...


CENDRES...

Quoi Cendres ? Cendres, il t'emm... T'as de la camomille ici ?

DE LA QUOI ?

Camomille, ça se boit en infusion. ça se fume à la pipe aussi. Et on peut même faire des gâteaux avec.

NON... J'AI MIEUX ! J'AI UNE PLANTE A 5 DOIGTS !

Ah ?... Bio ?

JE LA FAIS POUSSER MOI MÊME !

De la locale ?! Surement de la merde...
Non je me casse...


T'AS PAS LE DROIT !

Ah... Poulette, il faut que tu saches un truc... En France, Dans l'Empire, ça aurait pu se discuter... Mais là... Il se trouve que Deos à renvoyé mon corps à Genève... Et à Genève...

J'ai tous les droits.


Et Cendres retourne dans son corps

Pleure pas LA MORT... T'es pas le seul que ça emmerde...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Mar 6 Oct - 8:34

Izaac aime

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Lastreaumont
Maître coq Ambuleur
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Sous son chapeau, généralement.

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Ven 9 Oct - 9:50

[J'ai bien aimé l'idée, alors j'ai copié.]

Lastreaumont a écrit:
Ouille, quelle mine! C'est la première fois que la pêche me met dans cet état...

TOI, LE COLLATERAL, TU LA FERMES ET TU ME SUIS!

Tu as une drôle de voix. C'est moi ou ça te l'a fait aussi?

UNE DROLE DE VOIX?... OH LE BOULET! CE N'EST PAS TON STUPIDE GALURIN, C'EST MOI, LA FAUCHEUSE, LE TERMINUS DES TREPASSES.

Ah? Heu... Ben salut, vous voulez quoi?

CE QUE JE VEUX?! ILS SONT AUSSI ETANCHES QUE LEUR BATEAU. A TON AVIS, JE SUIS LA POUR QUOI?

Vous êtes passé dire bonjour et prendre l'apéro?

MAIS TU LE FAIS EXPRES? IL Y EN A QUI ONT RAISON DE DIRE QUE SON INTELLIGENCE EST DANS LE CHAPEAU.

Voyons, j'ai peut-être la tête en vrac, mais je visualise encore deux ou trois trucs. Le verset numéro 13 notamment.

QUOI LE VERSET 13?

Celui qui dit: "La Mort est notre lot commun, S'Guöl choisit l'heure pour des raisons que seuls certains initiés peuvent comprendre." Et Lui, il n'a encore rien choisi. J'aurais été prévenu.

...

Ah, tu es là.

...

Non, rien, 'y a juste LA MORT qui a des oublis.


Et Lastreaumont d'ouvrir les Yeux et de ramasser son chapeau.

...

Non, IL n'avait pas l'air bien. Je pense qu'IL encore du se prendre la tête avec le Patron...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Ven 9 Oct - 10:29

Izaac aime

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10942
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Ven 9 Oct - 10:58

Izaac aime

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Childerik
Ambuleur
avatar

Messages : 435
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Ven 9 Oct - 18:27

Mon Childerik,Tisserand Solothurnois en charge de la fabrication de tapisseries pour le compte de la Compagnie du Léman, est également le Capitaine du Foncet le bien nommé L’Ambuleur. Ce navire est visible très souvent dans le Port de Genève, celui de la cité Bourbine étant complet la plupart du temps.

Mon Childerik donc, avait été contacté à répétition, durant la belle saison, par un certain Messire Philodendron, pour une importante mission. (le premier qui dit poil au fion se prend un bourre pif). Il fallait le transporter à Gênes, pour la fabrication d’un navire. Affaire entendue, et rendez-vous pris pour la mi-Septembre.

Le gentil Patron de la Compagnie des Ambuleurs du Léman, s’était alors enflammé, telle Jeanne sur le bûcher, et lui avait pris l’envie d’escorter le passager en Caraque de Guerre. « C’est trop dangereux en Foncet ! » qu’il disait le Patron. Je laisse le au lecteur le soin de juger de la pertinence de ces propos.

Le voyage avait bien commencé, bien que mon Childerik déprima un poilounet, canne en main du matin au soir, sans jamais prise ne prendre.


Citation :
03/10/1463 04:09 : Malgré tous vos efforts, vous n'avez fait aucune prise lors de votre pêche.
02/10/1463 04:09 : Malgré tous vos efforts, vous n'avez fait aucune prise lors de votre pêche.
01/10/1463 04:09 : Malgré tous vos efforts, vous n'avez fait aucune prise lors de votre pêche.
30/09/1463 04:11 : Malgré tous vos efforts, vous n'avez fait aucune prise lors de votre pêche.

Un petit matin, au large de la Corse, le poisson vint à lui, éveillant l’espoir d’une belle fin de voyage avant d’atteindre les Côtes Italiennes.

Citation :
04/10/1463 04:09 : Votre patience a été récompensée : vous avez pêché un poisson de bonne


Mais la baraka ne fut que de courte durée. Mon Childerik se retrouva au milieu des poissons, avec pour seuls biens désormais en sa possession, deux petites statuettes récupérées au fond de la Méditérannée.

Citation :
05/10/1463 07:07 : Félicitations ! Vous avez débloqué le trophée Try again.
05/10/1463 04:02 : Votre bateau L'Averroès a coulé. La maman des poissons vous remercie.
05/10/1463 04:02 : Félicitations ! Vous avez débloqué le trophée Radeau de la méduse

Mon Childerik n’a plus un radis, sa fortune était avec lui. Aurevoir écus et tapisseries.

Avec le recul, je pense qu'il aurait du voyager en foncet, longeant les côtes. Isn't it?

______________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Leamance
Camelot
avatar

Messages : 4765
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   Ven 9 Oct - 19:54

Muaahh Aaahhh ! Le Vieux s’est encore fait couler ! et en plus cette fois il était à bord ! Paf ! Déos m’a vengé de ma rouste en la lice de Barcelone.

Mais par respect pour Madeline et les autres victimes de cet odieux acte – qui ne restera pas sans conséquences – Léa ne jubile que très peu publiquement.

Puis la caraque portait le nom du troisième Prophète tout de même…Le Sabre devra faire couler le sang.

______________________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La Compagnie des Réitres Suisses (Sept 1463)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animal de compagnie, en avoir ou pas ?
» Des soldats suisses au large de la Somalie ?
» ASSOCIATION SNAC *Sécurité de la Nourriture de nos Animaux de Compagnie*
» purée d'aubergine (et compagnie)
» Poches à douilles et compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: