Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 1 Mai - 19:19


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 2 Mai - 12:06

Et là, et de manière incontrôlable, la madgnifique main quitta la joue pour venir taper une tête de gobelin décapitée et Madeline se leva :

- OUI ! Je te veux dans mon équipe !

Les deux mains sur la poitrine.

- Tu as ton univers, tu m'as bluffée...

Les yeux fermés.

- Tu as ton staïle, tu m'as émue...

Mains – un peu ensanglantées d'avoir « pumpé » sur la mini-tête – tendues vers Kiki.

- Tu as un groove et une justesse incroyables !

Et puis, à la surprise de la forme succède la profondeur des mots.

- Et tu as raison ! Il me faut absolument trouver des souliers bleus pour une parfaite coordination avec ma robe « ispice di counasse » !

Interprétation toute personnelle d'une Mad qui noie un peu le poisson en retournant à des choses très Madtérielles voire superficielles.
Mais quand la Mad fait sa comédie – et Déos sait que c'est tout un art – son regard trahit toujours son vrai ressenti. De là à ce que le Kiki le perçoive, il y a du chemin à faire à moins que son orteil gauche ne souffle à son pancréas d'aller prévenir l'hypophyse qu'il faut savoir voir au delà du...


- Oh ! Un arc en ciel ! Enchaîne-t-elle en pointant du doigt... un arc en ciel.

Toutes les têtes se retournent et Dorothy se permet d'intervenir tout en dégageant les reliefs gobelesques à coups de tatanes hors de la charrette :

- Nous voici arrivés. Vous voyez la silhouette à la quatrième fenêtre en partant de la gauche au troisième étage ?
- Oui...
- Et bien j'ignore qui c'est ce couillon qui nous regarde, mais on est arrivés 
!

Et tandis qu'ils pénètrent dans la cour de la cité d'émeraude, tous les nez sont en l'air à regarder cette étrange silhouette là, en haut... à la quatrième fenêtre en partant de la gauche au troisième étage.

Tous ?
Non...
Les yeux du Primus sont restés fixés sur une Mad dont le regard joue du ping-pong entre ses pompes et les yeux du Kiki, alternant des :


- Des ballerines bleues oui... Très joli ton bouquet... Légèrement vernies oui... Je ne te savais pas « pouet » Kiki... Avec un petit lacet oui... T'as vraiment ton univers... T'as... t'as... Tu m'as émue !

Et elle cherche dans la charrette une tête décapitée pour taper dessus... mais y'a plus... Snif !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 3 Mai - 15:22

Si les yeux de Madeline oscillent comme un poids d’horloge bretonne de ses pompes au regard de Kirkwood, il faut tout-de-même la féliciter. Car en effet ce dernier multiplie les azimuts oculaires (traduction approximative : cligne des mirettes sans arrêt).
Il faut dire qu’il a de quoi s’occuper.

Primo, il est toujours à genoux à ses pieds, et si Madeline ne porte pas sa robe « ispice di counasse » au décolleté prodigieux (elle ne s’équipe pas souvent ainsi pour aller travailler à l’avoyerie. À Friberne non plus, d’ailleurs), il sent que laisser trop s’attarder son regard sur les charmantes et évocatrices proéminences de sa robe manquerait sans doute de l’élégance délicate à laquelle il tentait d’initier Charles Ingalls, bûcheron tailleur de gobemouchlins.

Secundo, il tente désespérément de lire en lui pour comprendre ce qui a pu lui traverser l’esprit juste avant. Et le faire tout en regardant son interlocutrice –dans les yeux, dans les yeux, dans les yeux !– relève indéniablement de l’exercice de style façon grand écart.

Tertio, il essaye de comprendre comment il peut émouvoir, en dehors des limites assez bien cadrées quand même, du culte.
Ou faire peur. Ça, il connaît. Par exemple quand il chante et que les murs tremblent un peu.
Ou bien énerver les gens, il est bon aussi. Surtout les papistes, certes, mais les autres aussi, sans aucune difficulté.

Quatro, il essaye de ne pas avoir l’air trop demeuré. Cette occupation à laquelle il consacre bon an mal an presque 375 jours –fériés inclus– ne lui est donc pas inhabituelle mais là, il se sent à l’étroit dans ses habitudes. Usuellement, une mauvaise foi de granit, à faire passer le Mont Blanc pour un château de sable insultant un tsunami, suffit largement, car Deos l’a fort bien doté de ce point de vue.
Mais là…
Il en arrive même à se demander s’il va prier Deos pour un « p’tit-miracle-vite-fait-bien-fait-sur-le-gaz ».
Vu le résultat de la précédente intervention divine… Sûr qu’il n’y a pas de quoi se plaindre, mais si c’est pour demander à nouveau, on ne va pas appeler ça une solution…
Réfléchir ?
Glups…


aorte a écrit:
Pas vrai, ça, va encore falloir faire des heures sup non prévues par le contrat de base ?


Tout d’un coup, lui et Madeline se rendent compte qu’ils sont le centre d’un certain nombre de regards (en plus des leurs, s’entend…).
En particulier quand Dorothy lâche, impatientée :


- Quand vous voulez, on y va, hein ?

On se met en route, un peu gênés, sans même prendre le temps de regarder le décor. À peine Kiki a-t-il le temps de remarquer que la silhouette susmentionnée semble porter un vieil heaume, très haut. ‘Fin, il croit. En espérant ne s’être pas trompé de fenêtre, y’en a un peu trop pour être sûr…
Dorothy est d’une humeur de dogue et entraîne la petite troupe à l’intérieur. On passe un vaste portail. Quelques gardes et domestiques peu farouches et circonspects tentent de s’informer du pourquoi du comment de leur présence, méthodiquement percutés par le poing gracile ou la jambe délicate de Dorothy.


Bonjour, qu’est-ce que vous…
PAFaille !
Trop jeune, fait La mort.
Je me demande si de simples présentations n’auraient pas été efficaces, également ? Non, parce que ma maman me disait toujours…
Ferme-la, Juda !
Le bonjour, voyageurs, puis-je vous…
BAMouille !
Heu, vous ne sauriez pas si ma Caroline…
Ah, lui, il pourrait faire mon affaire, il n’est plus tout jeune ?
Ah, fermez-la et suivez, Charles et Freddy-la-Mort ! Et Juda, ta gueule !
Mais j’ai rien dit, moi ?! C’t’un monde, quoi ? C’est pas juste, quoi…
Hay, qui êtes-vous et que…
CLACaille !
Zutre, j’ai oublié son casque, fait Dorothy en se frottant le poignet…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 4 Mai - 0:18

L'avantage de fréquenter quelques farfelus, c'est que cela vous ouvre toutes les portes que ce soit à coups de pied, de boule, de poing ou encore de hache.
Au bout du couloir une grande salle s'ouvrait à eux.
Sur la gauche, les latrines pour les femmes.
Sur la droite, les latrines pour les hommes.
Et en face, le trône !


- C'estions la salle du trône ?
- C'estions Kiki, c'estions !


Un nuage de fumée dense se mit à monter de dessous du trône.
Au nuage vinrent s'ajouter des flammes !
Et pas des flammèches de rien du tout, mais de puissantes flammes dignes d'un bûcher de l'Inquisition avec un grand I parce qu'ils ont de grandes bûches.


Au centre des flammes, une silhouette... immense... imposante... gigantesque !

- C'estions pas Dave Coupeurfil ça ?
- Je ne crois pas...
- Gargrimoire ? C'estions Gargrimoire !
- Non non, je ne crois pas...


En plus d'être au milieu du brasier, la silhouette s'agitait et faisait apparaître divers objets de son chapeau.
Des trucs vachement utiles comme un baquet pour le bain, une hache danoise ou bien encore des cailloux de toutes les couleurs.


- Madjax ?
- Non Kiki... Mon oncle a pris sa retraite... Purée... mais fais sortir une paire de pompes bleues toi là-bas...
- Mais qui c'estions donc alors ?


Pour toute réponse, un putain d'énorme buffet franc comtois fut expulsé avec force du chapeau et atterrit aux pieds du Primus.

Et une voix terrifiante se fit entendre...


- KIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiirkkkkWooood !!!

Surprise dans la salle... le magicien osait aussi la télépathie...
Mais on n'effraie pas aussi facilement un Primus, vous pensez...


- ça s'discutions... C'estions à quel propos ?
- JE T'ATTENDAIS KIIIIIiiiiiiiikkkkkWoooood ! Je suis le Wizzard de la cité rouge d'émeraude  et j'ai la solution à ton problème !


La silhouette jeta son chapeau et le feu s'éteignit d'un coup d'un seul.

- T'as un problème toi ?
- Je les estions plutôt comptabilitionnés à 127, si tu veux tout savoir Mad...


La silhouette si imposante... si gigantesque prit alors des dimensions plus... différentes.
La voix si grave... si puissante prit elle aussi des proportions plus... fragiles, dirons-nous.

Ils découvraient qui était ce « Wizzard- bizarre» et surtout... la solution qu'il apportait à Kiki.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 6 Mai - 20:07

toujours dans les couches de « cerveau » de Kiki a écrit:
aorte à Gaspard le cheveu a écrit:
Hé dis, ‘faut que je te dise : bzzz, bzzz, bzzz
Gaspard le cheveu a écrit:
C’est pas vrai ? Sans rire, vraiment ? C’est un truc à alerter le délégué syndical, ça ? Bon, faiche, mais j’y go, quoi…


Silence. Moue de Kirkwood, qui condescend à lâcher un :

- Bon, cent vingt huit problèmes, alors ? Pis encore, j’avions point de difficulté avec l’ail, moi ? C’estions plutôt les autres, dans ce contexte, la problémature ?

Silence. Regard sec façon « j’en ai maté des plus coriaces que toi bonhomme » du Wizzard of Hazard qui change à nouveau de forme, devient quadragénaire solidement campé sur ses jambes et secoue les bras, sans doute une nouvelle passe magique ?
Et il faut avouer qu’il ne fait pas les choses à moitié.


Musique.
Les murs de la salle brillent. Leurs couleurs alternent, de rouge à émeraude en passant par vermeil et incarnat.
Bon, d’accord, un brin obsessionnel…
Sortant de la fumée qui se la ramène à nouveau, des serviteurs aussi grands et beaux que les gobelinches précédents passent entre les membres de la troupe, proposant qui boissons, qui amuse-gueules –sans oublier un qui se tient en retrait avec des tout petits barreaux de chaises dont on se demande bien en quoi ça pourrait intéresser quelqu’un ?–.
Mais surtout, le Wizzard se lâche…

Il danse, il parle, ne s’arrête pas, passe de l’un à l’autre, sourire conquérant, canaille, complice.


Ha ! Parler et convaincre sans faire fuir son public ! Gagner cœur de bronze au péril des dangers !
Devant Juda le Lion, qui sourit timidement.

Hé! Retrouver son amour, sa Dulcinée de Tobago, qui range les enfants à l’heure et laisse mijoter l’espoir en épouillant le joli minois de son charmant !
À l’Ingalls de service, qui pleure et doit retirer son casque pour se moucher.

Ho ! Devenir nyctalope, saisir la Nuit et les cheveux d’Ébène, cueillir les âmes des pâquerettes comme le vent l’espoir finissant des mouroirs pour vieux !
Pour Freddy l’Épouvantail-à-Gâteux, qui aiguise nerveusement ses griffes.

Enfin, gardant le meilleur pour la fin, à Dorothy et Madeline, virevoltant :

Rêve d’une nuit d’amour ! Tourbillonnant d’émotions refoulées, de rêves fantasmés, d’attentes patientes et d’odeurs musquées. Le Pas-trop-tôt enfin à portée !

Silence des intéressées, qui échangent un regard sévère, façon « on m’l’a déjà faite celle-là ».

Le Wizzard, perplexe, refait ses gestes magico-mystiques devant Dorothy, écarquille les yeux sans vraiment comprendre, claque des doigts. Le serviteur aux mini barreaux de chaises s’approche d’elle et présente son plateau. Dorothy en contemple le contenu, en saisit un, le tâte et l’hume puis le met en bouche. Le Wizzardoz claque à nouveau des doigts et une flammèche allume le barreau avec lequel Dorothy produit une fumée dense.
Elle lâche alors, d’une voix bien trop mature et madrée pour son air d’adolescente :

- Mhpf… Puf, puf… D’accord, je veux bien croire que vous n’êtes pas complètement mauvais, avec un truc pareil. Puf… De là à dire que c’est vraiment convaincant… Puf… ‘Reste de la marge…

Angoisse visible du Wizzardoz, qui redouble d’efforts mais semble mariner dans son jus tout en pédalant dans la choucroute :
Grand voyant médium ! Résultat garantis en trois jours ! Spécialiste du retour rapide d’affection ! Amour durable ! Chance au jeu ? Désenvoûtement ! Impuissance ! Maladie. Même inconnue ? Pas de fausses promesses. Résultat 100% garanti sans problème. Toujours une solution est trouvée ! Pas de cas désespéré, uniquement des solutions ! Trois jours pour l’orgasme en trente secondes. Une réputation à l’abri de toute prétention !!!

Wizzardoz s’essuie le front, sourire hagard.
Et Madeline de quitter les rangs, l’air pas contente du tout, et de le prendre par le colback et de le coller au mur :

- T’es bouché ou quoi ? Des pompes bleues ou je ne réponds de rien. Et si t’es ce que je pense, je te plizze. la tronche, capito ?

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 6 Mai - 22:07

Smile

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 1:11



Aelig a écrit:
Ailleurs, Aëlig, allongé sur une paillasse, tirait sur une grosse tisane que venait de rouler Izaac.

Keuf ! keuf ! keuf !

- Pourvu que jamais cela ne s'arrête !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 1:11

Il y a ceux qui font le vœu d'avoir la beauté éternelle.
Il y a ceux qui émettent l'envie d'avoir du talent.
Il y a ceux qui espèrent trouver l'Amour, le vrai, avec un grand A.

Et puis il y a Mad... qui désire une paire de pompes bleues.

C'est simple, c'est concis, c'est facile, c'est réalisable, c'est...


- C'est pas possible, je ne suis pas Hassan Céhef moi !

Mais pour un grand magicien de la cité d'émeraude, c'est tout bonnement la mère Veil à boire...

Funèbre fin pour des pompes... Adieu le rêve bleu...

Alors elle hausse les épaules, lui tourne le dos comme une gamine boudeuse, s'avance vers kiki, pose une fesse sur le bahut franc-comtois et croise les jambes.
Un balancement régulier de son pied marque son mécontentement. D'un ton monocorde elle insiste :


- Et si je te demande une paire de babouches ?
- C'est pas possible...
- Et une gravure de Marrakech ?
- C'est pas possible...
- Tssss.... T'es nul toi...


La critique tombe comme un couperet. Les lèvres du magicien dessinent un O et le vert de la honte lui monte aux joues, ce qui fait un peu désordre dans le rouge de la cité d'émeraude...

L'ambiance si festive quelques minutes plus tôt vient d'entrer dans sa période de glaciation.
Il faut briser cette glace  au plus vite et autrement qu'avec des piques et surtout avant qu'une connasse portant le titre de Reine des neiges ne débarque pour chanter... Car c'est le risque majeur...
Cela, Mad le sait. Alors, elle temporise...


- Mais bon, c'est pas la fin du monde non plus ! Il existe bien des comtesses aux pieds nus, il peut y avoir une Chancelière aux petits petons dénudés. Y'a juste à espérer que les hivers soient un peu moins rudes à l'avenir ou... * petit regard vers le Primus * qu'un homme prévenant s'en vienne réchauffer mes madgnifiques petons  chaque soir, au coin du feu, sous le regard bienveillant de Déos, après une énième lecture des 52 qui nous auront mis en appétit.... * soupir * ... charnel... *gros soupir *... et l'âme sereine et rengorgée d'une foi sans limite, nous migrerons vers notre couche douillette pour accomplir dans un duo de cris jouissifs et sauva...

- Hahahaha « TU TE CALMES !» Non mais on dirait une chatte en chaleur là !
- Une chatte ???!!!! MOUSTACHE !! JE VEUX MOUSTACHE !!!!
- Ah ça, c'est possible ! Tu la veux comment ta moustache ? Remontée à la Dusalève ? Broussailleuse à la Georges ? Ou bien toute petite à la dictateur qui finira mal ?
- Tsss.... T'es nul toi....
- Ohhh


Craquements... Sol qui se verglasse... Banquise qui envahit la salle...

Et oui Mad... faut pas vexer le Wizzard... Là, ça fait deux fois... Et deux fois, c'est une fois de trop.

La porte des latrines des femmes s’entrouvre d'un coup.


-   « LibérEEEéééééééééeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!! DélivrEEEEéééééééeeeeee !!!»
- TA GUEULE ! Purée... en plus elle nous le fait dans toutes les langues...

VLAN !

Coup de tatane décidément efficace de Dorothy.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10032
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 9:06

Smile

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 11:35

C'est aussi insupportable que ça, "La reine des neiges" ? On dirait que tes enfants t'ont obligé à y aller lol!

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Rayanha
Ambuleur
avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 32
Localisation : ça dépend

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 11:58

Si t'as pas de fille entre 3 et 14 ans dans ton entourage tu peux pas comprendre ... C'est plus du niveau de l'inssuportabilité , c'est du lavage de cerveau,de la torture mentale, de la lobotomie, du "orange mécanique" en robe bleu à paillette .....

JE VOUDRAIS UN BONHOMME DE NEIIIIGE  

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 12:28

(en fait moi je l'ai même pas vue la reine des neiges et mes gamins non plus. Mais j'ai beaucoup de copines traumatisées par ça...)

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Avoyère depressive

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 12:54

(En fait ... c'est bien les garçons Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Rayanha
Ambuleur
avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 32
Localisation : ça dépend

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 12:55

( Moi je le subit depuis sa sortie ... entre 2 Dora, 3 Diego et les 3 toy story ... faites des gosses qui disaient ... )

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Avoyère depressive

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 8 Mai - 12:57

( tout dépend des générations Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 9 Mai - 20:54

Profitons de cette petite minute de silence, indéniablement bénie par Deos. Nos compagnons d’infortune savourent ce délicat moment, après le tsunami qui a failli les rendre sourds, ce qu’ils auraient sans doute béni, mais aussi décérébrés.

Commençons par celui qui risquait le moins, pour cause d’absence des objets concernés, Kirkwood.
Il est content. En l’occurrence, de la remarque de Madeline sur les nécessités physiologiques qui peuvent l’assaillir durant les longues soirées d’hiver, et en particulier sur le regard en coin qu’elle lui a lancé à cette occasion.
Il a tout compris, et il se félicite de l’aveu de la Kanzlerin helvète : ainsi, elle lâche devant lui des éléments forts clairs de son intimité, ce qui a même fait rougir notre Primus. Non qu’il n’ait déjà reçu parfois un frère ou une sœur venu lui toucher un mot de quelque difficulté conjugale. Malgré son ignorance de certains des mystères de la vie, il en a quand même une vague idée.
Cela étant, si c’est la première fois qu’on donne devant lui un pouvoir érotique aux fameux 52 articles d’Izaac, ça ne lui pose aucun problème à admettre.
C’est vous dire qu’il a quelques retards, en plus de ceux à l’allumage.

Bref, Kirkwood est heureux : Madeline, bonne croyante qui ne peut envisager une vie charnelle sans des lectures pieuses, avec qui il développe une relation indéniablement proche, fait suffisamment confiance à son Lecteur pour lui glisser discrètement ce qu’elle attend de lui.
Lui trouver un mari.
Ben oui, c’est Kiki, quoi…


visite guidée dans les couches de « cerveau » de Kiki a écrit:
Gaspard le cheveu à Odile la jambe a écrit:
Ah, bien que je te croise, ‘faut faire circuler la news : bzzz, bzzz, bzzz
Odile la jambe a écrit:
Hein ?! Incroyable, mais quel boulet ce type ! Bon, je fais passer…



Profitons également de ce court instant de bonheur silencieux pour nous pencher sur le cas d’Hassan Céhef, cité auparavant et que certains lecteurs ne connaitraient peut-être pas.
Ce marchand au mérite indubitable est une des gloires de Genève.

D’abord petit commerçant itinérant, il a parcouru routes et chemins, cités et contrés, s’installant ici et déménageant là, au gré des opportunités. Toujours honnête et serviable, il laissait un souvenir impérissable à ses clients, sans jamais apparaître aux fichiers interducaux du grand banditisme, alors même qu’il ne s’engageait jamais en politique, pourtant méthode sûre dans tous les Royaumes pour blanchir l’argent et même le faire fructifier.

Puis il arriva un jour à Genève et s’y installa définitivement, l’absence totale d’impôt lui paraissant une bonne perspective commerciale.
Avec les années, il avait accumulé tant de contacts dans tant de comtés qu’il fut parmi les premiers à lancer le commerce des produits de luxe sur grande échelle, lequel fit de Genève une des premières places de commerce des Royaumes.
On dit même qu’il mit le célèbre Izaac Dusalève –celui des 52, tiens ?– le pied à l’étrier avant de se retirer, une fois sa fortune définitivement faite, par son mariage avec Gertrud Genfin. Cette fille du pays disposait certes d’un physique peu avantageux –non, l’histoire, cruelle, ne dit pas si elle avait un cœur d’or ou si c’était une garce sans pareille– mais aussi d’un arbre généalogique long comme le bras et qui intégrait bien des notabilités du cru.
Ce qui explique d’une part qu’il ait pris le nom –francisé*– de son épouse, de l’autre, que certains aient l’impression de n’avoir jamais entendu parler de lui…
Pour la petite histoire, on dit que sa descendance s’est établie en Sologne**.


Là-dessus, revenons à nos moutonsssssss.
Si la plupart de nos héros savourent sans retenue aucune le silence qui suit la tatane de Dorothy au Wizzardoz, celle-ci n’est pas longtemps restée inactive.
Elle fouille le magicien, et finit par exhiber un courrier qu’elle lit aux autres.

Citation :
De la glaurieuse, mairveilleuse, teaunitruante, supairbe, puissente, absurdemant jéniale et ekcessivemant démantielle rayne de Trayfle ô majicien d’Auz.
T’at eintairêt a te manier sévaire et me capeturer vit fêt Judda le lion et ses consplissent avent ke je te façe coupé la taite !

- Tiens, je savions point pourquoi, mais son orthographe me rappellions Starkel ? Madeline, tu croyons que ça pourrions être lui, sous une fausse identité ?

* « Genevois », pour les non-germanophones.
**Ce serait un peu long à expliquer, mais petit cadeau bonus qui expliquera –peut-être– mes associations d’idées.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 11 Mai - 22:03

- Oh plus rien ne m 'étonne dans ce monde mon Kiki. Et de Starkel à Startrèfle, il n'y a qu'une robe à franchir... Et des robes, il en a !

Elle éloigna le parchemin d'elle. La « faune-éthique » était une maladie honteuse pour la Mad et si la damnation existait, elle imaginait bien la pire pénitence pour elle : celle de se mettre à écrire de la sorte.

Elle en arriva même jusqu'à s'essuyer les mains, c'est pour dire l'ampleur de sa phobie...

Le Wizzardoz, pendant ce temps-là, un peu sonné, mais pas complètement hors service, se muait en prunier tant il était secoué par un Charles qui voulait des réponses.

Le parchemin quant à lui, circulait de mains en mains et la Mad regardait cette passe à dix d'un mauvais œil tout en entendant le Charles mener son interrogatoire :


- Où qu'elle est cette reine de Trèfle ?
- Gnann ma di bada miurffffffff...
- Gnamadibadamiurf ? C'est où ce bled ? C'est pas une ville forestière ça, je les connais toutes !


C'est à ce moment-là que dans la confusion générale qu'elle soit orale ou écrite, elle le vit...
Il lui souriait, là-bas, couché sous le trône.

Mad pencha la tête.
Il pencha la tête.
Mad se pencha vers l'avant pour mieux voir.
Il disparut dans un nuage de fumée pour réapparaître près d'une porte.
Il marchait tranquillement, faisant osciller sa grosse queue épaisse de droite à gauche tout en continuant à lui sourire.

Mad s'accrocha au bras de Kiki :

- Kiki, tu le vois ?
- Quoi que donc ?
- Le truc à poil qui sourit et qui remue de la queue...
- C'estions vu le Doge ???
- Hein ? Mais tu dis n'importe quoi ! Regarde ! Là-bas, près de la porte, le gros chat qui sourit...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 16 Mai - 20:15

visite guidée dans les couches de « cerveau » de Kiki a écrit:
Odile la jambe à Orson la narine gauche a écrit:
Hé, tu devineras jamais : bzzz, bzzz, bzzz
Orson la narine gauche a écrit:
Oh, mais c’est charmant, il faut absolument que chacun le sache…
.

- Là, je t’arrêtions tout-de-suite, ô Madnifique, mais sur le chapitre « poilu et la queue qui danse », la liste estions pour le moins conséquente. Heu… Laissions moi réfléchir, heu, tiens, Gaspard le léopard ?

- Très drôle, Kiki, mais ça reste un félin, donc un chat. Plus gros, certes, mais tu vois...

- C’estions point faux, mais quand même. J’laissions tomber Léon le Lion, mais t’admettras quand même qu’la liste reste coquette.

Mou dubitative de Madeline.

- Beh si, heu, Noeunoeuil l’écureuil, l’estions pas mal dans le genre ?

Sourire de la Madnifique qui réplique en rentrant dans le jeu:

- Hélène la hyène ?

- Si fait, si fait, bien vue. Heu… Barnabé le chimpanzé.

- Mh, je pensais à Momo le bonobo, mais… rajoute Mad en rougissant un peu, à l’incompréhension de Kirk :

- Le quoi ?

- Heu, un autre singe, je t’expliquerais, je t’expliquerais*…

- Bon, heu, d’accord, mais j’t’avouons qu’en effet, j’savions point grand-chose d’la gente des singes. Ben, heu…

- Brom, brom, disons Antoinette la belette, si tu veux, mais…

- Et que dirions-tu de Laurent le hareng ? Ou bien Gérald le…

- Stop ?! Laisse-moi deviner… Heu, le squale, Gérald le squale, c’est à ça que tu penses, ô Primus ?

- Heu, ben, ouais, mais comment…

- Hum, j’ai bien vu ton piège, il est un peu énorme. Des poissons ?

- Ben heu, oui-da, mais ils z’avions bien une queue ?

- Oui, mais pour les poils, c’est moyen-moyen, non ?

- J’avouons. J’estions d’abord tenté par Anna le boa, mais…

- Stop. C’est bon, on a compris, vous vous amusez bien, mais c’est quoi cette silhouette de chat, dans le coin, qui apparaît et disparait, fait la voix de Dorothy ?

Nos deux héros se retournent, constatent l’air pincé de Dorothy et suivent son pouce qui indique derrière elle… Ben, la silhouette susdite déjà mentionnée précédemment par Madeline, laquelle retient difficilement un sourire satisfait face au Kiki un brin penaud.
Cela étant, ça passe vite, car en effet, la silhouette d’un chat taille tigre, mais à la robe aux couleurs changeantes et fort peu classiques chez un félin.
Sans compter un énorme sourire, qui parfois reste la seule chose visible, le reste ayant disparu…
Puis le sourire laisse échapper :


- A mauvais chat, mauvais rat.

Et le sourire disparaît totalement.
Silence. On s’entreregarde. Puis Dorothy sourit :


- Compris. La reine de Trèfle. Votre chat y est. Et devant les regards interloqués de Madeline et Kirkwood, Dorothy complète :

- Rat. Reine Antinoë de Trèfle. C’est son prénom, mais beaucoup préfèrent l’appeler « rat ». Discrètement ou de très loin, bien sûr…

* Avec la voix de Lino Ventura bottant en touche quand il cause à Mireille Darc dans “Les barbouzes”.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mar 19 Mai - 0:13

Ainsi donc il y avait des rats en ce royaume de l'absurde. Cela expliquait bien pourquoi Moustache s'en était allé les chasser.
En bon chat chasseur de rongeurs, il ne pouvait en être autrement, même si dans ce pays extravagant, le rat était mauvais...
Elle était un brin mécontente la Mad d'entendre le félin qualifier son Moustache de "mauvais" mais...

Elle ne releva pas la jalousie du chat-sourire.
Pas un mot, pas une réflexion, ni même un soupir.

Leur restait à trouver le château de cette reyne tyrannique qui passait son temps à traumatiser sa population qui, à force de traumatismes, était devenue aussi docile que peureuse.

Ils auraient bien eu besoin de la carte d'une exploratrice pour trouver où créchait l'Antinoë. Et c'est dans un moment pareil que Déos manifesta toute sa grandeur...

Les cartes faisant partie du jeu, c'est un full qui les aida.
Non pas une foule de cartes, attention, mais une main.
Enfin plusieurs mains puisque chaque carte qui la composait en possédait deux.
Ils avaient aussi des pieds... mais ce n'était pas des alexandrins malheureusement.
Il n'était pourtant pas l'heure de jouer les difficiles même si ce n'était pas facile.

C'était un full aux as par les rois...
Son arrivée soudaine provoqua d'abord une levée de boucliers et surtout de haches prêtes à s'abattre, mais rapidement l'un des rois leva ses mains et parla au nom de la sienne :


- Nous venons en paix !

Madeline sentit Kiki à deux doigts de répliquer qu'il n'y avait pas de paix. Aussi l'arrêta-t-elle dans son élan naissant de lecteur des "52" en posant sa main sur son bras.

- Attends Kiki, laissons parler ce 1/52 ème de paquet...

L'homme au bouclier orné d'un trèfle la gratifia d'un mouvement de menton ou plutôt d'un mouvement de barbe.

- Nous vous remercions Damoiselle. Nous sommes Alexandre, celui qui a le déshonneur de partager la couche moite de... Rat... et voici notre cousin, César, un provençal qui passe son temps à jouer aux cartes avec Escartefigue, un as plein de manies que vous voyez là. Nous allons vous guider jusqu'au royaume des Trèfles.

C'était déjà mal barré pour le gars : primo, c'était l'époux du Rat et deuxio, il nounoutait... deux raisons qui rendaient la petite troupe méfiante, très méfiante.
Mais était-il l'heure de tergiverser pour savoir si le full bluffait ou allait leur faire gagner la partie ? Non, sûrement pas.
Récupérer Moustache et son précieux parchemin valait bien qu'ils suivent le barbu. Alors ils suivirent... et tout en suivant...


- Kiki ?
- Oui Mad ?
- Je le voyais plus grand Alexandre moi. Pas toi ?
- Je l'voyons surtout mort s'il nous recausions de paix...
- Faudrait qu'on se lise les 52... Tu ne crois pas ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mar 19 Mai - 20:01

Izaac aime Izaac aime Izaac aime

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 23 Mai - 19:37

visite guidée dans les couches de « cerveau » de Kiki a écrit:
Orson la narine gauche à Gudule Perdule le coude a écrit:
Une histoire aussi ravissante, chacun doit savoir ! Dis, sais-tu ? Bzzz, bzzz, bzzz
Gudule Perdule le coude a écrit:
Ouah, l’délire total, j’hallucine graveuh, j’te dis pô…
.

Citation :
Mon nom est Cucurbitacé Ogodfrès Mac Shiva Condios Buthezici, 3e du nom.
Je porte la Parole, le Nom et le Verbe, le Sujet et le Complément, le Souvenir et la Mémoire, mon surnom de fonction est Alan Verre.

Silence inspiré.
Je vais vous parler d’un temps que les plus de 5 dents ne peuvent pas connaître ; il faut vraiment être très vieux pour s’en rappeler, et en général, le dentier n’est pas ce qui dure le plus. Car les dentiers…

Brouhaha dans la salle.

Hum, bon, d’accord. Dommage, c’est intéressant aussi, les histoires de dentier ? . S’éclaircit la voix : Broum, broum…

C’était un temps terrible ! la Guerre du Feu ! l’Âge de Glace ! la Terre du Milieu !
Car il s’agit de l’Histoire Sans Fin de la lutte contre la Reine de Trèfle.

Ce soir, je vous conterais l’épisode final de Dorothy !

Approbation de la salle.

Je n’étais alors qu’une jeune horloge, avec à peine quelques millions de tours de cadrant, et je n’ai pas compris grand-chose à ce qui se déroula alors, mais les faits sont clairs en ma caisse de résonnance, et je peux témoigner de ce que chacun fit.

Nous étions dans le jardin du castel de la Reine maudite, Antinoë le Rat, et tremblions qu’elle nous adresse la parole, au risque alors, comme vous le savez, qu’à la moindre déception elle nous expédie à la potence ! Car tel était son règne ! Sanglant et vermifuge !

Sanglots dans la salle.

Elle s’adonnait à son délassement favori, jouer à la paume avec flamands roses, faucons et vrais vautours comme batte de tir ! Innombrables également sont les noms de ses victimes tombées pour son loisir !

Rage de la salle.

Quand soudain, sonnez trompettes, résonnez musettes, tonnerre de Nantes et palsamvert, cric, crac ! Apparu la célèbre ambassade !
En tête, comme bien le savez, l’ambigu royal Alexandre, son cousin César et l’As Escartefigues.
Et derrière, et derrière, venaient…

Dorothy! Dorothy! Le Lion! Les monstres ! Dorothy! proposent différentes voix de la salle.

Nenni. Dorothy la Libératrice, l’âme de la Révolte Universelle, toujours modeste, ne vint qu’en dernier, pour bien observer tout ce qu’il y avait à voir. Car la guerrière savait qu’il est un Temps pour observer, un autre pour agir. Elle se cachait presque derrière le Lion, L’Épouvantail-à-Gâteux et le Bûcheron Damné.

Non. D’abord vint le Wizzardoz, tricheur, menteur, filasseux.
Mais ensuite, oui, on découvrit ceux que certains d’entre vous nomment les monstres. Un duo improbable, une opposition binaire, l’horreur au bras de la magnificence !

Une créature d’une beauté rare, aux cheveux d’or, au port altier, aux yeux clairs, au sourire intemporel, au nom impossible, la Folle Magnifique !
Car elle donnait son bras à la pire créature jamais vue, un être torve, bancal, à la barbe de sang noir de la Folie des humains, à la voix qui fait trembler les fondations, à l’odeur suffocante, aux yeux perlant de fanatisme incompréhensible…
Par contre, même si cela me perturbe encore, il était propre, tous les témoins, dont moi-même, s’accordent là-dessus.
Éros et Thanos*, Vie et Mort ensemble, qui psalmodiaient des vers incompréhensibles.
Qui aurait cru qu’il fallu telle alliance pour que Dorothy batte Rat ?!

la Madnifique et Kiki qui récitent leur leçon pour la 324e fois comme un seul sicaire et essayent de ne pas montrer qu'ils se lassent un peu biscotte ils ne font que ça depuis le départ a écrit:

16. Il ne paraît pas qu'on puisse prouver par la raison et par Aristote que les âmes soient parfaitement assurées de leur béatitude.
17. C'est pourquoi les prédicateurs se trompent quand ils disent que les messages du Pape délivrent l'homme de toutes les peines et le sauvent.
18. Ainsi ces magnifiques et universelles promesses accordées à tous sans distinction, trompent nécessairement la majeure partie du peuple.
19. Le même pouvoir que le Pape peut avoir, chaque évêque le possède en particulier dans son diocèse, chaque pasteur dans sa paroisse. En le suivant, l’âme se perd.

* Oui, je sais, je suis en avance sur le prochain « Avengers » Very Happy ; **
** Hélas pas la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir, dont c’est pourtant le titre VO…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 27 Mai - 19:30

Si Rat était le petit nom pas très mignon de notre reine de Trèfle, sa couleur et ses attributs faisaient qu'on l'appelait également la reine de bâton.
Les deux appellations permettaient à elles seules de bien cerner la personnalité de la souveraine : avare et sachant mener son monde à la baguette.

Quand ils arrivèrent, l'âme en paix après avoir récité en boucle les « 52 », Kirkwood et Madeline découvrirent, stupéfaits, que des flamands roses femelles servaient de bâtons eux aussi.
Mais qui se soucie de rates volantes surdimensionnées venant des Flandres que notre Rat faisait valser ?
« Si elles valsent, c'est que tout va bien» et qu'elles font la fierté de leurs parents, de l'archiprêtre et de son Éminence ! Et pendant que tout ce petit monde est occupé à sourire à les voir danser entre les mains de l'autre folle, ils ne font pas braire les Réformés.

Alors, ils applaudirent !
Et ils commentèrent !
Et ils encouragèrent !

- Qu'estions un beau swing votre Majesté !
- Je dirais même plus, très beau swing !


Et Rat sourit ! D'un sourire à trois dents... ça, c'est l'effet « trifolium ». On ne peut pas lutter contre les constantes de la botanique !

Mais quand on a trois dents...


- Fff'est fffentil fffa ! Merfffi, merfffi ! Et ffffous fffêtes qui ?

Ses yeux furent à la limite de déménager de leurs orbites et l'étouffement était proche lorsque le Primus articula son nom.

- FFFF'est pas poffffible !!!! FFFf'est pas pofffffible !!!! FFFF'EST PAS POFFFFIBLE !!!!

Et tandis que tous tremblaient, la Mad était submergée par une immense fierté. Qui aurait pu croire que son tube  "Petit Canaillou" allait passer les frontières et faire des ravages dans les royaumes les plus éloignés...

______________________________


Dernière édition par Madeline le Mer 27 Mai - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 27 Mai - 19:53

Very Happy

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Rayanha
Ambuleur
avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 32
Localisation : ça dépend

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 27 Mai - 20:16

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 27 Mai - 20:20

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» canellonis d'aubergine et sauce (kiki)
» Kiki avant / pendant
» Kiki veut 1 m de fausse fourrure grise?
» chez Kiki (au fil de l'amitié)
» la chambre de kiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: