Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 31 Jan - 20:59



Kirkwood a écrit:
Citation :
Titre explicite quant à son thème : il ne s’agit pas de faire une redite avec les sujets spécifiques ouverts en halle ou sur le forum de l’avoyerie.
Rp ouvert à tous, dans le respect, etc…


L’avoyerie de Genève, la mairie en francoys de France.
Genève, Omphalos de l’Aristotélicité. Capitale de la Réformation. Refuge des parias et des opprimés. Modèle d’administration. Modèle d’intégration : il suffit de prêter serment de prime allégeance pour y participer. Un lieu de prise de décisions. Lourdes. Graves. Parfois immenses.
On se trouve en Confédération helvétique. Le gouvernement est une chose avec laquelle on ne plaisante pas.

Celle qui ne rigole pas, d’ailleurs, c’est Madeline. Ses responsabilités sont multiples. Le port. Les murailles. L’encre et les parchemins. Entre autres…
Penchons-nous sur son travail.
Elle écrit et calcule. Les « clacs » de son boulier rythment sa réflexion. Des parchemins épars couvrent la table. Sa journée a été longue. A intervalle régulier, elle boit à un gobelet. Parfois, elle se lève pour le remplir à une casserole de tisane. Elle en profite pour faire quelques gestes d’assouplissement.


- Alors, deux cents pierres à…, multipliées par les cent toises entre les deux tours, ça nous fait… Bien. Scritch, scratch, rature, scratch… Donc, je reporte ça dans la colonne « C », où est ce maudit parchemin ? Ah…
Et hop, ah non, à reporter aussi dans le cahier des dépenses générales, où j’ai rangé ce truc, déjà ? Ah, là. Non, ça, c’est le dossier des demandes d’accostage. Mh, qu’est-ce que… non, plus tard…
Là ? Non. Ici ? Aaaaah ? Dépitée : Évidemment, toujours pas… Là ? Non ? Alors… Ah ben oui, tout simplement, tss, où avais-je la tête ?

Alors, reportons… Ben, où il est l’autre parchemin ? Je l’avais en mains à l’instant ?! C’est pas vrai ?
Bon, Madeline, ma fille, tu fatigues, il faut en finir. Sans s’énerver. Tranquillement… Après tout, pas besoin, il suffit d’être méthodique. Sous mon siège ? Nan, y’a bien les comptes secrets de l’avoyerie, mais ils feraient bien rigoler, en Bretagne… Sous les comptes de l’auberge municipale ? Non. Sur le dossier « Berne » ? Non, bien sûr…
Rhaâââââââââââ, ne pas s’énerver, ne pas s’énerver, ne pas s’énerverrrrrrrrr !
Respiration, expiration, respiration, expiration, respiration, expiration… C’est quoi, ce truc idiot sous l’encrier ? Ah ben, oui, bien, sûr, c’est ridicul… ‘Fin bon, au moins, je l’ai…

Bon, heu, alors, je, je quoi, déjà ? Ah, oui, je reporte. Voiiiiiiiilà.
Une bonne journée de fini, ça suffa comme si, comme dit le Kiki…

Quand on parle du loup, on entend claquer sa mâchoire…
Voilà Kirkwood qui débarque, tout sourire.
C’est horrible et ça fait carrément flipper. Ne pas crier, ne pas hurler, il n’y peut rien, il a été choisi par Deos, mais par Averroès, pense la Madnifique, clair, y’a des cas où vaut mieux pas être désigné par le Big boss, parfois…
Et puis, c’est gentil, même si son sourire donne envie de lui taper dessus avant de demander le pourquoi du comment.
Il a un beau plateau entre les mains. Un pichet de vin dont les effluves lui viennent aux narines et lui rappellent qu’elle n’a rien mangé depuis midi. Mh, un bol avec un brouet de fèves au lard…

Et Kirkwood de se prendre les pieds dans le tapis.
Et le plateau de s’étaler sur la table et les parchemins d’une journée de travail…

______________________________


Dernière édition par Madeline le Jeu 30 Avr - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 31 Jan - 21:00

Madeline a écrit:
Le papillon...

Pourquoi démarrer son texte avec un papillon ?
Pour lui donner de l'effet, bien entendu.

Le papillon donc... ou plutôt l'effet papillon.

Vous n'êtes pas sans ignorer qu'un petit battement d'ailes de cet insecte peut directement provoquer des cataclysmes à des centaines de lieues de là.

Et bien ce jour-là, justement, près d'une ville où l'on mange les fayots avec des baguettes...

Un papillon... Un lépidoptère plus précisément, battit des ailes !

Et il ne se passa rien... absolument rien...
Du moins, rien d'anormal.

C'est un peu taquin qu'un scarabée - petit le scarabée - se moqua de notre papillon :


- Impressionnant l'effet que tu fais... Bats plus fort pour voir.

D'une sagesse à toute épreuve, notre lépidoptère se contenta de répondre.

- Apprends ceci petit scarabée... Là où l'effet papillon échoue, le pet-papillon secoue !

Et joignant le prout à la parole...

PRRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrttttttttttttttttt

A des centaines de centaines de lieues de là... Au pays de la vache mauve qui reste pourtant la championne du monde du" méthane-challenge cup"... A l'Avoyerie de Genève... Deuxième étage, quatrième porte à gauche...

Un plateau vola...
Son contenu partout se projeta...
Son porteur sur le chat Moustache s'étala...
Le chat-carpette avant l'heure se "chandeleurisa"...
En un mot comme en 100 : le Kiki arriva !


- Ah... J'estions glissé chef !

Les fèves éparpillées sur sa robe et un bout de lard dans son chignon, la Mad inspirait... expirait... inspirait... expirait...
Ainsi parée et hyper ventilée, elle accueillit son Kiki dont la maladresse était entrée dans les us et coutumes de Genf.


- Il y a bien d'autres manières pour me faire comprendre que tu n'aimes pas ma robe tu sais...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 9 Fév - 20:32



Kirkwood a écrit:
Tête de Kiki… C’est ce que c’est une belle carabistouille. Catégorie dégager le cochonnet…

- Heu, pardon, heu, je, s’cusationne-moi, comment, heu, ben, j’voulions point, heu, ben…

Mais Kiki n’est hélas pas toujours pris au dépourvu par ses énormités. Et pour ne pas avoir l’impression de faire les choses à moitié, ben, il passe aux trois-quarts… Regardez bien.

- Fallions, heu, agir vite, j’croyons bien… Laissions-moi faire… Alors, bougions point, j’me chargions de tout. T’entendions ? Bougions…

Il disparaît en courant, laissant là notre pauvre Madeline et le désastre. Il revient en moins de 20 secondes en poussant une énorme cuve de beau bois poli sur un socle à roues.

- … point. Perfekt ! Nicht mooving, hein ? Passque sinon…

Il quitte à nouveau et toute vitesse Madeline éberluée et revient en à peine plus de temps avec un grand seau d’eau bien chaude et savonneuse, qu’il déverse dans la cuve.

- … ce serions point m’laisser faire, s’pas ? Minuten…

Et c’est reparti, même cause mêmes effets, slash, plouf.

- … Schmetterling ! Oui-da, c’estions teuton pour „papillon“, mais…

Once again, twist again à Moscou*, enfin, plutôt Genf, mais passons, nouveau seau, quasiment pas d’eau à côté, nouveau départ en trombe, déjà là à nouveau.

- … c’estions point l’essentiel, tu devions t’en…

On prend les mêmes et on recommence.

- … douter z’un brin. Allez, encore un ou deux seaux. C’estions…

Item.

- … bien « praktisch », quand même, d’avoir des bains en l’avoyerie, non ?

Tête de Madeline pendant qu’il repart, toujours sur les chapeaux de roues.
Oui, l’avoyerie de Genève est équipée de bains. Sans douche par contre, on danse pas la tarentelle ou le Petit Rouen.

Ben oui, où croyez-vous que vont les sommes astronomiques qui s’échangent sur cette place d’affaires de l’Aristotélicité ? Pourquoi croyez-vous que Starkel revienne sans cesse ? Ou les Impériaux en général ?
Ou même les hérétiques papistes ? Hé ! Pourquoi croyez-vous qu’on les nomme ici les « curistes », d’abord ?!?!
D’accord, on a beaucoup parlé d’une guerre dissimulée entre l’industrie du coucou comtois et l’horlogerie helvète. Mais on trouve maintenant cette hypothèse très surfaite.
En fait, ils viennent prendre les bains. Profiter de ceux de l’avoyerie.

Ah, c’est du matos… Cuivre de la meilleure qualité pour les cuves de luxe. Salle de chauffe des eaux entretenue jour et nuit, ce qui coûte une fortune en bois et charbon. Eau de mer rapportée à grands frais de Montpellier OU de Flandres, eau pure des glaciers, boues variées…
Damoiseaux en plastron aux armes de la cité et damoiselles de lin blanc frais vêtues quérant vins fins à la demande, Valais ou Beaune. Médicastres de renom –dont un certain von Freud de l’Université de Vienne- et herboristes à la docte pharmacopée prodiguent conseils avisés et sagaces.
On n’en finirait pas d’énumérer tout ce qui est à disposition de ceux qui fréquentent l’avoyerie de Genève…
Ah… Genève ou le goût du luxe et du confort…

Cela étant, il n’y a guère pour l’instant dans la belle cuve de bois polie face à Madeline que de quoi se noyer les pieds, alors même que Kirkwood regarde fièrement son œuvre.


* Excellent film du Splendid sur l’ère brejnevienne finissante.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 9 Fév - 22:51



Prenons quelques instants pour aller visiter une petite bourgade du canton de Genève.
Riche de sa petite cinquantaine de foyers, Lancy est très fière de son école.
Oui, dans le canton de Genève on fait peut être dans la meuh-meuh mauve, mais pas dans le bourricot.
Alors les gamins, dès qu'ils savent marcher, ce ne sont pas les travaux des champs qui les attendent, mais les bancs de l'école et... ses problèmes de baignoire qu'on remplit à l'Avoyerie de Genève...

Et ce jour-là, à l'école « Saint Izaac », Mademoiselle A. Rschloch leur dicte justement un problème de ce type... enfin aux gosses hein pas à un type... parce que y'avait bien un type la veille qui traînait devant l'école avec la bave au coin de la bouche et des bonbons dans la poche, mais rassurez-vous, ils ont réussi à le choper et à lui faire la peau... Ouais, ça déconne pas à Lancy...


«  Saaaaaaaaaaaachant qu'un seau.... viiiiiiirgule.... même tenu par un sot qui met la moitié à côté....viiiiiirgule.... peut remplir... en moyenne... un trentième du volume d'une baignoire... POINT A LA LIIIIIGNE !
Saaaaaaaachant que son porteur... viiiiiiiiirgule.... même aussi maladroit qu'il soit.... viiiiiiiiirgule.... met en moyenne.... 20 secondes coucou en main.... viiiiiirgule.... en plus du seau.... viiiiiirgule.... pour faire l'aller retour avec son récipient... POINT A LA LIGNE !
Combien de temps mettra ce couillon à remplir la baignoire du Spa de Genf ?

Vous avez quinze min.. »


- Dix minutes m'dame !

Mademoiselle Rschloch, fusille du regard le gamin qui mitraille les réponses aux problèmes de baignoire plus vite que son ombre. D'un ton sec et autoritaire, elle lui montre la porte.

- Je te l'ai déjà dit Douglas... quand on est le filleul de Kirkwood, on n'a pas le droit de faire les problèmes de baignoire. DEHORS !

Ouais... ça déconne vraiment pas à Lancy.

A l'Avoyerie de Genève, par contre... après dix minutes de Kiki qui vadrouille avec son seau...



Allongée dans la baignoire, c'est l'heure du spa pour la Mad.
L'eau est juste à bonne température.
La mousse sent bon.
Le bonheur...

- C'est bon de bosser ici... Mais bon, pas plus d'une heure le bain... après, c'est l'heure de la pause repas.

Elle regarde le Kiki qui sourit – Kiki sourit toujours – satisfait d'avoir réparé sa bourde.

- Prends donc mon tabouret et faisons causette un peu. T'as fait le tour des collègues ?


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 11 Fév - 19:52

Very Happy

Citation :
Kiki, satisfait de son œuvre, s’apprête à demander à la pauvre Madeline, redécorée par ses soins façon art contemporain mal digéré, d’aller enlever sa robe pour qu’il puisse la nettoyer quand sans nulle gène, elle commence à l’ôter devant lui.

Glups…

Sourire crispé et succession de départs et retours en trombe, avant qu’elle ait fini, il a déjà réussi à rajouter dix seaux. D’abord très correctement, en se concentrant au maximum sur la cuve et surtout, surtout, surtout pas en regardant ailleurs.
Mais quand elle commence en plus à retirer ses vêtements de dessous, ça devient vraiment difficile et il projette de plus en plus d’eau à côté. Ce qui rallonge d’autant la tâche et donc la difficulté, mais bon, il finit par y arriver.
On peut d’ailleurs féliciter Madeline qui mérite amplement son surnom de Madnifique à ne pas glisser sur un tel sol…

Heureusement pour chacun, le niveau d’eau finit par être assez élevé pour cacher ce qui doit l’être, ce qui calme –un peu– notre Primus.
Cela étant, rester à la regarder est un peu compliqué pour lui.
Il s’occupe donc, faussement intéressé, à la comptabilité de Mad, également retapissée par ses soins. Cherche une éponge et essuie les parchemins. Utilise l’eau répandue en flaques conséquentes au sol pour se faire.
Au grand dam desdits parchemins, d’ailleurs.
Sans compter la future ire de Madeline quand elle s’en rendra compte.

Mais bon, il a l’impression d’avoir réparé sa carabistouille, alors ça va mieux, il sourit.
Ça fout toujours autant les jetons qu’avant, mais en l’occurrence, Kiki porte un sourire permanent sur sa face. Crispé, tendu, furieux, angoissé, volubile et avant tout content de lui-même, mais un sourire. Toujours pas interdit par les conventions internationales de désarmement, ce qui laisse perplexe…

Quand Madeline émerge de sa bulle de bonheur chaude et savonneuse :


--Madeline. a écrit:
- Prends donc mon tabouret et faisons causette un peu. T'as fait le tour des collègues ?

Perplexité intense de l’intéressé.

- Heu, ben, non ? J’estions de face pour leur causer, pourquoi ?

T'as encore d'autres tournures comme ça, c'est aprfait pour Kiki What a Face ?

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 11 Fév - 20:03

(hi hi)

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 14 Fév - 21:10



- C'est sûr que c'est pas beau de parler dans le dos des gens.

C'est tout ce qu'elle avait trouvé comme réponse à donner. Faut dire que le Kiki, il a le chic - comprenez par là une habitude coriace et non un style vestimentaire d'une élégance rare - pour vous sortir des réponses en opposition de phase avec les questions.
Graphiquement, c'est joli deux sinusoïdes qui évoluent en opposition de phase. Cela fait comme une succession d'ichtus, ou de bulles, selon qu'on soit réformé ou papiste...
Mais dans une conversation, c'est plutôt source de contresens. Et quand tout fout le camp dans tous les sens, c'est un peu difficile de groupir... même pour un bourbine.
Y'en a qui ont essayé et qui ont fini par en loucher.

Et le Kiki sourit, là, attablé à son bureau, en train d'éponger les parchemins souillés, tandis que la Mad fait passer son éponge sur sa poitrine tout en matant et enviant celle du Kiki... L'éponge hein, pas sa poitrine poilue !

Jolie scène non ?
Manque plus que de la musique.

Mais qu'est-ce qu'on chante dans son bain ?

Voici, dans le prestige de la grande musique classique, la rencontre inopinée d'un poème de Paul Claudel sur une musique de Wagner qui sera bientôt jouée en première audition à Beyrouth, une très jolie mélodie de la 4ème cantate en sol bémol et fa dièse, en 3/4 mouvements adagio et moderato...


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 15 Fév - 13:14


______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 22 Fév - 15:41

Quelques temps plus tard…

Kirkwood traîne encore dans l’avoyerie, et donc dans les pattes de Madeline :


– Et, quoi t’est-ce que c’estions ?

– Comptes du port (scritch, scritch, fait la plume sur le velin), pas touche…

– Ah ? Ah bon. Oh, c’estions joli, ça servions z’à quoi ?

– Sceau de remise des comptes (clac, ploc, cloc, font les boules du boulier). Interdit à qui n’y a pas droit. Tu l’as ? Non. Bon.

– Hum, bon, ben… Et, et, et c’estions quoi, c’nouveau truc ?

– Pierre exotique, sans doute semi-précieuse (scritch, scritch, fait le velin sous la plume). Fragile (clac, ploc, cloc, font les boules du boulier). Peut-être provenant de l’estomac d’un monstre marin. Peut-être empoisonnée (tentative désespérée pour qu’il n’y touche pas, devant son regard brillant). Accompagne une missive du souverain du Khanat de Crimée, Haci Giray. Important.

– Ah. Ah bon. Hachis gyros ? Un roi qu’estions nommé comme une barbaque ?

Ça a l’air de le calmer, tant mieux, en ce moment, les comptes… Mad replonge dans ses préoccupations sans vraiment écouter. ‘Pis, la chancellerie, c’est pas ses oignons…
A vrai dire, Kiki boude un peu, il a compris que Mad n’est pas très disponible…

Mais, elle n’a rien dit quant à la missive elle-même, non ?
Il s’en saisit donc discrètement.
Boarf, incompréhensible, encore des étrangers pas capables d’écrire pour être compris.
Il va pour la reposer quand il aperçoit Moustache, le chat de Madeline, qui se repose mollement. S’étirant quand et quand. Le regardant. Le dédaignant. Changeant de position. Lui tournant le dos.

Tourner le dos au Primus au carré ? Hé hé, il savions point qui il avions en face de lui, on allions lui rappeler gentiment…
Kiki taquine Moustache avec le courrier du souverain au nom si bizarre. D’abord sur ce qui lui vaut son nom. Puis les oreilles. Le bout du museau. Réactions d’abord molles du félin. Kiki va attaquer les papattounettes, quand :


– Hé hé, l’estions marrant, ton Moustache, Mad, il … Mraw ! Scratch ! Scroutch ! Ailleuh !

Madeline est sur le point de soupirer –une minute de paix, c’est pas si mal avec Kiki, mais bon, une heure, ce serait tellement bien. Une heure, rien qu’une heure durant…*–, mais elle ne reconnaît que trop bien le bruitage.
Traces sanglantes sur la main gauche et la joue droite du Primus.
Silhouette de Moustache qui file par la porte, un parchemin en gueule…
Regard façon bombarde de siège de Madeline vers Kiki, qui balbutie :


– Ben, pourquoi qu’le Moustache avions réagit z’ainsi et estions parti z’avec la missiv’à Barbaque Ier ?

* Sur l’air de « La chanson de Jacky », Brel.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 22 Fév - 17:15



[Quelque part sur Terre, au pays des caribous, quelques 550 ans plus tard...]

Hubert, grand astronome de son état, est face à un parterre de scientifiques et de photographes.
Les flashes l'éblouissent et partout les journalistes le sollicitent à coup de « Hubert ! Un sourire pour la revue Etoiles de Montréal ! » ou bien « Hubert ! Ton profil gauche pour The Scientist ! ».
Mais Hubert, il s'en fiche de son physique, c'est pas un top modèle. C'est un physicien spécialisé dans la modélisation des trous noirs.
Et c'est pour ça qu'il est là...
Enfin, les flashes cessent et le silence se fait, la conférence peut commencer.


- Amis de la communauté scientifique, c'est un grand jour pour l'Homme et le Québec en particulier ! Après des décennies de travail, je suis en mesure de mettre un nom sur le phénomène de distorsion du temps observé de manière spectaculaire autour d'un trou noir. Ce phénomène porte un nom : K.I.K.I.

Les stylos se relèvent des papiers, les regards quittent les écrans des portables sur lesquels ça commençait à tapoter grave... Certains vérifient leurs oreillettes et regardent de travers la lignée de traducteurs qui répètent alors doucement dans leurs micros et ce, dans toutes les langues : Kiki...

[Retour à l'Avoyerie de Genève, en 1463...]

Comment une minute d'inattention peut se transformer en une demi-douzaine d'heures d'emmerdes ?
Une seule réponse : KIKI !
Si le Primus n'a pas le don de pouvoir bénir à tour de bras tel un vulgaire cureton, il a le chic pour distordre le temps et transformer une poignée de secondes en une presque éternité de conneries qui s'enchaînent, qui s'entremêlent.

Il aura suffi de 60 secondes pour déclencher toute la suite...
La loi des séries ?
Non.
Le principe des poupées russes ?
Non plus.

Le Kirkwood phénomène, plus communément appelé K.I.K.I.

Le chat avait griffé et s'était barré avec le papier.
Kiki s'était retourné, il saignait et la Mad soupirait.


- Ben, pourquoi qu’le Moustache avions réagi z’ainsi et estions parti z’avec la missiv’à Barbaque Ier ? 
- Tends voir ton autre joue que je symétrise ça...


Mais nonnnnnnn, n'ayez crainte, elle ne va pas le frapper... Mad ne frappe pas son Kiki préféré...

- Faut rattraper le chat, se contente-t-elle de lui répondre en lui collant son mouchoir sur la joue.

Et c'est parti pour une course dans les couloirs de l'Avoyerie.
Faut-il prendre à gauche ou à droite ?
Ils vont tout droit, on verra bien.

Une porte s'ouvre et ils aperçoivent le Doge en plein essayage de vêtements bizarroïdes...


- C'estions qui ça ?
- C'estions rien ! COURS !


Virage à gauche, trois marches et Kiki qui attrape Mad par la manche et qui stoppe le temps et sa course.

- QUOI ?
- Ces trois marches-là, j'estions jamais prêté attentionitude, mais... Servions à rien ! Erreur d'architecturitude tu crois ?
- MAIS ON S'EN FOUT ! COURS !


Reprise de la cavale. Virage à droite, porte ouverte sur le couloir que Mad claque violemment pour passer. Bruit d'une chute, pas le temps de savoir qui est mort.
Passage devant les archives et Kiki qui attrape Mad par la manche et qui une fois de plus arrête le temps et sa course folle...


- QUOI ENCORE ?
- Regardions Mad... un vieille carte de Genf du XIème siècle !


La Mad, là, elle ne répond plus, elle le chope par la main et repart de plus belle, le traînant tel le boulet qu'il sait être parfois.

Arrivée à l'accueil où un homme étrange répète et répète sans cesse...


- Mille bonjours... Bonjour... Bonjour... Bonjour... Bonjour... Bonjour... Bonjour...

Ce coup-ci, c'est la Mad qui s'arrête.
Elle reconnaît l'homme.


- Regarde Kiki, dit la talib au chef du Lion, un Sioniste.
- Qu'disions un Sudénois Mad...
- T'es sûr ?
- J'estions incollable question vocabularitude !



______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 25 Fév - 20:05

Pendant que retentit un cri et qu’on laisse le Sudénois à son bienheureux destin, on coure à nouveau derrière Moustache, qui démontre avec éclat la supériorité du félin sur l’humain –même bon croyant– dans certaines circonstances bien définies par Aristote, ainsi au hasard la vitesse et l’agilité en lieux exigus et clos (même si ce n’est pas aussi évident dans une première lecture trop rapide qu’on ne serait excessivement recommander pour s’inspirer au mieux de l’auguste penseur).
Une poursuite dans les règles de l’art, voire du cochon.


- Là !

- Hein, où t’est-ce que tu disions que… PAF !

- Inutile de percuter cette porte qui t’a rien fait, relève-toi, empoté ! Ici !

- Grunt… Où ? D’accord, j’arrivions, commençions, j’achèverions !

- Alors, mon Moustache, qu’est-ce qui t’arrive ? Calme-toi, voyons, calme-toi, tu veux bien me rendre… Zutre et superflûte ! Attention Kiki, il m’a échappé, il t’arriv…

- Hein ? Ah ? Heu, ben, zutre alors, c’estions z’un peu juste…

- J’aurais dû m’en douter, nom d’un p’tit Christos en pagne ! Allez, ramène tes jambes et secoue tes fesses !

- Heu, ouais, j’estions là, heu, escalier de droite ou de gauche ?

- Gauche, il a une petite faiblesse aux pattes arrière.

- Lait’s go, la connaissance de celui qu’on poursuivions, c’estions primordial comme le cri du baby !

- Hein ?!

- Rien, j’t’expliquerions, j’t’expliquerions, c’estions… Là !

- Hein, je, où ?!

- Là, j’te disions, arrivions, où t’est-ce que t’estions, p’tit salop…

- Je t’interdit d’insulter Moustache, où le vois-tu, qu’est-ce que…

- Oh, pardonnage, j’excusifions, il s’estions bien planqué, j’croyons, c’estions quoi cette fichue pièce ?

- Tu ne peux pas t’arrêter de faire du tourisme dans l’avoyerie, qu’on puisse se concentrer sur… Oh, là ! Empêche-le de, attention j’arriv…

- Quoi, que, comment tu, c’estions, j’l’avions juste en mes… BAM !

- Aille !

- Ouille !

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Jeu 26 Fév - 0:18



Citation :
Genève (AAP ) - Choc frontal ce matin en plein cœur de l'Avoyerie.

Il était l'heure du chat en ce jour de février de l'année de la chèvre quand, au détour d'une porte, d'un escalier et d'un couloir, la traversée sauvage d'un félin a provoqué une percussion qui a fait sonner deux têtes et peut être même quelques cloches romaines.
Le Primus Inter Pares et la Madgnifique sont les deux innocentes victimes de ce regrettable « accident de l'avoyerie » mais leurs pronostics vitaux ne semblent pas engagés.
Maladresse ou bien volonté de Déos ? Seul Moustache pourrait répondre à cette question... Un moustache, qui, à l'heure où nous imprimons notre édition, reste introuvable.

[Retour au pays des caribous, quelques 550 plus tard...]

- Hubert ? Mais qu'est-ce que le K.I.K.I ?
- Une étoile du cosmos qui bouleverse tout. C'est le trouble-fête, le trublion qui vient troubler le trou noir et tout ce qu'il y a autour.
- Et où se trouve-t-elle ?
- Dans la constellation de la gousse d'ail, tabernacle ! Tout le monde sait ça !


[Genève, Avoyerie, 1463]

La Mad, elle avait connu des têtes à têtes matinaux, autour de deux camomilles...
La Mad, elle avait connu des têtes à têtes studieux, autour de dix bouquins.
Mais un tête à tête aussi percutant que celui-là... Jamais...

En moins d'une minute, elle put faire la connaissance avec un bon millier de galaxies... un voyage interstellaire là, allongée au sol, complètement sonnée.
Sa main gauche se soulevait un peu puis retombait tandis que ses mirettes restaient grande ouvertes.
Un son sortait de son corps.


- Aaafnnnnnnannnna....aa....


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Jeu 26 Fév - 20:12

Very Happy

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 7 Mar - 19:12

La KAAP a écrit:
Le tourisme est affaire sérieuse. Les Genevois l’ont compris de long temps, même avant qu’ils n’en fassent un instrument de prestige inter ducal, en attirant chaque année à eux des curistes croisés et impériaux en masse, sans compter parfois même des Françoys.
De même, à dates fixes, le gotha des argentiers de l’Aristotélicité vient y prendre l’eau et les décisions qui dynamisent en tout bien tout honneur les revenus des habitants et concernent l’ensemble des Aristotéliciens. Le banquier des ambitions cardinalices, messire Starkel, n’est qu’un exemple parmi tant…

Las, la réclame a besoin de ses artisans. À Genève, on se souvient parfois avec des trémolos dans la voix du dernier article de Stéphane Friberne, le digne héritier de Léon Sixtrônes et de ses reportages sans concession envers le sabre et le goupillon. Las, l’amour violente qu’il porte aux couronnes consanguines lui fait rejeter avec le dernier dédain la Confédération helvétique, alliance des cantons sans couronne ni titre.
Depuis, hormis les interviews d’exilés fiscaux, partis ou non avec la caisse mais en tout cas quittés par le pouvoir, seule les rubriques « Diplomatie et guerre » et « Tournois de la Compagnie réformée lémanique » mentionnent Genève, à la grande tristesse d’Izaac, son. chroniqueur attitré.


Pourtant, il n’y manque pas de lieux qui méritent le détour.
Au hasard, l’avoyerie. Alors, profitons de la poursuite endiablée entamée par Moustache, Madeline et Kirkwood, à vous Jean-Pierre, comment ça se passe, sur place ?

En direct a écrit:
Hé bien, les studios, nous avons, dans l’ordre, Moustache n°1, puis n°2 Kirkwood, non, pardon, n°2 Madeline d’abord qui vient de le dépasser d’une courte tête, puis seulement Kirkwood n°3 qui, non, le Primus vient lâchement de profiter d’un virage au sortir du grand escalier pour reprendre la tête de la poursuite, cri indigné de la Madnifique maintenant n°3 auquel répond une langue tirée dans sa direction, ce qui malheureusement pour son auteur Kirkwood n°2 l’empêche d’anticiper le tournant suivant…

BAM !

- Ailleuh !


- Hé, hé, bien-fait-grossier ! (Revenant à l’objet premier de la poursuite :) Moustache ! Aux pieds !

– À vous les studios !

Merci Jean-Pierre ! N’hésitez pas à reprendre le direct s’il y a du nouveau !
Quant à nous, reprenons notre visite. Nous sommes ici à l’étage des bains. C’était autrefois l’étage « Leprieure », du nom du célèbre avoyer dont les efforts de contrôle du marché n’exigeaient pas moins de 8 pièces, archives exclues.

Nous avons ici de superbes salles, où l’hôte peut se baigner seul ou en compagnie, afin de cumuler les plaisirs du délassement et de la convivialité. Vivaces valets et gentes damoiselles fournissent les convives en munitions de bouche, tant solide que liquide. Un orchestre peut même égayer l’assemblée, si votre tailleur est riche.

Poursuivons.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5093
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 8 Mar - 7:56

Izaac aime Izaac aime

mais qu'il est con...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 8 Mar - 15:31

Very Happy Very Happy je t'aime Kirkwood

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 8 Mar - 16:44

Embarassed

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 13 Mar - 16:13

[Quelque part sur Terre, au pays des caribous, quelques 550 ans plus tard...] 

- Le concept du trou noir a émergé à la fin du XVIIIème siècle dans le cadre de la gravitation universelle de notre cher Isaac...

Une main se lève et le journaliste Hector Dusalève se lève avec elle.

- Izaac Dusalève ???

Notre Hubert est perplexe.

- Newton, voyons !

Il se penche vers le coordinateur de la conférence et lui chuchote :

- Vous m'aviez garanti que les reporters seraient triés sur le volet et qu'il n'y aurait que des journalistes scientifiques, qui c'est ce couillon ?
- Je l'ignore monsieur... un original qui est venu à dos d'âne... On va s'occuper de cela, ne vous en faites pas.


Et Hubert de reprendre.

- Avant de s'appeler « trou noir », on nommait cet objet astrophysique «  corps de Schwarzschild ». Et sachez pour la petite histoire que les Français n'ont pas trop apprécié le changement de terme... C'est vrai que ça peut porter à confusion quand vous êtes astrophysicien et que vous rentrez chez vous à pas d'heure, accueilli par bobonne et son rouleau à pâtisserie et que vous lui expliquez que vous aviez le nez dans un trou noir...
Les Russes non plus n'ont pas apprécié... pourquoi ? Peut être parce qu'un spoutnik dans un trou noir, ça perturbe...


[Avoyerie de Genève, de nos jours]

Oui, l'Avoyerie fait un peu office de « Schwarzschild » dans cet univers où gravitent papistes et couronnés de tout poils.
Un monde à part.
Un monde mystérieux.
Un monde qui gagne à être connu afin de répandre la Vérité au reste de l'Univers.

Genève, c'est le phare ou le phallus de l'aristotélitruc si on est un brin obsédé textuel.
D'aucun auront l'insulte facile en décrétant que si phare elle fut, éteinte elle devient.
A ceux-là, nous répondrons que la Lumière est au centre du trou noir.
Heureux soit celui qui la perçoit et béni soit celui qui l'entretient.

Mais laissons ces jolies paroles qui pourraient servir au culte pour reprendre notre visite guidée.

On pourrait penser que Moustache, chat de son état, n'aime pas l'état liquide.
Mais ce serait ignorer que Moustache est un chat d'eau.
Aussi, triste constat mais constat tout de même, rien ne pouvait l'empêcher d'évoluer dans des salles d'eau tout comme rien ne pouvait l'empêcher d'aller se réfugier ailleurs, dans cette avoyerie plus grande qu'un château.
Et un chat d'eau dans un château... ça en fait de la cachette possible.

Relevée et la main sur sa bosse des maths naissante...


- Il est parti par où ? Tu l'as vu ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Ven 13 Mar - 20:23


______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 16 Mar - 20:35

Tâtâtâtâ ! Scène de transition !

Citation :
La poursuite infernale continue, Madeline et Kirkwood aux trousses de Moustache, chat attitré de la première parti avec en gueule une missive diplomatique.

Les poursuivants poussent une porte, doucement. D’abord parce qu’ils se remettent encore de la rencontre impromptue entre leurs occiputs, ensuite pour essayer de repérer Moustache, enfin biscotte il s’agit d’une pièce d’eau et qu’il pourrait y avoir des occupants en petite voire minuscule tenue.
Non, pas un bruit.
Éclairage restreint également.


– T’estions sûre z’et certaine que Griffu 1e estions rentré dans une pièce d’eau ?

– Grrr, je t’ai déjà dit cent fois lors de notre entraînement pour le tournois qu’il s’agit d’un chat d’eau…

– Un château ?

– Pfffff, laisse tomber… Fais plutôt attention, il peut être n’importe où et aux aguets…


Glups, aux aguets ?
Silence.
Non, son irrégulier de gouttes d’eau qui tombent, perlant depuis les cuves. Les pas glissant autour des flaques et les accrochant parfois. Respirations étouffées. Craquements du bois qu’on tente vainement d’arrêter par un arrêt sur image maladroit.

Atmosphère moite.
Cinq fortes cuves qui attendent dans l’obscurité que la domesticité les réveille avec force chandelles et interjections.
Mais pas de Moustache visible.
Rien.

C’estions sorcellerie ou quoi ?
Kirkwood en arrive même à se demander si les gouttes sur son front sont dues à l’humidité ou à la bonne vieille trouille.
Hay, ho, j’estions pourtant pas n’importe qui. Un Primus au carré allions point s’laissions aller à avoir le trouillomètre face à un simple chat.
Bon, noir le chat…
La couleur des ensorcèlements maudits z’et néfastes.
Du Sans Nom.
Pas peur, moi, pas peur… J’estions le glaive tranquille d’la forcitude du Deos qui tranchions l’obscurité de l’horre…


– Là !

– Arghhhh !

– Mais ferme-la, andouille de Guéménée !

– Ah, pardonnitude. De qui ?

– Laisse tomber ? Je viens de le voir. Là, ce meuble, il y est rentré !


Kirkwood, un brin vexé quand même de s’être fait surprendre dans sa peur, approche le premier du meuble. Un bahut de bonne taille contre le mur. Il entrouvre la porte supérieure. Rien. Tourne brièvement la tête vers Madeline qui hoche la sienne de dénégation :

– Non, en bas.

Notre Kiki reprend son inspection. Très prudent d’abord, par crainte d’un nouveau coup de griffes, puis plus méticuleux.

– Dis donc, c’estions plus profond qu’ j’aurions cru, ton truc. Et y’a un de ces fatras là-dedans, pouvions s’cacher n’importe où, l’Moustachu ?

Et bla, et bla, et bla, c’est reparti, le Kiki cantonal qui cartonne dans la causerie façon cancoillotte. Madeline pousse un léger soupir. Elle préfèrerait être celle qui fouille, ce serait sûrement plus efficace. Enfin bon, si Moustache tente une sortie surprise, elle pourra peut-être l’intercepter ?

– C’estions même vachement profond, dis ? Et c’estions quoi, c’te portillon minusculissimesque ? On dirions l’crâne d’un cardinal ? Bon, j’ouvrions, hein ? Ben, ‘yavions z’un couloir, j’entrions, hein ?

Soupir contenue de Madeline. Ben voyons, Moustache ouvre et ferme les portillons… Bon, alors, quoi de neuf ?
Silence…


– Heu, Kiki, tout va bien ?

Silence…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Aelig
Boussole sur-magnétisée
avatar

Messages : 3803
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Lun 16 Mar - 20:41

Smile ( ils ont la patate)

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 18 Mar - 15:04

[Quelque part sur Terre, au pays des caribous, quelques 550 ans plus tard...]  

- Hubert ? Que se passe-t-il quand on tombe dans un trou noir ?
- Au départ, vous ne vous apercevrez de rien. Comme disait le gars dans le film dont j'ai oublié le nom « jusqu'ici, tout va bien ! »




[Avoyerie de Genève, de nos jours] 

- Kiki ???
- … C'estions incroyable c't'endroit !...
- KIKI ???

- …
- KIKIIIIIIIIIIIIIIIIIIii !!!


Interdite au milieu de la salle des bains, la voilà qui s'imagine déjà le savon que lui passeraient les membres du Lion si elle venait à leur annoncer qu'elle avait perdu le Primus dans un vieux meuble franc-comtois...
S'aventurer à son tour dans le meuble est l'unique solution qui lui reste.

Et pourtant, y'a comme un truc qui cloche... Comment un gars du gabarit de Kiki a-t-il pu entièrement s'engouffrer dans ce bahut ?

Elle s'accroupit et regarde à l'intérieur. Elle ne le voit pas.
Elle l'appelle encore.


- Kikiiiiiiiiiii Kiiii Kiiii Kiiii Kii

Y'a de l'écho, c'est rigolo... On s'croirait à Saint Pierrot !

Et pourtant, y'a comme un truc qui cloche...




[Quelque part sur Terre, au pays des caribous, quelques 550 ans plus tard...]  

- Et après ?
- Après... y'a comme un truc qui cloche... Si vous franchissez la limite appelée 'horizon du trou noir... Y'a plus de retour possible ! Vous pénétrez alors dans un pays étrange où plus rien ne vous apparaît comme dans la réalité. Tout ce que vous percevez n'a plus rien à voir avec ce qu'il en est réellement. Vous voulez un exemple ? Votre vieille bagnole bonne pour le musée de l'automobile... Placée dans un trou noir, elle vous paraîtra peut- être comme un bolide flambant neuf ! Mais n'oubliez pas que pour vous, non seulement vous ne percevrez rien du basculement vers une réalité absurde, mais en plus... vous n'en ressortirez JAMAIS !




[Avoyerie de Genève, de nos jours] 

Et forcément... Elle pénètre dans le bahut franc-comtois...
A quatre pattes, le seuil franchi, elle se relève, ni surprise d'être elle aussi rentrée dans le meuble, ni étonnée de pouvoir se relever.
Elle défroisse sa robe et regarde autour d'elle et se dit que c'est sacrément grand l'intérieur d'un meuble...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Mer 18 Mar - 18:52

Laughing

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3006
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Sam 21 Mar - 19:55

Citation :
– C’que c’estions encore qu’ce bronks* ?

Il faut avouer que notre Primus au carré a de quoi être surpris. Pas fâché, non. Ni angoissé. Pas davantage énervé. Mais le décor n’est pas exactement celui qu’il se serait attendu à trouver dans une espèce de couloir derrière un portillon dans un bahut helvète par naturalisation après naissance franc-comtoise**.

Oui. Tout individu qui s’installe à Genève devient citoyen de plein droit, et peut même participer aux délibérations de l’avoyerie –la mairie, en françoys de France– s’il prêt serment de prime allégeance à la cité. Donc, même si le bahut n’a pas à notre connaissance procédé à un tel vœu, il est tout-de-même genevois sans conteste.

Bref, revenons à Kiki et son étonnement.
La végétation qui lui sourit, soleil itou, musique de fou ? Gentil tout ça, mais quand même ?
Les animaux, pas franchement communs non plus, hein ?
Pas si grave, il se laisse porter par l’ambiance. Vaguement l’impression d’être dans une charrette...
Bon, il grogne un peu, râle autant, mais difficile d’être absolument hostile, hein ?

Il doit rêver, y’a pas…
Ce qui explique certainement pourquoi la charrette stoppe brutalement sur un obstacle ?

Ailleuh…
Il crierait bien « Au secours », tiens…
Peut-être que Madeline l’a suivi et pourra l’aider ?


* Onomatopée helvète sous-entendant que le désordre est tel qu’il ne peut être que le produit d’un Françoys peu ordonné par essence.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6654
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   Dim 22 Mar - 19:27

Un nouvel horizon s'ouvrait sous ses yeux.
Un ciel aux couleurs un peu étranges avait remplacé le plafond de pierres de l'avoyerie.
De l'herbe avait poussé.
Des animaux gambadaient.

D'ailleurs, l'un d'eux s'arrêta juste devant Madeline. C'était un très joli chevreuil, pas timide pour un sou et plutôt curieux.


- Bonjour, tu es qui toi ?
- Euh Madeline... Depuis quand ça parle un chevreuil ?
- Tu es avec l'autre là qui ne sait pas conduire une charrette et qui vient de refuser une priorité à gauche et d'écraser quelqu'...
- Hein ? POUSSE TOI !


D'un revers de la main, elle écarte le chevreuil et se précipite tandis que le gibier dont le cuissot ferait bien des heureux s'exclame :

- Non mais oh... Doucement... Et puis un conseil jeune pressée : méfie- toi de la Reine de Trèfle ! Elle est du genre à vouloir couper la tête des jeunes blondinettes.

Et d'un coup de museau, il montre une pique plantée non loin. A son sommet trône une tête décapitée. Un écriteau accompagne le funeste trophée :

Citation :
Je n'aime ni les gamines, ni les blondasses ! Alors grandissez, tondez-vous le crâne et ne me faites pas chier !
La Reine de Trèfle.

Mais elle n'écoute pas et court la Mad.
Pas de temps à perdre.

Elle arrive à la charrette à l'arrêt.


- Kiki ? Pas de mal ?

Il se palpe un peu partout et la rassure :

- En entiéritude apparemment... J'estions surpris là... J'estions pas saisi ce que j'estions faire sur cette charrette... Et j'estions écrabouillé quelque chose. Mais quoi ? Divin mystère...

Ils se penchent alors vers l'avant de la charrette et découvrent ce qu'il vient de percuter.

- HIIIIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!
- AHHhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!


Par Déos... Qu'ont-ils donc découvert ?
Qu'est-ce que Kiki a écrabouillé ?
Est-ce encore vivant ?
Est-ce seulement... humain ????


- HHHHIiiiiiiIIIIIIiiiiiiiiiiiiii !!!!
- AHHHhhhhhhhhhh !!!!!!


Par Déos mais.... Quel suspens !!!! QUEL SUSPENS !!!!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp] : la Madgicienne et le Kiki osent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» canellonis d'aubergine et sauce (kiki)
» Kiki avant / pendant
» Kiki veut 1 m de fausse fourrure grise?
» chez Kiki (au fil de l'amitié)
» la chambre de kiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: