Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [RP] A Morat, par amour des coups !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3247
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 19 Jan - 21:41

Spoiler:
 

Citation :
Bon, il avait fallu oublier l’idée, pourtant géniale, quand on y réfléchit bien, de capturer les opposants au filet de pèche. La seule vue de l’engin donnait des yeux terrifiants à Mad, qui faisait peur au Primus.
Pourtant, à force de chanter, y’a bien quelqu’un qui était venu les délivrer, non ? Elle est pas bien logique, Mad, quand même, de temps en temps ?

Bah, sicaire entraîné, Kiki s’était rabattu sur l’entrainement intensif qu’ils avaient accumulé depuis un mois. D’accord. Nettement moins drôle. Même triste à y réfléchir. Mais bon, ce que femme veut…

Ils attendaient depuis quelques heures, dans une masure en ruines qui dominait légèrement le coin. Deux adversaires arrivaient, en maraude. Ah ah, des Genevois… Ignace et Oberthur. M’ouais, y allait y avoir du sport…
On se partage le boulot, chacun de son côté pour l’attaque dans quelques minutes à peine. A la courte paille, c’est Madeline qui lance l’attaque et Kiki qui arrive par derrière.
Oui mais… Une fois Madeline partie, Kiki a un regret. C’est que ça pourrait servir le filet, quand même, non ?
Et le voilà qui s’emmêle les pattes dedans. Impossible de sortir les doigts. Pourtant, il essaye. Zut, ça s’emberlificote encore plus. Chienlit, ça, encore un truc non-helvète, voire papiste, ça ? Bref, Kiki prend du retard sur l’horaire. Encore. Et encore. Et encore.
Il finit par se libérer en arrachant d’un coup sec une bonne partie du filet. Sniff. Il court. Vite, rattraper son retard. Pas encore de bruit de combat, c’est bon, mais quand même… Ah, un petit raccourci par là…
Quand il entend la voix de Madeline :


- Rhââââââââ, défendez-vous ! BLAM ! Pimousse ?! BAM ! Kikiiiii ? CLAC !

Haro ! Kirkwood court le long de l’arrête rocheuse qui domine la scène de quelques mètres. Il dégaine son épée et va se jeter magnifiquement d’un bon prodigieux de héro antique dans la lutte…
Quand le morceau de filet de pèche qui pend à sa main, laquelle tient l’épée, s’accroche à une branche. Le retient alors qu’il donne l’impulsion.
Son élan est suffisant pour ne pas être retenu plus longtemps, mais il chute vers l’arrière, perd son épée et se retrouve pieds devant dans le sens de la pente, en direction du groupe qui s’affronte en bas.


- Ahhhhhhhhhhhhh, bon Deos ! Ma, Ma, Madeline, achtuuuuuuuuuuuuuuuuugggggggg ! hurle-t-il en arrivant à toute vitesse…

Madeline commence à connaître son Kiki. C’est imprévisible, mais il a parfois, disons de temps en temps, disons un peu les jours de chance, des idées lumineuses. Ni une, ni deux, ni trois, elle a identifié d’où venait la voix. Elle n’attend qu’une seconde et se jette d’un coup hors des coups de ses deux adversaires, qui se tournent surpris vers le cri. Ils se doutaient bien qu’un second allaient surgir.
Mais pas comme ça.

(((((BAM))))))
Fait Kiki en les renversant tous deux…

Quelques instants plus tard…


- Là, j’avoue, tu m’a bluffé, Kiki, comment t’as fait ce coup-là ?

- Heu, ben, bon, s’tu voulions, c’t’à dire, l’inspiration du God Tout-Puissant et la qualité d’ton entrainature, Mad, ça m’paraissions clair….

Citation :
19/01/1463 04:07 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Ignace. et de Oberthur (coefficient de combat 10), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 19 Jan - 23:03

"Les dames d'abord !"

Cette formulation est généralement employée de manière chevaleresque pour - ne vous y trompez pas - mieux mater votre cul.

" La Mad d'abord !"

Cette formulation est naïvement employée de manière chevaline pour - ne vous leurrez pas - mieux faire une connerie.

Parce que les conneries, le Kiki, c'est sa spécialité !

Aussi, alors que Madeline eut la désagréable surprise de tomber nez à nez avec un couple réformé fort sympathique qu'il lui fallut combattre, le Kiki, pendant ce temps-là était ...

Il était où d'ailleurs ?

Aussi, alors que Maîtresse-Reine du pivot visait alternativement les chicots de madame Oberthur puis de messire Ignace, le Maître es Connerlie pendant ce temps-là faisait...

Il faisait quoi d'ailleurs ?

Mais elle tenait bon la Mad.
Et pourtant ce n'était pas facile de frapper un marin et son épouse.
Mais elle tenait bon la barre tout de même et ne se laissait pas emporter par une quelconque vague de coups portés tantôt au visage, tantôt au thorax, tantôt dans le dos... dites 33, rhabillez-vous, c'est 23 écus !

Non, elle ne se laissait pas impressionner.
Faut dire qu'elle était impressionnante... pour qui pouvait la voir.

Mais comme c'était une nuit sans lune, on y voyait aussi clair que dans le trou du cul de la vache mauve...

D'ailleurs, était-ce bien le couple Ober/ignace ou bien quelques Teutons qui frappaient à tâtons ?

L'histoire et l'aube confirmeront qu'il s'agissait bien d'eux.

Oberthur et Ignace... Victimes de la montagne et de ses avalanches.

Citation :
19/01/1463 04:07 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Ignace. et de Oberthur (coefficient de combat 10), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.

Ce soir-là sur Morat, il plut du Kiki.
Un Kiki en boule.
Un Pimousse qui roule.

Technique particulière mais ô combien efficace, même si à usage unique comme le papier-latrines...

Technique Kirkwoodienne made in Genf, labellisée "Gen'vois Staïle" !


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 21 Jan - 7:17



Lothilde a écrit:
Encore un petit effort et son nez enflé comme une courge l'empêcherait de voir où elle posait les pieds...Régulièrement, elle l'épongeait avec sa manche en gémissant de douleur, vouant aux gémonies les deux marauds qui ne s'étaient pas contentés de les délester de leur maigre fortune et leur faucher toute leur boustifaille, mais s'étaient en plus acharnés à les défigurer, c'était ça, le pire...
Pas à dire, elle avait perdu la main. Du temps de sa splendeur...enfin, du temps où elle se croyait invincible, plutôt, elle aurait chèrement défendu son intégrité en même temps que son pactole...Là, c'est tout juste si elle n'avait pas offert l'une et l'autre à ces deux....Pfff...sa boursette était aussi plate qu'une carpe et ses beaux maïs cultivés avec amour allaient aller dans la panse de ces malfrats quand elle mourait de faim...

à tâtons, elle contourna ce qui devait être une vieille bergerie. Un havre de paix dans cette forêt peuplée de brutes épaisses où elles pourraient peut-être soigner ce qui pouvait encore l'être. Elle s'arrêta d'un coup, reculant prudemment dans l'ombre de la cabane. les lieux semblaient habités...


saperlipopette !...

Médusée, et pas tellement certaine qu'elle n'avait pas perdu complètement la boule, elle assista à l'envol d'un gladiateur du haut de la petite falaise, après avoir lutté âprement contre son filet qui tentait de le retenir...

Courage, fuyons,mon brave ! Mais on dirait ...Kirk....!!


A plat ventre, écartant sans bruit les broussailles, elle ne perdait pas une miette du combat qui se livrait juste en-dessous. Leur heure viendrait, et d'un petit geste éloquent, elle désigna les gaillards à sa compagne...Il avait beau jouer au rétiaire, le Kirkwood...c'était pas son filet tout pété qui allait les arrêter.


On s'l'aisse glisser et on leur met une pâtée pendant qu'ils se congratulent ! On va s'refaire, ma poulette !

Un petit coup du côté de l'occiput, pour endormir gentiment le monsieur sans lui faire trop de mal, le même à la demoiselle, sans lui laisser le temps de voler au secours de son comparse et le tour était joué....Restait plus qu'à se servir pendant le bon sommeil des lascars !

Citation :
19/01/1463 04:07 : Vous avez racketté un groupe composé de Kirkwood et de Madeline qui possédait 101,44 écus et des objets.
19/01/1463 04:07 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Kirkwood et de Madeline (coefficient de combat 10), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 21 Jan - 7:47

Parce que les congratulations quand la Providence leur sourit, ça, ils savaient faire.
De la maîtrise du verbe en passant par l'excès d'adjectifs, le tout agrémenté de superlatifs en veux-tu ? en voilà !


- Quel coup de maître kirkwoodien mon kiki, c'est plus que bien, c'est très bien, c'était extrêmement bien !
- Qu'j'estions en moi-même surpris d'talent incommensurable que God Tout Puissant m'a divinement offert... Qu'j'en finirais jamais de la questionnitude à c'te sujet !
- Tournicote pas cent sept ans les raisons du pourquoi d'un tel éclair de génie ! Nul besoin de te faire bouillir la cervelle. Le staïle, on l'a ou on ne l'a pas. Et toi, c'est comme pour la potée, t'as de suite pris la double ration !


S'en suivirent dix bonnes minutes de discussion proche de la tambouille intellectuelle d'un débat politico-religieux irréaliste durant lesquelles, des concepts de la "re"création de l'Univers furent évoqués. Oui... Ils n'avaient peur de rien en arrivant à la conclusion si évidente pour eux-deux que le Kiki serait un chevalier de l'apocalypse tombé du ciel, armé de son filet divin, prêt à combattre -  après un schluck de rhum -  Rome tout entière...

Mais en attendant, ce n'était pas vraiment des papistes qui étaient assommés à leurs pieds. C'était embêtant... même si c'était les règles du tournoi.

Mais en attendant, ce n'était pas la critique artistico-politico- religio -culinaire Jade Orlard qui était planquée dans les fourrés à les observer avec sa co-équipière. Non, non... ce n'était pas elle...

Et ça, c'était encore plus embêtant...
C'était une vieille connaissance du Kiki. Très embêtant ça.
Quant à sa compagne de tournoi... Vache... C'était Maryah...
Oui, Maryah...

La haut, dans les cieux, sur le 4ème nuage en partant de la gauche - ne cherchez pas, il fait nuit, on n'y voit rien - une voix chuchotait.


- Je te salue Maryah, ma petite garce*

* Garce n'est pas un terme péjoratif au XVème siècle mais désigne simplement le féminin de garçon (avec ou sans cédille)

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3247
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 21 Jan - 19:34

Citation :
19/1, zweite Kampf diesem Tag für Madeline und Kirkwood gegen Lothilde und Maryah, Sieg für Lothilde und Maryah

Kirkwood s’étonne mais se laisse congratuler par Madeline (oubliant au passage de la féliciter à son tour). Après tout, ça fait plaisir.

Et puis, n’est-il pas vrai qu’il est grand, malin, grand expert en subtilités théologiques et doté d’une voix à faire pâlir d’envie deux ou trois bataillons des chœurs des armées moscovites* ?

C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap, non c’est une péninsule, comme disait le Cyranien lunaire Bergerac de Rostand.
Madeline n’était que ses cinq sens, mais il fut prompt renfort pour protéger son port…
Il se sentirait presque Nicburissimesque, il se sent d’humeur à commander le monde, voire une bière…

Une fois le tournois gagné, que ne serait-il capable de faire ?! Pacifier la Confédération sous la douce houlette réformée, mater l’orgueilleuse Comté, rabaisser la putain cramante impériale, libérer Jérusalem des averroïstes ottomans qu’il convertirait à la juste Foy, laquelle il porterait jusqu’en Tartarie…

Les trompettes de la renommée s’embouchent elles-mêmes et lui débouchent les oreilles.
Pourtant, c’est la première fois qu’elles lui bavent sur le visage ?

Il reprend ses esprits. Qu’est-ce que c’est que… ?

Ah… Moustache, le chat de Mad, vient de s’oublier.
Kiki est dans la neige, à côté de Madeline qui roule des yeux étonnés après s’être fait réveillée par les coups de langue affectueux de sa bestiole.
Poches vides…
La vie est mal faite, parfois. Mais bon, Deos n’est pas obligé d’être bon dans tout ce qu’il fait, comme disait à peu près le pote Kourouma ?

Citation :
19/01/1463 04:07 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Lothilde et de Maryah (coefficient de combat 10), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ.

* [i]Bien que beaucoup pourraient trouver à redire à cet exposé tendancieux…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7146
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 21 Jan - 22:28

Ils m'ont tapé sur la tête...*


Couchée dans la neige, inanimée.
Mad n'a pourtant rien entendu arriver.

Tout juste un bruit sourd se propageant
Là dans son crâne, tout en dedans.

Le choc violent d'une trique noire
Et puis la chute, il va faire tout noir...

- Ta gueule !

Pas de notion de lieu, d'espace ni de temps
Appartient-elle encore au monde des vivants ?

Ses souvenirs et son identité lui échappent
Comme emprisonnés sous une épaisse chape.

Allongée sur son enrobé blanchâtre
sa tempe pleure un liquide rougeâtre,

Et ces mains inconnues qui la palpent
qui trouvent ses poches et les allègent

Et ces voix, comme un chant, qui s'éloignent
Et cette neige froide, par réflexe, qu'elle empoigne

Et puis des odeurs de sang, les relents d'outre-tombe
Morat, tes ruines puent et deviennent sa tombe...


- Mad ?

Déos qui l'appelle, sa droite lui désignant
Au Jardin des Délices où quelques résidents

L'attendent langues pendantes prêts à lui lécher
Ses joues pourtant si roses et à présent glacées.


- Vous... avez... la... langue... râpeuse...

Sa main va vers sa joue pour s'essuyer et rencontre Moustache.

Ses yeux s'ouvrent et elle distingue alors la barbe en bataille du Kiki, couché là lui aussi.


- Je... t'avais dit... qu'on aurait... dû prendre des casques...

* « Casse-têtes » écrit par Gébé et interprété par Yves Montand.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3247
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Jeu 22 Jan - 20:41

:p

Citation :
20/1, Kampf Madeline und Kirkwood gegen Jozy und Nodonn, Sieg für Madeline und Kirkwood

- Atchâââââ !

Kirkwood se moucha bruyamment dans la couverture que Madeline lui avait prêtée et dans laquelle il s’emmitouflait devant le feu, dans la forêt. Il tremblait de fièvre, un énorme bonnet de laine sur le crâne, le visage tuméfié.

- Grrr. Bon, ben on dira que c’est un autre entrainement, celui d’étudiante en médecine, quoi… Je me demande encore comment tu nous as fait ça, Kiki ?

- J’chavions point trop, ô Mad. Schnirfle. J’estions encore trop confujionnné en ma tête. Schnirfle.

La veille, Kirkwood l’avait convaincue. Quand ils verraient arriver d’autres tournoyeurs, il apparaîtrait pour attirer leur attention, Madeline en profiterait alors pour leur sauter sur le râble par derrière. Hop, affaire pliée.

Mais profitant d’une absence de Mad, Kirkwood ne put s’empêcher d’examiner le contenu du sac de cette dernière. Et de tomber sur des champignons séchés qui avaient une bonne tête.
Le temps qu’elle revienne, il avait déjà oublié, mais quand des silhouettes se dirigèrent vers eux, les champignons lui revinrent en mémoire et il les ingéra.

Quelques minutes s’écoulèrent. Un homme et une femme, lourdement armés. Kirkwood se leva quand ils furent à 5 pas de lui.
Il devait dégainer en disant quelque chose comme :


- Par le p’tit pagne de Christos qui s’pointions au séminaire d’Aristote sur Averroès, j’vous défions d’passer z’ici, à moins que d’me passionner sur l’corpus delicti ! Marauds d’la pire engeance du Sans-Nom ! Moi, Kirkwood, sicariote invétéré, vous défendions la passature ! Vous ne passerions point !

Ouais, il avait prévu ça. Mais d’une part, il venait de les entendre échanger quelques paroles en allemand, de l’autre, les champignons faisaient leur petit bonhomme de chemin dans la courge alambiqué qui lui servait de cerveau…
Adonc… Il dit plutôt bonjour, mais en plattdeutsch, histoire de perturber des Germaniques des provinces du Sud :


- Moïn, moïn !

Perplexité évidente de Jozy et Nodonn, quelque peu surpris. Mais ce n’est rien à côté du reste.
Car là, Kiki se dit que pousser la chansonnette les désarçonnerait sûrement. Mais pourquoi le fit-il en retirant sa robe, seul son médicastre attitré, von Freud de l’université de Vienne, pourrait y répondre, après bien sûr de très nombreuses et coûteuses séances.

Toujours est-il que pendant que Madeline s’escrimait à ouvrir sa trappe que Kiki avait bien sûr recouvert de trop de neige pour parfaire le camouflage, le Primus se trémoussait sous les yeux épouvantés de leurs adversaires.
Lesquels finirent bien sûr par lui tomber dessus à bras raccourcis, emplis d’une horreur sacrée qui rappela les meilleurs moments de la libération de Jérusalem pendant la Première croisade.

Bien sûr, Madeline finit par sortir de son trou et les assomma par derrière, arrachant ainsi le pauvre Lecteur de Genève de ses tortionnaires et la victoire par les mêmes coups.

Mais on ne s’étonnera pas d’apprendre qu’en Allemagne du Sud se répande l’idée de colonies de loups-garous en Confédération…


Citation :
20/01/1463 04:09 : Vous avez racketté un groupe composé de Jozy et de Nodonn qui possédait 356,25 écus et des objets.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] A Morat, par amour des coups !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Roch Voisine - sauf si l'amour s'évapore
» parfait amour et perfect haze
» bebe d amour
» les poignées d'amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: