Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [RP] A Morat, par amour des coups !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 17 Déc - 23:52

[Quelque part à Genève...]

- J'estions comptationner sur ta discrétitude pour porter ce pli à la Madgnifique, cavalier réformé !
- Il en sera fait dans l'heure ô grand primus de la pie qui chante au temple !


C'est donc par une nuit très noire que le discret cavalier tout vêtu de noir chevaucha dans le brouillard, à califourchon sur son baudet blanc en direction du Prieuré.
Coincé dans sa ceinture de cuir de bouc, un pli discret lui aussi, écrit sur parchemin aussi blanc que le baudet.

[Au Prieuré]

Cela faisait exactement trois minutes que Madeline avait enfin trouvé le sommeil.
Un sommeil certes un peu agité, fait de cauchemars de chats qui bondissent partout. Il est parfois difficile pour l'esprit humain de se détacher des réalités du quotidien.


BOUM BOUM BOUM !

- Miaou ?

VLAN !

- Ta gueule...

BOUM BOUM BOUM !

Long soupir et deux pieds qui se dégagent de la chaleur du lit investi par deux félins un tout petit peu envahissants.
Descente hasardeuse de l'escalier, saisie d'une sica accrochée au mur de la main gauche, ouverture brutale de la porte de la main droite puis lame directement collée à la carotide du con qui vient de la réveiller.


- J'espère que tu as la raison du siècle pour venir m'extirper de mon sommeil tant recherché.

Pour toute réponse, il lui tendit la lettre...

Quand le cavalier noir repartit, il portait une nouvelle missive à sa ceinture. Sur cette missive était écrit :

Citation :
Mon cher Kiki,

Moins d'un mois. Nous avons moins d'un mois pour nous dérouiller avant la dérouillée.
Quatre semaines qui vont être intenses.
Dès réception de ce courrier :
1. Mets les gigots, les confits d'oie, les marmelades et le bon vin entre parenthèses.
2. Oublie la pipe et vénère ton lit au minima 10 coups de coucou par jour, qu'il devienne ton second temple.
3. Retrouve-moi tous les matins de 5h à 10h en tenue gymnique pour qu'on rappelle à ta bedaine que sous elle reposent les tablettes Milka .
Si Déos t'a inspiré cette épreuve, ne le décevons pas !

Madeline

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 20 Déc - 14:23



Kirkwood a écrit:
- Prouvions-moi que t’estions point un chien d’papiste venu m’espionniter en mon repères secret si tu tenions à la vie, maraud d’maroilles de mariole ?

Il est des circonstances où on apprend les langues étrangères voire étranges plus rapidement que d’autres. On compte parmi les cas recensés celui du canon d’une haquebute dirigé vers votre tête, alors même qu’une flammèche indique que la mise à feu peut se faire à l’instant.
L’hiver, ses frimas et leurs conséquences modifient quelques peu les données, mais sans certitude du résultat, ce qui prouve que pédagogie et didactique ne peuvent pour l’heure prétendre au statut de science exacte. Ce que tout le monde regrettera au moins jusqu’au moment où l’on annoncera que le repas est servi.
En effet, si la goutte au nez ou l’éternuement peuvent éteindre la flammèche, il faut également envisager le cas où ils provoquent par inadvertance son rapprochement avec une zone de poudre noire fortement tassée, ce qu’on considère usuellement comme néfaste quand on tient à la vie…

Adonc, Guilhem le messager réformé trouva judicieux de rétorquer de prime, que l’adresse de Kirkwood lui était connue, puisque c’est le Primus lui-même qui l’avait fait venir chez lui moins d’une heure auparavant en pleine nuit. Qu’il lui avait dit lui faire fiance plus qu’à un autre. Puisque l’autre était papiste.
Qu’il était parfaitement prêt à ne revenir que le lendemain, mais qu’une folle à qui un message de Kirkwood était parvenu par son entremise lui avait mis une lame sur la gorge avant de lire le courrier et de lui confier la réponse en glissant incidemment que si le Lecteur n’en prenait pas connaissance ce soir même, d’aucun pourrait goûter aux joies de l’épreuve gymnopédique de la nage en sac cousu avec paire de chats en-dedans…

Adonc, Kirkwood, Primus au carré* et racine de Lecteur, invita le messager à une translation base arrière. Selon toute hypothèse, le nombre de carafons ingérés ne dit rien de son âge ou de son grade mais explique qu’il ne prit pas la tangente et parvint à conserver la direction à son vecteur, dont l’asymptote le rapprocha suffisamment du centre recherché, le Prieuré.
Ce n’est malheureusement qu’après avoir goûté le biscuit qui accompagnait l’énoncé que la Madnifique pris conscience qu’il se prolongeait au dos.


Face du message a écrit:

Point de problème.
Que pensions-tu de cette galette ?

Dos du message a écrit:

Une parfaite arme pour le tournoi. Regardions plutôt la recette :

200 g de farine complète épaisse
100 g de froment
100 g d’avoine
50 g de beurre
50 g de crème fraiche épaisse
50 g de saindoux
1 cuillère à café de levure
100 g de fruits secs hachées
50 g de miel
160 ml de lait entier

Four chaud. Mélange farine, blé, avoine, levure, puis rajout matières grasses, puis fruit et miel. Enfin intégration progressive lait jusqu’à obtention pâte ferme (utilisation lait restant pour autre chose). Division en une quinzaine de parts égales, roulage en boule, cuisson au four 15 à 45 mn suivant létalité recherchée.
Blessures sérieuses quand jeté en bloc depuis une muraille. Efficace munition de fronde. Peut même nourrir dans les cas désespérés**.

Point mal, hay ?
Deos nous préserve des bosses.
Kiki

* Primus inter pares, le « Premier parmi ses pairs », désigne aussi bien le porte-parole (parfois) écouté du Lion de Juda que le responsable élu d’une province religieuse (que les hérétiques romains nomment avec un manque évident de goût et d’originalité « évêque »). Comme Kirkwood est les deux pour l’instant (en attendant que les réformés reprennent leurs esprits)…
** Inspiré de la cuisine naine des « Recette de Nounou Ogg » de Terry Pratchett, Pocket, 2014.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 20 Déc - 15:06

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 20 Déc - 21:15

[Au Prieuré, une heure plus tard]

- Oh arrête un peu de chialer là... Je ne t'ai pas reconnu... Ce sont des choses qui arrivent !

Au sol, la mâchoire défoncée, un cavalier noir...
Debout devant la porte, une poêle à frire coincée sous le bras, la Madgnifique approche sa chandelle du parchemin et tente de lire.


- 200 g de farine complète épaisse ….100 g de froment  …. C'est une plaisanterie ? Tu me réveilles à 3h du matin pour une recette de cuisine ?

Regard incendiaire vers Guilhem.

- Tu veux être élu produit haché de l'année Willem ?
- Gu... Gu... Guilhem... Avec un G
- C'est pareil... Voire pire...


Quand le pilote du baudet blanc repartit en gémissant des « Ahhh ahhh ahhh ahhh Rester en vie» façon « Bee Gees », il portait à sa ceinture pour réponse :

Citation :
Dans deux heures en tenue et arrête de penser à la nourriture ! Spiritualité ! Répète à voix haute : « SPIRITUALITE ! »

Mad.

Quand elle referma la porte, les deux chats la regardaient.

- Non, c'est pas l'heure de manger... AU DODO ! Et le premier qui moufte, je le fous dans la Schmurtz !

*Le Bee Gees vient du vieil allemand qui signifie « chèvre qui bêle ». Et je vous assure que je suis bilingue !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 22 Déc - 9:01

Spoiler:
 

Citation :
- Bougions donc point, que je vérifions par la missive que tu estions bien qui tu prétendions être.

Kirkwood s’exécute donc, pendant que Guilhem se morfond, contusionné, dans le trou que notre Lecteur a placé –avec d’autres- aux abords du chemin qui mène à sa porte, le piégeant ainsi. On ne sait jamais. Des fois que d’immondes nervis à la solde de l’horrible Église prétendument aristotélicienne le veuillent attaquer nuitamment ?

La lecture le rassure, et il libère Guilhem et le confie à un carafon de vin de Beaune. Le pauvre messager n’a toutefois guère que le temps d’en vider un gobelet avant que Kirkwood ne revienne avec un sac, le menaçant des pires foudres s’il venait à y manquer quelque chose, car la destinataire le saurait bien à la lecture de son propre courrier ; qu’il devait lui remettre promptement en mains propres.


Citation :
Salve again, Madnifique magnificence de la Sagesse de Deos !

T’avions ben raison, et j’te confions avec fiance c’te saucisson savoyard au parfum entêtant, c’t’Appezeller de tant d’mois d’affinage qu’on savions plus compter les « 52 » d’Izaac, et c’te vin du Valais à faire tomber à g’noux Averroès interprétant Christos le jour de la fête d’Aristote.
Voilà pour t’permettre de soutenir ta spiritualiture.

Kiki

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 22 Déc - 16:02

- Dis-moi, Willem...
- Gu...GU...Guilhem avec un G
- Pareil... Dis-moi alors Willem... Tu as une femme ?
- Euh non...
- Des grumeaux ?
- Non plus...
- Une mère peut-être ?
- Elle n'est plus de ce monde.
- Un père ?
- Inconnu au bataillon.
- Des frères, des sœurs ? Un marteau ?
- Non...
- DONC...
- Donc ?


Madeline brandit le sauciflard qu'elle vient de découvrir dans le paquet remis à 4 heures du matin.

- Donc, tu ne manqueras à personne...
- Gloups... Pitié... C'est lui qui m'a sommé de...
- Tut... TUT... TUT... Tu viens une première fois... normal. Tu te repointes une deuxième fois avec une recette de cuisine... Je sais être tolérante. Mais là... venir me cloquer un gros Jésus dans les mains alors que je ne rêve que de roupiller dans cette crèche léonine que je squatte... Moi je dis que t'es suicidaire...


Elle l'attrape par l'épaule et, compatissante...

- Parce qu'entre nous si je peux te rendre service... Ni vu, ni connu, hop, un coup sur la tronche et plouf dans le lac... me reste même deux grosses pierres en stock au port.

Elle le jauge.

- T'affiches combien à la balance municipale toi ?
- Pitié....


Faisant fi de ses supplications, elle lit la missive de Kiki.

- «  Salve again, Madnifique magnificence de la Sagesse de Deos ! »... Oui, c'est moi... « T’avions ben raison »... J'ai TOUJOURS raison, voyons... « saucisson... affinage... Izaac... à genoux... »... Intéressantes les associations d'idées du Kiki... « Voilà pour t’permettre de soutenir ta spiritualiture. »... Oui ! Oui ! MAIS OUIiiiiiiiiiiiiiii ! Oh merci !!!!

Et la voilà qui embrasse le cavalier noir sur le front.

- Va ! Va ! Va porter ce baiser au Primus de ma part !

VLAN !

La porte se referme et la voilà à genoux face à son arbre de Noël à coincer le sauciflard entre le tronc et la grosse bûche lui servant de pied.

Elle se redresse, satisfaite.


- Et voilà une spiritualiture bien soutenue !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 22 Déc - 20:30

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 22 Déc - 20:52

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mar 23 Déc - 14:24

Citation :
- Allions-y, mes bons rustauds ! Faisions courir c’dépravationné de Guihelm ! Allions-y, encore un tour, Raphaëlle et Michel, mes archanges !

- Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

Ouaf ! Ouarf ! Ouaf ! Ouarf !


Encore qu’il ne sache pas pourquoi, Kirkwood a envie d’appeler les deux mastifs Zeus et Apollon ? Bah, les deux archanges de la Conviction et celui de la Justice, c’est pas mal non plus… Et Guilhem aussi, qui en est à son 3e tour du jardin après avoir porté le message de Madeline au Primus…
Sans jamais avoir chuté à nouveau dans un des trous, constate Kiki avec un brin de mauvaise humeur, tempérée toutefois par une indéniable admiration pour la mémoire du messager… A moins que sa vitesse ne lui permette d’éviter que les trappes fonctionnent ?

Il finit par le renvoyer chez Madeline.


Citation :
Salve once again the night before the day, ô Madnifique !

J’me devions d’te prévenir que ton messager m’paraissions quelque peu dépravationné et qu’il te serions utile d’cumulationner les prudences.

Estions-t-il sage de le garder ? C’est question proche de la théologie averroïcienne, qu’estions l’art d’accommoder l’aristotélisme restant après tant d’temps z’avec le principe d’la vie qui passe, proposions autrefois un hérétique ?

J’y rajouterions : si les Z’Élus estions z’assis à la droite du Seigneur z’à la Fin des temps, qui estions à Sa gauche ?

Brefle, à très tout vite
Kiki

On continue avec le même ? Il doit commencer à être abimé, maintenant Smile ?

______________________________
Réformaté et causifiant.


Dernière édition par kirkwood le Mar 23 Déc - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mar 23 Déc - 15:45

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mar 23 Déc - 18:27

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mar 23 Déc - 18:31

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mer 24 Déc - 17:38

Cling cling cling

- Tu as froid ?
- Euh... Non...


Cling Cling Cling

- Tu as peur ?
- Gloups... non...


Cling Cling Cling.

- ALORS ARRETE DE TREMBLOTER COMME CA ! Ça devient énervant ce bruit de cuillère qui cogne à la tasse... BOIS !

Il regarde le liquide à l'aspect bizarroïde que contient la tasse qu'elle veut qu'il vide puis son regard se porte sur elle.

Elle, qui juchée sur son tabouret, un chat sur chaque genou et le pli de Kiki déplié à la main le sonde avec un regard qui fait froid dans le dos.


- Elle a une drôle de couleur votre camomille...
- C'est pas de la camomille.
- Ah ? Et c'est quoi comme plante alors ?
- Bois...


Cling Cling Cling.

- BOIS !
- Oui... oui... voilà... voilà... je bois...
- C'est bien... Tu vois quand tu veux... et bois bien tout...


Il était 5 heures. Le Prieuré s'éveillait... pour la quatrième fois il est vrai, mais ce coup-ci, il était plus que réveillé.
Tandis que le jardinet revêtait son manteau de givre et que les écureuils se gelaient les grelots, un cavalier noir se vidait dans la cabane du fond.
A la porte du Prieuré, la Madgnifique attendait l'arrivée de Kiki pour la première séance de remise en forme avant le 13ème tournoi de Genève.

Aura-t-il opté pour les braies coupées à mi-cuisses que les Angleterriens nomment « short » ?
Aura-t-il préféré les braies souples en flanelle qui permettent des mouvements amples sans que ça ne craque de partout ?
Qu'importe...
L'habit ne fait pas le Primus dit le vieil adage !

Il était 5 heures et au loin, elle crut apercevoir, perçant la brume comme Déos perçant les âmes,  une silhouette Kikiesque.
Dans l'arbre un coucou coucoutait.
Dans la cabane un cavalier libidineux dégueulait.
Devant la porte du Prieuré, une Madgnifique souriait.

______________________________


Dernière édition par Madeline le Jeu 25 Déc - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Jeu 25 Déc - 9:58

Madeline raccompagne Guilhem le messager à la porte du Prieuré. Le ciel commence à s’éclaircir et Kirkwood ne devrait pas… Ah, le voilà ? Quel rythme, mes aïeux ! Qu’est-ce qui…

- J’terminions l’échauffement et j’arrivions !

Ouaf ! Ouaf ! Ouaf ! Ouaf !

Kirkwood passe devant eux à toute vitesse, poursuivi par Raphaëlle et Michel, les deux mastiffs à nom d’archange qu’on lui a prêté. Comme le Prieuré est en cul-de-sac, il repasse évidemment devant eux. Madeline et Guilhem échangent un regard.
Au bout de trente secondes, Kirkwood repasse encore une fois dans l’autre sens…
Madeline sourit, retourne à l’intérieur et revient avec deux tabourets. Elle assoit d’autorité le messager sur l’un d’eux, rentre à nouveau et rapporte un plateau avec un carafon et deux gobelets et s’installe enfin :


- On serait presque tenté par parier…

A quoi Guilhem, décidemment inconscient, répond par un :

- Parier, c’est péché…

Long, long soupir de Madeline…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Ven 26 Déc - 15:11

- Bois...
- Hors de question madame... J'ai bien vu ce que m'a fait la première tasse.
- Mademoiselle, c'est mademoiselle... et rassures-toi celle-ci n'est pas destinée à te purger. C'est une simple tisane bien chaude et sucrée pour que tu ne flanches pas dès les premières minutes.
- Et... Pourquoi je devrais flancher ?
- Parce qu'à être trop souvent projeté, ça peut étourdir celui qui a le ventre vide.
- … Lapin compris...

Elle se lève et fait quelques pas. Elle lève la tête vers le sommet du pin qui miaule en duo.
Et oui, c'est ça la nature : les souris fuient les chats, les chats fuient les chiens.


- Willem ?
- … Oui...

Un oui résigné, après tout, Willem ou Guilhem, c'est quasiment pareil.

- On ira doucement, je te le promets.

Les yeux écarquillés, le Guilhem a peur de commencer à comprendre.
C'est quand il la voit tracer un cercle sur la terre fraîche de la cour et se déchausser que ses doutes se confirment.
C'est quand il voit le Primus la rejoindre et retirer lui aussi ses grolles que sa respiration commence à s'accélérer.
C'est quand ils lui font signe d'approcher, que les chiens se mettent à grogner au tronc du pin et que les deux fous le regardent, les orteils à l'air et l'air patibulaire avec des... « viens petit, viens... » qu'il sent qu'il va s'évanouir.
Trop affaibli par sa récente chiasse pour partir en courant et trop peureux - et non trop heureux, méfions-nous des liaisons, elles sont dangereuses - de se faire déchiqueter par les molosses, il n'a d'autre choix que de vider d'un trait le breuvage sucré et d'avancer, tel un condamné, vers le cercle tracé et ses deux bourreaux.


- Bon Kiki, on va reprendre les bases. Avant la lutte au sol, faut mettre le gars au sol. Donc aujourd'hui, on revoit les différentes techniques en lutte libre pour faire perdre l'équilibre à l'adversaire et les différentes projections possibles. Pour qu'on se ménage un peu et qu'on ne se fasse pas un tour de rein avant le jour J, j'ai pensé à purger Willem. Donc il doit être à 4,5 sur la balance au lieu de 5.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 27 Déc - 19:30

Pendant que Kiki reprend son souffle, Madeline lui explique que Guilhem le messager est promus au rang de matériel d’entrainement gymnopédique. Pas mal ? Les promotions se perdent, d’habitude, mais là, on voit bien se profiler les logiques de la future société aristotélicienne réformée où tous et chacun seront heureux et il n’y aura plus de chagrin.
C’est bô…

Bon, ‘va peut-être falloir s’y mettre, non ?


la Madnifique a écrit:
- Bon Kiki, on va reprendre les bases. Avant la lutte au sol, faut mettre le gars au sol.

Jusque-là, ça va…

la Madnifique a écrit:
- Donc aujourd'hui, on revoit les différentes techniques en lutte libre pour faire perdre l'équilibre à l'adversaire et les différentes projections possibles.

Ben ?
Là, Kiki n’écoute plus. ‘Faut pas trop lui en demander, non plus, hein…
Faire perdre l’équilibre à son adversaire ?
Ben, c’est pas trop un problème ?
Et un direct du pied dans les bijoux de famille.
Faillite directe pour les générations futures de Guilhem. Sur les genoux, il essaye visiblement d’éviter que se répande sur le sol ce qui peut rester de la fortune familiale.
Madeline grimace et recommence ses explications, plus lentement.


Plus tard.
Madeline bénit le Ciel qu’un messager lui arrive de Bretagne, ce qui lui évite d’avoir à étrangler Kirkwood. Le « Primus au carré », comme il dit (Primus inter pares comme « évêque », terme injurieux chez les réformés, et le même titre pour désigner le chef de file des sicaires du Lion de Juda), a réussi à ne pas détruire complètement le matériel d’entrainement, mais elle n’est pas sûre que Guilhem puisse survivre encore longtemps…


Encore plus tard.
Madeline a très envie de s’établir comme couturière, quelque part, loin, très loin, ailleurs…
Elle a bien insisté auprès de Kiki pour qu’il se contente de tenter de faire chuter Guilhem sans lui porter de coups. Elle n’a mis que cinq minutes pour lui faire comprendre l’idée.

Et maintenant, cela fait, soupir, un bon moment que Kiki tente de renverser Guilhem en le saisissant par les épaules, ou le bras, ou la jambe, ou la tête même, très long soupir, et qu’il s’arc-boute sur ses jambes, lesquelles glissent bien sûr dans la boue, entraînant leur propriétaire avec elles…
Bref, ils sont couverts de boue, et l’entrainement est tout sauf convaincant…

Si encore ces deux là étaient beaux, on pourrait –peut-être ?- les déshabiller et faire payer l’entrée aux pucelles les plus tarées de Genève…
Mais là, à part traumatiser quelqu’un ? Peut-être comme moyen de torture mental ?
Très très très très très très long soupir…
Ne pas pleurer…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 27 Déc - 19:50

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Lun 29 Déc - 18:28

Au bout d'un moment, elle hurle :

- STOP !

Elle chope Willem par le col.

- Tout ça c'est de ta faute !

Elle se tourne vers le Primus.

- C'était bien Kiki ! C'était même très bien ! A quelques détails près...

Trouver les mots.
Ne pas heurter la sensibilité à fleur de peau de Kirkwood.
Choisir les termes pour bien lui faire comprendre ses erreurs.
Ce n'est pas une mince affaire.

- Le ceinturer, c'est pas là...

Elle montre le cou de Willem.

- Le ceinturer, c'est plutôt là...

Elle montre la taille de Willem...

- Et quand je te gueule «Arraché ».

Elle se baisse et ramasse une oreille.

- C'est pas ça... faut juste l'arracher du sol. Avec une belle amplitude si possible pour mieux le plaquer.

Elle lui tapote l'épaule.

- Mais sinon... IMPEC ! T'as rien perdu de tes réflexes de jeunesse !

Et elle se tourne vers Willem qui chancelle sur place.


- Et toi, franchement, t'assures pas... Fais un effort.
- ….


Lui prend le menton pour faire pivoter sa tête du côté où il a encore une oreille.

- Parce que si tu continues à faire le con... il va te ratatiner... Hum ? Tu m'entends là maintenant ?

Et elle glisse discrètement l'oreille du messager dans sa poche... Elle connaît un grabataire qui en fera un beau collier.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Mar 30 Déc - 21:56

On finit par se séparer, dans l’espoir que le matériel d’entrainement, Guilhem donc, serve encore. A priori à quelqu'un d'autre, parce qu'il y a peu de chances qu'il revienne de lui-même... Dans l’espoir également que les précieux conseils de Madeline ne soient pas perdus, dans un excès d’informations préjudiciable à la bonne compréhension et surtout la mémoire de Kirkwood…
Et puis, si elle s'énervait et craquait, elle risquerait de se retrouver seule pour le tournoi. Ça, à la limite, un autre partenaire, ça se trouve. Mais buter sur un bête coup de tête le Primus du Lion de Juda et celui de l’évêché de Genève en une seule fois, ça ferait peut-être beaucoup pour l’humour des juges genevois, hein ?
Sans compter les paris qui se font maintenant sur leur succès possible…


Donc, quelques jours plus tard, les habitudes sont prises…
Madeline se réveille quand elle entend les chats Moustache et Platon qui crachent bruyamment en entendant les aboiements de Raphaëlle et Michel, les deux mastiffs prêtés à Kiki et qui le poursuivent. Comme tous les matins.
Ça ne réveille même plus Sanctus…
Elle fait chauffer de l’eau et de quoi manger. Voilà qui représente environ vingt tours du prieuré et de ses bosquets pour Kiki.
Grand sourire de Madeline. Il a déjà dû perdre deux kilos.
Elle se repasse les obligations de la journée en tête. Le port, les embauches, l’avoyerie, les courriers divers dans l’Aristotélicité… Et l'entrainement, bien sûr.

Quand elle sent que le moment est venu, elle jette sous le regard des chats un petit morceau de barbaque faisandée par la fenêtre grande ouverte. Moustache et Platon se font la course… avant de se rendre compte, comme tous les matins, qu’ils se retrouvent quand même dans la ligne de mire de Raphaëlle et Michel qui attendent Kiki au pied de l’arbre où il se réfugie. Les deux molosses se jettent sur Moustache et Platon comme la chtouille sur le bas clergé, libérant ainsi Kirkwood pendant que les félins élisent domicile dans un autre arbre, penauds de s'être encore fait avoir par leur estomac...

Kiki descend de l’arbre. C’est qu’il a l’air plutôt en forme, le bougre ? Sourire fier du Lecteur :


- J’avions fait vingt-trois tours aujourd’hui avant cracotter pis d’monter z’aux branches…

- Bigre ? Félicitations, Kiki, tu t’améliore tous les jours. Tiens, bois quelque chose de chaud…

Il parle toujours une langue étrange, mais ce n’est pas grave. Dans son cas, on pourrait même penser qu’il s’agit d’un bon signe. Et puis, les enfants aussi parlent une langue bizarre, parfois seuls, parfois en groupe. Et Madeline finit en général par s’y retrouver. Sans parler des grabataires...
Au bout de cinq minutes, elle va aussi libérer Platon et Moustache en distribuant quelques caresses aux molosses, très amateurs et obéissants avec elle…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Jeu 1 Jan - 17:27

Depuis que Willem avait été rapatrié par la Croix Rouge aux hospices de Genève, Madeline était en quête de volontaire(s) pour poursuivre l'entraînement du Primus.
Mais ça ne se bousculait pas trop au portillon.
D'abord, parce que le Prieuré étant un cul de sac, il ne possédait pas de portillon.
Ensuite, peut-être était-ce parce que les gens n'étaient pas si fous que ça.
Le bouche à oreille fonctionnant... et ce malgré la perte regrettable d'une de ses oreilles, Willem avait fait colporter une étrange rumeur selon laquelle le duo Mad/Kiki était complètement ravagé du bulbe.
Madeline ne comprenait pas trop le bien fondé de cette rumeur, sachant que les bulbes, en plein hiver... ça ne fait pas trop de ravage dans le jardin du Prieuré.

Bref...

Il fallut donc trouver la parade pour que Kiki soit au top de sa forme le jour J, s'ils ne voulaient pas passer pour deux cons dès le premier tour.

C'est le  soir de Noël, en regardant la carcasse de dinde au pied du sapin qu'elle eut une idée lumineuse, notre illuminée.

Le sur-lendemain des fêtes, alors que Thomas dormait profondément et que Kiki entamait son quinzième tour d'échauffement, une charrette arriva au Prieuré.

Les deux molosses à ses côtés – Oui Madeline aime aussi les chiens... elle en posséda d'ailleurs un par le passé qui se nommait, et ça ne s'invente pas... Kiki.... Oui, un signe de Déos, certainement... - elle accueillit le livreur et lui montra où fixer sa cargaison.

Quand Kiki arriva, elle nota d'abord qu'il s'affinait de jour en jour, tel un bon fromage suisse, puis elle lui montra la nouvelle installation.


- Carcasses de meuh-meuh !

Notre « Rokiki » avait là de quoi travailler les coups de poings, les coups de pieds et les coups de boule !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 3 Jan - 20:34

Bigre, entre le clébard et le "Rokiki" (?), je suis verni sur ce coup-là Very Happy ?

Citation :
Madeline de bonne humeur exhibe devant un Kirkwood ébahi une carcasse de viande qui pend à une corde attachée à une solide branche horizontale, elle-même soutenue par deux solides poutres verticales enfoncées dans le sol.

la Madnifique a écrit:
- Carcasses de meuh-meuh !

- Ben, y’a point, c’estion installation digne des meilleurs tournoyeurs, à mon avis ! Félicitature, Mad, c’estions bô et rare comme romain comprenant ses erreurs et regrettant les perfidies papistes ! J’en avions les larmes aux yeux…

La pertinence de la remarque est bien sûr limitée par ce qu’a compris notre Lecteur, ce qui a déjà fait frémir notre Madnifique, mais ça fait toujours plaisir.
Plaisir de surcroît encore davantage freinée par l’application immédiate qu’en fait Kiki.
Il fonce à plusieurs reprises avec de l’élan, tête et épaules en avant comme s’il allait fracasser un mur. Les deux premières tentatives, sous les yeux éberlués de Madeline, sont sans conséquences graves, bien qu’évidemment ridicules, le Primus bousculant la carcasse sans lui faire trop de peine.
La troisième, au moment où Mad va enfin réussir à reprendre la parole pour hurler quelques remarques bien senties, s’achève sur une victoire de la carcasse qui intercepte Kirk en pleine course et le renvoie à moitié sonné en arrière.
Madeline se retient avec peine, les doigts crispés sur les yeux, et entreprend d’expliquer quelques bases fondamentales de physique à Kirkwood. Bien sûr, après cinq minutes où elle a l’impression qu’il comprend, elle constate qu’il n’en est rien et qu’il se conduit comme l’écolier de base et fait semblant en espérant un miracle.
Les enfants sont très proches de la mystique, c’est indéniable, même s’il n’est pas garanti qu’ils l’atteignent jamais…

Donc elle finit par lui faire une démonstration qui, si elle lui fait mal aux mains et penser qu’elle viendra s’entraîner discrètement elle-même plus tard, a l’indéniable avantage d’être immédiatement comprise. Et appliquée, avec succès s’il vous plaît !
Sentiment de plénitude. Rhâââââââââââââââââ, c’est pas toujours le cas, on se sent mieux !

Madeline quitte donc Kiki sereine après un certain temps pour ses différentes occupations, en particulier à l’avoyerie, car la gestion du port est pour le moins prenante. Mais au bout de quelques heures, un sentiment diffus de malaise s’insinue en elle, sans très bien savoir pourquoi. Rien de grave, mais comme un mauvais pressentiment. Quelque chose, quoi…
C’est en revenant à midi qu’elle comprend le pourquoi du comment.
D’une part, elle savait bien que Sanctus ne devait pas rester au Prieuré. Donc personne pour surveiller Kiki…
De l’autre, difficile d’ignorer longtemps qu’il y a un problème. Les tirs de couleuvrine s’entendent depuis les portes de Genève… Elle finit le trajet en quatrième vitesse et découvre l’horreur.
Commentée bien sûr par un Kiki réjoui, qui a donc installé un bâton à feu sur affût en face de l’installation à carcasses, qu’il troue avec régularité. Les deux molosses et les chats sont en paix, à côté des « restes » du « matériel » d’entraînement non loin, le bide doublé de volume.


- Ah ah ! Madeline ! C’estions madnifique ! Après quelques temps aux poings z’et aux petons comme que tu m’avions montré, j’avions testé mes lames z’et marteaux d’guerre, puis tenté d’autres logiques. Longtemps que je m’étions point entraîné à la couleuvrine !
Ah, par contre, j’avions d’jà terminé les carcasses, va falloir en commandé d’autres…

Silence lourd. Vite entrecoupé par un virulent :

- Naaaan ! Argh, pourquoi qu’tu voulions m’étrangler ?! C’estions entraînement ? Arghhhhhhh !

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Sam 3 Jan - 23:15

Son premier réflexe est bien évidemment de l'étrangler.
Mais là-haut, au quatrième cumulus en partant de la gauche, la voix retentit :


- Mâââ^^aââ^deline !!!! Pas touche à mon Kiki !

Autant dire que ça vous calme bien une voix pareille.

Elle respire donc un bon coup et balaie du regard l'étendue des dégâts.


- Te rends-tu compte du gâchis ? Toute cette viande... Ce demi-boeuf... Ce cochon... Ce tout petit agneau de lait... ouh qu'il était mimi lui... Mais que va-t-on en faire à présent ?

Quand elle se tourna vers Kiki, quelle ne fut pas sa surprise de le voir avec une pince dans une main et des cagettes dans l'autre.

- Kiki... Ce n'est pas raisonnable.
- J'estions d'avis qu'fassions la Cène ici, c'estions vendredi après tout... Traditionnalitude Mad !
- C'est pas faux... Mais ton régime, tous tes efforts ??? et... ma ligne ???
- Par God Tout puissant, j'estions jour de culte Mad...
- C'est pas faux...
- C'est la meilleure bouffe du monde aristotélitruc Mad...
- C'est pas faux... Bon... Mais demain, à fond l'entraînement hein ?
- Pour Sûr ! Pour Sûr !

Et la Mad fait quelques pas puis, demi tour digne d'un grand cabaret avec index pointé en avant.

- Oh oh Oooohhhhhhh
- YES !
- Woh Woh Wooh Wouuhhhhhh
- Baby, come on !
- Yeahhhhhhhh Yeahhhhh
- Et les merguez ? They 're ready girl ?
-Come on. Let's cook it gangster...


Et voilà... comme ça peut vite partir en couille avec ses deux-là et se transformer en un énooooorme barbecue !*

(Barbecue, parodie de « Femme like U » par Paral & Piped, œuvre protégée)

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Dim 18 Jan - 12:12

"Allez, qu'on en finisse."
C'était la petite phrase qui trottait dans la tête tandis qu'ils se rendaient à Morat.
Etait-elle de mauvais poil ?
Non, Mad n'est jamais de mauvaise humeur.
Juste déçue.
Juste fatiguée.
Juste trop, beaucoup trop fatiguée.

Se profilait à présent le tournoi auquel elle s'était inscrite.
Elle le ferait donc, du bout des poings, du tout petit bout de l'envie qu'il peut lui rester.
Car l'envie, c'est comme la neige au soleil, ça fond. Et quand il ne reste plus qu'une flaque, qu'elle soit d'eau ou de larmes, elle n'en reste pas moins liquide et froide.

Le Kiki, dans sa sphère bien à lui, ne devait pas se rendre compte que la Mad en avait plein le dos.
Et pourtant, sur son dos était fixé un gros sac contenant plein de provisions pour le feu de camp des Ambuleurs, "l'Ambul... aire de repos".

Moustache dans les bras, ils avançaient donc vers Morat... pour l'amour des coups, les vrais... pas les bas.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Jamais sans ma gousse
avatar

Messages : 3244
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Dim 18 Jan - 19:49

Madeline et Kirkwood taillaient la route vers Morat. Le lieu du tournoi de la Compagnie. Dans son petit monde, Kiki souriait, béatement, en communication sans doute avec Deos qui n’avait quand même pas mérité ça, mais passons…
Première remarque : ne sous-estimons pas le petit monde de Kiki. Certains vous diront qu’il est tartignole, dément, insupportable, mais on sait bien qu’il est fort vaste. La bonne opinion qu’il a de lui prend en effet une place considérable…
Second remarque : il a quand même un bon fond, même s’il est parfois très dur à trouver sous les couches innombrables de stupidité.

Ainsi n’avait-il mis que quelques heures à remarquer le mutisme de Madeline. Un record pour un être aussi égocentrique.
Il entonna donc finalement la chansonnette, en commençant bien sûr par la
profession de foi aristotélicienne réformée :

On vous passe la suite, car il en connaît beaucoup, mais coup de bol on vous passe aussi les détails.
C’est que Kiki a une voix de stentor. Non au sens où elle est belle, mensonge que même lui ne songe pas à entretenir. Mais par contre, elle est puissante et sert parfois d’unité de mesure des catastrophes… L’entretien des murs de l’église dite-cathédrale après les prestations chorales de Kiki correspond à un des plus gros postes de dépenses (après les murailles et le port quand même) de la fière cité de Genève.

Il a bien sûr commenté le sens des paroles, permettant ainsi à Madeline d’expérimenter le sentiment de la noyade à 400m d’altitude, record dont elle se serait bien passée.
Mais au fur et à mesure, il a bien senti une légère crispation chez son cobaye involontaire…
Résultat le soir à la halte, il se dresse brutalement devant elle, arbalète chargée au poing :


- Ah ah ! Ô Mad, tu devions t’étonner d’la merveillitude et curieuse arme que j’utilisions ? C’estions arbalète courte, fortement pratique pour combats de près.

Soupir de lassitude un brin pincé de la Madnifique.

- Kiki, je sais ce qu’est une…

- Oui, oui, j’entendions bien, mais quand même, prêtions moi toute ton attention que je t’expliquions avantages z’et inconvénients…

- Kiki…

- C’estions merveille ! Elle perforions armure de plate à 50 pieds !

- Kiki…

- Arme incomparable, qu’avions d’abord été interdite par concile de l’Église prétendument aristotélicienne de Rome en 1139…

- Kiki…

- Sans compter qu’les chevaliers françoys la méprisions si fort qu’ils la refusions aux leurs, expliquant sans conteste les si multiples défaites qu’ils subirent face aux Angloys en leurs guerres. J’téavions dit que mon daddy, mon popa estions anglois, Mad ?

- Kiki…

- C’qui bien prouvions not’supériorité d’aristotéliciens réformés…

- Kiki…

- Voilà qui nous f’ra ben gagner quelques manches en l’tournois, s’pas ?! Oui, t’avions questions, remarques, idées ?

- Kiki…

- N’hésitions point. J’voulions z’être à l’écoute de tous. Tu savions, en tant que Lecteur de Genève et même Pirmus inter pares, « évêque » comme disions les z’hérétiques romains, j’devions ben savoir écouter…

- Kiki…

- Oui, Madeline ?

- Tu la tiens à l’envers…

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 7122
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   Dim 18 Jan - 23:47

Quelques heures plus tard, après avoir servi une quarantaine de bières aux tournoyeurs de langue germanique venus s'abreuver autour du feu de l'Ambul... aire de repos, Madeline alla rejoindre Kiki sous la tente baptisée pour l'occasion "Chez God tout puissant".

- Kiki ? Regarde !

Et elle déploya devant lui un immense filet de pêche.

- C'estions point l'moment d'aller pêcher la rascasse et la morue Mad...
- Hum.... Réfléchis bien à ce que tu dis...


Et il réfléchit... et finit par lâcher un...

- Oooohhhhhh !!!!!
- Hé hé....
- Alors là j'estions dire Yes !
- Vi vi...


Et tandis que dans les tentes voisines, ça s'essayait à faire des clés, des upercuts ou que ça prenait l'apéro...
A la tente "Chez God tout puissant", c'était plutôt dans le style Madglator.

Mais devenir rétiaire ne s'improvise pas...
Couchés au sol, complètement emmêlés dans les mailles, le ton commençait à monter.


- C'est malin ça... Et maintenant on fait quoi ? Je parie que tu n'as même pas de couteau... Et nous ne sommes pas dans le secteur de vente de Machete. Ben bravo Kiki... Non mais regarde-nous, saucissonnés là par terre ! Fais quelque chose ! FAIS QUELQUE CHOSE !

Et que fit Kiki ? Ben... il chanta... Fort... très fort... et entre chaque couplet, on pouvait entendre une Mad gueuler : LIBEREZ MOI !!!!!!!

Mais sinon, ils étaient prêts pour les combats, n'en doutez surtout pas !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] A Morat, par amour des coups !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] A Morat, par amour des coups !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Roch Voisine - sauf si l'amour s'évapore
» parfait amour et perfect haze
» bebe d amour
» les poignées d'amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: