Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5092
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   Dim 14 Déc - 9:30

Grande Chronique de l'Aristotélité vue depuis Genève - édition du 20 mai 1465


  • Il y a fort fort longtemps, Dieu crée Genève et le monde autour. Il situe les sources de la Méditerranée à Genève.

  • 1328 : Mort de Charles IV le Bel, le dernier fils de Philippe IV et dernier Capétien direct. Faute d’héritier mâle, la couronne revient à son cousin germain Lévan Ier de Normandie, qui inaugure une nouvelle dynastie. Mais les querelles de succession vont déclencher la guerre de Cent-Ans.

  • 1337 : La guerre de Cent Ans débute par une querelle féodale classique : le roi d’Angleterre Edouard III est le petit-fils de Philippe IV le Bel, alors que Lévan Ier de Normandie est simplement son neveu. Les hostilités s’engagent lorsque Edouard III refuse de prêter hommage pour ses terres de Guyenne et revendique la couronne de France.

  • 1346 : La victoire anglaise de Crécy ouvre la série de désastres pour les armées françaises.

  • 1347 : Calais tombe aux mains des Anglais.

  • 1451 : Jean II le Bon succède à son père Lévan Ier. Son règne sera l’un des plus sombres de l’histoire de France.

  • 1356 : Le Prince Noir (le prince de Galles, fils aîné d’Edouard III) dévaste l’Aquitaine, remporte la victoire de Poitiers et fait prisonnier Jean II le Bon.

  • 1356-1358 : Profitant de la captivité du roi, Étienne Marcel, prévôt des marchands de Paris, se rebelle contre l’autorité du Dauphin (futur Charles V) et établit une véritable dictature dans la capitale avec l’appui des Anglais. Il perd la vie dans l’aventure.

  • 1360 : Par le traité de Bretigny, le Dauphin cède au roi d’Angleterre le quart sud-ouest du royaume : Guyenne, Quercy, Rouergue, Périgord, Agenais, Poitou, Saintonge. Création du franc, monnaie destinée à payer la rançon de Jean le Bon. Cette pièce porte l’effigie d’un chevalier « franc », qui veut libre, alors que le roi est prisonnier des Anglais.

  • 1364 : Mort de Jean II le Bon, son fils Charles V est couronné roi de France. Son règne coïncide avec une phase de reconquête.

  • 1370-1380 : Le connétable Bertrand du Guesclin, originaire de Bretagne, entreprend une guerre de harcèlement contre les Anglais et remporte une série de victoires presque ininterrompue. A la mort de Charles V le Sage, tous les territoires perdus ont été repris, hormis quelques places fortes dépourvues d’arrières-pays comme Calais, Bordeaux ou Cherbourg.

  • 1380 : Mort de Charles V, son fils Lévan II, âgé de deux ans, lui succède. La régence est assurée par ses oncles.

  • 1382 : Achèvement de la Bastille, citadelle destinée à protéger l’est parisien.

  • 1384 : Philippe le Hardi, oncle de Lévan II, constitue sur ses terres une nouvelle puissance à échelle européenne qui rivalisera avec le royaume de France.

  • 1393 : Philippe le Hardi, et Louis d’Orléans, autre oncle de Lévan II, se dispute la réalité du pouvoir. Si la situation extérieure connait une accalmie, la politique intérieure, en revanche, va vivre pendant trente ans au rythme des complots et des luttes fratricides.

  • 1407 : Jean sans Peur, fils de Philippe le Hardi, fait assassiner son rival Louis d’Orléans. C’est le début de la guerre civile entre Armagnacs, partisans de la victime et Bourguignons, partisans de l’assassin.

  • 1413 : Les Cabochiens font régner la terreur à Paris. Ces bandes armées, commandées par le boucher Simon Caboche et plus ou moins bien contrôlées par les Bourguignons de Jean sans Peur, annoncent les « Écorcheurs », qui ravageront la France dans les années 1430-1440.

  • 1415 : Profitant de l’opposition entre Armagnacs et Bourguignons, le roi d’Angleterre Henri V rouvre les hostilités et s’empare d’Harfleur, dans l’estuaire de la Seine. Le 25 octobre, ses troupes disciplinées écrasent la chevalerie française à Azincourt. Au cours des années suivantes, les armées du roi de France sont chassées de Paris et repoussées au Sud de la Loire.

  • 1419 : Jean sans Peur est assassiné sur le pont de Montereau par des serviteurs du Dauphin (futur Lévan III). Cet acte conduit son fils, Philippe le Bon, à s’allier avec les Anglais. Le parti Armagnac devient alors le principal soutien de l’idée national et donc du roi et du Dauphin.

  • 1420 : Le traité de Troyes, qui résulte d’une entente entre Henri V, Philippe le Bon, déshérite le Dauphin et promet les trônes de France et d’Angleterre au futur Henri VI. Les légiste de France dénoncent ce traité, argumentant le fait que Lévan II soit toujours vivant et que sa succession ne se fera qu’au premier prince sâcré.

  • 1429 : Alors qu’Orléans est sur le point de tomber et de livrer aux Anglais la France méridionale, une lorraine de dix-sept ans se rend à Chinon pour solliciter un entretiens avec Lévan II et le Dauphin. Ainsi commence l’incroyable épopée de Jeanne d’Arc. La Pucelle délivre Orléans en Mai et fait sacrer le Dauphin en présence du roi à Sainte Menehould le 17 Juillet. Cet acte, qui rappel les premiers sacrés des Capétiens où les pères faisaient sacrer leurs fils aînés de leurs vivants, marque une volonté de continuité de la monarchie française dans le cas où Lévan II viendrait à disparaître.

  • 1430 : Tandis que Lévan II privilégie la diplomatie aux dépends des opérations militaires, la Chevauchée de Jeanne se termine : elle est faite prisonnière par les Bourguignons à Compiègne au mois de Mai, et livrée aux Anglais en Novembre.

  • 1431 : Transférée à Rouen, Jeanne d’Arc est jugée par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, par l’inquisiteur Jean Lemaitre et par d’autres Français partisans de la monarchie anglaise. Elle est brûlée vive le 30 Mai sur la place du Vieux-Marché. Son intervention aura été déterminante sur le cours de la guerre de Cent Ans qui tourne désormais à l’avantage des Français.

  • 1435 : Sentant le vent tourner, Philippe le Bon, conclut avec Lévan II le Traité d’Arras, qui met fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

  • 1436 : Maîtres de la Normandie, à l'exception du Mont-Saint-Michel, les Anglais renforcent leur autonomie en rétablissant l’Echiquier (Cour de Justice) à Caen et en y fondant une université (1442). Mais ces tentatives n’empêcheront pas la province d’être facilement rattachée à la France.

  • 1440 : Procès et exécution de Gilles de Rais, ancien compagnon de Jeanne d’Arc, qui s’est rendu coupable de magie noire et de l’assassinat de 200 à 300 enfants.

  • 1450 : Bataille de Formigny, victoire de l'armée française et de l'armée du duché de Bretagne sur l'armée anglaise.

  • 1451

    • 28 janvier 1451, première élection ducale des Royaumes : "Servons la Champagne" (SLC) : 41.4% -->5 sièges


  • 1453 / 2005

    • 1453 : Bataille de Castillon, La guerre de Cent Ans s’achève par une victoire totale de Lévan II. Le roi meurt quelques semaines plus tard, son fils Lévan III lui succède.
    • 3 février 1453, Le Périgord-Angoumois (PA) devient province française (il prendra le nom de Périgord sour le règne de Vonafred). Héraklius premier régent.
    • 19 septembre 1453 - 09 octobre 1453 : Bataille de Compiègne (Artois/Champagne)
    • 18 novembre 1453, Première Charte du Royaume de France, par Lévan III.
    • 5 décembre 1453, le Languedoc devient province française, Thierry54270 en est le premier régent.


  • 1454 / 2006

    • Janvier 1454 - 08 février 1454 : La Fronde de 1454 (Champagne, Artois, Normandie, Berry, Bourgogne...)
    • 7 avril 1454, démission de Biquette, Grand Maitre de France, il sera fait Prince de Condé le 22 avril.


  • 1455 / 2007

    • 5 février 1455 Juju, Prince de Fontainebleau devient Grand Maitre de France sous le règne du Roi Lévan III.
    • 4 Juillet 1455 : Signature du Concordat dit de Paris, entre la France de Lévan III et sa Sainteté le Pape Eugène V.
    • 18 août 1455, la Guyenne devient province française, Izara régente.
    • 19 octobre 1455, prise de Dijon par les compagnies Finefond, des Chimères, des Malandrins et du Lion de Juda.
    • 29 novembre 1455, Armoria de Mortain, Duchesse de Saulieu, Princesse de France, nommée Grand Maitre de France par Lévan III


  • 1456 / 2008

    • 7 janvier 1456, déclaration d'Indépendance de la Confédération helvétique.
    • Montpellier (ouverture de la capitale le 26 février 1456)
    • Périgueux (ouverture de la capitale le 4 mars 1456)
    • Début avril, à l'appel de Rome contre les réformés genevois, les armées croisées se rassemblent sous le commandement des capitaines Hans Hoggendaffen et Lothilde Adams de Mélincour.
    • 10 avril 1456, le Cardinal Camerlingue Guillaume de Lorgol ordonne le siège de la ville.
    • 11 avril 1456, l'armée suisse des Bocans, commandée par le capitaine Wahl, est taillée en pièce dans les faubourgs de Genève en tentant de rompre le siège. L'armée suisse Aries dirigée par Mariamagdalena, connait le même sort quelques jours plus tard.
    • 12, 13, 14 avril, assauts croisés infructueux. Le siège s'enlise.
    • 21 avril 1456, l'avoyer de Genève, Petitced, qui menait les négociations avec les assaillants, est assassiné par Yohann65, le curé de Genève, rallié aux croisés.
    • 24 avril, pour en contrôler les accès, une armée croisée entre par négociation dans les murs de Genève sans en renverser le gouvernement. Fuite de Yohann65. Guillaume de Lorgol, jugé trop belliqueux par ses pairs, quitte ses fonctions de Camerlingue.
    • 30 avril 1456, de guerre lasse, la dernière armée croisée quitte Genève sans avoir fauché les sectateurs réformés du Lion de Juda.
    • 21-18 avril 1456 l'Armagnac & Comminges (A&C : régent Fauville), le Béarn (régent : Juju), la Gascogne (régent : Lothaire_de_cassel), le Rouergue (régent :  Daresha) et Toulouse (régent : Knightingale) deviennent provinces françaises.
    • 15 mai 1456. Promulgation du décret dit du Jour des Humbles.
    • Guerre pour la Navarre (Béarn, Gascogne)
    • Juin 1456 : Partage de la Guyenne (A&C, PA, Guyenne) > Guerre d'Aquitaine
    • 25 Août, décès de la Reine de France, Catherine-Victoire d'Apperault.
    • 20 novembre 1456. Le Simultaneum, décret organisant l'usage partagé et apaisé de l'église Saint Pierre de Genève, dite cathédrale, entre en vigueur à Genève.
    • 7 décembre 1456, la République de Genève ratifie l'édit des routes et des chemins qui délimite son territoire souverain.


  • 1457 / 2009

    • 10 janvier 1457, le juge confédéral devient bourreau des verdicts des juges des cantons, la cour de justice de la République de Genève devient pleinement souveraine.
    • 16 janvier 1457, premier tournoi de Genève.
    • Bordeaux (ouverture de la capitale le 8 février 1457)
    • Auch, Mont-de-Marsan, Pau, Rodez, Toulouse (ouverture des capitales le 17 février 1457)
    • 13- 24 février 1457 - avril 1457 > Guerre Gascogne/Guyenne
    • 17 février, proclamation de la République de Pontarlier par son maire Arcas. Des volontaires genevois affluent dans la cité jurassienne rapidement assiégée par la chevalerie comtoise.
    • 19 février, Bataille des barques. Les républicains pontissaliens refluent vers Grandson en bon ordre.
    • 26 & 27 mars 1457, Bataille du Pont-trop-loin, l'armée franc comtoise de l'Ost Parangon et l'armée fribourgeoise Sicut Aquila, commandée par le capitaine Zefamousmitch, repoussent et débandent l'armée du Salut du capitaine Gromukus qui tentait de rétablir la République à Pontarlier. Mort d'Arcas et fin à l'expérience républicaine à Pontarlier.
    • 11-20 avril 1457 : Guerre Guyenne-Périgord
    • mai 1457 : Guerre civile en Gascogne et débordement en Guyenne (Gascogne, Guyenne, Memento Mori, Le Cartel etc.)
    • 9 mai 1457, issue de la compagnie des Renard, l'armée franche "La Desembarranta", s'empare de Labrit en Gascogne.
    • 27 et 28 mai 1457, sixième tournoi de Genève. Le premier gros.
    • 8 juillet 1457, traité de paix entre les duchés de Gascogne et de Guyenne.
    • 28 juillet, la chancellerie genevoise demande vainement l'extradition de son ancien curé, assassin de Petitced, l'avoyer du siège de 56, au Comté du Béarn où il vit paisiblement et défroqué. Requête renouvelée le 8 septembre sans plus de succès.
    • 25-28 août 1457, une ambassade genevoise est reçue en grande pompe au château de Dole. "Paix de Dole"
    • 14 septembre 1457, le maire de Genève, Nicbur, annonce un ultimatum de 15 jours aux autorités béarnaises. Début octobre, il déclare la guerre au nom de Genève et accorde le 16, à Meliandulys, capitaine de la Compagnie des Reîtres Suisses, une lettre de marque l'autorisant à mener la guerre en Béarn, pour Genève.
    • 31 octobre, après avoir traversé les Pyrénées pour contourner les défenses béarnaises, les genevois, passant par Roncevaux, échouent à renverser le conseil de Pau.
    • 28 novembre, le château béarnais est pris. Les soldats genevois se rendent maîtres de tout l'inventaire comtal, pour une somme équivalant à environ 60'000 écus.
    • 24 décembre 1457, 4 armées croisées menées par la Grand Maître de France, Armoria de Mortain, venues de France à l'Appel de l'Eglise de Rome, entrent en Franche Comté et se dirigent vers Genève.
    • 27 décembre, l'avoyère de Genève, Rgmax, ordonne la capitulation de sa cité sans combattre, somme ses soldats en Béarn de déposer les armes et entame des discussions directes avec le Comté du Béarn.


  • 1458 / 2010

    • 12 janvier 1458, par la voix de leur capitaine, Meliandulys, les soldats genevois en guerre dans le Comté du Béarn, rejettent l'autorité de leur cité et forment un gouvernement en exil.
    • 27 janvier 1458, la comtesse béarnaise Agnès Adélaïde de Dénéré de Saint Just signe le bannissement du curé assassin. Les soldats genevois rejoignent la cité réformée de Montauban en Guyenne.
    • 21 avril 1458, la République de Genève déclare la liberté de commerce sur ses marchés.
    • 22 Avril 1458, traité de paix entre le Comté du Béarn et la République de Genève.
    • 1er juin 1458, Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre.
    • 10 juin 1458, Nicbur et Ange_Déchu, deux négociants en poissons genevois, sont mortellement blessés par l'armée savoyarde d'Azalée de Sparte. Accusés d'avoir eux-même attaqué l'armée, ils sont mis en procès par la cour de justice de Chambéry et condamnés. Indignation à Genève, l'incident conduit aux évènements du 11 décembre 1458.
    • 26 et 27 juin 1458 : 7ème tournoi de Genève.
    • 23 Septembre 1458 : démission d'Armoria de Mortain du poste de Grand Maitre de France, elle devient Princesse de Chantilly.  Mariealice d'Altérac devient Grand Maitre de France.
    • Le 29 Novembre 1458, après trois jours passée à Aix-En-Provence et un jour après la prise de la Mairie, l'armée "Amesha" commandée par le capitaine Caleblost prend d'assaut le Château Comtal de Provence et forme un conseil de guerre.
    • 30 novembre 1458 : L'Acte et la puissance, abdication du Roi de France Lévan III. Mariealice Grand Maître de France, assure la Régence.
    • 11 décembre 1458 : Déclaration de guerre de la République de Genève au duché de Savoie.
    • 19 décembre 1458 : Conquête d'Annecy par la République Genève
    • 31 décembre 1458 : SMI Alveran élu Saint Empereur


  • 1459 / 2011

    • 19 janvier 1459 : Reconquête d'Annecy par les savoyards
    • 27 janvier 1459, conquête de Genève par les troupes du cardinal MrGroar qui place la ville sous l'autorité directe de l'Eglise de Rome.
    • Février 1459, pillages de Belley, Saint Claude et tentative de pillage de Chambéry par les genevois.
    • 23 février 1459, les armées savoyardes et franc-comtoises se retirent de Genève
    • 12 mars 1459 : Trêve entre le duché de Savoie et la République de Genève.
    • 16 mars 1459, bataille de Sion, "l'armée du Bonheur" commandée par le genevois Cendres, défait l'armée croisée romaine du capitaine Namaycush, ultime protecteur du cardinal MrGroar. Les genevois reprennent le contrôle de leur cité quelques jours plus tard.
    • 7 Juin 1459, L'armée de l'Ordre Teutonique dirigée par le Grand Maître Makcimus et l'armée de l'Ordre du Tau dirigée par Monseigneur l'évêque Tibère de Montefeltro, entrent dans le canton de Genève dans le but proclamé de réduire l'hérésie réformée et de détruire deux armées genevoises, respectivement commandées par les capitaines Thoros de Myr et Edward Teach. La milice genevoise, l'armée de l'Edelweiss ainsi que la Sicut Aquila fribourgeoise défendent les murs. Michel Blair, le capitaine de la Sicut Aquila, tombe au combat après avoir tué celui qui avait osé molester sa sœurette.
    • 10 Juin 1459, bataille de la grosse Rouste devant Genève, les armées croisées sont rossées par les suisses. C'est un massacre. On compte plus de 60 victimes. Les deux capitaines de l'Eglise sont mortellement blessés dans l'assaut et leurs armées mises en déroute.
    • 11 juin 1459, chevauchée du capitaine Wahl  de l'armée des bocans, qui détruit une armée bretonne, venue en renfort, sur le nœud franc-comtois du col de la Faucille.
    • 27 juin 1459, deux armées tourangelles et l'armée royale menée par le prince Namaycush, capitaine de la Reine, entrent dans le duché du Berry, début de la Guerre du Ponant.  
    • 28, 29 et 30 juin 1459, siège de Bourges et annexion des mines berrichonnes.
    • 3 juillet, le duché du Bourbonnais-Auvergne entre officiellement en guerre contre le duché du Berry.
    • 6 juillet, le duché de Bourgogne rentre officiellement en guerre contre le duché du Berry.
    • 6 Juillet 1459 : Charte du Royaume de France dit : Code Béatrice.
    • 16 juillet 1459 : Mort de SMI Alveran
    • 12 Août 1459 : SM Nébisa de Mallemort, Reine de France.
    • 22 août 1459 : SMI Raboude élu Saint-Empereur
    • 21 et 22 octobre 1459, IXème tournoi de Genève.


  • 1460 / 2012

    • 12 Février 1460 Promulgation de la nouvelle Grande Charte du Royaume de France, sous le règne de SM Nébisa.
    • 29 Mars 1460, SM Vonafred de Salmo-Salar, Roi de France
    • 29 mars 1460 : Mort de SMI Raboude
    • 3 mai 1460 : SMI Adala Borgia élue Saint-Empereur
    • 23 mai 1460 - Août 1460 - Toulouse. Guerre des comes Erik et Logann. Elle y voit les puissants seigneurs de France et Namaycush, le duc de Pontoise, frère du roi Louis-Vonafred, venu faire l'arbitre dans le conflit fratricide.
    • juin 1460, des suisses en Hispanie, campagnes barcelonaises.
    • 18 juin, l'armée croisée "Cor una et anima una" dirigée par Istar.333, stationnée en Franche Comté et portant oriflamme aux couleurs du Bourbonnais-Auvergne détruit sans préavis particulier les deux étendards genevois dressés devant les remparts de la cité lémanique, "l'Alea Furor" du capitaine Thoros et "Mes qu’un exercit" du capitaine Edward_Teach.
    • 9 juillet 1460. Pillage de Dole en Franche Comté par une compagnie menée par Isabeau, une aventurière française, et deux réformés notoires, Falco de Cartel et Izaac Dusalève, qui lance son fameux "rappel du 18 juin".
    • 27 septembre 1460 fin de la Guerre du Ponant (traité de l'Aventin)
    • 26 Octobre 1460 mort de SM Vonafred Roi de France, Dotch devient Régente de France.
    • 2 et 3 novembre 1460, Xème tournoi de Genève.
    • 22 novembre 1460 : Mort de SMI Adala Borgia
    • 26 Novembre 1460 SM Eusaias de Blanc-Combaz, Roi de France
    • Eusaias mène la guerre contre l’archiduc d'Anjou qui se réclame souverain. Chevauchée du capitaine angevin Thoros à travers le DR jusque sous Orléans. Retraite puis défaite de celui-ci en Bourgogne.
    • Début des tensions diplomatiques entre Rome et la France, le 12 décembre 1460 (allégeance de Falco. duc de Touraine à la fin du mandat de Vonafred, et couple royal excommunié).
    • décembre 1460, Prise de Mende par le Lion de Juda. Le pape Innocent est arrêté, jugé et empalé. L'Eglise parle du massacre malheureux d'un père Noël anonyme.
    • 26 décembre 1460, apparition de la fièvre d'Alexandrie à Marseille et Aix, châtiment divin en réponse aux mensonges de l'Eglise, n'en doutons pas.
    • 27 décembre 1460 : SMI Fenthick élu Saint-Empereur


  • 1461 / 2013

    • 5 janvier, le pseudo Pape Innocent VIII reconnait officiellement Eusaias de Blanc-Combas, élu Roi de France, comme Anti-Roy et Sicaire démoniaque au service du Sans-Nom, lui déniant tout droit à régner sur le peuple aristotélicien du Très Aristotélicien Royaume de France.
    • Dans la guerre entre le Roi de France et l'Archiduc d'Anjou, Craon est prise et donnée au comté royal du Maine, La Flèche au duché d’Alençon. Le 8 janvier, Saumur est conquise par l’Ost du roi, faisant d'Angers le dernier relief de ce qui fut le fier duché d'Anjou.
    • Guerre civile en Bourgogne; royalistes vs papistes, le 9 janvier 1461, les compagnies Teutoniques campent dans les faubourgs de Dijon. Cet Ordre Militaire Religieux s’en est venu depuis la Franche Comté dans l’Empire, agréée par Rome, l’Empereur Flavien-Charles Galanodel, dict Fenthick et le Franc-Comte Kalvin. De quoi provoquer l’hire du roi de France qui, réfutant tous les « prétextes de Sa Majesté Impériale », rappelle à l’Empereur qu’il récoltera ce qu’il seme.
    • Le 12 janvier, le duc de Bourgogne Alexandre Olund, qui refuse de prêter allégeance au roi de France élu, Eusaias de Blanc-Combaz, est renversé par les armées royales d’Aryanha Farnese et Angélique de la Mirandole.
    • 13 janvier, la peste et dix armées royales sont sous et sur les murs d’Angers.
    • 14 janvier 1461, appel de Rome à la croisade contre le Roi de France,
    • 15 janvier 1461, suivant en cela les prescriptions de l’Eglise de Rome,  Riwenn de Castel Vilar, Comte d'Armagnac, Rozenn Caillavet, Duchesse de Gascogne et Comminges et Azilize d'Herbauge, Comtesse du Béarn ont annoncé qu’ils ne se reconnaissaient plus vassaux du Royaume de France.
    • 16 janvier 1461. Déclaration d'indépendance de la Navarre.
    • 26 Janvier , la compagnie Fatum, sous étendard helvète, franchit la frontière sud de la Lorraine et se dirigea droit vers Vaudemont, au cœur de la Lorraine, massacrant sur son passage défenseurs et voyageurs sans distinction ni sommation. Après une journée aux portes de la ville, l'armée investit celle-ci et en prit le contrôle, avant de la déclarer ville franche.
    • 28 janvier, une troupe de brigands, répondant au nom de Corleone, attaque Toul en Lorraine et pille la ville.
    • février 1461, l'armée de brigands du nom de Fatum quitte les terres lorraines, face à l'approche de deux armée alliées de la Lorraine pour se réfugier en Artois.
    • 27 février 1461 : Mort de SMI Fenthick Ier.
    • 4 Mars 1461 Jade de Sparte, Régente du Saint Empire Romain Germanique envoie une missive au Roy de France, Eusaias de Blanc Combaz ainsi qu'à Son Éminence le Cardinal Uriel et se  propose comme médiateur entre la Couronne de France et Rome.  Les armées de l'Eglise "Deus Manum Ducit" et "Ne craint que Dieu", battant pavillons impériaux, sont démantelées dans le calme.
    • Mars 1461 - juillet 1461 : La Campagne de Navarre (France, Guyenne, Toulouse ; Gascogne ;  Navarre : Béarn, A&C, Aragon etc.)
    • 14 mars 1461, l'armée savoyarde "des 7" du capitaine White se présente devant les remparts genevois et repart le lendemain.
    • 16 mars 1461, sur le lac de Genève, le Rodina, foncet du capitaine provençal Herrick, est coulé par le "Saif Al Assad" genevois du capitaine réformé Méliandulys.
    • Pontarlier, le 25 mars et Lörrach le 31 Mars, tombent sous les assauts de la compagnie Fatum.
    • 27 mars, à Langres, c’est une bande de brigands se revendiquant eux aussi de Fatum installe un des leurs dans sur le siège de maire.
    • 2 Avril, c’est Autun qui cède sous les assauts d’un groupe appartenant à la guilde susnommée.
    • 3 avril 1461, le même vaisseau de guerre quitte le port de Genève pour arraisonner les navires impériaux, en saisir les cargaisons et les envoyer par le fond. Le 4, la puissante caraque de guerre coule le « Savoyard » du capitaine Vicomtest, qui naviguait sur le lac de Genève. Le 5, elle ajoute à son cursus honorum le « Saint Erasme » du capitaine Maitremars et le «la flèche» du capitaine Eden*, dans le petit bassin du port de pèche de Belley sur le Rhône.
    • 4 avril 1461 : SMI Ludwig_von_frayner élu Saint-Empereur
    • 6 avril, l'Empereur nouvellement élu laisse sept jours à la République de Genève pour réparer les préjudices causés.
    • 14 avril, la ville comtoise Saint Claude reçoit la visite de l'armée "Lion de Juda" commandée par la sicaire Leamance qui procède elle-même à une livraison de poissons à la mairie franc comtoise.
    • 18 Avril, la ville comtoise reçoit une nouvelle visite. L'armée "L'Eldorado" commandée par Santiagoriccardo ainsi que les armées "Fatum" et "Fatum II" commandées respectivement par Dida et Jerominus, se présentent aux portes de la ville, battant également le pavillon genevois.
    • 21 Avril, Honorine, évêque de Genève, est reconnue coupable de Crime contre le Peuple de Genève.  L'accusé ayant pris la fuite et dans un contexte agité, la peine n'est pas appliquée.
    • 23 avril 1461 : Déclaration de guerre de l'Empire à la République de Genève. Le même jour, les compagnies Fatum et Eldorado, récemment agréées par Genève, prennent le château de la Bourgogne.
    • 24 avril, les armées impériales "Alba Stella", dirigée par Ollowain27, et "Caeruleus Stella" commandée par Lestad, sont signalées dans le canton de Schwyz.
    • 28 avril 1461 : Prise de Genève par l’armée "Gladiustorum", portant oriflamme de la principauté de Mayence, commandée par Comyr, et "l’armée des 7", portant oriflamme savoyard, commandée par White, vice-maréchal impérial. Annexion de la cité à la Savoie.
    • 2 mai, dans le but d’aller au devant des intentions de l’Empire et d’éviter le combat, le château helvète tombent entre les mains de l’armée Sicut Aquila, dirigée par Michel Blair, capitaine fribourgeois. Le conseil des XII, jugé trop favorable à Genève est renversé, les agréments retirés aux armées Fatum et Eldorado. Des voix suisses s’élèvent et parlent de trahison et dénoncent un complot fomenté par Gaia, maire de Fribourg.
    • 4 mai 1461 : Prise de Fribourg par les armées ludoviciennes et établissement d'un conseil de Guerre impérial en Helvétie.
    • 22 et 24 mai, des convois de dignitaires impériaux italiens transportant d’importants volumes de richesses et de marchandises sont interceptés dans les cols alpins par des combattants au service de la cause helvète. Guerre d'escarmouches en Helvétie.
    • 31 mai, Genève est séparée de la Savoie et devient franc comté impérial après que la liste genevoise ait emporté 39,4% des suffrages lors des élections ducales savoyardes du 16 mai.
    • 25 Juin 1461 décès de SM Eusaias, Gnia Reine consort devient Régente du Royaume de France.
    • 25 juin 1461 : proclamation impériale annonçant la fin de la guerre contre Genève.
    • 27 juin, début de la chevauchée de deux armées hétéroclites, « DTC » et « Deo Volonte », composées de patriotes helvètes, de genevois, de cavaliers de l'Hydre et quelques pousse-rapières de fortune, sous agréments berrichons.
    • 11 juillet, révolte genevoise. Le gouverneur impérial Valzan de Louvois est blessé, son armée détruite.
    • 16 juillet, reprise de la ville par les troupes impériales.
    • 22 Juillet 1461 SM Nicolas_di_Firenze, Roi de France sous le nom : Nicolas.1er
    • 5 août, prise de Bourg-l‘Empire par l’armée « DTC » de l’amiral Fernand,
    • 6 août, prise de Belley en Savoie par l’armée « Deo Volonte » de la capitaine genevoise Cameliane, qui, rapidement assiégée par trois armées impériales - l’armée italienne "Order of the Nemesi-Semper Fidelis", dirigée par le condottiere et controversé général de l’Empire, Marquis Margab, l'armée savoyarde "Dracones Alpinorum", dirigée par le capitaine Hasdrubal de Pendragon et l’armée "Comté Imperial de Genève" dirigée par le capitaine génois Edmondo, évacue rapidement la ville et disperse son armée.
    • 10 août, les genevois se révoltent contre le gouverneur militaire impérial Valzan et reprennent le contrôle de leur cité.
    • Du 10 au 15 août, l’armée « DTC » résiste à 40 contre 100 à 5 armées impériales et française, leur navrant moult capitaines.
    • Le 16 août, les impériaux entrent enfin dans Bourg, tuant un milicien savoyard étourdi, tandis que la DTC démobilisait entre Bourg et Mâcon, permettant aux rescapés de se disperser dans l’ordre et le calme et d’échapper ainsi à la furie vengeresse des soldats impériaux. Selon une source "genevoise", les morts et blessés côtés Empire et Français sont estimés à 55, dont 5 des principaux capitaines impériaux.
    • 14 août, le capitaine Wahl, général de l’armée suisse des Bocans, entre dans les murs de Genève avec l’accord de son gouverneur et maire issu de la révolte du 10 août, Benedict Lafamine. La cité helvète est rattachée à la Confédération helvétique, suivant en cela sa mine d’or de Nyon, annexée la veille.
    • 25 août, l’Empereur Ludwig Ier dans son armée "Leo Hollandicus | Pro Gloria et Patria" commandée par Findecano, est aux portes de Fribourg, siège de la diète helvétique.
    • 15 septembre 1461, prise et pillage de Konstanz, dans le duché d'Augsbourg, la ville abrite le tombeau de l'impératrice Adala Ière, elle tombe entre les mains de routiers semblant être menés par des aristotéliciens réformés de confession anabaptistes qui exposèrent publiquement leurs griefs contre Sa Majesté Impériale Ludwig Ier.
    • 1er octobre 1461, l’hôtel de ville de la bonne cité d’Annecy dans le duché de Savoie est investi et pillé par une soldatesque bigarrée menés par le capitaine Adrian. Le routier fait proclamer en gargote savoyarde que l’assaut était une réponse légitime aux « insultes » proférées par l’Empereur Ludwig à l’encontre de sa Provence chérie
    • 10 octobre 1461, bataille de Genève entre les armées du Comte de Genève, Enzo de Montbray-Sempère , l’"Ab Origine Fidelis" dirigée personnellement par ce dernier et l'armée "Comté Imperial de Genève" dirigée par Filippone, et celle des suisses, "La Camysole genevoise" commandée par Cameliane. Les armées impériales sont, détruite pour la première, repoussée pour la seconde.
    • 13 octobre 1461, bataille de Saint Claude entre l'armée "Comté impérial de Genève" du capitaine impérial Filippone de La Spezia, condottiere génois, et l'armée "La Camysole genevoise" de Caméliane. L'armée impériale est détruite.
    • 24 octobre 1461 : Mort de SMI Ludwig_von_frayner
    • 21 novembre 1461, SMI Comyr de Wettin est élu Empereur au premier tour de l'élection.
    • 3 décembre 1461, L'Empereur abroge le traité d'Hayange, signant la fin de l'éphémère Comté de Genève.
    • 8 décembre 1461, exécution par le tribunal d'Augsbourg de trois soldats genevois ayant pris part à la prise de Konstanz.
    • 18 décembre 1461, exécution par le tribunal de Genève de trois soldats notables impériaux tombés au combat lors de la bataille de Genève, en mesure de rétorsion aux exécutions du 8 décembre.


  • 1462 / 2014

    • 23 janvier 1462, éviction d'Honorine de l'évêché de Genève par l'armée "Coup d'chiffon" dirigée par Kartouche, mandaté par l'avoyerie de Genève. Elle est remplacée par Léamance comme "épousseteur de la cathèdre de Genève" chargée de mettre en place à la cure les représentants des deux communautés orthodoxe et réformée en alternance.
    • 31 janvier - 9 février, XIIème tournoi de Genève.
    • 2 février, mort de SM Nicolas Ier dans l'indifférence générale. L'annonce de son décès n'est publié que 20 jours plus tard par l'AAP.
    • 5 février 1462, application du verdict du 21 avril 1461 à l'évêque Honorine. Dix jours de prison et de 500 écus d'amende.
    • 1 mars 1462, prise de l'avoyerie de Genève par une bande comtoise commandée par Mgr. Aristokolès, Primat du Saint Empire et cardinal-archevêque de Besançon, et composé de partisans de Leif de Dumb von Sparte, roi de Lotharingie. Starkel, un riche comtois, prend la tête de l'avoyerie.
    • 2 mars 1462, démission de Starkel, laissant vacante l'avoyerie.
    • 3 mars 1462, prise de l'avoyerie par l'armée "Les Loups Gardiens de Saint Claude", dirigée par Sarani et portant étendard comtois. Le même jour, Jean de Cetzes est élu roi de France.
    • 4 mars 1462, mise en ville franche de Genève par l'armée de Sarani.
    • 24 mars 1462, Proclamation du canton de Schwyz qui en appelle à la Confédération Sacrée et déclare hors la loi, « la chienne opprimante Sarani de la Fiole Ébréchée dit «la Folle», maîtresse d’Asmodée, le cochon étranger Starkel l’auto-proclamé Saint dit «le Bizarre», favori du Léviathan,Son Éminence dévoyé Aristokeles de Valyria dit «le Mystifié», intoxiqué de Belial ». Les vallées se militarisent, Grandson, Fribourg et Schwyz se dotent respectivement d’une armée.
    • 1er avril, pillage de Saint Claude par le clan Corleone et les cavaliers de l'Hydre
    • 3 avril, prise de Pontarlier par Leamance et quelques franc-comtois lothallergiques.
    • 10 avril, pillage de Luxeuil par des spadassins de la compagnie Fatum.
    • 15 avril, Les armées genevoises et les compagnies franches associées échouent devant les murs de Dole.
    • 21 avril 1462 , bataille de Besançon. L'armée Eldorado de la capitaine Hidatsa est détruite par les armées impériales des capitaines Sarani et White. Les armées genevoises "Bella Ciao" de la capitaine Cameliane et "spiritu hydroleone circus" du capitaine Kreems se replient en Confédération helvétique, suivies par les armées impériales.
    • 2 mai, bataille de Chambéry. L'armée "spiritu hydroleone circus" du capitaine Kreems est détruite par celle "des septs" du capitaine White.
    • 4 mai - 21 mai 1462, premier synode des Aristotéliciens Réformés à Nîmes en Languedoc.
    • 27 mai 1462, la caraque de guerre genevoise du capitaine Cendres, "Le jardin des Délices", coule accidentellement la caraque marchande "Saint-Arkel I" dans le coude de Saint Claude, le foncet "Le Phare du Monde libre " et la nave " Esperanza" dans le port de Genève.
    • 2 juin 1462, bataille de Pontarlier. L'armée des bocans du capitaine grandsonnois Sparo, fond sur l'armée "INSFESTISSUMAM" sous étendard royal français, menée par le capitaine Damescence. Les français sont défaits dans les faubourgs pontissaliens, leur étendard détruit.
    • 2 juillet 1462, mort de SMI Comyr Ier de Wettin.
    • 6 août 1462, SMI Jade de Sparte est élue souveraine du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ
    • 2 octobre 1462, Kirkwood remplace Scarpia comme évêque de Lausanne
    • 7 octobre 1462, les armées confédérées "Legione Italica" commandée par Dorotea, "L'Ost des Renards" commandée par Sambre et "du bonheur" commandée par Cendres investissent Genève.
    • 10 octobre 1462, Après que l'armée croisée du capitaine Akkar se soit rendue, l'Armée du Bonheur du capitaine Cendres rattache Genève à la Confédération helvétique.
    • 12 octobre 1462, mort du roi de France, Jean III de Cetzes.
    • 11 novembre 1462, c'est l'armistice, Kartouche est élu avoyer de Genève. Le processus électoral est enfin rétabli.
    • 16 novembre 1462, Angelyque de la Mirandole est élue reine de France.
    • 11 décembre 1462, Dr. Phonya est élue avoyère de la République de Genève. Début des travaux d'agrandissement du port.


  • 1463 / 2015

    • 11 janvier 1463, Sanctus Doge de la République Sérénissime de Genève.
    • 16 janvier 1463, Tournoi n°13 de Genève. 80 participants, 4000 écus en jeu, 19 pages d'histoires et Cameliane et Maethor en vainqueurs à la fin.
    • 19 mars 1463, décès de Jade de Sparte à Pavie en Italie.
    • 25 mars 1463, deux armées sedunoises s'emparent de Briançon, provoquant l'ire de la Reine Angelyque qui accuse l'Empire de mollesse.
    • 3 avril 1463, état de guerre entre le Royaume de France qui réclame le Hainaut et l'Empire. Dole est assiégée par le Prince Namaycush de Salmo Salar.
    • 23 avril 1463, Hadrien Marcus de Sparte Imperator.
    • 25 et 26 avril 1463, bataille de Dole. La Memento Mori est défaite et repoussée en Bourgogne.
    • 3 mai 1463, achèvement de la construction du neuvième quai du port de Genève.
    • 27 mai 1463, l'armée "Memento Mori" entre en Savoie par Bourg et Belley.
    • 28 mai 1463, début du siège de Chambéry.
    • 2, 4 et 5 juin 1463, bataille de Chalon. Les lansquenets allemands passent la Saône et repoussent les français.
    • 9 juin 1463, conquête de Luxeuil par les français.
    • 11 juin 1463, l'armée française Memento Mori abandonne le siège de Chambéry et tente d'échapper à ses poursuivants impériaux en sautant Genève. Elle y est vigoureusement repoussée au col de l'Ecluse et taillée en pièce par les lansquenets de l'Empereur le lendemain.
    • 10 juin, Margaud, bourgmestre de Pontarlier, demande l'assistance de la Principauté de Sion qui envoie son armée. Le village et sa mine sont rattachés à la Confédération helvétique quelques jours plus tard.
    • 14 juin 1463, conquête de Vesoul par les français.
    • 26 juin, Margaud est battue aux élections à Pontarlier, l'armée sedunoise annonce son départ.
    • 28 juin 1463, décès de la Reine Angelyque. Zehla lui succède quelques semaines plus tard.
    • 18 juillet 1463, les lansquenets d'Hadrien entrent dans Nancy après une semaine de combat.
    • 15 août 1463, les impériaux ravagent la Champagne et entrent dans les faubourgs de Reims.
    • 26 août 1463, bataille d'Argonne. 5 armées impériales affrontent 4 armées françaises. Le sort des armes est incertain.
    • 3 septembre 1463, bataille de Vitry. Près de 200 combattants s'affrontent ordonnés en dix armées. Victoire impériale.
    • 4 septembre 1463, Exil fiscal de la Secrétaire d'Etat du Royaume de France. Le trésor du comté du Maine est placé chez Leman's Brothers, à Genève.
    • 19 septembre 1463, prise de Reims par les troupes impériales.
    • 12 octobre 1463, prise de Dole par l'Ost de Pontoise. L'Archevêque de Besançon, Alexandre.farnèse, est descendu de sa cathèdre à coups de pompe française.
    • 18 octobre 1463, Trêve des confiseurs. Les français quittent la Franche Comté, les impériaux la Champagne. Les armées des Huguenots Simeon Charles de Saint Just et Léamance rentrent à la maison, ça valait bien la peine, tiens ! Lopettes...
    • 25 et 26 octobre 1463, Leurs Majestés Zehla de France et Hadrien d'Empire meurent. Aux suivants.
    • 28 novembre 1463, Lanfeust de Troy est élu Roi de France.
    • 30 novembre 1463, Alberto Decimo Bentivoglio, dict Pusu92, Vicomte de Sarmato et Cavalier de mérite du Duché de Milan est élu Empereur.
    • 1er décembre 1463, les suisses du Valais et Raoul chevauchent, navrent et pillent dans le Duché d'Augsbourg.
    • 3 décembre 1464, votations disputées dans le canton de Lucerne.
    • 27 décembre 1463, Kirkwood et Madeline se marient.



  • 1464

    • 14 janvier 1464, XIVème tournoi de Genève. Les Fribourgeois Yanaki et Piloufilou l'emportent avec cinq victoires.
    • 28 mars 1464, prise et pillage de Dijon par les bandes suisses coalisées de Grandson, Fribourg et Sion.
    • 20 mai 1464, élection du frère Teutonique Hobb Siegfried VonKorwald à l'avoyerie de Genève
    • 29 mai 1464, Hobb est renversé par une foule de suisses plus nombreuse que les gardes.
    • 1er juillet 1464, Zarathoustra second évêque Réformé de Genève
    • 12 juillet, Monseigneur Neocor de Tarentaise est assailli par des sicaires du Lion de Juda dans les alentours d'Annecy.
    • 22 juillet, Pronunciamiento savoyard, la junta fait cabrioler le Duc Michalak.
    • 23 juillet, publication de la Pragmatique Sanction de Ripaille qui autorise la liberté de prêcher en Savoie. Le château de Chambéry est repris quelques jours plus tard. Retraite des putschistes à Genève.
    • 28 juillet, chevauchée de l'armée genevoise "Le coucou dans le cucul" de la capitaine Cameliane, jusque sous les murs d'Annecy. Les Réformés réclament vainement l'application de la Pragmatica sanctio de Ripalia à Annecy.
    • 5 août, l'armée genevoise est repoussée par la coalition des armées savoyarde "Fidelis Fortis" dirigée par Eadwin_de_nivellus. et milanaise. "Aquilae Ferri Pugnus" dirigée par Stormhawk. Retraite en bon ordre à Genève.
    • 9 août, l'armée franc comtoise "The Sc Wolf Among Us" commandée par Kran, se présente sous les murs de Genève. Elle se retire sans faire de bruit le lendemain.
    • 2 août 1464, Alberto Decimo Bentivoglio, dict Pusu92, Empereur du Saint Empire Romain Germanique, aussi discret mort que vif, nous a quitté. Sa succession est ouverte.
    • 29 août 1464, Lafa de Bussac est élue Reine de France. Elle succède à Lanfeust Ier, décédé peu de temps avant.
    • août 1464, chevauchées orientales. Venise et la Bosnie subissent les ravages de la piétaille.
    • 3 septembre 1464, Kyrostasis von Wanyan est élu Empereur.
    • août & septembre 1464, ardentes conversations entre Genève et la Savoie sur le sort de la cure d'Annecy.
    • 15 septembre 1464, Elias Juliani Fauville de Talleyrand Cheroy Imperator
    • 28 octobre 1464, le Royaume de France entame la réduction de la rébellion angevine.
    • 31 octobre 1464, Genève se classe plus grosse cité francophone à l'Est de la Saône.
    • novembre 1464, Padoue, Udine, Vérone et Trévise sont prises par une coalition d'écorcheurs.
    • 9 décembre 1464, l'Italie est secouée par la rébellion de Florence. Les Balkans fermentent à ses frontières.



  • 1465

    • 13 janvier 1465 XVème tournoi de Genève. Mathys et Verowil l'emportent.
    • 30 janvier 1465, les Suisses du Valais squattent les stations alpines.
    • Du 19 au 26 février, bataille d'Otrante. Les bandes turques, valaques et les écorcheurs italiens sont taillés en pièce par la Ligue Adriatique.
    • 27 février 1465, Elias Ier fronce le sourcil droit à Florence. Rétablissement de l'autorité impériale dans la République sécessionniste.
    • 3 mars 1465, un Aristotélicien Réformé saisit le siège épiscopal d'Angers avec la bénédiction de la Reine de France.
    • 19 mars 1465, chevauchée suisse en Dauphiné. Elle échoue à dépasser Briançon.
    • 31 mars 1465, seconde chevauchée suisse en Dauphiné. Elle échoue devant Lyon.
    • 10 avril 1465, la paix est signée entre Lafa de France et Elias d'Aix. Le Hainaut est partagé.
    • mai 1465, Elias 1er décède. Sa succession est ouverte.
    • 20 mai 1465, Caesar-nonante-quatre de Frundsberg est élu Empereur.




______________________________


Dernière édition par iZaac le Jeu 1 Juin - 7:53, édité 55 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3000
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   Dim 14 Déc - 14:12

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10032
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   Lun 15 Déc - 12:01

Citation :
27 mai 1462, la caraque de guerre genevoise du capitaine Cendres, "Le jardin des Délices", coule accidentellement la caraque de guerre marchande "Saint-Arkel I" dans le coude de Saint Claude, le foncet "Le Phare du Monde libre " et la nave " Esperanza" dans le port de Genève.

Peux tu rajouter "accidentellement" ?
C'était une caraque marchande.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Avoyère depressive

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   Lun 15 Déc - 13:03

Une autre remarque Wink

Citation :
décembre 1460, Pillage de Mende par le Lion de Juda. Le pape Innocent est arrêté, jugé et empalé. L'Eglise parle du massacre malheureux d'un père Noël anonyme.

Mende n'a jamais été pillée. C'était un point d'honneur, nous n'étions pas là pour ça.
Les caisses étaient plus remplies à notre départ qu'à notre arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5092
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   Lun 15 Déc - 18:12

Merci

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Groß annales de l'Aristotélité vue depuis Genève - 1450 à nos jours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haute Fidélité et Home cinema
» la fidélité, ça paye ^^
» Avez-vous votre carte de fidélité ? ... un article à propos de la colère ...
» Que pensez-vous de la fidélité extraordinaire de nos petits animaux de compagnie?
» Les Annales de Normandie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Les bureaux de la compagnie-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: