Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1624
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson    Sam 15 Nov - 21:49

Très certainement que mon voyage avait démarré bien plus tôt, au cœur de la cité Arlésienne, mais ce n'est vraiment que lors de notre arrivée à Grandson que je réalisais l'importance de la nouvelle mission qui m'était confiée, et de fait, de la nouvelle vie que j'avais choisi, quelques mois plus tôt.

Quand j'y repensais, j'avais du mal à me rendre compte du chemin que j'avais parcouru en si peu de temps. Et pourtant, telle était la réalité. Moi, aristotélicienne romaine, j'avais viré de bord quelques semaines après mon baptême. Ce n'était pas si étonnant finalement. Il ne m'avait pas fallu longtemps avant de voir le vrai visage des hommes d'Eglise.

Celui qui me marqua le plus fut sans aucun doute le cardinal Ludovi de Sabran. Cumul de titres, de terres et de couronnes en tout genre, présent uniquement pour protéger les intérêts de Rome et en aucun cas pour s'occuper de ses ouailles, père d'un bâtard, adepte de pratiques sexuelles fort controversées et interdites par l'Eglise ....  et j'en passe. Cet homme, qui se dit homme du Très Haut et qui s'octroie le droit de rapporter sa parole, vit finalement dans le péché le plus total. Il y eu aussi cet archevêque qui m'avait presque agressée physiquement parce que je refusais de me confesser pour une faute que je n'avais pas commise. Et je ne parle pas de son successeur, qui n'a pas hésité à juger et sanctionner des hommes et des femmes, pourtant fervent fidèles de l'Eglise romaine, sous prétexte qu'ils côtoyaient des réformés.

En fait, j'avais fini par réaliser ô combien Rome était le contraire de ce qu'elle prônait. Elle était intolérante. Elle ne vivait que pour les richesses et le pouvoir, le tout sur le dos des pauvres fidèles qui se rattachaient à ce qu'ils prenaient pour des bonnes paroles. Il était temps que les gens ouvrent les yeux, qu'ils prennent leur foi en main et qu'ils se rapprochent au plus près du Très Haut sans se sentir obligés de passer par des intermédiaires, usurpateurs de surcroît.

Bref, après tout ça, j'avais pris la route sans trop savoir où j'allais. J'avais écoutais mon cœur et je ne le regrettais pas. J'avais aidé mes frères et sœurs réformés dans leur quête sans me poser de questions et sans me préoccuper de leur appartenance ou non au Lion de Juda. J'avais enfin mis les pieds en Helvétie, non sans quelques difficultés au départ - dont certaines persistent toujours d'ailleurs. Et surtout, j'étais enfin entrée dans Genève l’éternelle, où je décidais d'élire domicile, comme si cela était une évidence.

Vous me direz, "et alors maintenant"? maintenant, je suis sure de n'avoir fait que de bons choix, depuis ce jour où je suis rentrée dans cette geôle arlésienne . J'ai pris mon temps mais je ne veux plus me contenter d'avancer bêtement, je veux m'investir et participer autant à la dispensation de la vraie foi qu'à la chute de Rome et de tous ses papistes.

C'est donc forte de cet état d'esprit et très motivée que j'avais accepté d'accompagner mon blond, nouveau pasteur de Grandson, pour tenter de l'aider au mieux dans cette mission importante. Nous avions trouvé une auberge accueillante et chaleureuse où l'on ne nous avait pas jeté la pierre. Oui il parait que nous risquons de nous heurter à quelques personnes obtus, mais ce n'est pas grave, cela ne fera que nous renforcer.
En cette fin de journée, et en attendant l'heure du repas que nous partagerions avec mes frères venus ici avec moi, je m'étais installée sur une petite table pour étudier. J'avais encore énormément de choses à apprendre et je ne voulais pas perdre de temps. Je me commander une choppe de bière et je déposais plumes et parchemins sur la table de bois pour attaquer.

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1624
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson    Jeu 20 Nov - 8:14

--Huberto a écrit:
Le tavernier lorgnait la demoiselle. Intrigué, il fini par s'approcher d'elle.

Alors ma p'tite dame, on travaille?

Un coup d'œil rapide sur ses parchemins, juste pour montrer qu'elle piquait sa curiosité, parce que le Huberto, il savait même pas lire ni écrire. Par contre, il savait compter. Ah, ça … oui … il ne se trompait jamais d'un seul écu. En fait, il s'en tapait aussi, un peu, même beaucoup, de ce qu'elle faisait. Il se demandait juste qui elle était. Pour sur, elle était pas du coin. ça se voyait à sa manière de se tenir, sa manière de parler, sa tenue …. ça se voyait à tout!

V'z'êtes pas du coin vous? j'me trompe? V'z'êtes de la bande de réformés qui ont débarqué c'matin pour foutre le bordel chez nous?

Le regard se faisait presque accusateur. Il s'était rapproché d'elle, presque à la renifler comme un animal sauvage. Sauf qu'elle sentait une drôle d'odeur dont il ne savait pas dire d'où quelle venait. Il haussa les épaules.

M'enfin, moi, du moment qu'vous m'payez, au fond, j'm'en fou. Mais les autres, dehors, ils voient ça d'un mauvais œil. Y a qu'à voir l'agitation d'un coup. La halle, c'est comme si elle s'tait réveillée en sursaut.


Huberto se mit à rire. En fait, il n'aimait personne. Juste l'argent que lui rapportait ses clients. Et aussi, celui qu'il gagnait grâce aux renseignements qu'il fournissait parfois aux uns et aux autres. C'est qu'ça parle en taverne, de trop des fois, et Hubert, il a l'ouïe fine et les poches à remplir.

Ouais, au fond, c'p'être bien que vous soyez venus. Vous les obligez à se sortir les doigts du cul. ça peut pas leur faire de mal

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1624
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson    Ven 21 Nov - 12:20

--Pepinette a écrit:


Un peu de chaleur, une bonne chopine et l'affaire est dans le sac pour autant qu'il y ait au moins un client avec qui discutailler parce que ça, parloter, c'est son fort, son cheval de bataille, sa vie.
Et ça tombe bien puisqu'il il y a une dame, une belle dame qui sent bon et tout et tout.


B'jour dame. J'vous ai vue, z'êtes la dame du sieur qui cause si bien au temple.
Ah, v'savez, ch'sais lire aussi moi, faut pas croise hein, j'en ai pas l'air mais j'ai appris et même qui parait qu'je r'tiens vite et bien.
Savez, j'ai une connaissance qui m'y emmène souvent.. là... v'savez où on peut lire, étudier plein d'choses qu'on nous dit pas dans les églises?


Jette un œil alentours. Le tavernier fait mine de rien mais son regard n'a pas échappé à la Pépinette.
Approche de la dame...


M'énerf' c'lui-là! J'disais donc, le fameux arbre du Savoir!! Ahhhhh j'aime aller là, j'm'installe, puis j' lis et relis jusqu'à c'que tout soit dans ma tête! Bon y a des fuites, hein, mais j'connais la profession d'foi par coeur. J'la chante pour endormir Zézette.

C'est là qu'elle soulève son châle et que la tête de la chatte fait son apparition dans un bâillement à s'en arracher les mâchoires.  

Ahhh ma Zézette, tu sais quand on parle de toi hein, brave bête va!

C'est pas tout ça mais j'cause, j'cause et...

Tavernier!!! Aboule ta fraise ici et sers-nous deux chopines! Merci bien.Et après dégage plus loin, nous on s'fait la causette, 'fin, la dame elle dit pas grand chose mais tant pis.


Zézette s'agite...

Tout doux bellotte, ben valà, c'est l'moment sa chanson.
Permettez?


Et notre Pépinette se met à chantonner sa profession de foi* préférée, la réformée,  sans gêne et sans façon...

Je crois Deos Créateur du monde
Depuis l’Enfer qui est sous l’onde
Au paradis où volent les colombes
La Réforme

Il nous jugera à l’heure du trépas
Sur nos actes et surtout notre Foi
Son sourire déjà nous donne de la joie !
La Réforme

La Réforme, la Réforme
Proclame Oane, ancêtre vénéré
La Réforme, la Réforme
Car de tous, il fut le premier.
Il soupesa en sa chair, les belles vertus de l’Esprit
Et l’essence de Deos, si Aimant, il comprit
C’est la Réforme

Aristote fut premier prophète
Les lois divines, il décachète,
Et cette sagesse, c’est vachement chouette
C’est la Réforme !...

Ah tè, ça y est elle dort.
J'continu'rai t'à l'heure.

J'vois bien qui rigole pas l'autre caisse à piécettes!!

Encore un p'tit coup, m'dame? C'est Pépinette qui régale!



*Sur l'air de l'Amérique, de Dassin:

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Charlotine
Pierre de Rosette
avatar

Messages : 1624
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 37
Localisation : bonheur'land

MessageSujet: Re: [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson    Ven 21 Nov - 18:55

J'avais levé un œil en entendant qu'on me parlait. Le tavernier se trouvait là devant moi à regarder sur la table les différents parchemins qui s'y trouvaient. Cela dit, je n'avais rien à cacher. Tout le monde a le droit de s'instruire. J'allais lui répondre quand il enchaîna. Y avait donc une "gueule" spécifique pour les gens du coin, et de toute évidence, elle était différente de la mienne. c'est du moins ainsi que je percevais les choses. Je le regardais, curieuse, alors qu'il s'approchait de moi, et espérant surtout qu'il s'arrête suffisamment loin pour que n'arrive pas à mes narines l'odeur assez désagréable qu'il dégageait. En l'écoutant, je ne savais dire si ma présence le gênait, l'intriguais ou s'il s'en tapait comme de son premier épis de maïs. Je le laissais finir avant d'enfin prendre à mon tour la parole.

hum …. oui, en effet, mes frères réformés et moi-même sommes arrivés ce jour afin de nous occuper du temple car le lieu de culte de la ville était totalement laissé à l'abandon. L'évêque de Lausanne a demandé des volontaires pour venir faire vivre la vrai foi en ces lieux. Alors … nous voilà! Et comme je n'ai pas la prétention de dire que je maîtrise toutes les connaissances en matière de religion, voyez vous, je m'instruis, encore et encore. L'éternelle quête de l'enrichissement de l'esprit.

a ce moment là, je l'avais surement perdu mais j'étais rassurée de voir qu'il n'était pas de la trempe de certains habitants qui nous avaient immédiatement pointé du doigt. Il y avait donc des personnes intelligentes en ce bas monde. Son rire, quelque peu bruyant ,me fit légèrement frémir dans sa tonalité presque effrayante, mais comme l'homme ne l'était pas, je ne me sentais pas inquiète.

Ah? vous voulez dire que cette subite animation en ville est liée à notre arrivée? moi qui pensait que la ville sortait d'une période d'intense méditation qui aurait précédé cette soudaine agitation. Nous sommes flattés de voir que nous servons aussi rapidement à quelque chose.

Je lui souris, regardant son air ébahi, quand une femme fit irruption. Une sorte de tornade amusante. Je lui souris également, faisant des tas avec mes parchemins en sentant que je n'allais pas me concentrer dessus dans l'immédiat.

Bonjour. Heu, oui, c'est exact. Ou comment passer de la dame du beau blond à la dame du gars qui cause bien …. Ravie que ses paroles vous aient touchée. Il est vrai qu'il a le verbe facile et quand il commence, il est parfois difficile de l'arrêter. Mais c'est pour le bonheur de nos âmes. Dis donc, je parlais bien aussi moi face à ces deux inconnus. Après par contre, ce fut le flou. J'eue du mal à voir où elle voulait en venir autant parce qu'elle parlait vite que par le fait que la présence du tavernier semblait la gêner. Faut dire qu'il restait planté là sans rien dire.

Oh?! vous y allez aussi? une bonne chose que voilà. Surement aurons nous la chance de nous y croiser. J'ai moi aussi encore tellement à y lire. Oui, je l'avoue, depuis que j'avais le droit d'y aller, je n'avais pas trouver le temps de me poser pour le faire, mais ça allait venir. En attendant, j'écoutais la dame entreprendre la profession de foi, et je me prenais au jeu en me joignant à elle. Je n'avais jamais songé à l'idée que cela puisse servir de berceuse pour un chat mais en même temps je n'en avais pas … alors la question ne se posait pas. Je fini par l'inviter à s'asseoir à ma table alors qu'elle venait de commander à boire.

Vous vous assiérez bien un moment avec moi? Partageons ce verre tranquillement et laissons ainsi … zezette c'est ça? …. dormir paisiblement. Oh, au fait, moi c'est Charlotine. Le "Dame", oubliez, je ne suis pas fana, c'est pompeux et ça fait noble. Et la noblesse, je ne l'apprécie que fort peu.

______________________________
 

J'allais ouvrir la bouche quand j'ai entendu une petit voix dans ma tête. C'était Izaac alors je me suis tue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Voyage initiatique, partie I : Grandson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» huiles essentielles et repulsif anti moustique ... voyage
» Le Voyage de Nouredine et Noura
» Kids voyage La Normandie et le Mt St Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: