Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon voisin Franc-Comtois 1462

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:19

Château de Dôle

cendres a écrit:
Cendres, seul, comme un grand garçon, arriva à l'accueil du château de Dôle

Gling ! Gling... Gling Gling Gling !

Il y avait un petit carillon, il aimait bien les carillons

Hola...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:20



Floriane de Cheroy a écrit:
La connétable avait été prévenue de l'arrivée d'un comment dire !!! bref,  un helvète!!! Lâchant plume, parchemin et tout le tralala elle se rendit au poste de garde. Mouais c'était bien un helvète !!! y avait il une autre guerre en prévision sans qu'elle en soit informée ?

Bonjour, Je suis le connétable de Franche Comté et il paraitrait agent d’accueil aussi, allez savoir pourquoi je me retrouve à cette tache !

Que pouvons nous faire pour vous ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:20

cendres a écrit:
Tout sourire édenté, le Barcelonnais se réveilla. A son âge, on s'endort pour un oui ou pour un non. Quelques moments d'euphorie puis la neurasthénie sans que l'on s'en rende compte... Et vice de Versailles, certains s'y étaient habitué.

Soubresaut.


Ah ! Bonjour Madame la connétable.
Nul doute que vous soyez à cette fonction afin de faire le plus bel effet aux nouveaux arrivants en dévoilant votre charmant... Collier. Un ventripotent mal rasé n'aurait pas offert le même charme.

Je me nomme Cendres, actuellement chancelier de la Confédération Helvétique.
Ma venue en ces lieux n'est qu'un principe de courtoisie. Ainsi rencontrer le parlement et les gardiens de la Franche Comté.


Cendres fit une légère et discrète révérence.

Floriane de Cheroy a écrit:
Bah voila, il voulait voir le parlement non pas que le franc comte mais le parlement en entier comme si elle n'avait que cela à faire courir après tout le monde.

Regardant l’helvète, elle soupira


Je vais faire quérir le Franc Comte en premier lieu vu qu'il représente le parlement.

Un signe au garde d'aller chercher Louis avant d'un signe de la main, inviter l'homme à s'assoir dans les fauteuils prévus à cet effet.

cendres a écrit:
Ah ben c'est bien le Franc Comte !
Louis Arthur parfait ! On s'est échangé quelques bafouilles. Bien... Bien...

Je ne bouge pas, j'attends.

...Gling ! Gling Gling !...

Oups... Desolé...


S'assoie dans un fauteuil en regardant le carillon.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:21

Louis.arthur a écrit:
Le Franc Comte, dans son bureau, tard le soir. Il se rappelait du début de mandat, où les soirées tardives au château avaient son lot de belles surprises. Mais ce temps-là est bien derrière lui. Il n’avait jamais su pourquoi ni ce qui a réellement changé. Mais alors qu’il regardait par la fenêtre, un garde vint lui signaler la présence du chancelier de la Confédération Helvétique.

A cette heure-ci ? Il ne manque pas d’air tiens…

Il se leva difficilement de son fauteuil et se dirigea vers le bureau de la vice-chancelière, espérant qu’elle y soit toujours. C’était la première fois qu’il aille la voir à une heure pareille. Le Franc Comte était persuadé qu’elle allait râler. Il tapa sur la porte puis se contenta de passer sa tête par la porte. Elle était bien présente, bonne nouvelle !

Bonsoir Dina. Cendres le chancelier Helvète est apparemment en visite… Je ne sais pas ce qu’il me veut mais il voudrait apparemment me voir. J’aimerai que vous soyez présente, est-ce possible à cette heure-ci ?

Le brun sourit à la réponse positive de Dina et se dirigea avec elle vers la salle des rencontres diplomatiques et demanda à un des gardes d’accompagner Cendre vers cette salle.
Tout en attendant Cendre, il discuta avec Dina des possibles raisons d’une telle visite.


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:22



Dina_ a écrit:
Occupée à lire et relire les parchemins qu'elle avait trouvé, même si certains dataient, Dina ne voyait pas le temps passer. Elle avait toujours aimé travailler la nuit, quand tout était sensé être calme.
Quelques coups frappés à la porte de son bureau lui firent lever la tête. Elle ne cacha pas son étonnement en voyant apparaître le Franc Comte.

Bonsoir Votre Grandeur... Je vous accompagne...

Le temps de ranger les papiers et la vicomtesse se leva pour suivre Louis Arthur. Ce fut tout en discutant qu'ils arrivèrent à la salle des rencontres diplomatiques.


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:22



Floriane de Cheroy a écrit:
Au retour du garde, elle quitta son fauteuil,  regarda l'helvete

Le franc comte vous attend si vous voulez me suivre et  j'aurais à avoir une conversation avec vous, votre visite en finalité est la bienvenue.

Elle le guida le long de divers couloirs avant de pénétrer dans le salon d'apparat, elle n'ignorait pas que des échanges écrits s’étaient fait entre Cendres et Louis.

Bonjour Louis, Le chancelier helvete Cendres ici présent désirait vous voir, disons qu'il désirait rencontrer Le parlement comme vous représenter le parlement j'ai préféré le guider vers vous, enfin le parlement est aussi le bienvenu, je les ai fait prévenir.

Une invitation à tous de prendre place dans les fauteuils.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:22

cendres a écrit:
Le vieux s'était encore endormi sur le fauteuil... Il faut dire qu'ils étaient sacrément confortables.
Il lui fallait les mêmes...


Ah ! Bien parfait ! Je...

..."En finalité la bienvenue"...


Il réfléchissait à cette phrase tout en suivant les boucles blondes. Pensées interrompues par un trajet plutôt court. D'autres fauteuils ! Satisfaction du vieux.

On l'invite à s’asseoir, il s'assoie.


Hmpff...

Les fauteuils de l'accueil étaient plus confortables. C'est bien foutu la Franche Comté, on vous fait patienter en douceur, mais on ne cherche pas forcément à vous garder dans les pieds lorsque vous êtes là. Technique à exporter. Ou importer... Tout dépend le point de vue. En tout cas, faire pareil à la maison... Tabouret à l'entrée et rien dans le salon. En plus ce sera plus facile pour le ménage.
Rien ne paraissait sur le visage de Cendres quand à son assise. Ou presque.


Hola Franc-Comte !

Il remarqua une Dame et se releva immédiatement presque gêné de ne pas l'avoir vu avant. Il la salua.

Ma Dame... Vos fossettes ne font que ravir votre sourire.

Légère révérence

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:23

Alexandre Farnèse a écrit:
Le Parlement avait été prévenu et Monseigneur Alexandre était venu voir si ce qu'on lui avait dit été bien vrai. Il arriva à la salle qu'on lui avait indiqué et n'en cru pas ses yeux en voyant le messire qui était là. Nul doute qu'on ne lui avait pas menti. C'était bien Cendres, le fourbe qui avait pris Lausanne à Monseigneur Scarpia. Il resta un moment à le regarder, pour le jauger un peu, et se décida à être courtois, même avec un ennemi de l'Eglise de Rome.

Bonsoir messire, je suis Monseigneur Alexandre Farnèse, Archevêque Métropolitain de Besançon et Juge de Franche Comté.

______________________________


Dernière édition par cendres le Jeu 13 Nov - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 20:24

cendres a écrit:
Votre seigneur Alexandre Farnèse...

Cendres bloqua un instant, il avait oublié la fin...

Légère angoisse.

Il fallait trouver quelque chose afin de rien laisser paraître et ne surtout pas vexer l'un des hôtes.

Sourire un peu crispé.

Une idée... Un petit truc qui passe bien... Rapide... Détendre l’atmosphère et être poli.


Que Deos vous bénisse !

Et merde... Loupé...
Sourire nettement plus crispé.


Bonsoir...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Père Castor
avatar

Messages : 5025
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Jeu 13 Nov - 21:11

10 posts pour dire bonjour, j'adore Smile

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2942
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Ven 14 Nov - 19:32

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 18:58

Alexandre Farnèse a écrit:
Il remarqua la gêne qu'il occasionnait auprès de son interlocuteur. Oui, il était Archevêque et l'autre était un réformé, qui donnait du "Deos" à la place de "Dieu". Il lui sourit. Il ne se sentait pas impressionné par le conquérant de Lausanne. Il l'avait même mis mal à l'aise. Cela lui plaisait...

Louis.arthur a écrit:
voit la connetable et le visiteur entrer. Il se leva et s'approcha d'eux d'un pas lent. Il sourit a Floriane puis regarde le visiteur

Messire, bienvenue en Franche Comté. Je vous présente Dina, notre vice-chancelière. Et je suppose que vous avez déjà fait la connaissance de Floriane.

Puis, il remarqué l'arrivée de l'archeveque, il le salua et se dit que cela risque d'etre plus drole qu'il n'y penser.


cendres a écrit:
Je vous remercie pour votre accueil Franc Comte. Ainsi que celui de toutes les personnes présentes.

Cendres essaya de mieux se caler dans le fauteuil et jeta un œil pour voir si d'autres personnes allaient arriver. Puis sorti un petit dossier qu'il posa sur ces genoux.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 18:59



Dina_ a écrit:
Dina salua la Connétable, Monseigneur Farnèse, puis le Chancelier de la Confédération Helvétique.
Elle attendit encore quelques instants puis pris la parole.

Je crois que plus personne ne viendra... ou alors... ils sont en retard... Tant pis pour eux...

Haussant légèrement les épaules, la vice-chancelière se tourna vers Cendres.

Votre Grandeur, nous ne nous attendions pas à une telle visite de voisinage.
Je ne vous cacherai pas que nous sommes curieux d'en connaitre la raison.



______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 19:00

cendres a écrit:
Tousse à en pleurer, à deux doigts de s'étouffer tout en regardant si il y a quelqu'un derrière lui

Kofff Kof Kofff. Grandeur ? Kof... Moi ?!

Tape légèrement sa poitrine afin de faire passer la toux.

Fichtre... On ne me l'avait pas faîtes celle là... Kof... Kof...
Chez moi on m'appelle "vieux con"... "Cendres" ou "patron", mais jamais ainsi. Kof... Koff...


Reprend son souffle.

Ma Dame, je ne suis qu'un gueux, un enfant de Deos, le titre de Chancelier, excusez l'expression, mais ça vaut peau de fesse. Je ne vaux ni plus que le pape, ni moins que le paysan qui nous nourri.
Appelez moi Cendres ce sera parfait.


Essuie la larme qu'il a à l’œil, causée par la toux.

Et bien Ma Dame, je suis ici pour plusieurs raisons et sachez que je ne viens pas en ces lieux au nom de la confédération helvétique. Je profite en effet de la position de Chancelier pour venir vous voir, mais c'est de mon propre chef que je suis là.

Tout d'abord, vous donner des nouvelles de Genève.
La Cité est désormais aux mains de Kartouche, le nouvel avoyer. J'ai terminé ma mission de transition et Genève doit se relever d'elle même.
Ainsi, la ville est à nouveau ouverte à qui le souhaite. Peu importe le statu, la religion ou que la personne fusse des défenseurs, des assaillants, ni l'un ni l'autre...

Au point de vue religieux, la Cathédrale est tenue par Kirkwood, Prima du Lion de Juda.
L'office du Vendredi est réformé, l'office du Dimanche suit les précepte de l'église de Rome, le Templier R0drigue est en charge du lieu Saint jusqu'à ce que le roulement prévu s’opère. Si toute fois il y a roulement, R0drigue et Kirkwood sont en contact et gèrent leurs affaires ensemble.

Au point de vue commercial, Kartouche semble du même avis que moi. Genève doit rester en paix et en bon terme avec ses voisins. Et donc reprendre le commerce qu'il existait entre la Cité et Saint Claude. Ainsi que Annecy. Puis d'autres villes si le désir s'en fait ressentir. Mais commençons doucement. Toutes les plaies ne sont pas refermées, laissons le temps au temps.

J'espère que le parlement Franc Comtois appuiera cela. Et que nous arriverons à effacer les petits coups tordus qu'il y a eut d'un côté ou de l'autre de la frontière.


Il fit une pause afin de laisser la parole à qui le souhaitait

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2942
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 20:28

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 21:57

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2942
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Dim 16 Nov - 22:55

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 0:02

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2942
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 1:05

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 1:28

Louis.arthur a écrit:
Écoute le vieux chancelier jusqu'à la fin.

Je vous remercie pour votre résumé de la situation … Cendre. Mais je ne comprends toujours pas la raison de votre venue. Vous auriez pu me raconter tout cela par missive non ?

Il le regarda un instant puis continua

Ceci étant dit, je tiens à préciser que votre visite ne me dérange pas. Je suis juste encore dubitatif sur les vraies raisons. Vous venez uniquement pour nous parler de la situation actuelle en Helvétie ?

Il lui sourit

Surtout que… comme dit dans ma dernière missive, la situation à Lausanne tout particulièrement est préoccupante. Nous aimerons que l’église romaine reprenne droit dessus et je suis certain que cela résoudra beaucoup de nos problèmes et aidera les plaies à se refermées. Mais tant que Lausanne est occu… est sous un autre contrôle, la plaie ne fera que saignée.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 1:29

cendres a écrit:
Un courrier, oui, j'aurai pu. Mais il y a un temps pour les missives et un temps pour les yeux.
Ecrire donne de la distance, la calligraphie dit ce qu'elle veut ou peut être mal interprétée.
Les yeux ne mentent pas. Ainsi les miens devaient affirmer ce que je vous avais écrit.

Je ne viens pas seulement que pour cela. En effet.

Quand à Lausanne, vous ne devriez pas vous inquiéter.
Les manchots ont été remerciés.

Scarpia, aussi poli soit il, était un incapable.
Il a laissé Grandson sans curé, il y a certes un diacre, imbu de sa personne, obtus, j'en passe et des meilleures, toutes bonnes intentions que cette personne puisse avoir, elle manque de maturité sociale et humaine.
Il a laissé Solothurn aux mains d'Oasis qui avait abandonné les lieux pendant trois mois.

Honorine en faisait de même à Genève lorsqu'elle était évêque et curé.

L'église de Rome a échoué.


Léger regard sans animosité envers Alexandre Farnèse

Sans vouloir vous offenser Monsieur le juge. Là n'est pas le but. Je constate juste.

Il y a aujourd'hui à Solothurn un spinoziste actif.
A Grandson un réformé du Lion de Juda
A Genève un Templier.
Bientôt à Fribourg un autre réformé puisqu'aucun érudit de la voie de l'église de Fribourg n'a souhaité prendre en main le lieu de culte.

Sion, encore entre les mains de l'église de Rome n'a personne pour s'occuper d'elle.
Rome a tué de nombreuses personnes aux portes de Genève, même des Franc-Comtois à ce que j'ai entendu dire.
La réforme est entrée en ville sans verser une goutte de sang et en protégeant même les bourreaux.

L'église de Rome a échoué dans nos alpages.
La confédération helvétique sera désormais dans les mains de la réforme et chaque religion aura sa chance, pour peu qu'elle respecte les autres. Je ferai mon possible en tout cas. Je ne suis qu'un homme après tout, je peux échouer à mon tour, mais en quelques semaines nous avons réussi là où d'autres ont échoué pendant plusieurs années.

Mais je ne suis pas venu pour cela. Je n'en parle que pour calmer votre inquiétude.
En fait tout va bien à Lausanne depuis que l'armée du bonheur y a repris les choses en main.


Respire un instant

J'ai entendu dire qu'il y avait eut des combats sur os terres.
Des membres de l'Hydre auraient été intercepté par l'une de vos armées et le chef de la dite armée aurait été blessé.
J'en suis désolé.
Même si je ne suis pas responsable des membres de l'Hydre, j'en connais certains.
Les têtes tout particulièrement. Nous avons de nombreux différents, mais nous nous respectons.

Afin que cela ne se reproduise pas, pourrions nous faire en sorte que ceux qui ne sont pas autorisés en Franche Comté sachent qu'ils ne doivent pas venir, sous peine d'un bon coup de pied au cul. Mérité ou pas, ce n'est pas mon soucis, un coup de pied dans le derrière n'a jamais fait de mal à personne. Ce sont vos terres et c'est à vous de décider qui peut ou ne peut pas venir.

Mais évitons des blessés inutiles. D'un côté comme de l'autre.

Nous avons su, le Général White et moi, nous entendre. Oublier nos différents, alors qu'il a fait couler mes navires par les pirates de la Semper Fidelis et les commerçants Provençaux nommés Les Vadrouilleurs. J'ai su inviter à rester ou partir en toute impunité les combattants de Rome et de l'Empire alors que par deux fois ils m'ont rossé à l'entrée de Genève. Cela alors que je ne faisais pas parti des combats, je rentrai paisiblement chez moi. Les dommages collatéraux existent, c'est ainsi. Cela m'a poussé à prendre du recule et devenir Barcelonais.

Je ne demande en aucun cas de retirer les noms de vos listes noires. Mais seulement de les connaître afin éviter des malheurs.
Les personnes listées pourront ainsi faire amende honorable et contacter vos services de surveillance afin de faire réviser ou pas ce bannissement de vos terres. Si toute fois ils avaient besoin de traverser vos villes ou d'y venir commercer ou lire un livre dans votre université.

Imaginez que Genève envoie un ou deux livreurs de poissons ou acheteur de bois et que par mégarde l'un d'eux, qui a défendu sa terre se retrouve à en découdre avec vos gardes, seulement parce qu'il fait parti d'une vieille liste.

Ce serait triste.
Cela donnerait une fausse excuse à ceux qui veulent en découdre afin de recommencer à faire des coups tordus.
Ne leur laissons pas cette chance. cessons les enfantillages, "je te tape, tu me tapes, nous nous taperons..."

Qu'en pensez vous ?


Il regarde toute les personnes présentes.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 17:54

Floriane de Cheroy a écrit:
Elle se doutait depuis son arrivée, du véritable motif de sa venue, amusée elle l’écouta prendre divers chemins mais tous les chemins mènent à Rome n'est ce pas ! Elle n’était pas connétable et en charge de la securité de la FC pour rien, Un regard à Louis avant de prendre la parole.

En effet nos armées sillonnent les routes de franche comté depuis quelques semaines avec une liste de certains noms, à ces armées de faire le nécessaire.

Vous comprendrez aisément que le temps de prendre la franche comté pour terre de villégiature est terminée ainsi le parlement actuel sur ma proposition a voté la modification de la loi du talion.

Sachez  toutefois que ces gens de l'hydre ont été retirés de notre liste, nous ne sommes pas des barbares à nous acharner sur les gens. Sauf bien sur s'ils envisagent des actions malsaines contre la FC, ils seront à nouveau listés.

Pour le reste de vos questionnements je pense que notre Franc Comte pourra vous répondre.


Un sourire avant de faire signe à un valet d'apporter boissons et collations.

Louis.arthur a écrit:
Je vais laisser Monseigneur répondre à la première partie concernant Lausanne. Mais sachez que même si un archevêque ait échoué, cela ne veut pas dire que le problème vient de l'Eglise de Rome mais bien de cet Archevêque précisément.

Marqua une petite pause en regardant l’archevêque puis continua

Par contre, en ce qui concerne les Lions de Judas. Certains étaient en train de brigander sur nos terres et ils ont reçu un avertissement pour partir, d’autres ont commis dans le passage d’actes d’agressions et de brigandages contre notre comté et nous ne pouvons pas laisser cela impunis.

Il regarda la connétable puis Cendres

Nous n’avons pas l’intention de faucher tout Lion de Judas arrivant sur nos terres. Nous ne cherchons pas non plus à ce que les hostilités reprennent. Nous essayons juste de défendre notre comté contre des organisations de brigands, qui représentent un danger contre nos citoyens. Mais, maintenant qu’ils ont été attaqués, ils ont été retiré de nos listes d’ennemis. D’ailleurs, il me semble que nous n’avons plus aucun Lion de judas sur nos listes

Regarda flory

Je me trompe ?

______________________________


Dernière édition par cendres le Lun 17 Nov - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 17:55

cendres a écrit:
Cher Franc Comte, excusez moi, je répondrai à la Dame en premier lieu.

Comme je vous le disais Ma Dame, l'important n'est pas qu'ils soient retiré des listes.
Personnellement, lorsqu'un clébard vient pisser sur la devanture de mes entrepôts, je lui dis une première fois d'aller chez le voisin et cela avec toute la douceur qu'il m'est permis, si il recommence, je lui latte la gueule jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il ne doit plus revenir. Je lui remonte le coccis jusqu'aux amygdales à coup de chausses dans le cul, dès qu'il se relève, je le découenne et si il se relève encore, je le desosse pour le refiler à l'autre clébard qui est juste derrière lui.
Les avoir retiré des listes est tout à votre honneur, mais parfois l'honneur est pire que la boue qui crotte nos souliers et qui nous ralenti.

Je ne parlais donc pas de retirer l'un ou l'autre, mais de connaître les personnes bannies de vos terres. Ainsi, je pourrai les prévenir en leur disant "si tu vas là bas, tu vas prendre un bourre pif et ce sera bien fait pour ta gu..."


s’arrête un instant

Veuillez excusez mon langage...

Cher Louis Arthur. En ce qui concerne le Lion, je fais de mon mieux pour lui expliquer qu'il n'est pas forcément opportun de recruter sur les terres de nos voisins, si nous souhaitons être en bonne entente avec celui ci.
Recruter... Vous avez bien entendu. Le lion ne brigande pas, enfin pas de son point de vue...
Il étant sa foi d'une manière assez particulière... Savez vous que la plupart des membres du Lion le sont devenu après ce genre de rencontre ?
Le prélèvement de l'impôt Léonin, 'la part du Lion' comme il l'appellent est une manière de ramener des adeptes à leur cause. Dans la forêt...

Ne me demandez ni pourquoi ni comment ces pratiques... Je n'en suis pas. Mais cela est terriblement efficace... Cela dit, comme le clébard devant mon entrepôt et caetera desunt. Je vous comprends et vous soutiens dans cette démarche.

Il y a en confédération un sacré regroupement d'emm... de farceurs... Le Lion, l'hydre, les Renards, Fatum, L'Eldorado et je crois même que certains de mes Ambuleurs ont parfois fait quelques "boum j't'attrape"... de mon point de vue ce ne sont pas les plus chi... ennuyeux. Mais il est vrai qu'ils ont tendance à être décalé quand à leur pratique et celles du commun des mortels. Quoique... Mortels... Allez savoir, Deos a peut être piqué une idée ou deux à ses copains Grecs, Romains ou Égyptiens... Je lui demanderai à l'occasion, sa réponse pourrait être intéressante.

En parlant de la terre et du ciel.
En aucun cas je n'incriminerai l'archevêque. Qui je crois, si mes souvenirs sont bons est votre juge, Sieur Farnèse.

Le Scarpia était évêque et curé, ainsi qu'Honorine.
Ces personnes rejettent l'être humain dans son ensemble et font preuve de quelque chose que l'on ne peut nommer élitisme vu le niveau de la mesure. Ils ne prêchent pas malgré leurs connaissances, ils ne préparaient pas les offices.
Quand au diacre de Grandson, vu ce que j'en ais entendu, elle ne vaudra pas mieux... A moins que Deos lui viennent en aide. Mais comme on dit "aide toi et le ciel t'aidera" ou "sors toi les doigts du... " Excusez moi...

Ce n'est pas l'erreur d'une personne, mais de plusieurs.
Imaginez que le Ministre réformé Alliciante a envoyé un courrier à 6 ou 8 érudits de l'église à Fribourg pour leur proposer le lieu de culte de Fribourg, pas un n'a répondu. Même pas un merde ! Je l'avais pourtant formellement poussé à contacter des petites gens, des érudits de la voie de l'église, qu'ils soient de Rome, reformés et autres... Peu importe leur croyance. Ces saints lieux ne devaient pas rester vides.
Ils ont baissé les bras et n'ont que faire de la charge que Deos ou Dieu, si vous le souhaitez, leur a confié.

L’échec est donc bel et bien celui de l'église de Rome.

L'abbaye de Sainte Illinda comporte 11 moines.
Je ne sais combien il y en a à Tastevin. Si ils dépassent la dizaine, c'est le bout du monde... C'est affreusement peu.
Si j'avais la chance d'avoir la possibilité de construire une Abbaye réformée, il y aurait pas loin de 40 volontaires, rien qu'en confédération, chose que l'on tente depuis plus de 9 mois et qui semble impossible quand aux autorisations cadastrales de rendement de la bière et de la prière Saint Admin et cela parce que ces deux dernières Abbayes sont laissées en décrépitude...

Non cher voisin, ce n'est pas l'échec d'un homme dont je vous parle, mais bien celui d'une pensée tout entière.
Pourquoi pensez vous que les réformés soient aussi puissants de nos jours ?
C'est bien parce que Rome n'a pas su tenir la mission qui lui était donnée. Et...


S’arrête un instant en se rendant compte qu'il faisait une digression.

Vous m'avez eut... Vous êtes fort... Vous m'avez lancé sur un sujet qui m'est cher et je n'étais point venu ici pour en parler car ni vous ni moi n'avons les clefs pour refaire le monde. Nous ne sommes que des hommes et le jugement ne viendra pas de nous... Ni de qui que ce soit sur cette terre, à moins qu'il tente d'usurper le très haut.

Non je n'étais venu ici que pour mettre quelques noms sur quelques visages, vous rassurer quand à Genève et savoir si il était possible de connaître les listes des personnes non gratta en Franche comté afin d'éviter la venue de ceux qui n'étaient pas les bienvenus. Ce que je ferai aussi, dès que possible avec la Savoie.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 18:05

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2942
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   Lun 17 Nov - 18:37

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon voisin Franc-Comtois 1462   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon voisin Franc-Comtois 1462
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeu : le voisin du dessus
» Obligée de démolir sa maison car elle fait de l'ombre a sa voisin
» ? MON VOISIN DU DESSUS.
» ? NOMBRE DE MESSAGES DU VOISIN DU DESSUS.
» ? le voisin du dessus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: