Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 paroisse de Grandson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alliciante
Camelot
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: paroisse de Grandson   Lun 20 Oct - 12:35

Etudiants de la voie de l'église sur place
Dégun

Le 20 octobre, la cure n'a ni pasteur ni curé
Revenir en haut Aller en bas
Alliciante
Camelot
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: paroisse de Grandson   Ven 31 Oct - 23:59

Je serai présente demain, 31 octobre, à Grandson.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Alliciante
Camelot
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: paroisse de Grandson   Dim 9 Nov - 1:22

Le diacre en place ne mérite pas les clefs de l'église, même si ce n'est que Grandson.

Panneau d'affichage (IG) de l'église de Grandson.

Citation :

Vous êtes ici dans un temple réformé, propriété de Deos sous la bonne garde de la Compagnie réformée du Léman et du Lion de Juda

1. Il n’est de Dieu que Dieu.
2. En disant : « croyez en moi », le très Haut a voulu que la vie entière des fidèles fût l’antichambre du Ciel.
3. Cette parole ne peut pas souffrir des prescriptions d’une Autorité, telles qu'elles sont exigées par le prêtre et le seigneur. Aucune prescription d’Homme n’est légitime.
4. Le Très haut transmet ses commandements par les rêves et par le verbe.
5. C’est pourquoi le vrai croyant doit se défier de ceux qui usurpent la parole divine, et ce jusqu’à l’entrée dans le royaume des cieux.

IG : Tous les titres du clergé sont sans valeur. Tout comme la noblesse, le clergé est aboli sur le territoire de la République Réformée.

6. Le pape ne peut remettre le salut de sa propre autorité ou par l'autorité des canons.
7. Le pape ne peut se placer comme intermédiaire entre les hommes et Dieu. S’il le fait, il méprise le pouvoir du très Haut et entraîne les hommes qui le suivent dans son péché.
8. Dieu interdit à l’Homme de s'humilier et s'abaisser devant un prêtre.
9. Les prêtres agissent mal et d'une façon inintelligente.
10. Les dîmes et autres privilèges du clergé sont illégitimes.

IG : le lieu « église », ne pouvant pas être supprimé, il se perpétue de fait, mais n’a pas de valeur RP.

11. La mort délie de tout.
12. Une piété incomplète, un amour imparfait donnent nécessairement une grande crainte au mourant. Plus l'amour est petit, plus grande est la terreur.
13. Cette crainte, cette épouvante suffit déjà, sans parler des autres peines, à constituer la peine dans l’Au-delà, car elle approche le plus de l'horreur du désespoir.
14. Il semble qu'entre l'Enfer et le Ciel il y ait la même différence qu'entre le désespoir et la sécurité.
15. Il semble que chez les âmes fidèles, l'Amour doive grandir à mesure que l'horreur diminue.

IG : un citoyen réformé à des droits, mais aussi des devoirs. Il se doit de participer à la défense de la communauté, au prix de son sang, s'il le faut. Il se doit d'être recenser dans l'assemblée des citoyens en arme. S’il ne le fait pas, il renonce alors à sa citoyenneté. Il confie de fait la protection de ses biens et de sa personne à la République, il paye donc une capitation à ce titre. Un impôt est prélevé sur chaque habitant de la République. Il vise à l'entretien d'une armée et à la fourniture des armes civiques. Parce que quand on regarde Genève, on se dit qu'on a pas mal de voisins... d'abord

16. Il ne paraît pas qu'on puisse prouver par la raison et par Aristote que les âmes soient parfaitement assurées de leur béatitude.
17. C'est pourquoi les prédicateurs se trompent quand ils disent que les messages du Pape délivrent l'homme de toutes les peines et le sauvent.
18. Ainsi ces magnifiques et universelles promesses accordées à tous sans distinction, trompent nécessairement la majeure partie du peuple.
19. Le même pouvoir que le Pape peut avoir, chaque évêque le possède en particulier dans son diocèse, chaque pasteur dans sa paroisse. En le suivant, l’âme se perd.

IG : La Compagnie a vocation à proclamer la Réforme. Le combat se poursuit donc tant que l’Eglise d’Aristote occupe une once des terres, ici-bas.

20. Le Pape ferait très bien de ne pas donner aux âmes le pardon en vertu du pouvoir de clefs qu'il n'a pas.
21. Ils prêchent des inventions humaines, ceux qui prétendent qu'aussitôt que l'argent résonne dans leur caisse, l'âme s'envole vers le Ciel. Les dîmes sont donc hautement illégitimes.
22. Ce qui est certain, c'est qu'aussitôt que l'argent résonne, l'avarice et la rapacité grandissent. Quant au suffrage du Ciel, il dépend uniquement de la bonne volonté du très Haut.

IG : Il est criminel de participer d’une manière ou d’une autre, à l’enrichissement de cette Eglise. Cela devient un délit puni par la justice de la République.

23. Nul n'est certain de la vérité de sa contrition ; encore moins peut-on l'être de l'entière rémission.
24. Il est rare de trouver en ce monde, aujourd’hui, un homme vraiment pénitent.
25. Ils seront éternellement damnés avec ceux qui les enseignent, ceux qui pensent que les raisons d’Aristote seules, leur assurent le salut.

IG : la prêche des suppôts de l’Eglise d’Aristote est illégale.

26. On ne saurait trop se garder de ces hommes qui disent Aristote comme le don unique et inestimable de Dieu par lequel l'homme est réconcilié avec lui.
27. Car les Grâces ne s'appliquent par aucune lois établies par les hommes.
28. Ils prêchent une doctrine périlleuse, ceux qui enseignent que pour le rachat des âmes, la contrition n'est pas nécessaire.
29. Tout fidèle vraiment contrit a droit à la rémission entière de la peine et du péché, même sans le mot du Pape ou de ses serviteurs.

IG : Tout fidèle a droit aux sacrements. Et cela sans personne pour les lui "accorder". Un homme qui s’attribue le droit de dispenser un sacrement blasphème ! Ainsi, les hommes et les femmes sont libres de s’unir sans prêtre. Ils n’ont à témoigner que devant le Très Haut. Un notaire ou un parrain peut éventuellement assister à l’union, pour en être le garant, devant les autres Hommes.

30. Tout vrai fidèle, se doit de se détourner de participer à l’enrichissement de l'Église d’Aristote, par quelques moyens que ce soit.
31. Néanmoins il ne faut pas mépriser celui qui se tourne vers le Très Haut, même tardivement ; car il est une déclaration du pardon de Dieu.
32. C'est une chose extraordinairement difficile, même pour les plus habiles théologiens, d'exalter en même temps devant le peuple la puissance de l’Eglise et la nécessité de la contrition.

IG : Tout homme et tout femme peut adopter la foi réformée.

33. Il faut enseigner que l'intention du Pape ne saurait être comparée en aucune manière aux Oeuvres de miséricorde.
34. Il faut enseigner que celui qui donne aux pauvres ou prête aux nécessiteux voit s’entrouvrir les portes du Ciel.
35. Car par l'exercice même de la charité, la charité grandit et l'homme devient meilleur.

IG : la charité est un devoir : tous  les notables (niv 2 et 3) doivent s’interdire de postuler aux emplois en mairie, un jour dans la semaine, afin de les laisser aux plus pauvres (niv 0 et 1). S’ils passent outre, ils sont susceptibles d’être mis en procès. C'est cela qui a été mis en place à Genève, dans le Vendredi des Humbles.

36. Il faut enseigner que celui qui voyant son prochain dans l'indigence, le délaisse, ne s'achète que l'indignation de Dieu.
37. Il faut enseigner que le devoir est d'appliquer ce qu’il a aux besoins de sa maison plutôt que de le prodiguer à enrichir les clercs et les seigneurs.
38. Il faut enseigner que le croyant ayant plus besoin de prières que d'argent demande, plutôt de ferventes prières que de l'argent.

IG : l’argent est destiné à aider son prochain dans l’indigence. Tout les moyens sont bons pour s’enrichir, donc. L'argent n'a, en revanche, aucun autre intérêt que d'être le moyen de la cause. Il n'est pas digne de thésauriser pour son bien propre.

39. Ce sont des ennemis du Très Haut, ceux qui interdisent dans les églises la prédication de la parole de Dieu.

IG : tous les territoires où la parole réformée est proscrite sont des territoires de guerre.

40. Les trésors de l'Église ne sont ni suffisamment définis, ni assez connus du peuple.
41. Ces trésors ne sont que des biens temporels ; et loin de distribuer ces biens temporels, les prédicateurs en amassent plutôt.
42. Averroès a dit que le trésor du Très Haut est le très saint Livre de la gloire et de la grâce de Dieu. En cela il a parlé le langage de son époque.
43. Ce trésor est avec raison un objet de haine car par lui les premiers deviennent les derniers.
44. Nous disons sans témérité que les trésors de l’Eglise d’Aristote et de ses serviteurs zélés, doivent avec raison être recherché par le croyant ; car par lui les derniers deviennent les premiers.

IG : Dans les territoires en guerre, la guérilla est prescrite, les forces ennemies étant trop puissantes. Cette guérilla est fondée le mouvement de petites unités, des compagnies franches réformées, qui assaillent l’ennemi, la nuit. Cette guérilla est improprement appelée « brigandage » par ceux d’en face. Si d'aventure une erreur se produisait, et qu'un citoyen de la République était mis à contribution, il recouvrera son bien. Il est dépositaire de droit d'un sauf-conduit.

45. Maudit soit celui qui parle contre la Vérité Du Très Haut.
46. Mais béni soit celui qui s'inquiète de la licence et des paroles impudentes des prédicateurs de Rome.  

IG : il n’y a pas de neutre… on est aristotélicien réformé, ou aristotélicien orthodoxe.

47. Dire que la croix ornée des armes d’Aristote est icône du très Haut, c'est un blasphème. Le Très Haut n’a pas d’image. Il est le Verbe de toute chose.
48. Les croyants qui laissent prononcer de telles paroles devant le peuple en rendront compte.

IG : seul l’Unique est vénéré. Les croix ne sont que des symboles devant lequel il est péché de s’agenouiller. On peut respecter sans blasphémer. La vénération d’image ou de relique ou d’une personne est un délit, un péché capital.

49. Quelle est cette nouvelle sainteté qui, pour de l'argent, délivre une âme, tandis qu'on refuse de délivrer une autre, par compassion pour ses souffrances, par amour et gratuitement ?
50. Et encore : pourquoi le Pape n'édifie-t-il pas ses basiliques de ses propres deniers, plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles, puisque ses richesses sont aujourd'hui plus grandes que celles de l'homme le plus opulent ?
51. Encore : ne serait-il pas d'un plus grand avantage, si le Pape les distribuait cent fois par jour et à tout fidèle ?

IG : le pape peut obtenir une trêve s’il fait preuve de charité et distribue des biens conséquents aux indigents, en livrant un tribu à la République. Son geste peut être relayé par ses évêques ou les autres dignitaires ecclésiastiques.

52. Qu'ils disparaissent donc tous, ces faux prophètes qui disent au peuple : « Paix, paix ! » Malheureusement,  il n'y a pas de paix !

IG : Le devoir de révolte prime le droit à la paix.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Alliciante
Camelot
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: paroisse de Grandson   Sam 15 Nov - 11:48

Le pasteur Vignolles du Lion de Juda est devenu protecteur de ce lieu Saint le 15 Novembre 1462.
Que Deos l'accompagne dans cette tâche ingrate qui est de faire évoluer un habitant de Grandson. Ce sera une mission difficile vu la matière de base, mais pas impossible.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Ambuleur
avatar

Messages : 3166
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: paroisse de Grandson   Dim 15 Mai - 20:27

Après abandon de la cure par Vignolles et demande des habitants via l'avoyère Songea, Skarry est nommé au poste.
Voici le message maintenant affiché, ça manquera de peps réformé, mais c'est plus neutre qu'autre chose :
Citation :
Pour aller à la messe c'est en bas de ce panneau d'affichage ~~

Ce lieu est dédié au culte de la joie, de la bonne humeur, sans autre prétention.
Deux offices y seront célébrés la semaine.
L'un le samedi matin, l'autre le dimanche matin.

L'officiant n'est pas un curé, ne l'appelez pas mon Père.
Seul mon fiston a ce privilège, et il est ombrageux sur ses prérogatives!
Pour les amis, les intimes, la famille, et la mesnie, Papy, Papé ou tout autre qualificatif affectif est entendu.
Sinon, mon nom est Skarry

N'attendez de moi de blâme de quiconque.
Chacun est libre de croire et de pratiquer le culte qui lui plait, tant qu'il ne gènes pas autrui.
Aristotéliciens romains, et réformés seront donc les bienvenus et pourront communier dans le respect des uns et des autres.

Je ne rend aucun sacrement, ni onction, ni imposition des mains, ne pratique pas de magie, ni n'assure de guérison.
Pour cela, il y a notre médecin Aragornbleu.
Pour se marier, ou tout autre sacrement, je vous renverrais vers la confession de votre choix.

Pas la peine de donner à la quete pour le moment, la caisse est pleine.
Merci de m'avoir écouté. Je tacherais d’être régulier.

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: paroisse de Grandson   

Revenir en haut Aller en bas
 
paroisse de Grandson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Paroisse Saint-François
» Ingouville paroisse St Michel (Le Havre)
» Paroisse Saint-Eustache - registres BMS -
» Paroisse Saint-André-des-Arcs - Extraits d'actes de BMS -1525 à 1746 -
» Paroisse de droit et paroisse de fait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Le séminaire :: Archidiocèse de Besançon :: Le Diocèse de Lausanne-
Sauter vers: