Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Sam 6 Sep - 18:23



[Dans l'auberge, devant la rue]

Lastreaumont entre aussitôt et lance à la cantonade:

Patron!!! Belle Capitaine!!! C'est nous, l'homme au chapeau!!!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Sam 6 Sep - 18:23

Aux enfants, nous apprenons que la violence ne résout rien et que la colère est mauvaise conseillère.

Pourquoi leur dit-on cela à votre avis ?

Pour leur inculquer les vraies valeurs ?
Pour faire d'eux des hommes et des femmes honnêtes et droits ?

Non...

Pour éviter de passer notre temps à soigner les petits bobos suite aux bagarres ?
Pour ne pas avoir à se coltiner la mère du gamin que le nôtre a bastonné ?

Non...

En vérité je vous le dis : si nous tenons un tel discours à notre descendance, c'est tout simplement un acte de prévoyance.
Et oui !
Car au fond de nous, nous savons intimement qu'un jour, aussi lointain soit-il, nous serons de vieux "Cendres" et de vieilles "Cendrettes" et qu'on les fera chier.
Pour cela qu'on leur apprend la tolérance : pour qu'ils s'occupent de nous quand on deviendra gaga !

Méditez bien ces saines paroles...

En attendant, revenons-en à notre strangulation.

Geste salvateur pour une Madeline qui n'en pouvait plus.
Ne lui lancez pas la pierre et dites-vous bien que c'était la 17ème fois qu'elle se levait cette nuit-là pour écouter les divagations de ce vieux fou.

Alors oui, elle l'adorait son vieux grabataire, mais elle aimait aussi son oreiller... Et le manque de sommeil... l'immense fatigue...
Elle était à deux doigts - ou plutôt à vingt car deux ne suffisent pas à étrangler - de lui faire rendre son dernier souffle et s'imaginait déjà devant le juge... devant... merde, le juge c'est Izaac...


- Izaac, mon cher I, tu sais très bien que je ne suis que douceur et que je ne fais pas de mal à une mouche quand je lui arrache les ailes. Il m'a poussée à bout le Cendres... C'était inhumain de me priver ainsi de sommeil... Presque aussi inhumain que de priver Sanctus d'une rousse ou Phil de brols... Ou toi de Inge !!!! Tu peux comprendre ça ? Hum ? Quoi ? Faut que je te vouvoies au tribunal ? Groumpf....

Quelques étages au-dessus, Déos observait la scène. Que pouvait-il bien penser ? Nous ne le saurons jamais. Ce que nous savons, c'est qu'il n'intervint pas. Il délégua...
C'est ça un chef : ça délègue.

D'abord, il envoya Aëlig débarrassé de ses bandages.

Madeline fut si contente de le revoir sur pieds que ses mains cessèrent de jouer les étaux.


- Oh ! Quelle bonne surprise ! Tu vois cendres...

Elle fit tourner ses mimines devant les yeux encore exorbités du vieux.

- Ses mains-là savent rendre la vie !

Et puis Déos, pour être sûr que le vieux ne casse pas sa pipe, fit sortir de l'ombre celui qui murmurait au feutre de son chapeau...

- Patron!!! Belle Capitaine!!! C'est nous, l'homme au chapeau!!!

Les yeux de la Madgnifique se mirent à pétiller et c'est toute rayonnante qu'elle attrapa le visage de Cendres entre ses mains, qu'elle déposa un baiser sur le front du vieux en clamant :

- Si j'avais su plus tôt que te mettre en danger le ferait trouver le chemin, je t'aurais pété la gueule depuis des lustres !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Sam 6 Sep - 18:36

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2944
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Sam 6 Sep - 20:13

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mar 9 Sep - 19:11

Cendres jette un regard noir à Madeline. Ce qui... Ne rend pas grand chose... Déjà parce qu'il est tourné vers une commode devant laquelle il n'y a personne, ensuite parce qu'on ne distingue plus sur ses yeux qu'un bleu livide, un bleu passé, un bleu... Un peu comme... Comme une souris verte que l'on aurait trempé dans l'huile, puis trempé dans l'eau... C'est cela, Cendres avait des yeux d'escargot. Comme quoi il y a du vrai dans les comptines.

Discrètement, pas chassé, lent, pour ne pas faire de bruit. Madeline est occupée. Cendres s’échappe. Prend sa petite laine et se débine par la porte de derrière. Car il y avait une porte de derrière, il y en a toujours une, c'est le côté saxon des Ambuleurs.

Un vieux qui s'échappe, même aveugle, ça cavale. Cela trottine, petits pas mais rapides. Pas besoin de prendre le temps d'allumer une bougie, qui s'éteindrai avec la vitesse, on ne voit rien, on avance, main sur le mur, on évite de se manger dans les escaliers. Hop Hop Hop, petits mouvements cadencés afin de descendre l'escalier. On continue le petit pas, même les escaliers terminés, sait on jamais...

Gauche, gauche, droite, tout droit puis la porte extérieur...


Merde... La porte... On a piqué la porte !
Gauche, gauche, droite, puis tout droit ! J'ai compté. J'm'est pas trompé.


CIIINDRES...

Qui me parle ?...

C'MOY VOYOONS...

Quelqu'un qui m'emmerde en pleine évasion....

Cousine ?! Qu'est ce que tu fous à Solothurn ?

NAN JE NE SUIS PAAS TAA COUSIN'... QUOIQU'... JE NE SAIS PAAS... ENFIN NON, A LAA LYMYTE TON COUSIN, MAIS ARRIER'ARRIER'ARRIER'ARRIER'ARRIER'ARRIER'ARRIER'...

Oui bon ça suffit ! T'es pas ma cousine point barre, tu vas pas m'emmerder avec tes arrières.


Cendres se frotte les épaules. Quand on est vieux, on a froid, même en été, même avec sa petite laine.

Deos ?

PR'SQUE...

Euh...

ON VAA PAAS JOUER A LAA D'VINETTE CIINDRES. C'EST L'HEURE.

L'heure de quoi ?


Réajuste son tricot. C'est le soir, ça pique drôlement.

BEN L'HEURE... L'HEURE D'Y AA. L'HEURE DE ME SUIVRE.

Te suivre où ? Je ne vais nul part avec personne, je me casse tout seul !

Dites lui direct, on ne va pas y passer trois plombes ! On a encore 27 rendez vous ce soir !

Monsieur vous êtes m...


Oh ! Il y a quelqu'un d'autre ! C'est qui ?

CA ? C'EST MORTI, MON AAPPRENTI.

Mortimer !

Connais pas. Bon, vous êtes bien gentils, mais là... J'ai le plan Q à faire, pas le temps...

C'était pas le plan S ?

...

CIINDRES, CAA FAIT DES AANNEES QUE TU ME POSES DES LAPINS... MAINE 1458, TU EVIT' UN' AARMEE DE 37 GARS, DEUX S'MAIIINES AAPRES SUR LES REMPAARTS, C'EST TON COUSIN QUY PREND UN COUP A TAA PLAACE, L'EST TROP CON, J'EN VOULAIS PAS... 1460 ou... JE NE ME RAAPPAILLE PLUS... JE T'ENVOIIE UN FRANCAIS AVEC UN'AARMEE PLUS GROOOSSE QUE LA TYENNE. TU LES LAATTES A SYON... 1461, DEUX FOIIS ! UNE AARMEE SAAVOYAARDE TE JETTE DANS LE LAAC, TU TE NOIES MEME PAAS, ON TE RETROUVE A LYON TOUT GUYYLLERET, REB'LOTTE UN MOIS AAPRES SUR LES REMPAARTS DE G'NEVE. TU T'EN SORS TOUT LE TEMPS... FAUT AARR'TER ! MAINTENANT FAUT SUIVRE. ZIP ! TU VIENS.

C'est quoi cet accent de merde ?

FRANC COMTOIS...
J'AAVAYYS UN GUYGNOL AA RECUPERAI, UN DE ROME, AARYYSTOQUEKCHOOOSE. LOUPE... LUI AUSSI, S'EST PLANQUE CHEZ LES MOYYN'.
FAUT QU'CAA PAASS' D'MAIN JE R'TROUVE MAA VOIX NORMAAL


Ah... Ben repassez demain. Là... C'est pas possible... J'ai à faire... Hop... On se pousse.


Cendres avance, bouscule un gringalet. Trouve la porte et sort.

Je crois qu'il vous la mise... Encore une fois...

LE PLAN AISSE... JE L'AURAY UN JOUR. JE L'AURAY...


La mort se tourne vers son apprenti

LA PROCHAINE FOYYS J'EN PRENDRAI UN PLUS COSTAUD...

La prochaine fois vous arriverez à l'heure à la foire à l'embauche*...


[hrp]*Lire Mortimer quatrième livre des Annales du Disque-monde de Terry Pratchett 1994 - Peut se lire indépendamment des autres tomes.[/hrp]

______________________________


Dernière édition par cendres le Mer 10 Sep - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2944
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mar 9 Sep - 20:21

cheers

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mar 9 Sep - 20:23

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 12:36

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 14:51

Pour des raisons temporelles qui font que le tireur de ficelle est plus rapide que son vieux et que ses petits camarades, le post ici présent est déplacé là-bas après. c'est aussi ça jouer avec Deos, le temps et le reste...

______________________________


Dernière édition par cendres le Mer 10 Sep - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 16:58



[Avant la fraiche, la pluie et tout ça, mais toujours dans l'auberge face à la rue]

Frisson.

...

Ouaip, c'est pas normal.

...

Tu crois?


Concentration sur le son qui vient de chez Cendres.

Par les melons de Vénus, c'est bien lui(*)!

(*): Oui, "lui", et pas "elle", car comme le savent les initiés, la Mort est un mâle, un mal nécessaire.

...

Ta gueule, 'faut que je me concentre, sinon le Vieux va y passer.


Last' commence à marmonner, accompagnant son murmure de gestes abscons.

Pendant ce temps se déroule ce que vous avez pu lire plus haut.

Puis vient l'échappatoire de Cendres, ou la fuite, comme on veut.


...

Chut!

...

Quoi "il est parti"?

...

Oups, il s'est barré.


Nouveau frisson.

...

T'as raison, on met les bouts!

...

Ah oui, t'as encore raison!
Belle Capitaine, je vous retrouve tout à l'heure, ailleurs!


Et Last' de s'échapper, avant que le porte faux ne s'intéresse à son cas.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 16:59



[Dans la piaule à Cendres, à la fenêtre]

Il y a un type en chapeau qui essaie de filer en douce si ça Vous intéresse.

Coup d'oeil à l'extérieur.

NON, LUI C'EST COMPLIQUE. IL Y A DES AUTORISATIONS A AVOIR AVANT.

Des autorisations? Vous!?

OUI, IL DEPEND D'UNE JURIDICTION PARTICULIERE. UN VRAI CAUCHEMAR ADMINISTRATIF. HEUREUSEMENT ILS NE SONT PAS NOMBREUX DANS SON CAS.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 16:59

[Avant l'après, mais un peu après ce qu'il a dit avant... Bref... Suivez, quoi !]

La main toujours à la hauteur d'un cou qui n'était du coup plus là du tout.
Main suspendue, tandis qu'elle suspend le reste de son corps aux lèvres du beau Chapeauté.
Oui, quand le beau Chapeauté papote, Déos que c'est beau !

Sa façon de dire "ta gueule" ou bien encore "chut"... ça laisse sans voix.

Et sa façon de bouger... Ses gestes désordonnés qui accompagnent son échange avec son couvre-chef sont de toute bôôôôôté...

Aussi, la Mad soupirait d'admiration.
Et quand il dit "Belle Capitaine", elle répondit d'un "miou".
Et quand il dit "Je vous retrouve tout à l'heure, ailleurs", elle récidiva son "miou".

Mais ce n'est que quand il fut parti précipitamment qu'elle percuta.


- Ailleurs ? Là où est la vérité ou ailleurs-ailleurs ?

Elle pivota sa tête vers Cendres qui s'était éparpillé ailleurs lui aussi et fut prise de panique.

- Merde, j'ai perdu le vieux...

L'expérience lui faisant craindre qu'il ne soit en train de faire une nouvelle connerie, elle empoigna le "Q-Files" sous le bras et se précipita non pas vers le "porte faux", mais vers la vraie porte, c'était un plus facile pour sortir.

- CENDRESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSsss ! LAAAAAASSSSSTTTTTT !!!!!

Autant dire que s'il subsistait encore un dormeur dans l'auberge, il ne pouvait être que sourd ou bien mort...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 17:28

Comme dit plus haut, déplacement temporelle afin que cette histoire reste compréhensible, enfin plus ou moins car vu les intervenant, ce n'est pas gagné. C'est aussi ça ambuler...

Le lendemain matin donc, à la fraîche, c'est à dire à presque 15h sous la pluie. Cendres fini ses préparatifs.

Regard à gauche, puis à droite, personne pour l'emmerder...Il fait bon.

Bruit de bâton planté dans le sol


Plop !

Bruit de cordes tendues

Zwip !

Bruit de fanion au vent

Flop flop flop flop...

L'armée  du bonheur !
Ben voilà... Le bonheur c'est Rose comme...

Blanc... ça aurait été pas mal non plus....


Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2944
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 18:43

Spoiler:
 

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 10 Sep - 18:56

Spoiler:
 

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Ven 12 Sep - 0:08



Alertée au plop, Phonya se penche à la fenêtre pour découvrir Cendres tout seul au milieu d'un champ.

L'oeil grand ouvert , l'esprit inquiet pour lui.
Les anciens, on ne sait pas toujours ce qu'ils veulent vraiment...

Au Zwip, tout devint évident.

Cendres avait eu une enfance tellement différente de ce qu'elle connaissait et ...

Au rose levé, Phonya écarquille les yeux.


Outch .... Tellement différente !!


Le pire restait peut-être à venir ...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Ven 12 Sep - 0:08

Un jour, un con lui avait dit que si elle n'était pas heureuse, elle n'avait qu'à aller chercher le bonheur ailleurs.

C'est ce qu'elle fit.
Mais elle ne le chercha pas bien longtemps. Le bonheur l'attendait depuis longtemps déjà. Il avait juste fallu la petite phrase de trop. Celle qu'une mère n'a pas à entendre. Car si une femme était capable d'encaisser bien des horreurs, une mère, elle, ne tolérait pas qu'on s'en prenne à son enfant.

Elle partit donc retrouver ce bonheur qui n'attendait qu'elle.

Son ciel redevint rose. Ce rose fraiboise qu'elle affectionnait tant.

Ce jour, lorsqu'elle sortit précipitamment de l'auberge à la recherche de son grabataire, elle le vit flotter dans le ciel, ce rose.

Le bonheur était là.

Lentement, elle s'avança au son des "flop flop flop" vers Cendres et rayonnante de bonheur, elle lui souffla :


- Ils vont prendre cher...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Ven 12 Sep - 15:48

Se tourne vers Madeline

A la guerre comme au commerce... Pas de réduction, pas de crédit ni d'avoir... ça va coûter un max...

Aperçoit la silhouette de Phonya à une fenêtre et fait un signe de la main.

Fais coucou à l'avoyer, ça lui fera plaisir...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Sam 13 Sep - 13:46

Et la Mad de se faire l'écho :

- Ni réduction, ni crédit, que du Madmax !

Puis elle se retourne et regarde la fenêtre en plissant les yeux. Sa main pivotant sur elle-même à la manière d'une reine-mère de Pologne - il n'est jamais trop tôt pour s'entraîner - elle salue et s'interroge :

- Y'a quelque chose de nouveau chez Lord... Je n'arrive pas trop à déterminer quoi, mais je le trouve étonnamment changé, hum ?

Et tout en continuant ses rotations du poignet, elle reporte son attention sur le fanion rose.

- Dis-moi, Cendres... En moyenne-là... En général... De mémoire... euh... Enfin si tu y arrives... La durée de vie moyenne du fanion rose, tu l'estimes à combien ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Dim 14 Sep - 19:52



Arrivant sur zone, considère le tableau, le fanion bleu cerise clair au milieu du champ et ce qu'il traine autour.

Ah d'accord.

Se gratte la tête, dérangeant un peu le chapeau.

...

S'cuse, ça gratte. L'interprétation des augures, ça me fait toujours ça.

...

Certes, ce n'est pas toujours clair. D'ailleurs c'est normal de la part d'ombre.

...

Mais tu reconnaitras tout de même que quand il s'agit de l'ombre du Vieux, c'est encore plus cryptique.

...

Tu as peut être raison: son ombre est en train de devenir aussi sénile que lui. Heureusement qu'il y a l'ombre de Madeline pour compenser. Le problème...

...

Oui, c'est ça : c'est super dur de se concentrer sur ce qu'elle dit.

...

Dans le noir complet? Ouais, pas con comme idée. J'essaierai à l'occasion.
C'est pas tout ça, mais ils vont finir par nous attendre, surtout qu'il a l'air de l'avoir levée de bonne heure son armée le Vieux.


Lastreaumont reprend son approche, attirant l'attention sur lui à coup de grands gestes et de:

Coucou tout le monde, c'est nous!

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Dim 14 Sep - 19:52

- Ne te fatigue pas à me répondre, finalement je m'en fiche un peu.

Un peu, beaucoup, passionnément même, qu'elle s'en fichait. D'ailleurs, dès que le Chapeauté sortait de l'ombre, il n'y avait plus grand chose qui comptait pour la Madgnifique.
Elle essayait de ne rien laisser transparaître du trouble qui s'emparait d'elle...


- Ohhhhohhhohhhohhhohhhhhhh Vous ici.... Vous ailleurs.... Vous d'ailleurs... D'ailleurs, c'est vous qui êtes ici.

Son attitude face à cet homme si grand, si beau, si chevalin dirions-nous même, était digne d'une statue de glace où l'émotion ne pouvait s'y glisser.

- Ce que vous coucoutez bien...

Bon, je vous l'accorde, elle fondait quand même vachement la statue de glace et... devenait plus rose que le fanion. On n'en était quand même pas au mauve de la célèbre meuh meuh, mais... on y tendait un peu.

D'un geste tendre, elle tenta d'écarter Cendres.

- Pousse-toi un peu toi...

Oui, il fallait toujours être tendre avec les vieux.

- Allez, quoi ! BOUGE !

Une fois le grabataire translaté, elle put s'avancer madgnifiquement vers son Last.

- N'est-ce pas madgnifique ? demanda-t-elle d'une voix sensuellement suave à la manière d'une hôtesse de Swisscharrette. cet étendard rosifiant qui est levé ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirkwood
Camelot
avatar

Messages : 2944
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 11

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Dim 14 Sep - 20:19

Very Happy

______________________________
Réformaté et causifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 17 Sep - 16:53



La constitution d'une armée obéissait à certains rituels codifiés :

Le premier jour, à l'appel du capitaine, ici un vieux grabataire sénile que l'on ne présente plus, les contingents doivent regagner un point de ralliement puis être réorganisés en rang d'oignons, dans un endroit assez dégagé, le but étant de ne plus bouger, afin de procéder à la remise de l'étendard ( Dans le cas présent rose flamand ou mauve vache, c'est selon les goûts, car des goûts et des couleurs on ne discute pas, quoique...). Celui-ci est livré par un soldat au capitaine qui après inspection, prononce un long discours .

Le deuxième jour, chaque soldat salut l'étendard qui devient un objet vénéré car c'est lui qui donne le courage à la troupe durant la bataille. A la fin des salutations, le capitaine s'engage à nouveau dans un long discours.

Le troisième jour, l'étendard est hissé en haut d'une hampe devant la troupe rassemblée, puis le capitaine se lance dans un très long discours.

Sur ce.


- Dites, quel est l'imbécile qui a accroché ma panosse* en haut de ce mât ? Ça doit faire trois jours que je la cherche.

Le patron ?

Ah.

Faudra quand même lui dire qu'elle doit être sèche maintenant.




*serpillère en suisse romand

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 17 Sep - 16:53



Se demandant s'il a bien entendu ce qu'il vient d'ouir, Lastreaumont regarde la wassingue(*) flottant au vent, histoire de se donner une contenance tandis qu'il s'interroge sur quoi faire de ce qu'il croit avoir compris. La métaphore c'est pas toujours son fort, ou alors 3 jours après, quand c'est trop tard, dans la plus pure tradition masculine. Bon, bref, c'est le chapeau qui en a marre le premier (à moins que vous l'ayez devancé).


...

Tais toi toi.


Raclement de gorge.

Merci Belle Capitaine, votre compliment me va droit au coeur, mais il n'y a guère de mérite à bien coucouter en Suisse, pays des coucous.

Oserais-je vous proposer d'aller quelques instants voir ailleurs si l'herbe est plus verte, mais comme nous y sommes déjà, je préfère oser vous proposer d'aller voir là bas, dans ces nombreux bosquets qui longent la rivière, à moins que ce ne soit l'inverse, si, à défaut d'être plus verte, l'herbe y est confortable. Accepteriez-vous de m'accompagner dans cette promenade pendant que le Vieux finit ses érections d'étendards et tout le tremblement qui va avec?


(*): serpillière dans le nord de la France

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cendres
Narine Marchande
avatar

Messages : 10028
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   Mer 17 Sep - 17:16

Dis-moi, Cendres... En moyenne-là... En général... De mémoire... euh... Enfin si tu y arrives... La durée de vie moyenne du fanion rose, tu l'estimes à combien ?

Se peigne la barbe qu'il n'a plus, vieux réflexe... Et pense à la question qu'il vient de lui être posé.

Tu permets que j'y réfléchisse ? Car cela dépend de qui il y a à la tête.
Et surtout de ce qu'il y a en face... Personnellement, je n'ai jamais perdu d'étendard


Renifle l'air ambiant et grimace un peu

L'armée du bonheur ne tombe jamais. On la range et on la ressort les jours de fête. C'est comme la DTC de l'Hydre... Quand on range le fanion, c'est qu'on s'emmerde et que l'on a plus rien à faire

Hume l'air à nouveau, tourne la tête et semble chercher une odeur

Donc... Tu vois... On ne peut pas prendre en compte la durée de vie des étendards des Compagnies Franches helvète... Elles sont increvables.
par contre ceux qui sont en face... La plupart du temps... Ils rangent leurs étendard avant qu'on arrive. parfois ils viennent taquiner le goujon dans le même champ que nous, mais on les vire fissa... On ne va pas non plus se laisser emmerder...

Essaie de sentir discrètement les vêtements de Madeline, puis de Lastreaumont, puis d'Aelig... Les soldats...


Et revient vers l'étendard.

Bref... Suivant la force du vent, si nous sommes en été ou en hiver... Je dirai...

...Un certain temps.


Éternue

Y'a un truc qui pue le rat crevé dans le coin... ça chmoute sévère... Alors si il y a un malin qui s'amuse à faire des blagues un jour aussi important ça va chier des bulles !

Qu'on sente un peu le renfermé sur Le Jardin des Délices après 3 mois de mer, d'accord, mais là...

Alors ! Quiquipudonctant ?

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bonheur c'est rose comme un trou d'fion - Le plan Q [Aout 1462]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne Lundi
» RàL de Rose Dawson
» Congolais, À Nous De Choisir – Vivre Dignes Ou Mourir Comme Des Chiens !!!
» muffins rose
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: