Forum associé au jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: [RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !   Jeu 26 Juin - 0:03

(En gargote de Fribourg actuellement... ouais, suis dingue !)

- HANNNNN !

La sueur perle sur son front et ses bras tremblent sous l'effort.

- Trop p'tit...Pas assez romantique... j't'en foutrais ! HANNNN !

Elle râloute la Madgnifique Ambuleuse, là, dans son trou avec sa pioche.

- Ma piaule n'est pas assez bien pour une femme que je n'espère pas banale qu'il a dit... HANNN !

Y'a qu'elle qui gueule en travaillant dans la mine.
Y'en a pas un qui moufte... Allez savoir pourquoi.
Les gens sont timides ou bien pas trop suicidaires en milieu de semaine.
En tout cas, l'énergie déployée par la Mad peut ravir la Confédération car jamais elle n'aura extrait autant de minerai en si peu de temps.

Non mais regardez-la pousser son wagonnet chargé à ras-bord tandis que de grands gaillards suent des hectolitres pour une simple pépite !

Son voisin de droite s'est même arrêté de piocher.
Les yeux exorbités à « la Izaac », elle le scrute, elle le jauge, elle le juge et l'engueule.


- QUE JE NE SOIS PAS BANALE ! J'ai une gueule à être banale moi ???

Le type ne répond pas.

- Et t'avise pas à répondre, sinon je ne réponds plus de rien moi non plus ! PIOCHE !

Cette ambiance festive dura presque 6 heures.
6 heures pendant lesquelles elle ne cessa de ruminer telle la vache mauve.
Oui, la Mad en faisait tout un fromage de ce terme « banal » qui ne lui plaisait pas.
Alors bien sûr, elle n'était pas sourde et avait très bien compris qu'il n'avait pas dit qu'elle l'était, mais qu'il espérait qu'elle ne le soit pas.

Mais espérer qu'elle ne le soit pas, n'était-ce pas craindre un peu qu'elle le soit ?

Après 6 heures à donner à la Confédération de quoi tenir en ferraille pendant une bonne décennie, elle ressortit trempée de la tête aux pieds, avec toujours le même mot à la bouche... « banale ».

Au sortir du trou, la lumière du soleil la rendit presque aveugle et paradoxalement lui fit voir soudainement bien clair.

La nouvellement Réformée caressa alors sa croix poissonnée pendue à son cou et remercia Déos de l'éclairer ainsi.

Elle ne prit pas le temps de passer se nettoyer dans son hôtel miteux.
Elle s'en foutait de l'apparence comme elle s'en fichait de la décoration et du plumard pourri sur lequel  elle dormait.

Ce qu'elle fit par la suite ?
Oh... trois fois rien.
Une folie...
Une folie pas banale...

Parce qu'une Mad, c'est tout sauf banal...

Une heure plus tard, elle arriva sur la place de Fribourg, un sourire éclatant de blancheur qui contrastait avec sa peau noircie par sa journée de labeur.

Elle cloua une affiche sur le panneau, se recula un peu, amusée par son œuvre. Il s'agissait d'une liste pour les prochaines élections...

Ouais, une liste...
Elle avait eu une idée d'Mad notre Madgnifique « pas banale »...


Citation :
Nom de la liste : Coucou le Chapeau !

Tête de liste : Cameliane
Numéro 2 : Aurea
Numéro 3 : .Tofy
Numéro 4 : Sparo
Numéro 5 : Shadowdemonking
Numéro 6 : Benji383
Numéro 7 : Aelig
Numéro 8 : Emillane
Numéro 9 : Katalin
Numéro 10 : Julia_condoin
Numéro 11 : David
Numéro 12 : Izaac
Le message de la liste : 
Pourquoi ce nom pour cette liste ? Parce que..."D'une Mad pas banale pour un beau Chapeauté"


Cette liste n'a pas les fonds requis
(manquent 1000,00 écus)
Vous pouvez faire un don.

Elle se tourna alors vers les premiers passants et lança un :

« VOTEZ COUCOU ! VOTEZ COUCOU LE CHAPEAU ! » Vous verrez, c'est pas banal !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !   Jeu 26 Juin - 22:10



Quelque part dans une des rues du bled, devant une des affiches de l'élection.

De retour d'une passionnante expérience vaguement rémunérée dans un champ de maïs, la figure fatiguée et la coiffure en épis malgré la surveillance de son chapeau, Lastreaumont s'en retourne vers son chez lui, une petite piaule toute pourrie pourtant dénommée "appartement" sur l'annonce immobilière, et qu'il a choisi malgré une esthétique et un confort douteux, pour des raisons qui seront peut être un jour exposées ici, mais pas aujourd'hui, ce n'est pas le moment. Il clairement la tête ailleurs, situation inconfortable pour son chapeau, et donc peu appréciée par ce même couvre-chef. C'est ce dernier qui prend en premier la parole à l'occasion du passage devant une des affiches pour les prochaines élections:

...

Et alors?! 'm'en fout des élections.

...

L'affiche? Quoi l'affiche?!

...

C'que t'es chiant parfois. Non, tout le temps en fait.


Demi-tour, retour en maugréant vers l'affiche devant laquelle il vient de passer. Début de lecture, sans conviction.

Par les cerises du Très haut!!!!

...

Je te l'accorde, c'est pas banal.

...

Quoi les rimes avec "banal"?


Sourire en coin.

Tu penses à "canal" bien entendu. Et tais-toi, je lis...

Fin de la lecture, nouveau parcours de l'affiche.

C'est sur, c'est pas banal. Peu importe la rime.

...

Oui, tu es célèbre, maintenant. Dans toute l'Helvétie, sauf que seuls ceux qui te connaissent déjà savent qu'on parle de toi sur cette affiche.

...

Voter pour toi?

...

Je te porte, tu veux en plus que je te supporte?

...

T'es lourd.

...

Non c'est pas la pluie, c'est ta conversation.


Pause méditative, toujours devant l'affiche.

Bon, c'est pas tout ça, mais nous avons un voyage à préparer.

...

Non, il faut que je trouve un truc sur le trajet, c'est important.

...

Tu verras, curieux.


Et l'homme au chapeau de reprendre son chemin d'un pas rapide et décidé.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Madeline
La Madgnifique Ambuleuse
avatar

Messages : 6599
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: [RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !   Jeu 26 Juin - 22:15

[Hôtel du bourgeois libre]

Elle fut réveillée au petit matin par des claquements sourds.
L'esprit encore embrumé elle marmonnait : « 38... peut être 40... »
Celsius n'étant pas de ce siècle, elle n'estimait pas sa température corporelle mais tentait de chiffrer approximativement le nombre de bottes qui pouvaient émettre le bruit qui venait de la sortir de son sommeil réparateur.
Une garnison d'environ 20 hommes venait de passer sous ses fenêtres, dont un unijambiste... soit 39 bottes...
C'était pas mal comme estimation pour un matin de bonne heure.

Elle tourna la tête et l'observa. Il était fort occupé à se lécher le trou de balles avec application.
Entendit-il quand elle lui dit :


- Des armées viennent d'arriver et toi tu te laves le cul...

Il ne répondit pas.
Cela ne la surprit pas.

Elle se redressa alors pour s'asseoir non sans se plaindre. Les coups de pioche de la veille se rappelaient à elle en d'abominables courbatures certainement trois fois plus nombreuses que le nombre de muscles du corps humain.

Il releva le museau un court instant, patte arrière toujours étirée vers le haut puis, voyant qu'il n'y avait rien de plus intéressant à voir qu'une Mad qui manquait de souplesse, reprit sa toilette intime.


- Moi vouloir être chat...

Elle toisa Moustache – commandant en premier du corps des chasseurs de souris sur les navires des Ambuleurs – et soupira de plus belle.

- C'est vrai quoi... tu bouffes, tu dors, tu fous rien de ta journée... Et en plus, t'es souple !

Elle allait dire une connerie quand elle stoppa net.

Des bruits de bottes... Mais pas dans la rue celles-ci.
Là, tout près, dans le couloir...

Elle écarquilla les yeux et regarda sa pelle posée contre le mur en face du lit et pensa fort :
« Une pelle... Mais pourquoi donc avoir laissé tes armes en d'autres lieux ? Tu auras l'air de quoi quand on découvrira ton corps embroché avec d'un côté un putain de chat qui n'en finit pas de se lécher les roubignoles et une vieille pelle usée sagement rangée de l'autre côté ? »

Elle cessa de respirer et écouta.
Il n'y avait que deux bottes. Le pas ralentit et le bruit cessa, là, juste derrière la porte de sa chambre.

Elle glissa le long du lit tout en grimaçant, main tendue pour saisir son arme de fortune.

C'est alors que Moustache bondit vers la porte pour choper ce qu'un inconnu botté venait de glisser en dessous.

Et tout s'enchaîna vite.
Les bruits de bottes reprirent dans l'autre sens tandis que Moustache bataillait avec un morceau de velin et que Mad par contre, venait vers le chat tel un pantin désarticulé qui faisait « ouh la... ahhh... ahhh... ouhhh ouhhh ouhhh... Donne ! »

Quand elle eut récupéré la lettre à demi-déchiquetée, elle put la lire.


- Hey le chat ! Les bottes... C'était le Chapeauté !

Elle passa sa journée à se préparer. Non pas qu'il fallut une journée pour prendre avec soi quelques bricoles, mais si elle voulait pouvoir marcher cette nuit, il lui fallait s'économiser un peu.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Je ne suis pas banale, je suis Mad !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis Charlie
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Leman :: "Je fleurirai là où je serai portée" - Décrets, Patentes et Brevets. [Accès à tous] :: Des légendes ambuleuses-
Sauter vers: